Suivez-nous sur

Alabama Crimson Tide

Auburn 34, Alabama 28

Au terme d’un match sensationnel, les Tigers de #4 Auburn ont assommé les champions nationaux en titre, le Crimson Tide de #1 Alabama, s’imposant 34-28 en inscrivant un TD suite à un FG manqué sur le dernier jeu du match !

Au terme d’un match sensationnel, les Tigers de #4 Auburn ont assommé les champions nationaux en titre, le Crimson Tide de #1 Alabama, s’imposant 34-28 en inscrivant un TD suite à un FG manqué sur le dernier jeu du match !

Un miracle au Jordan-Hare Stadium n’était donc pas suffisant pour cette équipe de #4 Auburn (11-1, 7-1 SEC) dont la Destinée l’emmênera on ne sait où. Deux semaines après avoir battu Georgia 43-38 sur une invraisemblable réception de WR Ricardo Louis, « The Immaculate Deflection », les Tigers ont remis ça remportant, peut-être, le plus mémorable Iron Bowl de son Histoire.

Alors que #1 Alabama (11-1, 7-1 SEC) avait la possibilité de l’emporter en tentant un FG de 57 yards avec 0:01 à jouer, le freshman K Adam Griffith manqua sa tentative de quelques yards seulement, le ballon atterrissant dans les mains de CB Chris Davis… ce dernier remonta alors les 109 yards qui le séparait de la end-zone du Crimson Tide pour réussir l’impensable et donner une victoire renversante à #4 Auburn dans un stade au bord de l’explosion. Unbelievable !!!

En une seule saison, coach Gus Malzahn a donc transformé un programme humilié en 2012 (3-9, 0-8 en match de conférence) en un champion de la division SEC West et en un candidat à une place au BCS Championship Game si #4 Auburn s’impose face à #10 Missouri lors de la finale de conférence SEC dans une semaine.

Pour #1 Alabama, les espoirs d’un 3ème titre national d’affilée s’envolent en fumée.

Cette victoire des Tigers ne peut se résumer qu’à ce dernier jeu exceptionnel. Mené par un fantastique RB Tre Mason (29 courses, 164 yards, 1 TD), l’attaque de #4 Auburn a réussi un total de 296 yards au sol, ce qu’aucune équipe n’avait réussi face à #1 Alabama depuis 2011.

Ce sont d’ailleurs les Tigers qui ont inscrit les premiers points de la rencontre sur une inspirée course de 45 yards du junior QB Nick Marshall (11/16, 97 yards, 2 TDs et 99 yards au sol, 1 TD) avant que la puissance offensive du Crimson Tide reprenne le dessus avec 3 TDs sans réponse marqués par RB Jalston Fowler, WR Kevin Norwood (3 réceptions, 45 yards, 1 TD) et WR T.J. Yeldon (26 courses, 141 yards, 1 TD).

#1 Alabama semblait alors en route vers une 12ème victoire cette saison mais les combatifs Tigers ne l’entendaient pas ainsi et RB Tre Mason ramena l’espoir suite à un TD au sol de 1 yard peu avant la mi-temps (21-14 pour Alabama).

Plus solide défensivement que dans les 30 premières minutes, #4 Auburn égalisa en début de 3ème quart-temps sur une passe précise de 13 yards de QB Nick Marshall réceptionnée par le géant WR C.J. Uzomah. Le Jordan-Hare Stadium reprenait espoir.

QB A.J. McCarron (17/29, 277 yards, 3 TDs, 0 INT) réussit alors ce qu’on pensait être le jeu du match avec une monumentale passe pour WR Amari Cooper qui inscrit alors un TD de 99 yards. #1 Alabama repassait devant, 28-21 et pouvait même définitivement clore les débats à moins de 3 minutes de la fin du match sur un FG de K Cade Foster… que la défense de #4 Auburn bloqua !

Les Tigers avaient alors une dernière chance d’égaliser et QB Nick Marshall en profita à merveilles à 0:32 du terme de la rencontre avec une passe de TD de 39 yards pour WR Sammie Coates laissé totalement sans couverture (égalité 28-28).

Le Crimson Tide pouvait-il remonter le terrain suffisamment pour tenter un dernier FG ? Appliqués comme à leur habitude, les joueurs de coach Nick Saban tentèrent l’impossible et on pensait que le match filait en prolongation lorsque RB T.J. Yeldon atteint la ligne des 39 yards de #4 Auburn avec 0:00 au tableau d’affichage… le ralenti montrait finalement que le running back sophomore était sorti du terrain avec 0:01 à jouer.

C’est alors qu’arriva l’un des plus invraisemblables jeux de l’Histoire du College Football…

Avec ce succès, #4 Auburn remporte un Iron Bowl que les Tigers n’avaient plus gagné depuis 2010.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

7 Commentaires

7 Comments

  1. Karim63

    1 décembre 2013 à 10h51

    Naaaaan le seum !!

  2. louvressac

    1 décembre 2013 à 11h05

    putain quel match…l’étoile noire est vaincue !

  3. Sepultubob

    1 décembre 2013 à 12h19

    C’est ca qu’on aime !!!!

  4. Ben

    1 décembre 2013 à 13h34

    Quelle fin de match de dingue! Mais sans vouloir faire le rabat-joie, l’an prochain avec les playoffs, une défaite d’Alabama ne les éliminerait pas de la course vu qu’ils resteraient dans le coup pour le 4e spot. J’ai vraiment peur que ce système de playoffs ne dilue l’importance des défaites en saison régulière. En fait le BCS c’était pas si mal…

    • Dawkins

      1 décembre 2013 à 14h46

      c’est pas faux, en parlant de playoffs j’aurais plutot préféré un système à 8 ou 12 équipes soit prenant le bcs ranking pour référence soit les champions de conf (voire les champions de divisions du cartel)

  5. fred

    1 décembre 2013 à 14h03

    énorme soirée de foot us hier!!
    Michigan-Ohio State suivi de Auburn-Alabama je me suis régalé!

  6. Tuzzz

    1 décembre 2013 à 21h14

    Hallucinant! J’aurais payé très cher pour être un fan d’Auburn dans le stade!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Alabama Crimson Tide