Suivez-nous sur

Clemson Tigers

Clemson 26, North Carolina State 14

Dominés par une excellente équipe de North Carolina State, les Tigers de #3 Clemson sont passés tout près d’une grosse déconvenue l’emportant finalement à l’arraché 26-14 contre le Wolfpack.

Que cette victoire fût pénible pour #3 Clemson (3-0, 1-0 ACC). Face à un programme qui a battu une équipe classée chaque année depuis 2005, les Tigers sont passés tout près d’une défaite qui aurait compromis leur chance de participer à une éventuelle finale nationale.

Comme les Seminoles de Florida State en 2012, #3 Clemson a semblé perturbé offensivement par l’agressivité défensive d’un Wolfpack soutenu comme jamais par un stade en folie. Et sans une incroyable et contestatble décision des arbitres, North Carolina State (2-1, 0-1 ACC) aurait probablement remporté un succès mérité. Il aurait également fallu que le Wolfpack ne se fasse pas autant pénaliser (9 pénalités) et fasse mieux qu’un 3/16 sur les 3ème tentatives…

Finalement, QB Tajh Boyd (24/37, 244 yards, 3 TDs) aura assuré l’essentiel pour une équipe de #3 Clemson qui a montré qu’elle n’était probablement pas invincible. Bonne nouvelle pour les Tigers : le prometteur junior WR Sammy Watkins (10 réceptions, 96 yards) a fait son meilleur match depuis bien longtemps.

On notera également l’excellente prestation de DE Vic Beasley (Clemson), auteur de 3 sacks, 5 plaquages, 2 passes déviées et 1 fumble forcé. L’homme du match.

Après deux FGs de K Chandler Catanzaro pour #3 Clemson, North Carolina State prit les devants en début de 2ème quart-temps sur une course de 21 yards de RB Shadrach Thornton. Juste avant la mi-temps, les Tigers reprirent les commandes sur un TD sur réception de WR Sam Cooper. Au milieu du 3ème quart-temps, au plus fort de la domination de N.C. State, WR Martavis Bryant (6 réceptions, 73 yards, 2 TDs) porta le score à 20-7 sur une réception de 30 yards. Ce dernier ajoutera un 2ème TD sur réception dans le 4ème quart-temps. QB Pete Thomas inscrit le dernier TD du match sur une course de 4 yards. Score final : 26-14 pour #3 Clemson.

Habitués à craquer dans ce type de match-piège, les Tigers de #3 Clemson ont peut-être prouvé qu’ils étaient capables, cette saison, de traverser les tempêtes pour se rendre jusqu’au bout du périple : le BCS Championship game. A suivre.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

2 Commentaires

2 Comments

  1. Foxboro

    20 septembre 2013 à 19h10

    Comme on dit parfois, c’est peut être la chance du champion (ou du moins finaliste). Ils ont eu très chaud et la victoire de NCS n’aurait pas été volée…

    • GreenDay62

      21 septembre 2013 à 21h15

      Alabama est trop fort aussi..

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Clemson Tigers