Suivez-nous sur

Alabama Crimson Tide

Preview 2016 : Alabama Crimson Tide

Avec le retour de solides playmakers et du talent hors norme à tous les niveaux, le Crimson Tide d’Alabama de coach Nick Saban sera encore le grand favori pour conserver son titre de champion national à l’aube de cette saison 2016.

Crédit photo : KEVIN C. COX/GETTY IMAGES

Preview 2016 : Alabama Crimson Tide

Alabama Crimson Tide
Conférence SEC – Division West
En 2015 : 14-1, 7-1 SEC. Champion de la conférence SEC et Champion National. Victoire 45-40 contre Clemson lors du CFP National Championship Game.
Head coach : Nick Saban, 10ème année (105-17) – Résultats en carrière: 191-59-1.
Coordinateur offensif : Lane Kiffin.
Coordinateur défensif : Jeremy Pruitt.
Titulaires de retour : 6 en attaque, 5 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : RB Derrick Henry, C Ryan Kelly, DL A’Shawn Robinson, LB Reggie Ragland, CB Cyrus Jones.
Joueurs à suivre : WR Calvin Ridley, TE O.J. Howard, LT Cam Robinson, DE Jonathan Allen, LB Reuben Foster, DB Eddie Jackson.

Enterré un peu trop vite après une défaite en demi-finale des premiers playoffs de l’Histoire de l’élite du College Football en 2015, le Crimson Tide d’Alabama a tout renversé sur son passage à partir de la semaine 4 de la 2016 remportant finalement son 4ème titre de champion national.

La victoire 45-40 face à Clemson lors du National Championship Game était même le 5ème titre national pour le meilleur coach de sa génération, Nick Saban. Il ne manque plus à ce dernier qu’un seul titre de champion pour rejoindre le légendaire coach d’Alabama, Bear Bryant.

Et maintenant ? Comme chaque saison, de nombreux titulaires ont fait le saut chez les professionnels de la NFL (RB Derrick Henry, C Ryan Kelly, DL A’Shawn Robinson, LB Reggie Ragland, CB Cyrus Jones) mais Alabama a assemblé les meilleures promotions de recrues depuis 6 ans ce qui garantit au programme de Tuscaloosa (Alabama) de rester ultra-compétitif. Une nouvelle génération va prendre le relais de la précédente et si de nombreux noms vous sont encore inconnus, il ne devrait pas le rester longtemps.

Certes, le départ du coordinateur défensif Kirby Smart pour diriger le programme de Georgia, a contrarié coach Nick Saban mais ce dernier a engagé son ancien coach assistant, Jeremy Pruitt, qu’il est allé chercher à… Georgia. Ainsi, la transition devrait se passer en douceur.

Pour la 3ème année d’affilée, le coordinateur offensif Lane Kiffin devra reposer son système sur un quarterback débutant mais les deux premières expériences avec Blake Sims et Jake Coker n’ont pas empêché le Crimson Tide de remporter le titre de champion de la SEC en 2014 et 2015.

Avec le retour de solides playmakers et du talent hors norme à tous les niveaux, les champions nationaux en titre seront encore les grands favoris pour conserver leur titre à l’aube de cette saison 2016.

Attaque

C’est donc la 3ème saison consécutive que le Crimson Tide est à la recherche d’un quarterback pour débuter sa saison. L’expiration de l’éligibilité de Jake Coker laisse la porte ouverte à quatre candidats dont le junior QB Cooper Bateman (291 yards à la passe, 1 TD, 2 INTs en 2015), qui est le seul d’entre-eux à compter une titularisation (contre Ole Miss en 2015).

La variété des qualités de chacun des quatre quarterbacks donne de nombreuses possibilités à l’ingénieux coordinateur offensif, Lane Kiffin. L’ancien prospect 4 étoiles QB Blake Barnett est probablement le plus talentueux des quatre mais le jeune californien n’a pas encore confirmé tout le bien qu’on disait de lui au moment de son recrutement en 2015. Il apporte une dimension de mobilité que l’on retrouve également chez Cooper Bateman et chez le true freshman QB Jalen Hurts, qui pourrait être la sensation de l’attaque d’Alabama en 2016. Le sophomore QB David Cornwell a le profil plus classique d’un QB pro-style. Si QB Cooper Bateman devrait débuter la saison face à USC, la hiérarchie pourrait être bouleversée tant les quatre sont proches les uns des autres.

Quel que soit le quarterback titulaire, il bénéficiera de la présence de la ligne offensive la plus prometteuse du Crimson Tide depuis 2011. Certes, Alabama a perdu un leader avec le départ de C Ryan Kelly mais le retour de blessure (épaule) du junior LT Cam Robinson, le meilleur offensive lineman du pays, garantit une certaine stabilité. Le sophomore C Ross Pierschbacher a fait ses classes au poste de left guard l’an dernier. Il devrait glisser au centre laissant son poste de la saison passée au robuste et costaud sophomore LG Lester Cotton. Le senior RG Alphonso Taylor devrait être fidèle au poste à l’intérieur droit tandis que le phénoménal true freshman 5 étoiles RT Jonah Williams fera ses débuts au niveau universitaire. Le senior OT Korren Kirven et le sophomore OG Dallas Warmack apportent une profondeur non-négligeable pour un groupe qui sera encore très sollicité face aux défenses agressives de la conférence SEC.

Pour la première fois de l’ère Nick Saban, Alabama débutera une saison privé de ses deux meilleurs coureurs de l’année précédente. Le vainqueur du trophée Heisman 2015, RB Derrick Henry, et son backup de luxe, RB Kenyan Drake, ont mis les voiles direction la NFL. Toutefois, la présence de l’ancien prospect 5 étoiles, le sophomore RB Bo Scarbrough (104 yards, 1 TD en 2015), explique pourquoi personne ne panique sur le campus de Tuscaloosa. Joueur au gabarit comparable à Derrick Henry, il possède le même style tout en puissance. Son backup en 2016 ? Un autre ancien prospect 5 étoiles, l’explosif sophomore RB Damien Harris (157 yards au sol, 1 TD en 2015) ! Ces deux-là ont été rejoint par l’un des meilleurs running backs à sortir des lycées américains en 2016, RB B.J. Emmons. Boom !

Même à l’époque de WR Julio Jones et celle plus récente de WR Amari Cooper, le groupe de receveurs du Crimson Tide n’a semblé aussi brillant. Le retour de joueurs expérimentés et l’éclosion de jeunes pousses aux dents longues devraient créer une intense compétition tout au long de la saison. Le sophomore WR Calvin Ridley (89 réceptions, 1045 yards, 7 TD en 2015) est assurément le candidat #1 pour devenir le « go-to-guy » du prochain quarterback titulaire. Révélation de l’attaque d’Alabama pour sa saison freshman, il possède une vitesse folle et une capacité exceptionnelle pour se défaire de son défenseur dans des moments cruciaux. Le junior WR ArDarius Stewart (63 réceptions, 700 yards, 4 TD en 2015) est également monté en puissance en fin de saison dernière et il devrait débuter la campagne 2016 avec le plein de confiance. Le junior WR Reuben Foster (10 réceptions, 116 yards, 2 TD en 2015) est de retour après une blessure de l’épaule subie au début d’une saison 2015 qui avait pourtant bien démarré. Ancienne recrue vedette de la promotion 2013, il pourrait être la belle surprise de la saison 2016. Enfin, Alabama a mis la main sur l’ancien receveur de Bowling Green, le senior WR Gerhig Dieter (), auteur de 1033 yards sur réception l’an dernier. Et le talent au niveau des receveurs ne s’arrêtent pas là puisque le Crimson Tide pourra également compter sur le MVP offensif du dernier National Championship Game, le phénoménal senior TE O.J. Howard (38 réceptions, 602 yards, 2 TD en 2015) ! Ouch !

Défense

Aussi incroyable que cela puisse paraître : la défense du Crimson Tide a le potentiel d’être meilleure que celle de 2015, et ce, malgré le départ de son coordinateur défensif Kirby Smart et celui de nombreux leaders.

L’arrivée du coordinateur Jeremy Pruitt ne changera rien au système défensif. Ainsi, la défense du Crimson Tide conservera son traditionnel 3-4 avec des packages 4-3. En 2015, la ligne défensive d’Alabama était probablement la plus fourni de l’Histoire récente du Crimson Tide. Malgré les lourdes pertes de DL A’Shawn Robinson, DT Jarran Reed et DL D.J. Pettway, le programme de Tuscaloosa peut toujours compter sur une collection d’anciennes recrues 5 étoiles.

Le senior DE Dalvin Tomlinson (34 plaquages en 2015) et le junior DE Da’Shawn Hand (16 plaquages, 3 sacks en 2015) ont grandi dans l’ombre d’une génération exceptionnelle. Ces deux-là, encore méconnus du grand public, sont des 1er tours de draft NFL en puissance. Ils seront encadrés par le senior DE Jonathan Allen (36 plaquages, 12 sacks en 2015), qui a surpris tout le monde en annonçant son retour à Alabama en 2016 pour sa saison senior alors qu’il aura pu suivre les autres et se présenter à la draft NFL. Il apportera un précieux leadership. A l’intérieur de cette ligne défensive, le sophomore DT Da’Ron Payne (13 plaquages en 2015) devrait débuter la saison après une saison freshman très encourageante.

Après le départ de Reggie Ragland pour la NFL, c’est au tour du senior ILB Reuben Foster (73 plaquages, 8 pour perte, 1 sack en 2015) de prendre les rênes du second rideau du Crimson Tide. Joueur ultra-intense, cet ancien prospect 5 étoiles a le profil pour devenir le coeur et l’âme de cette défense. Il devrait prendre sous son aile, les deux plus prometteurs linebackers de l’équipe, les juniors ILB Shaun Dion Hamilton (27 plaquages en 2015) et LB Rashaan Evans (10 plaquages, 4 sacks en 2015), deux jeunes joueurs très affutés. Off the edge, les deux seniors OLB Tim Williams (18 plaquages, 9.5 sacks en 2015) et OLB Ryan Anderson (37 plaquages, 6 sacks en 2015) font leur retour après avoir explosé en 2015. On gardera un oeil sur le sophomore OLB Christian Miller, révélation des spring practices.

Le secondary a perdu DB Cyrus Jones et son coach de position Mel Tucker (parti à Georgia comme coordinateur défensif) mais les trois autres titulaires sont fidèles au poste après avoir réussi un total de 13 interceptions l’an dernier. Encore une fois, le backfield défensif est constitué d’anciens prospects 4 ou 5 étoiles. Ainsi, le duo de cornerbacks composés des deux sophomores CB Minkah Fitzpatrick (45 plaquages, 2 INTs en 2015) et CB Marlon Humphrey (45 plaquages, 3 INTs en 2015) est de retour en 2016. Le départ médiatique de CB Maurice Smith, transféré à Georgia, et celui moins médiatique de DB Kendall Sheffield, devraient permettre au redshirt junior CB Anthony Averett d’occuper le poste de nickelback en attendant le retour de suspension du junior CB Tony Brown. Le sophomore FS Ronnie Harrison (17 plaquages, 2 INTs en 2015) et le senior SS Eddie Jackson (46 plaquages, 6 INTs en 2015), l’un des trois meilleurs safeties du pays, formeront un tandem très complémentaire.

Equipes spéciales

Fini le temps ou le kicking game d’Alabama était la risée de la conférence SEC. Le senior K Adam Griffith (23/32 FG en 2015) est de retour après une solide saison 2015 tout comme le junior P JK Smith (44.2 yards en moyenne par punt en 2015), qui est tout simplement devenu le meilleur punter de la conférence.
Les départs de CB Cyrus Jones et de RB Kenyan Drake laissent vacants les deux postes de punt returner et de kick returner. Une saine compétition devrait pouvoir déterminer leurs successeurs même si RB Xavian Marks et WR Calvin Ridley ont marqué des points durant les premiers practices du Fall Camp.

Conclusion

Laissé pour mort suite à une défaite inattendue à domicile contre Ole Miss, le Crimson Tide d’Alabama de coach Nick Saban a su trouver les ressources pour tout balayer sur son passage et remporter le titre de champion national 2015.
L’Histoire récente ne plaide en faveur d’un back-to-back. Une seule fois depuis 1996 un programme a conservé son titre de champion (Alabama, 2011-12). Le chemin sera ardu (matchs contre USC, à Ole Miss, à Arkansas, à Tennessee, à LSU) d’autant plus que le Crimson Tide a perdu de nombreux leaders (C Ryan Kelly, DL A’Shawn Robinson, CB Cyrus Jones, LB Reggie Ragland) et le vainqueur du trophée Heisman 2015, RB Derrick Henry. Toutefois, les exceptionnels recrutements successifs de coach Nick Saban devraient permettre à Alabama de rester très compétitif, particulièrement en défense. Pour la 3ème année d’affilée, l’attaque comptera sur un nouveau quarterback titulaire. Si les expériences QB Blake Sims et QB Jake Coker ont été positives, rien n’assure que le prochain titulaire (QB Cooper Bateman ?) sera assurer son rôle. Le sophomore RB Bo Scarborough, ancienne recrue 5 étoiles, pourrait avoir beaucoup de responsabilités. Saura-t-il faire aussi bien que ces illustres prédécesseurs (Eddie Lacy, T.J. Yeldon, Derrick Henry) ? Le match à LSU sera capital.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Alabama Crimson Tide