Suivez-nous

Arizona State Sun Devils

Preview 2015 : Arizona State Sun Devils

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Sun Devils d’Arizona State en prévision de la saison de College Football 2015.

Publié

le

Les Sun Devils ne sont pas passés loin de la saison parfaite en 2014. Dans une division Pac-12 South qui s’avère de plus en plus féroce, les erreurs se paient « cash »; la déroute face à UCLA et la vilaine défaite face à Oregon State ont coûté cher à Arizona State, qui a également vu sa dernière chance de concourir pour le titre de conférence Pac-12 s’envoler avec une ultime défaite contre les rivaux d’Arizona.

Plus revanchards et plus expérimentés, les Sun Devils pourraient frapper fort cette saison. Malgré un calendrier compliqué qui s’ouvre avec une rencontre au sommet face à Texas A&M, Arizona State se pose comme l’un des favoris de sa division et devrait opposer une solide résistance à UCLA, Arizona et USC, trois programmes qui chercheront tous à finir la saison au sommet de la Pac-12 South.

Avec les Bruins de UCLA, ASU est le programme de la conférence qui retourne le plus de titulaires en 2015 et son nouveau quarterback n’est pas un novice. Coach Todd Graham devrait également mettre en avant le sophomore RB/LB Kalen Ballage, considéré comme un futur joueur d’impact à la fois en attaque et en défense. La Pac-12 s’est fait une tradition de ce genre de joueurs récemment, avec Shaq Thompson (Washington, Carolina Panthers), Myles Jack (UCLA) et Adoree’ Jackson (USC).

ARIZONA STATE SUN DEVILS
Pac-12 South
En 2014 : 10-3, 6-3 Pac-12. Remporte le Sun Bowl contre Duke 36-31.
Head coach : Todd Graham, 4e année (28-12) – Résultats en carrière : 77-41
Coordinateur offensif : Mike Norvell.
Coordinateur défensif : Keith Patterson.
Titulaires de retour : 7 en attaque, 9 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : QB Taylor Kelly, WR Jaelen Strong, LT Jamil Douglas, RT Tyler Sulka, DE Marcus Hardison, S Damarious Randall.
Joueurs à suivre : QB Mike Bercovici, RB Kalen Ballage, WR D.J. Foster, C Nick Kelly, OG Vi Teofilo, DE Edmond Boateng, DT Tashon Smallwood, LB D.J. Calhoun, LB Salamo Fiso, CB Kweishi Brown, S Jordan Simone.

Attaque

Arizona State devrait rapidement surmonter la perte de son ancien quarterback titulaire, Taylor Kelly, avec le senior QB Mike Bercovici (1 445 yards, 12 TD et 4 interceptions) aux commandes. Ce dernier a été titularisé à trois reprises la saison passée suite à la blessure de Kelly et a montré de bonnes choses à chaque fois, notamment une superbe performance dans la victoire à USC avec cinq TDs. Logiquement, il devrait être nommé titulaire cette année, avec éventuellement la talentueuse recrue QB Brady White pour le faire souffler dans les fins de matches faciles… et lui mettre la pression en cas de mauvaises performances.

Le sophomore RB/LB Kalen Ballage (126 yards et 3 TD en 2014) devrait prendre de l’importance en attaque. Désigné MVP du spring practice par son coach, il pourrait être la révélation de l’année avec le replacement de l’ancien running back titulaire WR D.J. Foster (1 081 yards et 9 TD en 2014) comme receveur. Le sophomore RB Demario Richard (478 yards et 4 TD en 2014), l’électrisant junior RB De’Chavon Hayes (ex-Junior College) et la recrue quatre étoiles RB Jason Lewis devraient également être impliqués dans le partage des tâches à la course.

Efficace contre les défenses plutôt faibles, le jeu au sol des Sun Devils s’est avéré bien moins brillant face aux programmes majeurs l’an dernier. La faute en partie à la ligne offensive, qui a subi un coup dur cette saison avec le départ de LT Jamil Douglas (Miami Dolphins). Arizona State va devoir remplacer ses deux tackles avec des joueurs inexpérimentés. L’ancienne recrue quatre étoiles OT Evan Goodman devrait être le nouveau left tackle chargé de protéger Bercovici. À moins que OT Sam Jones ne s’empare du poste s’il continue ses belles performances entrevues ce printemps.

QB Mike Bercovici, Arizona State

La situation est plus stable à l’intérieur de la ligne, avec trois titulaires de retour, dont RG Vi Teofilo et ses trente matches joués en carrière. Quant à C Nick Kelly, il est déjà considéré comme l’un des meilleurs centers de Pac-12. L’ancien Tiger d’Auburn, LG Christian Westerman, transféré à Arizona State il y a deux ans, est lui aussi de retour.

Parmi les pertes les plus significatives, on compte évidemment le receveur vedette Jaelen Strong (Houston Texans), parti en NFL, et WR Cameron Smith (41 passes, 596 yards et 6 TD en 2014), blessé pour la saison. WR D.J. Foster (62 passes, 688 yards et 3 TD en 2014) et TE Kody Kohl (16 passes, 167 yards et 4 TD en 2014) sont attendus comme les principaux playmakers offensifs dans le jeu aérien. WR Ellis Jefferson (11 passes, 142 yards et 2 TD en 2014), WR Gary Chambers et WR Devin Lucien, transfuge de UCLA, sont également en bonne position pour faire parler d’eux.

Défense

La perte du defensive end Marcus Hardison, auteur de 10 sacks l’an dernier, aura forcément un impact sur le pass rush. À moins que le junior DE Edmond Boateng (18.5 plaquages, 4.5 pour perte et 2.5 sacks en 2014) ne comble le vide laissé au poste de rush end. Les frères Latu, NT Viliami Latu (18.5 plaquages, 5 pour perte et 2 sacks en 2014) et NT Mo Latu ainsi que le sophomore DT Tashon Smallwood (20 plaquages, 5.5 pour perte et 2 sacks en 2014) sont retour cette saison pour former une paire dévastatrice au centre de la ligne défensive.

L’escouade de linebackers retourne tous ses titulaires, avec LB D.J. Calhoun (28 plaquages, 6.5 pour perte, 2 sacks et 1 fumble forcé en 2014) en tête d’affiche après sa saison freshman prometteuse. LB Antonio Longino (75 plaquages, 6 pour perte, 2 sacks en 2014), LB Salamo Fiso (67.5 plaquages, 11 pour perte, 3.5 sacks et 1 interception en 2014) et LB Viliami Moeakiola (59 plaquages, 10.5 pour perte, 5 sacks en 2014) complètent un front seven talentueux.

RB D.J. Foster, Arizona State

Le secondary orphelin du safety Damarious Randall (Green Bay Packers) devra compter sur S Jordan Simone (87 plaquages, 4.5 pour perte, 1 sack et 1 interception en 2014) et S James Johnson (21.5 plaquages, 3 pour perte en 2014). CB Lloyd Carrington (51.5 plaquages, 6 pour perte, 3 sacks, 5 passes défendues, 1 fumble forcé et 1 interception en 2014) et CB Kweishi Brown (40.5 plaquages, 6 passes défendues et 3 interceptions en 2014) devront faire mieux que l’an passé en couverture des receveurs (259.7 yards accordés par match, #103 au pays).

La défense des Sun Devils devrait encore se montrer à l’image de son attaque : rapide et agressive. Plus expérimentée et renforcée par de jeunes joueurs prometteurs, elle a de quoi répondre aux ambitions d’Arizona State de prendre les rênes d’une division très compétitive.

Equipes spéciales

Dans ce secteur, ASU pourra compter sur K Zane Gonzalez, qui a réussi 22 field goals sur 27 tentatives l’an dernier. Quant à P Matt Haack, il sera dans sa saison junior. RB/LB Kalen Ballage sera probablement chargé de retourner les coups de pied, en plus de ses tâches offensives et défensives.

Conclusion

Avec ses 16 titulaires de retour en 2015, sans oublier un quarterback qui a déjà pris ses marques avec l’attaque l’an dernier, c’est le moment ou jamais pour Arizona State de frapper un grand coup. Il reste cependant beaucoup de points d’interrogations pour en faire un grand favori dans une division redoutable : classée dans le top 15 national en total de sacks depuis trois saisons consécutives, la défense des Sun Devils arrivera-t-elle à générer un pass rush agressif ? Le groupe de receveurs se montrera-t-il à la hauteur de son quarterback déjà star ? Le futur left tackle titulaire pourra-t-il faire oublier son illustre prédécesseur ?

Paré de ses nouveaux uniformes, le programme de Tempe (Arizona) a les clés en main pour se faire respecter dans sa division et se présenter en finale de conférence Pac-12 à l’issue de la saison. Un objectif réalisable, à condition que tout réussisse aux joueurs de coach Todd Graham. Le match d’ouverture face à Texas A&M devrait donner une bonne indication des forces et faiblesses d’ASU.

Membre de l'équipe de The Blue Pennant depuis septembre 2013, Loïc s'est trimballé à travers les États-Unis en 2017 pour mieux comprendre le pas-si-petit monde du college football. Seulement deux contraventions pour excès de vitesse sur 20 000 km. Intime de Mark Sanchez, Sam Darnold et des cheerleaders de Wisconsin, promo '76. Label qualité TBP et Sécurité routière.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arizona State Sun Devils

Arizona State s’auto-impose une suspension de bowl pour la saison 2023

Selon Pete Thamel d’ESPN, l’université Arizona State aurait décidé de s’imposer une suspension de bowl d’un an en raison de multiples infractions au règlement du recrutement commises lors de l’ère Herm Edwards.

Publié

le

Crédit photo : Matt Kartozian-USA TODAY Sports

Visée par une enquête pour des infractions au règlement du recrutement, l’université Arizona State aurait averti la NCAA et la conférence Pac-12 qu’elle va imposer une auto-suspension de bowl d’un an à son programme de football.

Pou rappel, la NCAA mène une enquête sur Arizona State depuis juin 2021, suite à des accusations visant l’ancien coordinateur défensif et responsable du recrutement, Antonio Pierce, qui aurait contribué à créer une culture où le non-respect des règles était… récompensé.

Arizona State aurait donc enfreint le règlement du recrutement « de manière flagrante », ignorant spécifiquement les périodes mortes (« dead period ») imposées par la NCAA pendant la pandémie de COVID-19. Les infractions étaient si flagrantes que certains membres du personnel du programme de football d’Arizona State ont créé un groupe d’échange sur une application de messagerie instantanée pour documenter l’ensemble de ces manquements au règlement avant de partager un dossier à la NCAA, en mai 2021.

Les premières conclusions de l’enquête disciplinaire de la NCAA ont provoqué le renvoi de cinq membres du coaching staff des Sun Devils de l’époque dont le coordinateur offensif Zak Hill et le coordinateur défensif Antonio Pierce.

La NCAA n’a pas encore envoyé l’acte d’accusations officiel.

Herm Edwards est arrivé sur le campus de Tempe (Arizona) en 2018. Il y a passé 4 saisons avant de quitter son poste de head coach d’un commun accord avec la direction athlétique d’Arizona State, en septembre 2022.

Lire la suite

Arizona State Sun Devils

QB Jaden Rashada nommé quarterback titulaire à Arizona State

Le head coach d’Arizona State, Kenny Dillingham, a pris sa décision : le freshman QB Jaden Rashada débutera la saison 2023 des Sun Devils comme quarterback titulaire.

Publié

le

Crédit photo : Patrick Breen/The Republic / USA TODAY NETWORK

QB Jaden Rashada a donc pris le dessus sur l’ancien titulaire, le junior QB Trenton Bourguet, et sur l’ancien joueur de Notre Dame arrivé au cours de l’intersaison, QB Drew Pyne.

Matt Zenitz d’On3 a été le premier à partager la nouvelle.

Considéré comme le 2ème meilleur quarterback double-menace du recrutement 2023, QB Jaden Rashada s’est engagé envers Arizona State en février dernier après un processus de recrutement rocambolesque. Suite à un commit initial à Miami, il a effectué un « flip » retentissant en signant sa lettre d’intention à… Florida, lors de la Early Signing Period de décembre dernier. Mais l’université Florida a été incapable de garantir les clauses d’un contrat NIL de 13 millions de $ qui lui avait été promis.

QB Jaden Rashada, qui a donc été libéré par Florida en janvier 2023 ré-ouvrant du même coup son processus de recrutement, s’est finalement engagé à Arizona State pour rejoindre un HC Kenny Dillingham qu’il avait rencontré quelques mois plus tôt.

Le head coach des Sun Devils n’a pas caché que la blessure du molet subie par le vétéran QB Drew Pyne, le 12 aout dernier, a été un élément non-négligeable dans sa décision.

QB Quentin Bourguet a réussi 1490 yards à la passe et 11 TDs la saison dernière dans un rôle de backup de QB Emory Jones (1533 yards à la passe, 7 TDs, 4 INTs en 2022), qui a filé à Cincinnati au cours de l’intersaison.

QB Jaden Rashada dont le père avait joué pour Arizona State dans les années 1990, deviendra donc le second quarterback true freshman de l’Histoire des Sun Devils à débuter le premier match de la saison après QB Jayden Daniels, en 2019.

Lire la suite

Arizona State Sun Devils

Herm Edwards prolongé deux ans à Arizona State

Deux ans après son arrivée sur le campus de Tempe (Arizona), Herm Edwards a fait taire les plus sceptiques et a convaincu la direction athlétique de lui faire confiance deux années supplémentaires.

Publié

le

Crédit photo : USATSI

L’ancien coach NFL a signé une prolongation de contrat de deux ans à Arizona State lui permettant d’être assuré de son poste de head coach des Sun Devils jusqu’en 2024.

Herm Edwards est arrivé à Arizona State en 2018 après 8 années passées loin de la sideline, essentiellement comme analyste à la TV américaine.

Ancien defensive backs NFL chez les Eagles de Philadelphie, il a également dirigé les Jets de New York (2001-05) et les Chiefs de Kansas City (2006-08) comme head coach.

Sa dernière expérience dans le coaching NCAA remontait à… 1989 alors qu’il était le coach des defensive backs des Aztecs de San Diego State. Cet éloignement du football universitaire avait alimenté les doutes concernant sa capacité de diriger un programme du Power Five.

Toutefois, Arizona State est passé tout proche de disputer une finale de conférence Pac-12 dès sa première saison. L’an dernier, les Sun Devils ont terminé avec un bilan de 8-5 et une victoire face à Florida State lors du Sun Bowl.

Plus impressionnant encore, Arizona State possède actuellement la 24ème meilleure promotion de recrues en 2020 démontrant les capacités de recruteurs de l’ancien coach NFL.

Lire la suite

Arizona State Sun Devils

WR N’Keal Harry se présente à la draft NFL 2019

Le receveur junior des Sun Devils d’Arizona State, N’Keal Harry, renonce à sa dernière année d’éligibilité NCAA pour se présenter à la prochaine draft NFL.

Publié

le

Le receveur junior des Sun Devils d’Arizona State, N’Keal Harry, renonce à sa dernière année d’éligibilité NCAA pour se présenter à la prochaine draft NFL.

Considéré comme un potentiel choix de 1er tour lors de la draft NFL 2019, il n’a pas encore décidé s’il participera au bowl game des Sun Devils.

Sorti de Chandler à Phoenix (Arizona State), WR N’Keal a connu sa meilleure saison en 2017 en tant que sophomore avec 82 réceptions pour 1142 yards.

En 2018, il a été l’un des fers de lance de l’attaque d’Arizona State terminant l’année avec 73 réceptions pour 1088 yards et 9 TD.

Lire la suite

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus