Suivez-nous

FCS

Sam Houston, sacré champion FCS !

Au terme d’une fin de match épique marquée par un fabuleux dernier drive de QB Eric Schmid, les Jackrabbits de #2 Sam Houston s’imposent 23-21 face à #1 South Dakota State et remportent ainsi le premier titre de champion national FCS de leur Histoire.

Publié

le

Depuis plus d’une décennie, les Bearkats de #2 Sam Houston (10-0) avaient pris la mauvaise habitude de s’effondrer lors des matchs importants ce qui leur a valu le sobriquet de « Soft Houston ». Ceci est désormais de l’histoire ancienne. Menés par l’expérimenté coach KC Keeler, les Bearkats terminent cette saison 2020 sans la moindre défaite et mettent la main sur le premier titre national FCS de leur Histoire au prix d’un parcours épique en playoffs dont le bouquet final aura été cette passe fabuleuse du vétéran QB Eric Schmid (20/37, 209 yards, 3 TD).

Celui qui a été snobbé par le jury lors du vote pour le Walter Payton Award (meilleur joueur offensif de la saison FCS) a démontré une invraisemblable combativité lors de ce FCS Championship Game à l’image d’un parcours en playoffs quasiment sans faute. North Dakota State, James Madison et maintenant South Dakota State : aucun de ses cadors n’a réussi à contenir le senior QB Eric Schmid.

Pourtant, pendant 60 minutes, ce dernier a subi une pression incessante de la part de la meilleure défense du pays. Sacks et plaquages virils : rien n’y a fait. Il a su trouver les ressources pour réussir le TD de la victoire au terme d’un ultime drive qui rentre dans la légende de la FCS.

Évidemment, on ne peut passer sous silence la blessure du meilleur freshman de la saison, QB Mark Gronowski, qui a du quitter les Jackrabbits de #1 South Dakota State dès le premier drive de son équipe. Cruelle conclusion pour un joueur à la personnalité attachante et au talent immense.

WR Jequez Ezzard, Sam Houston – Crédit photo : Ronald Martinez, Getty Images

Sans son leader offensif, les co-champions de conférence Missouri Valley auraient pu s’effondrer mais démontrant une force de caractère que l’on a découvert tout au long de ce printemps 2021, les Jackrabbits ont réussi à reprendre le contrôle de ce FCS Championship Game alors qu’on ne donnait plus cher de leur peau au début du 4ème quart-temps.

Pourtant, ce sont bien ces Jackrabbits qui ont ouvert le score lors de ce match dont la première mi-temps s’est déroulée sous un déluge rendant les conditions de jeu très difficiles. Malgré la sortie de QB Mark Gronowski, #1 South Dakota a su prendre les devants sur un TD au sol du phénoménal freshman RB Isaiah Davis (14 courses, 178 yards, 3 TD), qui mettra un peu plus tard le feu à un 4ème quart-temps d’anthologie.

Les trois fumbles commis par l’attaque des Bearkats dans le premier quart-temps n’affectera pas la confiance de QB Eric Schmid. Son tandem formé avec l’explosif WR Jequez Ezzard (10 réceptions, 108 yards, 2 TDs) fera des étincelles au cours d’un 2ème quart-temps marqué par une interruption de plus d’une heure en raison d’orages violents qui ont menacé la région de Frisco (Texas). Un catch-and-run de 35 yards pour un TD suivi d’une réception parfaite de 15 yards pour un second TD : l’inévitable WR Jequez Ezzard venait alors de prendre des points pour le titre de MVP de cette finale mais il donnait surtout une avance 14-7 aux Bearkats à la mi-temps.

Lorsque le freshman K Seth Morgan réussit le plus long FG de sa jeune carrière sur un coup de pied de 45 yards, le sort du match semblait scellé. #2 Sam Houston prenait alors une avance de 10 points (17-7) et le QB#2 des Jackrabbits, QB Keaton Heide (11/22, 107 yards, 1 INT), sombrait face à la défense disciplinée des Bearkats…

RB Isaiah Davis, South Dakota State – Crédit photo : AP Photo/Michael Ainsworth

C’est alors que le freshman RB Isaiah Davis entra en scène. Très précieux tout au long de la saison dans son rôle de backup du titulaire RB Pierre Strong Jr (15 courses, 57 yards), il va alors jouer les héros inscrivant d’abord un TD au sol de 28 yards avant de réussir une fabuleuse chevauchée de 85 yards pour ce qui aurait pu être le chef d’oeuvre de ce FCS Championship Game. Un TD qui redonnait l’avantage aux Jackrabbits (21-17)… Pas suffisant pour affecter la confiance inébranlable d’un QB Eric Schmid qui a déjà fait tomber le Bison et les Dukes en 1/4 et 1/2 finale.

Alors qu’il ne restait à peine plus de 5 minutes, le quarterback senior des Bearkats va prendre le sort du match à son compte convertissant notamment un 4ème down sur une course 9 yards. Malgré le pass rush ultra-agressif des Jackrabbits, il va réussir à trouver ses receveurs comme sur cette passe mémorable à destination de WR Jequez Ezzard sur un 4ème down. Trois jeux plus tard, QB Eric Schmid conclut ce drive de légende par une passe précise à destination de WR Ife Adeyi malgré une triple couverture à 16 secondes de la fin pour ce qui sera le TD de la victoire.

Les Jackrabbits tenteront bien l’impossible avec des passes latérales mais il était trop tard. Les Bearkats de #2 Sam Houston remportent le premier titre national FCS de leur Histoire.

Avec ce succès, coach KC Keeler entre dans l’Histoire du College Football en remportant sa 24ème victoire en playoffs FCS battant ainsi le record qu’il détenait avec la légende Jim Tressel (ex-Youngstown State). Après avoir pris la succession de Willie Fritz (actuel coach de Tulane) en 2014, KC Keeler a mené ses Bearkats à trois participations aux demi-finales nationales (2014, 2015, 2017) avant d’offrir au programme texan son premier titre.

Une saison improbable que les plus sceptiques ne pensaient pas possible a pris fin sur un bouquet final fabuleux. FCS, tu nous as conquis. Merci pour tout !

Résumé en vidéo

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FCS

Sam Houston renverse James Madison, 38-35, au terme d’un fabuleux comeback

Menés de 21 points à la mi-temps, les Bearkats de #2 Sam Houston ont réussi l’une des remontées les plus mémorables de ces dernières années s’imposant finalement 38-35 face à #3 James Madison pour s’offrir une place au FCS Championship Game.

Publié

le

« À aucun moment je n’ai pensé que nous allions perdre » – KC Keeler, coach de Sam Houston.

Le head coach des Bearkats était surement le seul à y croire lorsque les Dukes de #3 James Madison ont pris une avance de 24-3 à la mi-temps. L’équipe visiteuse était même toujours en tête, 27-10, à seulement 3 minutes de la fin du 3ème quart-temps…

L’exécution offensive des Bearkats était alors déplorable et QB Eric Schmid (13/27, 218 yards, 1 TD, 2 INTs et 2 TDs au sol) commit d’inhabituelles erreurs (2 passes interceptées en 1ère mi-temps). Et comme la défense texane était incapable de stopper le jeu au sol dominant des Dukes, tout indiquait que JMU allait filer vers sa 4ème participation au FCS Championship Game en 5 ans.

Car il faut bien dire que les 40 premières minutes de cette demi-finale ont été largement dominées par QB Cole Johnson (16/26, 271 yards, 3 TDs, 1 INT et 1 TD au sol) et Co. Sur sa lancée d’une excellente performance face à North Dakota en 1/4 de finale, le quarterback des Dukes va prendre le dessus sur une défense aérienne des Bearkats en difficulté face à la vitesse et la robustesse des receveurs de JMU. Le freshman WR Antwane Wells Jr (7 réceptions, 89 yards, 1 TD) et TE Clayton Cheatham (2 réceptions, 40 yards) ont inscrit chacun un TD au terme de drive parfaitement mené par un QB Cole Johnson qui a lui-même ajouté un TD au sol sur une course d’1 yard.

Tout l’inverse d’une équipe de #2 Sam Houston méconnaissable qui enchainait les 3-and-out quand QB Eric Schmid ne se faisait pas intercepter.

Jequez Ezzard entre en scène

Le sort de ce match a basculé sur un jeu. Une réception de WR Jequez Ezzard.

Certainement secoué par KC Keeler à la mi-temps, les Bearkats sont revenus sur le terrain avec de bien meilleure intention et une énergie retrouvée. RB Ramon Jefferson (60 yards au sol, 1 TD) a conclu le premier drive satisfaisant des texans par un TD au sol de 7 yards.

Puis, le show Jequez Ezzard (4 réceptions, 107 yards, 1 TD et 1 TD sur retour de punt) a commencé. Le receveur de #2 Sam Houston a tout d’abord transformé une screen pass en un catch-and-run fabuleux de 69 yards pour le TD réduisant alors le score à 27-17. Ce n’était que le coup d’envoi de 2 minutes complètement folles.

Contraint de punter après un 3-and-out, #3 James Madison verra les champions de conférence Southland revenir à 27-24 suite à un TD sur retour de punt de 80 yards de … WR Jequez Ezzard ! Et la descente aux enfers des Dukes n’était pas terminée ! Premier jeu après ces deux TDs des Bearkats : fumble sur retour de kickoff redonnant la possession du ballon à SHU sur la ligne des 30 yards de JMU. Et moins de 3 minutes plus tard, #2 Sam Houston prenait les commandes pour la première fois du match sur une course d’un QB Eric Schmid complètement retrouvé.

#3 James Madison reviendra bien à trois points des Bearkats (38-35) après une superbe réception de WR Scott Bracey pour un TD de 34 yards mais les Dukes devront s’avouer vaincu lorsque K Ethan Ratke manqua son premier FG depuis une éternité sur un long coup de pied de 51 yards. Game over.

Avec ce succès, #2 Sam Houston retourne au FCS Championship Game pour la première fois depuis 2012. Les Bearkats restent également toujours invaincu en playoffs dans leur Bowers Stadium (bilan de 16-0). C’est aussi la 23ème victoire en playoffs de la carrière KC Keeler qui égale ainsi le légendaire Jim Tressel (ex-Youngstown State).

#2 Sam Houston affrontera #1 South Dakota State le dimanche 16 mai à 14h00 (20h00 en France) au Toyota Stadium de Frisco (Texas).

Résumé en vidéo

Lire la suite

FCS

South Dakota State démolit Delaware, 33-3, et jouera son premier FCS championship game

Très largement supérieurs aux Blue Hens de Delaware dans cette première demi-finale des FCS Playoffs, les Jackrabbits de #1 South Dakota State se qualifient pour le premier FCS Championship Game de leur Histoire.

Publié

le

Crédit photo : Erin Bormett / Argus Leader

Les Blue Hens de Delaware n’y auront finalement cru que le temps d’un long drive conclu par un FG de K Ryan Coe en premier quart-temps. La suite de cette demi-finale des FCS Playoffs n’a été qu’une longue descente en enfers pour les visiteurs du Dana J. Dykhouse Stadium.

Après ce début de match marqué par cet avantage pris par Delaware, les Jackrabbits n’auront besoin que de 7 minutes et 26 secondes de possession pour inscrire quatre TDs sur leur quatre dernières possessions prenant une avance 28-3 à la mi-temps. Le sort du match semblait déjà joué après 30 minutes de jeu. D’autant plus que l’un des leaders offensifs des Blue Hens, QB Nolan Henderson (18/21, 142 yards et 14 yards au sol en 20 courses), s’est blessé au genou en fin de 1er quart-temps handicapant grandement l’attaque de Delaware.

Comme souvent cette saison du côté des Jackrabbits, QB Mark Gronowski (10/16, 162 yards, 2 TDs et 27 yards au sol) a pris le match à son compte. Le quarterback freshman de #1 South Dakota State s’est connecté avec WR Jaxon Janke (3 réceptions, 64 yards, 1 TD) et TE Blake Kunz (2 réceptions, 25 yards, 1 TD) pour des TDs… et a lui-même capté une passe de TD de 24 yards sur une double pass parfaitement exécuté par RB Pierre Strong Jr.

Jamais les Blue Hens n’ont semblé en mesure de renverser le momentum. La défense des Jackrabbits a de nouveau imposé sa puissance sur la ligne de scrimmage réussissant 7 sacks (perte de 51 yards) pour un total de 12 plaquages pour perte !

DE Reece Winkelman (8 plaquages, 3.5 pour perte dont 2.5 sacks) et LB Logan Backhaus (12 plaquages dont 2 pour perte) ont régulièrement pris le dessus sur une ligne offensive de Delaware pourtant réputée comme sa grande force. Les Blue Hens se sont contentés de 68 yards au sol en 45 courses dans ce match. Bien loin de leur performance habituelle.

C’est aussi la 3ème fois lors des 5 derniers matchs que cette défense des Jackrabbits limite son adversaire à un tout petit FG. Phénoménal.

Pour sa 9ème participation consécutive aux FCS Playoffs, #1 South Dakota State atteint le FCS Championship Game pour la première fois de son Histoire. Les Jackrabbits affronteront les Bearkats de #2 Sam Houston, dimanche 16 mai à 14h00 (20h00 en France).

Résumé en vidéo

Lire la suite

FCS

James Madison domine facilement North Dakota 31-21

Dominateurs de la première à la dernière minute, les Dukes de #3 James Madison écartent facilement les Fighting Hawks de North Dakota et donnent rendez-vous à #2 Sam Houston en demi-finale.

Publié

le

Crédit photo : Daniel Lin/Daily News-Record

La marche était donc un peu trop haute pour les Fighting Hawks de North Dakota (5-2).

Révélation de la saison dans la conférence Missouri Valley, les joueurs de l’université de Grand Forks (Dakota du Nord) n’ont rien pu faire face à la puissance d’un programme de #3 James Madison tellement habitué à ces combats des FCS Playoffs. Ainsi, RB Percy Agyei-Obese (128 yards, two touchdowns) et le freshman WR Antwane Wells (7 réceptions, 143 yards, 2 TDs) se sont amusés toute la soirée face à une défense de UND qui a rapidement plié devant l’intensité offensive des Dukes.

Les Dukes n’ont jamais tremblé d’un pouce et n’ont jamais été menés dans ce match. Dès le premier drive des Fighting Irish, la défense locale a mis une pression énorme sur le backfield offensif adverse provoquant une interception du freshman QB Tommy Schuster. Quelques minutes plus tard, RB Percy Agyei-Obese conclut un long drive de 80 yards par un TD au sol de 3 yards portant alors le score à 10-0.

Et même lorsque RB Otis Weah (96 yards au sol, 1 TD) parvint à réduire le score à 17-14 en fin de 2ème quart-temps, les Dukes n’ont jamais semblé perdre leur sérennité. Ils ont d’ailleurs enchainé par 17 points consécutifs avec notamment une superbe réception de WR Antwane Wells.

#3 James Madison a également été bien aidé par l’indiscipline des Fighting Irish comme lors de ce hors-jeu signalé contre les équipes spéciales sur un 4ème down qui a permis aux Dukes de conserver le ballon à un moment crucial de ce match. Trois jeux plus tard, QB Cole Johnson (14/17, 251 yards, 2 TDs) se connecta avec WR Antwane Wells pour le 2ème TD sur réception de ce dernier. Game over.

Avec ce succès, #3 James Madison se qualifie pour les demi-finales. Les Dukes rendront visite aux Bearkats de #2 Sam Houston, samedi 8 mai 2021.

Résumé en vidéo

Lire la suite

FCS

Sam Houston bat North Dakota State 24-20 et met fin au règne du Bison

La série de 9 participations aux demi-finales des playoffs FCS du Bison de North Dakota State a pris fin au Bowers Stadium lors d’un match qui s’est joué dans les dernières minutes.

Publié

le

Les Bearkats de #2 Sam Houston connaissaient la recette pour se donner une chance de battre les triple champions FCS entitre : stopper au maximum le jeu au sol du Bison. Et c’est exactement ce qu’ils ont fait en limitant l’attaque sur course de North Dakota State à 3.2 yards par portée de ballon, de loin sa moins bonne performance de la saison.

Le score final de 24-20 et le suspense de la fin du 4ème quart-temps ne représentent pourtant pas la domination constante d’une équipe de #2 Sam Houston à la recherche du premier titre de champion national FCS de son Histoire et qui est toujours invaincue dans cette saison de printemps 2021.

Menée par un QB Eric Schmid (25/37, 227 yards, 1 TD) retrouvé, l’attaque des Bearkats a bousculé une défense du Bison peu habituée à se faire attaquer dans les airs. C’est ainsi qu’à la fin d’un premier quart-temps marqué deux turnovers commis par North Dakota State, les texans ont inscrit le premier TD du match sur une course d’un yard de RB Ramon Jefferson. #10 Sam Houston prenait alors une avance 10-0, un score qui n’était pas cher payé au regard de la supériorité affichée par les champions de conférence Southland.

Incapable de transpercer le rideau défensif des Bearkats, North Dakota State tenta bien de surprendre son adversaire avec plusieurs schémas de type play action. En vain. Le freshman QB Cam Miller (7/18, 90 yards, 2 INTs) se faisant intercepter à deux reprises dans ce match. Finalement, sans un punt bloqué pour un safety, le Bison serait rentré aux vestiaires avec un 0 pointé.

Toutefois, après une passe de TD de QB Eric Schmid pour l’homme du match, WR Noah Smith (10 réceptions, 103 yards, 1 TD), l’écart se creusait à 17-2 à 8:39 de la fin du 3ème quart-temps. Le sort du match semblait scellé.

C’était enterré les champions en titre un peu trop vite. Un retour de kickoff de 94 yards de WR Christian Watson suivi d’un retour de punt de 76 yards de WR Braylon Henderson. En moins de deux minutes, l’incroyable se produit : North Dakota State revenait à hauteur de #2 Sam Houston, 17-17. On a même cru à l’un des hold-ups de l’année lorsque les visiteurs du jour prirent les commandes du match sur un FG de 33 yards de K Jake Reinholz à 8:17 de la fin du 4ème quart-temps !

QB Eric Schmid démontra alors (encore une fois) pourquoi sa non-sélection parmi les finalistes au Walter Payton Award est véritable scandale. Un drive magnifiquement dirigé et marqué par superbe passe millimétrée de 47 yards pour WR Ife Adeyi, qui sera finalement conclu par un keeper du quarterback des Bearkats. #2 Sam Houston reprenait l’avantage 24-20 en toute logique.

Les Bearkats stopperont finalement le Bison sur le dernier drive du match pour s’offrir une première victoire face à North Dakota State depuis 2009.

Avec cette victoire, ils préservent également leur incroyable bilan de 15-0 à domicile en match de Playoffs FCS.

#2 Sam Houston sera opposé à Delaware en demi-finale des Playoffs FCS, samedi 8 mai.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus