Suivez-nous

Actualité

East-West Shrine Game: West 28, East 13

Publié

le

Lors d’un match marqué par un total de 8 pertes de ballon, l’équipe West s’impose aisément 28-13 face à l’équipe East.

Comme souvent dans ce type de match, le manque d’automatisme a été flagrant des deux côtés et plus que le résultat final, c’est davantage la performance de certains joueurs qui aura attiré l’attention.

Le finaliste du dernier trophée Heisman, QB Collin Klein (Kansas State) passait un test important en vue de la prochaine draft NFL. Disons-le tout de suite, il a énormément déçu.

Critiqué pour son manque de technique sur son lancée, il n’a pas vraiment rassuré terminant avec une fiche de 5/13, 43 yards et 1 INT. Il a également réussi 35 yards au sol en 5 courses. Il devra maintenant montrer de biens meilleures choses lors de son Pro Day et lors du prochain NFL scouting combine, fin février.

Sur le premier jeu du match, RB Ray Graham (Pittsburgh) commit un fumble récupéré par CB Terry Hawthorne (Illinois) suivi 6 jeux plus tard du premier TD du match sur une course de 3 yards de WR Anthony Amos (Middle Tennessee State). Le score était de 7-0 pour la West team à la fin du 1er quart-temps.

K Caleb Sturgis (Florida) ramena le score à 7-3 avant que QB Matt Scott (Arizona, 3/4, 81 yards, 1 TD) ne réussisse le jeu du match sur une passe de TD de 57 yards pour WR Chad Bumphis (Mississippi State, 4 réceptions, 91 yards, 1 TD), le MVP de ce match.

Sur la possession suivante, QB Colby Cameron (Louisiana Tech) se fit intercepter par CB Nigel Malone (Kansas State) qui réussit à remonter le ballon sur 30 yards pour un TD qui porta le score à 21-3 à la mi-temps.

L’ancien quarterback d’Army, WR Trent Steelman, reconverti au poste de receveur, réduit l’écart à 21-10 suite à une course de 7 yards. Puis, RB Christine Michael (Texas A&M) inscrit le dernier TD de la rencontre sur une course de 6 yards (28-10).

Enfin, K Caleb Sturgis (Florida) marqua les derniers points du match sur un FG de 38 yards.

On notera pour finir l’état lamentable du terrain au Tropicana Field de St.Peterburg (Floride). Une honte.

Les meilleurs joueurs

DE Devin Taylor, South Carolina
Il a été dominateur sur la ligne de scrimmage tout au long de la partie. Sa taille (2,03m) et sa robustesse ont ébloui ce match et il aurait mérité le titre de MVP de la rencontre. Probablement le joueur qui a fait monter le plus sa cote auprès des scouts NFL.

RB Christine Michael, Texas A&M
Avec une bonne performance (13 courses, 42 yards, 1 TD), il a montré toute son explosivité ce qu’on avait pu voir qu’à de rares occasions en 2012 puisqu’il était backup de RB Ben Malena chez les Aggies.

WR Chad Bumphis, Mississippi State
Avec 4 réceptions pour 92 yards et 1 TD, il s’est montré à son avantage réussissant le jeu du match sur une réception de 57 yards. Considéré comme un receveur de possession, il a montré qu’il était capable de réussir des « big-plays ».

CB Nigel Malone, Kansas State
Il a réussi le jeu défensif de ce match en interceptant QB Colby Cameron pour un TD de 30 yards. Il a également bien fait sur les « man-to-man ».

RB Kerwynn Williams, Utah State
Sa petite taille ne devrait pas lui permettre d’être un titulaire dans la NFL mais il a montré ses capacités sur retour de coup avec un « kick return » de 37 yards.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actualité

WR Quintez Cephus prend congé du programme de Wisconsin

Le receveur des Badgers souhaitent se concentrer sur ses soucis judiciaires.

Publié

le

Crédit photo : Joe Robbins/Getty Images

Coup dur pour les Badgers à 2 semaines du coup d’envoi de la saison : bien qu’il clame son innocence, le WR#1 de Wisconsin, Quintez Cephus, quitte le programme de Madison pour se concentrer sur ses problèmes judiciaires.

Le receveur junior a été informé par le procureur du district de Dane County que des accusations concernant un « incident » datant d’avril dernier allaient être portées contre lui.

WR Quintez Cephus affirme qu’il est accusé à tort. Selon les premiers éléments connus, une jeune femme l’accuserait d’agression sexuelle. Il dénonce qu’il s’agit de fausses accusations et assure qu’il s’agissait d’une relation consensuelle.

Prospect 3-étoiles du recrutement 2016, WR Quintez Cephus devait débuter sa saison junior au sein d’une groupe de receveurs fourni. Malgré cette absence, QB Alex Hornibrook pourra toujours compter sur WR AJ Taylor, WR Danny Davis III et WR Kendrick Pryor.

WR Quintez Cephus a réussi 30 réceptions pour 501 yards et 6 TD en 9 matchs joués avec Wisconsin l’an dernier.

Lire la suite

Actualité

Ohio State place Urban Meyer en congé administratif

Le coordinateur offensif Ryan Day occupera les fonctions de head coach durant l’enquête interne lancée par l’université Ohio State.

Publié

le

Est-ce le début de la fin pour le coach des Buckeyes ?

L’université Ohio State a mis en « congé administratif » le coach de l’équipe de football, Urban Meyer, le temps que la fac conclut une enquête interne pour déterminer si le coach des Buckeyes ou son entourage étaient au courant des violences conjugales commises par l’ex-coach des receveurs, Zach Smith, à l’encontre de sa femme.

Dans un communiqué notamment publié sur Twitter, l’université Ohio State déclare :

« Nous nous concentrons à soutenir nos joueurs et à découvrir toute la vérité aussi vite que possible. » – communiqué de l’Université Ohio State.

L’ex-femme de Zach Smith, victime de violences conjugales pendant plusieurs années, a informé les coachs des Buckeyes de la situation ainsi que la femme d’Urban Meyer avec qui elle a échangé de nombreux textos à ce sujet. Il est impensable que le coach des Buckeyes n’était pas au courant. Or, il aura fallu attendre près de trois ans après les faits de violence pour que le coach d’Ohio State annonce le renvoi de son ex-assistant.

Urban Meyer a également publié un communiqué suite à sa mise en congé:

« Le Directeur athlétique Gene Smith et moi sommes tombés d’accord que mon congé facilitera l’enquête. Ainsi, l’équipe pourra débuter le camp d’entrainement avec un minimum de distraction. J’attends avec impatience la résolution de cette affaire » – Urban Meyer, head coach des Buckeyes d’Ohio State.

En respect des règlements NCAA relatifs aux amendements Title IX, la prolongation de contrat signée par Urban Meyer à Ohio State comprend plusieurs clauses qui le forcent à communiquer à sa hiérarchie toutes violations de la politique d’inconduite sexuelle commises par un membre de son staff…

Le précédent contrat d’Urban Meyer comprenait également des clauses l’obligeant à informer Gene Smith et le Bureau ses services de conformité de tout type de violations commis par ses coachs assistants. Le non-respect de cette clause conduirait à une rupture de contrat pour faute…

Très clairement, s’il était démontré qu’Urban Meyer connaissait les actes de son ancien coach des receveurs, il parait impossible de le revoir diriger les Buckeyes à l’avenir.

Lire la suite

Actualité

La NCAA vote en faveur d’une simplification de la procédure de transfert

Les coachs ne pourront plus poser leur véto aux demandes de transfert d’étudiants-athlètes de leur programme de football.

Publié

le

Le Division I Council a officiellement approuvé un nouveau règlement simplifiant la procédure des transferts d’étudiants-athlètes qui ne seront désormais plus obligés de demander la permission avant d’être transférés dans un autre programme. Jusqu’à présent, les étudiants-athlètes devaient faire une demande de transfert auquel pouvait s’opposer un coach.

A partir d’octobre 2018, tout étudiant-athlète pourra être transféré dans une autre université sans avoir à demander la permission. Toutefois, il devra encore informer son ancienne université qui aura deux jours pour entamer les démarches administratives requises. Une fois ces démarches entreprises, les coachs des autres programmes seront autorisés à rentrer en contact avec l’étudiant-athlète.

Ce nouveau règlement vise ainsi à remédier à une situation où certains étudiants-athlètes se sont retrouvés limités dans leur choix au moment de choisir un nouveau programme. Par exemple, certaines universités interdisaient à un ancien joueur de la SEC d’être transféré dans un autre programme de la SEC.

Le cas de DT Antwuan Jackson est ainsi significatif. En 2016, cet ancien joueur d’Auburn a été contraint de poursuivre sa carrière au niveau JUCO (Blinn College) car les Tigers ne l’ont pas autorisé d’être transféré dans une autre université de la conférence SEC ni à Ohio State ou Clemson. Il a fini par rejoindre les Buckeyes en 2018 mais au prix d’un passage par l’échelon inférieur.

À partir d’octobre, ces limitations ne seront plus possibles… à moins que les conférences imposent un règlement plus restrictifs que celui voté par la NCAA même s’il est peu probable que les conférences s’aventurent sur ce terrain glissant.

Lire la suite

Actualité

Northwestern-Wisconsin à Wrigley Field en 2020

Les deux programmes de la division Big Ten West s’affronteront dans le stade de baseball légendaire des Chicago Cubs.

Publié

le

Crédit photo : Tom Cruze/Sun-Times

Quelques jours après la publication dans la presse américaine de plusieurs articles faisant état d’un futur match entre les Wildcats et les Badgers organisé à Wrigley Field, l’information a été confirmée par les deux universités, mardi 5 juin 2018.

Ainsi, Northwestern sera l’hôte de Wisconsin dans cette enceinte historique, le 7 novembre 2020.

Le dernier match de College Football organisé à Wrigley Field remonte à 2010. Northwestern y avait affronté Illinois. Plus que le sort de la rencontre, on se souvient surtout que l’une des end zones du stade des Cubs de Chicago avait été tournée en dérision par les médias et les fans forçant la conférence Big Ten à faire l’impensable : imposer aux deux équipes d’attaquer à tour de rôle dans un seul sens du terrain pour des raisons évidentes de sécurité !

Il faut dire que la transformation du champ droit semblait plutôt artisanale, les poteaux de but étant fixés au muret…

Trois ans plus tard, les propriétaires des Cubs de Chicago avaient annoncé que 5 futurs matchs des Wildcats de Northwestern seraient organisés au Wrigley Field. Aucune date n’avait alors été communiquée. Depuis, des travaux de rénovation ont permis de corriger le problème d’end-zone et c’est donc avec un terrain aux normes que Northwestern et Wisconsin s’affronteront en 2020.

Pour les Badgers, la saison 2020 s’annonce particulière puisqu’ils joueront également un match dans un autre stade mythique : le Lambeau Field de Green Bay (Wisconsin) à l’occasion de la réception des Fighting Irish de Notre Dame, le 3 octobre 2020.

Lire la suite

Articles les plus lus