Suivez-nous

FCS

FCS Playoffs : Sam Houston se fait peur, North Dakota State se rassure

Les Bearkats et le Bison se sont imposés à domicile lors d’une ouverture des FCS Playoffs marquée par la défaite surprise de Weber State.

Publié

le

La conférence Missouri Valley a confirmé sa domination sur la FCS à l’occasion du 1er tour des Playoffs de ce printemps 2021 : sur les cinq équipes de la MVFC qui participaient aux 1/8 de finale, quatre se sont brillamment qualifées et la 5ème est tombée… face à une équipe de la MVFC.

Lors du match au sommet de ce samedi 24 avril, le Bison de North Dakota a marché sur des Eagles d’Eastern Washington qui étaient pourtant parfaitement rentrés dans la rencontre. De leur côté, les Salukis de Southern Illinois ont créé la sensation de la journée en sortant Weber State dans son Stewart Stadium d’Ogden (Utah) tandis que #2 Sam Houston a du batailler pour s’offrir une place en 1/4 de finale.

Ci-dessous, le résumé des huit matchs de ce 1er tour des FCS Playoffs :

L’affiche de la semaine

North Dakota State (7-2) 42, Eastern Washington (5-2) 20

Les Eagles d’Eastern Washington ne pouvaient rêver d’un meilleur début de match lors de ce déplacement au Fargodome : 3 TDs lors de leurs 3 premiers drives ! QB Eric Barriere (17/28, 246 yards, 1 TD, 1 INT) était alors irrésistible et tout indiquait que le Bison était en grand danger de subir une élimination prématurée.

Il n’en a rien été. La suite a été totalement à l’avantage des triple champions nationaux FCS. Mené 20-7 en milieu de 2ème quart-temps, North Dakota State va alors enchainer 35 points d’affilée pour s’imposer largement 42-20. En titularisant le freshman QB Cam Miller (6/11, 50 yards, 2 TDs et 1 TD au sol), coach Matt Entz s’est préparé à abandonner le jeu aérien pour se concentrer sur un jeu au sol surpuissant. Conséquence : le Bison a connu une série de 25 courses consécutives et accumulé 422 yards sur course ! Et en défense, le front four s’est mis au diapason en mettant une pression incessante sur le quarterback senior des Eagles (5 sacks subis). Une oeuvre de démolition dans les règles de l’art.

En l’absence de RB Kobe Johnson, ce sont les deux freshmen, RB Dominic Gonnella (163 yards au sol, 2 TDs) et RB Jalen Bussey (143 yards au sol), qui ont sonné la charge pour le Bison. On retiendra également l’excellente performance du freshman LB Cole Wisniewski, auteur de 9 plaquages pour sa première titularisation au sein de la défense de NDSU. Prochain match pour le Bison : un déplacement au Texas, face à #2 Sam Houston.

Résumé en vidéo

Les autres résultats

#1 South Dakota State (6-1) 31, Holy Cross (3-1) 3

Défense de fer et attaque au sol de feu : la recette est toujours la même pour les Jackrabbits de #1 South Dakota State qui n’ont connu aucune difficulté pour se débarrasser des Crusaders d’Holy Cross lors de ce 1er tour des FCS Playoffs.

Pour la première fois de leur Histoire, les Jackrabbits participent à la postseason avec la tête de série #1 mais c’est sans aucune pression qu’ils ont entâmé la rencontre. Comme d’habitude, ils ont construit leur drive en favorisant le jeu au sol avant de conclure par des passes de TD du meilleur joueur offensif de la conférence Missouri Valley, QB Mark Gronowski (12/21, 153 yards, 3 TDs). Le duo RB Pierre Strong Jr. / RB Isaiah Davis a accumulé 232 des 281 yards au sol de #1 South Dakota State.

Après avoir pris les commandes 17-3 à la mi-temps, les Jackrabbits ont profité d’un muffed punt des Crusaders pour creuser l’écart sur un TD de WR Jadon Janke suite à une réception de 45 yards.

Après cette entrée en matière en douceur, #1 South Dakota State affrontera Southern Illinois que les Jackrabbits avaient largement battu 44-3 en mars dernier.

Qb Mark Gronowski, South Dakota State – Crédit photo : Dave Eggen, Inertia

#2 Sam Houston (7-0) 21, Monmouth (3-1) 15

Quelle frayeur pour les Bearkats de #2 Sam Houston ! Il aura fallu une interception de DB Isaiah Downes dans sa propre end zone sur une passe forcée de QB Tony Muskett (29/46, 297 yards, 1 TD, 2 INTs) pour que les champions de conférence Southland évitent une terrible désillusion face à une combative équipe de Monmouth.

Mené par un QB Eric Schmid (12/24, 133 yards) bien loin de son niveau habituel, #2 Sam Houston a pu compter sur RB Ramon Jefferson, auteur de deux TDs au sol dont un de 56 yards, permettant aux Bearkats de prendre une avance 21-0 à la mi-temps. Mais le momentum va alors changer de côté dans le 3ème quart-temps. Bien aidés par de multiples pénalités d’indiscipline adverse, les Hawks vont reprendre confiance inscrivant 15 points d’affilée au terme de long drive de 90 et 86 yards.

Dans une semaine, les Bearkats affronteront le Bison de North Dakota State dans son Bowers Stadium où ils n’ont jamais perdu le moindre match de playoffs dans toute leur Histoire.

Résumé en vidéo

#3 James Madison (6-0) 31, VMI (6-2) 24

Pour leur 7ème participation aux FCS Playoffs consécutive, les Dukes de #3 James Madison ne se sont pas faits surprendre à domicile par des Keydetes de VMI qui disputaient la postseason pour la première fois de leur Histoire.

Menés par un QB Seth Morgan (30/50, 286 yards, 2 TDs, 3 INTs et 1 TD au sol) à la barre de l’attaque no-huddle des Keydetes, ces derniers ont bousculé les Dukes en fin de rencontre revenant même à une possession dans les dernières secondes. Mais ce sera finalement trop peu, trop tard.

Car pendant la majorité de ce 1/8 de finale, ce sont bien les Dukes qui ont imposé leur rythme grâce à un jeu au sol explosif leur permettant de conserver la possession du ballon pendant plus de 35 minutes. L’ancien joueur de UCF, RB Juwon Hamilton (171 yards au sol, 1 TD), a notamment réussi la plus longue course de TD de l’Histoire des FCS Playoffs : 99 yards ! Il a formé un duo de choc avec son compère habituel, RB Percy Agyei-Obese (110 yards au sol, 1 TDs).

#3 James Madison recevra North Dakota dans une semaine.

Résumé en vidéo

#4 Jacksonville State (10-2) 49, Davidson (4-3) 14

Démonstration de puissance des Gamecocks de #4 Jacksonville State contre une équipe de Davidson qui n’a pas su tenir le rythme face à des champions de conférence Ohio Valley qui ont inscrit 5 TDs sur leurs 6 premières possessions. Comme souvent cette saison, QB Zion Webb a (239 yards à la passe, 2 TD et 1 TD au sol) a notamment reçu le soutien du robuste RB Uriah West (2 TDs).

La tâche des Gamecocks pourrait être plus difficile dans une semaine lors de la réception des Blue Hens de Delaware dans son JSU Stadium.

RB Otis Weah, North Dakota – Crédit photo : Russell Hons

North Dakota (5-1) 44, Missouri State (5-5) 10

Révélation de ce printemps dans la conférence Missouri Valley, North Dakota a poursuivi sur son élan de la saison régulière pour démolir les Bears de coach Bobby Petrino. Depuis qu’ils ont rejoint la FCS en 2008, les Fighting Hawks n’avaient pas encore remporté le moindre match de playoffs. C’est chose faite. Et avec la manière.

Missouri State n’avait pas encore réussi un seul 1er down que North Dakota menait déjà 14-0 sous l’impulsion d’un QB Tommy Schuster (13/18, 223 yards, 2 TDs) auteur d’une passe de TD de 50 yards à destination de WR Garrett Maag, suivi d’un flea flicker parfaitement exécuté pour un TD de 38 yards de WR Bo Belquist (4 réceptions, 88 yards, 1 TD). Bien que cela faisait un mois qu’ils n’avaient pas joué de match officiel, les Fighting Hawks n’ont rien perdu de leurs bonnes habitudes comme celle de performer sur les équipes spéciales. Ainsi, LB Hayden Reynolds a bloqué un punt et recupéré le ballon pour un TD de 15 yards.

Si l’attaque de UND a donné le ton du match, la défense a également eu son mot à dire. En plus des huit sacks réussis dans ce match (nouveau record pour un match de playoffs FCS), elle a su faire déjouer le QB#3 des Bears, QB Matt Struck (8/15, 71 yards, 1 INT) dont la passe interceptée par DB Hayden Galvin a été remontée pour un TD qui a alors porté le score à 38-3.

Les Fighting Hawks obtiennent donc leur billet pour les 1/4 de finales qu’ils joueront face aux Dukes de #3 James Madison.

RB Justin Strong, Southern Illinois – Crédit photo : SIU Athletic

Southern Illinois (6-3) 34, Weber State (5-1) 31

C’est la sensation de ce 1er tour des FCS Playoffs ! Sacrés champions de la Big Sky pour la 4ème année consécutive, les Wildcats de Weber State ont sombré à domicile face à des Salukis de Southern Illinois qui étaient pourtant menés par deux TDs d’écart dans le premier quart-temps.

Excès de confiance ? Relachement coupable ? Toujours est-il que Weber State a laissé QB Stone Labanowitz (21/34, 264 yards, 2 TDs) reprendre le momentum en 2ème et 3ème quart-temps. Les Salukis ont alors pris les commandes 24-21 après avoir inscrit des points sur 3 possessions d’affilée.

Sous l’impulsion d’un QB Bronson Barron (224 yards, 1 TD, 2 INT) retrouvé, les Wildcats pensaient avoir réussi l’essentiel en repassant devant, 31-27, à 5 minutes de la fin du match. Southern Illinois a alors gardé son meilleur drive pour le bouquet final. Multipliant les schémas surprises avec notamment WR Avante Cox positionné au poste de QB, les Salukis vont entrer dans la red zone adverse avec moins d’une minute à jouer. Suffisant pour que QB Stone Labanowitz tente et réussisse une passe en cloche à destination de WR Bronson Combs pour le TD de la victoire !

Weber State aura bien une dernière oportunité mais DE Raquan Lindsey sacka le quarterback des Wildcats pour enfoncer le dernier clou dans leur cerceuil.

Delaware (6-0) 19, Sacred Heart (3-2) 10

Sans briller, les Blue Hens de Delaware ont assuré l’essentiel face aux Pioneers de Sacred Heart : une victoire 19-10 et un ticket pour les 1/4 de finale des FCS Playoffs.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FCS

Sam Houston renverse James Madison, 38-35, au terme d’un fabuleux comeback

Menés de 21 points à la mi-temps, les Bearkats de #2 Sam Houston ont réussi l’une des remontées les plus mémorables de ces dernières années s’imposant finalement 38-35 face à #3 James Madison pour s’offrir une place au FCS Championship Game.

Publié

le

« À aucun moment je n’ai pensé que nous allions perdre » – KC Keeler, coach de Sam Houston.

Le head coach des Bearkats était surement le seul à y croire lorsque les Dukes de #3 James Madison ont pris une avance de 24-3 à la mi-temps. L’équipe visiteuse était même toujours en tête, 27-10, à seulement 3 minutes de la fin du 3ème quart-temps…

L’exécution offensive des Bearkats était alors déplorable et QB Eric Schmid (13/27, 218 yards, 1 TD, 2 INTs et 2 TDs au sol) commit d’inhabituelles erreurs (2 passes interceptées en 1ère mi-temps). Et comme la défense texane était incapable de stopper le jeu au sol dominant des Dukes, tout indiquait que JMU allait filer vers sa 4ème participation au FCS Championship Game en 5 ans.

Car il faut bien dire que les 40 premières minutes de cette demi-finale ont été largement dominées par QB Cole Johnson (16/26, 271 yards, 3 TDs, 1 INT et 1 TD au sol) et Co. Sur sa lancée d’une excellente performance face à North Dakota en 1/4 de finale, le quarterback des Dukes va prendre le dessus sur une défense aérienne des Bearkats en difficulté face à la vitesse et la robustesse des receveurs de JMU. Le freshman WR Antwane Wells Jr (7 réceptions, 89 yards, 1 TD) et TE Clayton Cheatham (2 réceptions, 40 yards) ont inscrit chacun un TD au terme de drive parfaitement mené par un QB Cole Johnson qui a lui-même ajouté un TD au sol sur une course d’1 yard.

Tout l’inverse d’une équipe de #2 Sam Houston méconnaissable qui enchainait les 3-and-out quand QB Eric Schmid ne se faisait pas intercepter.

Jequez Ezzard entre en scène

Le sort de ce match a basculé sur un jeu. Une réception de WR Jequez Ezzard.

Certainement secoué par KC Keeler à la mi-temps, les Bearkats sont revenus sur le terrain avec de bien meilleure intention et une énergie retrouvée. RB Ramon Jefferson (60 yards au sol, 1 TD) a conclu le premier drive satisfaisant des texans par un TD au sol de 7 yards.

Puis, le show Jequez Ezzard (4 réceptions, 107 yards, 1 TD et 1 TD sur retour de punt) a commencé. Le receveur de #2 Sam Houston a tout d’abord transformé une screen pass en un catch-and-run fabuleux de 69 yards pour le TD réduisant alors le score à 27-17. Ce n’était que le coup d’envoi de 2 minutes complètement folles.

Contraint de punter après un 3-and-out, #3 James Madison verra les champions de conférence Southland revenir à 27-24 suite à un TD sur retour de punt de 80 yards de … WR Jequez Ezzard ! Et la descente aux enfers des Dukes n’était pas terminée ! Premier jeu après ces deux TDs des Bearkats : fumble sur retour de kickoff redonnant la possession du ballon à SHU sur la ligne des 30 yards de JMU. Et moins de 3 minutes plus tard, #2 Sam Houston prenait les commandes pour la première fois du match sur une course d’un QB Eric Schmid complètement retrouvé.

#3 James Madison reviendra bien à trois points des Bearkats (38-35) après une superbe réception de WR Scott Bracey pour un TD de 34 yards mais les Dukes devront s’avouer vaincu lorsque K Ethan Ratke manqua son premier FG depuis une éternité sur un long coup de pied de 51 yards. Game over.

Avec ce succès, #2 Sam Houston retourne au FCS Championship Game pour la première fois depuis 2012. Les Bearkats restent également toujours invaincu en playoffs dans leur Bowers Stadium (bilan de 16-0). C’est aussi la 23ème victoire en playoffs de la carrière KC Keeler qui égale ainsi le légendaire Jim Tressel (ex-Youngstown State).

#2 Sam Houston affrontera #1 South Dakota State le dimanche 16 mai à 14h00 (20h00 en France) au Toyota Stadium de Frisco (Texas).

Résumé en vidéo

Lire la suite

FCS

South Dakota State démolit Delaware, 33-3, et jouera son premier FCS championship game

Très largement supérieurs aux Blue Hens de Delaware dans cette première demi-finale des FCS Playoffs, les Jackrabbits de #1 South Dakota State se qualifient pour le premier FCS Championship Game de leur Histoire.

Publié

le

Crédit photo : Erin Bormett / Argus Leader

Les Blue Hens de Delaware n’y auront finalement cru que le temps d’un long drive conclu par un FG de K Ryan Coe en premier quart-temps. La suite de cette demi-finale des FCS Playoffs n’a été qu’une longue descente en enfers pour les visiteurs du Dana J. Dykhouse Stadium.

Après ce début de match marqué par cet avantage pris par Delaware, les Jackrabbits n’auront besoin que de 7 minutes et 26 secondes de possession pour inscrire quatre TDs sur leur quatre dernières possessions prenant une avance 28-3 à la mi-temps. Le sort du match semblait déjà joué après 30 minutes de jeu. D’autant plus que l’un des leaders offensifs des Blue Hens, QB Nolan Henderson (18/21, 142 yards et 14 yards au sol en 20 courses), s’est blessé au genou en fin de 1er quart-temps handicapant grandement l’attaque de Delaware.

Comme souvent cette saison du côté des Jackrabbits, QB Mark Gronowski (10/16, 162 yards, 2 TDs et 27 yards au sol) a pris le match à son compte. Le quarterback freshman de #1 South Dakota State s’est connecté avec WR Jaxon Janke (3 réceptions, 64 yards, 1 TD) et TE Blake Kunz (2 réceptions, 25 yards, 1 TD) pour des TDs… et a lui-même capté une passe de TD de 24 yards sur une double pass parfaitement exécuté par RB Pierre Strong Jr.

Jamais les Blue Hens n’ont semblé en mesure de renverser le momentum. La défense des Jackrabbits a de nouveau imposé sa puissance sur la ligne de scrimmage réussissant 7 sacks (perte de 51 yards) pour un total de 12 plaquages pour perte !

DE Reece Winkelman (8 plaquages, 3.5 pour perte dont 2.5 sacks) et LB Logan Backhaus (12 plaquages dont 2 pour perte) ont régulièrement pris le dessus sur une ligne offensive de Delaware pourtant réputée comme sa grande force. Les Blue Hens se sont contentés de 68 yards au sol en 45 courses dans ce match. Bien loin de leur performance habituelle.

C’est aussi la 3ème fois lors des 5 derniers matchs que cette défense des Jackrabbits limite son adversaire à un tout petit FG. Phénoménal.

Pour sa 9ème participation consécutive aux FCS Playoffs, #1 South Dakota State atteint le FCS Championship Game pour la première fois de son Histoire. Les Jackrabbits affronteront les Bearkats de #2 Sam Houston, dimanche 16 mai à 14h00 (20h00 en France).

Résumé en vidéo

Lire la suite

FCS

James Madison domine facilement North Dakota 31-21

Dominateurs de la première à la dernière minute, les Dukes de #3 James Madison écartent facilement les Fighting Hawks de North Dakota et donnent rendez-vous à #2 Sam Houston en demi-finale.

Publié

le

Crédit photo : Daniel Lin/Daily News-Record

La marche était donc un peu trop haute pour les Fighting Hawks de North Dakota (5-2).

Révélation de la saison dans la conférence Missouri Valley, les joueurs de l’université de Grand Forks (Dakota du Nord) n’ont rien pu faire face à la puissance d’un programme de #3 James Madison tellement habitué à ces combats des FCS Playoffs. Ainsi, RB Percy Agyei-Obese (128 yards, two touchdowns) et le freshman WR Antwane Wells (7 réceptions, 143 yards, 2 TDs) se sont amusés toute la soirée face à une défense de UND qui a rapidement plié devant l’intensité offensive des Dukes.

Les Dukes n’ont jamais tremblé d’un pouce et n’ont jamais été menés dans ce match. Dès le premier drive des Fighting Irish, la défense locale a mis une pression énorme sur le backfield offensif adverse provoquant une interception du freshman QB Tommy Schuster. Quelques minutes plus tard, RB Percy Agyei-Obese conclut un long drive de 80 yards par un TD au sol de 3 yards portant alors le score à 10-0.

Et même lorsque RB Otis Weah (96 yards au sol, 1 TD) parvint à réduire le score à 17-14 en fin de 2ème quart-temps, les Dukes n’ont jamais semblé perdre leur sérennité. Ils ont d’ailleurs enchainé par 17 points consécutifs avec notamment une superbe réception de WR Antwane Wells.

#3 James Madison a également été bien aidé par l’indiscipline des Fighting Irish comme lors de ce hors-jeu signalé contre les équipes spéciales sur un 4ème down qui a permis aux Dukes de conserver le ballon à un moment crucial de ce match. Trois jeux plus tard, QB Cole Johnson (14/17, 251 yards, 2 TDs) se connecta avec WR Antwane Wells pour le 2ème TD sur réception de ce dernier. Game over.

Avec ce succès, #3 James Madison se qualifie pour les demi-finales. Les Dukes rendront visite aux Bearkats de #2 Sam Houston, samedi 8 mai 2021.

Résumé en vidéo

Lire la suite

FCS

Sam Houston bat North Dakota State 24-20 et met fin au règne du Bison

La série de 9 participations aux demi-finales des playoffs FCS du Bison de North Dakota State a pris fin au Bowers Stadium lors d’un match qui s’est joué dans les dernières minutes.

Publié

le

Les Bearkats de #2 Sam Houston connaissaient la recette pour se donner une chance de battre les triple champions FCS entitre : stopper au maximum le jeu au sol du Bison. Et c’est exactement ce qu’ils ont fait en limitant l’attaque sur course de North Dakota State à 3.2 yards par portée de ballon, de loin sa moins bonne performance de la saison.

Le score final de 24-20 et le suspense de la fin du 4ème quart-temps ne représentent pourtant pas la domination constante d’une équipe de #2 Sam Houston à la recherche du premier titre de champion national FCS de son Histoire et qui est toujours invaincue dans cette saison de printemps 2021.

Menée par un QB Eric Schmid (25/37, 227 yards, 1 TD) retrouvé, l’attaque des Bearkats a bousculé une défense du Bison peu habituée à se faire attaquer dans les airs. C’est ainsi qu’à la fin d’un premier quart-temps marqué deux turnovers commis par North Dakota State, les texans ont inscrit le premier TD du match sur une course d’un yard de RB Ramon Jefferson. #10 Sam Houston prenait alors une avance 10-0, un score qui n’était pas cher payé au regard de la supériorité affichée par les champions de conférence Southland.

Incapable de transpercer le rideau défensif des Bearkats, North Dakota State tenta bien de surprendre son adversaire avec plusieurs schémas de type play action. En vain. Le freshman QB Cam Miller (7/18, 90 yards, 2 INTs) se faisant intercepter à deux reprises dans ce match. Finalement, sans un punt bloqué pour un safety, le Bison serait rentré aux vestiaires avec un 0 pointé.

Toutefois, après une passe de TD de QB Eric Schmid pour l’homme du match, WR Noah Smith (10 réceptions, 103 yards, 1 TD), l’écart se creusait à 17-2 à 8:39 de la fin du 3ème quart-temps. Le sort du match semblait scellé.

C’était enterré les champions en titre un peu trop vite. Un retour de kickoff de 94 yards de WR Christian Watson suivi d’un retour de punt de 76 yards de WR Braylon Henderson. En moins de deux minutes, l’incroyable se produit : North Dakota State revenait à hauteur de #2 Sam Houston, 17-17. On a même cru à l’un des hold-ups de l’année lorsque les visiteurs du jour prirent les commandes du match sur un FG de 33 yards de K Jake Reinholz à 8:17 de la fin du 4ème quart-temps !

QB Eric Schmid démontra alors (encore une fois) pourquoi sa non-sélection parmi les finalistes au Walter Payton Award est véritable scandale. Un drive magnifiquement dirigé et marqué par superbe passe millimétrée de 47 yards pour WR Ife Adeyi, qui sera finalement conclu par un keeper du quarterback des Bearkats. #2 Sam Houston reprenait l’avantage 24-20 en toute logique.

Les Bearkats stopperont finalement le Bison sur le dernier drive du match pour s’offrir une première victoire face à North Dakota State depuis 2009.

Avec cette victoire, ils préservent également leur incroyable bilan de 15-0 à domicile en match de Playoffs FCS.

#2 Sam Houston sera opposé à Delaware en demi-finale des Playoffs FCS, samedi 8 mai.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus