Suivez-nous sur

Saison Régulière

Washington prend le pouvoir dans la Pac-12 North

Dominateurs en attaque et en défense tout au long de la soirée, les Huskies de #10 Washington frappent un grand coup en s’imposant 44-6 face au Cardinal de #7 Stanford, champion de la conférence Pac-12 en titre.

Avec trois passes de TD dans cette rencontre au sommet, le sophomore QB Jake Browning (15/21, 210 yards, 3 TD, 0 INT) a confirmé son statut de future vedette nationale. Parfaitement protégé par une ligne offensive qui aura su contrôler le front four de #7 Stanford (3-1, 2-1 Pac-12), il a réussi le match quasi-parfait donnant beaucoup de rythme à une attaque des Huskies qui termine cette rencontre avec 424 yards, dont 214 au sol, et un époustouflant 9/12 sur 3ème downs.

Mais c’est surtout en défense que #10 Washington (5-0, 2-0 Pac-12) est allé chercher cette impressionnante victoire. Le front seven des Huskies a renversé la ligne offensive du Cardinal sackant QB Ryan Burns à 8 reprises et limitant le finaliste du dernier trophée Heisman, RB Christian McCaffrey (12 courses, 49 yards, 5 réceptions, 30 yards), à 49 tous petits yards au sol ! Un exploit. Ce dernier n’aura jamais su se défaire de l’incessante pression athlétique de la défense des Huskies.

Ce succès permet à #10 Washington de prendre les commandes de la division North et d’écarter au passage son plus sérieux concurrent en vue d’une participation à la finale de conférence Pac-12.

Le film du match

Poussés par les 72 072 spectateurs du bouillant Husky Stadium, les « Dawgs » de #10 Washington sont parfaitement rentrés dans ce match. Exécutant à merveilles leur premier drive, les joueurs de coach Chris Petersen marquèrent le premier TD de la soirée sur une réception de 3 yards de WR Dante Pettis (4 réceptions, 60 yards, 1 TD) suite à une passe en fond d’end-zone de QB Jake Browning (6-0, XP manqué).

La défense des Huskies se mit immédiatement au diapason et elle stoppa les trois premiers drives des Californiens grâce notamment à deux plaquages pour perte de DE Connor O’Brien et à un énorme travail du duo LB Keishawn Berria / LB Joe Mathis. Le Cardinal se trouva alors mené 13-0 au début du 2ème quart-temps puisque RB Myles Gaskin (18 courses, 100 yards, 2 TD) avait un peu plus tôt conclu la seconde possession des locaux par un TD tout en force de 1 yard.

Et l’attaque des Huskies continua de martyriser une défense du Cardinal incapable de s’adapter à la vitesse de #10 Washington. K Cameron Van Winkle porte le score à 16-0 sur un FG de 18 yards. Si le secteur défensif de #7 Stanford était en grande difficulté, que dire de l’attaque ! Après 25 minutes de jeu, le Cardinal totalisait… 46 petits yards offensifs. Une misère quand on possède l’explosif RB Christian McCaffrey dans son backfield.

Il faut dire que la pass-rush des Huskies tournait alors à plein régime avec un total de 6 sacks dont 2 chacun pour les seniors DE Joe Mathis (4 plaquages, 2 sacks) et LB Psalm Wooching (5 plaquages, 3 sacks). La ligne offensive du Cardinal de #7 Stanford était alors incapable de protéger le pauvre QB Ryan Burns (15/22, 151 yards, 1 TD).

Le coup de grâce survint lorsque WR John Ross III (4 réceptions, 82 yards, 1 TD) capta une passe laser de QB Jake Browning pour un TD de 19 yards. Les Huskies dominaient totalement ce choc de la division Pac-12 North et les deux équipes rentrèrent au vestiaire avec un score surprise de 23-0 en faveur des locaux.

Pas de changement pour le Cardinal en début de 3ème quart-temps. Pire, un fumble sur un punt return redonna le ballon à des Huskies qui avait été bloqués sur leur première possession. Le Cardinal paya cash cette erreur, RB Myles Gaskin marquant, quelques secondes plus tard, son 2ème TD au sol sur une course de 8 yards. #10 Washington prenait les devants 30-0. Game over.

En fin de 3ème quart-temps, QB Ryan Burns trouva WR Arcega-Whiteside pour un TD de 19 yards (conversion à 2 points manquée) qui permettait au Cardinal d’inscrire ses premiers points de la soirée (30-6). Un baroud d’honneur.

RB Lavon Coleman (11 courses, 74 yards, 1 TD) scellera définitivement le sort du match sur une course de 25 yards qui conclut une 2ème mi-temps qui aura baissé d’intensité après le second TD de RB Myles Gaskin.

Avec ce succès, les Huskies possèdent une fiche de 5-0 pour la première fois depuis 1992.

Du côté de #7 Stanford, c’est la plus lourde défaite encaissée depuis 2007.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière