Suivez-nous sur

Saison 2010

La semaine 10 en résumé

Coach Joe Paterno remporte sa 400ème victoire à la tête des Nittany Lions de Penn State

Menés de 21 points à la pause, les Nittany Lions de Penn State ont retrouvé leur défense en seconde période et s’imposent 35-21 contre les Wildcats de Northwestern pour donner une 400ème victoire en carrière à coach Joe Paterno.

QB Matt McGloin, qui a pris la relève du QB freshman Robert Bolden (3/4, 43 yards), peu inspiré, termine avec une fiche de 18/29, 225 yards et 4 TDs et a été le déclencheur de la remontée de Penn State (6-3, 3-2 Big Ten) dans ce match. Les deux coureurs des Nittany Lions ont particulièrement brillé : RB Evan Royster (25 portés, 134 yards) et RB Silas Redd (11 portés, 131 yards, 1 TD).

Mais c’est la défense de Penn State, qui a largement contribué au retour des Nittany Lions dans cette rencontre. Menés 21-0 en fin de première mi-temps, elle n’a accordé aucun point aux Wildcats de Northwestern (6-3, 2-3 Big Ten) en deuxième période.

A 83 ans, coach Joe Paterno devient ainsi le premier coach de FBS (ex division I-A) à remporter 400 victoires et rejoint John Gagliardi (St.John’s, 476 victoires) et Eddie Robinson (408) avec Grambling State (tous deux dans des rangs inférieurs) dans le cercle des coachs universitaires avec plus de 400 victoires.

Le QB polyvalent Dan Persa (Northwestern) termine avec une fiche de 16/25, 201 yards et 1 TD à la passe et 109 yards au sol pour 2 TDs.

#6 Alabama s’effondre et perd tout espoir de remporter le titre national

Grâce à un nouveau jeu osé sur une 4ème tentative, coach Les Miles et les Tigers de #10 LSU remportent une victoire surprise 24-21 contre le Crimson Tide de #6 Alabama.

Sur une 4ème tentative et 1 yard à faire, coach Les Miles a appelé un jeu renversé que DeAngelo Peterson a parfaitement conclu par une course de 21 yards, qui a amené à un TD de 1 yard de RB Stevan Ridley (24 courses, 88 yards, 1 TD). Ce fut le tournant de cette rencontre puisque #10 LSU (8-1, 5-1 SEC) prenait alors les devants 21-14 à 8 minutes de la fin du match. Ce jeu osé ne fait que gonfler la réputation de coach Miles qui a déjà fait des siennes cette saison en appelant un « fake field goal » lors du match contre les Gators de Florida.

RB Trent Richardson (6 portés, 28 yards) avait donné un avantage de 7-3 à #6 Alabama (7-2 , 4-2 SEC) sur une réception de 1 yard après une passe de QB Greg McElroy ().

QB Jordan Jefferson (10/13, 141 yards, 1 TD) permit aux Tigers de reprendre la tête après une passe de 75 yards pour WR Rueben Randle (3 réceptions, 125 yards, 1 TD), mais le vainqueur du trophée Heisman 2009, RB Mark Ingram (21 courses, 97 yards, 1 TD), marqua un TD sur une course de 5 yards, qui porta le score à 14-10 en faveur d’Alabama.

LSU revint à 14-13 sur un FG de K Josh Jasper avant le TD de la victoire de RB Stevan Ridley. Les Tigers ont  donc bien rebondi après leur défaite contre Auburn il y a deux semaines.

Pour se qualifier pour la finale de conférence SEC, les Tigers de LSU auront besoin de gagner leurs derniers matchs et compter sur deux défaites des Tigers de Auburn contre Georgia et Alabama.

Pour Alabama, cette défaite enterre les derniers espoirs du Crimson Tide de se succéder à lui-même pour le titre de champion national. Alabama perd aussi son premier match de division SEC West depuis 2007, ce qui met fin à une série de 12 victoires. QB Greg McElroy termine avec une fiche de 21/34, 223 yards, 2 TDs et 1 INT alors que WR Julio Jones a réussi 10 réceptions pour 89 yards et 1 TD remportant ainsi son duel direct avec CB Patrick Peterson (LSU).

#3 Texas Christian explose #5 Utah

Les Horned Frogs de #3 Texas Christian remportent 47-7 face aux Utes de #5 Utah, le match le plus important de l’histoire de la conférence Mountain West.

Dès le premier quart-temps qu’ils ont terminé avec une avance de 20-0, les Horned Frogs de #3 Texas Christian (10-0, 6-0 Mountain West) ont su refroidir les fans locaux et ont donné une véritable leçon de football aux Utes de Utah (81, 5-1 Mountain West).

Après deux TDs de WR Josh Boyce (3 réceptions, 126 yards, 2 TDs) sur des passes de QB Andrew Dalton, puis un TD de WR Bart Johnson sur une passe de WR Jeremy Kerley, Texas Christian menait 23-0 à la pause et dominait 328 yards offensifs à 72 une bien pâle équipe de Utah. QB Andrew Dalton (Texas Christian) a réussi son meilleur match en carrière avec 355 yards  et 3 TDs à la passe.

Cette défaite à domicile met fin à une série de 21 victoires consécutives des Utes sur leur terrain de Salt Lake City. Dans le même temps, Utah est définitivement éliminé de la course au titre national.

QB Jordan Wynn (16/35, 148 yards, 1 TD, 2 INTs) n’a jamais trouvé son rythme contre la meilleure défense au pays. Son interception en début de seconde période remontée jusqu’au 4 yards de Utah a définitivement coulé les derniers espoirs des Utes.

Plus que jamais les Horned Frogs de #3 Texas Christian mérite d’être considéré comme de vrais candidats au BCS Championship Game. S’ils parviennent à gagner leurs deux derniers matchs (contre San Diego State t New Mexico) et que dans le même temps, Auburn ou Oregon est battu, Texas Christian devrait être du match du 10 janvier prochain à Glendale, Arizona.

Par ailleurs dans le College Football

Après un premier quart-temps manqué au cours duquel ils n’ont pas marqué le moindre point, les Ducks de #1 Oregon l’emportent finalement 53-16 contre les Huskies de Washington. Pour la première fois de la saison, #1 Oregon (9-0, 6-0 Pac-10) a semblé balbutier son jeu en début de match mais QB Darron Thomas (24/33, 243 yards, 1 TD à la passe et 89 yards, 2 TDs au sol) a su allumer la mêche du leader du classement BCS. Les Ducks ont ensuite dérouler, dominant Washington (3-6, 2-4 Pac-10) 35-10 en seconde période. RB LaMichael James (Oregon) a réussi 121 yards et 3 TDs au sol, WR Jeff Maehl (Oregon) 7 réceptions pour 71 yards et 1 TD. Absent des deux derniers matchs à cause d’une commotion cérébrale subie contre Washington State, RB Kenjon Barner (Oregon) termine avec 9 portés de ballon, 60 yards et 1 TD sur une course de 30 yards. #1 Oregon a marqué plus de 50 points dans 6 de ses 9 matchs cette saison et remporte sa 7ème victoire d’affilée contre Washington. Du côté de Washington, le QB redshirt freshman, Keith Price (14/28, 127 yards, 1 TD), jouait son premier match en tant que titulaire en l’absence de QB Jake Locker, blessé aux côtes. On notera la blessure au genou de l’ancien titulaire des Ducks, QB Nate Costa, qui a du être évacué sur une civière.

Grâce à une défense de fer, les Aggies de Texas A&M battent les Sooners de #8 Oklahoma 33-19 et mettent fin à une série de 7 défaites face à leurs rivaux de la conférence Big 12.  QB Ryan Tannehill (Texas A&M) a réussi 225 yards à la passe pour 2 TDs et RB Cyrus Gray, (Texas A&M) qui remplaçait le titulaire Christine Michael, blessé, a réalisé sa meilleure performance de la saison avec 122 yards au sol pour 1 TD. Les Aggies de Texas A&M (6-3, 3-2 Big 12) ont su prendre un avantage de 19-0 en début de seconde période et si les Sooners sont revenus à 19-17 en fin de 3ème quart-temps sur deux TDs de RB DeMarco Murray (25 courses, 80 yards, 1 TD) et WR Trey Franks (8 réceptions, 66 yards, 1 TD), ils ont été assommés par les deux TDs de Texas A&M en début de 4ème quart-temps (33-17). LB Michael Hodges a mené la défense des Aggies avec 19 plaqués et 2 sacks. Cette défense a notamment arrêté à deux reprises les Sooners sur des 4ème tentatives et 1 yard à faire. Texas A&M remporte ainsi sa première victoire depuis 8 ans contre les Sooners et est désormais éligible pour un bowl de fin de saison. Pour #8 Oklahoma (7-2, 3-2 Big 12), cette défaite complique sa tâche pour remporter la division Big 12 South alors que #17 Oklahoma State s’est imposé à Baylor. QB Landry Jones termine avec une fiche de 36/59, 290 yards, 1 TD et 1 INT.

Avec le retour de suspension de son receveur vedette Justin Blackmon, les Cowboys de Oklahoma State n’ont fait qu’une bouchée des Bears de Baylor, 55-28.   Le meilleur receveur de la saison en NCAA, WR Justin Blackmon (Oklahoma State) faisait son retour après sa suspension d’un match et le terrain lui a manqué. Résultat : 242 yards offensifs (173 sur réception et 69 au sol). Alors que beaucoup d’experts voyaient ces deux équipes dans les bas-fonds de la conférence Big 12, #17 Oklahoma State (8-1, 4-1 Big 12) et #21 Baylor (7-3, 4-2 Big 12) se rencontraient avec en ligne de mire une première place dans la division Big 12 South. Les Cowboys étaient visiblement mieux préparés à ce duel au sommet et ils ont complètement assomé les Bears avec 34 points consécutifs pour débuter le match (34-0 en milieu de 3ème quart-temps). Jamais les Bears n’ont paru être une menace pour Oklahoma State malgré un sursaut d’orgueil en fin de rencontre sous l’impulsion de QB Robert Griffin III (30/48, 267 yards, 1 INT). QB Brandon Weeden (34/42, 435 yards, 3 TDs) a battu le record de yards à la passe de l’université d’Oklahoma State dans cette rencontre. Le RB vedette Kendall Hunter (Oklahoma State) a été limité à 66 yards en 14 courses mais a tout de même réussi 2 TDs de 1 yard. #17 Oklahoma State remporte sa 26ème victoire depuis le début de la saison 2008, égalisant déjà le record de victoires de l’université sur une période de 3 ans. Avec la défaite de Oklahoma contre Texas A&M, les Cowboys sont maîtres de leur destin et pourraient remporter pour la première fois de leur histoire la division Big 12 South. Le RB senior Jay Finley (Baylor) termine avec 91 yards et 2 TDs en 18 portés. Les Bears de Baylor n’ont plus gagné à Oklahoma State depuis… 1939 !

Dans une rencontre qui a été au bout du suspense (3 prolongations), les Wolverines de Michigan s’imposent 67-65 contre les Fighting Illini de Illinois dans le match le plus prolifique en points de l’histoire de l’université du Michigan.  C’est à un match historique auquel ont assisté les 110 000 spectateurs du Big House. Jamais en 131 ans d’existence autant de points (132 !) n’ont été marqués dans un match des Wolverines de Michigan (6-3, 2-3 Big Ten). Après avoir pris les devants 67-59 sur un TD de 1 yard de RB Michael Shaw (9 courses, 44 yards, 3 TDs) suivi d’une conversion à deux points de WR Junior Hemingway (6 réceptions 104 yards et 2 TDs) sur une passe de QB Tate Forcier (12/19, 114 yards, 2 TDs, 1 INT), Michigan est parvenu à stopper QB Nathan Scheelhaase (14/25, 211 yards, 3 TDs) alors que ce dernier tentait de convertir à deux points le TD précédemment réussi par RB Mikel Leshoure (24 portés, 120 yards, 3 TDs). WR Roy Roundtree a réussi 9 réceptions pour 246 yards et 2 TDs, battant ainsi le record de l’université de Michigan pour le nombre de yards réussis sur réception. Les deux attaques ont été absolument inarrêtables, les deux équipes réussissant un total de 1237 yards. Alors que la défense de Michigan paraissait plus que jamais comme une vraie passoire et qu’ils menaient 45-38, les Fighting Illini décidèrent cependant de punter sur une 4ème tentative et 1 yard à faire sur leurs propres 42 yards avec 3 minutes à jouer. Illinois (5-4, 3-3 Big Ten) le paya cher puisque QB Tate Forcier réussit à remonter tout le terrain et lancer une passe de TD de 9 yards pour WR Darryl Stonum (4 réceptions , 47 yards, 1 TD) avec 1:47 à jouer. Ce succès des Wolverines leur assurent une participation à un bowl; ils pourront donc jouer le match contre les rivaux ancestraux de Ohio State l’esprit tranquille. QB Denard Robinson (10/20, 305 yards, 3 TDs, 2 INTs et 19 portés pour 62 yards) est sorti dans le 3ème quart-temps sur blessure (mal de tête), comme d’habitude depuis 1 mois. Coach Rich Rodriguez a peut-être du même coup sauvé sa place à la tête des Wolverines.

Autres résultats du top 25

Dans le top 25, à noter la victoire de #2 Auburn contre Chattanooga (FCS) 62-24, de #4 Boise State contre Hawaii 42-7, de #7 Nebraska à Iowa State 31-30 (OT), #9 Wisconsin à Purdue 34-13, de #13 Stanford contre #15 Arizona 42-17, de #14 Michigan State contre Minnesota 31-8, de #16 Iowa à Indiana 18-13, de #18 Arkansas à #19 South Carolina 41-20 et de #23 Nevada contre Idaho 63-17

#25 North Carolina State s’incline 14-13 à Clemson.

#24 Florida State a encore deçu avec une défaite à domicile 37-35 contre les Tar Heels de North Carolina.

Jeudi dernier, #22 Virginia Tech s’était imposé 28-21 contre Georgia Tech.

Et pour finir

Louisville bat Syracuse 28-20, Air Force l’emporte contre Army 42-22, Miami bat Maryland 26-20, Florida s’impose à Vanderbilt 55-14, Georgia bat Idaho State (FCS) 55-7, Kansas s’impose contre Colorado 52-45, Boston College bat Wake Forest 23-13, California l’emporte 20-13 contre Washington State, UCLA bat Oregon State 17-14, Tennessee relève la tête face à Memphis (50-14) et USC bat Arizona State à l’arraché 34-33.

Navy réussit le carton de la samaine (de l’année) en s’imposant 76-35 à East Carolina.

Les Longhorns de Texas poursuivent leur descente aux enfers en s’inclinant 39-14 à Kansas State.

Akron, toujours sans victoire en 2010, perd en prolongation 37-30 contre Ball State.

Mardi 2 novembre, Arkansas State avait battu Middle Tennessee 51-24. Le lendemain, South Florida s’était imposé 28-27 contre Rutgers. Jeudi 4 novembre, Ohio battait Buffalo 34-17 et vendredi 5 novembre voyait la victoire de Central Michigan 26-22 contre Western Michigan et de Central Florida contre Houston 40-33.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison 2010