Suivez-nous

UCLA Bruins

QB Josh Rosen est de retour

5 mois après sa blessure de l’épaule, le quarterback vedette de UCLA a fait son retour sur les terrains, mardi 4 avril.

Publié

le

Credit photo : Lawrence K. Ho / LA Times

Après avoir passé les cinq derniers mois loin des terrains à cause d’une blessure de l’épaule, le quarterback junior des Bruins de UCLA, QB Josh Rosen, a participé, mardi 4 avril, à son premier spring practice de l’année.

« Je me sens bien. Cela faisait longtemps que je n’avais pas joué au football. Pendant l’hiver, j’ai travaillé mes lancers en centre de rééducation mais c’est cool de pouvoir être à 100% sur le terrain avec mes coéquipiers » – Josh Rosen, quarterback des Bruins de UCLA.

QB Josh Rosen a subi une sévère entorse d’un ligament de l’épaule lors du match à Arizona State, le 8 octobre dernier. Dès lors, il a souffert d’une névralgie qui l’a écarté des terrains pour le reste de la saison des Bruins.

Considéré comme l’un favoris pour être le choix #1 de la draft NFL 2018, il a conclu l’année 2016 avec 1915 yards à la passe, 10 TD et 5 interceptions. En 2015, lors de sa saison freshman, il avait fait sensation en réussissant 3669 yards à la passe pour 23 TD.

« Il ne semble pas être embêté par quoi que ce soit. Je n’ai rien remarqué dans son jeu. Cela fait plaisir à voir » – coach Jim Mora à l’issue du premier spring practice de Josh Rosen.

Les Bruins de UCLA organisent leur Spring Game le 29 avril prochain et débuteront leur saison 2017 le dimanche 3 septembre face à Texas A&M.

Fan des Tigers de LSU et spécialiste de la conférence SEC, Nolan a rejoint la rédaction en avril 2016 comme rédacteur régulier des news.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

UCLA Bruins

Le légendaire Terry Donahue décède à l’âge de 77 ans

Recordman du nombre de victoires du programme de UCLA et dans la Pac-12, Terry Denahue est décédé, jeudi 4 juillet, dans sa maison de Newport Beach après deux années de lutte contre un cancer.

Publié

le

Arrivé sur le campus de Westwood (Californie) comme joueur de ligne défensive walk-on (non-boursier), Terry Donahue a passé la plus grande partie de sa vie dans l’entourage des Bruins de UCLA.

Dès sa première saison, il a marqué l’Histoire de l’université en remportant, en 1965, le premier Rose Bowl du programme lors d’une victoire surprise face à une équipe de #1 Michigan State alors invaincue. Après sa carrière de joueur, il a immédiatement intégré le coaching staff de Pepper Rodgers, puis celui de Dick Vermeil avant de prendre lui-même les rênes du programme en 1976, à l’âge de 31 ans.

Commence alors une fabuleuse carrière ponctuée par un record de 98 victoires en match de conférence (Pac-8, Pac-10, Pac-12). Il a également établi le record du nombre de victoires d’un coach à la tête du programme de UCLA (bilan de 151-74-8). En 20 saisons chez les Bruins, il a remporté 5 titres de champion de conférence (1982, 1983, 1985, 1987, 1993) terminant également à la 2ème place de la conférence à 7 reprises. Durant son ère, les Bruins ont gagné trois fois le Rose Bowl (1983, 1984, 1986).

Personne d’autre que Terry Donahue n’a participé au Grandaddy of Them All en tant que joueur, assistant coach et head coach.

Au cours de ses 20 saisons à la tête des Bruins, UCLA a remporté 40 victoires face à des équipes classées notamment en 1995 lorsque les Trojans de #11 USC sont tombés 24-20 dans leur L.A. Coliseum. Terry Donahue possède d’ailleurs un bilan positif en carrière dans la « Battle of L.A. » (10-9-1).

Sous sa direction, ce sont pas moins de 14 joueurs qui ont été draftés au 1er tour par la NFL dont les futurs Hall of Famers QB Troy Aikman, S Kenny Easley et OT Jonathan Ogden.

Au terme de cette fabuleuse carrière, il a rejoint plusieurs chaines de TV en tant qu’analyste (CBS Sports et Fox), puis il a rejoint l’administration des 49ers de San Francisco dont il a été le manager général de 2001 à 2005.

Lire la suite

UCLA Bruins

Under Armour veut mettre un terme au contrat de 280 millions de $ signé avec UCLA

Quatre ans après avoir signé un accord record avec les Bruins, l’équipmentier Under Armour reproche à UCLA de ne pas avoir respecté certains aspects du contrat.

Publié

le

Crédit photo : Under Armour

Dans sa tentative de conquérir le marché de la NCAA, l’équipementier Under Armour avait signé en 2016 un contrat monstre de 280 millions de $ sur 15 ans…

Quatre après cette entente, le mariage semble avoir touché le fond, Under Armour ayant aujourd’hui signifié à l’université californienne qu’il souhaitait mettre un terme à cette entente record.

Les raisons de cette décision surprise ? Les difficultés financières dont font face toutes les grandes compagnies de commerce de détail mais aussi en raison de l’incapacité de l’University California at Los Angeles de promouvoir la marque Under Armour depuis le début de cette entente ce qui représente un non-respect de l’une des clauses de ce contrat jugé faramineux à l’époque.

Cette décision surprise est un véritable camouflet pour le directeur athlétique, Dan Guerrero, qui est en poste depuis 18 ans et qui quittera ses fonctions… dans une semaine ! Beau cadeau passé à son successeur.

Toute perte de revenus substantiels pourrait être dévastatrice pour UCLA dont les finances ne sont pas au beau fixe. Sur l’année fiscal 2019, l’université a dû éponger un déficit budgétaire de la direction athlétique à hauteur de 18.9 millions de $ et l’année 2020 s’annonçait déjà pire avec l’annulation de plusieurs compétitions en raison de la pandémie dûe au covid-19.

Nike et Adidas, qui avaient été dans la course pour signer un contrat avec UCLA en 2016, seront-ils intéressés quatre ans plus tard ? Rien de garantie.

Dans la conférence Pac-12, Under Armour possède également un accord avec California et Utah… mais les produits des Bears n’apparaissent plus depuis quelques jours sur le site web de l’équipementier. Présage d’une refonte globale à venir ?

À noter que Under Armour est entre autres l’équipementier de Notre Dame, Auburn, Maryland, South Carolina, Wisconsin, Northwestern, Texas Tech et Boston College.

Lire la suite

UCLA Bruins

Nommé head coach des Bruins de UCLA, Chip Kelly fait son retour dans le College Football !

L’ancien coach des Ducks d’Oregon a signé un contrat de cinq ans avec le programme de Los Angeles.

Publié

le

Quelques jours après le renvoi de Jim Mora, l’université UCLA a nommé Chip Kelly au poste de head coach des Bruins en lui accordant un contrat de 5 ans pour un montant de 23.3 millions de $ avec une clause libératoire de 9 millions de $ le jour de ses 54 ans.

Chip Kelly sera officiellement présenté à la presse, lundi 27 novembre.

Les Bruins étaient à la recherche d’un head coach de renom depuis l’éviction de Jim Mora, le 19 novembre dernier, au lendemain de la défaite de UCLA à USC. Le coordinateur offensif Jedd Fisch occupait le poste par intérim pour le reste de la saison et a donc dirigé les Bruins lors de leur victoire 30-27 face à Cal.

C’est donc le grand retour de Chip Kelly dans la conférence Pac-12, lui qui a dirigé, avec succès, les Ducks d’Oregon de 2009 à 2012 (bilan de 46-7). Reconnu comme un stratège offensif, il a développé l’une des attaques plus innovantes de la dernière décennie, la Blur Offense. Son passage à Eugene a été marqué par la participation des Ducks à quatre bowls majeurs consécutifs (Rose Bowl, BCS Championship Game, Rose Bowl, Fiesta Bowl).

En 2013, Chip Kelly est parti pour diriger les Eagles de Philadelphie (NFL) avant d’être limogé soudainement en 2015. Il rebondira à San Francisco en 2016. Son expérience avec les 49ers sera catastrophique (bilan de 2-14) et il n’y restera finalement qu’une seule saison avant de devenir analyste TV sur le réseau ESPN en 2017.

Cette embauche est coup magistral pour un programme de UCLA qui n’a plus remporté de titre de champion de conférence depuis 1998. La dernière victoire au Rose Bowl ? 1985.

Lire la suite

UCLA Bruins

UCLA renvoie coach Jim Mora

Après 6 saisons à la tête des Bruins, Jim Mora a été remercié par UCLA quelques heures après une défaite 28-23 face au grand rival USC.

Publié

le

Crédit photo : Harry How/Getty Images

Au lendemain de la défaite des Bruins face aux Trojans de USC pour la 3ème année d’affilée, UCLA a annoncé le renvoi de coach Jim Mora… le jour de son anniversaire.

Ce dernier était à la tête des Bruins depuis 6 saisons. Il sera remplacé par le coordinateur offensif Jedd Fisch pour le dernier match de la campagne 2017, face à Cal.

« Effectuer un tel changement n’est jamais chose facile et c’est d’autant plus difficile lorsque vous savez que ce coach a tout donné pour l’université. Jim a aidé à rétablir le programme de football. Ces quatre premières saisons ont été un vrai succès mais les deux dernières n’ont pas rempli les objectifs. Nous remercions Jim et sa famille pour ce qu’ils ont fait pour l’université et pour leur engagement envers les étudiants-athlètes » – Dan Guerrero, directeur athlétique de UCLA.

Le bilan de Jim Mora à UCLA reste très positif. En 6 saisons avec les Bruins, sa fiche est de 46-30. Toutefois, après trois premières saisons exceptionnelles (29-11), les trois suivantes ont été plus délicates (17-19).

Selon les clauses de son contrat, Jim Mora touchera plus de 12 millions de $ d’indemnités de départ. Selon le porte-parole de l’université du campus de Westwood, cette somme sera payée grâce au fond propre du département athlétique. Pour rappel, avec un salaire annuel de 3.7 millions de $, Jim Mora était l’employé le mieux payé de l’État de Californie.

Les recherches pour trouver un successeur sont déjà lancées par Dan Guerrero, qui sera assisté du directeur associé, Josh Rebholz, et de l’ancien quarterback des Bruins, Troy Aikman. Un nom est sur toutes les lèvres : Chip Kelly, l’ancien coach des Ducks d’Oregon et actuellement analyste sur le réseau ESPN.

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus