Suivez-nous sur

Saison Régulière

Houston 36, Louisville 10

Les derniers espoirs de playoffs des Cardinals de Louisville se sont envolés au terme d’une lourde défaite 36-10 face à des Cougars de Houston revanchards et ultra-agressifs en défense.

Devant les caméras de TV national en primetime et face à un adversaire de qualité, les Cards de #5 Louisville (9-2, 7-1 ACC) avait une opportunité en or de convaincre, une bonne fois pour toute, le comité de sélection du College Football Playoff de les sélectionner parmi les quatre demi-finalistes.

Il n’en a rien été. Bien au contraire. Bousculés par une fantastique défense de Houston (9-2, 5-2 AAC), les Cardinals ont rapidement sombré pour se retrouver menés 31-0 à la mi-temps, un déficit trop important à surmonter en seconde mi-temps ruinant ainsi toutes leurs chances de participer aux playoffs.

Dès le premier jeu du match, on comprit que la soirée serait longue pour les joueurs de coach Bobby Petrino : sur le kickoff return, le junior RB Malik Williams entra en contact avec son propre coéquipier, RB Jeremy Smith, commettant alors un butt fumble dans sa propre redzone. Les Cougars ne tardèrent pas à faire payer les Cardinals pour cette erreur, RB Duke Catalon (14 courses, 39 yards, 1 TD et 9 réceptions, 68 yards, 2 TD) inscrivant le premier de ses trois TD du match sur leur premier jeu offensif (7-0).

QB Lamar Jackson (20/43, 211 yards, 1 TD et 25 courses, 33 yards) et les siens furent alors incapables de réagir, comme tétanisés par l’évènement. Deux turnovers, 10 pénalités, 4 sacks accordés et 6 punts dans une première mi-temps cauchemardesque totalement dominée par les Cougars.

Suite à un fumble de RB Brandon Radcliff (9 courses, 19 yards), Houston porta le score à 10-0 sur un FG de K Ty Cummings avant d’enfoncer le clou dans un second quart-temps au cours duquel les Cougars marquèrent trois TD sur trois possessions consécutives. RB Duke Catalon capta une passe de TD de QB Greg Ward Jr (25/44, 233 yards, 2 TD et 15 courses, 24 yards) de 13 yards avant de marquer son 3ème TD de la soirée sur une course de 2 yards (24-0). Puis, WR Chance Allen (4 réceptions, 105 yards, 1 TD) transforma une passe latérale de WR Linell Bonner en un spectaculaire TD de 50 yards qui assomma alors définitivement les Cardinals (31-0 à la mi-temps).

#5 Louisville réagit en tout début de seconde mi-temps grâce à une passe de TD de 12 yards de QB Lamar Jackson à destination de TE Cole Hikutini mais le candidat au trophée Heisman commit  un couteux fumble dans le redzone des Cougars sur la possession suivante des Cardinals annihilant leurs derniers espoirs de faire un comeback improbable.

A l’image de sa performance du match d’ouverture face à #9 Oklahoma,  la défense de Houston a harcelé toute la soirée le leader offensif de #5 Louisville qui a été sacké à 11 reprises et contraint à sa plus mauvaise performance de la saison avec 33 petits yards au sol alors qu’il en avait réussi 338 lors des deux derniers matchs. On l’a même vu frustré lorsqu’il dût se débarrasser du ballon pour un intentional grounding qui donna 2 points supplémentaires aux Cougars pour un safety.

Jamais #5 Louisville n’a semblé dans le coup dans ce match face à une équipe de Houston qui souhaitait clairement conclure sa saison à domicile de la plus belle des manière. Pour son Senior Day, QB Greg Ward Jr a été étincelant avec 233 yards à la passe pour deux TD effaçant ainsi le souvenir des deux défaites surprises des Cougars face à Navy et Southern Methodist. Satisfait de cette dernière sortie de son équipe favorite, le public envahit alors le terrain pour célébrer ses héros.

Ce match de jeudi soir a mis en exergue certaines des carences des Cardinals. Avec 20 fumbles perdus en 2016, #5 Louisville est la pire équipe du pays dans cette catégorie statistiques. Les Cardinals en ont commis 3 lors de ce match de jeudi soir. Mais c’est surtout une nouvelle contra-performance de leur ligne offensive qui aura marqué les esprits dans cette rencontre. 11 sacks accordés ! Indigne d’une équipe qui prétend au College Football Playoff.

Pour Houston, c’est probablement l’heure des regrets. Les Cougars ont été dans la course aux playoffs en tout début de saison avant de perdre toute chance d’y participer suite à deux défaites inattendues contre Navy et SMU. Leur performance en ce jeudi soir démontre une fois encore qu’ils avaient le potentiel de réussir une saison historique. Pour coach Tom Herman, c’est encore un exploit à ajouter à sa longue liste. Pour la 6ème fois consécutive, Houston vient de battre un adversaire classé dans le Top 25. Seul #1 Alabama a fait mieux.

On retiendra la fantastique performance du true freshman des Cougars, DT Ed Oliver, auteur de 3 plaquages pour perte et 2 sacks dans ce match.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

3 Commentaires

3 Comments

  1. Nicolas

    18 novembre 2016 à 07h56

    Bon ba voilà Verchain tu avais raison…

  2. Tuzzz

    18 novembre 2016 à 10h42

    Quelle première MT atroce pour les Cards. Entre turnovers, trick plays et gros coup de bol des Cougars, ce n’était vraiment pas le bon jour pour Lamar and co. Est-ce que ça va changer quelque chose dans la course au Heisman? En même pas une semaine, les deux favoris QB Jackson et QB Browning ont quand même bien perdu en crédibilité.

  3. Verchain

    18 novembre 2016 à 22h32

    @Nicolas : ohhhh… j’avais pas prédit ça du tout…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière