Suivez-nous

Oklahoma Sooners

[preview] Oklahoma vs Oklahoma State

Présentation du match entre les Sooners d’Oklahoma et les Cowboys de Oklahoma State.

Publié

le

#3 Oklahoma (10-1) @ #8 Oklahoma State (10-1)

Stillwater, Oklahoma
Boone Pickens Stadium
Samedi 28 novembre 2015
20h00 (heure Est, 02h00 en France)
LIVE

Après une saison un peu folle dans la Big 12, voici enfin arriver la dernière semaine et donc l’épilogue pour cette conférence dont le niveau semble progresser chaque année. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le suspense aura été de mise ! A l’heure qu’il est, bien malin celui qui peut affirmer connaître le futur champion de conférence, et de nombreux scénarios sont encore possibles.  Dans ce superbe Bedlam, le derby de l’Oklahoma, les deux équipes peuvent encore prétendre au titre et pourquoi pas à une place dans le top 4 et une qualification pour le College Football Playoff.

QB Baker Mayfield, Oklahoma

Les favoris de cette rencontre sont probablement les Sooners de #3 Oklahoma, qui viennent de battre coup sur coup Baylor puis TCU, les deux favoris de la conférence en début de saison, et semblent sur un nuage depuis quelques semaines. Les inquiétudes du côté de Norman portaient surtout sur l ‘état de santé de QB Baker Mayfield (3209 yds, 33 TDs, 5 INTs), touché à la tête la semaine passée mais qui vient d’être autorisé à jouer ce Bedlam Game par le staff médical. Car sans son QB vedette, le programme de coach Bob Stoops n’est plus tout à fait le même : auteur d’une saison mémorable, certains en font même un outsider dans la course au Heisman Trophy. Il devrait être bien aidé par RB Samaje Perine (1160 yds, 13 TDs), qui semble enfin se réveiller après un début de saison poussif. Il vient tout simplement d’empiler 354 yards lors des deux dernières rencontres contre des équipes de tout premier plan ! Son pic de forme arrive au meilleur moment pour des Sooners qui espèrent bien impressionner le comité ce week-end pour décrocher une place dans le top 4 et se qualifier pour les demi-finales nationales. N’oublions pas WR Sterling Shepard (1114 yds, 10 TDs), indispensable cette saison et véritable poison pour les défenses adverses.

En défense, le groupe de linebackers est bourré de talent avec LB Dominique Alexander, meilleur plaqueur de l’équipe, LB Jordan Evans ou bien la vedette LB Eric Striker. La ligne défensive compte l’excellent pass rusher DE Charles Trapper et le puissant DT Charles Walker, qui auront la tâche de harceler le QB des Cowboys durant toute la rencontre. Le secondary est aussi impressionnant avec comme fers de lance CB Zach Sanchez, CB Jordan Thomas et S Ahmad Thomas.

QB Mason Rudolph, Oklahoma State

En face, les Cowboys d’Oklahoma State viennent de subir leur première défaite de la saison contre Baylor (35-45) mais conservent des chances de remporter la conférence. Pour cela, un impératif : la victoire dans ce nouvel épisode des Bedlam Series ! Faisons confiance à coach Mike Gundy pour remobiliser ses troupes après ce coup dur, et à QB Mason Rudolph (3591 yds, 21 TDs, 8 INTs) pour porter son escouade comme il a pris l’habitude de le faire depuis le début de la saison. Celui-ci sort d’un excellent match malgré la défaite (430 yds, 3 TDs) et montre aux observateurs qu’il est capable de jouer à très haut niveau face à de grosses écuries. Au sol, le porteur de balle principal sera encore RB Chris Carson (466 yds, 4 TDs) mais la menace principale viendra peut-être du backup QB J.W. Walsh, capable de rentrer sur le terrain pour lancer des passes de touchdowns (11 cette saison, 0 INT) ou bien pour scorer avec ses jambes (235 yds, 11 Tds à la course). Au poste de receveur, un trio se détache formé par WR James Washington (908 yds, 9 TDs), WR David Glidden (783 yds, 3 TDs) et WR Marcell Ateman (673 yds, 5 TDs). De l’autre côté du ballon, la vedette de l’équipe se nomme DE Emmanuel Ogbah, un des meilleurs passe rusher de tout le pays et capable à lui tout seul de mettre la pression sur le quarterback adverse. Le second rideau est emmené par LB Jordan Burton et LB Chad Whitener, alors que la force du secondary réside dans la paire de safety formée par S Tre Flowers et S Jordan Sterns, le meilleur plaqueur de l’équipe.

Bref, tous les ingrédients semblent réunis pour que l’on assiste à une fin de saison de feu dans cette conférence Big 12 ! Si les Sooners l’emportent, ils seront champions de conférence et prierons pour le comité CFP soit indulgent avec leur seule et horrible défaite face à Texas. Si les Cowboys l’emportent, ils devront espérer un faux pas de Baylor dans un de leurs deux derniers matchs pour remporter la conférence et espérer être sélectionnés dans le top 4. La clé du match sera sans doute l’état de santé de QB Baker Mayfield : si sa blessure est oubliée et qu’il parvient à tirer son équipe vers le haut comme lors des dernières semaines, alors il pourrait être capable de mener son équipe à la victoire, au titre et pourquoi pas à une place en demi-finale.

Pronostic : Oklahoma 35, Oklahoma State 21

Passionné de football depuis une quinzaine d'années, il est propriétaire des Packers de Green Bay (NFL) et a un petit faible pour les Golden Bears de Californie depuis son passage au Memorial Stadium en 2012. Suivant tout particulièrement la Pac 12 et la Big 10, il rejoint l'équipe de rédacteurs de The Blue Pennant à l'automne 2014.

Lire la suite
Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oklahoma Sooners

DE Jay Hayes transféré de Notre Dame à Oklahoma

L’ancien joueur de ligne défensive des Fighting Irish a finalement choisi de rejoindre les champions de conférence Big 12 en titre.

Publié

le

Les Sooners d’Oklahoma viennent de renforcer sérieusement leur ligne défensive en vue de la saison 2018 en s’assurant l’engagement du senior DL Jay Hayes qui rejoint le campus de Norman (Oklahoma) via un grad transfer.

Une semaine après avoir annoncé qu’il quittait le campus de South Bend (Indiana), il a fait part de sa décision via son compte Twitter :

Étant déjà diplômé de l’université Notre Dame, DL Jay Hayes pourra jouer avec les Sooners dès septembre prochain en vertu des règlements NCAA relatifs aux transferts d’étudiant-athlète diplômé.

L’ancien Fighting Irish a été titularisé lors des 13 matchs joués par Notre Dame l’an passé. Il a conclu la saison 2017 avec un total de 27 plaquages dont 3 pour perte, un sack et un fumble recouvert.

On notera que son arrivée surprise à Oklahoma peut s’expliquer par l’embauche récente par les Sooners de l’ancien coordinateur défensif de Notre Dame, Bob Diaco, au poste d’analyste défensif. Ce dernier avait recruté DL Jay Hayes pour les Fighting Irish en 2013.

Plusieurs joueurs des Sooners sont de retour en 2018 sur la ligne défensive mais ils feront face à la perte de leur meilleur pass-rusher de la saison dernière, DE Ogbonnia Okoronkwo.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

Le département athlétique de l’université de l’Oklahoma rafraîchit son image

Publié

le

Crédit photo : SoonerSports

Le Département athlétique de l’université de l’Oklahoma a dévoilé sa nouvelle identité graphique créée en partenariat avec l’équipe marketing de l’équipementier Nike.

Cette nouvelle identité comprend une nouvelle police de caractère, nommé « Sooner Born », qui sera notamment utilisée sur les nouveaux maillots de la marque Jordan Brand par les équipes de football et de basketball des Sooners.

On peut également remarquer une légère évolution du logo mythique « OU » dont la symétrie a été améliorée.

Un certain nombre d’établissement ont également été mis à jour :

Lire la suite

Oklahoma Sooners

Bob Diaco rejoint le coaching staff d’Oklahoma

L’ancien head coach de UCOnn et coordinateur défensif de Notre Dame et Nebraska devrait occuper le rôle d’analyste défensif.

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Nati Harnik

La défense d’Oklahoma est sur le point de devenir encore un peu plus impressionnante

Selon SoonerScoop.com, l’ancien coordinateur défensif de Notre Dame et Nebraska est sur le point de se joindre à l’équipe de coach de Lincoln Riley.

Le coaching staff défensif des Sooners d’OKlahoma comptera donc sur un 3ème ancien head coach parmi ses membres après le coordinateur défensif Mike Stoops (ex-Arizona) et le coach des defensive tackles Ruffin McNeil (ex-East Carolina).

Bob Diaco a passé la saison dernière en tant que coordinateur défensif des Cornhuskers de Nebraska… sans succès. Le changement de stratégie défensive (de 4-3 à 3-4) n’a pas eu les effets escomptés, la défense de Nebraska accordant 36.4 points (37.6 points en moyenne par match de conférence).

Avant ce passage sur le campus de Lincoln (Nebraska), Bob Diaco a passé trois saisons à la tête du programme de football de l’université Connecticut. Également un échec (fiche de 11-26).

Pourtant, il conserve une excellente réputation parmi les jeunes coachs après avoir fait de Notre Dame l’une des meilleures défenses du pays en 2012 ce qui lui avait permis de remporter le Broyles Award récompensant le meilleur coach assistant du pays avant son départ à Connecticut.

En rejoignant le campus de Norman (Oklahoma), son objectif est simple : redorer son image afin de rebondir ailleurs en tant que coordinateur défensif… à moins que Lincoln Riley envoie un message clair à Mike Stoops en le mettant sous pression.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

Avec la nomination de coach Lincoln Riley, Oklahoma fait le pari de la jeunesse

L’ancien coordinateur offensif des Sooners aura la lourde tâche d’assurer la succession du légendaire coach Bob Stoops.

Publié

le

Crédit photo : Mark D. Smith-USA TODAY Sports

Un après-midi tranquille du mois de juin a été frappé par un coup de tonnerre lorsque le légendaire coach d’Oklahoma, Bob Stoops, a annoncé sa retraite propulsant ainsi son jeune successeur Lincoln Riley sur le devant de la scène. Les Sooners ont-ils pris un risque avec la promotion de leur coordinateur offensif ?

A 33 ans, Lincoln Riley devient le plus jeune coach de l’Histoire du programme de Norman (Oklahoma). C’est également le plus jeune coach parmi les universités du Power Five (ACC, Big Ten, Big 12, Pac-12, SEC).

Embed from Getty Images

Il y a 14 ans, alors qu’il n’était âgé que de 19 ans, le nouveau coach des Sooners se joignait comme student assistant au staff des Red Raiders de Texas Tech menés alors par un certain Mike Leach. Après 7 saisons d’apprentissage auprès de l’un des plus brillants stratèges offensifs de l’Histoire du College Football, il décide de quitter le Texas pour rejoindre les Pirates d’East Carolina en tant que coordinateur offensif responsable des quarterbacks.

Son talent éclata alors à la face du monde du College Football ne laissant pas insensible plusieurs programmes à la recherche de solution en attaque. En 2015, Bob Stoops parvint à le convaincre de diriger le secteur offensif de l’un des plus victorieux programmes du pays. Le nouveau retraité retrouvait en ce jeune coordinateur offensif ce qu’il avait été auprès de Steve Spurrier à Florida à la fin des années 90 comme jeune coordinateur défensif.

En deux saisons, Lincoln Riley a transformé l’attaque des Sooners en l’une des plus explosives du pays faisant de QB Baker Mayfield le quarterback le plus efficace au niveau national dans le jeu aérien. Ce dernier, aujourd’hui senior, sera assurément l’un des prétendants au prestigieux trophée Heisman en 2017. Le nouveau head coach des Sooners a d’ailleurs été récompensé au terme de la saison 2016 en remportant le Broyles Award remis chaque année au meilleur assistant coach de la saison.

Il faut dire qu’Oklahoma a atteint des sommets en 2016 établissant un record NCAA pour l’efficacité à la passe et terminant au 2ème rang du pays avec une moyenne de 554.8 yards offensifs réussis par match. Les Sooners ont aussi participé au College Football Playoff alors que la Big 12 en avait été exclue l’année précédente. QB Baker Mayfield et WR Dede Westbrook ont respectivement terminé #3 et #4 dans la course au trophée Heisman. Le receveur des Sooners a également remporté le trophée Biletnikoff remis au meilleur receveur de la saison.

« En tant que jeune coach, quand tu décides d’en faire ton métier, ce genre d’opportunité représente tout ce dont tu as toujours rêvé. Je pense sincèrement que je vis actuellement un rêve. » – Lincoln Riley, head coach des Sooners d’Oklahoma.

Pourtant, Lincoln Riley aura assurément l’énorme pression de marcher dans les pas d’une légende. Malgré l’adoubement d’un Bob Stoops qui s’est déclaré confiant de laisser le programme d’Oklahoma dans de bonnes mains, et malgré son statut de prometteur head coach, qui lui a d’ailleurs valu une prolongation de trois ans à hauteur de 1.3 millions de $, il devra gérer une succession inattendue.

Dans quelques semaines, Lincoln Riley sera sous le feu des projecteurs. Son défi : préserver le haut niveau d’excellence d’un programme qui a remporté près de 80% de ses matchs lors des 18 dernières saisons et participer à 4 finales nationales. Des interrogations sur sa capacité à diriger un programme d’une telle envergure seront probablement exprimées. D’autres diront que son prédécesseur avait pris la tête des Sooners à 39 ans avant de remporter le titre de champion national deux ans plus tard, en 2000.

Lincoln Riley sera rapidement dans le vif du sujet : après un match d’ouverture face à UTEP le 2 septembre, les Sooners se rendront à Columbus pour y affronter les Buckeyes d’Ohio State.

Lire la suite
Publicité

NCAA sur Twitter

Articles les plus lus