Suivez-nous

Conférence Big 12

Houston, Cincinnati et UCF dans la Big 12 dès 2023

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

Le commissionnaire de l’AAC, Mike Aresco, a confirmé que les universités Central Florida (UCF), Cincinnati et Houston ont trouvé un accord afin de permettre à ces trois dernières de rejoindre la conférence Big 12 dès l’été 2023.

Chacune des universités devra payer une somme de 18 millions de $ d’indemnités à la conférence American afin de pouvoir quitter l’AAC plus tôt que les 27 mois de préavis prévus dans les règlements. Le paiement s’étalera sur 14 ans, chaque université devant payer 10 millions de $ au plus tard en 2025. Les 8 millions de $ restant devront être payés sur une période de 12 ans à partir de 2025.

« Ces trois institutions ont connu un énorme succès sous la bannière de l’American Athletic Conference, et toutes trois ont joué un rôle déterminant dans l’évolution positive de la conférence, tant sur le plan sportif qu’académique », a déclaré Aresco. « Nous leur souhaitons le meilleur et nous sommes heureux de les voir compétitionner dans notre conférence en 2022-23. »

Selon les règlements de l’AAC, ses membres doivent normalement respecter un préavis de 27 mois et payer des indemnités de 10 millions de $ lorsqu’ils décident de quitter la conférence. Toutefois, on s’attendait à ce que UCF, Cincinnati et Houston trouvent un accord avec l’ACC pour devancer leur départ afin de rejoindre BYU dans la Big 12, dès la saison 2023.

BYU, actuellement indépendant, sera effectivement la 4ème équipe à rejoindre le Big 12 en 2023 en réponse au départ de Texas et d’Oklahoma pour la SEC.

Oklahoma et Texas n’ont pas encore annoncé leur intention de quitter la SEC avant la date de départ initialement annoncée du 1er juillet 2025, date à laquelle l’actuel contrat TV de la Big 12 expirera. Elles devront le faire avant la fin de cette année si elles veulent rejoindre la SEC en juillet 2024.

Le Big 12 espère trouver son prochain commissionnaire d’ici la fin de l’été. Pour l’instant, Bob Bowlsby et la conférence n’ont aucun intérêt de les laisser partir moyennant des indemnités réduits. Le prochain commissionnaire sera peut-être plus favorable à une négociation dans ce dossier.

L'équipe TBP est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Texas Longhorns

Arch Manning annonce son commitment à Texas

Au terme d’un long processus, le meilleur quarterback du recrutement 2023, Arch Manning, a finalement pris sa décision : il a annoncé son engagement envers les Longhorns de Texas.

Publié

le

Crédit photo : Fox Sports

« Committed to the University of Texas ».

Par ces simples mots publiés dans un tweet, le prospect #1 du cycle de recrutement 2023, QB Arch Manning (#1 QB, #1 National en 2023), a mis fin au processus de recruiting le plus médiatique de ces dernières années.

Petit-fils de Archie Manning et neveu de Peyton et Eli Manning, Arch Manning était convoité par tous les grands programmes au niveau national. Alabama, LSU, Georgia et Ole Miss faisaient partie des plus sérieux prétendants mais l’authenticité, la vision à long terme et la capacité de développer des QBs du head coach des Longhorns, Steve Sarkisian (de Carson Palmer à Matt Leinart en passant par Tua Tagovailoa et Mac Jones), ont su convaincre le jeune quarterback 5-étoiles du lycée d’Isidore Newman (Louisiane) de rejoindre l’université Texas.

QB Arch Manning a traité le processus de recrutement avec sérieux, vérifiant méthodiquement les universités qui l’intéressaient et établissant des relations fortes avec les entraîneurs.

« Il n’y a pas d’impulsivité chez lui », a déclaré cette semaine Nelson Stewart, son entraîneur de lycée Isidore Newman de la Nouvelle-Orléans. « Il n’y a pas d’urgence. Quand il sait, il sait ».

Il devient ainsi le premier QB classé #1 d’un recrutement national (selon 247Sports Composite) à choisir le campus d’Austin (Texas) depuis 2002 et un certain… QB Vince Young. Il se joindra donc à une QB Room déjà bien garnie avec la présence de l’ancien prospect 5-étoiles QB Quinn Ewers et des anciens prospects 4-étoiles du Top 100, QB Hudson Card et QB Maalik Murphy.

Lire la suite

West Virginia Mountaineers

QB JT Daniels transféré à West Virginia

L’ancien prospect 5-étoiles passé par USC et Georgia a choisi la destination pour sa dernière saison au niveau universitaire : direction West Virginia et conférence la Big 12.

Publié

le

Crédit photo : Butch Dill, AP

Titularisé au sein de l’attaque des Bulldogs de Georgia au coup d’envoi de la saison 2021, QB JT Daniels (722 yards en 5 matchs) a perdu sa place en raison de multiples blessures laissant le poste de QB#1 à QB Stetson Bennett.

Ancien prospect 5-étoiles sorti du lycée californien Mater Dei en 2018, il fût le second true freshman de l’Histoire à débuter un match comme quarterback titulaire sous le maillot des Trojans de USC. Après une première saison prometteuse (2672 yards à la passe, 14 TDs, 10 INTs), sa progression a été ralentie à cause d’une blessure du genou subie lors de la week 1 de la saison 2019. Il a alors été transféré à Georgia.

QB JT Daniels retrouvera donc à West Virginia son ancien coordinateur offensif des Trojans en 2019, Graham Harrell. Pourtant, ce dernier n’a pas toujours été tendre avec son ancien protégé à Los Angeles lui reprochant de trop réfléchir sur le terrain. Il sera donc intéressant de voir si l’ancien joueur de Georgia saura simplifier son approche avec les Mountaineers.

Même si elle ne bénéficie pas de la hype qu’avait suscité le transfert de QB Will Grier en 2016 en provenance de Florida, cette arrivée de QB JT Daniels fait du bien à un programme de West Virginia qui a subi de lourdes pertes au cours de l’intersaison via le portail des transferts.

Coach Neal Brown sera sous pression en 2022 après trois saisons moyennes (bilan de 17-18).

Lire la suite

Kansas Jayhawks

Le directeur athlétique de Kansas démissionne

Quelques heures après le départ à l’amiable de Les Miles, celui qui l’avait embauché à Kansas, Jeff Long, a annoncé qu’il quittait ses fonctions de directeur athlétique de l’université Kansas.

Publié

le

Crédit photo : Jay Biggerstaff/USA TODAY Sports

La pression devenait forte sur la Direction athlétique de l’université Kansas après une semaine de révélations embrassantes concernant le coach de l’équipe de football, Les Miles, ayant conduit au départ de l’ancien Tiger de LSU.

Finalement, Jeff Long avait-il d’autres choix alors qu’il a été celui qui a fait le forcing pour embaucher son ami de longue date à Kansas ?

Finalement, non. Jeff Long a demissionné, mercredi 10 mars. Kurt Watson occupera le poste vacant par intérim.

Premier président du comité du College Football Playoff et ancien directeur athlétique d’Arkansas (où il avait déjà fait l’embauche controversé de Bobby Petrino), Jeff Long est arrivé à Kansas en 2018 avec notamment pour mission de relancer un programme de football qui n’a pas connu de saison gagnante depuis 2008.

Ce dernier a alors fait appel à une connaissance de longue date : Les Miles. Les deux hommes se connaissent depuis leur passage à Michigan dans les années 80 et 90.

Les révélations d’inconduite sexuelle et de comportements inappropriés de Les Miles envers plusieurs étudiantes à l’époque où il était head coach de LSU ont mis la fac de Kansas dans l’embarras la forçant à se séparer de l’ancien champion national avec les Tigers. Le responsable du recrutement, Emmett Jones, a été nommé head coach par intérim.

Lors d’une conférence de presse virtuelle organisée mardi 9 mars, Jeff Long a affirmé ne pas avoir eu connaissance du passé trouble de Les Miles avant son embauche en 2018.

L’ex-directeur athlétique des Jayhawks ne semble pas avoir convaincu l’administration de l’université Kansas. Ce dossier s’ajoutait à celui du programme de basketball, l’un des meilleurs du pays, qui est actuellement en attente de sanctions de la NCAA suite à des irrégularités commises dans le recrutement.

Lire la suite

Kansas Jayhawks

Les Miles renvoyé par Kansas

Les récentes révélations d’inconduite sexuelle ne laissaient pas beaucoup d’options au programme de Kansas : l’ancien head coach de LSU quitte les Jayhawks après deux saisons quelque peu chaotique.

Publié

le

Crédit photo : Denny Medley-USA TODAY Sports

Les Miles n’est donc plus le head coach des Jayhawks.

Quelques jours après avoir été mis en congé administratif forcé, l’ancien champion national avec LSU et l’université Kansas se sont séparés d’un commun accord suite à des révélations d’inconduite sexuelle lors de son passage sur le campus de Bâton-Rouge (Louisiane).

Il restait trois années à un contrat de 5 ans que la fac du campus de Lawrence (Kansas) lui avait accordé en 2019.

« Je suis extrêmement déçu pour notre université, nos supporters et toutes les personnes impliquées dans notre programme de football. Nous commençons immédiatement la recherche d’un nouvel entraîneur-chef avec une compagnie externe afin de nous aider dans ce processus. Nous devons gagner des matchs de football, et c’est exactement ce que nous allons faire. » – Jeff Long, directeur athlétique de Kansas.

En deux saisons à Kansas, Les Miles a rendu un bilan décevant de 3-18.

Son assistant, le coordinateur offensif Mike DeBord, a été nommé head coach par intérim.

Quelles sont les accusations visant Les Miles ?

La semaine dernière, LSU a rendu public un rapport de 148 pages effectué par un cabinet d’avocat suite à une enquête indépendante concernant la manière dont l’université Louisiana State a répondu à une multiplication des accusations d’inconduite sexuelle sur son campus.

Dans une partie de ce rapport, on y apprend notamment que Les Miles a essayé de « sexualiser » l’entourage du programme de football en réclamant l’embauche « de jolies étudiantes blondes aux gros seins ».

Ce rapport explosif nous apprend également que le directeur athlétique de LSU de l’époque, Joe Alleva, avait recommendé le renvoi du coach des Tigers en 2013. Dans un email daté de juin 2013 et envoyé au président de LSU, Joe Alleva a écrit que Les Miles était coupable «d’insubordination, de comportement inapproprié mettant en danger le programme de football». Il n’avait pas été écouté.

Dès le lendemain de la publication de ce rapport, l’université Kansas a mis le coach des Jayhawks en congé administratif forcé afin d’effectuer une enquête concernant ces accusations dont l’université Kansas dit qu’elle ignorait au moment de l’embauche de Les Miles.

Ce dernier quittera finalement les Jayhawks avec les 8 millions de $ restant à son contrat.

Les Miles a passé 11 saisons à la tête des Tigers de LSU remportant au passage le titre de champion national en 2007. Après un début de saison chaotique en 2016, il avait été renvoyé après seulement 4 matchs.

Les premières accusations envers l’ancien coach de LSU remontent à 2012 lorsque deux étudiantes l’ont accusé de « comportements inappropriés ». L’enquête de l’époque, réalisée par la cabinet d’avocat indépendant Taylor Porter, n’avait pas pu mettre en lumière une éventuelle inconduite sexuelle, ni que Les Miles avait tenté d’embrasser une étudiante alors qu’elle se trouvait seul dans la voiture du coach des Tigers.

Le rapport de Taylor Porter a été gardé confidentiel pendant 8 ans jusqu’à ce USA Today en obtienne récemment une copie.

Quels sont les candidats pour sa succession à Kansas ?

Bien qu’il soit un ami intime de Les Miles et qu’il a été celui qui a insisté pour embaucher l’ancien coach de LSU à Kansas, le directeur athlétique Jeff Long a été mendaté pour trouver le nouvel head coach des Jayhawks.

Cinq candidats semblent se détacher :

Lance Leipold, Buffalo

Après six saisons passées à Buffalo (37-33), il n’a pas caché son désir de franchir un cap en prenant les commandes d’un programme du Power Five. Six fois champion national en Division III et deux fois finalistes de la conférence MAC, il a gagné partout où il est passé.

Jeff Monken, Army

Selon plusieurs rumeurs, il a été finaliste pour le poste de head coach à Illinois avant que les Fighting Illini choisissent finalement Bret Bielema. Après 8 saisons à West Point et 49 victoires remportées avec les Black Knights, il semble prêt pour la Big 12. Adepte d’une rigueur défensive et respecté par ses joueurs, il pourrait ramener une discipline qui manque tellement au programme de Kansas.

Willie Fritz, Tulane

Depuis deux décennies, il fait partie des discussions lorsque le poste de head coach de Kansas se libère. C’est un homme du Middle West américain ayant coaché au niveau lycée à 45 kilomètres du campus de Lawrence (Kansas). Il a également joué à Pittsburg State et coaché à Central Missouri en Division II. Il vient également de qualifier la Green Wave à trois participations consécutives en bowl game.

Bill Clark, UAB

Aucun autre coach de la FBS a fait aussi bien avec aussi peu. Certes, les Blazers débuteront leur saison 2021 dans un stade flambant neuf et il lui tient surement à coeur de faire partie des festivités d’un programme qu’il a tenu à bout de bras depuis 2014. Toutefois, un poste dans le Power Five reste un poste dans le Power Five (avec les $ qui vont avec). Il a ressucité le programme d’Alabama-Birmingham (51-26, 26-10 C-USA), qui avait fermé ses portes en 2015.

Sean Lewis, Kent State

Ancien tight-end des Badgers de Wisconsin à l’époque de Bret Bielema, il est l’un des jeunes coachs en vogue au niveau FBS. L’an passé, il a dirigé la meilleure attaque du pays au niveau staistique (49.8 points par match).

Lire la suite

Articles les plus lus