Suivez-nous

Alabama Crimson Tide

Alabama étouffe Wisconsin et s’impose 35-17

Totalement dominateur sur la ligne de scrimmage face aux Badgers de #20 Wisconsin, #3 Alabama a rappelé à tout le monde qu’il faudra compter sur le programme de Tuscaloosa en 2015 et s’impose facilement 35-17 dans ce match joué AT&T Stadium d’Arlington (Texas).

Publié

le

Totalement dominateur sur la ligne de scrimmage face aux Badgers de #20 Wisconsin, #3 Alabama a rappelé à tout le monde qu’il faudra compter sur le programme de Tuscaloosa en 2015 et s’impose facilement 35-17 dans ce match joué AT&T Stadium d’Arlington (Texas).

Coach Nick Saban avait voulu garder le secret le plus longtemps possible concernant son choix pour le poste de quarterback. Il semble avoir fait le bon puisque l’ancienne recrue de Florida State transférée à Alabama l’an dernier, QB Jake Coker (15/21, 213 yards, 1 TD) s’est montré très à l’aise tout au long de la soirée.

Mais la victoire des champions de conférence SEC en titre est avant tout passé par un jeu au sol tonitruant et une défense égale à elle-même. Backup de RB T.J. Yeldon la saison dernière, le junior RB Derrick Henry (147 yards au sol, 3 TDs) a encore une fois montré toute sa puissance, bien aidé, il est vrai, par une impressionnante ligne offensive du Crimson Tide.

RB Derrick henry, Alabama

Et que dire de la défense de #3 Alabama qui a limité l’habituel puissant jeu au sol de #20 Wisconsin à … 40 petits yards ? 40 yards ! RB Corey Clement ? 16 yards. Boom ! Avec deux sacks dans ce match, DE Jonathan Allen a été le symbole de cette défense encore méconnue mais qui regorge de talent.

Avec un total de 264 yards offensifs, les Badgers ont connu une entrée en matière difficile en 2015, pour le premier match de coach Paul Chryst. Pourtant, la première mi-temps avait été encourageante grâce à la belle prestation du senior QB Joel Stave (26/39, 228 yards, 2 TDs, 1 INT).

Après un premier TD au sol de 37 yards de RB Derrick Henry, #20 Wisconsin réussit à égaliser sur une réception de 6 yards du solide WR Alex Erickson (6 réceptions, 73 yards, 1 TD).

WR Robert Foster (4 réceptions, 50 yards, 1 TD) sur une réception de 17 yards puis RB Derrick Henry sur une course de 56 yards en début de 3ème quart-temps portèrent le score à 21-7 avant que ce dernier inscrivent son 3ème TD du match sur une courte course de 2 yards (28-7 pour Alabama). K Rafael Gaglianone réduira le score à 28-10 sur un FG de 43 yards pour conclure ce 3ème quart-temps.

De retour d’une horrible blessure de la jambe subie en 2014, RB Kenyan Drake scellera le sort du match sur une course de 43 yards. Enfin, WR Robert Wheelwright marquera le dernier TD de cette rencontre sur une réception de 3 yards.

Cette lourde défaite démontre encore une fois que #20 Wisconsin n’est pas encore un programme de l’élite du pays. Si les Badgers peuvent remporter la division Big Ten West, ils restent surement trop tendres défensivement pour faire partie du Top 10 national.

De son côté, #3 Alabama semble avoir trouvé son quarterback. Et c’est inquiétant pour ses adversaires car c’était bien le seul point d’interrogation les concernant durant l’offseason.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alabama Crimson Tide

LB Christian Miller incertain contre Clemson

Le linebacker senior du Crimson Tide s’est blessé à l’arrière de la cuisse gauche lors de l’Orange Bowl remporté par #1 Alabama.

Publié

le

La participation du linebacker titulaire du Crimson Tide de #1 Alabama, Christian Miller, au National Championship Game contre #2 Clemson est très incertaine.

Le linebacker redshirt senior doit subir une IRM de la cuisse afin de voir l’étendue de la gravité d’une blessure subie à l’arrière de la cuisse face aux Sooners de #4 Oklahoma lors de l’Orange Bowl.

Auteur de 11 plaquages pour perte et 8 sacks en 2018, OLB Christian Miller a dù quitter ses partenaires en cours de match lors de la victoire dominante 45-34 du Crimson Tide contre les Sooners.

On l’a vu quitter le terrain aidé par deux membres du staff médical clairement incapable de poser le moindre poids sur sa jambe gauche. Il est ensuite resté aux vestiaires pour passer des examens et il se déplaçait avec des béquilles après le match.

Toutefois, coach Nick Saban est exprimé son optimisme indiquant que son linebacker vedette serait présent à Santa Clara (Californie) pour la finale nationale.

Lire la suite

Alabama Crimson Tide

Nick Saban fait sauter la banque !

Le coach du Crimson Tide d’Alabama a accepté une prolongation de contrat à hauteur de 9.3 millions de $ de salaire moyen annuel ce qui en fait le coach de football le mieux payé au niveau universitaire.

Publié

le

Crédit photo : SI

74.4 millions de $ sur 8 ans : c’est le contrat hallucinant que s’apprête à signer le légendaire coach des champions nationaux en titre. Du jamais vu.

Pour la 3ème année d’affilée, l’université Alabama vient de proposer à Nick Saban de prolonger son contrat d’un an. Dès que le Board of Trustees (conseil d’administration) aura validé et entériné cette proposition de contrat, le coach du Crimson Tide se verra ainsi assuré de garder son poste jusqu’au terme de la saison 2025.

L’an passé, Alabama avait déjà sorti le carnet de chèque en offrant un bonus de 4 millions de $ en plus d’un bonus de rétention de 400 000 $ qui s’ajoutaient à un salaire de base de 6.725 millions de $. Le coach du Crimson Tide a ainsi touché 11.1 millions de $ en 2017.

Avec un salaire de base de 7.5 millions de $ en 2018 auquel s’ajoute un bonus de rétention annuel de 800 000 $, Nick Saban touchera donc une somme de 8.3 millions de $ la saison prochaine faisant de lui le coach universitaire… et l’employé publique le mieux payé aux États-Unis. Chaque année, son salaire de base sera augmenté de 400 000 $ le portant ainsi à hauteur de 10.3 millions de $ en 2025 !

À titre de comparaison, le salaire d’Urban Meyer (Ohio State) sera de 7.6 millions de $ en 2018, celui de Jim Harbaugh (Michigan) de 7.5 millions de $. Jimbo Fisher vient de signer un contrat de 75 millions de $ sur 10 ans à Texas A&M mais les détails de la répartition de sa rémunération n’ont pas encore été communiquées.

« Notre famille est ravie d’accepter cette prolongation de contrat avec l’Université d’Alabama qui nous permettra de rester à Tuscaloosa jusqu’à la fin de ma carrière d’entraineur. Pour Terry et moi, la communauté de Tuscaloosa est désormais la nôtre, celle où notre famille entière a maintenant des racines profondes. Le futur nous remplit d’excitation. Ce nouveau contrat va nous permettre de continuer sur les succès que nous avons eu ici à Alabama, sûr et hors du terrain. » – Nick Saban, coach du Crimson Tide d’Alabama.

Nick Saban débutera dans quelques semaines sa 12ème saison à la tête du programme de football de l’université Alabama. En 11 saisons, son bilan est exceptionnel : 127 victoires contre 20 défaites et 5 titres de champion national (2009, 2011, 2012, 2015, 2017). Durant son règne, Alabama a remporté 8 titres de champion de division SEC West et 5 titres de champion de conférence SEC.

Depuis son arrivée sur le campus de Tuscaloosa, 77 joueurs ont été draftés par des franchises de la NFL dont 26 au 1er tour.

Le coach d’Alabama a également remporté un titre de champion national à LSU en 2003. Il a également été nommé meilleur coach de la conférence SEC à 4 reprises (2003, 2008, 2009, 2016).

Lire la suite

Alabama Crimson Tide

Alabama-USC pour ouvrir la saison 2020

La rumeur courait de longue date mais c’est maintenant officiel : Alabama et USC donneront le coup d’envoi de la saison 2020 au AT&T Stadium d’Arlington (Texas).

Publié

le

Crédit photo : Jerome Miron-USA TODAY Sports

C’est donc le 5 septembre 2020 à Jerry World que les deux mastodontes du College Football se retrouveront pour une revanche qui sent déjà la poudre.

Revanche. Car les Trojans de USC ont encore en travers de la gorge la déroute subie dans ce même stade à l’occasion de l’AdvoCare Classic, en septembre 2016. Ce jour-là, QB Jalen Hurts et le Crimson Tide avaient démoli les Trojans, 52-6.

Selon FBSchedules.com, Alabama sera considéré comme l’équipe jouant à domicile ce qui assure à la conférence SEC les droits de diffusion d’une rencontre retransmise donc par CBS ou ABC en primetime. Toujours selon FBSchedules.com, Alabama aurait touché 6 millions de $ en acceptant de participer à ce match revanche.

« C’est encore un match d’ouverture qui donnera l’opportunité à nos fans de vivre une expérience digne d’un bowl game. Nous avons joué d’incroyables matchs au AT&T Stadium lors des dernières années et je suis convaincu que cet AdvoCare Classic 2020 sera encore un succès. » – Greg Byrne, directeur athlétique de l’université Alabama.

Ce sera la 4ème apparition du Crimson Tide lors de l’AdvoCare Classic, connu récemment sous le nom de Cowboys Classic. Alabama avait battu Michigan (41-14) en 2012 et Wisconsin (35-17) en 2015.

USC et Alabama se sont rencontrés à 8 reprises dans l’Histoire des deux programmes. Le Crimson Tide mène la série 6-2.

Lire la suite

Alabama Crimson Tide

Une série de deux matchs aller-retour entre Alabama et Texas

Deux des programmes majeurs de l’élite du College Football s’affronteront à deux reprises en 2022 et 2023.

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

Douze ans après le BCS Championship Game 2010, Alabama et Texas s’affronteront dans une série de 2 matchs aller-retour organisés sur chacun des deux campus : à Austin (Texas) en 2022 et à Tuscaloosa (Alabama) la saison suivante !

Ce seront seulement les 10ème et 11ème match opposant ces deux mastodontes du Sud des États-Unis. Les Longhorns mènent la série par un bilan de 7-1-1. La seule victoire du Crimson Tide était donc la finale nationale 2010.

Avec cet ajout de Texas à son calendrier, Alabama connait désormais ses adversaires hors-conférence pour les six prochaines années : Louisville (2018), Duke (2019), USC (2020), Miami (2021) et Texas (2022 et 2023). On sait également le Crimson Tide affrontera Notre Dame à deux reprises en 2028 et 2029. Les séries aller-retour sont très rares depuis l’arrivée de coach Nick Saban sur le campus de Tuscaloosa (Alabama) puisque Alabama n’en a organisé qu’une seule, face à Penn State en 2010 et 2011.

Texas a également du beau monde à son calendrier dans les prochaines années puisque les Longhorns, actuellement au milieu d’une série face à USC et Maryland, seront opposés à LSU en 2019 et 2020 ainsi qu’à Michigan en 2024 et 2027. La série face à Ohio State, initialement prévue en 2022-23, a été décalée aux saisons 2025 et 2026.

Lire la suite

Articles les plus lus