Suivez-nous

Saison Régulière

Tout ce qu’il faut savoir de la semaine 1

Retrouvez un résumé complet de la 1ère semaine de la saison 2015 de College Football.

Publié

le

La division SEC West et les Fighting Irish de Notre Dame sont les grands vainqueurs de cette première semaine de la saison 2015 de College Football qui n’est pas encore terminée puisque des matchs seront encore joués dimanche et lundi.

Alors que son statut de « meilleure division » du College Football était contesté depuis plusieurs mois suite à une saison de bowls 2014 catastrophique (2-5), la SEC West a remis les points sur i lors de ce premier samedi de la saison. #6 Auburn s’est tout d’abord imposé face à Louisville au Georgia Dome, puis dans la soirée, Texas A&M a fait tomber une équipe classée, #15 Arizona State, avant que #3 Alabama terrasse Wisconsin au AT&T Stadium d’Arlington. Si on ajoute les victoires de #17 Ole Miss, de Mississippi State et de #18 Arkansas, tous les membres de la division SEC West l’ont emporté – le match de LSU ayant été annulé.

Les conférences Pac-12 et Big Ten ne peuvent pas en dire autant. En plus de la défaite surprise de #15 Arizona State, un autre programme classé issue de la Pac-12 a chuté en cette semaine 1 : #21 Stanford (à Northwestern). De plus, Washington a perdu à Boise State, Colorado à Hawaii et Washington State a subi l’humiliation à domicile contre Portland State (FCS). Dans la conférence Big Ten, #20 Wisconsin n’a rien pu faire contre #3 Alabama, Michigan est parti vaincu d’Utah et Nebraska s’est incliné face à BYU.

Deux jeunes quarterbacks se sont particulièrement illustrés lors de cette semaine 1 : QB Malik Zaire lors de la large victoire de #11 Notre Dame contre Texas et le true freshman QB Josh Rosen, époustouflant avec les Bruins de UCLA face à Virginia.

Lors de la soirée de jeudi, coach Jim Harbaugh a râté ses débuts avec Michigan et QB Trevone Boykin et #2 Texas Christian ont assuré l’essentiel à Minnesota.

Pour rappel, les champions en titre, les Buckeyes de #1 Ohio State, entreront en scène lundi prochain face à Virginia Tech.

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de cette 1ère semaine de la saison 2015 de College Football :

Le match de la semaine

Alabama 35, Wisconsin 17

RB Derrick Henry, Alabama

Totalement dominateur sur la ligne de scrimmage face aux Badgers de #20 Wisconsin, #3 Alabama a rappelé à tout le monde qu’il faudra compter sur le programme de Tuscaloosa en 2015 et s’impose facilement 35-17 dans le AT&T Stadium d’Arlington (Texas).

Coach Nick Saban avait voulu garder le secret le plus longtemps possible concernant son choix pour le poste de quarterback. Il semble avoir fait le bon puisque l’ancienne recrue de Florida State transférée à Alabama l’an dernier, QB Jake Coker (15/21, 213 yards, 1 TD) s’est montrée très à l’aise tout au long de la soirée.

Mais la victoire des champions de conférence SEC en titre est avant tout passé par un jeu au sol tonitruant et une défense égale à elle-même. Backup de RB T.J. Yeldon la saison dernière, le junior RB Derrick Henry (147 yards au sol, 3 TDs) a encore une fois montré toute sa puissance, bien aidé, il est vrai, par une impressionnante ligne offensive du Crimson Tide. > Résumé complet du match

En vedette

Notre Dame impressionne face à Texas

Menés par un étincelant QB Malik Zaire qui faisait ses débuts comme titulaire au Notre Dame Stadium, les Fighting Irish ont été totalement dominateurs face à d’inquiétants Longhorns de Texas, largement battus 38-3 dans ce match « under the lights ». Le quarterback redshirt sophomore de #11 Notre Dame avait été solide lors du dernier Music City Bowl face à LSU, il a confirmé qu’il sera l’un des joueurs à surveiller lors de cette saison 2015. Calme et inspiré, QB Mailk Zaire (19/22, 313 yards, 3 TDs) a connu un match quasi-parfait avec plus de 80% de réussite à la passe. > Résumé complet du match

Texas A&M, convaincant contre Arizona State

Pourtant favoris avant le début du match, les Sun Devils de #15 Arizona State n’ont pas pesé bien lourd face à un robuste et dynamique équipe des Aggies de Texas A&M qui remporte le AdvoCare Texas Kickoff sur le score de 38-17. L’arrivée de l’ancien coordinateur défensif de LSU, John Chavis, devait relancer la défense des Aggies. Si on se fit à ce match contre les Sun Devils, les effets se font déjà sentir. Menée par un formidable DE Myles Garrett (2 sacks, 2.5 plaquages pour perte, 1 fumble forcé), elle a continuellement harcelé un QB Mike Bercovici (25/41, 199 yards, 1 TD), en difficulté dans cette rencontre. #15 Arizona State n’a réussi que 291 yards offensifs, de loin sa plus mauvaise performance depuis un bon bout de temps. > Résumé complet du match

QB Malik Zaire, Notre Dame

Auburn remporte le Chick-fil-A Kickoff Game

Plusieurs jeux de la défense du coordinateur défensif Will Muschamp ont permis aux Tigers de #6 Auburn de résister à une solide équipe des Cardinals de Louisville finalement battue 31-24 lors du Chick-fil-A Kickoff Game joué dans le Georgia Dome d’Atlanta. Car si on attendait une amélioration de la défense des Tigers avec l’arrivée de l’ancien coach des Gators de Florida, on n’avait pas forcément prévu la piètre performance du senior QB Jeremy Johnson (11/21, 141 yards, 1 TD, 3 INTs), auteur de 3 interceptions qui ont fait très mal au secteur offensif de #6 Auburn. Avec 4 sacks, 1 interceptions et 1 TD sur un retour de fumble, la défense des Tigers a constamment harcelé les deux quarterbacks adverses, QB Lamar Jackson et QB Reggie Bonnafon. > Résumé complet du match

Des débuts manqués pour coach Harbaugh à Michigan

Malgré l’arrivée de coach Jim Harbaugh, les Wolverines de Michigan ont semblé les mêmes que la saison dernière au terme d’une défaite 24-17 face aux Utes d’Utah. C’était l’un des matchs les plus attendus de cette semaine inaugurale de la saison 2015. Qui allait prendre le premier snap pour l’attaque des Wolverines ? Coach Jim Harbaugh avait pris sa décision depuis plusieurs jours mais refusait de la dévoiler. Finalement, sans surprise, c’est le senior QB Jake Rudock (17/43, 279 yards, 2 TDs), transfuge d’Iowa durant l’inter-saison, qui a débuté la rencontre. Quelle déception il aura été dans ce match ! 3 interceptions dont un pick-six dans le dernier quart-temps qui annihilera toutes les chances de victoire pour les Wolverines. > Résumé complet du match

Des blessures en pagaille

Plusieurs joueurs vedette se sont retrouvés à l’infirmerie lors de cette semaine 1 : LB Scooby Wright (Arizona) pourrait manquer plusieurs semaines suite à une blessure au menisque. Saison – déjà – terminée pour QB Terrel Hunt (Syracuse) et QB Taysom Hill (Brigham Young). WR Mike Williams (Clemson) a quitté le Memorial Stadium sur une civière, RB Tarean Folston (Notre Dame) a joué à peine un quart-temps tandis que QB Vernon Adams pourrait souffrir d’une commotion cérébrale. Autres blessés importants : RB James Conner (Pitt), WR Stacy Coley (Miami) et QB Luke Falk (Washington State).

Autres résultats du classement AP Top 25

S’ils n’ont jamais paru en danger face aux Golden Gophers de Minnesota, les Horned Frogs de #2 Texas Christian ne nous ont pas offert le festival offensif que certains attendaient. Face à une solide défense, l’attaque menée par QB Trevone Boykin (246 yards à la passe, 1 TD et 92 yards au sol pour 1 TD) a du se contenter de 23 points, son plus petit total depuis novembre 2013. Avec le combatif QB Mitch Leidner à sa tête, Minnesota pourrait bien être la bonne surprise de la conférence Big Ten en 2015.

QB Josh Rosen, UCLA

Accrochés en 1ère mi-temps par de combatifs Mustangs de Southern Methodist, les Bears de #4 Baylor s’imposent finalement 56-21 pour leurs débuts dans cette saison 2015. Après avoir inscrit rapidement 4 TDs, #4 Baylor a  été incapable de réussir le moindre 1st-down dans le second quart-temps permettant à SMU d’atteindre la mi-temps avec un court retard de 7 points (28-21) avant que les champions de conférence Big 12 en titre ne reprennent leur marche en avant avec 28 points dans les 30 dernières minutes. Pour son second match comme titulaire avec les Bears, QB Seth Russell (376 yards, 5 TDs, 1 INT) n’a pas déçu égalant au passage un record de l’université Baylor avec un total de 6 TDs (5 à la passe, 1 au sol). De son côté, WR Jay Lee (3 réceptions, 70 yards, 3 TDs) est devenu le 7ème joueur de l’Histoire du programme de Waco (Texas) à réussir 3 TDs sur réception en un match.

Sans vraiment convaincre, les Spartans de #5 Michigan State ont assuré l’essentiel en s’imposant 37-24 à Kalamazoo (Michigan) face aux Broncos de Western Michigan. A une semaine du choc face aux Ducks de #7 Oregon, #5 Michigan State voulait profiter de ce match comme répétition. Si le jeu au sol des Spartans s’est montré à la hauteur, les performances de QB Connor Cook (256 yards, 2 TDs) et de la défense contre la passe ont laissé à désirer. Suffisant pour battre Western Michigan, il pourrait en être autrement face aux champions de la conférence Pac-12 en titre.

Sans le dernier vainqueur du trophée Heisman, QB Marcus Mariota, l’attaque des Ducks de #7 Oregon a continué de tout explosé avec un total de 731 yards offensifs lors d’une victoire 61-42 contre Eastern Washingotn (FCS). Le senior QB Vernon Adams a effectué de solides débuts mais a dû quitter ses coéquipiers suite à un violent plaquage de son ancien partenaire des Eagles, LB John Krefiels. Son état de santé est encore inconnu. Le sophomore RB Royce Freeman a connu son meilleur match en carrière avec 180 yards au sol pour 3 TDs. A noter que #7 Oregon a réussi au moins une passe de TD au cours des 69 derniers matchs égalant ainsi le record de Texas Tech (2006-11). Malgré cette belle performance, les Ducks devront mieux faire défensivement dans une semaine à #5 Michigan State.

Les Bulldogs de #9 Georgia n’ont pas eu à jouer 60 minutes pour venir à bout de Louisiana-Monroe. Alors qu’il restait 10 minutes à jouer et que la rencontre avait déjà été interrompue pendant plus d’heure à cause des orages menaçants, les deux coachs se sont mis d’accord pour stopper le match avec un score de 51-14 en faveur des Bulldogs lorsque les conditions météorologiques devinrent de nouveau inquiétantes. RB Nick Chubb et RB Keith Marshall en ont profité pour inscrire deux TDs au sol chacun.

QB Everett Golson (302 yards, 4 TDs) n’a pas manqué ses premiers pas avec les Seminoles de #12 Florida State qui s’imposent tranquillement 59-16 contre Texas State. L’ancien quarterback de Notre Dame a égalé son record avec 4 passes de TD. Suspendu une partie du fall camp, le sophomore RB Dalvin Cook s’est également illustré avec un total de 156 yards au sol et 2 TDs.

RB Tony Brooks-James, Oregon

Frayeur sur au Memorial Stadium de #12 Clemson : la star WR Mike Williams a dû quitter ses partenaires sur une civière à cause d’une blessure à la nuque. Emmené à l’hôpital, les nouvelles à son sujet sont bonnes. Sur le terrain, les Tigers n’ont eu aucune difficultés à battre Wofford 49-10. De retour après une grave blessure, le sophomore QB Deshaun Watson s’est montré convaincant avec 194 yards à la passe pour 2 TD. Belle première sortie du true freshman WR Ray-Ray McCloud (8 réceptions pour 80 yards).

Pour la première fois de l’Histoire du programme de #13 UCLA, un true freshman a débuté la saison comme quarterback titulaire. Et quelle performance de la recrue 5 étoiles QB Josh Rosen ! L’une des plus impressionnante d’un quarterback freshman pour son premier match en carrière depuis des dernières années. Avec une fiche de 28é35, 351 yards et 3 TDs, ce dernier a connu le match quasi-parfait lors de la victoire des Bruins 24-16 face aux Cavaliers de Virginia. #13 UCLA possède peut-être le maillon manquant d’une saison historique. A suivre.

Largement supérieurs à Alcorn State (FCS), les Yellow Jackets de #16 Georgia Tech ont inscrit 34 points dans le 1er quart-temps réussissant leur meilleure performance depuis 1950. Avec un total de 476 yards au sol, l’attaque triple-option des Jackets a été fidèle à elle-même. RB Marcus Marshall termine avec 184 yards au sol et 2 TDs. #16 Georgia Tech s’impose finalement 69-6.

Les Rebels de #17 Ole Miss ont offert une démonstration de leur forces offensives (662 yards) et défensives (290 yards, 1 INT) écrasant Tennessee-Martin sur le score sans appel de 76-6. #17 Ole Miss n’avait plus marqué autant de points depuis 1935. Pour son premier match comme titulaire, QB Chad Kelly a fait une excellente impression avec une fiche de 9/15, 211 yards et 2 TDs. A noter que le junior DE Robert Nkemdiche a réussi un TD sur réception de 31 yards, assurément l’une des images de ce week-end inaugural de la saison 2015.

Sous la direction du nouveau coordinateur offensif Dan Enos (ex-Central Michigan), le senior QB Brandon Allen (308 yards, 4 TDs) a réussi son meilleur match en carrière lors de la victoire 48-13 des Razorbacks de #18 Arkansas face à UTEP. Orphelin de son compère de l’attaque, RB Brandon Williams, le junior RB Alex Collins a assumé son nouveau rôle de « every down runner » avec un total de 127 yards au sol dont un TD de 70 yards pour conclure la première mi-temps.

Après un début de match difficile, les Sooners de #19 Oklahoma et leur attaque Air Raid ont trouvé le bon rythme face aux Zips d’Akron qu’ils ont finalement battu 41-3. 388 yards à la passe pour 3 TDs et 1 TD au sol pour le nouveau quarterback titulaire, QB Baker Mayfield. RB Joe Mixon s’est également mis en évidence avec un total de 124 yards offensifs.

QB Chad Kelly, Ole Miss

Pourtant largement favorite avant ce match, la jeune troupe du Cardinal de #21 Stanford a été battue 16-6 par une étonnante et disciplinée équipe des Wildcats de Northwestern dont il faudra se méfier dans la conférence Big Ten. #21 Stanford n’avait plus marqué moins de 10 points depuis 8 ans. C’est avant tout par le sol que la victoire des locaux est venue. Dominateurs sur la ligne de scrimmage, les Wildcats ont réussi 225 yards sur course dans ce match dont 134 par le seul RB Justin Jackson. ’incapacité de #21 Stanford à convertir ses 3ème tentatives a également été un élément majeur dans cette rencontre. Avec un 3 sur 15, le Cardinal n’a jamais pu imposer le moindre rythme.

La star des Wildcats a quitté ses coéquipiers au cours de la 1ère mi-temps à cause d’une blessure du genou et son absence s’est rapidement fait ressentir. Ce n’est pas pour rien qu’il fût nommé Pac-12 Defensive Player of the Year en 2014. #22 Arizona ne menait que 21-20 à la mi-temps face aux Roadrunners d’UTSA avant que QB Anu Solomon (229 yards, 4 passes de TD) et l’attaque des Wildcats ne se réveillent enfin pour s’imposer finalement 42-32 non sans difficultés.

Lors du match vedette de vendredi soir, les Broncos de #23 Boise State ont pris une avance de 16-0 à la mi-temps face aux Huskies de Washington de coach Chris Petersen qui faisait son retour à Boise. Ce dernier a bien failli jouer un mauvais tour à son ancien programme. Trois big plays défensifs ont redonné le momentum à Washington qui revint à 16-13 en fin de 3ème quart-temps sur un punt return pour un TD de 76 yards. Les Huskies eurent l’occasion d’égaliser mais K Cameron Van Winkle manqua sa tentative de FG de 46 yards à 21 secondes du terme de la rencontre. Soirée décevante pour le nouveau quarterback des Broncos, QB Ryan Finley (129 yards, 1 INT et 30 yards au sol).

Avec un total de 16 plaquages et 1 punt bloqué qui a conduit à un TD, LB Kentrell Brothers a survolé les débats lors de la victoire 34-3 de #24 Missouri sur Southeast Missouri (FCS). Service minimum pour QB Maty Mauk avec 181 yards à la passe pour 2 TDs et 1 INT.

Le jeu au sol des Volunteers de #25 Tennessee a été sans pitié pour Bowling Green : 399 yards et 6 TDs au terme d’une victoire 59-30 des Vols, leur première depuis 2007 en tant qu’équipe classée. Comme prévu, le duo RB Jalen Hurd (123 yards, 3 TDs) / RB Alvin Kamara (144 yards, 2 TDs) devrait être l’une des attractions de la saison. QB Joshua Dobbs a été plus discret mais termine quand même avec 205 yards à la passe pour 2 TDs.

Par ailleurs

CB Terenn Houk, Nebraska et WR Joshua Kalu, BYU

Jeudi soir, la défense des Gamecocks, désormais dirigée par le coordinateur défensif Gene Chizik (ex-Auburn), a permis à South Carolina de s’imposer 17-13 contre North Carolina lors du match d’ouverture de cette saison 2015. Le joueur du match aura été LB Skai Moore (South Carolina), auteur de deux interceptions dans la end-zone dont une à moins de 4 minutes du terme de la rencontre. Le coach de North Carolina, Larry Fedora, a curieusement sorti du match son meilleur joueur, RB Elijah Hood (138 yards au sol), alors que les Tar Heels étaient dans les 10 yards adverses en toute fin de 4ème quart-temps.

Les Owls de Temple ont enfin battu les Nittany Lions de Penn State ! Pour la première fois en 74 ans et 40 matchs opposant les deux programmes, Temple s’est imposé 27-10 contre son rival de l’ouest de la Pennsylvanie. Dans un Lincoln Financial Stadium acquis à la cause des Owls, QB Christian Hackenberg (11/25, 103 yards, 1 INT) a connu un après-midi cauchemardesque alors que RB Jahad Thomas (135 yards au sol et 2 TDs) a porté les espoirs de Temple sur ses épaules.

On retiendra également la très mauvaise défaite 15-14 de Central Florida contre Florida International. Les joueurs du directeur athlétique par intérim et coach des Knights, George O’Leary, avaient une occasion en or de l’emporter mais Darrian Dyson bloqua la tentative de FG de 47 yards qui aurait pu sauver les meubles du co-champion en titre de la conférence AAC.

Distraits par le renvoi de 5 joueurs dans la matinée et par une enquête interne visant coach Kyle Flood, les Scarlet Knights de Rutgers n’ont pas tremblé en s’imposant 63-13 face à Norfolk State (FCS). Suspendu en 1ère mi-temps, le receveur vedette des Knights, WR Leonte Carroo a réussi 3 TDs sur réception dans les 30 dernières minutes.

Pour ses débuts à la tête des Panthers de Pittsburgh, coach Pat Narduzzi s’est fait peur et a peut-être perdu son arme offensive #1 : RB James Conner, le ACC Offensive Player of the Year 2014, est sorti sur blessure en 1ère mi-temps d’un match fac eà Youngstown State que les locaux ont difficilement remporté 45-37.

Il n’est jamais facile d’accepter de perdre dans les dernières secondes d’un match. C’est encore plus difficile lorsque les arbitres en sont en partie la cause : alors qu’ils étaient en retard de 8 points, les Buffaloes de Colorado avaient réussi à remonter le ballon jusque dans les 10 yards des Rainbow Warriors d’Hawaii vec 12 secondes à jouer. Largement le temps pour un dernier jeu offensif. Sauf que les arbitres ont totalement cafouillé avec le ballon empêchant les joueurs de Colorado d’effectuer un dernier snap. Cruel.

Miami réussit son premier shutout de l’ère Al Golden en s’imposant 45-0 face à leurs voisins du Nord de la Floride, Bethune-Cookman (FCS). A noter que le joueur de ligne offensive, OL Hunter Knighton, victime d’une crise cardiaque en février 2014, a effectué son retour au jeu à l’occasion de ce match. Le sophomore QB Brad Kaaya a réussi 173 yards et 2 TDs en 3 quart-temps.

Fin de série pour Nebraska sur une passe… Hail Mary

Fin de match complètement folle au Memorial Stadium de Lincoln puisque c’est sur une passe Hail Mary de QB Tanner Mangum que les Cougars de Brigham Young mettent fin à la série de 29 victoires consécutives de Nebraska lors d’un match d’ouverture en s’imposant 33-28. Mais, l’autre nouvelle du jour est plus triste pour les Cougars : pour la 2ème année consécutive, la saison du senior QB Taysom Hill est terminée pour cause de fracture  au pied.

Totalement transformés avec l’arrivée de coach Jim McElwain, les Gators de Florida s’imposent 61-13 contre New Mexico State. 3 TDs à la passe pour QB Will Grier, 2 pour QB Treon Harris. Florida remporte ainsi son 26ème match d’ouverture consécutif, la plus longue série en cours depuis la défaite de Nebraska contre BYU.

On retiendra également de cette soirée inaugurale de la saison 2015, les 3 interceptions réussies par S Karl Joseph pour West Virginia lors d’une victoire 44-0 des Mountaineers contre Georgia Southern.

Washington State, Kansas et Wyoming tombent face à des programmes FCS

Sous une pluie battante, Washington State sombre à domicile face à Portland State (FCS) s’inclinant 24-17. Les jours de coach Mike Leach pourraient commencer à être comptés. Plus cela change et moins cela change à Kansas. Alors que la catastrophique expérience Charlie Weis est terminée, les Jayhawks ont gardé leur habitude de se faire humilier. Cette fois-ci, c’est South Dakota State (FCS) qui a bénéficié des largesses des joueurs de coach David Beatty. Menés 31-7 en première mi-temps (!), Kansas a bien tenté une remontée mais ce fût trop peu, trop tard. Il est temps que la saison de basket commence sur le campus de Lawrence (Kansas). De son côté, Wyoming chute à domicile 24-13 face à North Dakota (FCS). Vendredi soir, les 49ers de Charlotte ont réussi leur entrée au niveau FBS grâce à une victoire surprise 23-20 contre Georgia State.

Une semaine 1 perturbée par les orages

Enfin, plusieurs matchs ont été impactés par le mauvais temps de ces derniers jours dans le Middle West américain. Ainsi, la rencontre de jeudi soir entre Toledo et Stony Brook a été purement annulé à la mi-temps alors que les Rockets menaient 16-7. Le lendemain, ce fût l’affrontement entre Illinois et Kent State, prévu vendredi soir, a été reporté à samedi. Puis, samedi soir, les Tigers de #14 LSU ont été privés de match face à McNeese State (FCS), toujours pour des raisons météorologiques. Le coup d’envoi de la rencontre Florida State vs Texas State a été décalé de 60 minutes.

Les jeux de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette première semaine de la saison, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Patrick Mahomes (Texas Tech), 33/53, 425 yards, 4 TDs, 1 INT.
– QB Baker Mayfield (Oklahoma), 33/33, 388 yards, 3 TDs, 0 INT.
– QB Seth Russell (Baylor), 15/30, 376 yards, 5 TDs, 1 INT.
– QB Josh Rosen (UCLA), 28/35, 351 yards, 3 TDs, 0 INT.
– RB Ray Lowry (Old Dominion), 28 courses, 223 yards, 4 TDs.
– RB Quadre Ollison (Pittsburgh), 16 courses, 207 yards, 1 TD.
– RB Marcus Marshall (Georgia Tech), 8 courses, 184 yards, 2 TDs.
– RB Royce Freeman (Oregon), 21 courses, 180 yards, 3 TDs.
– WR Kenny Golladay (Northern Illinois), 9 réceptions, 213 yards, 0 TD.
– WR Keevan Lucas (Tulsa), 10 réceptions, 193 yards, 2 TDs.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Army s’impose 17-10 sur Navy et conserve le Commander-in-Chief’s Trophy

Grâce à deux TD au sol de QB Kelvin Hopkins Jr, les Black Knights de l’Army s’imposent pour la 3ème fois consécutive face aux Midshipmen de la Navy.

Publié

le

Crédit photo : Danny Wild / USA Today Sports

En s’imposant 17-10 au Lincoln Financial Stadium de Philadelphie, les Black Knights de l’Army (10-2) ont pris le dessus sur les Midshipmen de la Navy (3-10), pour la 3ème fois d’affilée, à l’occasion de la 119ème édition du traditionnel affrontement annuel entre les deux académies militaires.

L’Army a su profiter de deux fumbles commis par les Midshipmen dans le 4ème quart-temps pour s’assurer un succès logique malgré une tentative de comeback de la Navy en fin de match.

L’an passé, les Black Knights avaient remporté leur premier Commander-in-Chief’s Trophy en 22 ans. L’Army conserve donc le prestigieux trophée mis en jeu chaque saison entre les trois écoles militaires (Air Force, Army, Navy).

Embed from Getty Images

Cette 3ème victoire d’affilée de l’Army permet aux joueurs de coach Jeff Monken de réduire la domination de la Navy dans la série historique. Toutefois, les Midshipmen mènent toujours 60-52-7. La Navy avait remporté 14 matchs d’affilée face à l’Army entre 2002 et 2015.

Dès le premier drive de la rencontre, les Black Knights ont su prendre les commandes : après une course de 51 yards de RB Kell Walker (56 yards au sol), le quarterback Kelvin Hopkins Jr (4/9, 61 yards et 64 yards au sol, 2 TD) donna immédiatement une avance de 7 points à l’académie de West Point sur un TD au sol de 10 yards.

La série Army/Navy est traditionnellement une bataille de tranchées entre deux attaques largement dominées par le jeu au sol. L’an passé, les deux équipes avaient d’ailleurs tenté un total de… 3 passes ! À la mi-temps de cette édition 2018, 8 passes ont été tentées. Une mini-Révolution. Peu habituée à passer par les airs, la Navy va d’ailleurs perdre la possession du ballon sur une passe de QB Zach Abey interceptée par S Jaylon McClinton et les Black Knights ont gâché une belle occasion de doubler la mise en tentant une passe sur une 3ème tentative qui conduit K John Abercrombie à tenter… et manquer un FG de 33 yards dans le second quart-temps.

Le kicker des Black Knights portera quand même le score à 10-0 dans le 3ème quart-temps en réussissant un coup de pied de 33 yards.

Le 4ème quart-temps débutera par une monumentale course de 43 yards de QB Malcom Perry (52 yards au sol) qui permit alors à QB Garrett Lewis (5/11, 81 yards et 1 TD au sol) de redonner l’espoir à des Midshipmen qui revinrent donc à trois points à 7:10 de la fin. L’optimisme ne durera pas longtemps.

Si la Navy réussit à reprendre la possession du ballon en forçant un punt des Black Knights… QB Zach Abey (0/5, 2 INT) commit alors l’irréparable : un fumble profondément dans son territoire lorsque DL Kenneth Brinson sacka le quarterback des Midshipmen. L’Army récupéra le cuir et quelques instants plus tard, QB Kelvin Hopkins Jr réussit son 2ème TD de l’après-midi sur une course tout en force d’un yard. 17-7 pour l’Army. Game over.

A noter que Donald Trump, qui a effectué le toss d’avant-match, était donc présent à l’occasion de cette rencontre devenant le 10ème Président américain à assister à un match entre Army et Navy, une Tradition remontant à Theodore Roosevelt en 1901. Barack Obama avait assisté au match en 2011.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Le résumé de la semaine 13 : Michigan, LSU et Washington State s’effondrent

Publié

le

Crédit photo :

Épique. Historique. Les superlatifs ne manquent pas pour qualifier une Rivalry Week dantesque.

#10 Ohio State n’a fait qu’une bouchée de #4 Michigan s’offrant du même coup le titre de division Big Ten East et une place en finale de conférence Big Ten. Coach Jim Harbaugh subit une nouvelle désillusion en s’inclinant pour la 4ème fois en 4 matchs contre Urban Meyer. Les Buckeyes affronteront Northwestern lors du Big Ten Championship Game.

On connait également l’affiche du Big 12 Championship Game. #6 Oklahoma retrouvera #14 Texas pour une revanche qui sent la poudre. Les Sooners l’ont emporté 59-56 à #13 West Virginia grâce à un fantastique QB Kyler Murray.

Dans la conférence SEC, #1 Alabama a reconquis l’Iron Bowl tandis que #2 Clemson et #5 Georgia se sont largement imposés face à South Carolina et Georgia Tech, respectivement. La sensation est venue de College Station où les Aggies de #22 Texas A&M ont fait tomber les Tigers de #7 LSU… après 7 prolongations ! Les deux équipes ont inscrit 146 points combinés, un nouveau record de la FBS !

La première équipe à avoir peut-être obtenu son billet pour les playoffs est #3 Notre Dame. Les Fighting Irish n’ont pas tremblé à USC et conserve leur invincibilité. 12-0 !

Vainqueurs de l’Apple Cup, vendredi soir, les Huskies de #16 Washington retrouveront les Utes de #17 Utah en finale de conférence Pac-12.

On connait désormais les affiches de plusieurs conférences :
– C-USA : Middle Tennessee vs UAB.
– MAC : Buffalo vs Northern Illinois.
– Mountain West : Boise State vs Fresno State.
– Sun Belt : Appalachian State vs Louisiana.

Enfin, l’un des événements de cette week 13 aura été la terrible blessure de la jambe de QB McKenzie Milton dont la saison est terminée. #9 Central Florida jouera la finale de conférence AAC contre Memphis sans son leader offensif.

Crédit photo : Junfu Han, Detroit Free Press

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 dans la week 13 :

Le Match de la semaine

#10 Ohio State 62, #4 Michigan 39

Les Buckeyes de #10 Ohio State frappent un grand coup en détruisant, 62-39, les Wolverines de #4 Michigan et remportent ainsi le titre de division Big Ten East. Une fessée ! Jamais #4 Michigan (10-2, 8-1 Big Ten) n’avait encaissé 62 points… dans toute son Histoire ! Le plus grand nombre de points accordés par les Wolverines était 56 contre Cornell en… 1889 ! En s’imposant 62-29 dans un Ohio Stadium explosif, les Buckeyes de #10 Ohio State (11-1, 8-1 Big Ten) remportent une 7ème victoire consécutive face à leir rival historique (une 14ème sur les 15 dernières années) et s’offrent du même coup le titre de division Big Ten East et un billet pour le Big Ten Championship Game contre Northwestern. Lire la suite

Résultats des équipes du Top 25

#1 Alabama 52, Auburn 21

Grâce à une nouvelle performance digne d’un vainqueur du trophée Heisman de QB Tua Tagovailoa, le Crimson Tide de #1 Alabama prend sa revanche sur les Tigers d’Auburn et remporte l’Iron Bowl ! Encore un match de folie pour le quarterback sophomore des champions nationaux, QB Tua Tagovailoa (25/32, 324 yards, 5 TD et 26 yards au sol, 1 TD) ! Avec un total de 6 TD, il établit un nouveau record de l’université Alabama et encore une fois, il a su frapper au bon moment pour mettre cet Iron Bowl hors de portée des Tigers d’Auburn (7-5, 3-5 SEC). Avec un total de 500 yards offensifs dans ce match, le Crimson Tide de #1 Alabama (12-0, 8-0 SEC) a à peine tremblé en première mi-temps avant d’imposer son tempo dans les trente dernières minutes tel un rouleau-compresseur. Lire la suite

#2 Clemson 56, South Carolina 35

Menés par un QB Trevor Lawrence (27/36, 393 yards, 1 TD) en grande forme et par un RB Travis Etienne (150 yards au sol, 2 TD) inspiré, les Tigers de #2 Clemson (12-0) remportent un 5ème Palmetto Bowl consécutif et termine donc la saison 2018 invaincus. C’est la 2ème fois en 4 ans que les Tigers terminent avec un bilan de 12-0. Quel match ! 1344 yards combinés pour une orgie offensive. Même DT Christian Wilkins (Clemson) y est allé de son TD au sol ! QB Malgré la défaire de South Carolina (6-5), QB Jake Bentley (32/50, 510 yards, 5 TD, 1 INT) a réussi la meilleure performance aérienne de l’Histoire des Gamecocks. On retiendra aussi les 210 yards en 10 réceptions pour 3 TD de WR Deebo Samuel.

Crédit photo : Richard Shiro/AP

USC 17, #3 Notre Dame 24

Les Fighting Irish ont accompli leur mission : s’imposer face leurs rivaux californiens pour terminer une saison 2018 invaincus qui devrait leu ouvrir la porte du College Football Playoff. Les Fighting Irish ont tremblé… pendant une mi-temps ! Mené 10-7 après 30 minutes de jeu, #3 Notre Dame (12-0) a su faire les ajustements nécessaires à la pause pour revenir plus forts afin de l’emporter 24-17 face aux Trojans de USC (5-7). Lire la suite

#5 Georgia 45, Georgia Tech 21

Les Yellow Jackets de Georgia Tech (7-5) n’ont offert aucune résistance à une équipe des Bulldogs de #5 Georgia (11-1) qui remporte la Clean Old Fashioned Hate pour la 8ème fois en 10 ans. La défense des Dawgs a su étouffer la seule arme offensive de Georgia Tech : son jeu au sol (limité à 128 yards). De son côté, QB Jake Fromm (13/16, 175 yards, 4 TD) a été implacable avec un total de quatre passes de TD dont deux pour le seul WR Riley Ridley.

#13 West Virginia 56, #6 Oklahoma 59

Mené par le candidat au trophée Heisman, QB Kyler Murray, les Sooners de #6 Oklahoma s’imposent 59-56 chez les Mountaineers de #13 West Virginia au terme d’un feu d’artifice offensif. Le junior QB Kyler Murray (20/27, 364 yards, 3 TD, 1 INT et 114 yards au sol, 1 TD) a de nouveau démontré pourquoi il sera à New York pour lors de la remise du trophée Heisman : auteur d’un total de 4 TD dans le match le plus important de la saison des Sooners, il a permis à #6 Oklahoma d’écarter un concurrent direct et d’offrir au programme de Norman une 4ème finale de conférence Big 12 consécutive. Lire la suite

#22 Texas A&M 74, #7 LSU 72 7OT

Après 7 prolongations, les Aggies de #22 Texas A&M remportent le match le plus prolifique de l’Histoire de l’élite du College Football en s’imposant 74-72 face aux Tigers de #7 LSU ! On a bien cru que ce match ne se terminerait jamais ! 7 prolongations jusqu’à ce que QB Kellen Mond trouve WR Kendrick Rogers en fond de end-zone pour une conversion à 2 points qui donnait alors une victoire historique aux Aggies de #22 Texas A&M. 146 points. C’est le plus grand nombre de points combinés dans un match de l’Histoire de la FBS. Lire la suite

Crédit photo : David Philip/AP

#8 Washington State 13, #16 Washington 28

Sous une neige incessante qui est tombée toute la soirée sur le Martin Stadium, les Huskies de #16 Washington s’imposent 28-15 chez les Cougars de #8 Washington State et remportent la division Pac-12 North. Les Cougars de #8 Washington State (10-2, 7-2 Pac-12) ont tout perdu. En s’inclinant 28-15 à domicile contre les Huskies de #16 Washington (9-3, 7-2 Pac-12), les joueurs de coach Mike Leach laissent filer le titre de division Pac-12 North à leur rival régional ce qui les prive de finale de conférence et ils doivent dire adieu à leurs espoirs de playoffs. #16 Washington remporte l’Apple Cup pour la 6ème année consécutive et c’est la 3ème année d’affilée que #8 Washington State est privé du titre de division par son rival. Lire la suite

South Florida 10, #9 Central Florida 38

Les Knights de #9 Central Florida concluent la saison 2018 invaincus en s’imposant largement 38-10 chez les Bulls de South Florida mais on retiendra surtout la terrible blessure de QB McKenzie Milton. C’est avec un gout amer que l’ensemble de la Knight Family a fêté la 11ème victoire de l’équipe de #9 Central Florida (11-0, 8-0 AAC). Le programme d’Orlando reste invaincu en 2018 mais c’est surtout l’image de McKenzie Milton au sol qui restera dans les mémoires de cette soirée. Dans le second quart-temps de ce match face aux Bulls de South Florida (7-5, 3-5 AAC), le quarterback prodige hawaiien a été évacué du terrain sur une civière après avoir subie une horrible blessure au genou droit. Lire la suite

Florida State 14, #11 Florida 41

Pas de miracle pour Florida State (5-7) : en s’inclinant lourdement à domicile face aux Gators de #11 Florida (9-3), les Seminoles voient leur série de 36 participations consécutives à un bowl se terminer. C’est aussi la première fois depuis 1976 qu’ils concluent une saison avec un bilan négatif. QB Feleipe Franks (16/26, 254 yards, 3 TD) et un jeu au sol dominant (282 yards) ont permis à #11 Florida de s’imposer lors du Sunshine Showdown pour la première fois depuis 2012. On retiendra également les 129 yards au sol de RB Lamical Perine. Encore une fois, les Seminoles ont souffert de leur indiscipline (10 pénalités, 3 turnovers).

Crédit photo : AP

#12 Penn State 38, Maryland 3

Les Nittany Lions de #12 Penn State (9-3, 6-3 Big Ten) terminent la saison 2018 avec une 3ème victoire consécutive. Le senior QB Trace McSorley (10/22, 230 yards, 1 TD et 64 yards au sol, 2 TD) conclut sa carrière au Beaver Stadium avec un total de 3 TD. On retiendra également les 128 yards au sol de RB Miles Sanders et les 2 TD au sol du true freshman RB Ricky Slade (64 yards au sol, 2 TD).

Kansas 17, #14 Texas 24

Poussés par un QB Sam Ehlinger (16/28, 154 yards, 2 TD, 2 INT) de retour de blessure (épaule) et inspiré en 2ème mi-temps, les Longhorns de #14 Texas (9-3, 7-2 Big 12) n’ont pas tremblé sur le terrain des Jayhawks de Kansas (3-9, 1-8 Big 12) et obtiennent leur billet pour le Big 12 Championship Game. Les Texans se sont pourtant faits peur en toute fin de match lorsque WR Daylon Charlot capta une passe de QB Peyton Bender (18/35, 159 yards, 1 TD, 1 INT) pour un TD de 31 yards suivi d’un FG de K Gabriel Rui à 1:37 de la fin. Mais les Jayhawks n’ont pas réussi à recouvrir l’onside kick et durent s’avouer vaincus.

Louisville 10, #15 Kentucky 56

Les Wildcats de #15 Kentucky (9-3) ont inscrit 5 TD sur leurs 5 premières possessions prenant une large avance en route vers une 2ème victoire dans la Governor’s Cup en trois ans. Et comme d’habitude, QB Terry Wilson (17/23, 261 yards, 3 TD, 1 INT) et RB Benny Snell (100 yards au sol, 2 TD) ont fait le spectacle face à une épouvantable défense de Louisville (2-10). Avec ce succès, #15 Kentucky atteint le plateau des 9 victoires pour la première fois depuis 1977.

#17 Utah 35, Brigham Young 27

A venir.

Crédit photo : AP

Ole Miss 3, #18 Mississippi State 35

Les Bulldogs de Mississippi State (8-4, 4-4 SEC) remportent un 4ème Egg Bowl en 5 ans ! Gravement blessé il y a tout juste un an, le senior QB Nick Fitzgerald (11/18, 11 yards, 1 TD et 117 yards au sol, 2 TD) a pris sa revanche en inscrivant 2 TD au sol en plus d’une passe de TD. Ole Miss (5-7, 1-7 SEC) termine ce match avec un 0/10 sur 3rd downs.

#19 Northwestern 24, Illinois 16

Les Wildcats de #19 Northwestern (8-4, 8-1 Big Ten) remportent le Land of Lincoln Trophy pour la 4ème année consécutive en dominant les Figthing Illini d’Illinois (4-8, 2-7 Big Ten) à domicile. Il s’agit également de la 7ème victoire d’affilée des Wildcats en match de conférence Big Ten. Comme d’habitude, le duo QB Clayton Thorson (12/18, 110 yards, 2 TD et 1 TD au sol) / RB Isaiah Browser (166 yards au sol) a sonné la charge pour une équipe de #19 Northwestern qui avait déjà la tête au Big Ten Championship Game de la semaine prochaine.

Boston College 21, #20 Syracuse 42

Une semaine après sa lourde défaite 36-3 contre #3 Notre Dame au Yankee Stadium, le Orange de #20 Syracuse (9-3, 6-2 ACC) a parfaitement rebondi en allant s’imposer à Chestnut Hill contre les Eagles de Boston College (7-5, 4-4 ACC). Blessé face aux Fighting Irish, QB Eric Dungey (21/34, 362 yards, 3 TD, 1 INT et 34 yards au sol, 3 TD) a été l’étincelle de l’attaque des Orangemen. Le quarterback senior a inscrit un total de 6 TD. A noter que le running back vedette des Eagles, A.J. Dillon, n’a pas joué en 2ème mi-temps en raison d’une blessure de la cheville.

#23 Boise State 33, #21 Utah State 24

Menés par ses deux stars offensives, QB Brett Rypien (23/32, 310 yards, 1 TD) et RB Alexander Mattison (200 yards au sol, 3 TD), les Broncos de #23 Boise State (10-2, 7-1 MWC) remportent le titre de division MWC Mountain et accueilleront les Bulldogs de Fresno State sur leur Blue Turf lors du MWC Championship Game. Avec cette défaite, les Aggies de #21 Utah State (10-2, 7-1 MWC) voient leur série de 10 victoires consécutives prendre fin.

Crédit photo : AP

Miami 24, #24 Pittsburgh 10

En faisant tomber les champions de division ACC Atlantic, les Hurricanes de Miami (7-5, 4-4 ACC) terminent bien une saison décevante pour les Floridiens. Sans convaincre offensivement, les Hurricanes ont su réussir deux big plays pour s’assurer une victoire contre Pittsburgh (7-5, 6-2 ACC). RB DeeJay Dallas a d’abord remonté un punt sur 65 yards pour un TD et RB Travis Homer (168 yards, 1 TD) a assommé les Panthers avec une course de 64 yards. Rien n’a fonctionné pour des Panthers qui terminent un affligeant 1/15 sur 3ème tentative et 12 punts.

#25 Iowa State 42, Kansas State 38

Les Cyclones de #25 Iowa State (7-4, 6-3 SEC) étaient encore menés de 17 points à 10 minutes de la fin du match mais grâce à une invraisemblable combativité, les joueurs de coach Matt Campbell ont renversé la situation pour finalement s’imposer de 4 points. Une réception de TE Sam Seonbuchner, un TD de ILB Mike Rose sur retour de fumble et un TD au sol de RB David Montgomery (149 yards au sol, 3 TD) ont permis aux Cyclones de mettre fin à une série de 10 défaites d’affilée contre Kansas State (5-7, 3-6 Big Ten).

Autres résultats importants

Iowa 31, Nebraska 28

Après avoir laissé filer une avance de 15 points, les Hawkeyes d’Iowa s’imposent 31-28 face à son rival Nebraska grâce à un FG de 41 yards de K Miguel Racinos sur le dernier jeu du match. Les Hawkeyes d’Iowa (8-4, 5-4 Big Ten) mettent un terme à une série de trois défaites en battant leurs rivaux de l’Ouest de la frontière, les Cornhuskers de Nebraska (4-8, 3-6 Big Ten), pour la 4ème fois consécutive. Toutefois, les joueurs de coach Kirk Ferentz sont passés tout près de la correctionnelle. Lire la suite

Conférence ACC

Virginia Tech 34, Virginia 31 OT #Rivalry
Duke 7, Wake Forest 59 #Rivalry
North Carolina 28, North Carolina State 34 OT #Rivalry

Conférence Big Ten

Indiana 21, Purdue 28 #Rivalry
Wisconsin 15, Minnesota 37 #Rivalry
Michigan State 14, Rutgers 10

Conférence Big 12

Texas Tech 24, Baylor 35 #Rivalry
Texas Christian 31, Oklahoma State 24

Conférence Pac-12

Oregon State 15, Oregon 55 #Rivalry
UCLA 42, Stanford 49
California 33, Colorado 21
Arizona 40, Arizona State 41 #Rivalry

Conférence SEC

Missouri 38, Arkansas 0 #Rivalry
Vanderbilt 38, Tennessee 13 #Rivalry

Conférence AAC

Memphis 52, Houston 31
Cincinnati 56, East Carolina 6
UConn 7, Temple 57
Tulsa 27, SMU 24

Par ailleurs

Air Force 27, Colorado State 19
Navy 28, Tulane 29
Georgia State 34, Georgia Southern 35
San Diego State 30, Hawaii 31
UNKV 34, Nevada 29

L’image de la semaine

Highlights

Les actions de la semaine

 

La stat’ de la semaine

La course de la semaine

La réception de la semaine

Le FG de la semaine

Le #Fail de la semaine

Le #Fail de la semaine II

Le fumble de la semaine

La conversion à 2 points de la semaine

La baston de la semaine

La célébration de la semaine

La célébration de la semaine II

Performances individuelles

Lors de cette 13ème semaine de la saison, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Will Grier (West Virginia), 32/49, 539 yards, 4 TD, 0 INT.
– QB Jake Bentley (South Carolina), 32/50, 510 yards, 5 TD, 1 INT.
– QB Wilton Speight (UCLA), 29/47, 466 yards, 0 TD, 1 INT.
– QB Cole McDonald (Hawaii), 29/46, 452 yards, 3 TD, 0 INT.
– QB Kyle Shurmur (Vanderbilt), 31/35, 367 yards, 3 TD, 0 INT.
– QB Kyler Murray (Oklahoma), 20/27, 364 yards, 3 TD, 1 INT.
– QB K.J. Costello (Stanford), 23/37, 344 yards, 5 TD, 1 INT.
– FB Cole Fagan (Air Force), 34 courses, 260 yards, 1 TD.
– RB Juma Otaviano (Rice), 27 courses, 224 yards, 2 TD.
– RB Cade Carney (Wake Forest), 31 courses, 223 yards, 2 TD.
– RB Alonzo Smith (Miami of Ohio), 18 courses, 207 yards, 3 TD.
– RB Tra Minter (South Alabama), 24 courses, 203 yards, 1 TD.
– RB Alexander Mattison (Boise State), 37 courses, 200 yards, 1 TD.
– RB CJ Verdell (Oregon), 23 courses, 187 yards, 4 TD.
– WR Preston Williams (Colorado State), 12 réceptions, 248 yards, 3 TD.
– WR Marquise Brown (Oklahoma), 11 réceptions, 243 yards, 2 TD.
– WR Gary Jennings (West Virginia), 7 réceptions, 225 yards, 2 TD.
– WR Deebo Samuel (South Carolina), 10 réceptions, 210 yards, 3 TD.
– WR Kahlil Lewis (Cincinnati), 9 réceptions, 223 yards, 3 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Texas A&M bat LSU 74-72 au terme d’un match épique !

Après 7 prolongations, les Aggies de #22 Texas A&M remportent le match le plus prolifique de l’Histoire de l’élite du College Football en s’imposant 74-72 face aux Tigers de #7 LSU !

Publié

le

On a bien cru que ce match ne se terminerait jamais ! 7 prolongations jusqu’à ce que QB Kellen Mond trouve WR Kendrick Rogers en fond de end-zone pour une conversion à 2 points qui donnait alors une victoire historique aux Aggies de #22 Texas A&M.

146 points. C’est le plus grand nombre de points combinés dans un match de l’Histoire de la FBS.

Le quarterback des Aggies s’est connecté avec WR Quartney Davis (7 réceptions, 101 yards, 2 TD) pour égaliser à 72-72 avant que le defensive back des Tigers, CB Greedy Williams, ne soit sanctionné d’une pass interference sur la 1ère tentative de conversion à 2 points. Les Aggies eurent alors une seconde opportunité que QB Kellen Mond (23/49, 287 yards, 6 TD et 1 TD au sol) ne manqua pas en lançant une passe parfaite à destination de WR Kendrick Rogers (3 réceptions, 53 yards, 2 TD).

Sur la possession précédente, QB Joe Burrow (25/28, 270 yards, 3 TD et 100 yards au sol, 3 TD) inscrit un TD au sol de 10 yards mais échoua dans sa tentative de conversion à 2 points portant alors le score à 72-66 en faveur des Tigers.

QB Kellen Mond aura été le grand héros de cette première victoire de #22 Texas A&M contre #7 LSU depuis 1995.

Et pourtant, les Tigers pensaient bien avoir fait le plus dur lorsque le quarterback des Aggies fut intercepté par dans le 4ème quart-temps. Mais l’arbitrage vidéo invalida cette interception redonnant le ballon aux Aggies… alors que le coach de LSU, Ed Orgeron, avait déjà été arrosé par la cuve de Gatorade !

QB Kellen Mond remonta tout le terrain et envoya tout le monde en prolongation en se connectant (déjà) avec WR Quartney Davis pour un TD de 19 yards qui égalisa à 31-31.

Son homologue QB Joe Burrow a réussi un total de 6 TD. Pas suffisant pour que les Tigers n’atteignent le plateau des 10 victoires pour la première fois depuis 2012.

On retiendra également de ce match épique les 198 yards au sol de RB Trayveon Williams (Texas A&M) et les coups de poing qui ont été échangés au milieu du terrain à la fin du match entre le directeur du personnel de LSU, Kevin Fulk, et un membre accrédité de Texas A&M.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Notre Dame renverse USC, 24-17, et préserve son invincibilité

Les Fighting Irish ont accompli leur mission : s’imposer face leurs rivaux californiens pour terminer une saison 2018 invaincus qui devrait leu ouvrir la porte du College Football Playoff.

Publié

le

Crédit photo : Kirby Lee/USA Today

Les Fighting Irish ont tremblé… pendant une mi-temps ! Mené 10-7 après 30 minutes de jeu, #3 Notre Dame (12-0) a su faire les ajustements nécessaires à la pause pour revenir plus fortS afin de l’emporter 24-17 face aux Trojans de USC (5-7).

Les Californiens ont débuté le match tambour battant en exécutant parfaitement un plan de jeu basé sur des passes courtes et un jeu au sol étonnement agressif. Une course toute en force de RB Vavae Malepeai suivi d’un FG de K Michael Brown ont rapidement donné une avance de 10-0 aux Trojans.

Mais sans paniquer, QB Ian Book (22/39, 352 yards, 2 TD, 1 INT) et les Fighting Irish vont progressivement combler leur retard avant de prendre les devants sur une course autoritaire de 52 yards de RB Dexter Williams (97 yards au sol, 1 TD) en début de 3ème quart-temps.

K Justin Yoon ajoutera 3 points sur un FG de 46 yards. Mais c’est un catch-and-run de RB Tony Jones à 3:09 de la fin qui scellera définitivement le sort de ce match en faveur de #3 Notre Dame. Le TD de WR Tyler Vaughns (12 réceptions, 120 yards, 1 TD) à :48 de la fin ne changera rien.

Encore une fois le quarterback de #3 Notre Dame, QB Ian Book (22/39, 352 yards, 2 TD, 1 INT), a joué juste se connectant notamment avec WR Chris Finke en fin de 1ère mi-temps pour un TD qui redonna le momentum aux Fighting Irish.

En remportant le Jeweled Shillelagh pour la 2ème année consécutive, les Fighting Irish se rapprochent assurément d’une place en College Football Playoff.

C’est la 10ème fois depuis 1945 que les Fighting Irish termine une saison invaincue.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus