Suivez-nous

Alabama Crimson Tide

Alabama surclasse Texas A&M, 33-14, et prend le pouvoir dans la SEC West

Publié

le

Crédit photo : Kevin C. Cox/Getty Images

Mené d’un point en début de seconde mi-temps, le Crimson Tide de #1 Alabama n’a jamais montré le moindre signe de panique avant d’écraser les Aggies de Texas A&M sur le score de 33-14 grâce notamment à un nouveau TD défensif.

Le Crimson Tide de #1 Alabama (8-0, 5-0 SEC) remporte ainsi une 20ème victoire consécutive et s’affirme plus que jamais comme l’archi-favori pour remporter le titre national. Pourtant, #6 Texas A&M (6-1, 4-1 SEC) semblait en excellente position pour réaliser la belle surprise. Une défense de fer et des courses efficaces de QB Trevor Knight (14/31, 164 yards, 2 TD, 1 INT et 24 yards au sol) perturbaient la belle mécanique rouge avant une 2ème mi-temps complètement à l’avantage du programme de Tuscaloosa (Alabama).

Dans la victoire, le Crimson Tide a toutefois appris une mauvaise nouvelle : la perte pour la saison de CB/PR Eddie Jackson qui s’est fracturé la jambe sur un punt return.

Puissant et arrogant, les joueurs de coach Nick Saban ont contrôlé les débats de manière dominante en première mi-temps… jusqu’à la dernière minute de jeu. Les Aggies profitèrent d’un dernier drive parfaitement dirigé par QB Trevor Knight pour réduire le score à 13-7 en faveur des champions nationaux en titre. Les Texans rentraient finalement aux vestiaires avec un retard de 6 points, peu cher payé tant la domination du Crimson Tide a été criante dans les 30 premières minutes.

Car avant cette dernière poussée offensive, les Aggies n’ont rien démontré en attaque, la défense de #1 Alabama limitant #6 Texas A&M à une petite moyenne de 3 yards par jeu grâce à une pression de tous les instants. Mais le quarterback des Aggies convertit un 4th down sur une course décisive avant de trouver le senior WR Josh Reynolds pour un TD aérien de 12 yards.

Toujours aussi sûr et relax, le true freshman QB Jalen Hurts (15/25, 164 yards, 2 TD, 2 INT et 93 yards au sol, 1 TD) a brillé lors de ce premier acte avec des courses efficaces et des passes courtes dévastatrices. Il a d’ailleurs réussi une passe de TD de 5 yards pour TE O.J. Howard (8 réceptions, 69 yards, 1 TD) qui donnait alors une avance 13-0 à #1 Alabama. Cependant, une erreur de lecture conduit à une interception de DL Claude George en milieu de second quart-temps. Pas de conséquences pour le Crimson Tide puisque la défense des locaux récupéra la possession du ballon immédiatement sur une interception de CB Marlon Humphrey.

L’expulsion de la star défensive DB Donovan Wilson et la blessure de DE Daeshon Hall en fin de 1ère mi-temps n’empêcha pas les Aggies de rentrer aux vestiaires avec le momentum qui se confirma sur leur première possession de la 2ème mi-temps.

Nettement plus dynamiques et agressifs, les Aggies enchainèrent plusieurs petites courses par QB Trevor Knight avant que ce dernier ne trouve WR Christian Kirk (9 réceptions, 58 yards, 1 TD) en fond de end-zone pour un TD dans les airs de 25 yards. #6 Texas A&M prenait les devants pour la première fois du match (14-13 pour Texas A&M). Allions-nous assister à la surprise du chef ?

Nada. Ce TD texan sonna le réveil du Crimson Tide. Et quel réveil ! Dès la possession suivante, le coordinateur offensif Lane Kiffin demanda à son attaque d’accélérer le jeu et QB Jalen Hurts se connecta avec WR Calvin Ridley (4 réceptions, 27 yards, 1 TD) pour un TD de 4 yards (20-14 pour Alabama) puis DE Ryan Anderson provoqua un fumble de RB Keith Ford que son coéquipier DE Jonathan Allen récupéra. Ce dernier remonta sur 30 yards pour un nouveau TD défensif d’un Crimson Tide (26-14 pour Alabama) qui a inscrit au moins un TD non-offensif lors de ses 10 derniers matchs.

La vague rouge ne s’arrêta pas en si bon chemin, QB Jalen Hurts asséna le coup fatal sur une magistrale course de 37 yards à 12:27 de la fin. Game over !

#1 Alabama a maintenant deux semaines pour préparer son difficile déplacement à Bâton-Rouge pour y affronter des Tigers de #25 LSU revigorés par la prise de fonction de coach Ed Orgeron.

Pour #6 Texas A&M, il faudra rebondir dès la semaine prochaine lors d’un match hors-conférence face à New Mexico State.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alabama Crimson Tide

Alabama perd le true freshman RB Trey Sanders

Victime d’une blessure lors du Fall Camp d’Alabama, le meilleur running back du recrutement national 2019 devra attendre la saison prochaine avant de faire ses débuts sous le maillot du Crimson Tide.

Publié

le

Déjà diminué suite aux départs de RB Damien Harris et RB Josh Jacobs, le backfield offensif d’Alabama a subi une lourde perte avec l’annonce de la fin prématurée de la saison 2019 du true freshman RB Trey Sanders, victime d’une sérieuse blessure du pied.

C’est donc une nouvelle dévastatrice pour le coach Nick Saban et l’attaque du Crimson Tide. Le backfield offensif d’Alabama est maintenant réduite aux deux seuls RB Najee Harris et RB Brian Robinson Jr, deux excellents et prometteurs coureurs qui doivent encore faire leur preuve sur la durée d’une saison.

RB Jerome Ford et RB Kelian Robinson seront en concurrence pour le poste de RB#3 au sein de l’alignement des vice-champions nationaux.

Prospect #1 du recrutement 2019 au poste de running back (et #6 National), RB Trey Sanders était très attendu dès cette saison.

Coach Nick Saban avait d’ailleurs vanté son éthique de travail au début du camp d’entrainement.

« Trey Sanders va vraiment, vraiment bien. Son équipe de travail est excellente et il apprend un peu plus tous les jours. Il fait attention aux moindres détails. Il a d’indéniables aptitudes qui pourraient l’aider à contribuer dès cette année. » – Nick Saban, coach du Crimson Tide d’Alabama.

www.saturdaydownsouth.com

Malgré son statut de true freshman, RB Trey Sanders devait former un trio de choc avec les deux vétérans RB Najee Harris et RB Brian Robinson. Tout tombe à l’eau.

Lire la suite

Alabama Crimson Tide

LB Eyabi Anoma a-t-il joué son dernier match à Alabama ?

L’ancienne recrue 5-étoiles du Crimson Tide n’est pas inscrit à l’université Alabama pour la saison 2019.

Publié

le

Crédit photo : Alabama Athletics

Selon une information rapportée par Cecil Hurt de TideSports, le prometteur OLB Eyabi Anoma n’est actuellement pas inscrit à l’université Alabama.

Cette situation a été confirmée par Monica Watts, la vice-présidente du département des communications du Crimson Tide.

Ainsi, le linebacker sophomore ne peut pas participer aux activités de l’équipe de football, ni prendre part au prochain camp d’entrainement des champions de conférence SEC en titre.

Les raisons expliquant cette situation sont encore obscures mais tout indique que OLB Eyabi Anoma ne rejouera plus sous le maillot du Crimson Tide. En février dernier, il s’était brièvement inscrit sur le portail des transferts avant de faire marche-arrière 24 heures après. Il avait participé normalement aux derniers spring practices.

Prospect 5-étoiles vedette du recrutement 2018 (#1 OLB, #4 National), il a participé à 12 matchs d’Alabama l’an passé obtenant même une sélection dans l’équipe Freshman All-SEC. Il devait prendre plus de responsabilités en 2019 même si  la présence des vétérans OLB Anfernee Jennings et OLB Terrell Lewis sur le second rideau défensif le condamnait probablement à un rôle de backup la saison prochaine.

Lire la suite

Alabama Crimson Tide

LB Christian Miller incertain contre Clemson

Le linebacker senior du Crimson Tide s’est blessé à l’arrière de la cuisse gauche lors de l’Orange Bowl remporté par #1 Alabama.

Publié

le

La participation du linebacker titulaire du Crimson Tide de #1 Alabama, Christian Miller, au National Championship Game contre #2 Clemson est très incertaine.

Le linebacker redshirt senior doit subir une IRM de la cuisse afin de voir l’étendue de la gravité d’une blessure subie à l’arrière de la cuisse face aux Sooners de #4 Oklahoma lors de l’Orange Bowl.

Auteur de 11 plaquages pour perte et 8 sacks en 2018, OLB Christian Miller a dù quitter ses partenaires en cours de match lors de la victoire dominante 45-34 du Crimson Tide contre les Sooners.

On l’a vu quitter le terrain aidé par deux membres du staff médical clairement incapable de poser le moindre poids sur sa jambe gauche. Il est ensuite resté aux vestiaires pour passer des examens et il se déplaçait avec des béquilles après le match.

Toutefois, coach Nick Saban est exprimé son optimisme indiquant que son linebacker vedette serait présent à Santa Clara (Californie) pour la finale nationale.

Lire la suite

Alabama Crimson Tide

Nick Saban fait sauter la banque !

Le coach du Crimson Tide d’Alabama a accepté une prolongation de contrat à hauteur de 9.3 millions de $ de salaire moyen annuel ce qui en fait le coach de football le mieux payé au niveau universitaire.

Publié

le

Crédit photo : SI

74.4 millions de $ sur 8 ans : c’est le contrat hallucinant que s’apprête à signer le légendaire coach des champions nationaux en titre. Du jamais vu.

Pour la 3ème année d’affilée, l’université Alabama vient de proposer à Nick Saban de prolonger son contrat d’un an. Dès que le Board of Trustees (conseil d’administration) aura validé et entériné cette proposition de contrat, le coach du Crimson Tide se verra ainsi assuré de garder son poste jusqu’au terme de la saison 2025.

L’an passé, Alabama avait déjà sorti le carnet de chèque en offrant un bonus de 4 millions de $ en plus d’un bonus de rétention de 400 000 $ qui s’ajoutaient à un salaire de base de 6.725 millions de $. Le coach du Crimson Tide a ainsi touché 11.1 millions de $ en 2017.

Avec un salaire de base de 7.5 millions de $ en 2018 auquel s’ajoute un bonus de rétention annuel de 800 000 $, Nick Saban touchera donc une somme de 8.3 millions de $ la saison prochaine faisant de lui le coach universitaire… et l’employé publique le mieux payé aux États-Unis. Chaque année, son salaire de base sera augmenté de 400 000 $ le portant ainsi à hauteur de 10.3 millions de $ en 2025 !

À titre de comparaison, le salaire d’Urban Meyer (Ohio State) sera de 7.6 millions de $ en 2018, celui de Jim Harbaugh (Michigan) de 7.5 millions de $. Jimbo Fisher vient de signer un contrat de 75 millions de $ sur 10 ans à Texas A&M mais les détails de la répartition de sa rémunération n’ont pas encore été communiquées.

« Notre famille est ravie d’accepter cette prolongation de contrat avec l’Université d’Alabama qui nous permettra de rester à Tuscaloosa jusqu’à la fin de ma carrière d’entraineur. Pour Terry et moi, la communauté de Tuscaloosa est désormais la nôtre, celle où notre famille entière a maintenant des racines profondes. Le futur nous remplit d’excitation. Ce nouveau contrat va nous permettre de continuer sur les succès que nous avons eu ici à Alabama, sûr et hors du terrain. » – Nick Saban, coach du Crimson Tide d’Alabama.

Nick Saban débutera dans quelques semaines sa 12ème saison à la tête du programme de football de l’université Alabama. En 11 saisons, son bilan est exceptionnel : 127 victoires contre 20 défaites et 5 titres de champion national (2009, 2011, 2012, 2015, 2017). Durant son règne, Alabama a remporté 8 titres de champion de division SEC West et 5 titres de champion de conférence SEC.

Depuis son arrivée sur le campus de Tuscaloosa, 77 joueurs ont été draftés par des franchises de la NFL dont 26 au 1er tour.

Le coach d’Alabama a également remporté un titre de champion national à LSU en 2003. Il a également été nommé meilleur coach de la conférence SEC à 4 reprises (2003, 2008, 2009, 2016).

Lire la suite

Articles les plus lus