Suivez-nous

Saison Régulière

Le résumé de la semaine 5

Il y a des semaines comme ça. Des semaines où le College Football devient complètement fou : neuf programmes du Top 25 ont chuté lors de cette week 5 marquée par le succès des Tigers de #5 Clemson face aux Cardinals de #3 Louisville.

Publié

le

Il y a des semaines comme ça. Des semaines où le College Football devient complètement fou : neuf programmes du Top 25 ont chuté lors d’une week 5 marquée par le succès retentissant des Tigers de #5 Clemson face aux Cardinals de #3 Louisville.

Avec 3 matchs entre équipe du top 10, on savait que ce week-end serait forcément passionnant. On a eu droit à des victoires sur passe Ave Maria, des FGs à la dernière seconde, des prolongations et des surprises dans tous les sens !  #3 Louisville, #7 Stanford, #8 Wisconsin, #12 Florida State, #17 Michigan State, #18 Utah, #19 San Diego State, #21 TCU et #25 Georgia ont tous été battus cette semaine !

Le Big Game de la semaine n’aura pas déçu. Face à face, les deux prétendants au trophée Heisman, QB Deshaun Watson et QB Lamar Jackson, ont offert un spectacle épique d’où sont sortis vainqueurs les Tigers de #5 Clemson. Toujours dans la conférence ACC, les Seminoles se sont faits terrasser à domicile par les Tar Heels North Carolina sur un FG de folie à la dernière seconde.

Mais que dire de cette fin de de match à #25 Georgia ? Deux passes Ave Maria réussies dans les 10 dernières secondes lors de la victoire de #11 Tennessee. Pas une, mais deux. Et que dire de cet énorme goal-line stand de California face à #18 Utah ou de l’interception de CB Jourdan Lewis qui assura le succès des Wolverines ? Et ces fins de match à Indiana, Penn State, Iowa State ou Texas Christian ! #JustInsane.

Dans la conférence Big Ten, #4 Michigan (court vainqueur de #8 Wisconsin) et #2 Ohio State (large vainqueur de Rutgers) profitent de la défaite surprise en prolongation de #17 Michigan State à Indiana pour s’en affirmer comme les grands favoris. #13 Baylor et West Virginia restent les seuls programmes invaincus de la conférence Big 12 après leur succès à l’arraché, respectivement à Iowa State et contre Kansas State. On notera aussi les débuts réussis de coach Ed Orgeron à LSU : malgré l’absence de RB Leonard Fournette, l’attaque des Tigers a retrouvé le sourire avec un total de 634 yards offensifs lors d’une victoire 42-7 face à Missouri.

Enfin, les Boilermakers de Purdue s’inclinent lourdement 50-7 à Maryland mais le français WR Anthony Mahoungou en a profité pour réussir sa première réception de la saison.

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de cette semaine de College Football :

The Big Game

#5 Clemson 42
#3 Louisville 36
Après avoir laissé filler une avance de 18 points à la mi-temps, les Tigers de #5 Clemson ont réussi un formidable comeback pour l’emporter 42-36 face aux Cardinals de #3 Louisville au terme d’un match exceptionnel.

Alors que les Cardinals menaient de 8 points en milieu de 4ème quart-temps, tout indiquait que le phénoménal QB Lamar Jackson (27/44, 295 yards, 1 TD, 1 INT et 162 yards au sol, 2 TD) allait remporter son duel à distance avec le junior QB Deshaun Watson (20/31, 306 yards, 5 TD, 3 INT)… mais ce dernier réserva alors ses meilleures cartouches pour compléter une fantastique remontée.

#5 Clemson (5-0, 2-0 ACC) semblait avoir fait le plus difficile en marquant 4 TD dans le seul 2ème quart-temps mais #3 Louisville (4-1, 2-1 ACC) retrouva son entrain en 2ème mi-temps infligeant un 26-0 à des Tigers alors au bord du chaos. Finalement, les joueurs de coach Dabo Swinney retrouvèrent un second souffle pour s’imposer de 6 points dans un Memorial Stadium en trance.

#3 Louisville pourrait regretter longtemps ce début de rencontre au ralenti. Ce revers pourrait être le seul de la saison 2016 des Cards mais il pourrait les priver du titre de champion de conférence ACC et d’une participation au College Football Playoff.

Autres résultats du classement AP Top 25

#1 Alabama 34
Kentucky 6

Comme souvent cette saison, les champions nationaux ont débuté lentement avant de démolir leur adversaire : le Crimson Tide de #1 Alabama (5-0, 2-0 SEC) s’impose 34-6 face à de valeureux Wildcats de Kentucky (2-3, 1-2 SEC). C’est avant tout par la défense que les joueurs de coach Nick Saban se sont imposés. Avec 4 sacks et une pression constante sur une attaque de Kentucky limitée à 161 yards, cette défense aura permis à QB Jalen Hurts (20/33, 262 yards, 2 TD) et à WR Calvin Ridley (11 réceptions, 174 yards, 2 TD) de patiemment construire un momentum en 2ème mi-temps. On notera les 3 plaquages pour perte et le sack réussi par LB Tim Williams, qui a passé une nuit en prison en début de semaine.

#2 Ohio State 58
Rutgers 0
Jour historique pour QB J.T. Barrett (21/29, 238 yards, 4 TD, 1 INT) qui établit un nouveau record de l’université Ohio State avec ses 59 passes de TD réussies en carrière. L’attaque de #2 Ohio State (4-0, 1-0 Big Ten) a martyrisé la défense de Rutgers (2-3, 0-2 Big Ten) pour le retour au Horseshoe de l’ancien coordinateur défensif des Buckeyes, Chris Ash, désormais à la tête des Scarlet Knights. Score final : 58-0. Rutgers a punté sur ses 10 possessions ! On notera les 144 yards au sol pour un TD du freshman RB Mike Weber au sein d’une attaque de #2 Ohio State qui termine avec 669 yards offensifs dont 410 au sol.

#4 Michigan 14
#8 Wisconsin 7
Au terme d’un match d’une grande intensité défensive, les Wolverines de #4 Michigan s’imposent à Big House face aux Badgers de #8 Wisconsin sur le score de 14-7. Et c’est naturellement sur un big play défensif que le sort de cette rencontre bascula définitivement dans le camp des locaux. Alors qu’ils étaient en retard de 7 points à moins de 3 minutes de la fin, les Badgers eurent l’opportunité d’égaliser mais le freshman QB Alex Hornibrook (9/25, 88, 1 TD, 3 INT) gouta à la médecine Jourdan Lewis. Le cornerback vedette de #4 Michigan réussit une époustouflante interception à une main qui assura le succès des Wolverines. 4 minutes avant ce big play défensif, QB Wilton Speight (20/32, 219 yards, 1 TD, 1 INT) réussit l’exploit offensif de l’après-midi en dégainant une bombe à destination de WR Amara Darboh (6 réceptions, 87 yards, 1 TD) pour un TD de 46 yards qui donna une avance 14-7 aux joueurs de coach Jim Harbaugh. Les Wolverines, qui ont parfaitement contrôlé RB Corey Clement (17 courses, 68 yards) et le jeu au sol des Badgers (71 yards), auraient pu éviter cette fin de match torride si leurs kickers avaient été plus efficaces tout au long de la rencontre. K Kenny Allen manqua 2 tentatives de FG en 1ère mi-temps et son backup, K Ryan Tice, ne fit pas mieux en ratant également un FG. Les équipes spéciales de #4 Michigan avaient pourtant été l’une de leurs grandes forces jusqu’à présent.

#6 Houston 42
Connecticut 14

En l’emportant 42-14 à domicile face à Connecticut en ouverture de la week 5, les Cougars de #6 Houston ont peut-être effacé le douloureux souvenir d’une défaite face aux Huskies qui avaient couté une place en playoffs aux texans en 2015. Encore une fois, le senior QB Greg Ward Jr (32/38, 389 yards, 3 TD et 65 yards au sol, 2 TD) a porté son équipe avec un record personnel de 389 yards à la passe pour un total de 5 TD. L’an passé, #6 Houston (5-0, 2-0 AAC) s’était fait surprendre dans le froid hivernal du Connecticut alors que les Cougars avaient une fiche parfaite de 10-0 avant de s’incliner 20-17 à la surprise générale. Ce soir-là, QB Greg Ward Jr était absent pour une blessure de la cheville. Cette année le quarterback senior aura assuré le succès de #6 Houston.

#10 Washington 44
#7 Stanford 6

Dominateurs en attaque et en défense tout au long de la soirée, les Huskies de #10 Washington (5-0, 2-0 Pac-12) frappent un grand coup en s’imposant 44-6 face au Cardinal de #7 Stanford, champion de la conférence Pac-12 en titre. Avec trois passes de TD dans cette rencontre au sommet, le sophomore QB Jake Browning (15/21, 210 yards, 3 TD, 0 INT) a confirmé son statut de future vedette nationale. Parfaitement protégé par une ligne offensive qui aura su contrôler le front four de #7 Stanford (3-1, 2-1 Pac-12), il a réussi le match quasi-parfait donnant beaucoup de rythme à une attaque des Huskies qui termine cette rencontre avec 424 yards, dont 214 au sol, et un époustouflant 9/12 sur 3ème downs. Mais c’est surtout en défense que #10 Washington (5-0, 2-0 Pac-12) est allé chercher cette impressionnante victoire. Le front seven des Huskies a renversé la ligne offensive du Cardinal sackant QB Ryan Burns à 8 reprises et limitant le finaliste du dernier trophée Heisman, RB Christian McCaffrey (12 courses, 49 yards, 5 réceptions, 30 yards), à 49 tous petits yards au sol ! Un exploit. Ce dernier n’aura jamais su se défaire de l’incessante pression athlétique de la défense des Huskies. Ce succès permet à #10 Washington de prendre les commandes de la division North et d’écarter au passage son plus sérieux concurrent en vue d’une participation à la finale de conférence Pac-12.

South Carolina 13
#9 Texas A&M 24

Malgré l’absence de DE Myles Garrett, la défense des Aggies a assuré le succès de #9 Texas A&M (5-0, 3-0 SEC) chez les Gamecocks de South Carolina (2-3, 1-3 SEC). Encore une prestation contrastée du senior QB Trevor Knight (23/40, 206 yards, 3 INT et 84 yards au sol, 1 TD). Malgré ses 4 TDs, ses deux turnovers (1 INT et 1 fumble) ont permis aux Gamecocks de rester dans le match. La meilleure attaque au sol du pays a continué de briller avec un total de 216 yards dans cette rencontre. On notera les deux sacks de DL Daeshon Hall pour #9 Texas A&M. Les Aggies possèdent donc une fiche de 5-0 pour la 3ème saison d’affilée.

#25 Georgia 31
#11 Tennessee 34 

Les fans des Bulldogs de #25 de Georgia (3-2, 1-2 SEC) pensaient bien que leur équipe avait fini par l’emporter face aux #11 Volunteers de #11 Tennessee (5-0, 2-0 SEC) lorsqu’à 10 secondes de la fin QB Jacob Eason (17/28, 211 yards, 2 TD, 1 INT) trouva WR Riley Ridley pour un TD de 47 yards. Mais il restait encore quelques secondes suffisantes pour que QB Joshua Dobbs (16/26, 230 yards, 3 TD, 1 INT) tente une passe Hail Mary… que QR Jauan Jennings capta pour donner une victoire devenue quasiment inespérée quelques minutes plus tôt ! Irréel ! Ce TD mit un terme à une fin de match totalement folle qui vit #11 Tennessee remonter un retard de 10 points en prenant les devants 28-24 après avoir récupéré un fumble de QB Jacob Eason dans la end-zone des Bulldogs. Pour la 4ème fois en 5 matchs, les Volunteers ont réussi une remontée de plus de 10 points et restent toujours inviancus. Encore 2 sacks pour DE Derek Barnett (Tennessee).

#12 Florida State 35
North Carolina 37
Une semaine après avoir réussi l’un des plus beaux comebacks de leur Histoire, les Tar Heels de North Carolina (4-1, 2-0 ACC) ont mis fin à la série de 22 victoires à domicile des Seminoles de #12 Florida State sur un FG de 54 yards à la dernière seconde. Quelques minutes auparavant, le senior K Nick Weiler avait vu son pire cauchemar se produire : son XP manqué un peu plus tôt dans le match permit à #12 Florida State (3-2, 0-2 ACC) de prendre un point d’avance au terme d’une remontée fantastique des Floridiens. Ce FG de la dernière seconde mit un terme à une fin de match complètement folle. Respectant à merveilles leur plan de match, les Tar Heels prirent une avance de 21-0 dans le second quart-temps, puis de 28-14 dans le 3ème avant que les Seminoles effectuent un fantastique comeback dans le dernier quart-temps avec un total de trois TD au sol qui leur donnèrent une avance de 35-34 à 0:23 de la fin du match.

Iowa State 42
#13 Baylor 45
Que les Bears de #13 Baylor (5-0, 2-0 Big 12) ont eu chaud ! Menés de 14 points dans le 4ème quart-temps, ils ont finalement réussi à renverser une situation qui paraissait compromise pour l’emporter 45-42 face aux Cyclones d’Iowa State (1-4, 0-2 Big 12) sur un FG de 19 yards de K Chris Callahan sur le dernier jeu du match. Encore une fois, la défense des Bears a su resserrer les boulons dans le 4ème quart-temps (Baylor n’a toujours pas accordé le moindre point dans les 15 dernières minutes en 2016) après avoir semblé perdu pendant trois quart-temps. RB Shock Linwood (25 courses, 237 yards, 1 TD) et RB Terence Williams (13 courses, 126 yards, 2 TD) ont pris les rênes de l’attaque des Bears en l’absence de WR KD Cannon.

Georgia Tech 21
#14 Miami 35

Coach Mark Richt n’a pas manqué ses débuts en match de conférence ACC. Les Hurricanes de #14 Miami (4-0, 1-0 ACC) remportent leur 4ème match  de la saison 2016 sur le terrain des Yellow Jackets de Georgia Tech (3-2, 1-2 ACC). Les Floridiens ont pris 21 points d’avance grâce à deux TDs défensifs réussis par LB Shaquille Quarterman et DL Joe Jackson sur des retours de fumble avant que le junior QB Brad Kaaya (13/19, 241 yards, 1 TD) ne clot les débats en fin de 3ème quart-temps sur une passe de TD de 31 yards en direction de WR Stacy Coley. On notera les 3 TD au sol du freshman RB Dedrick Mills au sein d’une attaque de Georgia Tech pénalisée par les 3 turnovers de QB Justin Thomas (11/19, 94 yards, 1 TD, 1 INT).

#15 Nebraska 31
Illinois 16

Menés de 6 points à l’entame du dernier quart-temps, les Cornhuskers de #15 Nebraska (5-0, 2-0 Big Ten) restent invaincus en s’imposant finalement 31-16 face au Fighting Ililini d’Illinois (1-3, 0-1 Big Ten). Ils prennent ainsi une revanche sur les Illini qui les avaient battu 14-13 à Champaign il y a un an. Le héros de cette fin de match aura été RB Terrell Newby (140 yards au sol, 2 TD), auteur de 2 TD dans un 4ème quart-temps au cours duquel il a porté 18 fois le ballon sur les 21 snaps des Huskers. A noter les blessure de WR Jordan Westerkamp et de RB Devone Ozigbo à #15 Nebraska.

#16 Ole Miss 48
Memphis 28

Battus par ces mêmes Tigers de Memphis (3-1) à la surprise générale il y a un an, les Rebels de #16 Ole Miss (3-2) ne se sont pas faits surprendre cette année et l’emportent 48-28. Les joueurs de coach Hugh Freeze ont encore réussi une solide première mi-temps (21-7) avant de laisser Memphis revenir à 27-21 en milieu de 3ème quart-temps. Finalement, QB Chad Kelly (30/44, 361 yards, 1 TD, 1 INT), TE Evan Engram (4 réceptions, 82 yards, 1 TD) et RB Eugene Brazley (13 courses, 124 yards, 2 TD) assureront la victoire des Rebels. A noter que la Landshark Defense a encore frappé interceptant trois fois QB Riley Ferguson dont une pour un Pick Six de S Zedrick Woods.

Indiana 24
#17 Michigan State 21

Les Hoosiers d’Indiana (3-1, 1-0 Big Ten) créent l’une belle surprise de la soirée en s’imposant à domicile 24-21 après prolongation face aux Spartans de #17 Michigan State (2-2, 0-2 Big Ten) remportant ainsi leur premier Old Brass Spittoon depuis 2006. Les Hoosiers sortent vainqueur de la prolongation après que K Matt Geiger ait manqué sa tentative de FG et qu’un leaping call soit appelé en leur faveur permettant à K Griffin Oakes d’inscrire le FG de la victoire d’une distance de 20 yards. #17 Michigan State avait pris les devants 14-0 avant que QB Richard Lagow (16/26, 273 yards, 2 TD, 1 INT) marque 3 TD (2 sur passe et 1 au sol) pour donner une avance 21-14 à Indiana. TE Josiah Price égalisa à 0:11 de la fin sur une passe de QB Tyler O’Connor (21.35, 263 yards, 23 TD). Après leur défaite de la semaine passée face à #8 Wisconsin, les Spartans de #17 Michigan State s’inclinent pour la 2ème fois d’affilée, une première depuis novembre 2012.

California 28
#18 Utah 23

Fin de match complètement folle à Berkeley. Au prix d’une incroyable stop sur la goal-line sur le dernier jeu de la rencontre, les Golden Bears de California (3-2, 1-1 Pac-12) s’imposent 28-23 à domicile sur les Utes de #18 Utah (4-1, 1-1 Pac-12) qui subissent leur première défaite de la saison. Encore un gros match pour QB Davis Webb (22/35, 306 yards, 4 TD, 1 INT). 2 TD sur réception pour WR Chad Hansen et WR Demetris Robertson. Après le succès face à #22 Texas, il s’agit donc de la 2ème victoire de California contre une équipe classée.

South Alabama 42
#19 San Diego State 24

La hype autour des Aztecs de #19 San Diego State (3-1) va retomber aussi vite qu’elle est arrivée. Les Sud-Californiens s’inclinent lourdement 42-24 chez les Jaguars de South Alabama (3-2, 0-2 Sun Belt), qui était pourtant privé de leur quarterback titulaire, QB Dallais Davis. Son backup, QB Cole Garvin (16/21, 242 yards, 3 TD, 1 INT) a réussi 3 passes de TD. Mais c’est surtout la défense des Jaguars qui aura surpris dans cette rencontre limitant l’attaque des Aztecs à 316 yards. La star de #19 San Diego State, RB Donnel Pumphrey, aura quand même réussi 156 yards au sol et 1 TD malgré la défaite.

#20 Arkansas 52
Alcorn State (FCS) 10

Les Razorbacks étaient maudis ces dernières années lors de leur match annuel joué à Little Rock (Arkansas). Ils avaient notamment été battus par Louisiana-Monroe et Toledo. Cette année, #10 Arkansas (4-0, 1-0 SEC) ne s’est pas fait surprendre et s’impose facilement 52-10 face aux Braves d’Alcorn State (FCS). 3 passes de TD pour QB Austin Allen (206 yards à la passe, 3 TD, 0 INT) dans ce match. Le quarterback des Razorbacks n’a toujours pas été intercepté en 2016.

#21 Texas Christian 46
Oklahoma 52

Superbe victoire des Sooners d’Oklahoma (2-2, 1-0 Big 12) chez les Horned Frogs de #21 Texas Christian (3-2, 2-0 Big 12). Les joueurs de coach Bob Stoops avaient pourtant bien mal débuté le match en étant menés 21-7 à l’issue du 1er quart-temps. Mais QB Baker Mayfield (23/30, 274 yards, 2 TD et 55 yards au sol, 2 TD) and Co. ont complètement renversé la tendance en infligeant un 28-0 aux locaux pour mener 35-24 à la mi-temps. Deux TD au sol de RB Joe Mixon (105 yards au sol, 1 TD) et RB Samaje Perine (98 yards, 2 TD) portèrent le score à 49-24 avant une tentative de comeback de #21 Texas Christian dans le 4ème quart-temps. Avec ses 5 passes de TD dans ce match, QB Kenny Hill (26/44, 449 yards, 5 TD, 1 INT) fût tout près de réussir l’exploit avec 2 passes de TD de 64 et 74 yards pour WR Taj Williams mais un sack de DE Ogbonnia Okoronkwo scella le sort de cette rencontre. Les Sooners n’ont jamais perdu deux matchs consécutifs depuis la prise de fonction de coach Bob Stoops.

Oklahoma State 49
#22 Texas 31
Les Cowboys d’Oklahoma State mettent fin à une série de 8 défaites consécutives à domicile face aux Longhorns de Texas en s’imposant 49-31 dans le Boone Pickens Stadium de Stillwater (Oklahoma).

Les deux attaques ont tourné à plein régime dans ce match, Oklahoma State (3-2, 1-1 Big 12) totalisant 555 yards offensifs contre 568 pour #22 Texas (2-2, 0-1 Big 12). Coach Charlie Strong avait pourtant fait du secteur défensif son cheval de bataille. Cette nouvelle contre-performance de la défense des Longhorns aura peut-être des conséquences pour le coach Texan, le directeur athlétique annonçant après le match qu’une « évaluation de ce qui se passe dans le programme doit être faite ». Les équipes spéciales de #22 Texas devront également être réévaluées. K Trent Domingue s’est fait contrer… trois conversions de TD dont une a été remontée pour 2 points par les Cowboys. L’ancien kicker de LSU a également manqué un FG dans cette rencontre.

Face à un QB Mason Rudolph (19/28, 392 yards, 3 TD et 1 TD au sol) des grands jours, cela devenait compliqué pour les Longhorns. Le quarterback des Cowboys a réussi 3 passes de TD et 1 TD au sol dans la seule première mi-temps avant de contrôler les débats après la pause.

Vanderbilt 6
#23 Florida 13

Face à un adversaire qu’ils ont battu 25 fois sur les 26 derniers matchs, les Gators de #23 Florida (4-1, 2-1 SEC) se sortent d’un match piège en l’emportant de justesse 13-6 chez les Commodores de Vanderbilt (2-3, 0-2 SEC). Avec deux sacks et deux interceptions dans cette rencontre, la défense des Gators a encore démontré son opportunisme… et c’est d’ailleurs sur une interception de DB Nick Washington en fin de 4ème quart-temps que les Floridiens se sont assurés la victoire. Offensivement, c’est encore l’anémie totale chez les Gators : 236 yards.

#24 Boise State 21
Utah State 10

Les Broncos de #24 Boise State (4-0, 1-0 ACC) conservent leur invincibilité en 2016 en l’emportent à domicile face aux Aggies d’Utah State (2-3, 0-2 ACC) grâce à une nouvelle belle performance de RB Jeremy McNicholls (10 courses, 132 yards et 6 réceptions, 73 yards, 1 TD), auteur d’un total de 226 yards toute catégorie. On notera également la passe de TD de 61 yards de WR Cedric Wilson qui a lui même inscrit un TD sur réception de 36 yards dans ce match.

Par ailleurs

Conférence SEC

LSU 42, Missouri 7
Malgré l’absence de RB Leonard Fournette, les Tigers de LSU ont parfaitement réagi après leur défaire crêve-coeur à Auburn. Mieux encore, il semble que le coach par intérim, Ed Orgeron, ait réussi à débloquer une attaque anémique en 2016. Un record de 634 yards offensifs dont 418 au sol. RB Derrius Guice termine le match avec 163 yards et 3 TD tout comme RB Darrel Williams auteur de 130 yards.

Résultats : Auburn – Louisiana-Monroe 58-7.

Conférence Pac-12

Résultats : Colorado – Oregon State 47-6, UCLA – Arizona 45-24, USC – Arizona State 41-20, Washington State – Oregon 51-33.

Conférence Big Ten

Résultats : Northwestern – Iowa 38-31, Penn State – Minnesota 29-26 OT, Maryland – Purdue 50-7.

Conférence Big 12

Résultats : Western Virginia – Kansas State 17-16.

Conférence ACC

Résultats : Boston College – Buffalo 35-3, Virginia – Duke 34-20, Pittsburgh – Marshall 43-27, North Carolina State – Wake Forest 33-16.

Conférence American

Résultats : South Florida – Cincinnati 45-20, Temple – SMU 45-20, Central Florida – Eastern Carolina 47-29.

Conférence Mountain West

Résultats : UNLV – Fresno State 45-20, Wyoming – Colorado State 38-17, Air Force-Navy 28-14.

Les meilleurs moments de la semaine

La passe Ave Maria de Tennessee

Le goal-line stand de California

North Carolina assomme Florida State

Le TD de RB Saquon Barkley en OT

L’interception de CB Jourdan Lewis

XP bloqué, passe latérale, TD !!!

Il évite un safety et marque un TD

Performances individuelles

Lors de cette 5ème semaine de la saison, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Nick Mullens (Southern Miss), 25/38, 591 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Logan Woodside (Toledo), 30/38, 505 yards, 5 TD, 2 INT.
– QB Tyler Jones (Texas State), 31/40, 475 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB Kenny Hill (Texas Christian), 26/44, 449 yards, 5 TD, 1 INT.
– RB Jamal Williams (Brigham Young), 30 courses, 286 yards, 5 TD.
– RB Shock Linwood (Baylor), 25 courses, 237 yards, 1 TD.
– RB Derrius Guice (LSU), 17 courses, 163 yards, 3 TD.
– WR Allenzae Staggers (Southern Mississippi), 6 réceptions, 292 yards, 3 TD.
– WR Jonathan Giles (Texas Tech), 12 réceptions, 219 yards, 2 TD.
– WR Taj Williams (Texas Christian), 5 réceptions, 210 yards, 2 TD.
– WR Equanimeous St. Brown (Notre Dame), 4 réceptions, 182 yards, 2 TD.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Le résumé de la Week 8 : Ohio State et Michigan se rassurent, comeback de folie à Indiana

Publié

le

Crédit photo : Raj Mehta-USA TODAY Sports

C’était le grand retour à la compétition dans la conférence Big Ten et si les cadors #5 Ohio State, #14 Wisconsin et #18 Michigan n’ont pas manqué leur entrée en scène, on ne peut pas en dire autant de Michigan State et surtout de #8 Penn State battus respectivement par Rutgers et Indiana.

Dans la conférence SEC, #2 Alabama a torpillé les Volunteers de Tennessee pour remporter le classique « Third Saturday of October » mais la victoire aura surement un gout amer pour coach Nick Saban en raison de la grave blessure de la cheville de WR Jaylen Waddle dont la saison est terminée.

#6 Oklahoma State remporte le Game of the Week en prenant le dessus sur les Cyclones de #17 Iowa State. Les Cowboys restent invaincus et restent ainsi à la 2ème place dans une conférence Big 12 qui a vu les victoires du leader #20 Kansas State, et d’Oklahoma et Texas.

Très critiqué depuis le début de la saison en raison de performances offensives mitigées, #3 Notre Dame a enfin joué au niveau de son statut de #3 du pays. Tant offensivement que défensivement, les Fighting Irish ont outrageusement dominé les Panthers de Pittsburgh s’imposant finalement 45-3 à Heinz Field.

LB Amen Ogbongbemiga (#7), Oklahoma State – Crédit photo : Oklahoma State Athletic

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 8 :

L’affiche de la semaine

#6 Oklahoma State 24, #17 Iowa State 21

Une nouvelle performance dominante de leur défense et un RB Chuba Hubbard de gala permettent aux Cowboys de #6 Oklahoma State de conserver leur invincibilité en 2020 en s’imposant à domicile face aux Cyclones de #17 Iowa State.

Le retour de QB Spencer Sanders était très attendu du côté de Stillwater (Oklahoma) et le quarterback sophomore des Cowboys aura eu l’effet escompté au sein d’une attaque des Cowboys inconstante depuis le début de la saison.

Avec 235 yards à la passe et 71 yards au sol pour 1 TD, QB Spencer Sanders a joué un rôle essentiel lors d’une précieuse victoire de #6 Oklahoma State (4-0) face à #17 Iowa State (3-2) dans ce qui était l’affiche de la semaine dans la conférence Big 12.

Blessé à une cheville lors du match d’ouverture face à Tulsa, le quarterback des Cowboys a manqué les trois derniers matchs. Son retour au jeu n’a pas été parfait (deux interceptions) mais il a su réussir les big plays nécessaires au moment opportun comme sur cette passe de TD de 34 yards à destination de WR Jelani Woods pour égaliser dans le 1er quart-temps alors que les Cyclones étaient parfaitement entrés dans le match.

L’autre star offensive des Cowboys, RB Chuba Hubbard, a lui aussi été déterminant. En plus de ses 139 yards au sol en 25 courses, il a donné l’avantage à son équipe 14-7 sur une superbe course de 32 yards. Mais il a surtout accumulé les 1st downs précieux tout au long de la rencontre.

> Compte-rendu complet de ce match Oklahoma State-Iowa State

RB Najee Harris (#22), Alabama – Crédit photo : Caitie McMekin, Knoxville News Sentinel/USA TODAY Sports

Résultats des équipes du Top 25

#1 Clemson 47, Syracuse 21

27ème victoire d’affilée en match de conférence ACC pour #1 Clemson (6-0) qui possède un bilan de 6-0 pour la 6ème année d’affilée. Pourtant, les Tigers se sont faits une petite frayeur dans le 3ème quart-temps lorsque les Orangemen sont revenus à 27-21. Finalement, QB Trevor Lawrence (27/43, 289 yards, 2 TD, 1 INT) et RB Travis Etienne (86 yards, 3 TD) ainsi qu’une défense retrouvée (4 turnovers provoqués) ont pris le dessus pour permettre à #1 Clemson de préserver son invincibilité en 2020.

Tennessee 17, #2 Alabama 48

#2 Alabama (5-0) enchaine une 14ème victoire consécutive face à son rival Tennessee (2-3) grâce à une nouvelle démonstration de puissance. Pas de TD dans les airs pour QB Mac Jones (25/31, 387 yards, 1 TD au sol) mais son coéquipier RB Najee Harris (96 yards, 3 TD) en a profité pour marquer ses 12ème, 13ème et 14ème TD au sol de la saison. Toutefois, cette victoire aura été couteuse pour le Crimson Tide puisque l’équipe de coach Nick Saban a perdu son receveur star WR Jaylen Waddle (fracture de la cheville) dès le premier jeu du match sur le retour de kickoff.

Pittsburgh 3, #3 Notre Dame 45

#3 Notre Dame (5-0) devait élever son niveau de jeu pour relancer sa saison après des débuts hésitants. Mission accomplie. Dominants en défense et explosifs en attaque, les Fighting Irish infligent une 4ème défaite d’affilée à des Panthers qui étaient encore privés de QB Kenny Pickett. L’attaque de Pittsburgh a dû se contenter de 162 yards et les 3 passes du freshman QB Joey Yellen auront fait très mal. 312 yards à la passe et 3 TD pour QB Ian Book dont la connection avec le senior WR Ben Skowronek a fait mal à la défense de Pittsburgh (3-4).

QB Justin Fields, Ohio State – Crédit photo : Getty Images

#5 Ohio State 52, Nebraska 17

Première sortie quasi-parfaite pour QB Justin Fields (20/21, 276 yards, 2 TD, 1 INT et 54 yards au sol, 1 TD) et les Buckeyes de #5 Ohio State (1-0) qui ont pris l’avantage, à l’usure, face à une équipe de Nebraska (0-1) accrocheuse en 1ère mi-temps. QB Adrian Martinez (12/15, 105 yards et 85 yards au sol, 1 TD) a posé beaucoup de soucis à la défense des Buckeyes dans les 20 premières minutes avant de disparaître complètement au retour des vestiaires. On retiendra également l’excellent match du duo WR Garrett Wilson (7 réceptions, 129 yards, 1 TD) / WR Chris Olave (6 réceptions, 104 yards).

Indiana 36, #8 Penn State 35

Quelle fin de match à Bloomington ! Mené par un QB Michael Penix Jr sensationnel en fin de 4ème quart-temps, Indiana fait tomber une équipe du Top 10 pour la première fois depuis 1987 ! #8 Penn State pensait avoir pris un avantage définitif lorsque WR Parker Washington donna une avance 35-28 aux Nittany Lions sur une réception de 9 yards en overtime. Les Hoosiers ne l’entendirent pas ainsi. QB Michael Penix Jr se connecta avec WR Whop Philyor pour ramener son équipe à 34-35 avant que le quarterback d’Indiana n’offre la victoire aux siens au prix d’un effort surhumain en plongeant sur le pylone à l’entrée de la zone des buts. Après de longues minutes d’attente nécessaires aux arbitres pour valider cette conversion à 2 points, les Hoosiers pouvaient célébrer la victoire, leur première contre une équipe du Top 10 depuis 33 ans !

> Compte-rendu complet de ce match Indiana-Penn State

#16 SMU 13, #9 Cincinnati 42

Quelle performance de QB Desmond Ritter (13/21, 126 yards, 1 TD et 179 yards au sol, 3 TD) et de #9 Cincinnati (4-0) qui infligent aux Mustangs de #16 SMU (5-1) leur première défaite de la saison. Le quarterback des Bearcats a inscrit 4 TD pour une équipe qui n’avait pas joué depuis 3 semaines. La défense de fer de #9 Cincinnati a pris l’avantage sur un QB Shane Buechele (23/44, 216 yards, 1 TD, 1 INT) qui a été intercepté pour la première fois depuis le match d’ouverture des Mustangs.

QB Desmond Ritter, Cincinnati – Crédit photo : Tim Flores, USA Today Sports

#11 Miami 19, Virginia 14

Au terme d’un match dominé par les défenses, les Hurricanes de #11 Miami (5-1) remportent une 5ème victoire cette saison grâce notamement au duo QB D’Eriq King (21/30, 322 yards, 1 TD) / WR Mike Harley (10 réceptions, 170 yards, 1 TD). De leur côté, les Cavaliers de Virginia (1-4) s’inclinent pour la 4ème fois d’affilée.

#12 Brigham Young 52, Texas State 14

Encore une formidable performance pour QB Zach Wilson (19/25, 287 yards, 4 TD) et l’attaque des Cougars (579 yards) qui permettent à #12 Brigham Young (6-0) d’enchainer une 6ème victoire en 6 matchs. Il s’agit du meilleur début de saison du programme de Provo (Utah) depuis 2008.

#14 Wisconsin 45, Illinois 7

Recrue vedette des Badgers en 2018, le redshirt freshman QB Graham Mertz faisait ses débuts à la tête de l’attaque de #4 Wisconsin (1-0) en raison du forfait pour le reste de la saison du senior QB Jack Coan… Et quelle entrée en matière ! 5 TDs à la passe qui égalent un record de l’université Wisconsin. Il a également enchainé 17 passes réussies consécutives, également un record. Un rating de 308.3. Magistral !

#14 North Carolina 48, #23 NC State 21

Les Tar Heels de #14 North Carolina (4-1) ont sur-utilisé leur jeu au sol dominant pour écarter un Wolfpack de #23 North Carolina State (4-2) handicapé par l’absence de leur leader offensif, QB Devin Leary. RB Javonte Williams (160 yards, 3 TD) et RB Michael Carter (106 yards, 1 TD) ont tous les deux dépassé la barre des 100 yards au sol tandis que QB Sam Howell (18/29, 252 yards, 1 TD et 1 TD au sol) a assuré l’essentiel. #14 North Carolina mène désormais la série 68-36-6 face à son rival régional.

RB Javonte Williams (#25), North Carolina – Crédit photo : AP

Wake Forest 23, #19 Virginia Tech 16

Les Demon Deacons de Wake Forest (3-2) enchainent une 2ème victoire d’affilée en faisant tomber une équipe du Top 20 national grâce à 3 passes interceptées par le walk-on DB Nick Andersen et aux 129 yards au sol de RB Christian Beal-Smith ! C’est un coup d’arrêt pour les Hokies de #19 Virginia Tech dont l’attaque au sol n’a pas fait aussi bien que les semaines passées.

#20 Kansas State 55, Kansas 14

12ème victoire consécutive des Wildcats de #20 Kansas State (4-1) lors du Sunflower Showdown face à son rival régional, Kansas (0-5). Deux TDs de WR Phillip Brooks sur retour de punt, un Pick Six et une défense de fer ont assuré la 4ème victoire d’affilée des Wildcats. #20 Kansas State possède un bilan de 4-0 en match intra-conférence Big 12 pour la première fois depuis 2014.

#21 Minnesota 49, #18 Michigan 24

Dans l’ombre de Shea Patterson lors des deux dernières saisons, le junior QB Joe Milton (15/22, 225 yards, 1 TD et 52 yards au sol, 1 TD) était très attendu pour ce premier match de la saison de #18 Michigan (1-0). Examen de passage réussi pour le quarterback des Wolverines. À la tête d’une attaque de #18 Michigan inarrêtable dans ce match (478 yards, 8.6 yards par jeu), QB Joe Milton a su donner le ton avec ses 2 passes de TD pour permettre à l’équipe de coach Jim Harbaugh de rentrer parfaitement dans cette saison 2020.

> Compte-rendu complet de ce match Minnesota-Michigan

QB Joe Milton (#5), Michigan – Crédit photo : Getty Images

#22 Marshall 20, Florida Atlantic 9

Face à une équipe combative de Florida Atlantic (1-1), le freshman QB Grant Wells (18/31, 251 yards, 2 TD, 2 INT) a assuré l’essentiel pour le Thundering Herd : une victoire 20-9 qui permet à Marshall (5-0) de rester invaincu dans la conférence USA.

#25 Coastal Carolina 28, Georgia Southern 14

Malgré l’absence de leur leader offensif QB Grayson McCall, les Chanticleers de #25 Coastal Carolina (5-0) continuent leur marche en avant en remportant leur premier match de leur Histoire en tant qu’équipe classée. Avec ses 3 passes de TD, le backup QB Fred Payton (15/28, 252 yards, 3 TD, 2 INT) a assuré la victoire malgré ses 2 passes interceptées.

Autres résultats importants

Conférence ACC

Louisville 48, Florida State 16
Boston College 48, Georgia Tech 27

Conférence AAC

South Florida 13, Tulsa 42
Memphis 41, Temple 29
Central Florida 51, Tulane 34
Navy 21, Houston 37

Conférence Big Ten

Michigan State 27, Rutgers 38
Purdue 24, Iowa 20
Northwestern 43, Maryland 3

Conférence Big 12

TCU 14, Oklahoma 33
Texas 27, Baylor 16
Texas Tech 34, West Virginia 27

Conférence Mountain West

San Jose State 17, Air Force 16
San Diego State 34, UNLV 6
Hawai’i 34, Fresno State 19
Nevada 37, Wyoming 34 OT
Boise State 42, Utah State 13

Conférence SEC

Ole Miss 28, Auburn 35
Missouri 20, Kentucky 10
LSU 52, South Carolina 24

Autres résultats

Appalachian State 45, Arkansas State 17
Florida International 10, Jacksonville State 19
UAB 20, Louisiana 24
Charlotte 38, UTEP 28
Army 49, Mercer (FCS) 3
Liberty 56, Southern Miss 35
Western Kentucky 13, Chattanooga (FCS) 10
Troy 34, Georgia State 36
Rice 34, Middle Tennessee 40 OT
UTSA 27, Louisiana Tech 26
South Alabama 38, Louisiana-Monroe 14

Matchs reportés

Colorado State vs New Mexico

L’image de la semaine

C’est l’image de la semaine. Peut-être même de l’année. Au prix d’un effort surhumain, le quarterback d’Indiana, Michael Penix Jr, réussit la conversion à 2 points qui offre une victoire historique aux Hoosiers face à #8 Penn State en prolongation.

QB Michael penix Jr, Indiana – Crédit photo : Mark Lebryk, USA Today Sports

Highlights

Le TD de la semaine

WR Seth Williams joue encore les sauveurs d’Auburn en réussissant le TD de la victoire des Tigers à Ole Miss.

La réception de la semaine

Les Buckeyes de #5 Ohio State n’ont pas manqué leur entrée en scène dans cette saison 2020 et le true freshman 5-étoiles WR Jaxon Smith-Njigba en a profité pour se mettre en valeur en réussissant un « tap toe » spectaculaire.

La course de la semaine

S’il n’a pas remporté son duel à distance avec RB Breece Hall sur le plan staististique, le Canadian Cowboy Chuba Hubbard se contentera de la victoire des siens à laquelle il a largement contribué inscrivant notamment un TD sur cette superbe course de 32 yards.

L’interception de la semaine

Symbole d’une défense des Cowboys en nette progression depuis un an, DB Kolby Harvey-Peel réussit une fabuleuse interception lors de la victoire de #6 Oklahoma State face à #17 Iowa State.

Le FG (raté) de la semaine

Rice aurait pu l’emporter sur un FG de la victoire dans les toutes dernières secondes du 4ème quart-temps… Le ballon frappe 4 fois les poteaux. Irréel ! Middle Tennessee l’emportera finalement 40-34 en overtime. Terrible.

Le punt de l’année

Acculé au bord de sa propre end zone, Texas Tech était sous pression… P Austin McNamara réussit un fantastique punt de 87 yards pour un touchback !

La stat’ de la semaine

Le match quasi-parfait pour le redshirt freshman QB Graham Mertz lors de sa première titularisation en carrière avec les Badgers de Wisconsin.

La blessure de la semaine

Terrible nouvelle pour #2 Alabama : le receveur star WR Jaylen Waddle se blesse à la cheville sur le retour de kickoff face à Tennessee. Résultat : fracture et saison terminée.

Le #WTF de la semaine

RB Javian Hawkins capte une passe de QB Malik Cunningham mais enchaine avec un fumble. Il s’auto-punit en faisant des pompes. Magique. ¯\_(ツ)_/¯

Performances individuelles

Lors de cette 8ème semaine de la saison 2020, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Dillon Gabriel (UCF), 26/40, 422 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB Carson Strong (Nevada), 39/52, 420 yards, 4 TD, 0 INT.
– QB Malik Willis (Liberty), 24/31, 345 yards, 6 TD, 0 INT.
– RB Breece Hall (Iowa State), 20 courses, 185 yards, 1 TD.
– QB Desmond Ridder (Cincinnati), 8 courses, 179 yards, 3 TD.
– RB Javian Hawkins (West Virginia), 16 courses, 174 yards, 3 TD.
– RB Javonte Williams (North Carolina), 19 courses, 160 yards, 3 TD.
– WR Calvin Austin III (Memphis), 6 réceptions, 184 yards, 1 TD.
– WR Marlon Williams (UCF), 9 réceptions, 174 yards, 3 TD.
– WR Kawaan Baker (South Alabama), 6 réceptions, 154 yards, 3 TD.
– WR Jayden Reed (Michigan State), 11 réceptions, 128 yards, 2 TD.
– WR Randle Jones (Temple), 12 réceptions, 118 yards, 0 TD.
– WR Jadan Blue (Temple), 13 réceptions, 115 yards, 3 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Minnesota – Michigan (24-49) : des débuts réussis pour QB Joe Milton

#18 Michigan réussit son entrée en piste dans la saison 2020 en remportant une victoire précieuse à #21 Minnesota dans un match entre équipes classées.

Publié

le

Crédit photo : Mark Vancleave, AP

Dans l’ombre de Shea Patterson lors des deux dernières saisons, le junior QB Joe Milton (15/22, 225 yards, 1 TD et 52 yards au sol, 1 TD) était très attendu pour ce premier match de la saison de #18 Michigan (1-0). Examen de passage réussi pour le quarterback des Wolverines.

À la tête d’une attaque de #18 Michigan inarrêtable dans ce match (478 yards, 8.6 yards par jeu), QB Joe Milton a su donner le ton avec ses 2 passes de TD pour permettre à l’équipe de coach Jim Harbaugh de rentrer parfaitement dans cette saison 2020.

Le jeu au sol des Wolverines a également été efficace avec un total de 253 yards pour 5 TD, RB Zach Charbonnet (4 courses, 70 yards) réussissant notamment un TD de 70 yards dans le 1er quart-temps avant que RB Hassan Haskins (82 yards au sol) ne réussisse deux TDs.

Et la défense des Wolverines s’est mise au diapason de l’attaque limitant l’escouade offensive des Golden Gophers de #21 Minnesota (0-1) à seulement 6/14 sur 3ème tentative. C’est aussi sur un big play défensif que #18 Michigan a marqué de son empreinte cette rencontre lorsque DB Michael Barrett réussit un strip sack sur QB Tanner Morgan (18/31, 197 yards, 1 TD, 1 INT) à la suite duquel DL Donovan Jeter inscrit un TD défensif qui donna une avance 14-7 aux Wolverines.

Sous la pression d’un front seven de #18 Michigan mené par l’excellent DE Kwity Paye, les Golden Gophers ne réussiront jamais à revenir dans ce match malgré les deux TDs au sol de RB Mohamed Ibrahim (26 courses, 140 yards, 2 TD) et les prouesses de WR Rashod Bateman (9 réceptions, 101 yards).

Seule inquiétude pour les Wolverines : les équipes spéciales. FG Jake Moody a manqué ses 3 FGs et #21 Minnesota a réussi à bloquer un punt sur le premier drive de #18 Michigan.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Oklahoma State – Iowa State (24-21) : les Cowboys remportent le choc de la Big 12

Une nouvelle performance dominante de leur défense et un RB Chuba Hubbard de gala permettent aux Cowboys de #6 Oklahoma State de conserver leur invincibilité en 2020 en s’imposant à domicile face aux Cyclone de #17 Iowa State.

Publié

le

Crédit photo : Brian Bahr/Getty Images

Le retour de QB Spencer Sanders était très attendu du côté de Stillwater (Oklahoma) et le quarterback sophomore des Cowboys aura eu l’effet escompté au sein d’une attaque des Cowboys inconstante depuis le début de la saison.

Avec 235 yards à la passe et 71 yards au sol pour 1 TD, QB Spencer Sanders a joué un rôle essentiel lors d’une précieuse victoire de #6 Oklahoma State (4-0) face à #17 Iowa State (3-2) dans l’affiche de la semaine dans la conférence Big 12.

Blessé à une cheville lors du match d’ouverture face à Tulsa, le quarterback des Cowboys a manqué les trois derniers matchs. Son retour au jeu n’a pas été parfait (deux interceptions) mais il a su réussir les big plays nécessaires au moment opportun comme sur cette passe de TD de 34 yards à destination de WR Jelani Woods pour égaliser dans le 1er quart-temps alors que les Cyclones étaient parfaitement entrés dans le match.

L’autre star offensive des Cowboys, RB Chuba Hubbard, a lui aussi été déterminant. En plus de ses 139 yards au sol en 25 courses, il a donné l’avantage à son équipe 14-7 sur une superbe course de 32 yards. Mais il a surtout accumulé les 1st downs précieux tout au long de la rencontre.

Trois semaines après avoir battu Oklahoma, #17 Iowa State espérait poursuivre sur sa lancée et réussir le premier début de saison à 4-0 en match intra-conférence de son Histoire. Malgré la solide performance de RB Breece Hall (185 yards, 1 TD) et de QB Brock Purdy (19/34, 162 yards, 1 TD, 1 INT), les Cyclones ont manqué trop d’opportunités pour prétendre à la victoire. Leurs deux FGs manqués ont notamment été préjudiciables. Ils sont aussi tombés sur une défense des Cowboys qui ne cesse de convaincre depuis le début de la saison.

Avec ce succès à domicile, #6 Oklahoma State préserve sa place au sommet du classement de la Big 12 demeurant ainsi la seule équipe invaincue en match intra-conférence avec les Wildcats de Kansas State.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Indiana – Penn State (36-35) : des Hoosiers audacieux renversent Penn State en OT

Mené par un QB Michael Penix Jr sensationnel en fin de match, Indiana fait tomber une équipe du Top 10 pour la première fois depuis 1987 !

Publié

le

Crédit photo : USA Today Sports

Quelle fin de match à Bloomington !

#8 Penn State (0-1) semblait pourtant en excellente situation pour réussir un comeback et remporter une victoire laborieuse lorsque QB Sean Clifford (24/35, 238 yards, 3 TD, 2 INT) se connecta avec WR Jahan Dotson pour un TD de 60 yards à 2:30 de la fin qui donnait alors une avance 21-20. D’autant plus que les Nittany Lions récupérèrent la possession du ballon après un big stop de leur défense sur un 4th down. Ils n’avaient plus qu’à aller chercher un 1st down et laisser défiler le chronomètre pour sceller le sort du match…

Il n’en fût rien. Trop content d’inscrire son premier TD de la saison, RB Devyn Fox donna une avance 28-20 à #8 Penn State mais redonna surtout la possession du ballon aux Hoosiers à 1:42 de la fin.

C’est alors que ce match déjà très intense bascula dans la folie. Au bout du suspense QB Michael Penix Jr (19/36, 170 yards, 1 TD, 1 INT) inscrit d’abord un TD au sol d’un yard avant d’envoyer le match en prolongation en réussissant la conversion à deux points sur une nouvelle course tout en force. 28-28 ! Totalement inespéré !

Et encore une fois, #8 Penn State pensait avoir pris un avantage définitif lorsque WR Parker Washington donna une avance 35-28 aux Nittany Lions sur une réception de 9 yards.

Les Hoosiers ne l’entendirent pas ainsi. QB Michael Penix Jr se connecta avec WR Whop Philyor (5 réceptions, 36 yards, 1 TD) pour ramener son équipe à 34-35 avant que le quarterback d’Indiana n’offre la victoire aux siens au prix d’un effort surhumain en plongeant sur le pylone à l’entrée de la zone des buts. Après de longues minutes d’attente nécessaires aux arbitres pour valider cette conversion à 2 points, les Hoosiers pouvaient célébrer la victoire, leur première contre une équipe du Top 10 depuis 33 ans !

Indiana avait perdu ses 42 derniers matchs contre une équipe du Top 10. La dernière victoire remontait à octobre 1987, face à Ohio State.

Si la victoire est belle pour Indiana, la désillusion est terrible pour une équipe de #8 Penn State qui a accumulé les erreurs dans ce match. Les Nittany Lions se sont présentés trois fois dans la red zone adverse avec 0 point au bout. L’équipe de coach James Franklin a également manqué 3 FGs et commis 2 interceptions en plus de d’un fumble, d’un muffed punt et d’un fumble sur retour de kickoff.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus