Suivez-nous

Boston College Eagles

Luke Kuechly remporte le trophée Nagurski

Publié

le

Le linebacker junior Luke Kuechly des Eagles de Boston College a remporté le trophée Bronko Nagurski 2011 remis tous les ans au meilleur défenseur de la saison.

Encore un trophée pour le linebacker vedette des Eagles de Boston College, qui après les trophées Butkus et Lombardi, remporte sa 3ème distinction individuelle de l’année.

Lors du scrutin, il a devancé CB Morris Claiborne (LSU), DB Mark Barron (Alabama), DE Whitney Mercilus (Illinois) et DE Devon Still (Penn State).

LB Luke Kuechly a réussi 191 plaquages en 2011 et a été sélectionné à l’unanimité dans la 1ère équipe All-ACC. Finaliste malheureux pour l’obtention de ce trophée l’an passé, il avait alors terminé derrière DE Da’Quan Bowers (Clemson).

Joueur junior, il pourrait annoncer dans les prochains son intention de se présenter à la draft NFL 2012.

 

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis 15 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Boston College Eagles

Boston College engage Bill O’Brien au poste de head coach

Coup de maître pour la direction athlétique de Boston College qui réussit à faire venir un coach d’expérience originaire du Massachussets pour prendre le poste de head coach des Eagles.

Publié

le

Crédit photo : Matt Freed, AP

Bill O’Brien est de retour à Boston ! Ou plutôt à Chestnut Hill, dans la chic banlieue ouest de la capitale de l’État du Massachussets.

À 54 ans et seulement un mois après avoir accepté de se joindre au coaching staff de HC Ryan Day à Ohio State, l’ancien head coach de Penn State (bilan de 15-9) et des Houston Texans (bilan de 52-48) également connu pour avoir été le coordinateur offensif des New England Patriots de 2007 à 2011 et leur coach des quarterbacks en 2023, fait déjà son retour au niveau universitaire.

Bill O’Brien succède donc à Jeff Hafley, qui a récemment accepté le poste de coordinateur offensif des Green Bay Packers (NFL) après une saison 2023 pleine de promesses : les Eagles ont terminé avec un bilan de 7-6 et remporté le Fenway Bowl face à #24 Southern Methodist. Jeudi dernier, il était l’un des trois candidats à avoir passé une entrevue sur le campus de l’université et son nom revenait avec insistance depuis quelques heures par les insiders du programme de Chestnut Hill.

Natif d’Andover (à 40 km au Nord de Boston), Bill O’Brien était devenu un choix évident. Sa femme, Colleen, est diplômée de l’université Boston College. Leur fils, Michael, joue dans l’équipe de baseball de l’université Tufts dont le campus se situe… à 5 km au Nord d’Harvard.

Malgré une saison 2023 très difficile comme coach des quarterbacks des Patriots, Bill O’Brien bénéficie toujours d’une solide réputation de « développeur de QB ». Tom Brady, Deshaun Watson et plus récemment Bryce Young, alors qu’il était le responsable de l’attaque d’Alabama, ont connu leurs meilleures années à ses côtés. Lors de son passage chez le Crimson Tide, l’attaque a tourné à 39.9 points de moyenne par match, en 2021, et 41.1 points par match la saison suivante.

C’est donc un très beau coup réalisé par Boston College qui essaie depuis trop longtemps de retrouver ses succès d’antan. Les Eagles n’ont pas gagné 8 victoires en une saison depuis… 2008 et l’époque des Doug Flutie et Matt Ryan semble si loin. Avec l’arrivée de Bill O’Brien, la direction athlétique de Boston College espère franchir un cap qui permettra d’établir durablement le programme parmi les meilleures équipes de l’ACC. Son aura et son expérience dans la NFL pourraient notamment permettre d’attirer des joueurs de talent sur le campus de Chestnut Hill.

On se souvient également de Bill O’Brien lorsqu’il eut la lourde tâche de succéder au légendaire Joe Paterno en plein scandale Jerry Sandusky, l’ancien coordinateur défensif des Nittany Lions accusé d’agression sexuelle. En 2012, il a remporté le titre de meilleur coach de l’année dans la Big Ten et de Bear Bryant National Coach of the Year.

Lire la suite

Boston College Eagles

Les Green Bay Packers engagent le head coach de Boston College, Jeff Hafley

Les Green Bay Packers ont annoncé l’embauche de Jeff Hafley au poste de coordinateur défensif de la franchise NFL laissant les Eagles de Boston College dans l’incertitude concernant leur avenir.

Publié

le

Crédit photo : Mary Schwalm, AP

Le coaching carousel n’est donc pas terminé ! Le timing est d’ailleurs terrible pour des Eagles de Boston College qui doivent trouver un successeur à celui qui commençait à voir les effets de son travail depuis quatre ans sur le campus de Chestnut Hill (Massachussets).

Après plusieurs opportunités qu’il avait refusées au cours des dernières années, Jeff Hafley fera finalement son retour chez les professionnels de la NFL après avoir accepté l’offre des Packers de Green Bay : il devient donc coordinateur défensif dans le coaching staff de HC Matt Lafleur.

Cette embauche par les Packers marque le retour dans la NFL de Jeff Hafley qui a déjà été coach des defensive backs des Tampa Bay Buccaneers, Cleveland Browns et San Francisco 49ers de 2012 à 2018. Il avait ensuite rejoint le coaching staff de Ryan Day à Ohio State comme coordinateur défensif en 2019 avant de devenir head coach de Boston College en 2020.

Sa réputation de « développeur de talent » s’est affirmé lors de son court passage chez les Buckeyes. Au terme de cette saison 2019, trois défenseurs d’Ohio State ont été sélectionnés dans le Top 20 de la draft NFL 2020 : DE Chase Young (#2), CB Jeff Okudah (#3) et CB Damon Arnette (#19).

Cette nomination de Jeff Hafley par les Packers représente une certaine surprise puisque des hommes plus expérimentés semblaient être de sérieux candidats. On peut penser à Brandon Staley (ex-HC des Los Angeles Chargers), Aden Durde (coach de ligne défensive des Dallas Cowboys), Bobby Babich (coach des linebackers des Buffalo Bills) ou Zach Orr (coach des linebackers des Baltimore Ravens). Jeff Hafley aura pour mission de maximiser l’énorme talent de l’escouade défensive des Packers ce qu’a échoué à faire Jon Barry lors des trois dernières saisons. Ce dernier a été renvoyé dès l’élimination de Green Bay des playoffs par les 49ers de San Francisco.

En quatre saisons à la tête des Eagles, Jeff Hafley a remporté 22 victoires (bilan de 22-26) obtenant une éligibilité pour un bowl à trois reprises. En 2023, Boston College a terminé la saison avec un bilan de 7-6 et un succès face à #22 Southern Methodist lors du Fenway Bowl.

Le poste de head coach devenu trop difficile en NCAA ?

« Il voulait de nouveau être un coach dans une ligue de football. Beaucoup de choses pour lesquelles il était retourné au niveau NCAA ont disparu ».

Cette phrase prononcée par une personne de l’entourage de Jeff Hafley à ESPN est lourde de sens. De plus en plus de voix s’élèvent pour critiquer ce que sont devenus, en quelques années, les rôles et responsabilités d’un head coach dans l’élite du College Football.

Un head coach doit maintenant passer plus de temps à des activités de collecte de fonds, à recomposer son effectif via le portail des transferts et le recrutement des prospects lycéens en plus de se préoccuper des contrats NIL.

Depuis la fin de la saison 2023, Jeff Hafley est le 3ème head coach d’un programme FBS à quitter son poste pour un rôle de coordinateur. Kane Wommack (ex-South Alabama) et Maurice Linguist (ex-Buffalo) ont également rejoint le coaching staff de Kalen DeBoer à Alabama ces dernières semaines.

Ces départs témoignent de l’écart qui se creuse de plus en plus entre les programmes de l’élite et les autres, notamment ceux du Group of Five. Les contrats NIL et le portail des transferts n’ont fait qu’éxacerber cet écart grandissant et il semble que certains head coachs commencent à jeter l’éponge.

Les prochains mois et les prochaines années nous en diront davantage si cette tendance n’est que circonstancielle ou si elle s’installe durablement risquant de déstabiliser profondément le coaching au niveau NCAA.

Quel successeur de Jeff Hafley à Boston College ?

Perdre son head coach à la fin du mois de janvier n’est jamais une situation facile. Elle est d’autant plus frustrante que les Eagles semblaient enfin avoir trouvé leur rythme de croisière. Après un début de saison 2023 inquiétant (bilan de 1-3 en septembre), Boston College a ensuite remporté 6 de ses 9 matchs suivants pour atteindre le plateau des 7 victoires pour la première fois de l’ère Hafley.

L’émergence du quarterback freshman double-menace QB Thomas Castellanos (2248 yards, 57.3% d’efficacité, 15 TDs, 14 INTs et 1113 yards au sol pour 13 TDs) laissait entrevoir une saison 2024 pleine de promesses. Avec ce départ soudain de Jeff Hafley, tous les joueurs de Boston College ont maintenant une période de 30 jours pour s’inscrire sur le portail des transferts. L’impact sur le programme de Chestnut Hill pourrait être ravageur.

À anoter que plusieurs noms commencent à émerger pour prendre la succession de Jeff Hafley à Boston College : Bill O’Brien (coordinateur offensif d’Ohio State), Dan Mullen (ancien head coach de Mississippi State et Florida), Al Golden (coordinateur défensif de Notre Dame), Al Washington (coach de ligne défensive de Notre Dame) ou encore Jason Candle (head coach de Toledo).

Lire la suite

Boston College Eagles

Boston College perd son leader défensif, LB Connor Strachan

Une blessure du genou privera les Eagles de l’un des meilleurs défenseurs de la conférence ACC.

Publié

le

Blessé au genou depuis plusieurs semaines, le senior LB Connor Strachan manquera le reste de la saison 2017 des Eagles de Boston College.

Le leader défensif des Eagles a subi une blessure au début du mois de septembre qui l’a privé des deux derniers matchs de Boston College.

Meilleur plaqueur de l’équipe l’an passé avec 80 plaquages, LB Connor Strachan est éligible pour recevoir un redshirt médical ce qui lui permettrait de faire son retour avec les Eagles en 2018.

Comme si les nouvelles n’étaient pas déjà assez mauvaises pour le programme de Chestnut Hill, Boston College a également appris la blessure du genou d’un autre linebacker, le sophomore Max Richardson, qui sera absent pour une durée indéterminée.

Boston College (1-3) affronte Central Michigan (2-2), samedi 30 septembre à 13h (19h en France).

Lire la suite

Boston College Eagles

Clemson 56, Boston College 10

Publié

le

Crédit photo : Jim Rogash/Getty Images

Une semaine après leur superbe victoire face à #7 Louisville, les Tigers de #3 Clemson ne se sont pas faits surprendre du côté de Boston College en s’imposant 56-10 face aux Eagles.

Face à la meilleure défense du pays (202 yards accordés en moyenne par match), QB Deshaun Watson (14/24, 266 yards, 4 TD et 33 yards au sol) et les Tigers ont parfaitement maitrisé leur sujet ne se laissant pas inquiéter par un turnover en début de match. L’attaque des champions de conférence ACC en titre termine la rencontre avec un total de 507 yards pour 8 TD. Une démonstration.

#3 Clemson (6-0, 3-0) conserve donc son invincibilité avec une 8ème victoire consécutive en déplacement et un 12ème succès d’affilée en match de conférence. C’est la 4ème fois que coach Dabo Swinney débute une saison avec un bilan de 6-0 depuis sa prise de fonction à la tête des Tigers en 2009.

Embed from Getty Images

Pourtant, ce sont les Eagles de Boston College (3-3, 0-3 ACC) qui ont été les premiers à s’inscrire au tableau d’affichage. Incapables d’avancer le ballon sur leur première possession, les locaux furent obligés de punter le ballon… mais WR Ray-Ray McCloud commit un fumble redonnant le cuir aux Eagles sur la ligne de 9 yards. La solide défense de #3 Clemson limita les dégâts et Boston College dût se contenter de 3 points sur un FG de 21 yards de K Mike Knoll.

Ce turnover aura le mérite de donner un coup de fouet à des Tigers qui survoleront les débats dans ce 1er quart-temps avec pas moins de… 3 jeux de plus de 50 yards ! Sur la possession suivant le FG des Eagles, RB Wayne Gallman (9 courses, 109 yards, 1 TD) surprit la défense bostonienne en exécutant un cut parfait qui déstabilisa la défense grenat. Résultat : une course de 59 yards pour le 1er TD de #3 Clemson grâce notamment à un bloc de… QB Deshaun Watson.

Cinq minutes plus tard, QB Deshaun Watson réussit le big play de cette 1ère mi-temps : une passe magistrale de 50 yards que le senior WR Mike Williams (2 réceptions, 59 yards, 1 TD) capta au pris d’un spectaculaire plongeon. 4 jeux plus tard, ce dernier marquait le 2ème TD des Tigers sur une réception de 9 yards. Et les vice-champions nationaux ne s’arrêtèrent pas en si bon chemin. Après un nouveau punt de Boston College, TE Jordan Leggett (2 réceptions, 66 yards, 1 TD) réceptionna une passe de QB Deshaun Watson au milieu du terrain avant de remonter 56 yards pour marquer le 3ème TD sur réception des Tigers dans ce match. Les Eagles étaient K.O. alors que le premier quart-temps touchait à sa fin.

Embed from Getty Images

Le second quart-temps sera un combat de gagne-terrain marqué par le fumble forcé de LB Ben Boulware sur une course de QB Patrick Towles (11/22, 91 yards, 1 TD). Les deux équipes rentraient aux vestiaires avec un score de 21-3 en faveur de #3 Clemson.

Les joueurs de coach Dabo Swinney redonnèrent un coup d’accélérateur en début de 2ème mi-temps avec, comme la semaine passée face à #7 Louisville, deux passes de TD de QB Deshaun Watson pour WR Deon Cain (3 réceptions, 68 yards, 2 TD). Le score passait à 35-3 pour les Tigers à 5:18 de la fin du 3ème quart-temps.

Finalement, les Eagles réussiront enfin leur premier TD sur une réception de 1 yards de FB Bobby Wolford au terme d’un drive de près de 5 minutes (35-10).

Embed from Getty Images

Ce fût alors au tour des Tigers de garder la possession du ballon pendant 4 minutes permettant à RB Tyshon Dye de marquer son 5ème TD en carrière sur une course de 3 yards (42-10). Coach Dabo Swinney avait alors envoyé ses backups depuis un bon moment.

A 3:09 de la fin, le freshman RB Travien Feaster ajoutera un 2ème TD au sol pour les Tigers qui enfonçaient alors un peu plus une équipe de Boston College à la dérive (49-10) avant que DB Mark Fields intercepte QB Darrius Wade pour un Pick Six de 42 yards qui scella définitivement le sort de ce match à sens unique (56-10).

On notera toutefois la blessure de la cheville du joueur de ligne défensive de #3 Clemson, DL Christian Wilkins (4 plaquages, 2 pour perte, 1 sack).

Lire la suite

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus