Suivez-nous

Connecticut Huskies

Houston prend sa revanche sur Connecticut, 42-14

Publié

le

En l’emportant 42-14 à domicile face à Connecticut en ouverture de la week 5, les Cougars de #6 Houston ont peut-être effacé le douloureux souvenir d’une défaite face aux Huskies qui avaient couté une place en playoffs aux texans en 2015.

Encore une fois, le senior QB Greg Ward Jr (32/38, 389 yards, 3 TD et 65 yards au sol, 2 TD) a porté son équipe avec un record personnel de 389 yards à la passe pour un total de 5 TD.

L’an passé, #6 Houston (5-0, 2-0 AAC) s’était fait surprendre dans le froid hivernal du Connecticut alors que les Cougars avaient une fiche parfaite de 10-0 avant de s’incliner 20-17 à la surprise générale. Ce soir-là, QB Greg Ward Jr était absent pour une blessure de la cheville. Cette année le quarterback senior aura assuré le succès de #6 Houston.

Un solide plaquage sur un jeu flea flicker dans le 2ème quart-temps a fait craindre le pire mais le quarterback des Cougars a rapidement fait son retour sur le terrain pour mener trois drives à des TD qui ont donné une avance de 28-7 à la mi-temps aux texans.

Comme souvent, lorsque le match est gagné, il a ensuite laissé sa place à QB Kyle Postma avec 12 minutes à jouer dans le 4ème quart-temps.

Malgré l’absence de trois titulaires dont RB Duke Catalon et après un début de rencontre crispé, l’attaque des Cougars n’a pas ralenti avec notamment une superbe performance de WR Linell Bonner (12 réceptions, 159 yards, 1 TD), auteur d’une spectaculaire réception à une main pour un TD dans le 3’me quart-temps qui portait le score à 42-7.

Avec ce succès facile, #6 Houston continue de dominer les débats dans la division AAC West avant un délicat déplacement à Navy (3-0) dans 10 jours.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Connecticut Huskies

Connecticut pourrait rejoindre la conférence Big East

Publié

le

Crédit photo : Youtube

Selon Jon Rothstein de FanRag Sports, la Big East et l’université du Connecticut seraient en pourparlers pour que les deux parties trouvent une entente afin que les Huskies se joignent de nouveau à la conférence.

UConn est actuellement membre de la conférence American Athletic (AAC) pour tous les sports et le seul obstacle pour que les Huskies changent de conférence serait que la conférence Big East n’organise plus de compétition en football depuis 2013.

Si l’accord devait être conclu, le sort de l’équipe de football est donc encore flou. La conférence AAC sera-t-elle satisfaite d’une adhésion de UConn uniquement pour le football. Pas sûr. Ce qui est certain, c’est qu’aucune conférence du Power Five ne sera intéressée par Connecticut sans son programme de basketball, l’un des plus réputés du pays.

Pour des raisons géographiques, la seule autre conférence capable d’accueillir les Huskies pourrait être la MAC mais elle représenterait une certaine perte de prestige pour le campus de Storrs (Connecticut). On ne parle même pas de la C-USA, de la Mountain West ou de la Sun Belt qui ne font aucun sens sur le plan géographique.

Associée à la conférence Big East à partir de 1979 (sauf le football), l’université du Connecticut est devenu un membre à part entière en 2004 lorsque l’équipe de football est montée de FCS au niveau FBS. Puis, en 2013, UConn a rejoint la nouvelle conférence American Athletic (avec Cincinnati, Louisville, Rutgers et South Florida) lorsque la Big East s’est concentré sur le basketball en abandonnant le football.

Lire la suite

Connecticut Huskies

Coach Bob Diaco renvoyé par Connecticut

Publié

le

Crédit photo : Jim Rogash/Getty Images

Après trois saisons à la tête des Huskies de Connecticut, l’aventure s’arrête là pour coach Bob Diaco dont le renvoi a été annoncé par l’université du campus de Storrs (Connecticut).

L’ancien coordinateur défensif de Notre Dame était arrivé pour relancer le programme de UConn mais un bilan de 11-26 lui aura été fatal.

« Je pense que nous avons besoin d’un nouveau leader pour construire nos succès à long terme. Je sais que cette décision et son timing vont surprendre nos fans mais il m’est apparu indispensable de changer la direction de notre programme de football » – David Benedict, Directeur athlétique de l’université du Connecticut.

Pourtant, il y a 7 mois, Bob Diaco avait signé une prolongation de contrat qui lui assurait son poste jusqu’en 2020. Sa fiche de 3-9 a clairement été jugée insuffisante.

Le secteur offensif aura été le problème de Bob Diaco durant son passage à Connecticut. Entre 2014 et 2016, les Huskies ont successivement terminé au 128ème, 122ème et 124ème rang sur le plan offensif.

Le contrat entre les deux parties sera officiellement rompu le 2 janvier prochain afin de faire baissé les indemnités de départ de 5 à 3.4 millions de $.

Lire la suite

Connecticut Huskies

Connecticut prolonge le contrat de coach Bob Diaco

Publié

le

Bob Diaco
Crédit photo : David Butler II-USA TODAY Sports

L’université du Connecticut a annoncé que l’actuel coach des Huskies, Bob Diaco, a accepté de signer une prolongation de contrat de deux ans qui lui assure ainsi son poste à la tête du programme de Storrs (Connecticut) jusqu’au terme de la saison 2020.

Le porte-parole de l’université du Connecticut, Mike Enright, a indiqué que le salaire de l’ancien coordinateur défensif de Notre Dame atteindra 2 millions de $ en 2019 et 2.1 millions de $ en 2020.

Ce nouveau contrat prévoit également une augmentation salariale de 100 000$, 150 000$ et 200 000$ sur les trois prochaines saisons.

En septembre prochain, coach Bob Diaco débutera sa 3ème saison avec les Huskies. Après une première année difficile (2-10), il a permis à UConn de redresser la barre l’an dernier. Les Huskies ont conclu la saison 2015 avec une fiche de 6-7 et une participation au St. Petersburg Bowl qu’ils ont perdu 16-10 face à Marshall.

Connecticut commencera sa campagne 2016 face à Maine (FCS), le 1er septembre prochain.

Lire la suite

Bowls

St. Petersburg Bowl 2015 : Marshall 16, Connecticut 10

Dans un Tropicana Field quasi-désert et sur un terrain synthétique épouvantable, la Thundering Herd de Marshall remporte le St.Petersburg Bowl sur le score de 16-10 face à des Huskies de Connecticut peu inspirés.

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Chris O'Meara

Dans un Tropicana Field de Tampa (Floride) quasi-désert et sur un terrain synthétique épouvantable, la Thundering Herd de Marshall remporte le St.Petersburg Bowl sur le score de 16-10 face à des Huskies de Connecticut peu inspirés.

Grâce à une possession du ballon de plus de 35 minutes et à une défense dominante pendant 60 minutes, Marshall (10-3) remporte son 5ème bowl d’affilée et atteint le plateau des 10 victoires pour une 3ème année consécutive.

Ça n’a pas été très clinquant mais les 16 points inscrits par l’attaque de la Thundering Herd dirigée par le freshman QB Chase Litton (23/34, 218 yards, 1 TD, 1 INT) ont suffi aux joueurs de coach Doc Holliday pour s’assurer la victoire lors de ce 1er bowl d’après-Noël. Il s’agit du 10ème succès en 12 participations à un bowl pour un programme de Marshall qui n’a rejoint l’élite du College Football qu’en 1997.

La Thundering Herd a inscrit les premiers points au tableau d’affichage sur une réception de 16 yards de WR Ryan Yurachek (5 réceptions, 56 yards, 1 TD), les Huskies égalisant peu avant la fin du 1er quart-temps sur une course de 1 yard du sophomore RB Ron Johnson.

Le second quart-temps sera dominé par le kicker de Marshall, K Nick Smith, qui réussit ses deux tentatives de FG pour donner une avance 13-7 à la mi-temps.

Les deux équipes se sont contrôlées en seconde mi-temps, K Bobby Puyol redonnant espoir à Connecticut après avoir réussi le plus long FG de sa carrière, un coup de pied de 52 yards parfaitement réussi.

Au terme d’un très long drive de plus de 6 minutes, Marshall prit 6 points d’avance grâce au 3ème FG de K Nick Smith puis Connecticut fût incapable de réussir le drive de la victoire échouant sur une passe de QB Bryant Shirreffs (10/17, 86 yards, 1 INT) sur un 4th down.

Cette défaite de Connecticut (6-7) prive les Huskies de réussir une première saison positive depuis la campagne 2010 qui s’était terminée par un Fiesta Bowl perdu face à Oklahoma. Malgré tout, le programme de Storrs (Connecticut) est sur la bonne voie pour la seconde saison de coach Bob Diaco.

Lire la suite

Articles les plus lus