Suivez-nous

Conférence Pac-12

La conférence Pac-12 prolonge le contrat de son président Larry Scott jusqu’en 2022

Publié

le

Crédit photo : Kyle Terada, USA TODAY Sports

Le porte-parole de la conférence Pac-12 a annoncé que son commissionnaire Larry Scott a accepté une prolongation de contrat qui lui assurera son poste jusqu’en 2022.

Le contrat de Larry Scott prenait fin au terme de la prochaine saison. Selon les derniers rapports d’impôts fournis par la conférence Pac-12, son big boss a touché 4 millions de $ en salaire en 2014.

« Je suis très fier de ce que nous avons été capable d’accomplir en tant que conférence and je suis très honoré par le support et la confiance qui sont exprimés à mon égard et que cette prolongation de contrat exprime. Nous avons encore de nombreux challenges et plusieurs opportunités devant nous. J’ai hâte de travailler avec nos présidents d’université, les directeurs athlétiques, les administrateurs, les coachs et les étudiants-athlètes. » – Larry Scott, commissionnaire de la conférence Pac-12.

Larry Scott a été nommé commissionnaire de la conférence Pac-12 en 2009 après avoir été président de l’association du tennis féminin professionnel (WTA).

Depuis sa prise de fonction, ses accomplissements ont été nombreux. Il a notamment permis la création du réseau TV, Pac-12 Network, et négocié ce qui était alors le plus gros contrat TV avec ESPN et Fox pour un montant de 3 milliards de $. Mais la conférence Pac-12 est désormais tombé au 3ème rang national derrière la conférence SEC et la Big Ten. De plus, l’absence d’accord avec le fournisseur DirectTV a représenté une perte de visibilité importante pour une conférence qui n’a pourtant pas de concurrence sur la côte Ouest.

Les négociations d’un nouvel accord pour les droits TV seront d’ailleurs le principal défi auquel devra faire face Larry Scott durant son prochain mandat. Le contrat avec ESPN et Fox se termine en 2023.

Fan des Tigers de LSU et spécialiste de la conférence SEC, Nolan a rejoint la rédaction en avril 2016 comme rédacteur régulier des news.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Oregon Ducks

TE Spencer Webb décède à l’âge de 22 ans

Terrible nouvelle sur le campus d’Eugene (Oregon) : les Ducks ont annoncé, jeudi 14 juillet, le décès du tight end junior TE Spencer Webb, victime d’un accident lors d’une activité de sauts à partir de falaise.

Publié

le

Crédit photo : AP

Terrible nouvelle sur le campus d’Eugene (Oregon) : les Ducks ont annoncé, jeudi 14 juillet, le décès du tight end junior TE Spencer Webb, victime d’un accident lors d’une activité de sauts à partir de falaise.

Il avait 22 ans.

« Nous sommes profondément attristés d’apprendre le décès de Spencer Webb. Nos pensées vont à sa famille, ses coéquipiers et ses amis en ces moments difficiles. Spencer va beaucoup nous manquer » – Dan Lanning, head coach des Ducks d’Oregon.

Le sheriff du comté de Lane a indiqué qu’il avait répondu à un appel, mercredi après-midi, près du lac Triangle, un endroit réputé pour le saut de falaise et les glissades d’eau naturelles. À leur arrivée, les policiers ont appris que Webb était tombé et s’était cogné la tête. Les passants et les ambulanciers n’ont pas pu le ranimer, a indiqué le shériff.

Âgé de 22 ans, TE Spencer Webb a disputé 14 matchs avec les Ducks la saison dernière, sa troisième avec le programme. Il a été titularisé à trois reprises et capté 13 passes pour 87 yards et un TD. Il a accumulé 296 yards en 31 réceptions pour quatre TDs au cours de sa carrière universitaire.

Si plein de vie à chaque instant de la journée. Ton sourire et ton énergie vont nous manquer Spencer. Je t’aime ! », a tweeté Dan Lanning.

Lire la suite

USC Trojans

WR Jordan Addison transféré de Pitt à USC

Après plusieurs semaines de rumeurs insistantes, le récent vainqueur du trophée Biletnikoff, WR Jordan Addison, a confirmé qu’il va quitter les Panthers de Pittsburgh pour rejoindre les Trojans de USC.

Publié

le

Crédit photo : Adrian Kraus, AP

L’annonce de son inscription sur le portail des transferts avait fait l’effet d’une bombe. Jamais un vainqueur du trophée Biletnikoff n’avait été transféré dans un autre programme.

Alors que les rumeurs se faisaient de plus en plus insistantes, WR Jordan Addison a confirmé ce dont tout le monde se doutait : il quitte Pittsburgh pour rejoindre les Trojans de USC de Lincoln Riley.

« Les dernières semaines ont été très difficiles », a écrit Addison. « J’ai eu du mal à faire le choix d’exercer mon droit d’entrer dans le portail des transferts. Les étudiants athlètes n’ont pas toujours eu cette opportunité, et j’ai fait ce choix. » – Jordan Addison, receveur des Trojans de USC.

WR Jordan Addison est entré sur le portail de transfert avant la date limite du 1er mai non sans controverse puisque de nombreuses rumeurs indiquaient qu’un fructueux contrat NIL l’attendait du côté de la Californie du Sud…

Bien qu’il ait visité les campus de Texas et USC et qu’il ait fortement considéré Alabama, il a finalement confirmé la rumeur en choisissant les Trojans. L’ancien receveur de Pitt aurait une relation étroite avec le nouveau QB de USC, Caleb Williams, un autre natif de la région de Washington D.C. qui a été transféré d’Oklahoma plus tôt dans l’intersaison.

Cible préférée de QB Kenny Pickett en 2021, il a réussi 100 réceptions pour un total de 1593 yards et 17 TDs la saison dernière, sa 2ème avec les Panthers. Il est donc le dernier ajout majeur des Trojans depuis l’arrivée de l’entraîneur Lincoln Riley, qui a complètement transformé leur alignement en ajoutant 18 joueurs via le portail de transfert. L’ancien receveur des Sooners WR Mario Williams, le running back d’Oregon RB Travis Dye, le linebacker d’Arizona State LB Eric Gentry, le linebacker d’Alabama LB Shane Lee et le receveur de Colorado WR Brenden Rice ont rejoint USC au cours des cinq derniers mois.

Lincoln Riley est surtout connu en tant qu’expert en développement de QB. À Oklahoma, il a notamment encadré les vainqueurs du trophée Heisman, QB Baker Mayfield et QB Kyler Murray ainsi que QB Jalen Hurts. Plusieurs receveurs ont également connu d’excellentes saisons sous les ordres du nouvel head coach des Trojans : CeeDee Lamb, le vainqueur du trophée Biletnikoff Dede Westbrook et Marquise Brown.

Lire la suite

USC Trojans

Clay Helton renvoyé par USC

Le coach décrié des Trojans a été licencié au terme de la seconde rencontre de la saison, quelques jours après une humiliante défaite de USC à domicile face aux rivaux de Stanford.

Publié

le

Crédit photo : Sean M. Haffey / Getty Images

Trois ans que les fans et les boosters attendaient le départ de Clay Helton, après une saison 2018 bouclée sur un inadmissible bilan de 5-7 pour l’un des programmes les plus titrés du college football. La bronca provoquée le week-end dernier par la lourde défaite des Trojans au Coliseum 42-28 face au Cardinal, largement considéré comme underdog, a donc eu raison d’un coach en sursis permanent depuis trois saisons et miraculé jusque là. L’ancienne légende de USC Keyshawn Johnson s’était exprimé après le match, demandant un changement de leadership à la tête du programme, avant un édito cinglant du Los Angeles Times militant pour le même traitement.

Le directeur des sports à USC, Mike Bohn, a donc pris la décision de se séparer de Clay Helton hier, comme attendu depuis le début de semaine. Le désormais ex-coach des Trojans sera remplacé par Donte Williams, associate head coach, jusqu’à la fin de la saison.

« Cet après-midi, j’ai informé Clay Helton de ma décision de changer la direction de notre programme de football. Clay est l’une des personnes les plus formidables que j’ai rencontrées dans ce milieu et il a été un modèle fantastique et un mentor pour nos jeunes joueurs. Nous le remercions pour ses nombreuses années au sein de notre université et lui souhaitons le meilleur. En accord avec nos valeurs en tant qu’institution, il mérite le plus grand respect de la part de la famille Trojan durant cette transition. » – Mike Bohn, directeur athlétique de USC.

« Comme je m’y suis engagé lorsque je suis arrivé à USC, au cours des deux dernières saisons nous avons fourni les ressources nécessaires à notre programme de football afin de remporter des titres. Les attentes ont donc évolué et il est évident que les résultats escomptés ne seront pas atteints sans un changement de direction. » – Mike Bohn, directeur athlétique de USC.

« Cette saison ne fait que commencer et nous avons l’opportunité de monter un projet spécial avec cette équipe et ce programme. Je suis confiant dans le fait que notre coach par intérim Donte Williams nous assure une meilleure probabilité de succès pour le reste de la saison. Donte est un coach expérimenté et respecté, réputé pour sa capacité à développer d’excellentes relations avec les étudiants-athlètes, et je le remercie d’avoir accepté le défi. Avec dix matches encore à venir, nous avons le contrôle sur notre destinée au sein de la conférence Pac-12, grâce à un groupe de joueurs extrêmement talentueux, une foi totale dans nos coaches assistants et l’équipe du John McKay Center. » – Mike Bohn, directeur athlétique de USC.

Malgré les nombreuses sorties de route des dernières années et sa place habituelle dans les classements des coaches en danger, les fameux « hot seats », Helton a longtemps survécu au renvoi.

Engagé en 2010 comme coach des quarterbacks de Lane Kiffin, conservé à l’arrivée de Steve Sarkisian en 2013 et même promu au poste de coordinateur offensif, celui que l’on loue pour ses qualités humaines a profité d’un timing impeccable. En 2015, débarqué en plein milieu de la saison pour ses résultats médiocres et ses déboires personnels, Sarkisian est remplacé par l’intérimaire Clay Helton. Convaincant en quelques rencontres, ce dernier est conservé par le directeur des sports de l’époque, Pat Haden. Une victoire mémorable au Rose Bowl à l’issue de la saison 2016 et un titre de conférence Pac-12 en 2017 ont ensuite convaincu le nouveau directeur des sports Lynn Swann de lui offrir un contrat mirifique, assorti d’un parachute doré qui a freiné Mike Bohn dans ses velléités de changer de direction à la tête du programme avant cette saison.

Si Donte Williams assurera ainsi l’intérim jusqu’à la fin de la saison, la recherche du prochain coach devrait s’orienter vers un nom ronflant après les trois échecs consécutifs d’embaucher d’anciens coaches assistants, en l’occurrence Lane Kiffin, Steve Sarkisian et Clay Helton.

Pour la succession de ce dernier, de nombreux candidats réputés ont déjà été avancés, comme Luke Fickell, coach de Cincinnati, l’ancien coach de Boise State et Washington Chris Petersen, P.J. Fleck de Minnesota ou Matt Campbell d’Iowa State, mais aussi Urban Meyer, aujourd’hui coach des Jacksonville Jaguars en NFL, ou l’ancienne légende d’Oklahoma Bob Stoops.

Mike Bohn devrait en tout cas prendre la décision qui s’impose pour ramener un programme de football légendaire au niveau qui doit être le sien.

« Je souhaite être très clair : notre université et sa direction sont motivés à remporter des titres nationaux et ramener sa gloire au programme de football. Cette décision représente le prochain pas vers cet objectif. » – Mike Bohn, directeur athlétique de USC.

Lire la suite

UCLA Bruins

Le légendaire Terry Donahue décède à l’âge de 77 ans

Recordman du nombre de victoires du programme de UCLA et dans la Pac-12, Terry Denahue est décédé, jeudi 4 juillet, dans sa maison de Newport Beach après deux années de lutte contre un cancer.

Publié

le

Arrivé sur le campus de Westwood (Californie) comme joueur de ligne défensive walk-on (non-boursier), Terry Donahue a passé la plus grande partie de sa vie dans l’entourage des Bruins de UCLA.

Dès sa première saison, il a marqué l’Histoire de l’université en remportant, en 1965, le premier Rose Bowl du programme lors d’une victoire surprise face à une équipe de #1 Michigan State alors invaincue. Après sa carrière de joueur, il a immédiatement intégré le coaching staff de Pepper Rodgers, puis celui de Dick Vermeil avant de prendre lui-même les rênes du programme en 1976, à l’âge de 31 ans.

Commence alors une fabuleuse carrière ponctuée par un record de 98 victoires en match de conférence (Pac-8, Pac-10, Pac-12). Il a également établi le record du nombre de victoires d’un coach à la tête du programme de UCLA (bilan de 151-74-8). En 20 saisons chez les Bruins, il a remporté 5 titres de champion de conférence (1982, 1983, 1985, 1987, 1993) terminant également à la 2ème place de la conférence à 7 reprises. Durant son ère, les Bruins ont gagné trois fois le Rose Bowl (1983, 1984, 1986).

Personne d’autre que Terry Donahue n’a participé au Grandaddy of Them All en tant que joueur, assistant coach et head coach.

Au cours de ses 20 saisons à la tête des Bruins, UCLA a remporté 40 victoires face à des équipes classées notamment en 1995 lorsque les Trojans de #11 USC sont tombés 24-20 dans leur L.A. Coliseum. Terry Donahue possède d’ailleurs un bilan positif en carrière dans la « Battle of L.A. » (10-9-1).

Sous sa direction, ce sont pas moins de 14 joueurs qui ont été draftés au 1er tour par la NFL dont les futurs Hall of Famers QB Troy Aikman, S Kenny Easley et OT Jonathan Ogden.

Au terme de cette fabuleuse carrière, il a rejoint plusieurs chaines de TV en tant qu’analyste (CBS Sports et Fox), puis il a rejoint l’administration des 49ers de San Francisco dont il a été le manager général de 2001 à 2005.

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus