Suivez-nous sur

Clemson Tigers

Louisville tombe à Clemson face à un grand QB Deshaun Watson, 42-36

Après avoir laissé filler une avance de 18 points à la mi-temps, les Tigers de #5 Clemson ont réussi un formidable comeback pour l’emporter 42-36 face aux Cardinals de #3 Louisville au terme d’un match exceptionnel.

Alors que les Cardinals menaient de 8 points en milieu de 4ème quart-temps, tout indiquait que le phénoménal QB Lamar Jackson (27/44, 295 yards, 1 TD, 1 INT et 162 yards au sol, 2 TD) allait remporter son duel à distance avec le junior QB Deshaun Watson (20/31, 306 yards, 5 TD, 3 INT)… mais ce dernier réserva alors ses meilleures cartouches pour compléter une fantastique remontée.

#5 Clemson (5-0, 2-0 ACC) semblait avoir fait le plus difficile en marquant 4 TD dans le seul 2ème quart-temps mais #3 Louisville (4-1, 2-1 ACC) retrouva son entrain en 2ème mi-temps infligeant un 26-0 à des Tigers alors au bord du chaos. Finalement, les joueurs de coach Dabo Swinney retrouvèrent un second souffle pour s’imposer de 6 points dans un Memorial Stadium en trance.

#3 Louisville pourrait regretter longtemps ce début de rencontre au ralenti. Ce revers pourrait être le seul de la saison 2016 des Cards mais il pourrait les priver du titre de champion de conférence ACC et d’une participation au College Football Playoff.

Le film du match

Visiblement tendues par l’enjeu de ce big game de la semaine, les deux attaques débutèrent la rencontre avec un total combiné de 5 punts. Pas vraiment l’explosion offensive attendue.

QB Lamar Jackson sembla alors trouver un peu plus de rythme et une passe de 28 yards vers son TE Cole Hikutini (7 réceptions, 84 yards) donna une excellente position aux Cardinals dans la red zone des Tigers. Quelques jeux plus tard, RB Jeremy Smith (51 yards au sol, 1 TD) ouvra le score de cette soirée sur une course en force de 1 yard en tout début de 2ème quart-temps.

Sur la possession suivante, ce fût au tour de QB Deshaun Watson de rentrer dans son match. Mieux protégé par sa ligne offensive, il trouvait alors beaucoup mieux ses receveurs. Alternant courses de RB Wayne Gallman (110 yards au sol, 1 TD) et passes de son quarterback, l’attaque de #5 Clemson remonta le terrain jusque dans la red zone adverse… mais CB Jaire Alexander intercepta dans son propre en-but une passe de TD assuré vers WR Artavis Scott (3 réceptions, 40 yards, 1 TD).

Ce ne fût que partie remise pour les Tigers puisque WR Deon Cain (4 réceptions, 98 yards, 2 TD) inscrit le premier TD des Tigers sur une réception de 33 yards en plein milieu d’une séquence totalement chaotique : en moins de 5 minutes, les deux équipes commirent pas moins de… 5 turnovers ! QB Deshaun Watson se fit d’abord intercepter, puis les Cards redonnèrent le ballon aux Tigers suite à un fumble. Après le TD de WR Deon Cain, QB Lamar Jackson fût intercepté à son tour par S Jadar Johnson au prix d’un formidable plongeon… avant que QB Deshaun Watson ne commette un fumble sur le snap suivant. Complètement fou ! Les Cardinals récupéraient donc la possession du ballon… mais ce fût au tour de RB Brandon Radcliff (69 yards au sol) de relâcher le ballon pour un fumble ! Ahurissant !

Très en jambe dans cette première mi-temps, RB Wayne Gallman donna une avance de 7 points aux Tigers sur une course de 24 yards. Après un nouveau punt de #3 Louisville, le show QB Deshaun Watson continua avec une 2ème passe de TD pour WR Deon Cain, puis une 3ème passe de TD dans cette première mi-temps, cette fois-ci à destination de WR Artavis Scott. Le score était alors de 28-10 à la mi-temps pour une équipe de #5 Clemson qui semblait alors prendre les commandes de ce match. La défense dirigée par le coordinateur défensif Brent Venables contrôlait superbement l’explosif QB Lamar Jackson avec 3 sacks et 3 plaquages pour perte.

Mais dès le retour des vestiaires : coup de théâtre avec une interception de DB Chucky Williams sur la première passe de la 2ème mi-temps. Trois minutes plus tard, QB Lamar Jackson trouva WR James Quick (7 réceptions, 83 yards, 1 TD) pour un TD de 8 yards qui ramenait le score à 28-16 (XP bloqué). Ce fût le début d’une vague blanche qui renversa alors les champions de conférence ACC en titre.

Après un FG de 21 yards de K Blanton Creque, TE Jordan Leggett (3 réceptions, 70 yards, 1 TD) commis un nouveau fumble pour des Tigers qui étaient aux portes de l’en-but des Cardinals. En 7 jeux pour 77 yards et moins de 3 minutes, QB Lamar Jackson marqua son premier TD au sol sur une de 1 yard puis #3 Louisville prit les commandes, 29-28, sur un FG de 28 yards de K Blanton Creque. Le momentum avait clairement changé de côté et on ne voyait pas comment les Tigers allaient renverser la tendance d’autant que QB Deshaun Watson se fit intercepter pour la 3ème fois du match, cette fois-ci par DB Jaire Alexander.

En 4 jeux, QB Lamar Jackson doubla son compteur de TD au sol avec une course de 8 yards. 36-28 pour les Cardinals. #5 Clemson était au bord du chaos. C’était sans compter l’incroyable force de caractère de ces Tigers.

Un fantastique retour de kickoff de 77 yards de WR Artavis Scott suivi immédiatement d’une passe de TD de 20 yards pour WR Mike Williams (5 réceptions, 70 yards, 1 TD). En deux jeux, #5 Clemson recollait à 2 points (36-34). Il ne restait que 6 minutes à jouer lorsque QB Deshaun Watson remonta les 85 yards qui le séparait de l’en-but des Cardinals. Au prix d’un superbe effort le long de la sideline, TE Jordan Leggett redonnait une avance, 42-36, aux Tigers sur une réception de 31 yards !

QB Jamar Jackson et les Cardinals eurent alors une dernière opportunité mais il ne manqua qu’un seul yard à WR James Quick qui ne put convertir une 4ème tentative. #3 Louisville dût s’avouer vaincu à 3 yards seulement de la ligne d’en-but de #5 Clemson.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. padimportance

    2 octobre 2016 à 16h25

    Match de fous. Au final, j’espère que Louisville jouera quand même le titre !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Clemson Tigers