Suivez-nous

Saison Régulière

Le résumé de la semaine 12

#9 Oklahoma, #10 Colorado et #23 Florida sortent grand gagnants d’une semaine 12 au terme de laquelle les quatre premiers du CFP Rankings (Alabama, Ohio State, Michigan, Clemson) se sont imposés mais qui aura aussi vu les défaites surprises de #5 Louisville et #12 Utah.

Publié

le

#9 Oklahoma, #10 Colorado et #23 Florida sortent grand gagnants d’une semaine 12 au terme de laquelle les quatre premiers du CFP Rankings (Alabama, Ohio State, Michigan, Clemson) se sont imposés mais qui aura aussi vu les défaites surprises de #5 Louisville et #12 Utah.

On connait désormais l’affiche de la finale de conférence SEC. #1 Alabama, vainqueur de Chattanooga (FCS), sera opposé à #23 Florida, vainqueur au bout du suspense à #16 LSU, et qui a officiellement remporté la division SEC East.

Dans la conférence Big 12, on y voit également beaucoup plus clair. Tout va se jouer lors du Bedlam Game entre #9 Oklahoma et #11 Oklahoma State. Les Sooners ont détruit #14 West Virginia lors du Big Game de cette semaine tandis que les Cowboys ont déroulé à Texas Christian.

C’est également plus clair dans la conférence Pac-12 : #22 Washington State et #6 Washington s’affronteront lors de l’Apple Cup avec une place en finale de conférence Pac-12 en jeu. Dans la division Pac-12 South, #10 Colorado peut empocher son billet pour la finale de conférence à #12 Utah après son succès convaincant face à #22 Washington State. En cas d’échec des Buffaloes face aux Utes, les Trojans de #15 USC pourraient en profiter, eux qui viennent de battre UCLA et qui s’apprêtent à accueillir Notre Dame.

De leurs côtés, les Tigers de #4 Clemson se sont assurés le titre de division ACC Atlantic en l’emportant à Wake Forest.

On retiendra aussi de cette semaine 12, la défaite de Texas à… Kansas après prolongation, qui pourrait définitivement condamner coach Charlie Strong, mais aussi les 284 yards au sol réussis par RB Christian McCaffrey pour #24 Stanford qui remporte brillamment la Axe à California lors de Big Game.

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de cette semaine de College Football :

The Big Game

#14 West Virginia 28
#9 Oklahoma 56

Dominateurs dans tous les secteurs de jeu, les Sooners de #9 Oklahoma n’ont laissé aucune chance aux Mountaineers de #14 West Virginia qui voient leurs espoirs de titre de champions de Big 12 s’envoler en s’inclinant lourdement 56-28 à domicile.

#9 Oklahoma (9-2, 7-0 Big 12) fût obligé de punter sur sa première possession mais #14 West Virginia (8-2, 5-2 Big 12) commit un fumble que les Sooners récupérèrent. RB Samaje Perine (31 courses, 160 yards, 2 TD) marqua le premier TD du match six jeux plus tard. Ce fût le coup d’envoi d’une série de 5 TD consécutifs pour les Sooners qui menaient déjà 34-0 avant que les Mountaineers commencèrent à réagir.

WR Dede Westbrook (2 réceptions, 100 yards, 1 TD) sur une réception de 75 yards, WR Jeffery Mead sur une réception de 5 yards, RB Joe Mixon (24 courses, 147 yards, 1 TD) sur une course de 5 yards et RB Samaje Perine sur une course de 9 yards. 4 TD en 21 minutes. Boom !

Sous la neige de Morgantown (Virginie occidentale), #9 Oklahoma a fait le choix de sur-exploiter son jeu au sol. Stratégie payante puisque les Sooners terminent la rencontre avec 316 yards au sol. RB Joe Mixon et RB Samaje Perine ont tous les deux dépassé les 100 yards au sol. Malgré leur 12.9 yards par course en 1ère mi-temps, les Mountaineers n’ont pas su profiter de leurs multiples opportunités. A deux reprises, ils ont redonné la possession du ballon aux Sooners dans les 10 yards adverses à cause de fumble. Dur à avaler.

Certes, ils ont bien essayé de réussir un comeback improbable en revenant notamment à 13 points seulement des joueurs de coach Bob Stoops à 10 minutes de la fin mais le junior QB Baker Mayfield (9/15, 169 yards, 2 TD, 1 INT et 2 TD au sol) redonna 21 points d’avance à #9 Oklahoma sur une course de 1 yard à 4:37 du terme de la rencontre. Le quarterback des Sooners enfoncera le clou à 27 secondes de la fin avec son 4ème TD de la soirée.

Dans la défaite, on notera les 331 yards au sol de RB Justin Crawford (West Virginia).

Autres résultats des équipes du CFP Rankings

#1 Alabama 31
Chattanooga (FCS) 3

Après un début de match au ralenti, le Crimson Tide de #1 Alabama (11-0, 7-0 SEC) s’est ressaisi en 2ème mi-temps et l’emporte finalement 31-3 face aux Mocs de Chattanooga (FCS). Ces derniers ont ouvert le score sur un FG et ont conservé cette avance jusqu’en début de 2ème quart-temps jusqu’à ce que QB Jalen Hurts (15/21, 136 yards, 3 TD et 68 yards au sol) trouve WR Calvin Ridley (7 réceptions, 94 yards, 1 TD) pour un TD de 47 yards. Le quarterback true freshman de #1 Alabama a encore fait un match solide avec trois passes de TD. A noter que LT Cam Robinson est sorti sur blessure et WR ArDarius Stewart était suspendu pour violation du règlement interne de l’équipe.

Michigan State 16
#2 Ohio State 17

Les Buckeyes de #2 Ohio State se sortent in extremis du piège d’East Lansing en s’imposant 17-16 face à des Spartans de Michigan State qui ont tenté un coup de poker en toute fin de rencontre. Sans une conversion à 2 points tentée et manquée par les Spartans à moins de 5 minutes de la fin, les joueurs de coach Urban Meyer auraient pu subir une nouvelle désillusion. Finalement, les Buckeyes ont échappé à l’upset grâce à un jeu défensif. Avec ce succès, #2 Ohio State peut se préparer avec sérénité pour The Game, le choc annuel face aux Wolverines de #3 Michigan dont le vainqueur aura très probablement son billet pour les playoffs.

Les Spartans paraissaient lâcher prise lorsque RB LJ Scott ramena le score à 17-16 à 4:41 de la fin. Michigan State pouvait égaliser avec un conversion à 1 point mais coach Mark Dantonio tenta le tout pour le tout avec une tentative de conversion à 2 points… totalement manquée, QB Tyler O’Connor se faisant intercepter dans la end-zone adverse. Ce même QB Tyler O’Connor ruina une dernière opportunité des Spartans en se faisant de nouveau intercepter, cette fois-ci par CB Gareon Conley à moins de 2 minutes de la fin. Les Spartans s’inclinent donc pour la 7ème fois de la saison en match de conférence Big Ten. Le plus mauvais bilan de coach Mark Dantonio depuis son arrivée sur le campus d’East Lansing.

#3 Michigan 20
Indiana 10

Ce fût long et pénible mais sans leur quarterback titulaire mais les Wolverines de #3 Michigan (10-1, 7-1 Big Ten) ont trouvé le moyen de se sortir d’une situation difficile face à de combatifs Hoosiers d’Indiana (5-6, 3-5 Big Ten). Sous la neige d’Ann Arbor (Michigan), les joueurs de coach Jim Harbaugh ont dû attendre la fin du 3ème quart-temps et 2 TD au sol de RB De’Veon Smith (23 courses, 158 yards, 2 TD) pour prendre l’avantage et s’imposer finalement 20-10. Remplaçant d’un QB Wilton Speight blessé à la clavicule, le senior QB John O’Korn (7/16, 59 yards) a souffert dans ce match. S’il devait être titularisé face aux Buckeyes de #2 Ohio State, serait-il capable de mettre un terme à une série de 4 défaites des Wolverines face à leur grand rival ? Rien n’est moins sûr. De leurs côtés, les Hoosiers devront battre les Boilermakers de Purdue à domicile pour s’assurer une place dans un bowl.

Wake Forest 13
#4 Clemson 35

Un début de match explosif (4 TD sur leurs 4 premières possessions ) a permis aux Tigers de #4 Clemson (10-1, 7-1 ACC) de s’assurer un succès facile chez les Demon Deacons de Wake Forest (6-5, 3-4 ACC) qui leur permet de remporter le titre de champion de division ACC Atlantic. Grâce à 3 TDs de QB Deshaun Watson (23/33, 202 yards, 1 TD et 47 yards au sol, 1 TD) et 2 TD au sol de RB Wayne Gallman (22 courses, 161 yards, 2 TD), #4 Clemson rebondit donc parfaitement une semaine après sa défaite surprise contre Pittsburgh. On notera l’excellent match de LB Kendall Joseph (7 plaquages, 2 pour perte, 2 sacks) pour #4 Clemson.

Houston 36
#5 Louisville 10

Les derniers espoirs de playoffs des Cardinals de Louisville (9-2, 7-1 ACC) se sont envolés au terme d’une lourde défaite 36-10 face à des Cougars de Houston (9-2, 5-2 AAC) revanchards et ultra-agressifs en défense. Devant les caméras de TV national en primetime et face à un adversaire de qualité, les Cards de #5 Louisville avaient une opportunité en or de convaincre, une bonne fois pour toute, le comité de sélection du College Football Playoff de les sélectionner parmi les quatre demi-finalistes. Il n’en a rien été. Bien au contraire. Bousculés par une fantastique défense de Houston, les Cardinals ont rapidement sombré pour se retrouver menés 31-0 à la mi-temps, un déficit trop important à surmonter en seconde mi-temps ruinant ainsi toutes leurs chances de participer aux playoffs. Ce match de jeudi soir a mis en exergue certaines des carences des Cardinals. Avec 20 fumbles perdus en 2016, #5 Louisville est la pire équipe du pays dans cette catégorie statistiques. Les Cardinals en ont commis 3 lors de ce match de jeudi soir. Mais c’est surtout une nouvelle contra-performance de leur ligne offensive qui aura marqué les esprits dans cette rencontre. 11 sacks accordés ! Indigne d’une équipe qui prétend au College Football Playoff. QB Lamar Jackson termine avec une fiche de 20/43, 211 yards, 1 TD et 25 courses, 33 yards.

#6 Washington 44
Arizona State 18

Un début de match au ralenti n’a pas fait douter une équipe des Huskies de #6 Washington (10-1, 7-1 Pac-12) qui a parfaitement rebondi après sa défaite face à #13 USC en atomisant les Sun Devils d’Arizona State (5-6, 2-6 Pac-12) sur le score de 44-18. Poussés par un QB Jake Browning (27/44, 338 yards, 2 TD, 2 INT) retrouvé, les Huskies ont inscrit 21 points en second quart-temps pour prendre une avance 24-0 à la mi-temps. En difficulté contre les Trojans, la défense des Huskies a limité les Sun Devils à 84 yards offensifs lors des 3 premiers quart-temps. QB Manny Wilkins a également été sacké à 6 reprises. Ce succès permet à #6 Washington de s’offrir la possibilité de remporter le titre de division Pac-12 North lors d’une Apple Cup exceptionnelle face aux Cougars de #22 Washington State.

Purdue 20
#7 Wisconsin 49

Grâce à une fin de 1ère mi-temps explosive, les Badgers de #7 Wisconsin (9-2, 6-2 Big Ten) terrassent les Boilermakers de Purdue (3-8, 1-7 Big Ten) sur le score de 49-20. Alors que le score était de 3-0 pour Purdue après 15 minutes, RB Corey Clement (27 courses, 112 yards, 1 TD) et les Badgers ont infligé un 35-7 aux Boilermakers en moins de 9 minutes pour prendre les devants 35-10 à la mi-temps. Purdue ne s’en remettra jamais. On notera aussi le Pick Six de 17 yards de DE TJ Watt pour les Badgers. #7 Wisconsin remporte ainsi a 5ème victoire d’affilée et sa 11ème consécutive face à Purdue. Les Badgers joueront leur place en finale de conférence Big Ten lors de la bataille pour la Paul Bunyan’s Axe face à Minnesota dans une semaine.

Rutgers 0
#8 Penn State 39

Les Nittany Lions de #8 Penn State (9-2, 7-1 Big Ten) restent dans la course à une place en finale de conférence Big Ten en l’emportant facilement 39-0 chez les Scarlet Knights de Rutgers (2-9, 0-8 Big Ten). Tout se jouera désormais à domicile face à Michigan State pour les Nittany Lions. Un succès associé à une défaite de #3 Michigan à #2 Ohio State et les Nittany Lions remporteront la division Big Ten East. #8 Penn State remporte sa 7ème victoire consécutive. QB Trace McSorley (17/33, 210 yards, 1 TD) et RB Saquon Barkley (16 courses, 92 yards, 1 TD) n’ont même pas eu à s’employer tant l’attaque anémique de Rutgers n’était pas un danger dans ce match. Les Scarlet Knights terminent avec 87 yards offensifs.

#10 Colorado 38
#22 Washington State 24
Menés par un fantastique QB Sefo Liufau, les Buffaloes de #10 Colorado (9-2, 7-1 Pac-12) mettent fin à l’invincibilité des Cougars de #22 Washington State (8-3, 7-1 Pac-12) en match de conférence Pac-12 au terme d’un affrontement haletant qui a basculé dans le 4ème quart-temps. Ce premier match entre équipes classées organisé au Folson Field depuis une décennie a été un vrai mano a mano marqué par 4 changements de leader et qui a vu au final #10 Colorado l’emporter 38-24 face à #22 Washington State mettant fin à une série de 8 victoires d’affilée des Cougars. #22 Washington State n’avait plus perdu depuis le 10 septembre à Boise State. Dans ce match opposant la meilleure attaque aérienne de la conférence Pac-12 (Washington State) à la meilleure défense contre la passe de la conférence (Colorado), tout s’est joué dans le jeu… au sol ! Jamais les Cougars n’ont trouvé la solution pour stopper le senior QB Sefo Liufau (27/41, 345 yards et 23 courses, 108 yards, 3 TD), auteur de 3 TD sur course. RB Phillip Lindsay a également accumulé 132 yards au sol pour 2 TD.

Texas Christian 6
#11 Oklahoma State 31

Les Cowboys de #11 Oklahoma State (9-2, 7-1 Big 12) remportent une 7ème victoire consécutive en s’imposant brillamment 31-6 chez Horned Frogs de TCU (5-5, 3-4 Big 12) toujours pas assurés de participer à un bowl de fin de saison. Totale domination du jeu au sol des Cowboys dans ce match (334 yards au total). RB Justice Hill (16 courses, 154 yards) et RB Chris Carson (17 courses, 146 yards, 1 TD) terminent tous les deux avec plus de 100 yards au sol. Tout s’est joué dans le 3ème quart-temps avec 2 TDs au sol consécutifs de #11 Oklahoma State réussis par RB Chris Carson et QB Mason Rudolph (17/34, 207 yards, 1 TD et 23 yards au sol, 2 TD). Avec ce succès, les Cowboys s’offrent une opportunité de remporter le titre de champion de conférence Big 12 lors du Bedlam Game face aux ennemis, les Sooners de #9 Oklahoma.

#12 Utah 28
Oregon 30

Tout s’effondre pour les Utes de #12 Utah (8-3, 5-3 Pac-12) qui s’inclinent, à la surprise générale, à domicile face aux Ducks d’Oregon (4-7, 2-6 Pac-12) sur une dernière passe de TD de QB Justin Herbert (30/43, 324 yards, 3 TD et 44 yards au sol, 1 TD) vers WR Darren Carrington à 0:02 de la fin du match. #12 Utah pensait avoir fait le plus difficile lorsque RB Joe Williams (23 courses, 149 yards, 1 TD) inscrit un TD au sol de 12 yards qui donnait alors une avance de 14-3 aux Utes en fin de 3ème quart-temps. Le 4ème quart-temps bascula alors dans la folie avec un total de 5 TDs et quand QB Troy Williams (20/30, 235 yards, 1 TD et 40 yards au sol) trouva TE Evan Moeai à 2:18 du terme de la rencontre, le sort du match semblait être scellé avant un formidable dernier drive de QB Justin Herbert. Avec ce revers, #12 Utah est définitivement hors course pour une place en finale de conférence Pac-12.

UCLA 14
#13 USC 36 

Les Trojans de #13 USC (8-3, 7-2 Pac-12) remportent leur 2ème Victory Bell d’affilée en s’imposant haut la main 36-14 au Rose Bowl de Pasadena (Californie) face à leurs rivaux de Los Angeles, les Bruins de UCLA (4-7, 2-6 Pac-12). Malgré 2 interceptions en début de match, le freshman QB Sam Darnold (25/36, 267 yards, 2 TD, 2 INT) ne s’est pas laissé intimider par le bon début de match des Bruins qui ont pris les devants 14-7 grâce à 2 TD sur réception de WR Jordan Lasley. Le quarterback des Trojans a terminé la rencontre avec 267 yards à la passe pour 2 TD. 121 yards et 2 TD pour RB Ronald Jones (USC) dans ce match. Les Trojans remportent leur 7ème match consécutif et conservent une petite chance de jouer la finale de conférence Pac-12. Il leur faudra battre Notre Dame et compter sur une défaite de #10 Colorado à #12 Utah.

#15 Auburn 55
Alabama A&M (FCS) 0

Titularisé à la place de QB Sean White (blessé), le senior QB Jeremy Johnson (14/19, 147 yards, 1 TD et 42 yards au sol, 2 TD) permet aux Tigers de #15 Auburn (8-3, 5-2 SEC) de bien se préparer pour l’Iron Bowl de la semaine prochaine face à #1 Alabama. Les joueurs de coach Gus Malzahn n’ont fait qu’une bouchée de Alabama A&M (FCS) qui s’incline 55-0. #15 Auburn était toujours privé de son running back vedette, RB Kamryn Pettway. Sa participation au match face au Crimson Tide est encore incertaine.

#16 LSU 10
#23 Florida 16
Les Tigers de #16 LSU (6-4, 4-3 SEC) ont pourtant eu deux opportunités sur la ligne de 1 yard des Gators mais la défense de #23 Florida (8-2, 6-2 SEC) a su résister héroïquement pour assurer une victoire 16-10 qui offre le titre de champion de division SEC East aux Floridiens. #16 LSU semblait avoir réussi le plus difficile au terme d’un dernier drive parfaitement exécuté mais FB John David Moore, puis RB Derrius Guice (19 courses, 83 yards, 1 TD), qui a tenté de passer par dessus la défense sur le dernier jeu du match, ont été incapables de franchir la ligne d’en-but des Gators. Pourtant, le sentiment au terme de ce match, qui devait avoir lieu à Gainesville (Floride) au mois d’octobre dernier et qui avait été reporté à cause du passage de l’ouragan Matthew, est que #16 LSU s’est compliqué la tâche avec deux fumbles perdus, trois présences dans les 10 yards adverses qui ont amené à 0 point, un FG manqué et un TD de 98 yards accordé aux Gators. On retiendra aussi la bagarre d’avant-match entre les deux équipes impliquant RB Leonard Fournette et le TD sur réception de 98 yards de WR Tyrie Cleveland pour #23 Florida.

Syracuse 14
#17 Florida State 45

Grâce à une fantastique performance de son running back vedette, RB Dalvin Cook (28 courses, 225 yards, 4 TD), les Seminoles de #17 Florida State (8-3, 5-3 ACC) s’imposent avec autorité à Syracuse (4-7, 2-5 ACC) sur le score de 45-14. Il ne manquait que 19 yards à RB Dalvin Cook pour battre le record de l’université Florida State pour le nombre de yards au sol réussis en carrière détenu jusqu’alors par Warrick Dunn. Avec 225 yards, il explose ce record qui est désormais établi à 4166 yards. Les Orangemen étaient privés de leur quarterback Eric Dungey pour un 2ème match consécutif ce qui peut expliquer la domination totale des Noles au niveau statistiques (654 yards contre 233).

#18 Nebraska 28
Maryland 7

Privés des services de QB Tommy Armstrong Jr, les Cornhuskers de #18 Nebraska (9-2, 6-2 Big Ten) restent en course pour le titre de division Big Ten West en l’emportant 28-7 face aux Terrapins de Maryland (5-6, 2-6 Big Ten). L’ancien walk-on, le senior QB Ryker Fyfe (23/37, 220 yards, 1 TD), a porté son équipe pour son dernier match avec les Huskers. On notera aussi les 3 TD au sol de RB Terrell Newby (22 courses, 98 yards, 3 TD). Ce Senior Day des Cornhuskers a également été l’occasion de célébrer le mémoire de l’ancien punter de #18 Nebraska, Sam Foltz, tragiquement décédé l’été dernier dans un accident de voiture.

#19 Tennessee 63
Missouri 37

Match complètement fou à Knoxville (Tennessee) ! Pour son dernier match en carrière à domicile, le senior QB Joshua Dobbs (15/22, 223 yards, 3 TD et 10 courses, 190 yards, 2 TD) avait décidé de faire les choses en grand : 413 yards offensifs pour 5 TD ! Malgré 743 yards (!) accordés aux Tigers de Missouri (3-8, 1-6 SEC), les Volunteers de #19 Tennessee (8-3, 4-3 SEC) l’ont emporté 63-37. Une victoire insuffisante pour les joueurs de coach Butch Jones car le succès de #23 Florida à #16 LSU assure le titre de division SEC East aux Gators. On notera les 225 yards au sol de RB Damarea Crockett et les 163 yards au sol de RB Ish Witter pour les Tigers de Missouri.

#21 Western Michigan 38
Buffalo 0

Les Broncos de #21 Western Michigan (11-0, 7-0 MAC) conservent leur invincibilité en s’imposant facilement 38-0 face à Buffalo (2-9, 1-6 MAC) grâce aux 13 réceptions pour 173 yards et 2 TD de WR Corey Davis qui établit au passage un nouveau record de la conférence MAC pour le nombre de yards réussis sur réception en carrière. #21 Western Michigan se rapproche un peu plus du Cotton Bowl. Il faut une victoire face à Toledo, puis un succès en finale de conférence MAC et les Broncos seront les candidats #1 pour représenter le Group of Five lors des bowls du Nouvel An.

California 31
#24 Stanford 45

De retour à 100% de ses capacités, le junior RB Christian McCaffrey (31 courses, 284 yards, 3 TD et 4 réception, 22 yard) a réussi son meilleur match en carrière permettant au Cardinal de #24 Stanford (8-3. 6-3 Pac-12) de remporter son 7ème Big Game consécutif face à ses rivaux de toujours, les Golden Bears de California (4-7, 2-6 Pac-12). Tout avait bien commencé pour California lorsque QB Davis Webb (34/57, 393 yards, 2 TD) trouva WR Chad Hansen (7 réceptions, 114 yards, 2 TD) pour un TD de 70 yards mais #24 Stanford enchaina ensuite avec 17 points, puis RB Christian McCaffrey assomma définitivement les Bears en début de 3ème quart-temps avec un TD au sol de 90 yards ! On notera aussi la belle performance de QB Keller Chryst (13/23, 198 yards, 2 TD). Après un début de saison prometteur, California n’est pas éligible pour un bowl de fin de saison.

#25 Texas A&M 23
UTSA 10

Sans convaincre mais avec une solide performance de leur All-American DE Myles Garrett, les Aggies de #25 Texas A&M (8-3, 4-3 SEC) s’imposent 23-10 face aux Roadrunners de UTSA (5-6, 4-3 C-USA). Après deux matchs d’absence, la star défensive des Aggies a réussi 4.5 sacks et forcé un fumble permettant à #25 Texas A&M de rebondir suite à deux défaites d’affilée contre Mississippi State et Ole Miss. Coach Kevin Sumlin pourrait devoir sauver sa place, jeudi prochain, à l’occasion du match à #16 LSU.

Par ailleurs

Conférence SEC

Résultats : South Carolina – Western Carolina (FCS) 44-31, Georgia – Louisiana-Lafayette 35-21, Vanderbilt – Ole Miss 38-17, Mississippi State – Arkansas 42-58, Kentucky – Austin Peay (FCS) 49-13.

Conférence Pac-12

Résultats : Oregon State – Arizona 42-17.

Conférence Big Ten

Résultats : Illinois – Iowa 0-28, Minnesota – Northwestern 29-12.

Conférence Big 12

Résultats : Kansas – Texas 24-21 (OT), Baylor – Kansas State 21-42, Iowa State – Texas Tech 66-10.

Conférence ACC

Résultats : Georgia Tech – Virginia 31-17, North Carolina State – Miami 13-27, Boston College – Connecticut 30-0, Pittsburgh – Duke 56-14, Notre Dame – Virginia Tech 31-34, North Carolina – The Citadel (FCS) 41-7.

Conférence American

Résultats : Cincinnati – Memphis 7-34, Navy – East Carolina 66-31, Tulane – Temple 0-31, Central Florida – Tulsa 20-35, SMU – South Florida 17-35.

Conférence Mountain West

Résultats : Wyoming – San Diego State 34-33, Nevada – Utah State 38-37, Colorado State – New Mexico 49-31, Fresno State – Hawaii 13-14.

Performances individuelles

Lors de cette 12ème semaine de la saison, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Zach Terrell (Western Michigan), 29/37, 445 yards, 4 TD, 0 INT.
– QB David Washington (Old Dominion), 26/36, 416 yards, 5 TD, 0 INT.
– RB Justin Crawford (West Virginia), 24 courses, 331 yards, 0 TD.
– RB Christian McCaffrey (Stanford), 31 courses, 284 yards, 3 TD.
– RB D’Onta Foreman (Texas), 51 courses, 250 yards, 2 TD.
– RB Rico Dowdle (South Carolina), 21 courses, 226 yards, 2 TD.
– RB Dalvin Cook (Florida State), 28 courses, 225 yards, 4 TD.
– RB Jeremy McNichols (Boise State), 31 courses, 206 yards, 4 TD.
– QB Joel Lanning (Iowa State), 17 courses, 171 yards, 5 TD.
– WR Courtland Sutton (SMU), 13 réceptions, 252 yards, 2 TD.
– WR Zay Jones (East Carolina), 12 réceptions, 212 yards, 2 TD.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis 15 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
2 commentaires

2 Comments

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Army-Navy (17-11) : un goal-line stand sauve les Black Knights

Grâce à une défense de fer dans les dernières secondes, les Black Knights de l’Army remportent la 124ème édition du classique Army-Navy Game sur un goal-line déjà rentré dans la Légende.

Publié

le

Crédit photo : CBS Sports

Pour la première fois de l’Histoire de la rivalité Army-Navy, l’État du Massachussets accueillait ce match historique qui met un terme officiellement la saison régulière. Il s’agissait également du 2ème Army-Navy Game hors de la région Mid-Atlantic depuis 1926.

Mais finalement rien a changé : un bataille des tranchées de tous les instants et un scénario fou en fin de 4ème quart-temps. Et quel match pour le le linebacker des Black Knights, Kalib Fortner ! Après avoir inscrit un TD défensif suite à un fumble de QB Tai Lavatai, il a été l’un des acteurs décisifs d’une fabuleuse défense d’Army sur la ligne de la end zone pour offrir une victoire 17-11 aux Black Knights lors de cette 124ème édition de la rivalité entre les deux plus anciennes écoles militaires des États-Unis.

Pourtant, l’équipe de HC Jeff Monken a pris une large avance 17-3 à moins de 5 minutes de la fin de ce match avant que QB Tai Lavatai (16/26, 179 yards, 1 TD et 74 yards au sol) redonne espoir à la Navy en se connectant avec WR Jayden Umbarger (6 réceptions, 75 yards, 1 TD) dans la end zone pour un TD à la passe de 14 yards. Avec 176 yards à la passe dans ce match, QB Tai Lavatai réussit la meilleure performance d’un quarterback des Midshipmen face à l’Army depuis 2010.

Mené 17-9, la Navy va obtenir une dernière opportunité et s’est retrouvé à la porte de la end zone, sur la ligne des 6 yards de l’Army plus exactement. Après deux passes incomplètes, FB Alex Tecza capta une passe de QB Tai Lavatai… avant d’être plaqué à 2 yards du TD. Sans temps-mort restant et avec l’impossibilité d’effectuer un spike ball, le quarterback de la Navy n’avait pas le choix : plonger vers la end zone en espérant être suffisamment poussé par ses coéquipiers pour inscrire le TD. En vain. Army ball.

Avec 3 secondes à jouer et le ballon sur leur ligne d’un yard, les Black Knights vont accorder un safety intentionnel qui leur assure la victoire puisque le chronomètre affichait alors 0:00.

Avec cette victoire, Army remporte le Commander-In-Chief’s Trophy après avoir créé la surprise face à l’Air Force un peu plus tôt dans la saison. C’est la 5ème fois depuis 2017 que les Black Knights repartent à West Point (New York) avec le trophée remis chaque année au vainqueur du « tournoi » à trois entre les trois académies militaires.

À noter que QB Bryson Daily (7/14, 54 yards, 1 TD et 84 yards au sol en 27 courses) a réussi la première passe de TD d’un quarterback de l’Army depuis 2015. De son côté, RB Kanye Udoh a réussi 88 yards au sol en 13 courses.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Le résumé de la week 13 : Michigan, Oregon et Oklahoma State en finale de conférence

Dirigés par un Sharrone Moore successeur par intérim de HC Jim Harbaugh, #3 Michigan remporte The Game face à son rival #2 Ohio State lors d’une semaine 13 complètement folle.

Publié

le

Retrouvez un résumé complet de tous les événements à retenir cette semaine avec un focus sur les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 13.

The Game pour Michigan, la fin pour HC Ryan Day ?

Malgré l’absence de HC Jim Harbaugh sur la sideline, les années se suivent et se ressemblent pour #2 Ohio State. Incapable de ralentir RB Blake Corum et en difficuté face à QB JJ McCarthy, la défense des Buckeyes a craqué à Big House alors que c’est sur un big play défensif des Wolverines que #2 Ohio State s’est avoué vaincu (encore une fois) dans le match le plus important de la saison. #3 Michigan remporte The Game pour la 3ème année d’affilée et s’offre ainsi un billet pour le Big Ten Championship Game, face à #17 Iowa.

Ce nouveau revers face à l’ennemi #3 Michigan pourrait être le chant du cygne pour le head coach des Buckeyes, Ryan Day. Son bilan face à l’ennemi juré d’Ann Arbor et en playoffs depuis son arrivée à Columbus (Ohio) ? 2-6. Bien en-dessous des attentes lorsqu’il a succédé à Urban Meyer dont le bilan face à Michigan fût de… 7-0.

Fin de match irréelle au Jordan-Hare Stadium

Ne jamais sous-estimer un adversaire lors de Rivalry Week. Cet adage a encore été démontré en ce samedi de folie. Battu par 21 points d’écart par New Mexico State la semaine dernière, Auburn a bien failli ruiner les espoirs de playoffs de son rival #8 Alabama.

Mais une passe de TD miraculeuse de QB Jalen Milroe à destination WR Isaiah Bond sur une 4ème tentative et 31 yards à couvrir a sauvé le Crimson Tide qui est reparti d’un Jordan-Hare Stadium anéanti avec une 10ème victoire d’affilée depuis le revers face à #7 Texas. Déjà dans la Légende de l’Iron Bowl.

Texas marque des points

Les Longhorns n’ont voulu laisser aucun doute face au petit frère Texas Tech. En s’imposant 57-7 face aux Red Raiders, #7 Texas a offert une démonstration de puissance au bon moment. Cette victoire a d’abord assuré la présence des Longhorns en finale de conférence Big 12 (face à #20 Oklahoma State) mais elle leur a surement permis d’impressionner le comité CFP à une semaine de la publication du dernier rankings.

Les affiches des finales de conférence du Power Five

Vendredi soir, #6 Oregon a détruit son rival #16 Oregon State dans son Autzen Stadium s’ouvrant ainsi la voie du Pac-12 Championship Game. Le lendemain, ce sont les Wolverines de #3 Michigan qui se sont offerts un billet pour le Big Ten Championship Game en l’emportant 30-24 à domicile face à l’ennemi #2 Ohio State.

Enfin, #20 Oklahoma State s’est fait peur avant de réussir un fabuleux comeback pour rejoindre #7 Texas en finale de la Big 12. On connaît donc l’ensemble des affiches des finales de conférence du Power Five.

L’affiche de la semaine

#3 Michigan 30, #2 Ohio State 24

Malgré l’absence de leur head coach Jim Harbaugh, les Wolverines de #3 Michigan remportent The Game pour la 3ème année consécutive et s’offrent un billet pour le Big Ten Championship Game.

Quel match à Ann Arbor ! Dans une Big House pleine à craquer, les Buckeyes de #2 Ohio State (11-1, 8-1 Big Ten) et les Wolverines de #3 Michigan (12-0, 9-0 Big Ten) s’affrontaient pour la 119ème fois de l’Histoire lors du traditionnel The Game.

L’enjeu était énorme : une invincibilité préservée et un billet qualificatif pour le Big Ten Championship Game ouvrant la voie vers le College Football Playoff. Et le contexte était sans précédent : visé par une enquête de la NCAA concernant des soupçons de vols de signaux illégaux, le programme de #3 Michigan était privé de son head coach, Jim Harbaugh, suspendu pour un 3ème et dernier match. Son coordinateur défensif, Sherrone Moore, a de nouveau assuré l’intérim pour une 4ème victoire en 4 matchs.

Résumé complet du match Michigan-Ohio State

Résultats des équipes du Top 25

Ci-dessous, tous les résultats des équipes classées au CFP Rankings.

Georgia Tech 23, #1 Georgia 31

Malgré l’absence de TE Brock Bowers, WR Ladd McConkey et WR Rara Thomas, les Bulldogs de #1 Georgia (12-0) remportent la « Clean, Old-Fashioned Hate » face à leur rival Georgia Tech (6-6), et ce, pour la 6ème année d’affilée. #1 Georgia établit un nouveau record de la SEC avec une 29ème victoire consécutive. Les Bulldogs terminent également la saison invaincus pour la 3ème année d’affilée. RB Kendall Milton a réussi son meilleur match en carrière avec un total de 156 yards au sol pour 2 TDs.

K Grady Gross, Washington – Crédit photo : Lindsey Wasson, AP

#4 Washington 24, Washington State 21

Les Huskies de #4 Washington (12-0, 9-0 Pac-12) restent invaincus au terme de la saison régulière avec un bilan de 12-0 pour la première fois depuis 1991, l’année de leur dernier titre de champion national. Mais que ce fût difficile face à une équipe de Washington State bien décidée à racheter sa saison en faisant tomber son rival lors de l’Apple Cup. Il aura fallu attendre un FG de 42 yards de K Grady Gross sur le dernier jeu du match. On retiendra également l’incroyable course renversée de 23 yards de WR Rome Odunze (7 réceptions, 120 yards, 2 TDs) sur un 4ème down décisif dans le 4ème quart-temps. #4 Washington retrouvera #6 Oregon dans une semaine lors du Pac-12 Championship Game.

Florida 15, #5 Florida State 24

18ème victoire consécutive pour les Seminoles de #5 Florida State (12-0) qui remportent le Sunshine Showdown sur le terrain de son rival Florida (5-7) après l’avoir emporté l’an passé à Tallahassee. RB Trey Benson (95 yards au sol) a réussi 3 TDs au sol dont celui synonyme de victoire à 3 minutes de la fin du match. Malgré la perte de QB Jordan Travis pour le reste de la saison, l’équipe de HC Mike Norvell a fait front autour d’un QB Tate Rodemaker (12/25, 134 yards) qui a semblé prendre confiance plus le match avançait. Avec cette défaite, Florida ne participera pas à un bowl pour la 1ère fois depuis 2017. Le bilan de HC Billy Napier après deux saisons : 11-14 dont 1-5 face aux rivaux des Gators.

#6 Oregon 31, #16 Oregon State 7

Les Ducks de #6 Oregon (11-1, 7-1 Pac-12) auront bien leur revanche face aux Huskies de #4 Washington ! En s’imposant 31-7 face à #16 Oregon State (8-4, 5-4 Pac-12) pour le dernier match de la Civil War avant longtemps, l’équipe de HC Danny Lanning a obtenu son billet pour la Pac-12 Championship Game de Las Vegas où les Ducks retrouveront la seule équipe à les avoir battu cette saison.

Résumé complet du match Oregon-Oregon State

#7 Texas 57, Texas Tech 7

Opération réussie pour les Longhorns : en s’imposant largement face au rival Texas Tech (6-6, 5-4 Big 12), l’équipe de HC Steve Sarkisian prend sa revanche sur la défaite de la saison dernière face à ces mêmes Red Raiders et obtient ainsi son billet pour le Big 12 Championship Game. #7 Texas (11-1, 8-1 Big 12) a totalement dominé les débats (528 yards contre 198) et inflige ainsi à QB Behren Morton sa 1ère défaite de la saison après une fiche parfaite (5-0) pour ses cinq premières titularisations. On retiendra de ce match les deux TDs de RB Keilan Robinson dont un de 95 yards sur retour de kickoff… et les débuts du true freshman QB Arch Manning (2/5, 30 yards), entré en toute fin de match pour permettre à QB Quinn Ewers (17/26, 196 yards, 1 TD, 1 INT) de se reposer.

WR Isaiah Bond, Alabama – Crédit photo : Vasha Hunt, AP

Auburn 24, #8 Alabama 27

Le Crimson Tide de #8 Alabama (11-1) se sauve du Jordan-Hare Stadium avec une improbable victoire remportée à 30 secondes de la fin sur une passe de QB Jalen Milroe pour WR Isaiah Bond. Encore un classique dans la longue Histoire de l’Iron Bowl.

Résumé complet du match Auburn-Alabama

Arkansas 14, #9 Missouri 48

Il est peut-être temps d’ajouter RB Cody Schrader parmi les prétendants au trophée Heisman. Le running back vedette de #9 Missouri (10-2, 6-2 SEC) a ajouté 217 yards au sol et 1 TD lors d’une large victoire des Tigers dans la Battle Line Rivalry face au rival Arkansas (4-8, 1-7 SEC). #9 Missouri atteint donc le plateau des 10 victoires (sa meilleure saison depuis 2014) et semble en bonne position pour obtenir une invitation dans un bowl du Nouvel An. On notera la blessure de QB KJ Jefferson du côté des Razorbacks.

#10 Louisville 31, Kentucky 38

Les Wildcats de Kentucky (7-5) réussissent l’upset en remportant la Governor’s Cup pour la 5ème année d’affilée face à une équipe de #10 Louisville (10-2) déjà qualifiée pour l’ACC Championship Game. Le héros du match aura été le running back Ray Davis (76 yards au sol, 1 TD et 4 réceptions, 51 yards, 2 TDs), auteur de 3 TDs dont celui de la victoire de 37 yards à 1:02 de la fin. C’est la 1ère victoire de Kentucky à l’extérieur face à une équipe du Top 25 depuis… 1977 (Penn State). Les Cardinals de QB Jack Plummer (24/33, 242 yards, 2 TDs, 1 INT) peuvent nourrir des regrets après avoir mené de 10 points à deux reprises dans ce match.

Michigan State 0, #11 Penn State 42

Face à des Spartans de Michigan State (4-8, 2-7 Big Ten) démotivés, les Nittany Lions de #11 Penn State (10-2, 7-2 Big Ten) de HC James Franklin atteignent encore le plateau des 10 victoires en remportant le Land-Grant Trophy pour la 2ème année d’affilée et pour le 4ème fois en 5 ans. QB Drew Allar (17-26, 292 yards, 2 TDs) et RB Kaytron Allen (137 yards au sol) ont sonné la charge pour une équipe de #11 Penn State qui pourrait obtenir une invitation pour un bowl du Nouvel An mais qui regrettera de ne pas avoir réussi à battre (encore une fois) ni #2 Ohio State, ni #3 Michigan en 2023.

QB Jaxson Dart, Ole Miss – Crédit photo : Rogelio Solis

Mississippi State 7, #12 Ole Miss 17

Les Rebels ont pu compter sur une défense de fer et sur les exploits de RB Quinshon Judkins pour remporter la bataille pour le Golden Egg face au rival Mississippi State. L’attaque explosive des Rebels a été limitée à un seul FG en première mi-temps avant que QB Jaxson Dart (14/26, 96 yards, 1 TD) trouve TE Caden Prieskorn en début de 4ème quart-temps pour donner 10 points d’avance à l’équipe de HC Lane Kiffin. Suffisant pour s’assurer une victoire face à son rival régional.

Résumé complet du match Ole Miss-Mississippi State

#13 Oklahoma 69, Texas Christian 45

400 yards à la passe pour 3 TDs : QB Dillon Gabriel a tout fait pour garder #13 Oklahoma (10-2, 7-2 Big Ten) dans la course à une place en finale de la conférence Big 12. En vain. Pour son dernier match à domicile, le senior WR Drake Stoops a réussi l’un des ses meilleurs matchs en carrière avec 12 réceptions, 125 yards et 1 TD. Le freshman RB Gavin Sawchuk (130 yards au sol, 3 TDs) a également réussi son meilleur match en carrière lors de cette dernière rencontre de saison régulière des Sooners dans la Big 12. Avec cette 7ème défaite de la saison, les Horned Frogs de Texas Christian (5-7, 3-6 Big 12) ne seront pas éligibles pour un bowl, un an après avoir atteint le National Championship Game.

#14 LSU 42, Texas A&M 30

Face à la 8ème meilleure défense du pays, le senior QB Jayden Daniels (16/24, 235 yards, 4 TDs et 120 yards au sol) a poursuivi sa saison individuelle de rêve qui pourrait se terminer par un trophée Heisman : 355 yards offensifs pour un total de 4 TDs réussis lors d’une large victoire de #14 LSU (9-3, 6-2 SEC) qui a vu WR Malik Nabers (6 réceptions, 122 yards, 2 TDs) devenir le recordman de réceptions en carrière du programme de #14 LSU avec 186 réceptions.

Arizona State 23, #15 Arizona 59

Trois ans après l’humiliation 70-7, les Wildcats de #15 Arizona (9-3, 7-2 Pac-12) démolissent leur rival Arizona State (3-9, 2-7 Pac-12) dans leur stade de Tempe et remportent ainsi la Territorial Cup pour la 2ème année consécutive. Les deux équipes se retrouveront la saison prochaine dans la Big 12. Le freshman QB Noah Fifita (30/41, 527 yards, 5 TDs, 1 INT) a profité de ce match pour établir un nouveau record de l’université Arizona avec un total de 527 yards à la passe tandis que son coéquipier WR Teteiroa McMillan (11 réceptions, 266 yards, 1 TD) a battu le record du nombre de yards sur réception dans l’Histoire de la Territorial Cup.

RB Jaizun Patterson, Iowa – Crédit photo : Rebecca Gratz, AP

Nebraska 10, #17 Iowa 13

Quelle fin de Heroes Game ! Après une interception de DL Ethan Hurkett sur une passe osée de QB Chubba Purdy, le kicker backup K Marshall Meeder, qui ne devait pas jouer ce match, a donné la victoire aux Hawkeyes sur un FG de 38 yards sur le dernier jeu du match. #17 Iowa (10-2, 7-2 Big Ten) remporte ainsi une 10ème victoire pour la 4ème fois depuis 2015 et pour la 8ème fois depuis l’arrivée de HC Kirk Ferentz, en 1999. Nebraska (5-7, 3-6 Big Ten) subit une 4ème défaite d’affilée et ne sera donc pas éligible pour un bowl pour la 7ème saison consécutive, la plus longue série en cours pour un programme du Power Five.

Stanford 23, #18 Notre Dame 56

Malgré trois turnovers commis en 1ère mi-temps, les Fighting Irish de #18 Notre Dame (9-3) ont pris leur revanche sur le Cardinal de Stanford (3-9) qui s’était imposé à South Bend la saison dernière. Grâce à une performance XXL de RB Audric Estimé (238 yards au sol, 4 TDs), les Golden Domers ramènent le Legends Trophy à South Bend. Le running back senior a établi un nouveau record de l’université Notre Dame avec 18 TDs au sol en une saison battant le précédent record détenu par Allen Pinkett depuis 1984.

#19 Kansas State 35, Iowa State 42

Sous la neige abondante tombée sur l’État du Kansas, les Cyclones d’Iowa State (7-5, 6-3 Big 12) ont marché sur une défense des Wildcats de #19 Kansas State (8-4, 6-3 Big 12) incapable de stopper RB Abu Sama III (276 yards au sol, 3 TDs) et QB Rocco Becht (276 yards à la passe, 3 TDs). QB Will Howard (24/48, 288 yards, 1 TD, 1 INT) a bien eu une dernière opportunité d’envoyer les deux équipes en prolongation en toute fin de match mais une ultime passe dans la end zone des Cyclones à une minute de la fin ne donna rien.

#20 Oklahoma State 40, Brigham Young 34

Quel match de RB Ollie Gordon II ! En inscrivant son 5ème TD au sol du match lors de la 2ème prolongation, le running back des Cowboys a réussi le TD de la victoire d’une équipe de #20 Oklahoma State (9-3, 7-2 Big 12) qui obtient son billet pour le Big 12 Championship Game au prix d’un fabuleux comeback face à Brigham Young (5-7, 2-7 Big 12). Menés 24-6 à la mi-temps, les Cowboys ont remonté leur retard au retour des vestiaires avant d’accorder un FG de 48 yards sur le dernier jeu du quart-temps. Finalement, S Trey Rucker a réussi le big play décisif en provoquant un fumble de TE Isaac Rex qui a assuré la victoire 40-34.

RB Ollie Gordon II, Oklahoma State – Crédit photo : Mitch Alcala, AP

#21 Tennessee 48, Vanderbilt 24

Les Volunteers de #21 Tennessee (8-4, 4-4 SEC) s’imposent pour la 5ème année d’affilée face au rival local Vanderbilt (2-10, 0-8 SEC) grâce à une performance exceptionnelle de QB Joe Milton III (22/33, 383 yards, 4 TDs et 2 TDs au sol), auteur de 6 TDs dans ce match. Les Commodores enchainent une 10ème défaite consécutive après avoir débuté la saison 2023 par deux victoires.

#22 NC State 39, North Carolina 20

QB Brennan Armstrong (22/31, 334 yards, 3 TDs) a largement remporté son duel à distance avec un QB Drake Maye (22/38, 254 yards, 2 TD, 2 INT et 106 yards au sol, 1 TD) dont c’était peut-être le dernier match au niveau NCAA. Le Wolfpack conclut sa saison régulière par une 5ème victoire d’affilée tandis que les Tar Heels de North Carolina (8-4, 4-4 ACC) s’inclinent pour la 3ème année consécutive face à son rival local. Après des débuts prometteurs (6-0), les Tar Heels se sont effondrés en 2ème partie de saison (2-4).

#23 Tulane 29, UTSA 16

La Green Wave de #23 Tulane (11-1, 8-0 AAC) n’a pas tremblé ! Portée par RB Makhi Hughes (166 yards au sol, 1 TD) et une défense opportuniste (5 turnovers provoqués), l’équipe de HC Willie Fritz remporte le match au sommet de l’AAC face à UTSA (8-4, 7-1 AAC) et obtient son billet pour la finale de conférence American. Depuis la défaite à #12 Ole Miss (que QB Michael Pratt avait manqué sur blessure), #23 Tulane a enchainé 10 victoires. La Green Wave accueillera SMU lors de l’ACC Championship Game, le samedi 2 décembre.

RB Makhi Hughes, Tulane – Crédit photo : Gerald Herbert, AP

South Carolina 7, #24 Clemson 16

Les Tigers de #24 Clemson concluent leur saison régulière par une 4ème victoire consécutive. L’équipe de HC Dabo Swinney remporte le Palmetto Bowl face à des Gamecocks de South Carolina (5-7) limités à 169 petits yards en attaque. DB Khalil Barnes a marqué le seul TD de #24 Clemson sur un scoop n’ score tandis que K Jonathan Weitz a réussi ses trois tentatives de FG. Avec cette défaite, les Gamecocks de QB Spencer Rattler (16/32, 112 yards, 1 INT) seront privés de bowl.

UTEP 28, #25 Liberty 52

Les Flames de #25 Liberty (12-0, 8-0 C-USA) de HC Jamey Chadwell complètent la première saison invaincue en 50 ans d’existence du programme de Lynchburg (Virginie) en s’imposant facilement à UTEP (3-9, 2-6 Pac-12). L’attaque au sol des Flames a marché sur la défense des Miners (441 yards). #25 Liberty sera l’hôte de New Mexico State lors du C-USA Championship Game, vendredi 1er décembre.

Highlights

L’image de la semaine

La Pac-12 a définitivement fermé ses portes. Tellement de souvenirs. Même les mascottes regrettent de se dire Adieu.

Le TD de la semaine

C’est assurément l’un des TDs les plus spectaculaires de la saison 2023 : en trouvant WR Isaiah Bond en fond de end zone sur une passe de 31 yards, QB Jalen Milroe donne une victoire improbable au Crimson Tide sur le terrain de son rival Auburn.

La passe de la semaine

Face au rival Oregon State, QB Bo Nix a survolé les débats et réussi au passage une magnifique improvisation trouvant WR Troy Franklin pour un TD de 41 yards.

La réception de la semaine

WR Malik Nabers a battu tous les records pour un receveur à LSU. Il conclut sa belle carrière par une fabuleuse réception sur une passe de QB Jayden Daniels. Wow !

La course de la semaine

New Mexico s’est incliné 44-41 après prolongation face À Utah State mais RB Andrew Henry nous a offert l’un des TDs les plus spectaculaires de la saison sur un catch-and-run improbable de 64 yards.

La stat’ de la semaine

De meilleures stats que Joe Burrow en 2019. QB Jayden Daniels mérite-t-il de remporter le trophée Heisman malgré les trois défaites des Tigers de LSU cette saison ?

L’interception de la semaine

S Rod Moore a scellé le sort d’un fabuleux The Game en interceptant une passe de QB Kyle McCord en fin de 4ème quart-temps.

Mention spéciale : Kansas a démoli Cincinnati au Nippert Stadium sur le score de 49-16 avec au passage la fabuleuse interception de CB Cobee Bryant sur une passe du sophomore QB Brady Lichtenberg.

La surprise de la semaine

Kentucky bat son voisin Louisville pour la 5ème année consécutive. Les Wildcats n’avaient plus battu d’équipe du Top 10 à l’extérieur depuis… 1977 !

Le coup de pied de la semaine

Un match pathétique (ou fabuleux pour certains) conclu par un FG victorieux du kicker backup des Hawkeyes. Iowa remporte le Heroes Game face à son rival Nebraska au terme d’une rencontre truffée d’erreurs et jeux gags.

La Breaking News de la semaine

Annoncé sur le départ d’Oregon State depuis plusieurs jours, HC Jonathan Smith a accepté de devenir le 26ème head coach de l’Histoire du programme de Michigan State.

L’insolite de la semaine

Le head coach par intérim Greg Knox fait son entrée au Davis Wade Stadium de Mississippi State… sur un quad.

La blessure de la semaine

C’est la mauvaise nouvelle pour les Wolverines de #3 Michigan : le senior OG Zak Zeiter, pilier de la meilleure ligne offensive du pays, s’est fracturé le tibia et le péroné face aux Buckeyes de #2 Ohio State mettant ainsi fin à sa carrière NCAA.

Le WTF de la semaine

San Jose State, Boise State et UNLV sont à égalité en tête de la Mountain West avec un bilan identique de 6-2… Comme Boise State et UNLV ne se sont pas affrontés en saison régulière, ce sera donc un classement généré par ordinateur qui déterminera les deux finalistes du Mountain West Championship Game..

Le record de la semaine

Les Bulldogs de #1 Georgia ont établi un nouveau record de la SEC avec une 29ème victoire consécutive, la plus longue série de victoires dans l’Histoire de la SEC.

 

Les autres résultats

Conférence ACC

Boston College 20, Miami 45
Duke 30, Pittsburgh 19
Syracuse 35, Wake Forest 31
Virginia 17, Virginia Tech 55

Conférence Big Ten

Purdue 35, Indiana 31
Illinois 43, Northwestern 45
Minnesota 14, Wisconsin 28
Rutgers 24, Maryland 42

Conférence Big 12

Central Florida 27, Houston 13
Cincinnati 16, Kansas 49
Baylor 31, West Virginia 34

Conférence Pac-12

Utah 23, Colorado 17
UCLA 7, California 33

Conférence American

Temple 21, Memphis 45
SMU 59, Navy 14
Rice 24, Florida Atlantic 21
East Carolina 27, Tulsa 29
North Texas 45, UAB 42
South Florida 48, Charlotte 14

Conférence MAC

Western Michigan 10, Bowling Green 34
Buffalo 11, Eastern Michigan 24
Central Michigan 17, Toledo 32
Akron 14, Ohio 25
Kent State 27, Northern Illinois 37
Ball State 15, Miami (Ohio) 17

Conférence Mountain West

New Mexico 41, Utah State 44 (2OT)
Boise State 27, Air Force 19
UNLV 31, San Jose State 37
Nevada 6, Wyoming 42
San Diego State 33, Fresno State 18
Hawaii 27, Colorado State 24

Conférence Sun Belt

Southern Miss 17, Troy 35
Old Dominion 25, Georgia State 24
Louisiana 52, Louisiana-Monroe 21
Appalachian State 55, Georgia Southern 27
Coastal Carolina 14, James Madison 56
Marshall 35, Arkansas State 21
Texas State 52, South Alabama 44

Conférence USA

Sam Houston 23, Middle Tennessee 20
Florida International 28, Western Kentucky 41
New Mexico State 20, Jacksonville State 17

Indépendants

UMass 18, UConn 31

Performances individuelles

Lors de cette 13ème semaine de la saison 2023, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Noah Fifita (Arizona), 30/41, 527 yards, 5 TDs, 1 INT.
– QB Chandler Rogers (North Texas), 30/53, 404 yards, 3 TDs, 1 INT.
– QB Dillon Gabriel (Oklahoma), 24/38, 400 yards, 3 TDs, 1 INT.
– QB Joe Milton III (Tennessee), 22/32, 383 yards, 4 TDs, 0 INT.
– RB Abu Sama III (Iowa State), 16 courses, 278 yards, 3 TDs.
– RB Audric Estimé (Notre Dame), 25 courses, 238 yards, 4 TDs.
– RB Jacory Croskey-Merritt (New Mexico State), 31 courses, 233 yards, 1 TD.
– RB Cody Schrader (Missouri), 27 courses, 217 yards, 1 TD.
– RB Ollie Gordon II (Oklahoma State), 34 courses, 166 yards, 5 TDs.
– WR Teteiroa McMillan (Arizona), 11 réceptions, 266 yards, 1 TD.
– WR Casey Washington (Illinois), 9 réceptions, 218 yards, 3 TDs.
– WR Tory Horton (Colorado State), 9 réceptions, 186 yards, 1 TD.
– WR Amad Anderson Jr (Temple), 7 réceptions, 169 yards, 2 TDs.

Lire la suite

Saison Régulière

Auburn-Alabama (24-27) : Isaiah Bond sauve le Crimson Tide

Le Crimson Tide de #8 Alabama se sauve du Jordan-Hare Stadium avec une improbable victoire remportée à 30 secondes de la fin sur une passe de QB Jalen Milroe pour WR Isaiah Bond.

Publié

le

Crédit photo : Vasha Hunt, AP

QB Jalen Milroe (16/24, 259 yards, 2 TDs et 107 yards au sol) a eu une éternité dans la poche de protection afin de lancer une passe précise à destination de WR Isaiah Bond (5 réceptions, 75 yards, 1 TD) dont la réception de 31 yards sur un 4ème down et 31 yards à couvrir a donné une improbable victoire 27-24 à #8 Alabama (11-1, 8-0 SEC).

Menée de quatre points (24-20) à 1:43 de la fin du match, l’équipe de HC Nick Saban était sur la ligne de 7 yards des Tigers. Excellente situation pour reprendre l’avantage… mais un bad snap fit reculer l’attaque du Crimson Tide de 18 yards avant que QB Jalen Milroe soit pénalisé de 5 yards pour une passe illégale. #8 Alabama était alors à 31 yards de la end zone d’Auburn pour tenter une 4ème tentative.

HC Nick Saban appela alors un jeu répété plusieurs fois à l’entrainement : le « Gravedigger ». WR Isaiah Bond savait que le ballon serait probablement lancé dans sa direction, en fond de end zone. Le receveur du Crimson Tide capta superbement cette passe de QB Jalen Milroe. TD Crimson Tide !

Et Game Over ! Car Auburn ne se remettra pas d’une telle infortune. Encore un classique dans la longue Histoire de l’Iron Bowl.

Les Tigers peuvent avoir des regrets. L’équipe de HC Hugh Freeze a mené au score pendant une bonne partie de l’après-midi grâce à un QB Payton Thorne parfois inspiré (5/16, 91 yards, 1 TD, 2 INTs et 57 yards au sol) et à un WR Ja’Varrious Johnson décisif (4 réceptions, 76 yards, 1 TDs) avant de s’effondrer dans les dernières secondes.

Avec ce succès, le Crimson Tide remporte une 10ème victoire consécutive depuis son revers face à #7 Texas en week 2 et peut garder espoir de participer au College Football Playoff. Il leur faudra battre #1 Georgia dans une semaine lors du SEC Championship Game et espérer un peu d’aide de #10 Louisville et #20 Oklahoma dans leur finale de conférence respective.

À noter qu’avec 2 FGs et 3 XPs réussis, K Will Reichard a égalé le record NCAA de QB Keenan Reynolds (ex-Navy) en atteignant les 530 points marqués au niveau universitaire.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Michigan-Ohio State (30-24) : les Wolverines en finale de la Big Ten

Malgré l’absence de leur head coach Jim Harbaugh, les Wolverines de #3 Michigan remportent The Game pour la 3ème année consécutive et s’offrent un billet pour le Big Ten Championship Game.

Publié

le

Crédit photo : Anna Fuder/Daily

Quel match à Ann Arbor ! Dans une Big House pleine à craquer, les Buckeyes de #2 Ohio State (11-1, 8-1 Big Ten) et les Wolverines de #3 Michigan (12-0, 9-0 Big Ten) s’affrontaient pour la 119ème fois de l’Histoire lors du traditionnel The Game.

L’enjeu était énorme : une invincibilité préservée et un billet qualificatif pour le Big Ten Championship Game ouvrant la voie vers le College Football Playoff. Et le contexte était sans précédent : visé par une enquête de la NCAA concernant des soupçons de vols de signaux illégaux, le programme de #3 Michigan était privé de son head coach, Jim Harbaugh, suspendu pour un 3ème et dernier match. Son coordinateur défensif, Sherrone Moore, a de nouveau assuré l’intérim pour une 4ème victoire en 4 matchs.

Et pour la 3ème année d’affilée, ce sont les Wolverines qui l’ont emporté au terme d’un match d’une rare intensité. Il aura fallu attendre le dernier drive des Buckeyes et une interception décisive de S Rod Moore sous le nez du All-American WR Marvin Harrison Jr (5 réceptions, 118 yards, 1 TD) sur la ligne de 21 yards de #3 Michigan à 25 secondes de la fin du 4ème quart-temps pour que les 100 000 spectateurs du Michigan Stadium puissent célébrer la 1001ème victoire du programme d’Ann Arbor, l’une des victoires les plus importantes de ces dernières saisons.

Pendant 60 minutes, Wolverines et Buckeyes se sont rendus coup pour coup mais au final, HC Ryan Day s’incline pour la 3ème fois d’affilée face à l’ennemi #3 Michigan mettant ainsi son avenir à la tête du programme de Columbus (Ohio) en péril. Le head coach d’Ohio State a désormais un bilan de 1-3 face aux Wolverines. Son prédécesseur, Urban Meyer avait remporté ses 6 matchs face à #3 Michigan et les Buckeyes avaient battu les Wolverines à 14 reprises sur 15 matchs avant l’arrivée de HC Ryan Day.

Crédit photo : David Dermer, AP

Plus audacieux que son adversaire, #3 Michigan a réussi un 3 sur 3 sur 4ème down, n’a pas hésité à faire entrer son QB#2 (Alex Orji) sur deux jeux surprises pour un gain de 22 yards au sol et a laissé RB Donovan Edwards tenter et réussir une passe de 34 yards vers TE Colston Loveland (5 réceptions, 88 yards) sur un drive qui a permis aux Wolverines de prendre une avance de 10 points (27-17).

#2 Ohio State a bien réussi à immédiatement réduire l’écart à trois points (27-24) sur une passe de TD de 14 yards de QB Kyle McCord (18/30, 271 yards, 2 TDs, 2 INTs) pour WR Marvin Harrison Jr mais #3 Michigan a alors monopolisé la possession du ballon jusqu’à un FG de 37 yards de K James Turner à 1:05 de la fin du match.

L’attaque des Buckeyes avait alors 1 minute pour remonter 81 yards. Sans temps-morts. QB Kyle McCord et WR Marvin Harrison Jr ont bien réussi à ramener le ballon sur la ligne de 37 yards de #3 Michigan avant l’interception de S Rod Moore.

Comme attendu dans ce match entre deux des meilleures défenses du pays, les deux attaques ont mis du temps à se mettre en route.

Après une interception de CB Will Johnson, le senior RB Blake Corum (88 yards au sol, 2 TDs) a ouvert le score sur une course d’un yard sur un 4ème down. Puis, les Wolverines ont converti deux autres 4ème down pour prendre 11 points d’avance (14-3) sur une passe de TD de 22 yards de QB JJ McCarthy (16/20, 148 yards, 1 TD) vers WR Roman Wilson (3 réceptions, 36 yards, 1 TD).

Mené 14-3, #2 Ohio State va réussir un drive de 73 yards conclu par une réception de WR Emeka Egbuka qui réduit l’écart à 4 points (14-10). Le score à la mi-temps.

Les Buckeyes semblèrent prendre le momentum au retour des vestiaires lorsque RB TreVeyon Henderson (60 yards au sol, 1 TD) égalisa à 17-17 sur un TD au sol de 3 yards mais RB Blake Corum ne laissa pas son équipe douter en réussissant son 22ème TD de la saison pour redonner une avance 24-17 aux Wolverines.

On retiendra également de ce match la sortie sur civière du All-American OG Zak Zinter dont la carrière à #3 Michigan est probablement terminée.

Avec cette victoire, #3 Michigan se qualifie donc pour le Big Ten Championship Game. Les Wolverines affronteront les Hawkeyes de #17 Iowa, le samedi 2 décembre à 20h00 (02h00 FR).

La dernière fois que les Buckeyes ont subi trois défaites consécutives face à #3 Michigan remonte aux saisons 1995-97. Ce nouvel échec de HC Ryan Day pourrait lui être fatal.

Résumé en vidéo

Lire la suite

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus