Suivez-nous

Saison Régulière

College Gameday : le guide de la semaine 13

Rivalry Week. Présentation de la semaine 13 de la saison 2015 de College Football.

Publié

le

Spécial Rivalry Week !

Suivez le programme et bonne semaine de College Gameday à tous !

Le match de la semaine

#6 Notre Dame (10-1) @ #9 Stanford (9-2)
Samedi 28 novembre 2015, 19h30 (01h30, heure française)

Zoom sur le plus gros match de cette 13ème semaine de College Football : le déplacement tant attendu des Fighting Irish de #6 Notre Dame sur le terrain du Cardinal de #9 Stanford ! Encore une fois, on peut presque parler d’un quart de finale avant l’heure, dans la mesure où le vainqueur de cette rencontre aura de sérieuses chances d’être sélectionné dans le top 4 du comité de sélection du College Football Playoff, et ainsi disputer une demi-finale nationale le 31 décembre prochain. > Lire la suite
Prédiction : Stanford 34, Notre Dame 17.

Samedi – A partir de 12h (18h en France)

#8 Ohio State (10-1) @ #10 Michigan (9-2)
Samedi 28 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)

Cette rivalité entre Buckeyes et Wolverines est considérée par beaucoup comme la plus intense du College Football. 111 affrontements aux couteaux depuis 1897. Traditionnellement, ce match met un terme à la saison régulière des deux équipes et c’est encore le cas cette saison. Des premiers duels du début du 20ème Siècle au fameux Snow Bowl (1950) en passant par la « Ten Year War » (1969-78) et le choc #1 vs #2 (2006), de nombreux évènements ont fait de ce Rivalry Game la référence en terme de rivalité à tel point qu’on le nomme simplement : The Game. Cette saison, l’enjeu est simple : garder une chance de remporter la division Big Ten East si #5 Michigan State devait chuter à domicile face à Penn State. C’est aussi le premier duel entre deux coachs charismatiques du College Football : Urban Meyer (Ohio State) vs Jim Harbaugh (Michigan).
Prédiction : Michigan 27, Ohio State 23.

#1 Clemson (11-0) @ South Carolina (3-8)
Samedi 28 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)
Le« Palmetto Bowl » voit s’affronter tous les ans depuis 1896 (112 matchs consécutifs) les deux plus grandes universités publiques de l’Etat de Caroline du Sud. Bien que la proximité géographique entre les deux campus est l’une des raisons de cette rivalité ancienne, les vraies raisons remontent à un conflit entre agronomes du Sud-Est des Etats-Unis datant de 1880 qui a conduit à la création des deux campus et à une haine sans faille entre leurs deux programmes de football. Tout au long de la semaine précédent la rencontre, plusieurs activités sont organisées sur les deux campus comme le « Tiger Burn » à South Carolina et les « funérailles de Cocky » à Clemson. QB Deshaun Watson et les Tigers tenteront de conserver leur invincibilité en 2015 face à une équipe de South Carolina qui n’a pas d’autre objectif que de ruiner la saison de son rival historique.
Prédiction : Clemson 34, South Carolina 13.

Virginia Tech (5-6) @ Virginia (4-7)
Samedi 28 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)
C’est la supériorité de l’Etat de Virginia qui est en jeu dans cette rencontre entre Cavaliers et Hokies. Si les deux programmes se sont affrontés 97 fois, ils repartent avec la Commonwealth Cup que depuis 1994. Virginia Tech a remporté 16 des 17 derniers matchs. Ce sera le dernier match du légendaire coach Frank Beamer avec des Hokies qui ont encore besoin d’un succès pour être éligible pour un bowl.
Prédiction : Virginia Tech 23, Virginia 20.

Georgia (8-3) @ Georgia Tech (3-8)
Samedi 28 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)
Malgré un rapprochement géographique très fort (seulement 110 kms séparent les 2 campus), tout semble opposer Georgia et Georgia Tech. L’université de Georgia est située dans la petite ville d’Athens, et se trouve spécialisée dans la recherche des arts libéraux. L’université de Georgia Tech se trouve quand à elle dans la plus grande ville de l’Etat, Atlanta, et est spécialisée dans la recherche en ingénierie. La divergence institutionnelle, universitaire et géographique des deux institutions est au cœur d’une rivalité dont la suprématie se joue chaque année sur un terrain de football. Les Bulldogs tenteront de prendre une revanche sur la défaite surprise 30-24 en prolongation de la saison dernière et de racheter ainsi une saison décevante. Éliminant de la course à un bowl, les Yellow Jackets ont, eux aussi, l’opportunité de se réconcilier avec des fans déçus.
Prédiction : Georgia Tech 27, Georgia 24.

Indiana (5-6) @ Purdue (2-9)
Samedi 28 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)
Purdue et Indiana, deux programmes de l’Etat d’Indiana et membres de la conférence Big Ten, s’affrontent tous les ans depuis 1891. Le vainqueur remporte le « Old Oaken Bucket » depuis 1925. Purdue domine très largement la série (72-39-6) mais les Hoosiers d’Indiana ont remporté les deux derniers matchs. Dernier match de WR Anthony Mahoungou de la saison 2015.
Prédiction : Indiana 42, Purdue 27.

Autres matchs : Colorado @ #23 Utah, Louisville @ Kentucky, Iowa State @ West Virginia, SMU @ Memphis, Maryland @ Rutgers, Boston College @ Syracuse, Duke @ Wake Forest.

Samedi – A partir de 15h00 (21h00 en France)

#22 UCLA (8-3) @ USC (7-4)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)

Chaque année depuis 1929, la ville de Los Angeles se passionne pour ce Rivalry Game entre deux campus séparés d’à peine 50 kms. Plus connu sous le nom de « Crosstown showdown » ou « The Battle of L.A. », ce match a régulièrement fourni le champion de l’ancienne conférence Pacific Coast puis de la Pac-10 avant la Pac-12. Le vainqueur remporte la Victory Bell dont il s’empresse de repeindre le socle aux couleurs de l’université : rouge cardinal pour USC et blue ciel pour UCLA. Le match de 1967 a souvent été appelé « Game of the Century ». Ce jour-là, les Trojans de #4 USC de RB O.J. Simpson étaient opposés aux Bruins de #1 UCLA de QB Gary Beban avec pour enjeu le titre national et le trophée Heisman entre les deux vedettes du College Football de l’époque. Cette version 2015 n’est pas sans intérêt puisque le vainqueur aura tout simplement son billet pour la finale de conférence Pac-12 en poche. La clé du match sera la capacité de la défense des Bruins à stopper un jeu au sol des Trojans explosifs depuis quelques semaines avec la présence de RB Justin Davis et l’éclosion de RB Ronald Jones.
Prédiction : UCLA 34, USC 31.

#2 Alabama (10-1) @ Auburn (6-5)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Iron Bowl. Les deux plus grandes universités publiques de l’Etat d’Alabama se rencontrent traditionnellement chaque année depuis 1893 lors de la semaine de Thanksgiving. Cette rivalité est considérée comme l’une des 2-3 plus féroces du College Foobtall dans un Etat oû le football est une religion. Régulièrement joué à Birmingham, ville minière et grand centre sidérurgique du Sud des Etats-Unis, c’est de là que l’Iron Bowl tire son nom. Tout au long du 20ème siècle, le vainqueur de ce traditionnel match a régulièrement été sacré champion de la conférence SEC et entre 2009 et 2012, l’équipe qui a remporté l’Iron Bowl a également été champion national. Cet affrontement est assurément l’un des grands moments d’une saison de College Football. Le Crimson Tide de #2 Alabama n’a pas le droit à l’erreur dans cette rencontre pour s’assurer une place en finale de conférence SEC. Les joueurs de coach Nick Saban sont toujours sous la menace de #18 Ole Miss. La supériorité athlétique du Crimson Tide devrait lui permettre d’éviter le piège que voudra lui tendre coach Gus Malzahn (Auburn).
Prédiction : Alabama 38, Auburn 31 OT.

Penn State (7-4) @ #5 Michigan State (10-1)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Après avoir surpris les champions nationaux sans leur quarterback vedette QB Connor Cook, les Spartans de #5 Michigan State ne peuvent pas se permettre le moindre relâchement dans cette rencontre face à Penn State qu’ils doivent remporter pour obtenir leur billet pour la finale de conférence Big Ten face à #4 Iowa. Les Spartans devront se méfier du junior QB Christian Hackenberg qui possède le talent suffisant pour exposer leurs difficultés au niveau du secondary. La ligne défensive de #5 Michigan State aura donc un rôle prépondérant pour mettre sous pression un quarterback des Nittany Lions déjà sacké 36 fois en 2015. En cas d’indisponibilité de QB Connor Cook, le junior QB Tyler O’Connor prendra le relais comme il l’avait fait avec succès contre les Buckeyes il y a une semaine.
Prédiction : Michigan State 24, Penn State 17.

#16 Northwestern (9-2) @ Illinois (5-6)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Wildcats et Fighting Illini s’affrontent depuis 1892 avec pour enjeu la supériorité de l’État d’Illinois. Si Illinois a régulièrement dominé Northwestern, les Wildcats ont remporté 8 des 12 derniers affrontements entre ces deux rivaux de la conférence Bg Ten. A noter que les deux programmes se battaient pour le Sweet Sioux Tomahawk jusqu’en 2009 avant que ce trophée soit remplacé par le Land of Lincoln Trophy suite à la décision de la NCAA de ne plus utiliser l’imagerie de la culture indienne dans ses compétitions athlétiques.
Prédiction : Illinois 27, Northwestern 23.

#14 North Carolina (10-1) @ North Carolina State (7-4)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Séparés par 18 petits kilomètres, les universités North Carolina et North Carolina State se livrent à des combats sans merci depuis… 1894 ! Membres fondateurs de la conférence ACC, les Tar Heels et le Wolfpack se sont affrontés tous les ans depuis 1953. Largement dominée par les Tar Heels jusqu’à 1955, la série est nettement plus disputée depuis. North Carolina State a remporté 6 des 8 dernières confrontations dont celle de l’an passé sur le score de 35-7. Ce rivalry game est un des duels d’une rivalité plus large, la « Tobacco Road », qui regroupe également Duke et Wake Forest. Les Tar Heels sont déjà assurés d’une place en finale de conférence ACC après s’être emparés du titre de division Coastal il y a une semaine mais ils veulent rester avec une seule défaite en 2015 pour conserver toutes leurs chances de participation au College Football Playoff.
Prédiction : North Carolina 31, North Carolina State 27.

Wisconsin (8-3) @ Minnesota (5-6)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Avec 124 confrontations opposant les universités de Wisconsin et de Minnesota, la rivalité entre les Badgers et les Golden Gophers est la plus ancienne de la NCAA Division I Football Bowl Subdivision au niveau du nombre de rencontres jouées. Membres de la même conférence depuis 1896 (Big 10 Conference), Wisconsin et Minnesota se sont affrontés quasiment chaque année depuis 1890. A chaque match depuis 1948, la Paul Bunyan’s Axe (la hache de Paul Bunyan) est décernée au vainqueur.
Prédiction : Minnesota 23, Wisconsin 20.

Kansas State (4-6) @ Kansas (0-11)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Il s’agit de la 5ème plus longue rivalité du College Football (112 matchs annuels consécutifs) entre ces deux universités du Kansas qui se battent pour la supériorité de cet Etat du Midwest. Wildcats et Jayhawks se rencontrent tous les ans depuis 1911 ! Si Kansas domine la série 64-43-5, Kansas State a remporté 18 des 22 derniers affrontements. Les Jayhawks tenteront de battre leurs ennemis jurer pour éviter de terminer la saison avec une fiche humiliante de 0-12.
Prédiction : Kansas State 38, Kansas 20.

Autres matchs : Brigham Young @ Utah State, Vanderbilt @ Tennessee.

Samedi – A partir de 19h00 (01h00 en France)

#3 Oklahoma (10-1) @ #11 Oklahoma State (10-1)
Samedi 28 novembre 2015, 20h00 (02h00, heure française)

Après une saison un peu folle dans la Big 12, voici enfin arriver la dernière semaine et donc l’épilogue pour cette conférence dont le niveau semble progresser chaque année. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le suspense aura été de mise ! A l’heure qu’il est, bien malin celui qui peut affirmer connaître le futur champion de conférence, et de nombreux scénarios sont encore possibles.  Dans ce superbe Bedlam, le derby de l’Oklahoma, les deux équipes peuvent encore prétendre au titre et pourquoi pas à une place dans le top 4 et une qualification pour le College Football Playoff. > Lire la suite
Prédiction : Oklahoma 35, Oklahoma State 21.

#13 Florida State (9-2) @ #12 Florida (10-1)
Samedi 28 novembre 2015, 19h30 (01h30, heure française)
Les universités de Florida et de Florida State sont les 2 plus anciennes universités de l’Etat de Floride. Le premier match entre les Gators (Florida) et les Seminoles (Florida State) a eu lieu en 1958. De 1958 à 1976, Florida a littéralement dominé son rival avec seulement 2 défaites concédées durant cette période. Mais depuis lors, la rivalité est remarquablement équilibrée. La proximité géographique, le bon niveau des deux programmes et les matchs à enjeu ont fait de cette rivalité ce qu’elle est aujourd’hui, à savoir l’une des plus belles du football universitaire.
Prédiction : Florida 23, Florida State 17.

#18 Ole Miss (8-3) @ #21 Mississippi State (8-3)
Samedi 28 novembre 2015, 19h30 (01h30, heure française)
C’est la supériorité de l’Etat du Mississippi qui est en jeu dans le traditionnel Egg Bowl qui met aux prises l’université publique de Mississippi State et l’université privé de Mississippi (Ole Miss). Cette rivalité est la 10ème plus longue du College Football (110 matchs). Le vainqueur reçoit le « Golden Egg » (oeuf en or).
Prédiction : Mississippi State 37, Ole Miss 31.

Texas A&M (8-3) @ LSU (7-3)
Samedi 28 novembre 2015, 19h30 (01h30, heure française)
La rivalité entre les Aggies (Texas A&M) et les Tigers (LSU) vient de prendre une nouvelle tournure depuis 2012. En effet, depuis trois saisons, Texas A&M a rejoint LSU dans la Southeastern Conference (SEC), assurant ainsi une rencontre annuelle entre les 2 universités. Ce n’est pas la première fois que les 2 équipes se retrouvent dans la même conférence puisque les Aggies et les Tigers ont chacun fait parti de la Southern Intercollegiate Athletic Association Conference (SIAA) au début du XXè siècle. 53 rencontres ont été jouées depuis 1899, et LSU reste actuellement sur 4 victoires consécutives, dont une lors du Cotton Bowl en 2011. Est-ce que ce sera le dernier match de coach Les Miles avec les Tigers ? Plusieurs rumeurs annoncent son renvoi dès la fin de cette rencontre. RB Leonard Fournette (LSU) a l’opportunité de finir la saison sur une bonne notre après 3 derniers matchs difficiles.
Prédiction : LSU 20, Texas A&M 17.

Autres matchs : Connecticut @ Temple.

Samedi – A partir de 22h00 (4h en France)

Arizona State (6-5) @ California (6-5)
Samedi 28 novembre 2015, 22h00 (04h00, heure française)
Prédiction : California 42, Arizona State 38.

Autres matchs : Air Force @ New Mexico.

Votre programme TV

 Ohio State @ Michigan, en rediffusion dimanche 28 novembre à 1h00 et à 12h45 et mardi 1er décembre à 1h00.

Calendrier complet de cette semaine 13

L'équipe TBP est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

NC State-Clemson (27-21 2OT) : le Wolfpack enfonce les Tigers dans la crise

Le Wolfpack de North Carolina State met fin à la malédiction et s’impose enfin face à son rival de l’ACC Coastal, #9 Clemson, qui subit une 2ème défaite en saison régulière pour la première fois depuis 2014.

Publié

le

Crédit photo : Clemson Sports Talk

Nous avions bien remarqué que ces Tigers de #9 Clemson (2-2, 1-1 ACC) ne ressemblaient aux équipes habituelles de Dabo Swinney. N’avaient-ils pas inscrit que 17 points en deux matchs joués contre des équipes FBS ? Une défense solide mais une attaque abysssale qui a touché un peu plus le fond lors de ce match disputé dans un Carter-Finley Stadium bouillant.

Exposé au pass rush adverse pendant un peu plus de 60 minutes en raison d’une ligne offensive déficiente, le sophomore QB DJ Uiagalelei (12/26, 111 yards, 2 TDs, 1 INT) a encore souffert. Beaucoup souffert. 214 yards offensifs. C’est le tout petit total de yards des Tigers dans ce match. Bien loin des explosions offensifs de l’ère Trevor Lawrence/Travis Etienne. Le quarterback de #9 Clemson semble complètement désynchronisé avec un groupe de receveurs pourtant talentueux. Seule son entente avec WR Justyn Ross (8 réceptions, 77 yards, 2 TDs) a permis aux Tigers de franchir le mur défensif du Wolfpack.

Pas suffisant face à une équipe de North Carolina State (3-1, 1-0 ACC) qui a su imposer son tempo (41 minutes de possession) et qui aurait dû l’emporter dans le temps règlementaire sans de trop nombreuses pénalités (11 pénalités, 105 yards) et si K Christopher Dunn n’avait pas manqué 3 FGs dont un de 39 yards à la dernière seconde du 4ème quart-temps qui a envoyé le match en overtime.

Le Wolfpack a pris les devants 14-7 dans le 3ème quart-temps suite à une superbe passe de TD de QB Devin Leary (32/44, 238 yards, 4 TDs) à destination de WR Devin Carter (5 réceptions, 54 yards, 2 TDs) qui faisait suite à un TD d’un WR Emeka Emezie (14 réceptions, 116 yards, 1 TD) omniprésent dans ce match. #9 Clemson a finalement recollé au score sur un TD au sol du true freshman RB Will Shipley (36 yards au sol, 1 TD).

Deux TDs sur réception réussis par WR Justyn Ross et WR Thayer Thomas ont envoyé les deux équipes en double prolongation. QB Devin Leary va alors réussir sa 4ème passe de TD de l’après-midi en se connectant avec un WR Devin Carter en mode équilibriste. NC State prenait alors le contrôle, 27-21. QB DJ Uiagalelei ne trouva aucun receveur sur sa tentative de passe sur un 4ème down offrant ainsi la victoire au Wolfpack et à ses supporteurs qui envahirent alors le terrain.

Avec cette défaite, #9 Clemson voit se terminer sa série de 36 victoires d’affilée contre des équipes non-classées et peut dire adieu à une 7ème participation consécutive au College Football Playoff. Champions de l’ACC lors des 6 dernières saisons, les Tigers n’ont maintenant plus leur destin entre leurs mains et pourrait même être écarté de la finale de conférence pour la première fois depuis 2014.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Arkansas-Texas A&M (20-10) : Woo Pig Sooie! Les Hogs restent invaincus

Menés par un QB KJ Jefferson courageux, les Razorbacks de #16 Arkansas remportent le Southwest Classic face à leurs rivaux de #7 Texas A&M et mettent ainsi fin à une série de neuf défaites consécutives subies face aux Aggies.

Publié

le

Crédit photo : Tony Gutierrez, AP

On s’attendait à un combat physique de tous les instants tant charactéristique des affrontements de la division SEC West et c’est exactement ce que les Razorbacks et les Aggies nous ont offert pendant 60 minutes. Et à ce petit jeu, c’est #16 Arkansas qui est sorti vainqueur dans ce match entre ces deux rivaux historiques (le premier match entre les deux équipes remonte à 1903).

Ce qui était moins attendu était la performance du jeu aérien des Razorbacks. La défense des Aggies n’avaient accordé que 232 yards dans les airs en 3 matchs cette saison. #16 Arkansas (4-0, 1-0 SEC) avait déjà accumulé 229 yards à la passe… à la mi-temps ! QB KJ Jefferson (7/15, 212 yards, 2 TDs et 50 yards au sol) a su rapidement trouver le bon rythme; et il a pu compter sur deux exploits de WR Treylon Burks (6 réceptions, 167 yards, 1 TD) et de RB AJ Green pour permettre aux Hogs de mener 17-0 en fin de 1er quart-temps face à une équipe de #7 Texas A&M (3-1, 0-1 SEC) dont les limites en attaque ont encore une fois crevé l’écran (272 petits yards au total).

Le score était alors de 17-0 et rien ne laissait penser que les Aggies seraient capables de renverser la situation tant l’escouade offensive tournait au ralenti. Jamais QB Zach Calzada (20/36, 151 yards, 1 TD) n’a trouvé le bon rythme et hormis quelques exploits de RB Isaiah Spiller (95 yards, 1 TD), #7 Texas A&M a rarement mis en danger la puissante défense des Razorbacks même lorsque le running back vedette des Aggies a réussi son TD de 67 yards.

Avec ce succès, #16 Arkansas débute la saison avec un bilan de 4-0 pour la première fois depuis 2012, année au cours de laquelle les Razorbacks étaient montés jusqu’à la 8ème place de l’AP Poll. Ils joueront samedi prochain face à #4 Georgia dans ce qui sera l’un des big games de la week 5.

Pour #7 Texas A&M, c’est une fin de série. Les Aggies avaient remporté leurs 11 derniers matchs de saison régulière.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Notre Dame-Wisconsin (41-13) : Mertz implose, Brian Kelly entre dans la Légende

Les Fighting Irish de #12 Notre Dame auront eu besoin de leur 3ème quarterback, d’un big play sur équipes spéciales et d’une superbe prestation défensive pour offrir à Brian Kelly sa 106ème victoire à la tête du programme de South Bend.

Publié

le

Ce n’est pas toujours très esthétique et ils ont de nouveau exposé certaines carences dans leur jeu notamment sur la ligne offensive mais les Fighting Irish de #12 Notre Dame (4-0) enchainent une 4ème victoire en 4 matchs en s’imposant largement, 41-13, au Soldier Field de Chicago face aux Badgers de #18 Wisconsin (1-2).

Avec ce succès obtenu grâce à 31 points inscrits par les Fighting Irish dans le 4ème quart-temps, Brian Kelly dépasse le légendaire Knute Rockne et réécrit les livres d’Histoire du programme de Notre Dame en devenant le head coach le plus victorieux (106 victoires).

Et cette victoire aura été obtenue au terme d’un combat physique de tous les instants. Les Golden Domers ont eu besoin de leur 3ème quarterback, QB Drew Pyne (6/8, 81 yards, 1 TD), pour s’en sortir dans un 4ème quart-temps que les Badgers ont entâmé avec une avance de 13-10 suite au 6ème sack accordé par une ligne offensive de #12 Notre Dame en grande difficulté tout au long de l’après-midi. Les Golden Domers ont ainsi utilisé quatre joueurs au poste de tackle gauche dont les deux freshmen OT Tosh Baker et OT Joe Alt. Sans grand succès. À un tel point que les Fighting Irish ont complètement abandonné leur habituel jeu au sol surpuissant (3 petits yards dans ce match !).

Après le FG de 27 yards de K Collin Larsh qui donnait une avance de 3 points à #18 Wisconsin à l’entrée du dernier quart-temps, RB Chris Tyree va réussir le tournant du match en remontant le terrain sur 96 yards pour un superbe TD sur retour de kickoff. Les Badgers vont alors complètement sombrer. À l’image du sophomore QB Graham Mertz (18/41, 240 yards, 1 TD, 4 INTs) qui va imploser dans les dernières minutes du match commettant deux Pick Six coup sur coup. Les deux TDs défensifs de LB Drew White et LB Jack Kiser, qui ont suivi une passe de TD de QB Drew Pyne à destination de WR Kevin Austin Jr (6 réceptions, 76 yards, 2 TDs), vont porter l’écart à 28 points en à peine 13 minutes.

Ce match des Shamrock Series était également l’occasion de retrouvailles entre le senior QB Jack Coan (15/29, 158 yards, 1 TD) et ses anciens coéquipiers de #18 Wisconsin. Remplacé par QB Graham Mertz au début de la saison 2020, le quarterback des Fighting Irish a rejoint le campus de South Bend au cours du printemps via le portail des transferts. Dans son rôle de game manager, il n’aura commis aucune erreur dans ce match sans jamais donner de le moindre rythme. Sacké à 5 reprises, il a quitté le terrain au début du 4ème quart-temps laissant à QB Drew Pyne le soin de conclure la rencontre.

Avec cette victoire, #12 Notre Dame devrait faire son retour dans le Top 10 de l’AP Poll. Cette 7ème défaite consécutive des Badgers face à une équipe classée enfonce un peu plus le programme de Madison dans le doute. #18 Wisconsin s’enferme dans un jeu conservateur stéréotypé en raison de l’absence quasi-totale de jeu aérien. Avec déjà deux défaites au compteur, les Badgers peuvent déjà dire adieu à un bowl du Nouvel An.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Le résumé de la week 3 : Penn State monte en puissance, Alabama se fait peur et UCLA chute

Publié

le

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 3 :

L’affiche de la semaine

#11 Florida 29, #1 Alabama 31

Malgré l’ambiance survoltée du Swamp, le freshman QB Bryce Young n’a pas tremblé assurant une courte victoire à une équipe du Crimson Tide de #1 Alabama qui a montré quelques failles en défense.

QB Bryce Young (22/35, 240 yards, 3 TDs) savait que ce déplacement à Gainesville (Floride) serait un enfer. Le bruit assourdissant du Swamp rend quasiment impossible les communications entre le quarterback adverse et ses coéquipiers. Seule possibilité de s’en sortir ? Débuter le match à 100 km/h pour calmer tout le monde.

Et c’est exactement ce que le Crimson Tide va réussir : 3 TDs sur les 3 premières possessions. La troupe de Nick Saban menait alors 21-3 à la fin du premier quart-temps. Un début de rencontre parfait.. qui sauvera #1 Alabama (3-0, 1-0 SEC) en fin de match. Car les Gators ont démontré une vraie force de caractère infligeant un 26-10 aux champions de SEC en titre lors des 3 derniers quart-temps.

Résumé complet du match Florida-Alabama

QB J.T. Daniels, USC – Crédit photo : Butch Dill, AP

Résultats des équipes du Top 25

#2 Georgia 40, South Carolina 13

De retour de blessure après une semaine d’absence, QB JT Daniels (23/31, 303 yards, 3 TDs, 1 INT) a offert un récital face à une équipe de South Carolina dépassée par la puissance de l’attaque des Dawgs. Le quarterback de #2 Georgia (3-0) a notamment réussi deux passes de TD longue distance à destination de WR Jermaine Burton et WR Adonai Mitchell. Bonne nouvelle pour les Gamecocks : le prometteur QB Luke Doty (13/26, 143 yards, 1 TD, 1 INT) a pu enfin faire ses premiers pas cette saison. Mauvaise nouvelle pour les Gamecocks : la sérieuse blessure du leader défensif LB Sherrod Greene.

#3 Oklahoma 23, Nebraska 16

À l’occasion du 50ème anniversaire du « Game of the Century » de 1971, #3 Oklahoma et Nebraska nous ont livré un combat digne de la grande époque de la Big Eight. La défense des Cornhuskers n’a pas trouvé de solution pour ralentir le jeu au sol des Sooners (194 yards). QB Spencer Rattler (24/34, 214 yards, 1 TD, 1 INT et 1 TD au sol) et RB Kennedy Brooks (75 yards au sol, 1 TD) ont tous les deux réussis un TD sur course. Mais tout s’est joué sur le dernier drive du match, QB Adrian Martinez (19/25, 289 yards, 1 TD et 1 INT) se faisant sacker à deux reprises. On retiendra également de ce match la fantastique interception à une maine réussie par CB DJ Graham (voir plus bas). À noter qu’il s’agissait du premier match depuis 2010 entre ces deux rivaux historiques.

#4 Oregon 48, Stony Brook (FCS) 7

Une semaine après leur victoire à #9 Ohio State, les Ducks de #4 Oregon (3-0) ont eu du retard à l’allumage avant de prendre le large en 2ème mi-temps. Le freshman QB Ty Thompson (6/9, 82 yards, 2 TDs), entré en jeu au retour des vestiaires en remplacement d’un QB Anthony Brown (14/18, 159 yards, 1 TD) légèrement blessé, a réussi ses deux premiers TDs en carrière. Après avoir réussi l’interception de la victoire face aux Buckeyes, CB Verone McKinley III a de nouveau intercepté à deux reprises le QB adverse. À noter également que DE Kayvon Thibodeaux et DE Bradyn Swinson ont tous les deux été laissés au repos.

#5 Iowa 30, Kent State 7

Encore une performance remarquable de RB Tyler Goodson (153 yards au sol, 3 TDs) et de la défense des Hawkeyes de #5 Iowa (3-0) qui remportent une 9ème victoire d’affilée en saison régulière. Avec ce succès, #5 Iowa peut fêter sa 300ème victoire au Kinnick Stadium.

RB Will Shipley, Clemson – Crédit photo : John Bazemore, AP

#6 Clemson 14, Georgia Tech 8

Quelle frayeur pour les Tigers de #6 Clemson (3-0) ! Il aura fallu un goal line stand et un plaquage de LB James Skalski dans les dernières secondes du match pour que les champions de conférence ACC se sortent d’une situation compliquée #6 Clemson pensait avoir fait le plus difficile lorsque le freshman RB Will Shipley (88 yards au sol, 2 TD) inscrit son 2ème TD de l’après-midi mais l’attaque des Tigers a tellement tourné au ralenti que Georgia Tech (1-2) a repris confiance sous l’impulsion de QB Jordan Yates (20/33, 203 yards et 32 yards au sol). Encore une performance inquiétante de QB DJ Uiagalelei (18/25, 126 yards) du côté de #6 Clemson.

#7 Texas A&M 34, New Mexico 0

Facile victoire des Aggies de #7 Texas A&M (3-0) face à un adversaire largement inférieur. Pour sa première titularisation en remplacement de QB Haynes King, QB Zach Calzada (19/33, 275 yards, 3 TDs, 1 INT) a réussi 3 passes de TD. Il s’agit de la 11ème victoire consécutive des Aggies en saison régulière. #7 Texas A&M débute ainsi une saison avec un bilan de 3-0 pour la première fois depuis 2016.

Indiana 24, #8 Cincinnati 38

Menés de 14 points en fin de première mi-temps, les Bearcats de #8 Cincinnati ont réussi à retrouver le momentum pour s’imposer à Indiana à deux semaines d’un déplacement crucial à Notre Dame. Un targeting a été le point de basculement pour un programme de #8 Cincinnati qui avait pourtant bien mal débuté ce match (5 pénalités pour false start et 2 turnovers). Menés 14-0 à 2:27 de la fin de la première mi-temps, les Bearcats vont grandement bénéficier de l’expulsion pour targeting du leader défensif des Hoosiers d’Indiana (1-2), LB Micah McFadden. Le momentum va alors complètement changer de camp, #8 Cincinnati inscrivant 17 points consécutifs après cet événement déterminant qui aura également eu pour effet de redonner de l’énergie à la défense des Bearcats (2 interceptions).

Résumé complet du match Indiana-Cincinnati

RB TreVeyon Henderson, Ohio State – Crédit photo : Jay LaPrete, AP

#9 Ohio State 41, Tulsa 20

En difficulté pendant trois quart-temps, les Buckeyes de #9 Ohio State (2-1) retrouvent le chemin de la victoire grâce au true freshman RB TreVeyon Henderson (277 yards au sol, 3 TDs) qui bât le record de la fac pour le nombre de yards au sol réussi par un freshman détenu jusque-là par le légendaire Archie Griffin. L’inquiétude se poursuite sur le campus de Columbus (Ohio) : la défense de #9 Ohio State n’est toujours pas au point (428 yards à la passe accordés à QB David Brin) malgré la mise à l’écart pour ce match du coordinateur défensif Kerry Coombs.

#10 Penn State 28, #22 Auburn 20

109 000 spectateurs. Une ambiance de folie au Beaver Stadium. Pour la première fois depuis 2019, c’était soir de White Out à University Park. Et pour la première fois depuis 2001, des équipes de la Big Ten et de la SEC s’affrontaient sur campus. Tout était en place pour un match ultra-disputé. Et c’est exactement ce que #10 Penn State (3-0) et #22 Auburn (2-1) nous ont offert. Bataille des tranchées, big plays offensifs et défensifs et un scénario à suspense : on en redemande toutes les semaines. Déjà décisif il y a deux semaines face à Wisconsin, S Jaquan Brisker a encore une fois pesé sur le sort du match défendant superbement une passe de QB Bo Nix (21/27, 185 yards) dans la end zone des Nittany Lions à destination de WR Demetris Robertson qui aurait pu donner la victoire à #22 Auburn.

Résumé du match Penn State-Auburn

#12 Notre Dame 27, Purdue 13

Il aura fallu deux TDs longue distance de RB Kyren Williams (91 yards au sol, 1 TD et 1 TD sur réception) pour permettre aux Fighting Irish de #12 Notre Dame (3-0) de s’imposer à domicile face à une accrocheuse équipe de Purdue (2-1) offrant ainsi une 105ème victoire à Brian Kelly qui égale ainsi le record du légendaire Knute Rockne. La ligne offensive des Golden Domers a encore souffert : QB Jack Coan (15/30, 223 yards, 2 TDs) a été sacké à 4 reprises ce qui ne l’a pas empêché de réussir deux passes de TD. On retiendra également le nouveau big play défensif de S Kyle Hamilton, auteur d’une interception qui a définitivement scellé le sort du match.

QB Jake Haener, Fresno State – Crédit photo : Marcio Jose Sanchez, AP

#13 UCLA 37, Fresno State 40

Désillusion pour les Bruins de #13 UCLA (2-1) qui trébuchent à domicile face à des Bulldogs de Fresno State (2-1) qui ne cessent de surprendre cette saison. Menés par un QB Jake Haener (39/53, 455 yards, 2 TDs, 1 INT) héroïque, ces derniers ont pris une avance 23-10 à la mi-temps avant de laisser QB Dorian Thompson-Robinson (14/24, 278 yards, 3 TDs et 67 yards au sol) et les Bruins repasser devant à :54 de la fin. Mais un dernier drive d’anthologie du quarterback des Bulldogs va permettre à Fresno State de réussir l’exploit grâce à une passe de TD à destination de WR Jalen Cropper à :14 de la fin du match.

UNLV 3, #14 Iowa State 48

Après deux performances offensives décevantes lors des deux premières semaines, l’attaque des Cyclones de #14 Iowa State (2-1) a retrouvé son rythme à l’image d’un QB Brock Purdy (21/24, 288 yards, 3 TDs) qui a du rebondir une semaine après sa performance catastrophique face à #5 Iowa (3 INTs). RB Breece Hall (100 yards au sol, 2 TDs) en a profité pour réussir un 15ème match d’affilée avec au moins un TD.

West Virginia 27, #15 Virginia Tech 21

Après avoir pris une avance de 20 points en fin de 3ème quart-temps, les Mountaineers de West Virginia (2-1) sont passés tout proche de la correctionnelle ne s’imposant face à #15 Virginia Tech (2-1) que dans les dernières secondes lorsque la passe de QB Braxton Burmeister (19/31, 223 yards, 2 TDs) sur un 4ème down fût parfaitement défendue dans la end zone. West Virginia avait su construire une avance 27-7 grâce aux 2 passes de TD de QB Jarret Doege (15/26, 193 yards, 2 TDs, 1 INT) et aux 161 yards au sol de RB LD Brown. Avec ce succès, les Mountaineers remportent le Black Diamond Trophy pour la première fois depuis 2003.

Buffalo 25, #16 Coastal Carolina 28

Loin de leur Caroline du Sud, les Chanticleers de #16 Coastal Carolina (3-0) ont souffert des deux côtés du ball pour préserver leur invincibilité en 2021. QB Grayson McCall (19/19, 232 yards, 3 TDs, 1 INT) s’est notamment fait intercepter pour la première fois de la saison et la défense des champions de conférence Sun Belt en titre a été bousculé par le jeu au sol surpuissant de Buffalo (1-2). #16 Coastal Carolina a remporté ses 8 derniers matchs hors-conférence.

QB Matt Corral, Ole Miss – Crédit photo : Rogelio V. Solis, AP

Tulane 21, #17 Ole Miss 61

Démonstration offensive des Rebels de #17 Ole Miss (3-0) qui ont accumulé 707 yards en attaque en route vers une victoire facile face à Tulane (1-2). Grand artisan de ce succès ? QB Matt Corral (23/31, 355 yards, 3 TDs et 68 yards au sol, 4 TDs) évidemment. Le leader des Rebels devient même le premier quarterback de l’Histoire de la SEC à réussir 3 passes de TD et 4 TD au sol dans le même match. Le coup d’envoi de cette rencontre a été reporté de 2 heures en raison d’orages violents ce qui n’a pas refroidi une attaque de #17 Ole Miss qui a réussi 6 TDs sur ses 7 premières possessions. Les Rebels ont déjà réussi 158 points et 1906 yards en trois matchs en 2021.

#23 Brigham Young 27, #19 Arizona State 17

Les Cougars de #23 Brigham Young (3-0) remportent une 3ème victoire d’affilée contre les équipes de la Pac-12 et la formule a été la même que la semaine passée face à Utah : inspirations de QB Jaren Hall (15/27, 214 yards, 2 TDs, 2 INTs) au moment opportun et bigs plays défensifs. En commettant 4 turnovers et 16 pénalités (!!!) dans ce match, les Sun Devils de #19 Arizona State (2-1) n’ont eu aucune chance. Les Cougars se sont assurés la victoire à 1:19 sur une passe de TD du backup QB Baylor Romney à destination de WR Isaac Rex.

#20 Arkansas 45, Georgia Southern 10

Une semaine après sa démonstration face à Texas, #20 Arkansas (3-0) n’a pas baissé d’intensité face à Georgia Southern (1-2), QB KJ Jefferson en profitant pour établir de nouveaux records personnels avec 366 yards à la passe et 3 TDs.

#21 North Carolina 59, Virginia 39

Festival offensif à Chapel Hill ! 1273 yards et 98 points combinés ! Menés de 4 points à la mi-temps, les Tar Heels de #21 North Carolina (2-1) ont retrouvé leur rythme offensif au retour des vestiaires réussissant 5 TDs sur leurs 5 possessions en 2ème mi-temps. QB Sam Howell (14/21, 307 yards, 5 TDs, 1 INT et 112 yards au sol) a remporté son duel à distance avec QB Brennan Armstrong (39/54, 554 yards, 4 TDs, 1 INT) établissant même un nouveau record personnel avec 112 yards au sol. Le quarterback des Tar Heels étaient parfaitement entourés dans ce match, RB Ty Chandler réussissant sa meilleure performance en carrière avec 198 yards au sol et 2 TDs tandis que WR Josh Downs (8 réceptions, 203 yards, 2 TDs) a dépassé les 200 yards sur réception.

LB Quavaris Crouch, Michigan State – Crédit photo : Michael Reaves, AP

#24 Miami 17, Michigan State 38

Les Spartans de Michigan State (3-0) sont-ils de retour ? Portée par un QB Payton Thorne (18/31, 261 yards, 4 TDs) impérial, la troupe de Mel Tucker a martyrisé une équipe de #24 Miami (1-2) indisciplinée (10 pénalités) et qui n’a pas su protéger le ballon (4 turnovers). Et encore une fois, RB Kenneth Walker III (172 yards au sol) a sonné la charge en attaque pour une équipe de Michigan State qui réussit son meilleur début de saison depuis 2015.

#25 Michigan 63, Northern Illinois 10

373 yards au sol pour un total de 606 yards en attaque : les Wolverines de #25 Michigan (3-0) ont détruit les Huskies de Northern Illinois inscrivant notamment 9 TDs sur leurs 9 premières possessions ! À ce petit jeu, RB Blake Corum (125 yards au sol) termine le match avec 3 TDs. Dur après-midi pour QB Rocky Lombardi (9/17, 47 yards, 1 TD, 1 INT) qui faisant son retour à Big House un an après sa victoire face aux Wolverines alors qu’il était le quarterback des Spartans de Michigan State.

Les autres résultats

Conférence ACC

Louisville 42, UCF 35
Pittsburgh 41, Western Michigan 44
Syracuse 62, Albany 24
Temple 3, Boston College 28
Duke 30, Northwestern 23
Wake Forest 35, Florida State 14
North Carolina State 45, Furman (FCS) 7

Conférence Big Ten

Illinois 17, Maryland 20
Kansas State 38, Nevada 17
Rutgers 45, Delaware (FCS) 13

Conférence Big 12

Texas 58, Rice 0
Kansas 7, Baylor 45
Kansas State 38, Nevada 17
Boise State 20, Oklahoma State 21

QB Jaxson Dart, USC – Crédit photo : Young Kwak, AP

Conférence Pac-12

Colorado 0, Minnesota 30
Washington 52, Arkansas State 3
California 42, Sacramento State 30
Washington State 14, USC 45
Oregon State 42, Idaho (FCS) 0
San Diego State 33, Utah 31 3OT
Arizona 19, Northern Arizona (FCS) 21

Conférence SEC

Kentucky 28, Chattanooga (FCS) 23
Missouri 59, Southeast Missouri State (FCS) 28
Tennessee 56, Tennessee Tech (FCS) 0
LSU 49, Central Michigan 21
Vanderbilt 23, Stanford 41

Conférence American

Houston 45, Gambling (FCS) 0
Memphis 31, Mississippi State 29
Louisiana Tech 37, SMU 39
South Florida 38, Florida A&M (FCS) 17

Conférence MAC

Bowling Green 27, Murray State (FCS) 10
Toledo 6, Colorado State 22
Akron 35, Bryant (FCS) 14
Miami (Ohio) 42, Long Island (FCS) 7
UMass 28, Eastern Michigan 42

Conférence Mountain West

Wyoming 45, Ball State 12
Air Force 45, Utah State 49
Hawaii 13, San Jose State 17

Conférence Sun Belt

Louisiana 49, Ohio 14
Georgia State 20, Charlotte 9
Appalachian State 44, Elon (FCS) 10
North Texas 6, UAB 40
Texas State 34, Incarnate Word (FCS) 42

Conférence USA

Marshall 38, East Carolina 42
UTSA 27, Middle Tennessee 13

Indépendants

Army 52, Connecticut 21
Liberty 45, Old Dominion 17
New Mexico State 43, South Carolina State (FCS) 35

L’image de la semaine

Cela faisait deux ans que les fans des Nittany Lions de Penn State étaient privés du traditionnel White Out. La plus grosse ambiance du College Football. Magique.

Highlights

Le TD de la semaine

Les Bulldogs avaient failli faire tomber #4 Oregon. Ils ont réussi leur coup cette fois-ci au Rose Bowl face aux Bruins de #13 UCLA grâce à un match héroïque de QB Jake Haener, auteur de la passe de la victoire malgré une douloureuse blessure de la hanche.

La passe de la semaine

Certes, Nevada s’est incliné face à Kansas State mais QB Carson Strong a encore démontré l’incroyable puissance de son bras.

La réception de la semaine

QB Sam Howell a perdu Dazz Newsone et Dyami Brown au cours de l’intersaison… il a déjà trouvé sa nouvelle cible préférée, WR Josh Downs, qui réussit la plus belle réception de cette week 3.

La course de la semaine

Les Buckeyes d’Ohio State ont trouvé leur nouvelle superstar au poste de running back : le true freshman RB TreVeyon Henderson. À peine trois matchs au niveau NCAA et déjà des coups d’éclat fabuleux. Il terminera la match avec 270 yards et 3 TDs.

La stat’ de la semaine

#1 Alabama s’est imposé (dans la douleur) au Swamp. Le Crimson Tide a remporté ses 32 derniers matchs face à des équipes de la division SEC East.

La stat’ de la semaine II

L’interception de la semaine

Ça restera peut-être comme le plus jeu de la saison ! Une interception hors du commun de la star montante de la défense des Sooners de #3 Oklahoma, CB DJ Graham.

Le #WTF de la semaine

Les équipes spéciales de Mississippi State n’immobilise pas le ballon et laisse l’explosif WR Calvin Austin III réussir un TD sur retour de punt totalement improbable. Seul hic : le TD n’aurait pas dû être accordé car l’un des arbitres a involontairement signalé un « stop the clock ». De plus, Memphis avait deux joueurs portant le numéro 4 sur le terrain. On vous l’a dit : du grand What The Fuck !

Le Trick Play de la semaine

Reverse. Double pass. Tout y est. Sauf le TD.

Le plaquage de la semaine

Course renversée de WR Brennan Presley (Oklahoma) qui rencontre un mur nommé S JL Skinner (Boise State). Ouch !

Le big play défensif de la semaine

#6 Clemson a évité une terrible désillusion lors de son match face à Georgia Tech. Il aura fallu un big play défensif de LB James Skalski pour assurer la victoire des Tigers.

Performances individuelles

Lors de cette 3ème semaine de la saison 2021, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Brennan Armstrong (Virginia), 39/54, 554 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Jake Haener (Fresno State), 39/53, 455 yards, 2 TD, 1 INT.
– QB Will Rogers (Mississippi State), 50/67, 419 yards, 3 TD, 0 INT.
– QB Tyler Shough (Texas Tech), 26/35, 399 yards, 4 TD, 0 INT.
– QB Tanner Mordecai (SMU), 36/48, 395 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB Kenny Pickett (Pittsburgh), 23/31, 382 yards, 6 TD, 1 INT.
– RB TreVeyon Henderson (Ohio State), 24 courses, 277 yards, 3 TD.
– RB Jaylen Warren (Oklahoma State), 32 courses, 218 yards, 2 TD.
– RB Ty Chandler (North Carolina), 20 courses, 198 yards, 2 TD.
– WR Josh Downs (North Carolina), 8 réceptions, 203 yards, 2 TD.

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus