Suivez-nous

Conférence Big 12

Texas Forever

Publié

le

Texas Forever. Les amoureux de la série (ou du film) Friday Night Lights reconnaitront ces deux simples mots à leur juste valeur, et il est clair que j’en fais parti. On dit souvent que le Texas est l’état américain le plus fou de football et je crois que les gens ont raison. Voici un tour d’horizon de ce que vous réserve le grand état du Texas pour votre prochaine saison de college football.

Une saison qui risque de faire des étincelles, tant les portes sont grandes ouvertes pour les équipes de la conférence Big 12 (le poste de QB est le grand mystère, qui va tirer son épingle du jeu ?) ou encore celles que QB Johnny Manziel pousse à coup de sabots pour confirmer sa dernière saison grandiose chez les Aggies. Sans oublier les plus petits, ceux qui ne font pas parler d’eux dans les gros titres, mais qui espèrent tant bien que mal arracher un bowl pour aller défendre les valeurs et la passion du football texan. Tour d’horizon.

Les équipes texanes

1. Texas Longhorns (9-4, 5-4 Big 12 en 2012)
Les Longhorns s’imposent dans cette future saison comme l’un des principaux espoirs au titre de la Big-12. Coach Mack Brown n’a plus droit à l’erreur et doit utiliser au maximum les atouts à sa disposition, tel que QB David Ash, (2699 years, 19 TD) qui va devoir mener une attaque qui peut devenir féroce. La défense devra cependant hausser le niveau et le coordinateur Manny Diaz va devoir faire tout pour. Match d’ouverture le 31 août face à New Mexico State.

2. Texas Christian Horned Frogs (7-6, 4-5 Big 12)
QB Casey Pachall sera sans nul doute le facteur X qui permettra peut-être à TCU de remporter la Big 12 cette saison, si le garçon revient en forme, bien entendu. Considéré par certains comme le meilleur QB de la conférence, il sera aussi bien aidé par RB Waymon James, qui reviendra d’une blessure au genou qui lui a fait manqué la dernière saison. Sans oublier la défense, seule de la Big 12 classée dans le top 35 des défenses de la saison 2012. Match d’ouverture le 31 août face à LSU.

QB David Ash, Texas

3. Texas A&M Aggies (11-2, 6-2 SEC)
Le vainqueur du trophée Heisman, Johnny Football, va-t-il pouvoir confirmer son incroyable saison dernière ? C’est la question posée aux Aggies en 2013 et à laquelle ils devront répondre. Une attaque surpuissante, qui a été la seule à faire chuter le champion national l’an passé, a permis à Texas A&M de se passer d’une défense réellement puissante, mais le pourront-ils encore en 2013 ? C’est sans doute le défaut à corriger pour les Aggies afin de s’imposer comme un futur champion national. Match d’ouverture le 31 août face à Rice.

4. Texas Tech Red Raiders (8-5, 4-5 Big 12)
Les Red Raiders sont arrivés au stade de l’affirmation au sein de la Big 12. La blessure de QB Michael Brewer n’est certes pas très aidant, mais les deux quarterbacks, QB Bayer Mayfield et QB Davis Webb, se battent pour le job et font de bonnes choses. L’attaque est toujours très bien armée avec RB Kenny Williams, TE Jace Amaro ou encore WR Eric Ward. La défense possède un front seven très solide mais un tout nouveau secondary va peut-être perturber les choses.
Match d’ouverture le 30 août face à SMU.

5. Baylor Bears (8-5, 4-5 Big 12)
Encore un favori pour le titre de la Big 12 et quel favori ! Les Bears sont armés jusqu’aux dents pour rafler la mise et peut-être même un titre de champion national. QB Bryce Petty est enfin aux commandes de son équipe et va devoir s’affirmer. Epaulé par RB Lache Seastrunk, l’un des meilleurs du pays, Baylor a tout pour s’enflammer en 2013. La confiance doit rester en place et tout ira bien pour le programme de Waco. Match d’ouverture le 31 août face à Wofford.

6. Southern Methodist Mustangs (7-6, 5-3 USA)
Coach June Jones a fait beaucoup de bien à SMU et la saison dernière le prouve aisément. Cependant, les Mustangs ne démarrent pas 2013 de la meilleure façon. Avec beaucoup de départs, la défense de SMU va devoir se baser sur un noyau jeune et inexpérimenté, même si le secondary reste intact. En attaque, QB Garrett Gilbert ne donne pas l’étoffe d’un vrai leader (malgré 2932 yards et 15 TD en 2012) mais il devra pourtant mener une attaque qui manque cruellement de bons receveurs. Match d’ouverture le 31 août face à Texas Tech.

7. Houston Cougars (5-7, 4-4 USA)
La perte de Charles Sims, transféré à West Virginia, va faire beaucoup de mal à l’attaque des Cougars pour le démarrage de cette saison. QB David Pilland peut montrer de belles choses (2944 yards, 16 TD) mais ses erreurs sont encore trop nombreuses (12 INT). La défense, quant à elle, a perdu au moins 5 titulaires et tout est donc à reconstruire pour le nouveau coordinateur des Cougars, David Gibbs. Match d’ouverture le 30 août face à Southern University.

8. Rice Owls (7-6, 4-4 USA)
Rice continue son petit bonhomme de chemin et espère que la saison 2013 sera encore meilleure que la précédente. Avec un calendrier favorable dans leur conférence, les Owls peuvent espérer beaucoup de victoires. QB Taylor McHargue est un « dual threat » de bon niveau et peut faire mal, aidé par WR Jordan Taylor. La défense doit continuer de s’améliorer. Dans tous les cas, le match d’ouverture face aux Aggies risque de donner le ton.

QB Casey Pachall, Texas Christian

9. UTEP Miners (3-9, 2-6 USA)
Reconstruction totale chez les Miners. Exit Coach Mike Price, c’est au tour de Sean Kugler de prendre les rênes de l’équipe. UTEP a aussi fait appel à QB Jameill Showers, ancien backup de Johnny Manziel chez les Aggies la saison dernière. Avec une façade totalement neuve, difficile de prédire ce que sera la saison des Miners. Leur calendrier semble en tout cas favorable dans la conférence USA et ils pourraient créer une mini surprise. Match d’ouverture le 7 septembre face à New Mexico.

10. UTSA Roadrunners (8-4, 3-3 WAC)
Encore une saison difficile en prévision pour cette jeune équipe de UTSA. QB Eric Soza montre de bonnes qualités et ses deux running backs, RB David Glasco II et RB Evans Okotcha, peuvent grandement l’aider. Il ne serait donc pas étonnant de voir les Roadrunners récolter encore quelques victoires cette saison, mais cette équipe est bien trop légère pour s’imposer réellement dans la conférence USA. Match d’ouverture le 31 août face à New Mexico.

11. North Texas Mean Green (4-8, 3-5 Sun Belt)
North Texas a déménagé cette saison au sein de la conférence USA après un parcours dans la Sun Belt. Le Mean Green pourrait bien s’en sortir dans une conférence moyenne et très ouverte. QB Derek Thompson rentre dans sa 3e année et va devoir enfin montrer du concret à son équipe si celle-ci veut des victoires. Le chemin semble ouvert mais avec une défense qui doit encore grandement s’améliorer et une attaque moyenne, North Texas a encore du travail à faire. Match d’ouverture le 31 août face à Idaho.

12. Texas State Bobcats (4-8, 2-4 WAC)
Premiers pas dans la Sun Belt pour les Bobcats et il va falloir tout de suite s’affirmer. Le poste de QB est le grand mystère du roster mais l’équipe possède une défense plutôt forte, surtout au poste de linebacker. Loin d’aller chercher un bowl cette année, les Bobcats peuvent tout de même espérer 4 ou 5 victoires. Match d’ouverture le 31 août face à Southern Miss.

Les joueurs vedette

1. QB Johnny Manziel, Texas A&M
Simply Johnny Football.

2. QB Casey Pachall, Texas Christian
Casey Pachall est le quarterback sur qui l’attention doit le plus se focaliser au Texas. Suspendu en 2012, il n’a pas pu montrer sa hausse de niveau de jeu mais nul doute pour moi que 2013 sera sa saison, s’il décide de faire les choses bien.
Casey peut faire un retour tonitruant après une année très dure pour lui, et faire taper les cœurs de tous les supporters de TCU.

3. QB David Ash, Texas
David Ash va devoir élever son niveau de jeu s’il veut réellement amener Texas au titre de la Big 12. Tout semble indiquer que le quarterback des Longhorns veut s’en donner les moyens cette année. Ses statistiques devront être éloquentes (2699 yards, 19 TD, 8 INT en 2012).

RB Lache Seastrunk, Baylor

4. RB Lache Seastrunk, Baylor
Va-t-il remporter, tel qu’il le dit, le trophée Heisman 2013 ? Il est évident qu’il en a les moyens. Confirmer une dernière saison incroyable serait déjà primordiale, mais on ne se fait pas de soucis pour le texan (1012 yards, 7 TD en 2012).

5. WR Eric Ward, Texas Tech
Peut-être l’un des meilleurs receveurs texans à l’heure actuelle. Nul doute qu’Eric Ward sera une bouffée d’oxygène dans l’attaque des Red Raiders cette saison (1053 yards, 83 réceptions, 12 TD en 2012).

6. DE Jackson Jeffcoat, Texas
Tant qu’il est sur le terrain et qu’il n’est pas blessé, DE Jackson Jeffcoat est une réelle menace pour toutes les attaques de la Big 12 et l’un des meilleurs défenseurs texans (28 tackles et 4 sacks en 2012 sur 6 matchs).

7. DE Devonte Fields, Texas Christian
Le meilleur pass rusher et le meilleur freshman défensif de la conférence Big 12 de l’an dernier. Doit-on en dire plus ? DE Devonte Fields est un monument de défense et une arme essentielle pour TCU cette saison.

8. DL Kerry Hyder, Texas Tech
Auteur d’une saison 2012 phénoménale, Kerry Hyder n’a fait que progresser au cours de son parcours universitaire. Avec 56 tackles dont 14 pour perte et 5.5 sacks, on ne peut que se dire qu’il fera encore mieux en 2013. Une attention toute particulière doit lui être portée.

9. WR Tevin Reese, Baylor
Peut-être le receveur texan le plus rapide sur le terrain. Adepte des longues passes, WR Tevin Reese va se faire un nouveau copain en la présence du bras de QB Bryce Petty. Les safeties de la Big 12 vont en baver avec lui.

Les matchs à ne pas manquer

1. Southern Methodist vs. Texas Tech
31 août 2013
Le premier match texan de la saison 2013 (avec Rice vs. Texas A&M), et il n’est à pas louper. Les Red Raiders voudront marquer le coup avec une victoire d’entrée pour se donner confiance, mais SMU n’aura pas envie de se faire marcher sur les pieds. Un duel texan qui peut faire des étincelles en début de saison.

Texas vs Texas Christian

2. Texas Tech vs. Texas Christian
12 septembre 2013
Le ton sera vite donné pour les Horned Frogs avec leur premier match face à LSU mais ils n’affronteront leur premier adversaire texan que le 12 septembre, face à une équipe de Texas Tech qui en voudra toujours plus. Il sera intéressant de voir comment TCU va gérer son premier match de conférence.

3. Texas vs. Texas Christian
26 octobre 2013
Deux des favoris de la Big 12 dans un nouveau match décisif pour la conférence. Il y a fort à parier que le score sera très serré et ça n’en rendra la rivalité que plus intéressante. TCU, Texas, Texas Tech, Baylor… Une boucherie se prépare dans la Big 12, croyez-moi !

4. Baylor vs. Texas Christian
30 novembre
Une affiche explosive qui pourra être décisive pour les Bears. Ils sortiront de trois matchs face aux Sooners, aux Red Raiders et aux Cowboys. Une fin de calendrier extrêmement difficile à gérer pour eux, dans des affrontements successifs de toutes les meilleures équipes de la Big 12. Il faudra tout donner.

5. Baylor vs. Texas
7 décembre 2013
La finale de conférence Big 12 ? C’est fort possible. Les Bears et les Longhorns se retrouvent pour le dernier match de conférence et tout porte à croire que le Floyd Casey Stadium de Waco peut exploser sous la rage de vaincre de ces deux équipes. Le Texas football dans sa forme la plus pure !

Fan de football américain depuis bientôt 10 ans, et auteur sur The Blue Pennant depuis août 2013. Spécialisé et passionné avant tout par le football texan. Vous pouvez le suivre sur twitter : @nicolastbp et lui poser toutes les questions que vous souhaitez par mail à nicolasn@thebluepennant.com

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Kansas Jayhawks

Le directeur athlétique de Kansas démissionne

Quelques heures après le départ à l’amiable de Les Miles, celui qui l’avait embauché à Kansas, Jeff Long, a annoncé qu’il quittait ses fonctions de directeur athlétique de l’université Kansas.

Publié

le

Crédit photo : Jay Biggerstaff/USA TODAY Sports

La pression devenait forte sur la Direction athlétique de l’université Kansas après une semaine de révélations embrassantes concernant le coach de l’équipe de football, Les Miles, ayant conduit au départ de l’ancien Tiger de LSU.

Finalement, Jeff Long avait-il d’autres choix alors qu’il a été celui qui a fait le forcing pour embaucher son ami de longue date à Kansas ?

Finalement, non. Jeff Long a demissionné, mercredi 10 mars. Kurt Watson occupera le poste vacant par intérim.

Premier président du comité du College Football Playoff et ancien directeur athlétique d’Arkansas (où il avait déjà fait l’embauche controversé de Bobby Petrino), Jeff Long est arrivé à Kansas en 2018 avec notamment pour mission de relancer un programme de football qui n’a pas connu de saison gagnante depuis 2008.

Ce dernier a alors fait appel à une connaissance de longue date : Les Miles. Les deux hommes se connaissent depuis leur passage à Michigan dans les années 80 et 90.

Les révélations d’inconduite sexuelle et de comportements inappropriés de Les Miles envers plusieurs étudiantes à l’époque où il était head coach de LSU ont mis la fac de Kansas dans l’embarras la forçant à se séparer de l’ancien champion national avec les Tigers. Le responsable du recrutement, Emmett Jones, a été nommé head coach par intérim.

Lors d’une conférence de presse virtuelle organisée mardi 9 mars, Jeff Long a affirmé ne pas avoir eu connaissance du passé trouble de Les Miles avant son embauche en 2018.

L’ex-directeur athlétique des Jayhawks ne semble pas avoir convaincu l’administration de l’université Kansas. Ce dossier s’ajoutait à celui du programme de basketball, l’un des meilleurs du pays, qui est actuellement en attente de sanctions de la NCAA suite à des irrégularités commises dans le recrutement.

Lire la suite

Kansas Jayhawks

Les Miles renvoyé par Kansas

Les récentes révélations d’inconduite sexuelle ne laissaient pas beaucoup d’options au programme de Kansas : l’ancien head coach de LSU quitte les Jayhawks après deux saisons quelque peu chaotique.

Publié

le

Crédit photo : Denny Medley-USA TODAY Sports

Les Miles n’est donc plus le head coach des Jayhawks.

Quelques jours après avoir été mis en congé administratif forcé, l’ancien champion national avec LSU et l’université Kansas se sont séparés d’un commun accord suite à des révélations d’inconduite sexuelle lors de son passage sur le campus de Bâton-Rouge (Louisiane).

Il restait trois années à un contrat de 5 ans que la fac du campus de Lawrence (Kansas) lui avait accordé en 2019.

« Je suis extrêmement déçu pour notre université, nos supporters et toutes les personnes impliquées dans notre programme de football. Nous commençons immédiatement la recherche d’un nouvel entraîneur-chef avec une compagnie externe afin de nous aider dans ce processus. Nous devons gagner des matchs de football, et c’est exactement ce que nous allons faire. » – Jeff Long, directeur athlétique de Kansas.

En deux saisons à Kansas, Les Miles a rendu un bilan décevant de 3-18.

Son assistant, le coordinateur offensif Mike DeBord, a été nommé head coach par intérim.

Quelles sont les accusations visant Les Miles ?

La semaine dernière, LSU a rendu public un rapport de 148 pages effectué par un cabinet d’avocat suite à une enquête indépendante concernant la manière dont l’université Louisiana State a répondu à une multiplication des accusations d’inconduite sexuelle sur son campus.

Dans une partie de ce rapport, on y apprend notamment que Les Miles a essayé de « sexualiser » l’entourage du programme de football en réclamant l’embauche « de jolies étudiantes blondes aux gros seins ».

Ce rapport explosif nous apprend également que le directeur athlétique de LSU de l’époque, Joe Alleva, avait recommendé le renvoi du coach des Tigers en 2013. Dans un email daté de juin 2013 et envoyé au président de LSU, Joe Alleva a écrit que Les Miles était coupable «d’insubordination, de comportement inapproprié mettant en danger le programme de football». Il n’avait pas été écouté.

Dès le lendemain de la publication de ce rapport, l’université Kansas a mis le coach des Jayhawks en congé administratif forcé afin d’effectuer une enquête concernant ces accusations dont l’université Kansas dit qu’elle ignorait au moment de l’embauche de Les Miles.

Ce dernier quittera finalement les Jayhawks avec les 8 millions de $ restant à son contrat.

Les Miles a passé 11 saisons à la tête des Tigers de LSU remportant au passage le titre de champion national en 2007. Après un début de saison chaotique en 2016, il avait été renvoyé après seulement 4 matchs.

Les premières accusations envers l’ancien coach de LSU remontent à 2012 lorsque deux étudiantes l’ont accusé de « comportements inappropriés ». L’enquête de l’époque, réalisée par la cabinet d’avocat indépendant Taylor Porter, n’avait pas pu mettre en lumière une éventuelle inconduite sexuelle, ni que Les Miles avait tenté d’embrasser une étudiante alors qu’elle se trouvait seul dans la voiture du coach des Tigers.

Le rapport de Taylor Porter a été gardé confidentiel pendant 8 ans jusqu’à ce USA Today en obtienne récemment une copie.

Quels sont les candidats pour sa succession à Kansas ?

Bien qu’il soit un ami intime de Les Miles et qu’il a été celui qui a insisté pour embaucher l’ancien coach de LSU à Kansas, le directeur athlétique Jeff Long a été mendaté pour trouver le nouvel head coach des Jayhawks.

Cinq candidats semblent se détacher :

Lance Leipold, Buffalo

Après six saisons passées à Buffalo (37-33), il n’a pas caché son désir de franchir un cap en prenant les commandes d’un programme du Power Five. Six fois champion national en Division III et deux fois finalistes de la conférence MAC, il a gagné partout où il est passé.

Jeff Monken, Army

Selon plusieurs rumeurs, il a été finaliste pour le poste de head coach à Illinois avant que les Fighting Illini choisissent finalement Bret Bielema. Après 8 saisons à West Point et 49 victoires remportées avec les Black Knights, il semble prêt pour la Big 12. Adepte d’une rigueur défensive et respecté par ses joueurs, il pourrait ramener une discipline qui manque tellement au programme de Kansas.

Willie Fritz, Tulane

Depuis deux décennies, il fait partie des discussions lorsque le poste de head coach de Kansas se libère. C’est un homme du Middle West américain ayant coaché au niveau lycée à 45 kilomètres du campus de Lawrence (Kansas). Il a également joué à Pittsburg State et coaché à Central Missouri en Division II. Il vient également de qualifier la Green Wave à trois participations consécutives en bowl game.

Bill Clark, UAB

Aucun autre coach de la FBS a fait aussi bien avec aussi peu. Certes, les Blazers débuteront leur saison 2021 dans un stade flambant neuf et il lui tient surement à coeur de faire partie des festivités d’un programme qu’il a tenu à bout de bras depuis 2014. Toutefois, un poste dans le Power Five reste un poste dans le Power Five (avec les $ qui vont avec). Il a ressucité le programme d’Alabama-Birmingham (51-26, 26-10 C-USA), qui avait fermé ses portes en 2015.

Sean Lewis, Kent State

Ancien tight-end des Badgers de Wisconsin à l’époque de Bret Bielema, il est l’un des jeunes coachs en vogue au niveau FBS. L’an passé, il a dirigé la meilleure attaque du pays au niveau staistique (49.8 points par match).

Lire la suite

Conférence Big 12

La Big 12 dévoile son calendrier 2021

Deux mois après le 6ème titre de champion de conférence d’Oklahoma, la Big 12 a publié son calendrier de matchs intra-conférence 2021 qui débutera par le match Baylor-Kansas, le 18 septembre prochain.

Publié

le

Crédit photo : Ron Jenkins/Getty Images

Les Cyclones d’Iowa State qui s’étaient inclinés 27-21 face aux Sooners lors du dernier Big 12 Championship Game ne retrouveront pas Oklahoma avant le 20 novembre prochain lors d’un déplacement du côté de Norman (Oklahoma), deux semaines avant la date prévue pour la finale de conférence 2021.

L’an passé, Iowa State avait battu Oklahoma et Texas au cours d’une même saison pour la première fois de son Histoire terminant même sa campagne 2020 avec un bilan de 8-1 et une 1ère place au classement de la conférence à l’issue de la saison régulière. Le coach Des Cyclones, Matt Campbell, a récemment reçu ine prolongation de contrat de 8 ans.

Calendrier intra-conférence Big 12 2021

Pour la 11ème année consécutive, la Big 12 sera conposée d’une poule unique. Chacune des 10 équipes la composant affrontera les 9 autres (principe du « round robin ») lors du calendrier intra-conférence auquel s’ajoutent trois matchs hors-conférence dont les adversaires et les dates n’ont pas encore été confirmés.

Le premier match intra-conférence sera donc l’opposition entre les Bears de Baylor et les Wildcats de Kansas, le 18 septembre. Les 8 autres équipes entâmeront leur calendrier intra-conférence la semaine suivante soit le 25 septembre.

Le traditionnel Red Rivalry Showdown entre Oklahoma et Texas est prévu 9 octobre au Cotton Bowl de Dallas.

Les Horned Frogs de Texas Christian seront les seuls à jouer leurs 9 matchs intra-conférence consécutivement, du 2 octobre (à domicile contre Texas) au 27 novembre (à Iowa).

Lire la suite

Iowa State Cyclones

Matt Campbell prolonge à Iowa State jusqu’en 2028

À l’issue de l’une des plus belles saisons de l’Histoire des Cyclones, l’université Iowa State a accordé un nouveau contrat d’une durée de huit ans à l’actuel head coach d’Iowa State, Matt Campbell.

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Charlie Neibergall

Les Cyclones d’Iowa State viennent probablement de réussir la plus belle saison de leur Histoire : un bilan de 8-1 en match intra-conférence, une première place dans la Big 12 à l’issue de la saison régulière, une participation au Big 12 Championship Game (perdu face à Oklahoma) et une victoire lors du Fiesta Bowl (face à Oregon).

Le programme d’Ames a également terminé dans le Top 10 de l’AP Top 25 final (9ème).

Les salaires de l’ensemble du coaching staff ont également été augmentés d’un total cumulé de 3 millions de $ sur les trois prochaines années.

En 5 saisons à Iowa State, Matt Campbell possède un bilan de 35-28 et a été nommé meilleur coach de la Big 12 à trois reprises (2017, 2018, 2020).

Iowa State this spring will open a $90 million Sports Performance Center, which will house the Cyclones football team and all of the program’s support services.

Grâce aux excellents résultats récents et au contrat TV avec Fox et ESPN, la direction athlétique a entrepris la construction d’un nouveau centre d’entrainement (Sports Performance Center) pour un cout total estimé à 90 millions de $.

Lire la suite

Articles les plus lus