Suivez-nous sur

Actualité

Camps satellites : la Pac-12 a voté contre l’avis de ses membres !

Larry Scott
Crédit photo : Mark J. Terrill / Associated Press

Le vote concernant l’interdiction des camps satellites organisé hâtivement par les conférences de la Division I commence à sérieusement ressembler à un déni de démocratie…

Larry Scott, le commissionnaire de la conférence Pac-12, a lancé une bombe en révélant que 11 des 12 membres de la Pac-12 se sont déclarés contre l’interdiction des camps satellite alors que leur représentant lors du vote, le directeur athlétique de l’université UCLA, Dan Guerrero, a voté… en faveur de cette interdiction ne respectant pas le choix des autres membres.

Parmi les membres des Power Five, seule la conférence Big Ten a voté contre l’interdiction lors du vote du 8 avril dernier. Plusieurs coachs dont Mike Leach (Washington State, Pac-12) ont clairement condamné cette proscription.

Dan Guerrero s’est défendu auprès de ses collègues de la Pac-12 en indiquant qu’il avait acquis la conviction, pendant les discussions d’avant-vote, que le principe de l’interdiction allait être adopté par le NCAA’s Division I Council. Deux propositions avaient été présentées : l’une défendue par l’ACC demandait l’interdiction totale, l’autre venant de la SEC permettait l’organisation de camps satellites dans un rayon de 50 kms de distance de chaque campus.

Puisque la règlementation actuelle de la Pac-12 interdit purement et simplement l’organisation de camps satellites, Dan Guerrero, aurait estimé que voter pour la proposition de la SEC aurait été un désavantage pour la Pac-12. Il a donc voté pour celle de l’ACC.

Explications alambiquées et risibles, et à vrai dire, assez peu crédibles.

Cette information arrive quelques jours seulement après qu’on ait appris que la conférence Sun Belt a voté pour l’interdiction alors que la majorité de ses membres était contre…

C’est donc un véritable fiasco pour la NCAA qui aura du mal à faire taire les théories du complot qui sous-entendent une manipulation orchestrée par la conférence SEC farouchement contre les camps satellites.

La NCAA peut encore sauver la face en annulant ce vote lors des rencontres annuelles du NCAA’s Division I Board of Directors qui se tiendront à la fin du mois. Le vice-président de la NCAA, Oliver Luck, a déjà indiqué que le sujet serait abordé.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Actualité