Suivez-nous sur

#3 Clemson, champion de conférence ACC en résistant à #23 Virginia Tech, 42-35

Finales de conference

#3 Clemson, champion de conférence ACC en résistant à #23 Virginia Tech, 42-35

Grâce aux 5 TD du junior QB Deshaun Watson, les Tigers de #3 Clemson conservent leur titre de champion de conférence ACC en venant à bout d’une accrocheuse équipe des Hokies de #23 Virginia Tech qui s’inclinent 42-35.

Grâce aux 5 TD du junior QB Deshaun Watson, les Tigers de #3 Clemson conservent leur titre de champion de conférence ACC en venant à bout d’une accrocheuse équipe des Hokies de #23 Virginia Tech qui s’inclinent 42-35.

C’est la première fois depuis 28 ans que #3 Clemson (12-1, 7-1 ACC) remporte deux titres de champion de conférence consécutifs. Avec ce succès, les Tigers devraient s’assurer une place en College Football Playoff.

Et ils peuvent dire merci à leur leader offensif, QB Deshaun Watson (23/34, 288 yards, 3 TD, 1 INT et 85 yards au sol, 2 TD). Auteur d’un total de 5 TD dans cet ACC Championship Game, le quarterback All-American a sauvé les Tigers d’une énorme désillusion. Car la fin de match aura été irrespirable pour #3 Clemson tant #23 Virginia Tech (9-4, 6-2 ACC) semblait capable de renverser les vice-champions nationaux.

Les Tigers ont débuté le match le pied au plancher inscrivant trois TD sur leur trois premières possessions avant que les Hokies ne se réveillent dans le second quart-temps pour réduire le score à 21-14 à la mi-temps.

Poursuivant sur sa lancée des dernières semaines, le candidat au trophée Heisman, QB Deshaun Watson, a été le grand artisan de l’excellent début de match de #3 Clemson avec un total de trois TD en première mi-temps (deux à la passe et un au sol). Son entente avec TE Jordan Leggett n’est plus à démontrer et les deux joueurs se sont connectés pour deux TDs.

#3 Clemson a ouvert le score sur un TD au sol de 3 yards de QB Deshaun Watson qui concluait un premier drive parfaitement maitrisé par le leader offensif des Tigers. Puis, ce dernier trouva TE Jordan Leggett (4 réceptions, 49 yards, 2 TD) dans l’en-but pour un TD de 21 yards qui donnait alors 14 points d’avance aux vice-champions nationaux.

#23 Virginia Tech était incapable de produire quoique ce soit des deux côtés du ballon accordant 5 yards par jeu aux Tigers et commettant de nombreuses pénalités couteuses. Aidés par l’exclusion de LB Dorian O’Daniel, les Hokies restèrent dans le match grâce à une passe de 20 yards de P Mitchell Ludwig sur un fake punt suivi d’un TD au sol de RB Travon McMillian (7 courses, 37 yards, 2 TD) en fin de premier quart-temps.

La défense des Hokies du coordinateur défensif Bud Foster resserra les boulons dans le second quart-temps et si TE Jordan Leggett parvint à inscrire son 2ème TD de la soirée pour les Tigers (21-7 pour Clemson), #23 Virginia Tech recolla rapidement au score sur une course de QB Jordan Evans (21/35, 264 yards, 1 TD, 2 INT et 46 yards au sol, 2 TD).

Bien que ILB Andrew Motuapuaka parvint à intercepter QB Deshaun Watson sur le premier drive de #3 Clemson, le début de 2ème mi-temps fût totalement à l’avantage de Tigers qui marquèrent coup sur coup des TD sur des courses de RB Wayne Gallman (17 courses, 57 yards, 1 TD) et de QB Deshaun Watson. Les quatre premières possessions des Hokies de la seconde mi-temps ? Trois punts et une interception. Horrible.

Pourtant, les joueurs de coach Justin Fuente n’ont jamais abdiqué. Un TD au sol de 27 yards de RB Travon McMillian semblait redonner un second souffle à QB Jerod Evans et l’attaque des Hokies. Avec 14 points de retard, la défense de #23 Virginia Tech stoppa les champions de conférence ACC en titre offrant au quarterback de #23 Virginia Tech l’occasion de montrer sa grande combativité. Au terme d’un superbe effort, QB Jerod Evans marqua un TD au sol de 5 yards qui mettait #3 Clemson sous pression. Les Tigers n’avaient plus que 7 points d’avance (35-28) et tout indiquait que le momentum était du côté des Hokies.

Mais les grands champions savent se dépasser dans les moments importants. QB Deshaun Watson prouva, encore une fois, cette adage en dirigeant un drive de 8 jeux pour 75 yards conclu par une catch-and-run de WR Hunter Renfrow (2 réceptions, 46 yards, 1 TD) qui permit à #3 Clemson de respirer un peu (42-28).

Pas pour longtemps. Sur le drive suivant, QB Jerod Evans trouva WR Cam Phillips (12 réceptions, 92 yards, 1 TD) pour un TD par les airs de 26 yards à 5:43 de la fin du match (42-35 pour Clemson). Plus solide défensivement, les Hokies récupérèrent la possession du ballon pour se donner une opportunité de réussir un incroyable comeback et envoyer le match en prolongation.

CB Cordrea Tankersley ne l’entendit pas ainsi. A 1:11 de la fin de ce 4èem quart-temps, le cornerback vedette des Tigers intercepta QB Jerod Evans pour sceller le sort de la rencontre.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Finales de conference