Suivez-nous sur

Verchain Is #NotImpressed

Verchain is #NotImpressed 2013 – Week 14

Quand Verchain a des choses à dire, il les dit. Peu importe. Quelle que soit la réaction du public, Verchain is #NotImpressed.

#NotImpressed

Quand Verchain a des choses à dire, il les dit. Peu importe. Quelle que soit la réaction du public, Verchain is #NotImpressed.

Cette semaine, un nouvel article, pour évoquer les dessous du sport. ‘Dessous’, c’est le cas de le dire… Paru sur YahooSports.com la semaine passée… Disgusting…

QB Jameis Winston, Florida State

L’enquêteur sur l’affaire Jameis Winston a demandé du travail à un groupe de boosters de Florida State

L’officier de police sous le feu des critiques pour sa gestion de l’accusation d’agression sexuelle impliquant le quarterback de Florida State Jameis Winston a par deux fois sollicité l’autorisation d’obtenir un travail secondaire (de complément) avec les Seminole Boosters, conformément à des documents obtenus par Yahoo Sports.

Les demandes d’emploi de complément ont été effectuées par le Detective Scott Angulo du Département de police de Tallahassee les 15 septembre 2011 et 19 janvier 2012.

Le nom de Winston a été mentionné dans une plainte pour agression sexuelle qui se serait produite en décembre 2012. La famille de la victime supposée se demande pourquoi Angulo n’a pas collecté d’ADN et effectué de prise de sang sur Winston alors que l’avocat du joueur avait connaissance de la plainte dès février 2013.

Le bureau du Procureur de l’Etat examine l’incident et doit encore annoncer si Wilson sera inculpé. L’avocat de Winston a déclaré que son client n’a rien fait de répréhensible et suggéré qu’une quelconque relation sexuelle qui se serait produite entre Winston et la victime supposée aurait été librement consentie.

Contacté pour connaître les détails sur le travail effectué par Angulo pour les Seminole Boosters – un groupe de levée de fonds pour le département des sports de Florida State – , un employé de l’organisation a indiqué que le groupe employait régulièrement des officiers de police sur des évènements sportifs et pour assurer la sécurité dans les loges du Doak Campbell Stadium. Le Département de Police de Tallahassee n’a pas répondu à un appel demandant des informations complémentaires au sujet du travail d’Angulo pour les Seminole Boosters.

Willie Meggs, le Procureur d’Etat qui est en train d’enquêter sur l’affaire, a exprimé son étonnement du fait qu’il a fallu un an pour que le rapport de police mentionnant Winston atteigne son bureau, et il a indiqué que ce retard pouvait potentiellement mettre en cause certains aspects de l’enquête. L’avocat de la victime a publié un communiqué demandant une explication du délai pris par la police pour communiquer les éléments à Meggs.

Un examen des comptes d’Angulo sur les réseaux sociaux et des documents publics a révélé des connexions multiples entre des membres du département de Police de Tallahassee et l’Université de Florida State.

Selon ces documents, Angulo est diplômé de FSU, a une soeur diplômée de l’université, un beau-frère dont les photos de profil sont liée au football à FSU et est membre de nombreux fans clubs Internet du programme des sports de l’université. La mère d’Angulo est également membre d’un groupe de supporters de FSU sur Facebook et était jusqu’à la semaine dernière membre d’une page ‘Fans de Jameis Winston’. Elle n’est plus membre de ce groupe.

L’avocat de la victime supposée, Patricia Carroll, déclare que ces liens ajoutent du fond aux déclarations d’Angulo au sujet de son refus supposé de collecter l’ADN de Winston.

“Si cette information est vraie, elle m’aide à comprendre la déclaration que m’a faite l’officier Angulo en janvier dernier”, affirme Carroll. Carroll a précédemment affirmé qu’Angulo “a refusé de recueillir l’ADN de Winston ou d’auditionner le compagnon de chambre de Winston qui a été témoin de l’agression” parce qu’il affirmait que le faire aurait “alerté Winston et que l’affaire serait devenue publique”.

Scott Angulo

Carroll affirme également qu’Angulo lui a déclaré que ‘Tallahasse est une vraie ville de football et la victime doit réfléchir longuement et intensément avant d’aller plus loin dans sa plainte contre [Winston] parce qu’elle se retrouverait sous les feux des projecteurs et que sa vie deviendrait impossible”.

Selon des documents publics, Angulo est natif de Tallahassee qui a obtenu sa licence de criminologie à FSU en août 1998. Il a aussi rejoint un groupe sur Internet supportant l’équipe de football de FSU. Il était membre de ce groupe jusqu’à l’après midi du 20 octobre. Son profil sur ce réseau social a depuis été supprimé.

Sa mère est actuellement membre du ‘Extra Point Club’ qui, selon le site internet, est un ‘groupe de femmes dont l’intérêt commun est de soutenir les équipes sportives de FSU’.

La page Facebook de la soeur d’Angulo indique qu’elle a obtenu son diplôme d’enseignement des mathématiques à Florida State en 1999 et a rejoint au moins un groupe de fans supportant les équipes sportives de Florida State. Son mari indique qu’il a fréquenté le Tallahassee Community College mais a rejoint plusieurs groupes de fans soutenant les équipes sportives de FSU et compte plusieurs photos sur son profil en lien avec les équipes sportives de FSU.

Angulo n’est pas le seul officier du Département de Police de Tallahassee a avoir publiquement montré son soutien aux équipes sportives de Florida State. De nombreux membres du réseau personnel d’Angulo travaillent aussi pour les forces de l’ordre et présentent des liens avec FSU selon leurs profils sur les réseaux sociaux.

  • L’officier Andy Meresse : ses comptes indiquent qu’il a étudié à FSU et comportent plusieurs images sur lesquelles il porte des vêtements FSU. Son image de profil est une photo de joueurs de FSU levant leurs casques vers le ciel.
  • L’officier Matt Smidt : ses comptes indiquent qu’il a étudié la criminologie à FSU. Il a plusieurs photos avec des vêtements FSU et a rejoint de nombreux fans clubs Internet de Florida State.
  • L’officier Rhonda Kerce : Elle porte un maillot de football de Florida State sur sa photo principale de profil.
  • L’officier Russell Huston : il porte un maillot de Jameis Winston sur sa photo de profil. On trouve également une autre photo où il porte un tee shirt gris Florida State.
  • L’officier Tony Carlson : indique qu’il a étudié à Florida State. Est fan de Florida State Football et de Rivals’ Warchant.com, un site populaire des équipes sportives de Florida State.
  • L’officier Stephen Vaughn : indique qu’il a étudié à Florida State. Est fan de ‘Florida State Seminoles’.

Cinq autres officiers de police de Tallahassee dans la liste de contacts de Angulo indiquent qu’ils ont étudié à FSU.

Jameis Winston et la prétendue victime

La famille de la victime supposée a pubié un communiqué par l’intermédiaire de leur avocat le 20 novembre posant la question de savoir si la police de Tallahassee avait mené une enquête juste et impartiale.

“Si la victime avait été au courant que l’avocat de Winston avait été prévenu dès février de la plainte, elle aurait réclamé que la police recueille l’ADN de Winston et interroge, au moins, le compagnon de chambre de Winston qui avait assisté à l’agression”.

“La victime était démolie mentalement lorsqu’elle a appris la semaine passée que l’avocat de Winston avait été prévenu par le Département de Police de Tallahassee de sa plainte dès février, ce qui lui a donné tout le temps de mettre au point sa défense et de préparer ses témoins. La victime ne comprend pas pourquoi le bureau du Procureur de l’Etat n’a pas été informé dans les mêmes délais”.

“La famille a été choquée d’apprendre que non seulement l’avocat de Winston était au courant de l’affaire mais qu’il avait appris par le Département de Police de Tallahassee que l’affaire était close en février. La famille attendait le résultat d’analyses sanguines [de Winston] jusqu’à début avril”.

L’avocate pose six questions auxquelles la famille souhaite obtenir une réponse :

  • Si l’avocat de Winston était au courant depuis février, pourquoi l’officier Angulo n’a-t-il pas recueilli l’ADN de Winston, ne l’a-t-il pas interrogé, et n’a-t-il pas mené une enquête appropriée ?
  • Pourquoi a-t-il fallu quatre mois pour que l’officier Angulo informe la famille des résultats des analyses sanguines ?
  • Pourquoi Winston n’a-t-il pas été considéré comme suspect dans le rapport de police après son identification en janvier ?
  • Pourquoi est-il indiqué dans la presse que la victime était en état d’ébriété alors que selon les dires du détective Angulo elle ne l’était pas selon les analyses de sang ?
  • Pourquoi le détective Angulo ou ses supérieurs n’ont-ils pas informé le bureau du Procureur de l’Etat avant que la presse ne sorte l’affaire 11 mois après les faits ?
  • Pourquoi le département de police de l’Université de Florida State a-t-il reçu une copie du rapport de la police de Tallahassee alors qu’il était établi que les faits ne tombaient pas sous sa juridiction, compte tenu du fait que l’avocat de Winston représente FSU et qu’il y avait clairement un conflit d’intérêt ?

Lorsqu’il a été contacté pour commenter les connections apparentes entre des officiers de la police de Tallahassee et FSU, un porte parole de la police de Tallahassee a déclaré que les commentaires faits par le chef par intérim de la police Tom Coe mercredi dernier seraient les seuls qui seraient émis sur le sujet pour le moment.

“Vous devez comprendre que mon rôle en tant que chef de la police est de protéger les droits de toutes les parties prenantes, de protéger l’intégrité de l’enquête, et de m’assurer qu’elle est conduite de manière juste et impartiale dans la détermination de la vérite dans cette affaire”, a déclaré Coe. “Toute déclaration qui irait au-delà… peut éventuellement impacter l’enquête. Notre priorité principale est d’avoir une procédure respectant les droits de toutes les parties prenantes”.

Le Procureur d’Etat Meggs affirme que l’information des connections entre la police de Tallahassee et Florida State Université est éclairante, mais plus pour la police de Tallahassee elle même que pour l’enquête qu’il mène actuellement.

“Nous posons les bonnes questions, et je pense que nous obtenons les bonnes réponses. Et j’espère que quand toutes les réponses à nos questions auront été données, nous aurons des preuves” a déclaré Meggs à Yahoo Sports cette semaine. “Alors, ces informations [sur les liens entre la police et FSU] nous sont utiles. C’est bon à savoir”.

“Ce sera probablement plus utile à l’administration de la police que pour notre enquête… Je ne comprends pas tous ces gens qui se jettent dans les réseaux sociaux… mais c’est ce que des tas de gens font de nos jours…”

Toute éventuelle erreur de traduction serait du fait du traducteur. Tous les droits à Yahoo Sports pour l’article, donné ici dans une traduction libre et la plus honnête possible…

And In Other College Football News

Cette semaine… Rien… Hormis la prolongation du contrat de Mike Sumlin à Texas A&M.

En plus, on lui a relooké son SwagCopter, façon Pimp My Ride…

I Got Mail… Ou Pas…

Dans cette section, amis lecteurs, vous pourrez poser toutes les questions que vous voulez. Si vous avez des questions, à l’avenir… Pour cette semaine, on passe au-dessus de tout ça, on reviendra, peut-être… Ou pas…

Yacine : Quel est le déroulement des bowls depuis les débuts du football NCAA ? Qui a pris de l’importance pour arriver aux quatre bowls majeurs d’aujourd’hui ? On en ajoute tous les ans ?

Tout d’abord, notons que l’histoire retient que le terme ‘bowl’ vient du Rose Bowl, le stade de Pasadena, où se jouaient les matchs de post saison en football universitaire. Aujourd’hui, on a mis ce terme à toutes les sauces pour désigner des évènements, sportifs ou pas, et nous autres plumitifs aimons en abuser…

Les bowls remonteraient historiquement à 1902, sans avoir cette dénomination… Puisque c’est en 1923 que s’est joué le premier Rose Bowl (il est donc logique qu’il soit aujourd’hui surnommé The Granddaddy of The All). Devant le succès des premières éditions, notamment sur le plan touristique avec des paquets de gens attirés par de tels évènements, des villes ont commencé à organiser leurs ‘festivals de football universitaire’, des bowls, donc, dans des régions qui conservent un climat chaud l’hiver (puisque les bowls se déroulaient aux alentours du 1er janvier) comme par exemple la Californie du Sud, la Louisiane, la Floride ou encore le Texas.

Du fait des temps de transport importants de l’époque, et de l’absence de transports aériens à prendre aussi facilement aux States qu’un parisien prend le métro aujourd’hui, les bowls étaient programmés assez longtemps après la fin de la saison ‘régulière’, ce qui demeure le cas aujourd’hui. A partir de 1930, où seul le Rose existait, de nouveaux bowls se sont développés comme le Sugar et l’Orange en 1935, le Cotton en 1937 pour atteindre un total de 8 bowls en 1950. On est ensuite passés à 11 bowls en 1970, puis 15 en 1980, 19 en 1990, 25 en 2000, puis 35 en 2010. Aujourd’hui, on sait qu’on en comptera 39 la saison prochaine…

Les bowls majeurs du BCS sont tout simplement, hormis le Fiesta qui est l’un des plus récents, les bowls historiques. Le Rose, le Sugar, l’Orange sont parmi les trois plus anciens. Le Cotton a perdu un peu de prestige, a eu quelques difficultés économiques, et s’est retrouvé hors de l’équation avant d’y revenir à compter de la saison prochaine, dans le système de playoffs, avec le Peach Bowl, aujourd’hui sponsorisé par Chick-Fill-A.

Bref, on ajoute pas des bowls tous les ans, mais avec le système de playoff qui se met en place, il y a toujours de la place pour quelques businessmen qui ont la surface pour organiser ces matchs qui ne servent à rien, dans le fond. Hormis remplir les poches des organisateurs. Hormis filer quelques primes aux coaches ou directors of athletics. Hormis filer du spectacle atroce aux fans. Hormis remplir la grille de programmes d’ESPN… Un bowl peut même coûter un paquet de pognon à ses participants, vu que chaque fac doit acheter un quota de place, qu’elle parvienne à fourguer ces places sur le marché, à ses fans, ou pas. Bref, one sided business la plupart du temps…

Morgan : Quelles équipes disputeraient le BCS Championship si #1 Florida State et #2 Ohio State perdaient leurs finales de conférence ? Un rematch Alabama – Auburn est-il possible ?

Ahhh… Le retour potentiel d’une controverse à la LSU-Bama… Back to the future…

Bon, notons qu’il faudrait une forme de miracle (ou de Clemsoning, ou de FSUing) pour que les Seminoles ne demeurent pas numéro 1 dans le classement BCS final. Il faudrait pour ça que les ‘Noles perdent contre Duke en finale de l’ACC. Duke…

‘Non mais… allo, quoi…’ comme on dit chez les beaufs…

Un rematch Auburn (qui n’a pas encore gagné contre Mizzou, ne l’oublions pas…) – Alabama est donc quasiment impossible.

Le cas intéressant, tel que je le mentionnais dans le College Football Report, c’est celui de That Team Down South, où l’insupportable Urban Meyer fait marcher sa grande bouche depuis samedi dernier. Voici maintenant qu’on devrait considérer Braxton Miller pour le Heisman… Que quelqu’un lance donc la campagne Internet ‘Verchain for Heisman, sponsored by Katherine Webb’. Please…

Ohio State mérite-t-elle d’aller au BCS sur la base de son record ? Non.

Seulement, voilà, c’est le système… Oui, ce même système que critiquait Urban Meyer quand il pensait rester à la troisième ou la quatrième place dans le classement final… Remarquez, ce ne serait pas nouveau, de voir une équipe rester au bord de la route. Utah y a eu droit, déjà, en 2008, seule équipe invaincue cette saison là qui n’est pas allée au BCS Championship. Auburn aussi, en 2004, qui n’était pas la seule équipe invaincue cette saison là… Et les Tigers avec une défaite risquent de rester à la porte, alors que EUX ont battu le Tide. Et pas Michigan d’un petit point sur une tentative moisie de Brady Hoke de mettre ses attributs virils sur la table, qu’on peut saluer comme un joli montrage de testiboules à la terre entière. Vides, les testiboules, malheureusement…

On peut compter sur Mike Slive et toute sa clique de communicants pour nous refaire le coup d’il y a deux ans… Réussir à mettre une deuxième équipe de la SEC au BCS Championship devant deux autres équipes à une défaite (Ok. State et Stanford).

En attendant, l’espoir de ceux qui ne souhaitent pas voir Ohio State au BCS Championship est entre les mains des joueurs de Michigan State. Parce qu’il ne fait absolument aucun doute que Missouri ou Auburn qui gagnerait la SEC serait devant Ohio State qui perdrait la finale de la B1G. Not a doubt.

Verchain’s Games To Watch This Week

L’équipe de rédaction de The Blue Pennant vous présentera demain les matchs les plus intéressants à suivre cette semaine. Comme je suis un rédacteur prétentieux, je vous donne moi aussi mes matchs à suivre, qui ne sont pas nécessairement ceux qui viendraient à l’esprit des rédacteurs qui ne s’appellent pas Verchain…

Texas Longhorns at Baylor Bears
En même temps que le Bedlam Game qui opposera Oklahoma à Oklahoma State, ce match qui n’a pas une grande valeur dans l’histoire pourrait désigner le vainqueur de la Big XII si les Cowboys venaient à trébucher. Ça pourrait être fun. Ou le Bedlam sera le plus fun. I don’t know. And I don’t give a damn. Last opportunity to see the Bears this year, as I don’t watch fugly bowl games.

Missouri Tigers vs Auburn Tigers
In Atlanta.
Voilà qui pourrait bien être le premier SEC championship pour du beurre depuis une éternité. Mauvaise saison pour la SEC… Ou pas, dans le fond, car une saison de SEC ne m’avait pas tant enthousiasmé depuis… Je ne sais pas, 2008, peut-être… Tout ça parce qu’une équipe de l’Ohio qui joue un calendrier de Petites Soeurs des Pauvres est invaincue. Puked in my mouth…

Northern Illinois Huskies – Bowling Green Falcons.
J’ai mon nouveau polo de fan boy de NIU depuis samedi dernier. Il est tout beau, noir avec un Husky sur la poitrine. Oui, fan boy, le Verchain. Qui pousse derrière le dernier BCS Buster possible de l’histoire. And Verchain likes it.

C’est fini pour aujourd’hui, alors…

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

8 Commentaires

8 Comments

  1. louvressac

    4 décembre 2013 à 12h10

    ma question pour la semaine…avec stanford,duke,vanderbilt,rice,baylor, et (jusqu’au 15 octobre) northwestern,est on en train d’assister aux grand retour des têtes bien pleines dans les places du haut des classements sportifs de la NCAA football ?

  2. yacine

    4 décembre 2013 à 13h47

    Beau boulot pour la traduction de l’article, en le lisant la semaine dernière je me disais que peut-être tu l’avais vu aussi 😉 Juste comme ça : t’as un avis sur cette histoire concernant Winston? Et merci pour la réponse à ma question historique sur les bowls !

    Texas A&M étaient motivés sur le pimpage de leurs appareils aériens après l’avion maintenant l’hélico…

    • Verchain

      5 décembre 2013 à 08h52

      Mon avis est relativement simple :

      1) Il y a eu une ‘rencontre’ entre Winston et la donzelle en question.
      2) On est dans le ‘he said, she said’ total.
      3) Il y a de vraies présomptions de tentative d’étouffer l’affaire.

      A part ça, difficile de faire la part des choses : le monde est plein de bimbos stupides qui acceptent des relations sexuelles avec des athlètes, et qui pètent un câble quand elles se font délaisser. Mais d’un autre côté, il y a plein d’athlètes qui se croient tout permis avec les jeunes femmes, et abusent de leur notoriété, pètent un câble quand une fille se refuse à eux (parfois après que ladite demoiselle les aient passablement chauffés). La ligne est vraiment très fine et on peut très facilement basculer d’un côté ou de l’autre.

      La seule chose que je sais, c’est que Winston est ‘innocent until proven guilty, beyond reasonnable doubt’. Period.

      • yacine

        5 décembre 2013 à 13h43

        Couldn’t agree more ! 😉

        L’annonce doit être faite en soirée par le bureau du procureur pour connaitre les charges, on sera fixé. Et par la même occaz la fin de saison de FSU également

  3. louvressac

    4 décembre 2013 à 16h00

    pour en revenir au sujet principal de l’article,cette histoire n’est pas sans me rappeler la première partie de « un homme un vrai » de tom wolfe,ou un nègre (le terme est déliberement péjoratif) qui se trouve être le RB vedette de georgia tech,se retrouve accusé du viol de la fille d’un notable en vue d’atlanta a 6 mois des élections municipales…la question étant de savoir comment orienter l’enquête pour ne pas se mettre a dos l’électorat noir de la ville d’un coté et la puissante bourgeoisie du deep south de l’autre….

  4. Guerlouche

    4 décembre 2013 à 18h40

    Verchain,ou achete tu tes maillot Ncaa,polo etc?Merci

    • Verchain

      5 décembre 2013 à 08h30

      sur Internet. FansEdge pour tous les précédents. Fanatics pour les derniers (c’est la même boutique, en fait). La dernière livraison a été faite en deux colis (un avec mon nouveau polo NIU et mon hoodie Nike Boise State, un avec mon bonnet Baylor et mon pull en laine Auburn que madame Verchain kiffe à mort), par la poste, donc pas de souci de livreur. Apparemment pas de droits de douane payés en plus… On verra si les douaniers viennent sonner à ma porte…

  5. louvressac

    5 décembre 2013 à 09h04

    dans mon cas,pour ma livraison annuelle en janvier dernier au NCAA shop (5 t-shirts dont celui du poinsetia bowl) j’ai été livré par DHL qui a pris les frais de dédouanement et de TVA en charge sur le moment,mais qui m’a envoyé dans la foulée une facture de 25 euros pour régulariser

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Verchain Is #NotImpressed