Suivez-nous

Saison Régulière

Semaine 7 : Auburn chute, Mississippi State et Ole Miss restent invaincus

Une semaine après leur large victoire face à #14 Texas A&M, les Bulldogs de #3 Mississippi State ont fait chuter les champions de la conférence SEC en titre, #2 Auburn, et ils pourraient bien être les prochains #1 du pays.

Publié

le

Une semaine après leur large victoire face à #14 Texas A&M, les Bulldogs de #3 Mississippi State ont fait chuter les champions de la conférence SEC en titre, #2 Auburn, et ils pourraient bien être les prochains #1 du pays.

Alors qu’ils avaient une fiche de 1-17 contre un programme du top 2, les Bulldogs ont exorcisé leurs démons en s’imposant pour la 3ème fois en 3 semaines contre une équipe du top 10 du classement AP Top 25 ! Ne cherchez plus la meilleure équipe du moment au niveau national.

Et comme la semaine passée, le Magnolia State est toujours au sommet du College Football. Vainqueurs de #7 Alabama il y a une semaine, les Rebels de #3 Ole Miss ont enchainé avec une convaincante victoire 35-20 chez les Aggies de #14 Texas A&M. Pour conclure avec la division SEC West, notez que le Crimson Tide de #7 Alabama a échappé de peu à une nouvelle débâcle, ne s’imposant que 14-13 à Arkansas.

WR Pharoh Brown (Oregon) et RB/LB Myles Jack (UCLA)

Dans la division SEC East, malgré l’absence de RB Todd Gurley, #11 Georgia n’a pas fait de détails à Missouri (35-0).

Comme prévu le duel entre #5 Baylor et #9 Texas Christian nous a offert un shoutout explosif mais les Bears ont dû remonter un retard de 21 points dans le 4ème quart-temps pour conserver leur invincibilité au bout du suspense sur un FG qui leur assurait une victoire 61-58. Toujours dans la conférence Big 12, #11 Oklahoma remporte le Red River Showdown contre son rival Texas.

Dans la conférence Pac-12, le choc UCLA-Oregon a rapidement basculé à l’avantage des Ducks qui rebondissent donc parfaitement après leur revers de la semaine passée face à #10 Arizona. QB Marcus Mariota et #12 Oregon s’imposent 42-30 à #18 UCLA.

On notera aussi que QB Rakeem Cato a égalé le record NCAA détenu par QB Russell Wilson avec un 38ème match d’affilée avec au moins une passe de TD.

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de cette 7ème semaine de la saison NCAA 2014 :

Le match de la semaine

Mississippi State 38, Auburn 23

Opportunistes et dominateurs de bout en bout de ce match au sommet de la semaine 7, les Bulldogs de #3 Mississippi State poursuivent leur incroyable parcours en s’imposant 38-23 à domicile contre les Tigers de #2 Auburn.

#3 Mississippi State (6-0, 3-0 SEC) remporte ainsi sa 9ème victoire d’affilée et prend la tête de la division SEC West. Avec des succès contre LSU, Texas A&M et #2 Auburn (5-1, 2-1 SEC), les Bulldogs peuvent même légitimement prétendre à la 1ère place du classement AP Top 25.

Malgré deux très mauvaises passes qui ont été interceptées par #2 Auburn, QB Dak Prescott (18/34, 246 yards, 1 TD, 2 INTs et 121 yards au sol pour 2 TDs) a montré la voie de la victoire terminant avec 3 TDs dans cette rencontre.

>Résumé complet et vidéo

Résultats du classement AP Top 25

Malgré l’annonce de sa prochaine audition par le comité de discipline de l’université Florida State, QB Jameis Winston a réussi 317 yards à la passe pour 3 TDs lors d’une victoire 38-20 des Seminoles de #1 Florida State (6-0, 4-0 ACC) face à Syracuse dans un Carrier Dome plein à craquer. Grâce à ses 6 réceptions pour 107 yards dans ce match, WR Rashad Greene est désormais le recordman de l’université Florida State pour le nombre de réceptions réussies en carrière avec 213. Avec ce succès, les Noles en sont à 22 victoires d’affilée.

Au terme d’un match contre #14 Texas A&M (5-2, 2-2 SEC) largement maîtrisé et remporté 35-20, les Rebels de #3 Ole Miss (6-0, 3-0 SEC) confirment qu’il faudra compter sur eux dans la compétitive division SEC West. Devant  les 110 633 spectateurs présents à Kyle Field (record SEC), #3 Ole Miss a inscrit les 21 premiers de cette rencontre au sommet et n’a plus regardé dans le rétroviseur, laissant #14 Texas A&M revenir dans les dernières minutes alors que le sort du match était scellé. Comme la semaine dernière face à #7 Alabama, la défense des Rebels a donné le ton du match dès les premiers jeux. Avec un total de 3 turnovers forcés et 2 TDs défensifs, elle a remarquablement contenu la meilleure attaque du pays, qui affichait un zéro pointé à la mi-temps (21-0). Si certains avaient des doutes concernant le senior QB Bo Wallace (13/19, 178 yards, 1 TD et 50 yards au sol pour 2 TDs), ils ont probablement été impressionnés par la solide performance du leader offensif des Rebels qui n’a pas commis le moindre turnover pour un 2ème match de suite tout en inscrivant 3 TDs.

DB Ryan Reid (Baylor) et WR Josh Doctson (TCU)

Menés de 21 points dans le 4ème quart-temps, les Bears de #5 Baylor (6-0, 3-0 Big 12) ont réussi une incroyable remontée avant de s’imposer 61-58 contre les Horned Frogs de #9 Texas Christian (4-1, 1-1 Big 12) sur le dernier jeu de ce match. Alors que tout semblait joué lorsque LB Marcus Mallett réussit un TD défensif pour les Horned Frogs en début de 4ème quart-temps qui porta alors le score à 58-37, c’est à ce moment-là que #5 Baylor fit son effort inscrivant notamment 2 TDs en moins de 1 minute 30 pour revenir à 58-58.  Le senior QB Bryce Petty (28/55, 510 yards, 6 TDs et 2 INTs) a connu des hauts et des bas dans cette rencontre mais il a su réussir les jeux importants au bon moment, particulièrement après l’interception de LB Marcus Mallett. Avec cette victoire totalement folle, #5 Baylor conserve toutes ses chances de remporter un second titre de champion de la conférence Big 12 et ruine les espoirs de #9 Texas Christian de créer l’une des plus grosses surprises de ce début de saison.

Pour la 2ème semaine consécutive, les Fighting Irish de #6 Notre Dame (6-0) se sont faits peur à domicile. Toutefois, ils ont su renverser une situation délicate pour conserver leur invincibilité en s’imposant 50-43 contre North Carolina dans ce qui aura été le match le plus prolifique de l’Histoire du Notre Dame Stadium. Encore une fois, QB Everett Golson (21/38, 300 yards, 3 TDs, 1 INT, 2 fumbles) a commis 3 turnovers mais sa capacité de donner du rythme à l’attaque des Irish lui a permis de remporter une 18ème victoire d’affilée en match de saison régulière. Prochain match de #6 Notre Dame : un déplacement à #1 Florida State.

Très faible offensivement (seulement 227 yards offensifs), le Crimson Tide de #7 Alabama (5-1, 2-1 SEC) remporte une courte victoire 14-13 à Arkansas contre une équipe des Razorbacks dominateurs mais qui n’ont pas su profiter de leurs nombreuses opportunités commettant notamment 3 turnovers dont 1 fumble à 1 yard de la end-zone de #7 Alabama et se faisant bloquer un FG. C’est finalement sur une interception du futur All-American, S Landon Collins, que le Crimson Tide a évité une 2ème désillusion après la défaite à #3 Ole Miss il y a une semaine. Il s’agit de la 15ème défaite d’affilée en match de conférence SEC pour les Razorbacks.

Comme il y a une semaine face à Nebraska, les Spartans de #8 Michigan State (5-1, 2-0 Big Ten) ont laissé leurs adversaires revenir en fin de match s’assurant la victoire grâce à un jeu défensif. Les joueurs de coach Dantonio s’imposent 45-31 contre une surprenante équipe de Purdue. Les vainqueurs du dernier Rose Bowl remportent ainsi un 12ème match de conférence Big Ten consécutif. A noter les 104 yards au sol de RB Jeremy Langford, son 10ème match de conférence d’affilée avec au moins 100 yards au sol. QB Connor Cook termine avec 3 passes de TD.

RB Tarean Folston, Notre Dame

Les Trojans de USC retrouvent le chemin de la victoire. Battus par Arizona State sur une passe Hail Mary la semaine dernière, les Californiens ont cette fois-ci bénéficié d’un FG de 36 yards manqué par #10 Arizona (5-1, 2-1 Pac-12) dans les dernières secondes pour mettre un terme à l’invincibilité des Wildcats et s’imposer 28-26. RB Javorius Allen a été le grand artisan de ce succès avec ses 205 yards au sol.

Beaucoup plus opportunistes offensivement et disciplinés défensivement que les Longhorns de Texas (2-4, 1-2 Big 12), les Sooners de #11 Oklahoma (5-1, 2-1 Big 12) remportent le Red River Showdown sur le score de 31-26 malgré une remontée désespérée des texans en fin de rencontre. Pourtant largement dominés statistiquement (482 yards à 232) par Texas, les Sooners de #11 Oklahoma ont su profiter de leurs « big plays » pour s’imposer, sans convaincre, lors de la 109ème édition de ce duel entre rivaux historiques. Malgré cette décevante défaite, les Longhorns ont montré beaucoup de caractère dans ce match et le programme de coach Charlie Strong a peut-être réussi un match référence sur lequel il va pouvoir construire pour l’avenir.

Une semaine après sa défaite surprise face à #10 Arizona, les Ducks de #12 Oregon (5-1, 2-1 Pac-12)  se sont rassurés en allant s’imposer 42-30 chez les Bruins de #18 UCLA (4-2, 1-2 Pac-12). Le retour de OT Jake Fisher au sein de la ligne offensive des Ducks a tout changé. Après avoir accordée 12 sacks lors des deux derniers matchs, elle n’en a accordé aucun dans ce match face à #18 UCLA permettant même à RB Royce Freeman (18 courses, 121 yards, 2 TDs) de devenir le premier coureur des Ducks, cette saison, à réussir plus de 100 yards au sol. Avec cette victoire, #12 Oregon se relance dans la course à une place en College Football Playoff que #18 UCLA ne jouera assurément pas suite à ce second revers en deux semaines.

Privés des services de l’ex-candidat au trophée Heisman, RB Todd Gurley, pour cause de suspension, les Bulldogs ont pu compter sur une exceptionnelle performance défensive pour s’imposer 34-0 chez des Tigers de #23 Missouri abassourdis. Alors qu’ils avaient réussi 35 points en moyenne par match depuis le début de la saison, les Tigers de #23 Missouri (4-2, 1-1 SEC) ont subi un shutout par une défense de #13 Georgia (5-1, 3-1 SEC) qui a provoqué 5 turnovers (4 INTs et 1 fumble) dans ce match au sommet de la division SEC East. Avec cette convaincante victoire sans leur leader offensif, les Bulldogs renforcent leur position de leader de la division SEC East et écartent un concurrent potentiel pour une place en finale de conférence SEC. Le programme de #13 Georgia prouve également qu’il peut rester performant malgré l’absence de RB Todd Gurley. De leurs côtés, les Tigers ont probablement laissé filer leur titre de division SEC East acquis l’an passé.

DB Zach Sanchez (Oklahoma)

Les Cowboys de #18 Oklahoma State (5-1, 3-0 Big 12) ont eu chaud mais ils s’imposent finalement 27-20 à Kansas qui a bien failli créer la surprise pour le premier match à domicile du coach par intérim, Clint Bowen. Dominés statistiquement (379 yards offensifs contre 275), les Cowboys s’en sont sortis grâce à un TD sur un retour de kickoff de 99 yards de WR Tyreek Hill.

Menés de 10 points à la mi-temps (7-17), les Pirates de #18 East Carolina (5-1, 2-0 AAC) ont dù batailler pour s’imposer finalement 28-17 chez les Bulls de South Florida dans un duel de conférence AAC. Avec ses 10 réceptions pour 114 yards dans ce match pour un total de 312 en carrière, le senior WR Justin Hardy se rapproche un peu plus du record NCAA du nombre de réceptions réussies en carrière détenu par WR Ryan Broyles (ex-Oklahoma) avec 349.

Grâce à une remarquable performance du backup QB Thomas Sirk, auteur de 2 TDs au sol, les Blue Devils de Duke mettent fin à une série de 10 défaites consécutives contre #22 Georgia Tech (5-1, 2-1 ACC) en s’imposant 31-25 chez les Yellow Jackets au cours d’un match retardé de plus d’un heure à la mi-temps à cause d’un violent orage.

Grâce à une nouvelle performance époustouflante de sa défense, le Cardinal de #25 Stanford (4-2, 2-1 Pac-12) s’est imposé 34-17 à domicile face aux Cougars de Washington State dans un duel de division Pac-12 North. Une semaine après avoir été bousculée par l’attaque de #6 Notre Dame, la défense de #25 Stanford a limité l’attaque explosive de Washington State à un minuscule 3.3 yards par jeu. NT David Parry et CB Zach Hoffpauir ont particulièrement brillé, le premier mettant une pression énorme sur un QB Connor Halliday (42/69, 292 yards, 2 TDs, 1 INT) qui avait battu la semaine passée le record FBS pour le nombre de yards à la passe dans un match avec 734 yards, le second réussissant 15 plaquages au sein d’un secondary ultra-agressif sur les receveurs des Cougars. Ainsi libéré de la pression de devoir marquer sur chaque possession, l’attaque de #25 Stanford a su prendre son temps pour finalement donner le coup de grâce en seconde mi-temps.

Par ailleurs

Jeudi soir, les Cougars de Brigham Young ont subi un second revers en deux matchs s’inclinant 31-24 après prolongation chez les Knights de Central Florida. La blessure de QB Taysom Hill semble avoir anéantie la saison 2014 des mormons.

Le freshman RB Leonard Fournette (140 yards au sol, 2 TDs) a ouvert la voie à des Tigers de LSU qui l’emportent, dans le Swamp, sur le score de 30-27 face aux Gators de Florida grâce à un FG de 50 yards de K Colby Delahoussaye. Avec ses 3 turnovers (2 INTs et 1 fumble), le quarterback des Gators, QB Jeff Driskel, s’est encore illustré pour de mauvaises raisons.

Malgré une victoire 23-17, à l’arraché, contre Louisville, les Tigers de Clemson ont appris une mauvaise nouvelle : le freshman QB Deshaun Watson s’est fracturé la main droite et sera opéré dans les prochains jours. La soirée aurait pu être cauchemardesque pour les Tigers si leur défense n’avait pas réussi à stopper l’attaque des Cardinals qui s’était retrouvée à 8 yards de la end-zone de Clemson à 1 minute du terme de la rencontre suite à une passe de 73 yards captée par WR James Quick.

Battus par Purdue il y a une semaine, les Badgers de Wisconsin ont réagi en battant Illinois à domicile sur le score de 38-28. Encore une fois, RB Melvin Gordon (175 yards au sol, 4 TDs) et RB Corey Clement (164 yards au sol) ont sonné la charge au sein d’une attaque de Wisconsin qui a réussi 401 yards au sol dans cette rencontre.

Les Wolverines de Michigan mettent fin à leur série de 3 défaites consécutives grâce à une victoire 18-13 contre des Nittany Lions de Penn State qui semblaient avoir le match en main avant une interception de DB Jourdan Lewis sur une passe hasardeuse de QB Christian Hackenberg qui donna le momentum aux Wolverines. Le joueur du match aura donc été K Matt Wile, auteur de 3 précieux FGs en 2ème mi-temps.

Totalement dominateurs dans le jeu sol (335 yards contre 67), les Hurricanes de Miami ont détruits les Bearcats de Cincinnati sur le score de 55-34. Le freshman QB Brad Kaaya (286 yards, 4 TDs) et le junior RB Duke Johnson (162 yards au sol, 1 TD) montent en puissance depuis quelques semaines. Ce dernier est d’ailleurs devenu le recordman de l’université Miami avec un total de 4402 yards « all-purpose » réussis en carrière.

Les jeux de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 7ème semaine de la saison, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Bryce Petty (Baylor), 28/55, 510 yards, 6 TDs, 2 INTs.
– RB Thomas Rawls (Central Michigan), 40 courses, 270 yards, 2 TDs.
– RB Donnel Pumphrey (San Diego State), 20 courses, 246 yards, 2 TDs.
– RB Tevin Coleman (Indiana), 15 courses, 219 yards, 3 TDs.
– RB Javorius Allen (USC), 26 courses, 205 yards, 3 TDs.
– RB Reginald Bell (Eastern Michigan), 17 courses, 202 yards, 3 TDs.
– WR Josh Harper (Fresno State), 12 réceptions, 187 yards, 1 TD.
– WR Jordan Williams (Ball State), 11 réceptions, 179 yards, 2 TDs.
– WR Hunter Sharp (Utah State), 12 réceptions, 164 yards, 2 TDs.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
2 commentaires

2 Comments

  1. Thomas

    12 octobre 2014 at 10h15

    Comme d’habitude, excellent résumé de la semaine ! Merci

    Franchement si Mississippi State et Ole Miss ne sont pas #1 et #2 demain, je ne comprend rien. Ils detruisent tout dans la SEC alors que Florida State se tape des tocards de l’ACC.

    Sinon, mention spéciale pour QB MAriota, encore monstrueux.

    • Luzoan

      12 octobre 2014 at 11h03

      La, totalement d accord avec toi Thomas, Mississippi état de la victoire, bulldogs et rebels N1 etN2.
      et Prescott Heissman contender N1^^
      Beau Weekend de CFB et on en est qu a la moitié…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Le résumé de la Week 2 : la Sun Belt en folie, le show Rattler, Clemson assure

La Sun Belt a martyrisé la Big 12 lors d’une 2ème semaine de la saison marquée par les débuts réussis de QB Spencer Rattler à Oklahoma et les succès faciles d’Oklahoma, Texas et Clemson.

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Charlie Neibergall

5-70. C’était le bilan des programmes de la Sun Belt face à ceux de la Big 12 avant le coup d’envoi de cette 2ème semaine de la saison 2020 de College Football. Pourtant, sans aucun complexe, les Ragin’ Cajuns de Louisiana-Lafayette, les Red Wolves d’Arkansas State et les Chanticleers de Coastal Carolina sont sortis vainqueurs de leurs duels respectifs face à #23 Iowa State, Kansas State et Kansas redorant ainsi le blason d’une conférence parfois décriée, à tort, et semant le chaos dans une Big 12 qui aurait pu totalement sombrer sans les performances de #5 Oklahoma et #14 Texas.

Car, les Sooners et les Longhorns font partie des vainqueurs de cette 2ème semaine. Le true freshman QB Spencer Rattler (4 TD) a impressionné pour ses débuts comme quarterback titulaire lors d’une victoire 48-0 d’Oklahoma. De son côté, QB Sam Ehlinger (5 TD) a trouvé un second souffle comme leader d’une attaque de Texas à la sauce Mike Yurcich. Les Longhorns l’ont emporté 59-3.

Neuf mois après sa défaite en finale nationale, QB Trevor Lawrence a retrouvé le chemin de la victoire lors d’un facile succès de #1 Clemson sur le terrain de Wake Forest.

#10 Notre Dame et #18 North Carolina se sont imposés dans la douleur alors que Florida State s’enfonce encore un peu plus en s’inclinant à domicile face à Georgia Tech.

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 2 :

Le Match de la semaine

Énorme surprise à Ames (Iowa). Les Cyclones de #23 Iowa State subissent une terrible désillusion en s’inclinant à domicile face à une équipe de la conférence Sun Belt… par un écart de 17 points !

Considéré comme le meilleur gunslinger de retour en 2020 dans la conférence Big 12, le junior QB Brock Purdy (16/35, 145 yards, 1 INT) est passé complètement à côté de son match. Aucun TD à la passe pour le quarterback vedette des Cyclones. Du coup, l’attaque d’Iowa State a surtout compté sur les exploits de RB Breece Hall (103 yards, 1 TD) et RB Kene Nwangwu (21 yards, 1 TD) pour prendre les devants 14-10 à la 1ère mi-temps. Pas suffisant.

Car après avoir réussi un retour de kickoff de 95 yards en fin de second quart-temps, les Ragin’ Cajuns ont pris confiance portés par une solide défense qui a limité l’un des favoris dans la conférence Big 12 à 3 petits points en 2ème mi-temps.

Et lorsque QB Levi Lewis (13/21, 154 yards, 1 TD) s’est connecté avec WR Peter LeBlanc (5 réceptions, 82 yards, 1 TD) sur une bombe de 78 yards pour le premier TD offensif de Louisiana-Lafayette, on sentit que le momentum avait basculé de camp tant l’attaque des Cyclones se montrait anémique en l’absence de l’un des meilleurs tight-ends du pays, Charlie Kolar (auteur de 51 réceptions en 2019).

C’est alors que CB Eric Garror remonta un punt de 83 yards pour un TD qui assomma définitvement l’équipe de coach Matt Campbell. Le coup de massue. #23 Iowa State ne s’en remettra pas et le dernier TD de RB Trey Ragas (49 yards au sol, 1 TD) fit l’effet d’un point d’exclamation au terme d’une formidable prestation des Ragin’ Cajuns.

> Compte-rendu complet du match Iowa State vs Louisiana-Lafayette

QB Spencer Rattler, Oklahoma – Crédit photo : AP

Résultats des équipes du Top 25

Wake Forest 13, #1 Clemson 37

Sans forcer, QB Trevor Lawrence (22/28, 351 yards, 1 TD et 2 TD au sol) et #1 Clemson (1-0) ont encore malmené les Demon Deacons de Wake Forest (0-1, 0-1) qui ont encaissé un sévère 152-19 combiné face aux Tigers sur les trois dernières saisons. RB Travis Etienne (102 yards, 1 TD) a profité de cette mise en jambe pour réussir son 57ème TD au sol en carrière et établir un nouveau record du programme de Clemson avec son 18ème match avec plus de 100 yards aus sol. On retiendra également l’excellent premier match des true freshmen DE Myles Murphy (7 plaquages dont 3 pour perte et 2 sacks) et DE Bryan Bresee (1 FG bloqué) !

#5 Oklahoma 48, Missouri State (FCS) 0

Il n’aura joué que les deux premiers quart-temps de ce match d’ouverture de la saison 2020 des Sooners. Mais quel récital de QB Spencer Rattler ! Alors oui, l’adversaire n’était pas à la hauteur mais l’ancien prospect 5-étoiles n’a pas manqué son premier rendez-vous. 14/17, 290 yards pour 4 TDs ! Sa connexion avec WR Charleston Rambo (4 réceptions, 80 yards, 2 TD) a déjà fait des étincelles au sein d’une attaque des Sooners qui a perdu tant d’éléments-clés au cours de l’intersaison. Le score à la mi-temps ? 31-0. Dirigée pour la 2ème année d’affilée par le coordinateur Alex Grinch, la défense des Sooners a été en total contrôle tout au long de la rencontre limitant Missouri State (FCS) à 135 petits yards en attaque.

#10 Notre Dame 27, Duke 13

Sans briller et dominés en première mi-temps, les Fighting Irish de #10 Notre Dame assurent l’essentiel en s’imposant face aux Blue Devils de Duke grâce aux 2 TDs au sol du sophomore RB Kyren Williams.

> Compte-rendu complet du match Notre Dame-Duke

QB Sam Ehlinger, Texas – Crédit photo : Texas Athletics

#14 Texas 59, UTEP 3

Quelle entrée en matière pour le senior QB Sam Ehlinger ! L’arrivée du coordinateur offensif Mike Yurcich n’a pas mis longtemps à prendre forme sur le terrain. Quelques secondes en fait. À peine le temps pour QB Sam Ehlinger (25/33, 426 yards, 5 TD) de prendre le premier snap. Premier jeu de #14 Texas (1-0) : TD de 78 yards de WR Josh Moore (6 réceptions, 127 yards, 1 TD). La suite de cette rencontre totalement déséquilibrée sera une domination insolante des Longhorns de #14 Texas (1-0) face à une équipe d’UTEP (1-1) dépassée. 426 yards à la passe pour 5 TD… à la mi-temps : ce sont les statistiques complètement folles de QB Sam Ehlinger.

#18 North Carolina 31, Syracuse 6

Pendant trois quart-temps, on s’est demandé si les Tar Heels n’allaient pas subir une terrible déconvenue lors de ce match d’ouverture dans la conférence ACC. Menée par un QB Sam Howell (25/34, 295 yards, 1 TD, 2 INTs) peu inspirée, l’attaque de UNC a souffert pendant trois quart-temps avant que RB Javonte Williams entrent en scène dans la dernière ligne droite en inscrivant 3 TD consécutifs pour assurer l’essentiel : la victoire. La défense 3-3-5 des Orangemen aura dérangé les Tar Heels pendant la majorité du match, la star S Andre Cisco réussissant la 13 ème interception de sa carrière. En vain.

Autres résultats importants

Conférence ACC

Miami 31, UAB 14
Florida State 13, Georgia Tech 16
Pittsburgh 55, Austin Peay (FCS) 0
Louisville 35, Western Kentucky 21

Conférence Big 12

West Virginia 56, Eastern kentucky 10
Kansas State 31, Arkansas State 35
Texas Tech 35, Houston Baptist (FCS) 33

Conférence AAC

South Florida 27, The Citadel (FCS) 6

Autres résultats

Appalachian State 35, Charlotte 20
Army 37, Louisiana-Monroe 7
Texas State 48, UTSA 51 2OT
Georgia Southern 27, Campbell (FCS) 26
South Alabama 24, Tulane 27

L’image de la semaine

On connaissait la Turnover Chain de Miami. Cette année, les Hurricanes vous présentent les bagues « The Crib » que le joueur offensif venant de marquer un TD portera sur la sideline.

L’image de la semaine II

C’est cruel pour les fans des Seminoles qui n’en peuvent plus de passer de désillusion en désillusion. Mais pour la 4ème saison d’affilée, Florida State s’incline lors du match d’ouverture.

L’image de la semaine III

La saison 2020 dans la Big Ten et la Pac-12 symbolisée en une image.

Highlights

Le TD de la semaine

Il est nonchalant. Tout a l’air facile pour lui : QB Spencer Rattler n’a pas manqué ses débuts comme titulaire au sein de l’attaque des Sooners. 290 yards et 4 TD dont celui-ci de 53 yards à destination de WR Charleston Rambo.

La réception de la semaine

Ce match Kansas State-Arkansas State nous a offert plusieurs jeux spectaculaires mais le plus beau d’entre-eux est surement l’impressionnante réception à une main de WR Malik Knowles sur une passe un peu haute de QB Skylar Thompson.

La course de la semaine

Ce n’est pas forcément la course la plus spectaculaire de la semaine mais l’une des plus décisives. Alors que Notre Dame pateaugeait, RB Kyren Williams a creusé l’écart en faveur des Fighting Irish sur ce TD de 26 yards.

La stat de la semaine

C’est la ligne de statistique de QB Sam Ehlinger pour son premier match de la saison avec les Longhorns… en 1ère mi-temps !

Le Trick Play de la semaine

Menés de 14 points, les Red Wolves ont surpris les Wildcats de Kansas State avec une double passe parfaitement exécutée et conclue par un TD de 48 yards de WR Roshauud Paul !

L’interception de l’année ?

Le #FAIL de la semaine

Le TD sur retour de punt le plus facile de l’Histoire.

Le #WTF de la semaine

Que dire ?

Performances individuelles

Lors de cette 2ème semaine de la saison 2020, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Alex Bowman (Texas Tech), 38/52, 430 yards, 2 TD, 1 INT.
– QB Sam Ehlinger (Texas), 25/33, 426 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB Trevor Lawrence (Clemson), 22/28, 351 yards, 1 TD, 0 INT.
– QB Spencer Rattler (Oklahoma), 14/17, 290 yards, 4 TD, 0 INT.
– RB Sincere McCormick (UTSA), 29 courses, 197 yards, 1 TD.
– WR Kawan Baker (South Alabama), 7 réceptions, 129 yards, 1 TD.
– WR Jonathan Adams Jr (Arkansas State), 8 réceptions, 98 yards, 3 TD.

Les plus beaux TD de la semaine

Lire la suite

Saison Régulière

Louisiana renversant face à Iowa State : les Ragin’ Cajuns s’imposent 31-14 !

Grâce à deux touchdowns sur retour de coup de pied et un big play de QB Levi Lewis, les Ragin’ Cajuns réussissent l’une des plus belles surprises de leur Histoire.

Publié

le

Crédit photo : Charlie Neibergall

L’été a été long et pénible pour le programme de Lafayette (Louisiane). En plus de faire face à la pandémie de coronavirus, les Ragin’ Cajuns ont perdu leur grand frère, le coach assistant D.J. Looney, subitement décédé d’une crise cardiaque, le 1er aout dernier. Quelques jours plus tard, l’ouragan Laura ravagea plusieurs comtés autour de la ville.

Pourtant, les Ragin’ Cajuns ont gardé la tête haute. Ils se sont présentés à Ames (Iowa) avec le couteau entre les dents et la bande à coach Billy Napier a réussi l’un des plus bels exploits de l’Histoire de Louisiana-Lafayette (1-0). Ce succès inattendu à #23 Iowa State (0-1) est le premier des Ragin’ Cajuns face à une équipe classée depuis l’époque QB Jake Delhomme… en 1996.

Considéré comme le meilleur gunslinger de retour dans la conférence Big 12 en 2020, le junior QB Brock Purdy (16/35, 145 yards, 1 INT) est passé complètement à côté de son match. Aucun TD à la passe pour le quarterback vedette des Cyclones. Du coup, l’attaque d’Iowa State a surtout compté sur les exploits de RB Breece Hall (103 yards, 1 TD) et RB Kene Nwangwu (21 yards, 1 TD) pour prendre les devants 14-10 à la 1ère mi-temps.

Après avoir réussi un retour de kickoff de 95 yards en fin de second quart-temps, les Ragin’ Cajuns ont pris confiance portés par une solide défense qui a limité l’un des favoris dans la conférence Big 12 à 3 petits points en 2ème mi-temps.

Et lorsque QB Levi Lewis (13/21, 154 yards, 1 TD) s’est connecté avec WR Peter LeBlanc (5 réceptions, 82 yards, 1 TD) sur une bombe de 78 yards pour le premier TD offensif de Louisiana-Lafayette, on sentit que le momentum avait basculé de camp tant l’attaque des Cyclones se montrait anémique en l’absence de l’un des meilleurs tight-ends du pays, Charlie Kolar (auteur de 51 réceptions en 2019).

C’est alors que CB Eric Garror remonta un punt de 83 yards pour un TD qui assomma définitvement l’équipe de coach Matt Campbell. Le coup de massue. #23 Iowa State ne s’en remettra pas et le dernier TD de RB Trey Ragas (49 yards au sol, 1 TD) fit l’effet d’un point d’exclamation au terme d’une formidable prestation des Ragin’ Cajuns.

Résumé en video

Lire la suite

Saison Régulière

Notre Dame s’impose 27-13 face à Duke, dans la douleur

Sans briller et dominés en première mi-temps, les Fighting Irish de #10 Notre Dame assurent l’essentiel en s’imposant face aux Blue Devils de Duke grâce aux 2 TDs au sol du sophomore RB Kyren Williams.

Publié

le

Crédit photo : ND Athletics

Sous la pluie qui tombait sur le Notre Dame Stadium, les Fighting Irish ont remporté leur premier match en tant que membres de la conférence ACC. Sans vraiment convaincre.

Après 132 ans en tant qu’indépendant, les Fighting Irish ont été contraints d’accepter l’invitation de la conférence ACC afin de pouvoir maintenir un calendrier décent pour la saison 2020. C’est donc face à Duke (0-1) que les joueurs de coach Brian Kelly ont fait leur entrée dans cette saison sans précédent.

Et il y a encore beaucoup de travail pour les Fighting Irish. Pendant trois quart-temps, #10 Notre Dame (1-0) a enchainé les erreurs et buté sur une solide défense des Blue Devils. Et les interrogations au sujet de la capacité de QB Ian Book (19/31, 263 yards, 1 TD, 1 INT) à porter son équipe jusqu’en playoffs refont forcément surface. Le quarterback senior des Fighting Irish n’a pas semblé très l’aise malgré des statistiques flatteuses. Son seul coup d’éclat : une passe de 17 yards à destination de WR Avery Davis pour un TD qui donna 11 points d’avance (24-13) aux Fighting Irish en début de 4ème quart-temps.

Finalement, #10 Notre Dame s’en est sorti grâce à l’excellente prestation du sophomore RB Kyren Williams (19 courses, 112 yards, 2 TD et 93 yards sur réception), auteur de 2 TD dont celui qui a assuré le succès des siens sur une course de 26 yards sur une 4ème tentative.

Du côté de Duke, on peut avoir des regrets car après un excellent premier quart-temps (151 yards offensifs contre 13), les Blue Devils ne menaient que 3-0. Pas cher payé pour le programme de South Bend. L’incapacité des joueurs de coach David Cutcliffe de conclure dans la red zone adverse leur aura été très préjudiciable.

Toutefois, l’ancien backup de QB Trevor Lawrence à Clemson, QB Chase Brice (19/31, 263 yards, 1 TD, 1 INT et 1 TD au sol), a fait une très bonne impression pour son premier match au sein de l’attaque no-huddle de Duke marquant même un TD au sol qui a ramené les siens à 4 points seulement des Fighting Irish (17-13).

Avec ce succès, Notre Dame enchaine une 19ème victoire consécutive à domicile. On retiendra également de ce match l’excellente prestation du duo de tight-ends, TE Tommy Tremble (5 réceptions, 38 yards) / TE Michael Mayer (3 réceptions, 38 yards).

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

RB Cam’Ron Harris assure la victoire 31-14 de Miami face UAB

Après un début de match en rodage, l’attaque des Hurricanes de Miami a trouvé son rythme sous l’impulsion d’un RB Cam’Ron Harris flamboyant.

Publié

le

On attendait le show de l’ancien quarterback de Houston, QB D’Eriq King, on a eu celui du junior RB Cam’Harris, auteur de 134 yards et 2 TD en 17 courses dans ce premier match de la week 2.

En inscrivant son second TD de la soirée, RB Cam’Ron Harris a permis aux Hurricanes de prendre le large après que les Blazers de UAB (1-1) soient revenus à trois points seulement de Miami (1-0) quelques minutes plus tôt.

Après des débuts difficiles, la star QB D’Eriq King (16/24, 144 yards à la passe, 1 TD et 83 yards au sol, 1 TD) s’est mis en route réussissant un total de 2 TD à la baguette d’une attaque new-look désormais dirigée par le coordinateur offensif Rhett Lashlee. Les Hurricanes ont accumulé 495 yards dont 337 au sol.

Un TD sur réception de TE Brevin Jordan sur le dernier jeu du 3ème quart-temps scellera définitivement le sort de ce match disputé devant un peu plus de 8000 spectateurs présents au Hard Rock Stadium de Miami Gardens (Floride).

Cette victoire fût remplie d’émotions pour QB D’Eriq King. Le quarterback de Miami jouait son premier match depuis presque un an après avoir pris son redshirt à Houston en septembre 2019. Mais il a également joué cette rencontre en pensant à son père décédé en février dernier.

« J’avais beaucoup de choses en tête ce soir. C’était le premier match de ma vie sans mon père. J’ai joué pour lui ce soir. » – QB D’Eriq King, Miami Hurricanes.

Par ailleurs, avec son 16ème match consécutif avec au moins un TD au sol et un TD à la passe, QB D’Eriq King établit un nouveau record NCAA.

Prochain match pour Miami : à Louisville, le 19 septembre.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus