Suivez-nous

Conférence SEC

Présentation de la conférence SEC 2014

The Blue Pennant vous propose une présentation complète de la conférence SEC en prévision de la saison NCAA 2014.

Publié

le

Même si la domination de la conférence SEC sur le College Football a pris fin au soir de la défaite des Tigers d’Auburn contre les Seminoles de Florida State lors de la dernière finale nationale, elle peut toujours légitimement affirmer qu’elle est toujours la meilleure au niveau national. Certes, l’écart entre la conférence SEC et la Pac-12 se réduit mais la profusion de talents dans la SEC reste étourdissante du Missouri à l’Alabama et du Texas à la Floride.

Si la crainte des dernières années de l’ère BCS était de voir deux équipes de la SEC se rencontrer en finale, elle sera maintenant de voir deux ou même trois représentants de la SEC dans les nouveaux College Football Playoff. Amis « BCS haters » ne croyez pas que les playoffs ont effacé tous les maux des 15 dernières années. Ainsi, Alabama, Auburn, Georgia et South Carolina sont de réels candidats à une place en playoffs en 2014.

Avec le départ d’une génération exceptionnelle à Alabama, la lutte parait plus ouverte que jamais pour le titre de champion de conférence. La Division East semble plus solide que la division West même si les top 3 dans les deux divisions sont très proches. Les Bulldogs de Georgia et les Gamecocks de South Carolina sont favoris dans la division East avec Florida, qui voudra rebondir après une campagne 2013 manquée (4-8), en embuscade. Touché par une épidémie de blessures l’an passé, le programme de Georgia est en position de force pour retrouver le titre de champion de division remporté en 2012.

SOMMAIRE
Champion en 2013 : Auburn.
Dates à retenir
30 aout : LSU vs Wisconsin.
30 aout : Clemson vs Georgia.
13 septembre : Georgia @ South Carolina.
18 septembre : Auburn @ Kansas State.
4 octobre : LSU @ Auburn.
28 octobre : South Carolina @ Auburn.
1er novembre : Florida vs Georgia.
8 novembre : Alabama @ LSU.
15 novembre : Georgia @ Auburn.
28 novembre : Auburn @ Alabama.
28 novembre : Florida @ Florida State.
28 novembre : South Carolina @ Clemson.
Prédictions
Champion 2014 : Georgia.
MVP : RB Todd Gurley, Georgia.
Meilleur joueur offensif : RB T.J. Yeldon, Alabama.
Meilleur joueur défensif : LB Ramik Wilson, Georgia.
Freshman de l’année : RB Leonard Fournette, LSU.

Dans la division West, les rivaux Alabama et Auburn devraient encore être au coude à coude. Le Crimson Tide voudra prendre sa revanche après le match épique de la saison dernière remporté par les Tigers sur le dernier jeu de la rencontre. Même si le poste de quarterback est actuellement un vrai sujet d’inquiétude, le puissant jeu au sol et l’athlétique défense de l’équipe dirigée par coach Nick Saban devraient lui permettre de s’imposer une nouvelle fois dans la division West.

Pour le reste : les Tigers de LSU pourront-ils recharger les batteries après avoir subi de nombreuses pertes depuis 2 ans ? Les Rebels d’Ole Miss et les Bulldogs de Mississippi State continueront-ils leur progression ? Les Aggies de Texas A&M réussiront-ils à rester au top malgré le départ de Johnny Football ? Plus vite ces programmes trouveront des réponses à leurs questions, plus vite ils seront des prétendants dans leur division respective.

Prédictions

Division East

1. Georgia Bulldogs (8-5, 5-3 SEC en 2013) : Les blessures et un certain manque de chance ont anéanti les espoirs des Bulldogs en 2013. Malgré le départ du leader QB Aaron Murray pour la NFL, Georgia peut encore compter sur un solide jeu au sol et sur un excellent groupe de receveurs. Pour remédier à une baisse de régime de leur défense, les Bulldogs ont fait venir le coordinateur défensif des Seminoles de Florida State, Jeremy Pruitt. Si QB Hutson Mason réussit à s’affirmer comme un solide QB#1 et si le phénoménal RB Todd Gurley reste loin de l’infirmerie, les Bulldogs seront l’équipe à battre dans la division SEC East.

2. South Carolina Gamecocks (11-2, 6-2 SEC en 2013) : En remportant 33 victoires depuis 2011, les Gamecocks viennent de réussir les trois meilleures saisons de leur Histoire. Des recrutements exceptionnels et la présence de coach Steve Spurrier sur la sideline devrait permettre à South Carolina d’être encore une fois un prétendant à une place en finale de conférence SEC. La perte de QB Connor Shaw sera difficile à surmonter mais le junior QB Dylan Thompson est capable de prendre le relais pour diriger une attaque au sein de laquelle QB Mike Davis mènera la charge. La vraie question pour les Gamecocks en 2014 : comment la défense se comportera-t-elle suite aux départs de DE Jadeveon Clowney, DT Kelcy Quarles et CB Victor Hampton ?

RB Todd Gurley, Georgia

3. Florida Gators (4-8, 3-5 SEC en 2013) : 2013 est une année à oublier sur le campus de Gainesville (Floride) : fiche de 4-8 et seulement 3 victoires en match de conférence. A cause d’une attaque anémique, les Gators ont tout simplement perdu leurs 7 derniers matchs avec pour conséquence la mise sur un siège éjectable de coach Will Muschamp. Sans un retour de Florida parmi le top 3 de la division SEC East, ce dernier ne sera pas de retour en 2015. Le nouveau coordinateur offensif Kurt Roper (ex-Duke) aura pour mandat de ramener la confiance autour de QB Jeff Driskel. Mais comme toujours chez les Gators depuis quelques années, c’est avant tout par la défense que les succès passeront. DE Dante Fowler Jr et CB Vernon Hargreaves III ont le leadership pour permettre à cette talentueuse défense d’être l’une des meilleures de la conférence SEC. Avec un calendrier plutôt favorable (réception de LSU, Missouri et South Carolina), Florida possède trop de talents pour ne pas rebondir en 2014.

4. Missouri Tigers (12-2, 7-1 SEC en 2013) : Avec une fiche de 12-2 (7-1 SEC) en 2013, les Tigers de Missouri ont remporté la division SEC East à la surprise générale. De nombreux départs en attaque et en défense ne seront pas sans conséquences pour un programme qui n’a pas encore la profondeur de ses rivaux Florida, Georgia et South Carolina. Cependant, le prometteur QB Maty Mauk et l’explosif DE Markus Golden permettent aux Tigers de garder l’espoir de se mêler à la lutte pour le titre de champion de division. Les trois matchs consécutifs contre les Gamecocks, les Bulldogs et les Gators à la fin du mois de septembre et au début du mois d’octobre seront décisifs. 9 victoires en 2014 seraient déjà une formidable réussite pour l’équipe de coach Gary Pinkel.

5. Tennessee Volunteers (5-7, 2-6 SEC en 2013) : Coach Butch Jones a réussi à attirer une excellente promotion de recrues en 2014 (32 nouveaux joueurs dont 14 inscrits dès janvier dernier). Il faudra au moins 1 ou 2 ans avant que ces talentueux joueurs puissent commencer à produire dans la SEC. Malgré une fiche de 5-7 en 2013, l’enthousiasme est de retour sur le campus de Knoxville. Toutefois le calendrier ne laissera aucun répit aux Vols en 2014. Avec au programme Oklahoma, Georgia, Florida, Ole Miss, Alabama, South Carolina et Missouri, il est difficile d’imaginer les Vols remporter plus de 6 matchs. Une participation à un bowl serait une saison 2014 réussie.

RB T.J. Yeldon, Alabama

6. Vanderbilt Commodores (9-4, 4-4 SEC en 2013) : Le départ de coach James Franklin et d’une bonne partie de son staff laisse un grand vide au sein d’une programme qui a remporté 18 victoires en deux ans et qui vient de participer à trois bowls consécutifs. Coach Derek Mason, ancien coordinateur défensif de Stanford, arrive avec des idées neuves. La perte de WR Jordan Matthews et de RB Zac Stacy parait insurmontable.

7. Kentucky Wildcats (2-10, 0-8 SEC en 2013) : En une saison seulement, coach Mark Stoops a déjà réussi l’impensable : faire revenir les fans au Commonwealth Stadium. Malgré une fiche de 2-10 en 2013, l’enthousiasme est de retour sur le campus de Lexington. Le défi est maintenant de transformer cette ferveur naissante par des victoires. L’attaque « Air Raid » de coach Neal Brown (ex-Texas Tech) n’a pas vraiment pris son envol l’an dernier. Avec un an d’expérience en plus, le sophomore QB Patrick Towles pourrait être l’une des révélations de la saison dans la conférence SEC. Toutefois, le calendrier brutal des Wildcats ne devrait pas leur permettre de remporter plus de 4 matchs en 2014.

Division West

1. Alabama Crimson Tide (11-2, 7-1 SEC en 2013) : La saison 2013 du Crimson Tide s’est terminée de manière abrupte avec deux défaites consécutives contre Auburn, puis contre Oklahoma lors du Sugar Bowl. Coach Nick Saban continue de recruter les meilleurs lycéens du Sud des Etats-Unis ce qui permettra surement à Alabama de rester le programme le plus solide de la conférence SEC. Le duo de running-backs, RB T.J. Yeldon / RB Derrick Henry, devrait compenser le départ de QB A.J. McCarron pour la NFL jusqu’à ce que l’ancien Seminole, QB Jacob Coker, trouve le bon rythme. Malgré un secondary en chantier, la défense du Crimson Tide restera l’une des meilleures du pays grâce à une profondeur qui semble inépuisable. Le calendrier d’Alabama est également favorable puisque le Crimson Tide recevra son concurrent direct dans la division SEC West, Auburn. L’incertitude au poste de quarterback permet de douter des chances d’Alabama de remporter un titre de champion national mais une participation au College Football Playoff est très probable.

2. Ole Miss Rebels (8-5, 3-5 SEC en 2013) : Les Rebels d’Ole Miss ont remporté 15 matchs lors des deux dernières saisons dont leurs deux derniers bowls. Plutôt positif mais les fans du campus d’Oxford en veulent davantage et ils avaient entouré cette saison 2014 comme l’année de l’explosion des Rebels. Le programme dirigé par coach Hugh Freeze est assurément l’un des plus prometteurs au niveau national notamment grâce à la présence de l’exceptionnelle promotion de recrues 2013 (OT Laremy Tunsil, WR Laquon Treadwell, DE Robert Nkemdiche, S Tony Conner). Si la ligne offensive parvient à prendre rapidement ses marques, Ole Miss pourrait être l’équipe surprise de l’ultra-compétitive division SEC West.

QB Nick Marshall, Auburn

3. Auburn Tigers (12-2, 7-1 SEC en 2013) : Un an après une saison 2012 catastrophique (3-9, 0-8), les Tigers d’Auburn ont renversé la conférence SEC en terminant avec une fiche de 12-2 et échouant dans l’ultime minute du dernier BCS Championship Game face aux Seminoles de Florida State. L’arrivée de coach Gus Malzahn et de QB Nick Marshall a tout changé sur le campus d’Auburn. Les pertes de RB Tre Mason et de LT Greg Robinson sont énormes mais les Tigers sont trop talentueux pour ralentir en 2014. Auburn possède l’une des attaques les plus explosives du pays. A l’inverse, la défense est encore en construction ce qui laisse des doutes concernant la capacité des Tigers de conserver leur titre de champion de la conférence SEC. Un calendrier infernal (déplacement à Kansas State, à Ole Miss, à Georgia et à Alabama) pourrait être fatal à Auburn.

4. Mississippi State Bulldogs (7-6, 3-5 SEC en 2013) : Les attentes sont énormes du côté du campus de Starkville (Mississippi). Les Bulldogs de Mississippi State débuteront la saison 2014 avec l’un des meilleurs quarterbacks de la conférence, QB Zac Prescott, et l’une des meilleures défenses au niveau national. Si la ligne offensive parvient à rester solide malgré plusieurs pertes et si les équipes spéciales s’améliorent, la campagne 2014 des Bulldogs pourraient être la meilleure de Mississippi State depuis l’arrivée de coach Dan Mullen il y a 6 ans.

5. LSU Tigers (10-3, 5-3 SEC en 2013) : Comme d’habitude les Tigers de LSU possèdent suffisamment de talent dans leur effectif pour rester parmi l’élite de la conférence SEC, et ce, malgré la perte de la totalité de ses playmakers en attaque et de plusieurs leaders en défense. LT La’el Collins et l’une des meilleures lignes offensives du pays devraient permettre à LSU de conserver un jeu au sol performant d’autant que le sensationnel RB Leonard Fournette fera ses débuts. Toutefois, trop d’incertitude à des positions clés pourrait être fatal à un programme qui se prépare avant tout pour la saison 2015. Le 1er match de l’année contre Wisconsin pourrait servir de révélateur. En cas de victoire contre les Badgers, les Tigers seront surement invaincus avant de se déplacer à Auburn, puis à Florida au début du mois d’octobre, deux matchs qui nous en diront davantage sur les réelles chances de LSU de mêler à la course pour le titre de champion de la conférence SEC.

6. Texas A&M Aggies (9-4, 4-4 SEC en 2013) : Pour cette première saison de l’ère post-Manziel, les Aggies s’appuyeront sur les excellents prospects recrutés ces deux dernières saisons. Il y a trop de talent dans ce programme dirigé par coach Kevin Sumlin pour que Texas A&M s’effondre dans les bas fonds du classement de la division SEC West. Cependant, il ne faudra pas être surpris d’une légère baisse de performance avant un probable rebond en 2015.

7. Arkansas Razorbacks (3-9, 0-8 SEC en 2013) : Les Razorbacks tentent toujours de se remettre du cataclysme causé par le départ soudain de coach Bobby Petrino il y a deux ans. Après une saison 2012 catastrophique (4-8), la campagne 2013 a été encore pire (3-9) pour les débuts de coach Bret Bielema. Ce dernier a un plan pour le long terme mais l’immédiat des Razorbacks semble assez sombre puisque l’ancien coach des Badgers de Wisconsin ne dispose pas encore des joueurs pour son système « smashmouth football ». Arkansas tentera de se qualifier pour son premier bowl depuis 2011 au terme d’un calendrier qui compte des matchs contre Auburn, Texas Tech, Texas A&M, Alabama, Georgia, LSU, Ole Miss et Missouri. Pas gagné pour les Razorbacks.

https://www.youtube.com/watch?v=-NFMSRfKnYc

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
2 commentaires

2 Comments

  1. Verchain

    12 août 2014 at 06h48

    La résurrection d’Ole Miss ? Wow. Grosse cote.

    Plutôt d’accord pour le reste, quoique j’ai pas mal de doutes sur ‘Bama cette année qui semble être celle de la reconstruction. Oui, je sais, la dernière année de la reconstruction, ils ont fini champions… Time will tell…

  2. GJ

    12 décembre 2014 at 15h30

    Time will tell…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Georgia Bulldogs

RB Zamir White victime d’une grave blessure du genou

Le running back true freshman des Bulldogs de Georgia devrait manquer l’intégralité de la saison 2018.

Publié

le

Crédit photo : Jason Vorhees

Terrible coup dur pour le true freshman RB Zamir White. Quelques mois après avoir subi une blessure du genou droit, il a subi une rupture du ligament antérieur du genou gauche lors d’un scrimmage intra-équipe organisé samedi 18 aout.

C’est en effectuant une couverture sur un retour de punt que le jeune running back s’est blessé.

Et les premiers examens via une IRM ont confirmé le diagnostic initial : saison 2018 terminée !

Considéré comme le meilleur running back du pays à sortir des lycées américains en 2018, RB Zamir White avait subi le même type de blessure en novembre dernier… au genou droit lorsqu’il jouait pour le Laurinburg Scotland High School. Sur le campus d’Athens (Géorgie) depuis janvier dernier, il avait participé aux derniers spring practices de manière limitée.

C’est donc une mauvaise nouvelle pour les Bulldogs de Georgia qui devront remplacer leurs deux leaders du jeu au sol de la saison dernière : Nick Chubb et Sony Michel (8407 yards au sol à eux-deux entre 2014 et 2017).

L’an passé, ces deux-là ont accumulé 2572 yards au sol pour un total de 31 TD contribuant largement à l’excellente saison des Bulldogs (13-2). Georgia a notamment remporté le titre de conférence SEC avant d’atteindre la finale nationale quelques semaines plus tard.

Du coup, le sophomore RB D’Andre Swift (618 yards, 3 TD en 2017) sera le leader d’un groupe de running backs qui peut aussi compter sur les juniors RB Elijah Holyfield (293 yards, 2 TD en 2017) et RB Brian Herrien (265 yards, 1 TD en 2017). Sans oublier le true freshman RB James Cook, frère de l’ancien running back des Seminoles de Florida State, Dalvin Cook.

Georgia débute la saison 2018 face à Austin Peay (FCS), le 1er septembre prochain.

Lire la suite

Clemson Tigers

Clemson et LSU annoncent une future série de matchs aller-retour en 2025 et 2026

Les deux programmes ne se sont jamais rencontrés en match de saison régulière.

Publié

le

Pour la première fois de leur Histoire, les programmes de Clemson et de LSU vont s’affronter en saison régulière à l’occasion d’une série de matchs aller-retour prévue pour 2025 et 2026.

Clemson sera l’hôte de LSU en 2016 au Memorial Stadium tandis que le Tigers Stadium de Baton Rouge (Louisiane) accueillera les deux équipes en 2026.

Les matchs d’ouverture sur terrain neutre entre des programmes de l’élite se sont multipliés ces dernières années transformant profondément l’image médiatique du College Football mais rien de tel que de voir ces matchs au sommet organisés sur les campus. Clemson semble l’avoir compris. En plus de cette future série de deux matchs contre LSU, les Tigers seront opposés à Texas A&M, le 10 septembre, prochain dans le cadre d’une série « home-and-home ».

Clemson et LSU se sont rencontrés pour la dernière fois en 2012 à l’occasion du Chick-Fil-A Bowl. QB Tajh Boyd et Clemson s’étaient alors imposés 25-24 sur un FG de la victoire réussi par K Chandler Catanzaro.

Lire la suite

Georgia Bulldogs

WR Demetris Robertson éligible dès 2018 !

L’ancien prospect 5-étoiles des Golden Bears de California a obtenu une dérogation de la NCAA pour pouvoir jouer avec Georgia dès la saison prochaine !

Publié

le

Crédit photo : Tony Walsh, Red And Black

L’attaque des Bulldogs a reçu une excellente nouvelle en apprenant que l’ancien prospect 5-étoiles de California, WR Demetris Robertson, qui a été transféré au cours de l’intersaison à Georgia, est autorisé à jouer pour sa nouvelle équipe dès la saison 2018.

Originaire de Savannah (Géorgie), le junior WR Demetris Robertson aurait dû être inéligible en 2018 en vertu du règlement NCAA relatif au transfert d’étudiants-athlètes non-diplômés. Après une saison sophomore écourtée par une blessure, il avait annoncé en juin dernier son transfert à Georgia pour des « raisons personnelles ».

Alabama, Texas et West Virginia étaient également intéressés par l’ancien joueur des Golden Bears.

Recrue vedette de la promotion 2016 de California, WR Demetris Robertson (#1 WR, #13 National en 2016) avait réussi des débuts en fanfare sous le maillot des Golden Bears captant 50 passes pour un total de 767 yards et 7 TD ce qui représentait alors de nouveaux records pour l’université détenu jusque-là par des certains Keenan Allen et DeSean Jackson.

Malheureusement, il s’est blessé après seulement 2 matchs en 2016 réussissant 7 réceptions pour 70 yards.

WR Demetris Robertson s’ajoute donc à un groupe de receveurs déjà très dense. Malgré le départ de WR Javon Wims pour la NFL, WR Terry Godwin, WR Mecole Hardman et WR Riley Ridley sont de retour sur le campus d’Athens offrant ainsi plusieurs options au quarterback QB Jake Fromm.

Avec la présence de RB D’Andre Swift et RB Elijah Holyfield dans le backfield offensif, l’attaque de Georgia pourra compter donc sur un nombre de playmakers impressionnants qui n’ont pas à rougir de la comparaison avec ceux d’Alabama. Cette arrivée de WR Demetris Robertson confirme bien que les Bulldogs seront, comme l’an passé, les plus sérieux concurrents du Crimson Tide dans la conférence SEC en 2018.

Lire la suite

Alabama Crimson Tide

Nick Saban fait sauter la banque !

Le coach du Crimson Tide d’Alabama a accepté une prolongation de contrat à hauteur de 9.3 millions de $ de salaire moyen annuel ce qui en fait le coach de football le mieux payé au niveau universitaire.

Publié

le

Crédit photo : SI

74.4 millions de $ sur 8 ans : c’est le contrat hallucinant que s’apprête à signer le légendaire coach des champions nationaux en titre. Du jamais vu.

Pour la 3ème année d’affilée, l’université Alabama vient de proposer à Nick Saban de prolonger son contrat d’un an. Dès que le Board of Trustees (conseil d’administration) aura validé et entériné cette proposition de contrat, le coach du Crimson Tide se verra ainsi assuré de garder son poste jusqu’au terme de la saison 2025.

L’an passé, Alabama avait déjà sorti le carnet de chèque en offrant un bonus de 4 millions de $ en plus d’un bonus de rétention de 400 000 $ qui s’ajoutaient à un salaire de base de 6.725 millions de $. Le coach du Crimson Tide a ainsi touché 11.1 millions de $ en 2017.

Avec un salaire de base de 7.5 millions de $ en 2018 auquel s’ajoute un bonus de rétention annuel de 800 000 $, Nick Saban touchera donc une somme de 8.3 millions de $ la saison prochaine faisant de lui le coach universitaire… et l’employé publique le mieux payé aux États-Unis. Chaque année, son salaire de base sera augmenté de 400 000 $ le portant ainsi à hauteur de 10.3 millions de $ en 2025 !

À titre de comparaison, le salaire d’Urban Meyer (Ohio State) sera de 7.6 millions de $ en 2018, celui de Jim Harbaugh (Michigan) de 7.5 millions de $. Jimbo Fisher vient de signer un contrat de 75 millions de $ sur 10 ans à Texas A&M mais les détails de la répartition de sa rémunération n’ont pas encore été communiquées.

« Notre famille est ravie d’accepter cette prolongation de contrat avec l’Université d’Alabama qui nous permettra de rester à Tuscaloosa jusqu’à la fin de ma carrière d’entraineur. Pour Terry et moi, la communauté de Tuscaloosa est désormais la nôtre, celle où notre famille entière a maintenant des racines profondes. Le futur nous remplit d’excitation. Ce nouveau contrat va nous permettre de continuer sur les succès que nous avons eu ici à Alabama, sûr et hors du terrain. » – Nick Saban, coach du Crimson Tide d’Alabama.

Nick Saban débutera dans quelques semaines sa 12ème saison à la tête du programme de football de l’université Alabama. En 11 saisons, son bilan est exceptionnel : 127 victoires contre 20 défaites et 5 titres de champion national (2009, 2011, 2012, 2015, 2017). Durant son règne, Alabama a remporté 8 titres de champion de division SEC West et 5 titres de champion de conférence SEC.

Depuis son arrivée sur le campus de Tuscaloosa, 77 joueurs ont été draftés par des franchises de la NFL dont 26 au 1er tour.

Le coach d’Alabama a également remporté un titre de champion national à LSU en 2003. Il a également été nommé meilleur coach de la conférence SEC à 4 reprises (2003, 2008, 2009, 2016).

Lire la suite
Publicité

Preview 2018

Previewil y a 3 semaines

L’ultime preview : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2018 !

Présentation complète de la saison 2018 de College Football.

Previewil y a 3 semaines

Preview 2018 : Notre Dame Fighting Irish

Avec une équipe expérimentée en défense et potentiellement explosive en attaque, les Fighting Irish de Notre Dame peuvent-ils se mêler...

Previewil y a 3 semaines

Preview 2018 : Brigham Young Cougars

Après une saison 2017 galère, Kalani Sitake a fait le ménage dans son coaching staff avec l'espoir que l'attaque des...

Previewil y a 4 semaines

Les 10 candidats au trophée Heisman 2018

Présentation de tous les favoris et les prétendants pour l'obtention du trophée Heisman 2018.

Previewil y a 4 semaines

Preview 2018 : Alabama Crimson Tide

Malgré la perte de 13 titulaires, le Crimson Tide d'Alabama possède suffisamment de joueurs talentueux pour rester au top et...

Previewil y a 4 semaines

Preview 2018 : Auburn Tigers

Champion de division SEC West en titre, les Tigers d'Auburn veulent maintenant franchir un cap en allant décrocher une place...

Previewil y a 4 semaines

Preview 2018 : Ole Miss Rebels

Menés par une attaque aérienne explosive, les Rebels possèdent en QB Jordan Ta'amu et WR A.J. Brown deux playmakers capables...

Previewil y a 1 mois

Preview 2018 : Mississippi State Bulldogs

Débauché de Penn State pour prendre la succession de Dan Mullen, Joe Moorhead transformera-t-il un groupe mature et expérimenté en...

Previewil y a 1 mois

Preview 2018 : Texas A&M Aggies

L'arrivée de Jimbo Fisher et son contrat monstreux de 75 millions de $ sur 10 ans permettront-ils aux Aggies de...

Previewil y a 1 mois

Preview 2018 : LSU Tigers

Avec une attaque remaniée désormais dirigée par un Steve Ensminger et qui comptera sur les nouveaux-venus, QB Joe Burrow et...

Articles les plus lus