Suivez-nous

Preview

Conférence ACC : Clemson toujours plus hégémonique

Quadruples champions de conférence et champions nationaux en titre, les Tigers de Clemson seront encore les favoris d’une conférence ACC remodelée.

Crédit photo : clemsonsportstalk

Publié

le

On n’avait pas vu une telle domination dans la conférence ACC depuis les années 90. À l’époque, Florida State de l’ère Bobby Bowden a remporté 9 titres de champion consécutifs (1992-2000). Depuis 4 ans, ce sont les Tigers de Clemson qui ont la main mise sur l’ACC : ils ont (facilement) remporté les quatre derniers ACC Championship Games et le bilan du programme dirigé par coach Dabo Swinney en match intra-conférence depuis 2015 ? 34-2. Une suprématie incontestable.

Des promotions de recrues sensationnelles et un coaching staff capable de tirer le meilleur des joueurs, individuellement et collectivement, ont fait de Clemson LA référence actuelle dans le monde du College Football. Certes, la version 2019 des Tigers sera moins expérimentée que sa prédécesseure… mais peut-être plus talentueuse. Effrayant. Le sophomore QB Trevor Lawrence a offert un récital retentissant lors des deux matchs de playoffs en 2018. Il sera de retour à la tête d’une attaque intimidante qu’aucune défense du pays ne parait pouvoir stopper. Ainsi, pour la 5ème année d’affilée, les Tigers semblent tout simplement au-dessus du lot dans la conférence ACC.

Prédictions 2019 dans la conférence ACC

Champion 2019 : Clemson.
Champion de division Atlantic : Clemson.
Champion de division Coastal : Virginia.
MVP : QB Trevor Lawrence, Clemson.
Meilleur joueur offensif : RB Travis Etienne, Clemson.
Meilleur joueur défensif : CB Bryce Hall, Virginia.
Freshman de l’année : WR Joseph Ngata, Clemson.
Prospects Draft NFL 2020 à suivre : RB Travis Etienne (Clemson), RB AJ Dillon (Boston College), RB Cam Akers (Florida State), WR Tee Higgins (Clemson), DE Trevon Hill (Miami), LB Shaq Quarterman (Miami), DB Bryce Hall (Virginia), DB Mark Gilbert (Duke), DB Essang Bassey (Wake Forest), DB Reggie Floyd (Virginia Tech).

Du 4 juillet au 16 juillet 2019, The Blue Pennant vous a proposé des présentations des principaux programmes de la conférence ACC :
Clemson Tigers
Florida State Seminoles
Miami Hurricanes
North Carolina State Wolfpack
Syracuse Orange
Virginia Cavaliers
Virginia Tech Hokies

Tour d’horizon dans la conférence ACC

Tous à la poursuite des Tigers de Clemson

La saison 2019 dans la division Atlantic pourrait être très semblable à l’an passé. Syracuse a des convictions en attaque et en défense alors que Florida State, NC State, Boston College et Wake Forest font face à de nombreuses incertitudes à divers niveaux. Il semble déjà loin le temps où Clemson, FSU et Louisville se battaient pour le titre d’une division qui paraissait alors comme la meilleure du pays.

Embed from Getty Images

En 2017, Miami avait redoré le blason d’une division Coastal tournée en dérision depuis plusieurs années. Tout est à refaire après une saison 2018 marquée par un niveau de médiocrité difficilement qualifiable : Pittsburgh a été sacré champion un peu par hasard en terminant sa campagne avec un bilan de 7-7… et par trois défaites. Virginia possède en QB Bryce Perkins un playmaker capable de faire basculer n’importe quel match en faveur des Cavaliers et la défense des Hoos monte en puissance. Du coup, le programme de Charlottesville débutera la saison avec une belle opportunité de participer à la première finale de conférence de son Histoire. Miami et Virginia Tech seront probablement ses deux principaux concurrents. Les Hurricanes et les Hokies possèdent le talent pour se mêler à la lutte mais de nets progrès en attaque sont attendus. Pittsburgh et Duke semblent un ton en-dessous alors que North Carolina et Georgia Tech sont en mode reconstruction.

Mack is back

Cinq ans après avoir annoncé sa retraite, Mack Brown (champion avec Texas en 2005) fait son retour sur le campus de Chapel Hill pour prendre en main des Tar Heels de North Carolina qu’il avait dirigés… de 1988 à 1997 ! Son défi sera immense : transformer un programme qui vient de terminer deux fois au dernier rang de la division Coastal en une puissance que l’on a plus vu depuis son premier passage à UNC (10-2 en 1996 et 11-1 en 1997). Les Tar Heels n’ont remporté que 3 de leurs 24 derniers matchs contre des équipes FBS. Ouch !

Panique à Tallahassee

On savait que le départ de Jimbo Fisher à Texas A&M en 2018 allait laisser des traces. On savait aussi qu’il faudrait un minimum de temps pour que son successeur, Willie Taggart (ex-Oregon), prenne ses marques… mais on ne s’attendait pas à voir une telle déconvenue que celle subit par les Seminoles de Florida State l’an dernier : un bilan de 5-7 et la fin d’une série de 36 saisons avec une participation à un bowl. Le coach de FSU est en mode réinitialisation et donnera les clés d’une attaque anémique l’an passé au jeune stratège offensif, Kendal Briles (ex-Baylor, ex-FAU, ex-Houston). La déroute 41-14 endurée contre Florida est encore dans toutes les mémoires. Si Willie Taggart possède un contrat de 6 ans, il sait que cette 2ème saison à Tallahassee sera déjà décisive.

Embed from Getty Images

Nouveau départ à Louisville, Georgia Tech et Miami

Trois coachs feront leurs débuts dans l’ACC en 2019 : Scott Satterfield à Louisville, Geoff Collins à Georgia Tech et Manny Diaz à Miami. Les contextes seront pourtant différents.

À Louisville et Georgia Tech, c’est une opération reconstruction qui est en marche. Bobby Petrino a perdu la confiance de son vestiaire avant de perdre celle de la direction d’un programme de Louisville qui n’a pas su gérer l’après-Lamar Jackson. Du coup, en deux saisons, les Cardinals sont passés de prétendants au College Football Playoff à un rôle de… punching ball dans la division Atlantic. Une chute vertigineuse. L’ancien coach d’Appalachian State a démontré sa capacité de développer une culture du travail et de la rigueur lors de son passage chez les Mountaineers. Il a reçu la bénédiction de la direction de Louisville (qui aurait quand même aimé rapatrier Jeff Brohm de Purdue) et aura du temps pour relancer les Cards… mais la saison 2019 sera longue.

Comme celle des Yellow Jackets de Georgia Tech. Après 11 saisons à Atlanta, coach Paul Johnson est parti à la retraite et GT devrait ainsi abandonner l’attaque triple-option au profit de schémas de spread offense. La transition prendra du temps. Geoff Collins (ex-Temple) aura le difficile challenge de changer une identité qui a marqué le programme sur la dernière décennie.

Contrairement à Louisville et Georgia Tech, Miami ne souhaite pas se donner de temps pour gérer l’après-Mark Richt. Le coordinateur défensif Manny Diaz a pris le relais et il a misé sur le portail des transferts pour former une équipe compétitive dès aout prochain. L’ancien prospect 5-étoiles QB Tate Martell, passé par Texas A&M et Ohio State, sera un élément de la réussite (ou pas) des Hurricanes en 2019.

Le match de l’année

Clemson @ Syracuse
Samedi 14 septembre 2019

Depuis deux saisons, aucune autre équipe de l’ACC n’a posé autant de problèmes aux Tigers que les Orangemen. En l’absence de QB Kelly Bryant, Syracuse avait créé la sensation au Carrier Dome en 2017 en s’imposant face au champion en titre de l’époque. Et l’an passé, la troupe de coach Dino Babers a remis ça en menant 23-13 à Death Valley dans le 4ème quart-temps… avant que le show RB Travis Etienne n’assure une courte victoire 27-23 à Clemson. Coach Dabo Swinney sait que ce déplacement dans l’État de New York sera un match-piège une semaine après un big game contre Texas A&M et face à une équipe qui semble avoir trouvé la bonne formule pour embêter les Tigers.

Calendrier complet de la conférence ACC

Nos prédictions

Division Atlantic

1. Clemson Tigers

En 2018 : 15-0, 8-0 ACC. Champion de conférence ACC et Champion national.
Prédiction : 13-0, 8-0 ACC.
Match décisif : @ Syracuse, le 14 septembre.
Joueurs-clés partis : WR Hunter Renfrow, LT Mitch Hyatt, DE Christian Wilkins, DE Clelin Ferrell, DT Dexter Lawrence, DT Austin Bryant, LB Kendall Joseph, LB Tre Lamar, DB Trayvon Mullen.
Joueurs à suivre : QB Trevor Lawrence, RB Travis Etienne, WR Tee Higgins, WR Justyn Ross, DE Xavier Thomas, ILB Isaiah Simmons, CB A.J. Terrell, S K’Von Wallace.
Future star : DE Xavier Thomas.

Clemson a la main mise sur la conférence ACC depuis 2015 : quatre titres de champion consécutifs et deux victoires écrasantes lors des deux derniers ACC Championship Games. L’écart entre les Tigers et le reste de la conférence semble s’agrandir un peu plus chaque année en raison de promotions de recrues sensationnelles. Les champions nationaux ont perdu de nombreux éléments (WR Hunter Renfrow, DE Christian Wilkins, DE Clelin Ferrell, DT Dexter Lawrence, LB Kendall Joseph, DB Trayvon Mullen) depuis leur éclatante victoire contre Alabama mais la présence d’une attaque explosive menée par le fabuleux QB Trevor Lawrence fera encore de l’équipe de coach Dabo Swinney des favoris pour le titre national 2019. Un nouveau clash contre le Crimson Tide d’Alabama en playoffs n’est pas à écarter…

2. Syracuse Orange

En 2018 : 10-3, 6-2 ACC.
Prédiction : 10-2, 6-2 ACC.
Match décisif : contre Florida State, le 26 octobre.
Joueurs-clés partis : QB Eric Dungey, WR Jamal Custis, OT Koda Martin, DT Chris Slayton, LB Ryan Guthrie, LB Klelan Whitner.
Joueurs à suivre : QB Tommy DeVito, WR Sean Riley, WR Taj Harris, WR Trishton Jackson, OT Airon Servais, DE Alton Robinson, DE Kendall Coleman, CB Christopher Frederick, S Andre Cisco, K Andre Szmyt.
Future star : SS Cornelius Nunn.

C’est une mini-transition qui s’amorce à Syracuse. Mais elle ne sera pas à prendre à la légère. Si la relève semble prête au poste de quarterback avec QB Tommy DeVito ou de linebacker, les départs notables dans les tranchées seront à rapidement prendre en compte pour ne pas trébucher à Maryland et contre Clemson et démarrer avec deux défaites en trois matches. Plus globalement, avec un groupe jeune et prometteur, un calendrier correct et une adversité en légère stagnation, Syracuse a les armes pour atteindre de nouveau une fiche de 10 succès. Une qualification en bowl majeur serait également une consécration tout à fait crédible.

3. Florida State Seminoles

En 2018 : 5-7, 3-5 ACC.
Prédiction : 7-5, 4-4 ACC.
Match décisif : @Clemson, le 12 octobre.
Joueurs-clés partis : WR Nyqwan Murray, C Alec Eberle, OL Derrick Kelly, DT Demarcus Christmas, DE Brian Burns, FS A.J. Westbrook.
Joueurs à suivre : QB James Blackman, RB Cam Akers, WR Tamorrion Terry, DT Marvin Wilson, LB Jaleel McRae, LB Dontavious Jackson, CB Asante Samuel, SS Jaiden Lars-Woodbey.
Future star : LB Jaleel McRae.

Les voyants sont au vert pour Florida State, avec une attaque renforcée et surtout une ligne offensive qui, à défaut d’être exceptionnelle, devrait en tout cas apporter beaucoup plus de stabilité. Avec un pass rush digne de ce nom, la défense possède également le talent, l’expérience et la profondeur pour tenir en respect la majorité des attaques de leur conférence. Face à des adversaires comme Syracuse ou NC State, qui avaient triomphé des Seminoles l’an passé, l’esprit de revanche et le soutien du public seront déterminants. Reste que le fiasco de 2018 est encore frais dans les esprits et que les changements dans le coaching staff ne seront peut être pas suffisants pour assurer un retournement de situation spectaculaire en 2019. Les Seminoles ont largement la possibilité de se qualifier pour un bowl en fin de saison mais pas forcément de rivaliser dès cette année avec les grosses écuries nationales. L’émergence de nombreux jeunes joueurs lancés dans le bain pour apporter un nouveau souffle permettra en tout cas de préparer l’avenir à court terme.

4. North Carolina State Wolfpack

En 2018 : 9-4, 5-3 ACC.
Prédiction : 7-5, 4-4 ACC.
Match décisif : contre Syracuse, le 10 octobre.
Joueurs-clés partis : QB Ryan Finley, WR Kelvin Harmon, WR Jakobi Meyers, LB Germaine Pratt.
Joueurs à suivre : RB Ricky Person Jr, RB Bam Knight, WR Emeka Emezie, TE Cary Angeline, DT Alim McNeill, DE James Smith-Williams, LB Isaiah Moore, S Jarius Morehead.
Future star : RB Bam Knight.

Le Wolfpack est en mode reconstruction suite au départ de QB Ryan Finley, WR Kelvin Harmon, WR Jakobi Meyers et LB Germaine Pratt. La lourde défaite 52-13 contre Texas A&M lors du Gator Bowl a montré que le chemin sera long pour que NC State retrouve un niveau compétitif dans l’ACC. Toutefois, avec un calendrier favorable et des promotions de recrues intéressantes, l’équipe de Dave Doeren peut légitimement viser les 7 voire les 8 victoires en 2019. L’ambiance explosive du Carter-Finley Stadium peut toujours donner 1 ou 2 victoires supplémentaires aux locaux.

5. Boston College Eagles

En 2018 : 7-5, 4-4 ACC.
Prédiction : 7-5, 4-4 ACC.
Match décisif : Virginia Tech, le 31 aout.
Joueurs-clés partis : OG Chris Lindstrom, WR Jeff Smith, TE Tommy Sweeney, DE Zach Allen, LB Connor Strachan, CB Hamp Cheevers.
Joueurs à suivre : RB AJ Dillon, OL Ben Petrula, DL Tanner Karafa, LB Max Richardson.
Future star : RT Tyler Vrabel.

Les Eagles se sont qualifiés pour un bowl de fin de saison à 5 reprises lors des 6 dernières années. Du coup, le contrat de coach Steve Addazio a été prolongé jusqu’en 2022 démontrant la confiance de la direction d’un programme qui plafonne pourtant autour des 7 victoires depuis de nombreuses saisons. En attaque, Boston College peut toujours compter sur l’un des meilleurs running backs du pays, RB A.J. Dillon. Problème : il évoluera derrière une ligne offensive renouvelée et QB Anthony Brown devra montrer de nets progrès sous la direction du nouveau coordinateur offensif, Mike Bajakian (ex-coach des QBs des Buccaneers). Défensivement, BC sera orphelin de DE Zach Allen et CB Hamp Cheevers (7 INT en 2018, #1 du pays). Toutefois, poussés par l’élan d’une saison 2018 encourageante, les Eagles devraient être en mesure de participer à un bowl en 2019. Pas plus.

6. Wake Forest Demon Deacons

En 2018 : 7-6, 3-5 ACC.
Prédiction : 7-5, 4-4 ACC.
Match décisif : Duke, le 23 novembre.
Joueurs-clés partis : RB Matt Colburn, WR Greg Dortch, DL Willie Yarbary, DB Cameron Glenn, K Nick Sciba.
Joueurs à suivre : QB Jamie Newman, RB Cade Carney, OL Justin Herron, DL Carlos Basham Jr, LB Justin Strnad, CB Essang Bassey.
Future star : RB Christian Beal-Smith.

Coach Dave Clawson a fait un boulot fantastique depuis son arrivée sur le campus de Winston-Salem : les Demon Deacons viennent de se qualifier pour un 3ème bowl consécutif pour la première fois de leur Histoire et leur attaque n’a jamais été aussi performante que lors des deux dernières saisons. Problème : le leader WR Greg Dortch a quitté le programme pour la NFL et plusieurs joueurs-clés ne seront pas de retour en 2019. Le calendrier (3 matchs en déplacement au mois de novembre) ne sera pas non plus un allié. Toutefois, avec une certaine profondeur au poste de QB, la présence du senior RB Cade Carney et la montée en puissance de promotions de recrues prometteuses, les Demon Deacons seront encore en course pour la postseason en 2019.

7. Louisville Cardinals

En 2018 : 2-10, 0-8 ACC.
Prédiction : 3-9, 1-7 ACC.
Match décisif : contre Boston College, le 5 octobre.
Joueurs-clés partis : WR Jaylen Smith, OT Lukayus McNeil, SS Dee Smith.
Joueurs à suivre : RB Hassan Hall, WR Dez Fitzpatrick, OL Mekhi Becton, LB CJ Avery.
Future star : LB Monty Montgomery.

La saison 2018 des Cardinals aura été une descente aux enfers : 10 défaites, 295 points accordés lors des 5 derniers matchs (dont 77 contre Clemson) et le renvoi de coach Bobby Petrino au mois de novembre. Et dire que Louisville était classé #5 du pays en novembre 2016… Tout est à reconstruire et la tâche incombe à coach Scott Satterfield (ex-Appalachian State). La patience sera de rigueur dans le Kentucky.

Division Coastal

1. Virginia Cavaliers

En 2018 : 8-5, 4-4 ACC.
Prédiction : 9-3, 6-2 ACC.
Match décisif : contre Virginia Tech, le 29 novembre.
Joueurs-clés partis : RB Jordan Ellis, WR Olamide Zaccheus, LB Chris Peace, CB Tim Harris, S Juan Thornhill.
Joueurs à suivre : QB Bryce Perkins, RB PK Kier, WR Hasise Dubois, OT Ryan Nelson, DL Eli Hanback, LB Jordan Mack, LB Zane Zandier, LB Charles Snowden, CB Bryce Hall, S Joey Blount.
Future star : LB Noah Taylor.

Depuis 2016 et l’arrivée de Bronco Mendenhall, Virginia ne cesse de franchir les étapes : qualification pour un bowl en 2017, victoire dans un bowl et fiche positive l’an passé … la question est de savoir : quel serait le prochain pallier ? Difficile de le savoir, compte tenu d’un calendrier loin d’être clément et d’un turnover en attaque et sur équipes spéciales qui pourrait nécessiter une transition. Malgré tout, le fait de recevoir quelques formations de même calibre, comme Florida State ou Virginia Tech, ne sera pas du luxe. Le résultat contre Pitt, en Pennsylvanie, et en ouverture de la saison, nous donnera rapidement une indication sur la valeur brute de ce programme.

2. Virginia Tech Hokies

En 2018 : 6-7, 4-4 ACC
Prédiction : 8-4, 5-3 ACC.
Match décisif : @Miami, le 5 octobre.
Joueurs-clés partis : QB Josh Jackson, RB Steven Peoples, OL Kyle Chung, DT Ricky Walker, DE Trevon Hill, CB Bryce Watts.
Joueurs à suivre : QB Ryan Willis, LT Christian Darrisaw, LG Lecitus Smith, WR Damon Hazelton, WR Tre Turner, NT Jarrod Hewitt, DE Houston Gaines, LB Rayshard Ashby, LB Dax Hollifield, FS Reggie Floyd, DB Khalil Ladler, DB Devon Hunter.
Future star : TE James Mitchell.

L’an dernier, Virginia Tech a connu l’une de ses pires saisons en termes de statistiques défensives depuis l’arrivée de Bud Foster à Blacksburg en 1987. L’animation offensive n’étant pas non plus optimale avec seulement quatre matches à 34 points ou plus, en opposition avec la première saison de Justin Fuente à Virginia Tech où son équipe avait cumulée 35 points de moyenne par rencontre, la campagne 2018 n’a pas été à la hauteur des attentes en Virginie.
Cette année, les Hokies profiteront d’un calendrier abordable, avec Miami (FL) et Notre Dame comme seuls adversaires potentiellement imbattables, sans rencontrer Florida State, Clemson, Syracuse ou NC State, les épouvantails d’Atlantic Division. De quoi assurer une transition spectaculaire si l’attaque trouve son rythme, bien soutenue par un groupe de receveurs qui pourrait faire du bruit au niveau national si Ryan Willis continue sur sa lancée comme quarterback.
Reste à déterminer à quel point les nombreux transferts sortants auront un impact sur la rotation de l’effectif dans la durée. Virginia Tech semble cependant en bonne position pour lutter jusqu’au bout pour le titre de division et une place en finale de conférence. Dans le cas contraire, une saison à moins de huit victoires représenterait une véritable désillusion pour les fans des Hokies et l’hypothétique fin de Justin Fuente à la tête d’une équipe qui paraissait en lice pour le titre de champion ACC il y a à peine deux ans.

3. Miami Hurricanes

En 2018 : 7-6, 4-4 ACC.
Prédiction : 8-4, 5-3 ACC.
Match décisif : contre Virginia, le 11 octobre.
Joueurs-clés partis : QB Malik Rosier, DE Joe Jackson, DT Gerald Willis III, S Jaquan Johnson.
Joueurs à suivre : RB DeeJay Dallas, WR Jeff Thomas, WR KJ Osborn, DE Jonathan Garvin, LB Shaq Quarterman, LB Michael Pinckney, LB Zach McCloud, CB Trajan Bandy.
Future star : RB Lorenzo Lingard.

Les débuts de coach Manny Diaz à la tête de The U ne se feront pas dans du coton. Pour pallier à un manque de talent dans son effectif, il a fait le pari de recruter via le transfer portal. Si cela fonctionne, il sera peut-être copié à l’avenir. Quoiqu’il en soit, la prise de pouvoir de l’ancien coordinateur défensif des Hurricanes a donné un élan d’optimisme à un programme désenchanté depuis une campagne 2017 prometteuse (Miami a un bilan de 7-9 depuis la fiche de 10-0 de novembre 2017). Comme l’an passé, la réussite de la saison dépendra largement des progrès réalisés au poste de quarterback. La présence de plusieurs playmakers en attaque et d’une solide défense devrait permettre à Miami de se mêler à la lutte au titre de division ACC Coastal.

4. Pittsburgh Panthers

En 2018 : 7-7, 6-2 ACC. Champion de division Coastal.
Prédiction : 7-5, 4-4 ACC.
Match décisif : Miami, le 26 octobre.
Joueurs-clés partis : RB Qadree Ollison, RB Darrin Hall, WR Rafael Araujo-Lopes, LB Oluwaseun Idowu.
Joueurs à suivre : C Jimmy Morrissey, DL Rashad Weaver, CB Dane Jackson, S Damar Hamlin, KR Maurice Ffrench, K Alex Kessman.
Future star : RB V’Lique Carter.

On a presque déjà oublié que les Panthers sont les champions en titre d’une division Coastal qui a surtout brillé par sa médiocrité en 2018. Pour sa 5ème saison en Pennsylvanie, coach Pat Narduzzi est maintenant à la tête d’un groupe qu’il a recruté à 100%. Pittsburgh n’a plus atteint le plateau des 10 victoires depuis 2009. La grogne commence à se faire entendre… d’autant plus que la déculottée reçue (51-6) face au rival Penn State ne sera jamais pardonnée. L’attaque aérienne (#121 du pays l’en dernier) désormais dirigée par le coordinateur offensif Mark Whipple (ex-UMasss) et menée par QB Kenny Pickett, se doit de montrer un autre visage surtout que le duo RB Qadree Ollison / RB Darrin Hall est parti. Une 2ème participation à l’ACC Championship Game parait peu probable… même si tout est possible dans cette division Coastal.

5. Duke Blue Devils

En 2018 : 8-5, 3-5 ACC.
Prédiction : 5-7, 3-5 ACC.
Match décisif : @North Carolina, le 26 octobre.
Joueurs-clés partis : QB Daniel Jones, WR TJ Rahming, WR Johnathan Lloyd, WR Chris Taylor, LB Joe Giles-Harris.
Joueurs à suivre : QB Quentin Harris, OL Rakavious Chambers, RB Deon Jackson, DL Viktor Dimukeje, CB Mark Gilbert.
Future star : CB Tony Davis.

Coach David Cutcliffe est de retour pour une 12ème saison et il a déjà démontré qu’il est capable de faire de la magie avec un groupe au talent naturel limité. Mais le défi sera immense en 2019. Les Blue Devils débuteront par un match contre Alabama. Pas idéal pour donner confiance à une attaque qui a perdu son leader charismatique QB Daniel Jones et ses trois receveurs titulaires dont WR TJ Rahming. Le senior QB Quentin Harris tentera de faire oublier le nouveau QB des New York Giants. Il se pourrait qu’on voit surtout RB Deon Jackson. Mais c’est surtout en défense que les incertitudes sont les plus nombreuses. Si la ligne défensive devrait tenir le choc, le back seven souffrira du départ de LB Joe Giles-Harris et la relève n’a pas montré toutes les garanties en 2ème partie de saison passée. Une 6ème participation à un bowl en 8 ans est loin d’être assurée pour les Blue Devils.

6. Georgia Tech Yellow Jackets

En 2018 : 7-6, 5-3 ACC.
Prédiction : 4-8, 2-6 ACC.
Match décisif : North Carolina, le 5 octobre.
Joueurs-clés partis : QB Taquan Marshall, DE Anree Saint-Amour, LB Jalen Johnson, S Malik Rivera.
Joueurs à suivre : RB Jerry Howard Jr, C Kenny Cooper, LB David Curry, P Pressley Harvin III.
Future star : CB Jordan Huff.

Tout est à refaire à Atlanta. Le départ à la retraite de Paul Johnson et l’arrivée de coach Geoff Collins mettra un terme à l’attaque triple-option des Yellow Jackets. Du coup, avec un effectif recruté pour ce style de jeu, l’ex-coach de Temple a promis un « extreme makeover » : aucun joueur n’a une place de titulaire garantie et certains vont même passer de la défense à l’attaque et inversement. Un chantier à ciel ouvert. Du coup, la saison 2019 de Georgia Tech semble énigmatique. Toutefois, certains playmakers (QB Tobias Oliver, RB Jerry Howard, LB David Curry) pourraient permettre aux Yellow Jackets de limiter les dégâts.

7. North Carolina Tar Heels

En 2018 : 2-9, 1-7 ACC.
Prédiction : 4-8, 2-6 ACC.
Match décisif : Duke, le 26 octobre.
Joueurs-clés partis : QB Nathan Elliott, WR Anthony Ratliff-Williams, LB Cole Holcomb, DE Malik Carney.
Joueurs à suivre : RB Michael Carter, WR/PR Dazz Newsome, TE Carl Tucker, OT Charlie Heck, NT Jason Strawbridge.
Future star : QB Sam Howell.

Un titre de champion de division en 2016 suivi par deux dernières places au classement lors des deux dernières saisons. C’en était trop. Coach Larry Fedora a été écarté pour être remplacé par le revenant Mack Brown. Après une absence de cinq ans, l’ancien coach des Longhorns de Texas aura pour mission de redonner une identité à un programme sans âme depuis quelques saisons. Objectif #1 : trouver un quarterback. Le true freshman QB Sam Howell pourrait ainsi faire ses débuts dès 2019. Objectif #2 : colmater les brèches d’une défense à l’agonie l’en dernier (447.6 yards accordés par match, #105 du pays). La tâche sera difficile mais le retour de plusieurs vétérans (RB Michael Carter, RB Antonio Williams, WR Dazz Newsome, NT Jason Strawbridge, CB Patrice René) pourraient permettre aux Tar Heels de faire la différence lors de certains matchs serrés. Toutefois, la route de la rédemption sera longue.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Preview

Le guide de la semaine 4 : l’heure de vérité pour Notre Dame et Michigan

Publié

le

Après une semaine 3 qui a connu son lot de surprises mais sans renverser la hiérarchie dans le Top 10, la semaine 4 nous propose trois affrontements entre équipes classées dont l’issue pourrait avoir un certain retentissement sur la lutte pour une place en playoffs.

L’heure de vérité pour Notre Dame

Les Fighting Irish méritent-ils leur statut d’une équipe du Top 10 ? Les doubters s’en donnent à coeur joie depuis le début de la saison. #7 Notre Dame a l’occasion de justifier le battage médiatique annuel autour du programme de South Bend.

Les joueurs de coach Brian Kelly n’ont convaincu personne dans une victoire à Louisville en week 1. #7 Notre Dame devra être à son meilleur pour réussir la surprise à Athens.

#3 Georgia vise le titre de conférence SEC et une place en playoffs. Un revers à domicile dès le mois de septembre mettrait une énorme pression sur les Bulldogs jusqu’à la fin de la saison. Sur le papier, les Dawgs ont plus de talent que les Golden Domers. Faux-pas interdit.

Auburn face au mur défensif de Texas A&M

Depuis leur victoire au bout du suspense face à Oregon en week 1, Auburn n’a fait face à aucune adversité remportant deux succès faciles grâce essentiellement à un jeu au sol efficace. L’attaque des Tigers va se retrouver face à un mur dans ce Big Game de la conférence SEC.

Texas A&M possède l’une des meilleures défenses au sol du pays (84 yards par match). Demander à RB Travis Etienne (Clemson) ce qu’il en pense, lui qui a été limité à 53 yards lors de la week 2. Le true freshman QB Bo Nix, qui jouera son 1er match NCAA à l’extérieur, sera probablement la clé d’un éventuel succès des Tigers.

La dernière chance de Shea Patterson ?

En deux matchs, Wisconsin n’a pas encore accordé le moindre point (!) et les Badgers possèdent actuellement la meilleure défense du pays (107.5 yards par match). Certes, South Florida et Central Michigan ne sont pas des cadors de l’Élite mais on ne peut qu’être impressionné par la performance.

Et c’est face à cette défense… à Madison, que QB Shea Patterson va devoir porter les Wolverines vers la victoire. Jusqu’à présent, le quarterback senior n’a pas montré grand chose (3 TD à la passe, 7.1 yards par passe en 2 matchs face à Middle Tennessee et Army). Celui qui devait être le moteur de l’attaque de #11 Michigan ne peut plus se cacher. Victoire indispensable ou Jim Harbaugh pourrait être tenté de lancer le prometteur QB Dylan McCaffrey.

Nouvelle upset pour BYU ?

Lors des deux dernières semaines, Brigham Young a réussi deux des plus belles surprises de ce début de saison : deux succès en OT à Tennessee et face à USC. Les Cougars peuvent-ils réussir une 3ème surprise d’affilée ?

Cette semaine, c’est #22 Washington qui fait le voyage à Provo. Les joueurs de coach Chris Petersen sont toujours en mode « Rédemption » après leur défaite surprise face à Cal en week 2. Pour réussir l’upset, le sophomore QB Zach Wilson devra encore faire de la magie face à la solide défense des Huskies.

Nouvelle opportunité pour les Longhorns de démontrer que « Texas is back »

Les Longhorns ont réussi leur début de saison. QB Sam Ehlinger est en contrôle de l’attaque et il n’a pas manqué grand chose à #12 Texas pour venir à bout de #4 LSU en week 2. Samedi soir, en primetime sur ABC, les Longhorns reçoivent les Cowboys d’Oklahoma State dans un duel important pour les deux équipes. Si #12 Texas est vraiment de retour, les joueurs de coach Tom Herman doivent le prouver par des victoires. Et l’adversité ne manquera pas dans ce match : RB Chuba Hubbard est en feu actuellement.

Voici le programme complet de cette 4ème semaine de la saison 2019 :

Le Match de la Semaine

#7 Notre Dame (2-0) @ #3 Georgia (3-0)

Sanford Stadium, Athens, Géorgie
Samedi 21 septembre à 20h00 (02h00 en France)
Pronostic : Georgia 31, Notre Dame 17.

Crédit photo : macon.com

Samedi 21 septembre 2019

À partir de 18h00

#11 Michigan (2-0) @ #13 Wisconsin (2-0)

Camp Randall Stadium, Madison, Wisconsin
Samedi 21 septembre à 12h00 (18h00 en France)
Pronostic : Michigan 17, Wisconsin 16.

Tennessee (1-2) @ #9 Florida (2-0)

Ben Hill Griffin Stadium, Gainesville, Floride
Samedi 21 septembre à 12h00 (18h00 en France)
Pronostic : Florida 31, Tennessee 20

Autres matchs à partir de 18h
– Southern Miss @ #2 Alabama à 12h00 (18h00 en France)
– #4 LSU @ Vanderbilt à 12h00 (18h00 en France)
– #23 California @ Ole Miss à 12h00 (18h00 en France)
– Michigan State @ Northwestern à 12h00 (18h00 en France)
– Western Michigan @ Syracuse à 12h00 (18h00 en France)
– Boston College @ Rutgers à 12h00 (18h00 en France)
– UConn @ Indiana à 12h00 (18h00 en France)

À partir de 21h00

#8 Auburn (3-0) @ #17 Texas A&M (2-1)

Kyle Field, College Station, Texas
Samedi 21 septembre à 15h30 (21h30 en France)
Pronostic : Texas A&M 27, Auburn 24.

#15 Central Florida (3-0) @ Pittsburgh (1-2)

Heinz Field, Pittsburgh, Pennsylvanie
Samedi 21 septembre à 15h30 (21h30 en France)
Pronostic : Central Florida 41, Pittsburgh 17.

Autres matchs à partir de 21h
– Miami (Ohio) @ #6 Ohio State à 15h30 (21h30 en France)
– #22 Washington @ BYU à 15h30 (21h30 en France)
– SMU @ #25 Texas Christian à 15h30 (21h30 en France)
– Temple @ Buffalo à 15h30 (21h30 en France)
– Louisville @ Florida State à 15h30 (21h30 en France)
– Appalachian State @ North Carolina à 15h30 (21h30 en France)
– Central Michigan @ Miami à 16h00 (22h00 en France)
– Kentucky @ Mississippi State à 16h00 (22h00 en France)
– South Carolina @ Missouri à 16h00 (22h00 en France)
– West Virginia @ Kansas à 16h30 (22h30 en France)
– New Mexico State @ New Mexico à 16h30 (22h30 en France)

À partir de 01h00

#16 Oregon (2-1) @ Stanford (1-2)

Stanford Stadium, Palo Alto, Californie
Samedi 21 septembre à 19h00 (01h00 en France)
Pronostic : Oregon 34, Stanford 23.

Oklahoma State (3-0) @ #12 Texas (2-1)

Darrell K-Royal Memorial Stadium, Austin, Texas
Samedi 21 septembre à 19h30 (01h30 en France)
Pronostic : Texas 38, Oklahoma State 34.

Autres matchs à partir de 01h00
– Charlotte @ #1 Clemson à 19h30 (01h30 en France)
– Old Dominion @ #21 Virginia à 19h00 (01h00 en France)
– Baylor @ Rice à 19h00 (01h00 en France)
– San Jose State @ Arkansas à 19h30 (01h30 en France)
– Nebraska @ Illinois à 20h00 (02h00 en France)

À partir de 04h00

Colorado (2-1) @ #23 Arizona State (3-0)

Sun Devil Stadium, Tempe, Arizona
Samedi 21 septembre à 22h00 (04h00 en France)
Pronostic : Colorado 24, Arizona State 20.

Autres matchs à partir de 04h00
– UCLA @ #19 Washington State à 22h30 (04h30 en France)
– Toledo @ Colorado State à 22h15 (04h15 en France)
– Utah State @ San Diego State à 22h30 (04h30 en France)
– Central Arkansas @ Hawaii à 23h59 (05h59 en France)

Résultats

Tulane 38, Houston 31
USC XX, #10 Utah XX
#20 Boise State XX, Air Force XX
Louisiana Tech XX, Florida International XX

Bonne semaine à tous !

Lire la suite

Preview

Le guide de la semaine 3 : Clemson à Syracuse, derby de la Pennsylvanie et ¡El Assico!

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Adrian Kraus

Alors que la saison monte en puissance, tous les fans de College Football demandent davantage de big games comme ceux de la semaine passée. Ils seront dessus lors de cette week 3 : aucun match entre équipes classées n’est au programme.

Voici le programme complet de cette 3ème semaine de la saison 2019 :

Le Match de la Semaine

#1 Clemson (2-0) @ Syracuse (1-1)

Carrier Dome, Syracuse, New York
Samedi 14 septembre à 19h30 (01h30 en France)
Pronostic : Clemson 38, Syracuse 17.

Samedi 14 septembre 2019

À partir de 18h00

Pittsburgh (1-1) @ #13 Penn State (2-0)

Beaver Stadium, University Park, Pennsylvanie
Samedi 14 septembre à 12h00 (18h00 en France)
Pronostic : Penn State 31, Pittsburgh 17.

#6 Ohio State (2-0) @ Indiana (2-0)

Memorial Stadium, Bloomington, Indiana
Samedi 14 septembre à 12h00 (18h00 en France)
Pronostic : Ohio State 42, Indiana 24.

Autres matchs à partir de 18h
– Arkansas State @ #3 Georgia à 12h00 (18h00 en France)
– #21 Maryland @ Temple à 12h00 (18h00 en France)
– Miami (Ohio) @ Cincinnati à 12h00 (18h00 en France)
– Chattanooga (FCS) @ Tennessee à 12h00 (18h00 en France)
– Kansas State @ Mississippi State à 12h00 (18h00 en France)
– Furman (FCS) @ Virginia Tech à 12h00 (18h00 en France)
– North Carolina State @ West Virginia à 12h00 (18h00 en France)
– Eastern Michigan @ Illinois à 12h00 (18h00 en France)
– The Citadel @ Georgia Tech à 12h30 (18h30 en France)
– Air Force @ Colorado à 13h00 (19h00 en France)
– New Mexico @ #7 Notre Dame à 13h00 (19h00 en France)

À partir de 21h00

#2 Alabama (2-0) @ South Carolina (1-1)

Williams-Brice Stadium, Columbia, Caroline du Sud
Samedi 14 septembre à 15h30 (21h30 en France)
Pronostic : Alabama 27, South Carolina 17.

#19 Iowa (2-0) @ Iowa State (1-0)

Jack Trice Stadium, Ames, Iowa
Samedi 14 septembre à 16h00 (22h00 en France)
Pronostic : Iowa 27, Iowa State 24.

Autres matchs à partir de 21h
– Stanford @ #17 Central Florida à 15h30 (21h30 en France)
– #24 USC @ Brigham Young à 15h30 (21h30 en France)
– Arizona State @#18 Michigan State à 15h30 (21h30 en France)
– Louisville @ Western Kentucky à 15h30 (21h30 en France)
– Bethune-Cookman (FCS) @ Miami à 15h30 (21h30 en France)
– Idaho State (FCS) @ #11 Utah à 16h15 (22h15 en France)
– North Texas @ California à 16h15 (22h15 en France)
– Ohio @ Marshall à 18h30 (00h30 en France)

À partir de 01h00

#9 Florida (2-0) @ Kentucky (2-0)

Kroger Field, Lexington, Kentucky
Samedi 14 septembre à 19h00 (01h00 en France)
Pronostic : Florida 23, Kentucky 20.

Florida State (1-1) @ #25 Virginia (2-0)

Scott Stadium, Charlottesville, Virginie
Samedi 14 septembre à 19h30 (01h30 en France)
Pronostic : Virginia 37, Florida State 30.

Autres matchs à partir de 01h00
– Northwestern State (FCS) @ #4 LSU à 19h30 (01h30 en France)
– #5 Oklahoma @ UCLA à 20h00 (02h00 en France)
– Kent State @ #8 Auburn à 19h00 (01h00 en France)
– #12 Texas @ Rice à 20h00 (02h00 en France)
– Lamar @ #16 Texas A&M à 19h00 (01h00 en France)
– Hawaii @ #23 Washington à 19h30 (01h30 en France)
– Texas Christian @ Purdue à 19h30 (01h30 en France)
– Southeast Missouri State (FCS) @ Missouri à 19h30 (01h30 en France)
– Northern Illinois @ Nebraska à 20h00 (02h00 en France)

À partir de 04h00

Texas Tech (2-0) @ Arizona (1-1)

Arizona Stadium, Tucson, Arizona
Samedi 14 septembre à 22h30 (04h30 en France)
Pronostic : Arizona 54, Texas Tech 48.

Autres matchs à partir de 04h00
– Portland State (FCS) @ #22 Boise State à 22h30 (04h30 en France)
– Montana (FCS) @ #15 Oregon à 22h45 (04h45 en France)

Bonne semaine à tous !

Lire la suite

Preview

Le guide de la semaine 2 : Clemson en alerte, duel de prétendants à Austin

Après une semaine d’ouverture sans réelle surprise, on entre dans le vif du sujet à l’occasion d’une week 2 marquée par deux Big Games entre équipes classées.

Publié

le

Crédit photo : texassports.com

En raison du début de la saison NFL qui se tient jeudi soir, tous les matchs de cette semaine seront concentrés sur deux jours, vendredi et samedi.

Samedi en primetime, #9 Texas reçoit #6 LSU dans son stade d’Austin dans ce qui sera le grand moment de la soirée (01h30 en France).

Un peu plus tôt, #1 Clemson jouera son match le plus difficile de la saison en recevant, à Death Valley, une ambitieuse équipe de #12 Texas A&M.

Les 5 questions de la week 2

La revanche de Texas A&M ?

Ce fût l’un des meilleurs matchs de la saison 2018 : Clemson et Texas A&M se retrouvent, à Death Valley cette fois-ci, pour une revanche que QB Kellen Mond et Jimbo Fisher attendent de pied ferme depuis un an. Sans deux FGs manqués et deux turnovers couteux, les Aggies l’auraient emporté l’an dernier. Texas A&M a le talent et la puissance athlétique pour rivaliser avec les champions nationaux. C’est l’heure de franchir un cap pour les Texans.

Un week-end parfait pour les candidats au trophée Heisman ?

Plusieurs prétendants au plus prestigieux des trophées du College Football ont réussi leurs débuts lors de la week 1. Ils ont une nouvelle occasion de briller lors de cette week 2. RB Jonathan Taylor (face à Central Michigan), QB Tua Tagovailoa (face à New Mexico State) et QB Jalen Hurts (face à South Dakota) doivent réussir de grandes performances face à des adversaires à priori inférieurs afin de renforcer leur position.

Hank Bachmeier répétera-t-il ses exploits ?

Une semaine après son comeback épique à Florida State, le quarterback true freshman des Broncos de Boise State saura-t-il garder le rythme face à un adversaire (Marshall) capable de marquer beaucoup de points ? Il lui faudra peut-être réussir plus que les 407 yards à la passe de la semaine passée.

L’attaque des Cornhuskers se réveillera-t-elle ?

Déjà un match-clé pour Scott Frost et Nebraska. Sans une solide performance de leur défense et de leurs équipes spéciales, les Cornhuskers auraient peut-être subi une défaite à domicile contre South Alabama en week 1. Face à un ancien rival (Colorado) de la Big 8, QB Adrian Martinez n’aura pas le droit à l’erreur car les Buffaloes ont démontré en week 1 qu’ils avaient déjà sorti l’artillerie lourde (52 points inscrits contre Colorado State).

North Carolina peut-il contenir Miami ?

Le « Return of the Mack » a été l’une des belles histoires de la week 1 mais les Tar Heels de North Carolina ont-ils les ressources pour réussir un nouvel exploit face à une équipe de Miami convaincante en week 0. La clé du match pour Mack Brown : contenir RB DeeJay Dallas.

QB Sam Ehlinger, Texas – Crédit photo : Tim Warner/Getty Images

Voici le programme complet de cette 2ème semaine de la saison 2019 :

Le Match de la Semaine

#6 LSU (1-0) @ #9 Texas (0-0)

Darrell K Royal Memorial Stadium, Austin, Texas
Samedi 7 septembre 2019 à 19h30 (01h30 en France)

Le débat sur « Texas Is Back ? » sera peut-être réglé au soir de ce choc entre Tigers et Longhorns organisé sur les terres texanes d’Austin. #9 Texas a déjà battu un ténor de la SEC (Georgia) lors du dernier Sugar Bowl. Un succès face à #6 LSU propulserait les Longhorns aux portes du Top 5. Toutefois, les Tigers possèdent l’une des meilleures défenses du pays et QB Joe Burrow a été phénoménal dans les nouveaux systèmes RPO du coordinateur offensif Steve Ensminger. Pour s’imposer, #9 Texas dépendra d’une grande performance de QB Sam Ehlinger qui voudra clouer le bec du linebacker K’Lavon Chaisson.
Pronostic : Texas 27, LSU 24.

Vendredi 6 septembre 2019

À partir de 02h00

Marshall (1-0) @ #24 Boise State (1-0)

Albertsons Stadium, Boise, Idaho
Vendredi 6 aout à 21h00 (03h00 en France)

Duel hors-conférence entre deux prétendants pour une participation à un bowl du Nouvel An en tant que représentant du Group of Five. Les Broncos ont confirmé leurs ambitions en s’imposant brillament à Florida State grâce à la révélation QB Hank Bachmeier tandis que Marshall et son quarterback Isaiah Green ont détruit VMI (FCS). Pour s’en sortir dans ce match, le Thundering Herd devra ralentir l’attaque agressive des Broncos en début de match. Pas certain que Marshall ait le talent pour y arriver.
Pronostic : Boise State 38, Marshall 24.

Autres matchs
– William & Mary @ Virginia à 20h00 (02h00 en France)
– Wake Forest @ Rice à 20h00 (02h00 en France)
– Sacramento @ Arizona State à 22h00 (04h00 en France)

QB Justin Fields, Ohio State – Crédit photo : Jamie Sabau/Getty Images

Samedi 7 septembre 2019

À partir de 18h00

Cincinnati (1-0) @ #5 Ohio State (1-0)

Ohio Stadium, Columbus, Ohio
Samedi 7 septembre à 12h00 (18h00 en France)

Les débuts de QB Justin Fields à la tête de l’attaque des Buckeyes ont été une vraie réussite tant la défense de Florida Atlantic a été incapable de contrer ses aptitudes de quarterback double-menace. #5 Ohio State fera face à une défense nettement plus solide, ce week-end, dans un derby de l’Ohio. Les Bearcats ont provoqué 4 turnovers face à UCLA en week 1 et le core de la 11ème meilleure défense du pays en 2018 est de retour. QB Justin Fields saura-t-il poursuivre sur le momentum créé la semaine passée ou le programme de Cincinnati sera-t-il un poil-à-gratter pour coach Ryan Day et les Buckeyes ?.
Pronostic : Ohio State 41, Cincinnati 24

Army (1-0) @ #7 Michigan (1-0)

Michigan Stadium, Ann Arbor, Michigan
Samedi 7 septembre à 12h00 (18h00 en France)

C’est encore un peu difficile de se faire une idée au sujet de l’attaque New-look des Wolverines. Middle Tennessee n’a pas opposé une grande résistance en week 1. Et si #7 Michigan a réussi quelques coups d’éclats, ce ne fût la plus impressionnante performance qu’on ait vu ces dernières années. Army devrait représenter un tout autre test pour QB Shea Patterson et Co. L’attaque au sol des Black Knights tentera de monopoliser la possession du ballon pour se donner une chance de rester dans le match le plus longtemps possible. #7 Michigan devra ainsi capitaliser sur le peu de présence sur le terrain pour éviter une grosse désillusion.
Pronostic : Michigan 24, Army 20.

Autres matchs à partir de 17h
– Rutgers @ #10 Iowa à 12h00 (18h00 en France)
– Northern Illinois @ #13 Utah à 13h00 (19h00 en France)
– #21 Syracuse @ Maryland à 12h00 (18h00 en France)
– Ohio @ Pittsburgh à 11h00 (17h00 en France)
– Old Dominion @ Virginia Tech à 12h00 (18h00 en France)
– West Virginia @ Missouri à 12h00 (18h00 en France)
– Charleston Southern (FCS) @ South Carolina à 12h00 (18h00 en France)
– Vanderbilt @ Purdue à 12h00 (18h00 en France)
– Bowling Green @ Kansas State à 12h00 (18h00 en France)
– South Florida @ Georgia Tech à 14h00 (20h00 en France)

QB Kellen Mond, Texas A&M – Crédit photo : AP

À partir de 21h00

#12 Texas A&M (1-0) @ #1 Clemson (1-0)

Memorial Stadium, Clemson, Caroline du Sud
Samedi 7 septembre à 15h30 (21h30 en France)

Il y a un an tout juste, les Aggies ont été tout près de créer la surprise face aux futurs champions nationaux ne s’inclinant que par deux points d’écart. Le match de samedi sera donc l’acte II d’une série aller-retour. #12 Texas A&M possède le talent pour créer une surprise que le joueur de ligne offensive Jared Hocker a déjà garanti. Si QB Trevor Lawrence débute mal la rencontre en lançant deux interceptions comme la semaine dernière, tout est possible. Mais les Tigers restent les grands favoris avec la présence d’un RB Travis Etienne plus impressionnant que jamais.
Pronostic : Clemson 38, Texas A&M 20.

#25 Nebraska (1-0) @ Colorado (1-0)

Folsom Field, Boulder, Colorado
Samedi 7 septembre à 15h30 (21h30 en France)

Dire que le match contre South Alabama était un avertissement pour les Cornhuskers est un minimum. #25 Nebraska aurait dû s’essuyer les pieds sur un adversaire nettement inférieur. Du coup, ce déplacement à Colorado, face à une équipe qui vient de marquer 52 points dans un Rivalry Game, devient crucial. Coach Frost a besoin d’une victoire pour empêcher de voir le campus de Lincoln assiégé par Husker Nation déçue. QB Adrian Martinez devra montrer un tout autre visage face à une défense des Buffaloes agressives.
Pronostic : Colorado 31, Nebraska 27.

Autres matchs à partir de 21h
– New Mexico State @ #2 Alabama à 16h00 (22h00 en France)
– Murray State (FCS) @ #3 Georgia à 16h00 (22h00 en France)
– Northern Colorado (FCS) #22 Washington State à 17h00 (23h00 en France)
– Richmond @ Boston College 15h30 (21h30 en France)
– Illinois @ Connecticut 15h30 (21h30 en France)
– UTSA @ Baylor à 16h00 (22h00 en France)
– San Diego State @ UCLA à 16h15 (22h15 en France)
– Louisiana-Monroe @ Florida State à 17h00 (23h00 en France)

QB Jarrett Guarantano, Tennessee – Crédit photo : Bryan Lynn/Icon Sportswire via Getty Images

À partir de 01h00

Brigham Young (0-1) @ Tennessee (0-1)

Neyland Stadium, Knoxville, Tennessee
Samedi 7 septembre à 19h00 (01h00 en France)

Il n’y a probablement pas de coach plus menacé que ne l’ai actuellement Jeremy Pruitt à Tennessee. Une semaine après une déroute face à Georgia State, les Vols doivent impérativement rebondir. Si les locaux devaient subir un 2ème revers en 2 semaines, l’influente base de fans des Vols n’exigerait rien d’autre qu’un limogeage sur le champ.
Pronostic : Tennessee 24, Brigham Young 23.

Miami (0-1) @ North Carolina (1-0)

Kenan Stadium, Chapel Hill, Caroline du Nord
Samedi 7 septembre à 20h00 (01h00 en France)

Les Tar Heels ont réussi l’une des surprises de la week 1 en faisant tomber South Carolina. Pour le retour de leur coach Mack Brown à Chapel Hill, ils accueillent une équipe de Miami solide malgré la défaite contre Florida il y a deux semaines. QB Jarren Williams et RB DeeJay Dallas ont démontré qu’ils étaient capables de porter l’attaque des Hurricanes. La défense de UNC, qui a contenu QB Jake Bentley en week 1, pourra-t-elle garder le momentum ? Et le true freshman QB Sam Howell tiendra-t-il face à la pression de l’impressionnant front seven de Miami ?
Pronostic : Miami 27, North Carolina 24.

Autres matchs à partir de 01h00
– South Dakota (FCS) @ #4 Oklahoma à 19h00 (01h00 en France)
– Tulane @ #10 Auburn à 19h30 (01h30 en France)
– UT Martin @ #11 Florida à 19h30 (01h30 en France)
– Buffalo @ #15 Penn State à 19h30 (01h30 en France)
– Nevada @ #16 Oregon à 19h30 (01h30 en France)
– #18 Central Florida @ Florida Atlantic à 19h00 (01h00 en France)
– Western Michigan @ #19 Michigan State à 19h30 (01h30 en France)
– McNeese (FCS) @ Oklahoma State à 19h30 (01h30 en France)
– Eastern Michigan @ Kentucky à 19h30 (01h30 en France)
– Arkansas @ Ole Miss à 19h30 (01h30 en France)

Stanford vs USC – Crédit photo : Kirby Lee-USA TODAY Sports

À partir de 04h00

#23 Stanford (1-0) @ USC (1-0)

LA Memorial Stadium, Los Angeles, Californie
Samedi 7 septembre à 22h30 (04h30 en France)

Les Trojans ont offert à leur coach Clay Helton une victoire dont il avait tant besoin. Mais cela ne s’est pas fait sans dégâts. Le programme de Los Angeles a perdu son quarterback titulaire, JT Daniels, pour l’intégralité de la saison et les clés de l’attaque de USC sont désormais dans les mains du true freshman QB Kedon Slovis. Le Cardinal pourrait également être privé de son leader offensif, QB KJ Costello, victime d’un coup vicieux à la tête contre Northwestern. Les deux équipes ont un besoin crucial d’une victoire pour s’affirmer que des prétendants dans la Pac-12. Un duel de backup pour un match épique à la #Pac12AfterDark ?.
Pronostic : Stanford 31, USC 30.

Autres matchs à partir de 04h00
– Cal @ #14 Washington à 22h30 (04h30 en France)
– Minnesota @ Fresno State à 22h30 (04h30 en France)
– Northern Arizona (FCS) @ Arizona à 22h45 (04h45 en France)
– Oregon State @ Hawaii à 23h59 (05h59 en France)

Bonne semaine 2019 à tous !

Lire la suite

Preview

L’affiche de la semaine : Texas vs LSU

#9 Texas et #6 LSU, deux équipes du Top 10 s’affrontent à Austin (Texas) avec dans le viseur : une place en College Football Playoff.

Publié

le

#9 Texas (1-0) vs #6 LSU (1-0)

Austin, Texas
Darrell K Memorial Stadium
Samedi 7 septembre 2019
19h30 (heure Est, 01h30 en France)

Nous n’en sommes qu’à la week 2 de cette saison 2019 mais les playoffs seront déjà l’enjeu de ce Big Game entre deux programmes du Top 10 qui ont des ambitions en 2019. Ce sera également l’occasion d’un test grandeur nature pour deux équipes qui ont connu de grands bouleversements durant l’intersaison.

Les enjeux du match

Ne passons pas par quatre chemin : ce sont bien les playoffs qui seront le sujet de discussion entourant ce match inter-conférence. Ou plus exactement, le perdant sera quasiment exclu de la lutte pour une place dans le Top 4… Le passé nous a appris qu’aucune équipe avec deux défaites au cours d’une saison n’a été capable de se qualifier pour les playoffs. Une défaite aussi tôt alors que les calendriers intra-conférence n’ont pas débuté serait catastrophique… particulièrement pour les Tigers de #6 LSU qui doivent naviguer à travers la division SEC West.

Ce match sera aussi l’opposition entre deux coachs dont le Destin s’est croisé en 2016 lorsque Les Miles a été démis de ses fonctions à la tête des Tigers. Ed Orgeron a assuré l’intérim (avec succès) mais la Direction athlétique de la fac de LSU a fait le forcing pour attirer un jeune coach prometteur qui sévissait à Houston, Tom Herman. Finalement, ce dernier a préféré Texas et Ed Orgeron a récupéré le poste de head coach. Ed O’ a une occasion en or de démontrer qu’il est plus qu’un choix par défaut à LSU.

Les duels clés

QB Joe Burrow face au secondary des Longhorns

Le quarterback de LSU a brillé pour son premier match au sein des nouveaux schémas offensifs « spread » des Tigers. Face à Georgia Southern, il a montré beaucoup de confiance et de leadership. Cette semaine, il fera face à une toute autre opposition. Les Longhorns comptent sur l’un des meilleurs backfield défensif du pays.

Les receveurs de Texas face à CB Kristian Fulton

Si S Grant Delpit est le leader du backfield défensif des Tigers, le junior CB Kristian Fulton est l’ultime « shutdown corner ». Phénoménal tout au long de la saison dernière, il sera un cauchemar pour WR Collin Johnson et/ou WR Devin Duvernay. Face au front seven renforcé de LSU, les Longhorns devront ouvrir le jeu. QB Sam Ehlinger ne devra pas forcer ses passes au risque de payer cash face à CB Kristian Fulton

Le Facteur X

RB Keontay Ingram, Texas

En raison des blessures de Jordan Whittington, Daniel Young et Kirk Johnson, le poste de running back souffre d’un manque de profondeur évident qui a forcé LB David Gbenda à quitter son poste de linebacker pour celui de RB#3 derrière l’inexpérimenté RB Roshon Johnson et le junior RB Keontay Ingram. Ce dernier sera un élément-clé de ce match. Alors que QB Sam Ehlinger sera surveillé comme le lait sur le feu, RB Keontay Ingram aura l’opportunité de faire basculer la rencontre sur un ou deux big plays.

Historique

C’est le 18ème match de l’Histoire entre Texas et LSU. Texas mène la série 9-7-1. Ces deux équipes ne se sont pas affrontées en saison régulière depuis… 1954 ! Toutefois, Longhorns et Tigers ont été opposés lors du Cotton Bowl en 1963 et 2003.

Fait amusant

Notre pronostic

Texas 27, LSU 24.

Lire la suite
Publicité

Preview 2019

Actualitéil y a 4 semaines

L’ultime preview : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2019 !

Présentation complète de la saison 2019 de College Football.

Previewil y a 1 mois

Les 10 candidats pour le trophée Heisman 2019

Champion national avec Clemson dès sa saison freshman, QB Trevor Lawrence sera l'un des favoris pour remporter, en 2019, le...

Previewil y a 1 mois

Conférence SEC : la fin de la suprématie d’Alabama ?

Alabama et Georgia se partagent le titre de champion de SEC depuis 5 ans : les destins du Crimson Tide...

Previewil y a 1 mois

Les 10 matchs de conférence à ne pas manquer en 2019

Personne ne voudrait manquer un Auburn-Alabama ou un Michigan-Ohio State. Ces matchs intra-conférence sont l'essence même du College Football et...

Previewil y a 1 mois

Preview 2019 : LSU Tigers

Malgré un calendrier difficile, LSU veut profiter de l'élan créé au soir du dernier Fiesta Bowl pour s'imposer comme un...

Previewil y a 1 mois

Preview 2019 : Texas A&M Aggies

Les Aggies feront face au calendrier le plus difficile au niveau FBS mais Texas A&M mené par un Jimbo Fisher...

Previewil y a 1 mois

Preview 2019 : Auburn Tigers

En reprenant la direction de l'attaque des Tigers, Gus Malzahn veut sauver sa place à la tête d'un programme d'Auburn...

Previewil y a 1 mois

Preview 2019 : Florida Gators

Après avoir redressé la situation des Gators en une seule saison, Dan Mullen compte sur QB Feleipe Franks et un...

Previewil y a 1 mois

Preview 2019 : Arkansas Razorbacks

An II de l'ère Chad Morris. Les années Bret Bielema ont laissé des traces à Arkansas qui tentera de retrouver...

Previewil y a 1 mois

Preview 2019 : Missouri Tigers

Suspendus de bowl en 2019 et orphelins de QB Drew Lock, les Tigers de Missouri poursuivront-ils leur redressement initié par...

Articles les plus lus