Suivez-nous sur

Saison 2010

La semaine 6 en résumé

Alabama mis K.O. par South Carolina

Les Gamecocks de #19 South Carolina ont mis fin à la série de 19 matchs sans défaite du Crimson Tide de #1 Alabama en l’emportant superbement 35-21 contre les champions nationaux. 

Menés par un QB Stephan Garcia des grands jours (17/20, 201 yards, 3 TDs, 1 INT), les Gamecocks ont été supérieurs au Crimson Tide tant en attaque qu’en défense et s’affirment ainsi comme de vrais prétendants au titre de conférence SEC.

South Carolina (4-1, 2-1 SEC) a su imposer son rythme dès le coup d’envoi et menait 14-3 à la fin du premier quart-temps grâce à des TDs du RB freshman Marcus Lattimore (23 courses, 93 yards, 2 TDs) et de WR Alshon Jeffery (7 réceptions, 127 yards) sur une passe de 26 yards de QB Stephan Garcia avant de prendre le large 21-3 sur un second TD de WR Alshon Jeffery sur une passe de 15 yards.

Cependant, juste avant la pause, Alabama (5-1, 2-1 SEC) revint à 21-9 sur une passe de TD de QB Greg McElroy (27/34, 315 yards, 2 TDs) pour WR Julio Jones (8 réceptions, 118 yards, 1 TD). Le Crimson Tide semblait refaire le coup du match contre les Razorbacks en début de second période, tout d’abord grâce à un safety puis à une interception qui permirent à Alabama de recoller à 21-14. Mais un superbe drive des Gamecocks ponctué d’un TD de RB Marcus Lattimore sur une course de 1 yard redonna de l’air à #19 South Carolina (28-14). Un TD de 51 yards de WR Darius Hanks (Alabama) n’ébranla pas la confiance des Gamecocks qui s’assurèrent la victoire sur un TD à la course de RB Marcus Lattimore.

Avec 3 TDs marqués, le RB true freshman Marcus Lattimore s’affirme comme une des stars de la conférence SEC.

Déjà mis en difficulté la semaine passée à Arkansas, #1 Alabama n’est pas parvenu cette fois-ci à s’en sortir en fin de match. Son duo de RBs, Mark Ingram (11 courses, 41 yards) et Trent Richardson (6 courses, 23 yards) a été limité à 64 yards au sol. La dernière défaite d’Alabama remontait à janvier 2009 lors du Sugar Bowl perdu face à Utah. QB Greg McElroy (27/34, 2 TDs) réussit sa meilleure performance en carrière avec 315 yards à la passe mais ses 7 sacks ont fait mal au Crimson Tide.

Il s’agit de la première victoire des Gamecocks face à une équipe classée #1 au pays.

LSU reste invaincu

Dans une fin de match complètement folle, les Tigers de #12 LSU ont encore une fois trouvé les ressources pour finalement s’imposer 33-29 face aux Gators de #14 Florida.  Avec 35 secondes à jouer et un score de 29-26 en faveur de #14 Florida (4-2, 2-2 SEC), #12 LSU pouvait égaliser sur un FG de 52 yards mais coach Les Miles appela un fake FG que Josh Jasper réussit à convertir en une première tentative. Quelques secondes plus tard, QB Jarrett Lee (9/11, 124 yards, 2 TDs) trouva WR Terrence Tolliver (6 réceptions, 111 yards, 2 TDs) dans la end-zone pour assurer un succès inespéré aux Tigers de LSU (6-0, 4-0 SEC) 33-29.

#12 LSU reste ainsi la seule équipe invaincue de la conférence SEC avec Auburn et complique la tâche des Gators dans leur tentative de remporter la division East. Les Tigers ont contrôlé la ligne d’engagement tant en attaque qu’en défense, mettant sous pression QB John Brantley (16/24, 154 yards, 0 TD, 1 INT) toute la soirée.  Limités offensivement depuis le début de l’année, les Tigers ont peut-être trouvé la solution en utilisant deux QBs : Jarrett Lee et Jordan Jefferson (7/12, 100 yards, 1 INT, 11 courses, 42 yards, 2 TDs). RB Stevan Ridley (LSU) termine avec 28 courses pour 83 yards.

Florida, qui jouait pour la première fois en orange depuis 1986, n’avait plus perdu à domicile depuis 12 matchs. Privés de leur RB, Jeff Demps, pour une blessure au pied, les Gators sont restés dans le match en seconde période grâce à un retour d’engagement de 88 yards de WR Andre DeBose et à un superbe drive de John Brantley qui donna l’avantage à Florida 29-26 à moins de 4 minutes de la fin.

Puis, LSU assomma les Gators lors d’une dernière possession de folie. Toutefois, le plus dur reste à faire pour LSU qui doit encore affronter Auburn et Alabama.

Un scénario qui se répète pour USC

Pour la deuxième semaine d’affilée, les Trojans de USC s’inclinent sur un coup de pied dans les ultimes secondes, cette fois-ci face à #16 Stanford. Incroyable fin de match au Stanford Stadium au cours de laquelle USC (4-2, 1-2 Pac-10) pensait avoir fait le plus dur en prenant les devants 35-34 sur un TD à la course de RB Allen Bradford avec 1:12 à jouer au match.

Mais QB Andrew Luck a de nouveau montré tout son talent en ramenant #16 Stanford (5-1, 2-1 Pac-10) dans le camp des Trojans suffisamment profondément pour que K Nate Whitaker puisse tenter un FG pour la victoire. Ce qu’il réussit de 30 yards. Une nouvelle fois, QB Andrew Luck (Stanford) a brillé finissant avec une fiche de 20/24, 285 yards, 3 TDs et 0 INT. Sa performance était très attendue, une semaine après avoir sombré en seconde période face à  #4 Oregon.

RB Stepfan Taylor (Stanford) a réussi 104 yards et 1 TD en 23 portés de ballon. WR Doug Baldwin (Stanford) termine avec 8 réceptions pour 98 yards et 2 TDs. Les deux équipes se sont rendus coup pour coup tout au long de la rencontre, qui a vu 6 fois un changement de leader.

Du côté de USC, QB Robert Woods a réussi 12 réceptions pour 224 yards et 3 TDs et QB Matt Barkley termine avec une fiche de 28/45, 390 yards, 3 TDs et 0 INT. Il s’agit de la seconde défaite de USC en autant de match de conférence Pac-10 en 2010, une première depuis 2001. 

Par ailleurs dans le College Football

Dominateurs dans le jeu au sol (298 yards au total), les Seminoles de Florida State ont explosé les Hurricanes de Miami 45-17 au Sun Life Stadium de Miami. Le RB de Florida State, Jermaine Thomas (18 courses, 78 yards, 3 TDs), a connu un match dont il se souviendra avec 3 TDs marqués dans les 21 premières minutes de la rencontre donnant ainsi un avantage de 21-0 aux Seminoles. Jamais ensuite Miami n’a su trouver la réponse face à l’attaque au sol de Florida State. RB Chris Thompson (Florida State) a d’ailleurs réussi la plus longue course de l’Histoire des confrontations entre les deux rivaux de l’Etat de Floride avec un TD de 90 yards ! QB Christian Ponder (Florida State) termine avec une fiche de 12/21, 173 yards, 2 TDs et 1 INT. Du côté de Miami, RB Damien Berry (20 courses, 101 yards, 1 TD) a marqué un TD sur une course de 26 yards alors que QB Jacory Harris (19/47, 173 yards, 0 TD, 1 INT), dont on attendait qu’il prenne le match à son compte pour Miami, a été plus que discret. WR Leonard Hankerson (Miami) a réussi 5 réceptions pour 72 yards.

Avec le retour de coach Mark Dantonio, #17 Michigan State a profité de trois interceptions de QB Denard Robinson pour s’imposer 34-17 à #18 Michigan. Les Spartans de #17 Michigan State (6-0, 2-0 Big Ten) étaient menés au milieu du 2ème quart-temps (14-10) avant de marquer 21 points pour prendre les devants 31-10 en fin de 3ème quart-temps. Michigan State remporte ainsi sa 3ème victoire d’affilée face à leurs rivaux de l’Etat du Michigan ce que les Spartans n’avaient plus réussi depuis 1967. Comme prévu, la défense de Michigan (5-1, 1-1 Big Ten) n’est pas parvenue à stopper l’attaque de Michigan State mais voir QB Denard Robinson (17/29, 217 yards, 1 TD, 3 INTs et 84 yards au sol pour 1 TD) autant en difficulté a surpris tout le monde. Cependant, n’oublions pas qu’il s’agit d’un QB freshman… Le jeu au sol des Spartans a particulièrement fait mal aux Wolverines qui ont laissé Michigan State marquer 3 TDs au sol par RB Edwin Baker (22 courses, 149 yards), RB Le’Veon Bell (7 courses, 77 yards) et RB Larry Caper (8 courses, 34 yards). QB Kirk Cousins (Michigan State) termine avec une fiche de 18/25, 275 yards et 1 TD. 

QB Terrelle Pryor a réussi son meilleur match en carrière à la passe avec 334 yards menant ainsi les Buckeyes de #2 Ohio State a une victoire 38-10 contre les Hoosiers d’Indiana. Cette victoire des Buckeyes marque la 100ème victoire de coach Jim Tressel à la tête d’Ohio State et la 12ème d’affilée d’Ohio State en saison régulière. Comme Michigan la semaine dernière, Ohio State (6-0, 2-0 Big Ten) n’a pas laissé à Indiana le temps de prendre confiance puisque les Buckeyes ont marqué sur leur 4ème jeu sur une course de 39 yards de RB Dan Herron (12 courses, 68 yards, 2 TDs). QB Terrelle Pryor (24/30, 334 yards, 3 TDs) s’est occupé du reste disséquant littéralement la défense d’Indiana (3-2, 0-2 Big Ten) sur des passes de TD de 22 yards pour WR Dana Sanzenbacher (4 réceptions, 60 yards), de 60 yards pour RB Brandon Saine (4 réceptions, 84 yards, 1 TD) et de 17 yards pour WR DeVier Posey (8 réceptions, 103 yards, 1 TD). Le score était de 31-0 à la mi-temps et suite au 2ème TD de RB Dan Herron sur une course de 8 yards, les Buckeyes ont baissé le pied laissant les Hoosiers marquer ensuite 10 points. Après avoir réussi 480 yards à la passe la semaine passée contre Michigan, QB Ben Chappell (Indiana) a été limité à 106 petits yards pour 2 interceptions. Il termine avec une fiche de16/26, 106 yards, 0 TD et 2 INTs. A noter que l’université d’Indiana n’a plus battu Ohio State depuis 1988 et n’a jamais battu une équipe classée #1 ou #2 de toute son Histoire. 

Autres résultats du Top 25

Dans le classement AP top 25, à noter la victoire de #3 Oregon contre Washington State 43-23, de #4 Boise State contre Toledo 57-14, de #5 Texas Christian contre Wyoming 45-0, de #8 Auburn contre Kentucky 37-34, de #10 Utah contre Iowa State 68-27, de #11 Arkansas contre Texas A&M 24-17, de#20 Wisconsin contre Minnesota 41-23, de #21 Nevada contre San Jose State 35-13, d e#24 Missouri contre Colorado 26-0 et de #25 Air Force contre Colorado State 49-27.

#9 Arizona s’est incliné à domicile face à Oregon State 29-27.

Et pour finir 

Syracuse s’impose contre South Florida 13-9, North Carolina State bat Boston College 44-17, Illinois gagne à Penn State 33-13, Virginia Tech bat Central Michigan 45-21, Texas Tech l’emporte contre Baylor 45-38, Georgia Tech bat Virginia 33-21, North Carolina gagne face à Clemson 21-16, Army bat Tulane 41-23, Navy l’emporte sur Wake Forest 28-27, Mississippi State bat Houston 47-24 et Arizona State s’impose contre Washington 24-14.

Dans la conférence SEC, Georgia redresse la tête avec un succès 41-14 contre Tennessee.

California s’impose à domicile face à UCLA 35-7.

Dans la conférence Big Ten, première défaite de la saison pour Northwestern qui s’incline contre Purdue 20-17.

Les Fighting Irish redresse la barre avec une victorie à domicile 23-17 contre Pittsburgh.

New Mexico State remporte le duel face à New Mexico 16-14.

Enfin jeudi soir, #7 Nebraska avait battu Kansas State 48-13 et vendredi soir #22 Oklahoma State s »était imposé facilement 54-28 contre Louisiana-Lafayette.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison 2010