Suivez-nous

Saison Régulière

Non-AQ Football Report – Semaine 4

Publié

le

Another week of college football… Oui, mais une semaine un peu fade, on va pas se mentir. Pas beaucoup de matchs entre équipes classées, et malgré quelques rivalry games, on ne peut pas dire que l’intensité était au rendez-vous lors de cette quatrième semaine de la saison 2013 de College Football. Malgré tout, les équipes ont tout de même joué leurs matchs, et en ce qui concerne les équipes non-AQ, tout n’a pas franchement été très glorieux, malgré un match qui restera dans les annales pour les magnifiques Bulldogs de Fresno State, qui confirment leur statut de leader non-AQ.

Conference MAC

RB David Fluellen, Toledo

Le joueur de la semaine

RB David Fluellen (32 courses, 197 yards, 2 TD)

Dans un affrontement inter-conférence entre les Rockets de Toledo (2-2, 1-0 MAC) et les Chippewas de Central Michigan (1-3, 0-1 MAC), RB David Fluellen a couru 32 fois pour un gain de 197 yards et 2 TD, soit presque la moitié de la totalité des yards offensifs de l’équipe, à savoir 418. Un match qui a d’ailleurs été marqué par la réception incroyable de WR Alonzo Russell. En ce qui concerne Fluellen, le running-back a clairement donné un peps incroyable à l’attaque de Toledo, qui n’a pas eu grand mal à remporter cette rencontre. Fluellen avait fait un match similaire la semaine dernière contre Eastern Washington, et a donc confirmé samedi après-midi. Avec 2 victoires, dont une première au sein de la MAC, et deux défaites, Toledo se place juste derrière Ball State (3-1, 1-0 MAC) dans la partie ouest de la conférence.

Le match de la semaine

Louisiana-Lafayette (2-2, 0-0 Sun Belt) – 35
Akron (1-3, 0-0 MAC) – 30

Après avoir tenu d’une très belle façon la semaine dernière face à #11 Michigan, Akron a aussi donné du fil à retordre aux Ragin’ Cajuns, samedi après-midi. Cette équipe prend apparemment l’habitude de bien se défendre face à des équipes plus fortes qu’elle, mais ne parvient jamais à arracher une victoire. Ca peut devenir problématique sur toute une saison. QB Terrance Broadway pour LA-Lafayette a complété 17 de ses 25 passes, pour 3 TD et 305 yards, dans un match serré jusqu’à la fin au cours duquel Akron a su prendre l’avantage en début de 4e quart-temps sur un TD de WR Franshon Bickley (5 REC, 72 yards, 2 TD). QB Terrance Broadway va ensuite courir pour un autre TD pour redonner l’avance à LA-Lafayette, et c’est sur un coup risqué que K Hunter Stover va recouvrir son propre onside kick pour redonner la balle aux Ragin’ Cajuns et permettre à WR Darryl Surgent de monter le score à 35-24 et anéantir les espoirs d’Akron. Les Zips se battront jusqu’au bout et QB Kyle Pohl (27/43, 321, 3 TD, 2 INT) lancera un dernier TD pour WR Franshon Bickley, mais en échouant sur une conversion à 2 points.

Focus sur…

Kent State Golden Flashes (1-3, 0-1 MAC)

Après une bonne saison 2012, en finissant vice-champion de la MAC sans aucune défaite, mais en perdant le GoDaddy.com Bowl (please…) face à Arkansas State, Kent State a raison de viser haut cette année. Mais après quatre semaines de compétition, on peut honnêtement annoncer que les Golden Flashes sont mal partis. Leur premier match inter-conférence contre Bowling Green (3-1, 1-0 MAC) devait être décisif et annoncer en quelque sorte leur saison. Malheureusement, ils l’ont perdu 41-22 et ils viennent surtout de prendre une sévère déculotté contre Penn State (3-1, 0-0 Big Ten), ce week-end (34-0). La perte de RB Dri Archer contre #8 LSU la semaine dernière est sans nul doute la raison de ce blowout. Leur attaque semblait bien en peine contre les Nittany Lions. Kent State n’a réussi qu’à grappiller 190 yards offensifs et QB Colin Reardon (12/28, 100 yards, 1 INT) est passé complètement à côté de son match. Un début de saison très inquiétant donc, alors qu’on imaginait encore Kent State pour un prétendant légitime au titre de la MAC cette année. C’était sans compter la dure compétition au sein de cette conférence cette année. Kent State doit encore rencontrer Northern Illiniois (3-0, 0-0 MAC) et Ball State (3-1, 1-0 MAC) en octobre, et repartir de ces deux rencontres victorieux va être une mission quasi-impossible pour les Golden Flashes.

Conference Mountain West

Le joueur de la semaine

Note : la performance de QB Derek Carr pour Fresno State sera abordée dans un autre article sur The Blue Pennant.

QB Tyler Stewart (14/20, 202 yards, 3 TD)

Première titularisation pour le freshman QB Tyler Stewart, qui devait remplacer son camarade QB Cody Fajardo, indisponible pour blessure. Et quel début ! Stewart a complété 14 de ses 20 passes pour 202 yards et surtout 3 TD. Le freshman a su garder la tête froide pour offrir la victoire au Wolf Pack contre les Warriors d’Hawaii (0-3, 0-1 MWC). Tyler a trouvé par deux fois TE Kolby Arendse sur deux courtes passes et une dernière pour WR Brandon Wimberly. Hawaii a pourtant battu Nevada en total de yards offensifs mais les Warriors ont commis 6 pertes de ballon contre seulement une pour Nevada. L’équipe de coach Brian Polian a donc gagné son premier match de conférence.

QB Derek Carr, Fresno State

Le match de la semaine

Boise State Broncos (2-2, 1-1 MWC) – 40
Fresno State Bulldogs (3-0, 1-0 MWC) – 41

L’excitation n’en finit plus de monter pour cette équipe de #25 Fresno State, après cette monstrueuse victoire contre les Broncos de Boise State, dans un match serré et intense jusqu’à la dernière minute de jeu. QB Derek Carr a montré qu’il était un garçon rempli de talent et de sang-froid, et doté d’un leadership extraordinaire. Sa fiche est tout simplement énorme : 460 yards pour 4 TD. Cette confrontation était aussi une histoire personnelle pour Derek. Son frère, David Carr, évoluant aussi avec Fresno State en 2001, n’avait pas pu gagner un match contre Boise State, transformant la rencontre entre les deux équipes en une rivalité. Les deux frères se sont pris dans les bras à la fin du match et QB Derek Carr a déclaré que cette victoire était pour son frère. Les Bulldogs ont mis fin à une série de 7 victoires consécutives des Broncos sur leur équipe et sont rentrés à la 25e position du classement AP de la semaine 4. Un match qui a eu son lot de surprises et d’excitations. Milieu du 3e quart-temps, #25 Fresno State a une avance de 15 points. C’est à ce moment que Boise State décide de marquer 3 TD en moins de 9 minutes. RB Aaron Baltazar se surpasse complètement (18 courses, 92 yards, 2 TD) et malgré un QB Joe Southwick en demi teinte (31/45, 313 yards, 1 TD à la course, 1 INT), Boise State pris une avance 40-34. C’était sans compter la magnificence du dernier drive de QB Derek Carr sur 87 yards, menant à un TD de RB Josh Quezada qui fait passer Fresno en tête, 41-40. Le match est plié. Victoire des Bulldogs. Les Broncos peuvent s’en mordre clairement les doigts. Ils ont payé de stupides erreurs (ce fumble de RB Jay Ajayi…). #25 Fresno State confirme son statut de meilleure équipe non-AQ à l’heure actuelle.

Focus sur…

Wyoming Cowboys (3-1, 1-0 MWC)

Wyoming affrontait cette semaine les Falcons d’Air Force dans une suite de leur dernière confrontation très controversée de la saison dernière, où coach Dave Christensen avait accusé Air Force d’avoir menti sur la sortie sur blessure de leur QB pour zapper un temps-mort et remporter in extremis la victoire 28-27. Une bêtise qui avait coûté cher au coach, mais qui semblait clairement oubliée samedi soir entre les deux hommes. Malgré tout, Wyoming devait sans doute avoir l’esprit revanchard et a su repartir victorieux grâce à un très bon match de QB Brett Smith (35/41, 373 yards, 34 TD). C’est la troisième victoire consécutive cette saison pour les Cowboys et la première dans la Mountain West. Une évolution semble donc déjà en marche pour Wyoming après une saison 2012 décevante à seulement 4 victoires pour 8 défaites. RB Shaun Wick et WR Dominic Rufran sont deux pièces maîtresses dans l’attaque des Cowboys et vont pouvoir faire très mal aux défenses de la MWC cette saison, si QB Brett Smith garde ce niveau (et vu sa saison 2012, ça devrait être le cas). C’est la défense qui pêche du côté de Wyoming. Les Cowboys devaient s’améliorer dans pratiquement tous les secteurs cette saison s’ils voulaient faire quelque chose de correct. Il est sans doute trop tôt pour juger sur la globalité, mais cette défense 2013 a tout de même l’air d’accorder moins de yards aux attaques adverses, même si le pass rush se fait toujours inexistant. C’est en tout cas un début de saison prometteur pour Wyoming mais la difficulté va venir en fin de calendrier pour eux, quand ils recevront 4 des meilleures équipes de la Mountain West, à savoir Fresno State, San Jose State, Utah State et Boise State.

Conference Sun Belt

RB Antonio Andrews, Western Kentucky

Le joueur de la semaine

RB Antonio Andrews (17 courses, 213 yds, 5 TD)

Il était franchement temps pour Western Kentucky (2-2, 0-1 Sun Belt) de se rattraper après un mauvais début de saison. Et l’homme qui a donné une victoire facile aux Hilltoppers est RB Antonio Andrews, qui a explosé le record de sa face pour le nombre de rushing touchdowns (5 d’affilée). Une excellente performance, certes facilitée par le fait que Western Kentucky affrontait une très faible équipe de Morgan State (FCS)… Cependant, RB Antonio Andrews a dû sortir un match de titan car le poste de QB est encore problématique du côté de Western Kentucky. Le freshman QB Todd Porter (5/10, 76 yards, 1 INT) a eu sa première titularisation samedi, mais les trois autres QB de l’équipe sont aussi rentrés en jeu. L’attaque de Western Kentucky a totalisé 588 yards et LB Xavius Boyd s’est fait plaisir en défense avec 10 plaquages. Il s’agit maintenant de confirmer contre une très bonne équipe de Navy (2-0) la semaine prochaine.

Le match de la semaine

Texas State Bobcats (2-1, 0-0 Sun Belt) – 7
 Texas Tech Red Raiders (4-0, 1-0 Big 12) – 33

Votre serviteur est toujours à l’affût d’un bon duel texan. Les Bobcats de Texas State avaient à coeur de confirmer leur très bon début de saison en allant chercher une victoire contre les grands de #24 Texas Tech, qui sont rentrés dans le classement AP la semaine dernière à la 25e place (24e cette semaine). Malheureusement, le défi était trop grand, même sans QB Baker Mayfield à la tête de l’attaque des Red Raiders. C’est QB David Webb qui l’a remplacé (19/43, 310 yards, 2 TD, 2 INT), et l’attaque de Texas Tech a forcément moins fonctionné que durant leurs 3 premiers matchs. Du coup, c’est la défense qui a su prendre la relève, en accordant seulement 204 yards à l’attaque des Bobcats. Un mur défensif que QB Tyler Arndt (12/23, 108 yards, 1 INT) n’a pas su faire tomber. Pire, le senior a été responsable de 2 des 3 pertes de balle de son équipe. RB Robert Lowe (7 CAR, 103 yards, 1 TD) a sauvé l’honneur pour Texas State pour un touchdown au début du 3e quart-temps. Trop d’erreurs ? Trop de pression ? Peut-être surtout trop petit face à une équipe de Texas Tech qui ne fait qu’impressionner cette saison au sein de la Big 12 et qui peut désormais être un prétendant légitime au titre de la conférence. Pour les Bobcats, il va falloir rebondir face à Wyoming la semaine prochaine.

Focus sur…

Georgia State Panthers (0-4, 0-0 Sun Belt)

Les saisons passent pour Georgia State, et les bilans sont de plus en plus catastrophiques. Cette année de transition dans la Bowl Division s’annonce très dure, car les Panthers continuent en 2013 une longue descente aux enfers, avec 4 défaites consécutives, dont 3 face à des équipes FCS, ce qui ne devrait plus arriver quand on fait parti de la conférence Sun Belt. L’arrivée du nouveau coach Trent Miles n’a pas l’air de franchement arranger les choses pour les Panthers, qui ne doivent rien espérer en terme de victoires mais peuvent tout de même prier pour une évolution dans les petits recoins du roster. C’est une équipe encore en construction, après seulement 4 ans de jeu et pour ne rien arranger, leur calendrier n’est pas franchement des plus faciles. Georgia State s’envole à Alabama dans deux semaines pour affronter le #1 Crimson Tide. Difficile de ne pas voir un bon vieux blowout en prévision pour ce match. En clair, la moindre amélioration sera bonne à prendre pour les Panthers cette saison. Après tout, on peut aussi apprendre en jouant contre plus fort que soi.

Conference USA

Le joueur de la semaine

RB Reggie Whatley (10 courses, 154 yards, 3 TD)

Un affrontement inter-conférence entre Middle Tennessee (3-1, 1-0 USA) et Florida Atlantic (1-3, 0-2 USA) dont les Blue Raiders sont sortis victorieux en prennant la tête de la partie et de la conférence USA. La principale raison de ce succès est la superbe performance et le record en carrière du junior RB Reggie Whatley qui a été gagner 154 yards en 10 courses pour marquer 3 TD. Le match s’est poursuivit en prolongation après une course de 64 yards de Whatley qui a placé Middle Tennessee devant 35-28. Mais WR Lucky Whitehead a su trouver la endzone à 3 secondes de la fin du match pour Florida Atlantic ! RB Reggie Whatley a inscrit ses 3 premiers TD de la saison samedi soir, après trois performances décevantes en début de saison.

K Chris Boswell, Rice

Le match de la semaine

Houston Cougars (3-1, 1-0 AAC) – 31
Rice Owls (1-2, 0-0 USA) – 26

Le Bayout Bucket Classic est un rivalry game que je ne loupe personnellement jamais, en bon fan de foot texan. Houston mène désormais la rivalité 28-11, suite à cette nouvelle victoire. Malgré un début difficile, les Cougars ont su revenir dans le match pour battre les Owls de Rice qui n’ont tout de même pas démérité. La performance du freshman QB John O’Korn (15/33, 281 yards, 3 TD, 1 INT) a été assez remarquée, pour sa première titularisation en remplacement de QB David Piland qui n’a pas joué à cause d’une commotion cérébrale. Le jeune garçon a bien tenu la baraque pour les Cougars, bien aidé par WR Deontay Greenberg. Le match a été plutôt serré tout du long, et a montré son lot d’actions plutôt insolites, comme cette onside kick incroyable de K Chris Boswell en coup du foulard dans le 4e quart-temps pour redonner le ballon à Rice mais qui n’a malheureusement pas pu concrétiser pour revenir au score. Les Owls avaient un début de saison hors-conférence assez difficile et leur bilan de 1-2 n’est donc pas franchement étonnant. Ils commencent leur match de conférence la semaine prochaine contre Florida Atlantic et on devrait donc voir plus de victoires pour le programme de Rice.

Focus…

UTEP Miners (1-2, 0-1 USA)

Deux défaites pour une seule victoire pour le programme de l’université Texas-El Paso dans ce début de saison. Ils ont perdu ce week-end face à leurs camarades texans d’UTSA (2-2, 1-0 USA). Il est vrai que rien ne brille réellement pour les Miners en 2013, même si la saison est encore longue. QB Jameill Showers et RB Aaron Jones mènent cette attaque comme ils peuvent, mais l’équipe n’a pas l’air d’avoir subi de gros changements dans l’état d’esprit, malgré l’arrivée du nouveau coach Sean Kugler, remplaçant de coach Mike Price qui avait passé 9 ans à UTEP. Le calendrier inter-conférence s’annonce tout de même difficile pour les Miners, qui ne doivent pas espérer de grandes choses cette saison. L’affrontement contre #10 Texas A&M (3-1, 0-1 SEC) sera plutôt drôle à regarder le 2 novembre car QB Jameill Showers sera opposé à son ancienne équipe et à son ancien coéquipier, QB Johnny Manziel.

Power Rankings

1. Fresno State Bulldogs (3-0, 1-0 MWC)
2. Northern Illiniois Huskies (3-0, 0-0 MAC)
3. Ball State Cardinals (3-1, 1-0 MAC)
4. Bowling Green Falcons (3-1, 1-0 MAC)
5. Ohio Bobcats (3-1, 0-0 MAC)
6. Arkansas State Red Wolves (2-2, 1-0 Sun Belt)
7. Boise State Broncos (2-2, 1-1 MWC)
8. Navy Midshipmen (2-0 Independents)
9. Brigham Young Cougars (1-2 Independants)
10. Utah State Aggies (2-2, 1-0 MWC)

Fan de football américain depuis bientôt 10 ans, et auteur sur The Blue Pennant depuis août 2013. Spécialisé et passionné avant tout par le football texan. Vous pouvez le suivre sur twitter : @nicolastbp et lui poser toutes les questions que vous souhaitez par mail à nicolasn@thebluepennant.com

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Malcolm Perry et la Navy marchent sur l’Army, 31-7

Le senior QB Malcolm Perry a marqué de son empreinte la 120ème édition du traditionnel Army-Navy Game en établissant un record avec un total de 304 yards au sol lors d’une large victoire 31-7 des Midshipmen face aux Black Knights.

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

Navy (10-2) met fin à la série de trois victoires consécutives de l’Army face aux Midshipmen et remporte ainsi le Commander-in-Chief’s Trophy pour la 16ème fois de l’Histoire.

Les Midshipmen étaient largement favoris au coup d’envoi face à une équipe des Black Knights de l’Army (5-8), qui n’avaient remporté que 5 matchs en 2019. Coach Todd Monken le savait : pour s’en sortir, il faudrait contrôler le phénoménal QB Malcolm Perry…

Échec complet pour l’Army.

QB Malcolm Perry (29 courses, 304 yards, 2 TD) a réécrit les livres d’Histoire en établissant un nouveau record de cette rivalité centenaire avec un total de 304 yards au sol. Un TD de 55 yards en 1ère mi-temps et un scamper de 44 yards en fin de 4ème quart-temps pour sceller le sort de ce match ont symbolisé cette performance exceptionnelle du quarterback senior qui jouait son dernier match sous le maillot des Midshipmen.

Le quarterback de la Navy n’a même pas eu besoin de tenter un seule passe. Pourtant, les joueurs de coack Ken Niumatalolo ont réussi un TD aérien. Et quel TD ! Un « Philly Special » dans l’antre des Eagles de Philadelphie (NFL). Quel hommage ! Un fois le snap effectué, QB Malcolm Perry a donné rapidement le ballon à WR Chance Warren pour sur une course renversée, puis le receveur des Mids s’est connecté avec RB Jamale Carothers pour un improbable TD. La seule passe tentée de la Navy de toute la rencontre.

En l’absence du héros de l’an passé, QB Kelvin Hopkins Jr, l’attaque des Black Knights s’est montrée inoffensive (148 yards au total) alors qu’elle était la 2ème meilleure du pays sur course au moment du coup d’envoi. Hormis ce long drive de près de 11 minutes dans le 1er quart-temps sur lequel Army a inscrit son seul TD, la troupe de Jeff Monken a été complètement étouffée par le solide bloc défensif de la Navy.

Army abandonne ainsi le Commander-in-Chief’s Trophy que les Black Knights avaient remporté deux années d’affilée (2017, 2018).

Avec ce succès, Navy mène désormais la série contre Army, 61-52-7.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Week 14 : Alabama coule à Auburn; Wisconsin, Virginia et Utah en finale de conférence

Qualifié lors des cinq premières éditions de l’Histoire des playoffs, le Crimson Tide de #5 Alabama a sombré lors de l’Iron Bowl et manquera le College Football Playoff cette saison.

Publié

le

Crédit photo : Kirsten Fiscus

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 14 :

Le Match de la semaine

Menés par le duo QB Justin Fields (14/25, 302 yards, 4 TD) / RB JK Dobbins (31 courses, 211 yards, 4 TD), les Buckeyes de #1 Ohio State ont justifé leur place de #1 du pays en s’imposant pour la 8ème fois d’affilée face aux Wolverines de #13 Michigan.

Les coachs changent mais le résultat est le même : le coach de #13 Michigan (9-3, 6-3 Big Ten), Jim Harbaugh, s’incline pour la 5ème fois en 5 matchs face au rival #1 Ohio State (12-0, 8-0 Big Ten).

Les Wolverines de #13 Michigan ont maintenant perdu 15 des 16 derniers matchs face aux Buckeyes.

Comme depuis le début de la saison, le duo offensif de #1 Ohio State a donné le tournis à la défense adverse. Pourtant, celle de #12 Michigan était l’une des plus solides du pays depuis le début de l’année. Mais les Wolverines n’ont rien pu faire face à la vitesse et la puissance athlétique d’une équipe de #1 Ohio State qui a accumulé 28 first downs et 577 yards offensifs dans ce match.

> Compte-rendu complet du match Michigan-Ohio State

Résultats des équipes du Top 25

#2 LSU 50, Texas A&M 7

Pour célébrer son dernier match au Tiger Stadium, QB Joe Burrow, a offert un nouveau récital accumulant 352 yards à la passe et 3 TD en route vers un trophée Heisman qui lui tend les bras. Pour l’occasion, le QB senior des Tigers portait un maillot floqué du nom « Joe Burreaux » en remerciement à toute la Louisiane qui l’a accueilli comme l’un des siens alors qu’il arrivait de son Ohio natal. QB Joe Burrow a également profité de ce match pour établir un nouveau record de la conférence SEC avec un total de 4266 yards à la passe réussie en une saison. Avec ce large succès sur Texas A&M (7-5, 4-4 SEC), #2 LSU (12-0, 8-0 SEC) conclut la saison invaincue pour la première fois depuis 2011.

South Carolina 3, #3 Clemson 38

27ème victoire d’affilée et 2ème saison régulière invaincue consécutive pour les Tigers de #3 Clemson (12-0) qui remportent un 5ème succès en 5 ans face aux Gamecocks de South Carolina (4-8). QB Trevor Lawrence (26/36, 295 yards, 3 TD) a sonné la charge pour les champions nationaux tandis que RB Travis Etienne (51 yards, 2 TD) a profité de ce match pour établir de nouveaux records dans la conférence ACC avec 57 TD en carrière dont 53 au sol. #3 Clemson affrontera Virginia en finale de conférence ACC.

Georgia Tech 7, #4 Georgia 52

Toujours en reconstruction, les Yellow Jackets de Georgia Tech (3-9) subissent la plus lourde défaite de leur Histoire face à leurs rivaux, les Bulldogs de #4 Georgia (11-1). QB Jake Fromm (14/29, 254 yards, 4 TD) en a profité pour lancer 4 passes de TD malgré l’absence de WR Lawrence Cager. Inquiétude pour les Dawgs : la blessure de l’épaule de RB D’Andre Swift. Autre mauvaise nouvelle : l’expulsion de WR George Pickens qui manquera la première mi-temps du SEC Championship Game contre #2 LSU.

#15 Auburn 48, #5 Alabama 45

Le Crimson Tide de #5 Alabama (10-2, 6-2 SEC) avait encore une petite chance de participer au College Football Playoff… cette défaite à #15 Auburn (9-3, 5-3 SEC) met définitivement fin aux espoirs d’un programme qui avait été invité lors des 5 premières éditions de l’Histoire des playoffs.

Privée de QB Tua Tagovailoa, l’attaque de #5 Alabama n’a pourtant pas ralenti d’un pousse accumulant 28 first downs et 515 yards offensifs dans ce match. Tout au long de la rencontre, QB Mac Jones (26/39, 335 yards, 4 TD, 2 INT) a semblé très à l’aise se connectant avec WR Jaylen Waddle (4 réceptions, 98 yards, 3 TD) à trois reprises pour des TDs. Ce dernier aura été la star de cet Iron Bowl puisqu’il a également réussi un TD de 98 yards sur retour de kickoff.

> Compte-rendu complet du match Auburn-Alabama

#6 Utah 45, Colorado 15

Les Utes de #6 Utah (11-1, 8-1 Pac-12) ne devaient pas passer à travers cette week 14 et les joueurs de coach Kyle Whittingham n’ont pas paniqué après que Colorado (5-7, 3-6 Pac-12) ait mené au score 7-0 en fin de 1er quart-temps. QB Tyler Huntley (14/17, 165 yards, 2 TD) et TE Brent Kuithe (3 réceptions, 63 yards, 2 TD et 1 TD au sol) ont pris le match en main et la solide défense mormone a terminé le travail (seulement 217 yards accordés) offrant ainsi un 2ème titre consécutif de champion de division Pac-12 South aux Utes qui seront opposés à #14 Oregon lors du Pac-12 Championship Game. Avec cette défaite, Colorado est privé de bowl pour la 3ème saison d’affilée.

#21 Oklahoma State 16, #7 Oklahoma 34

Les Sooners de #7 Oklahoma (11-1, 8-1 Big 12) nous avaient habitué à vivre et mourir offensivement en fonction des performances de leur leader, QB Jalen Hurts (13/16, 163 yards, 1 TD et 61 yards au sol, 1 TD). Pas lors de cette 114ème édition du Bedlam Game.

Avec un total de 160 yards au sol et 1 TD, RB Kennedy Brooks a su profiter de la liberté laissée par la défense des Cowboys de #21 Oklahoma State (8-4, 5-4 Big 12), trop préoccupée à vouloir stopper le quarterback senior des Sooners, pour faire la différence et offrir une 11ème victoire en 2019 au programme de Norman (Oklahoma).

> Compte-rendu complet du match Oklahoma-Oklahoma State

#8 Minnesota 17, #12 Wisconsin 38

Dominants des deux côtés du ballon et menés par un RB Jonathan Taylor auteur de 3 TDs, les Badgers de #12 Wisconsin n’ont laissé aucune chance aux Golden Gophers de #8 Minnesota qui abandonnent ainsi la Paul Bunyan’s Axe à leurs rivaux historiques.

Il y a un an, #12 Wisconsin (10-2, 7-2 Big Ten) s’était fait surprendre au Camp Randall Stadium de Madison (Wisconsin) mettant ainsi fin à une série de 14 victoires d’affilée des Badgers face à son rival #8 Minnesota (10-2, 7-2 Big Ten). Sur le terrain des Golden Gophers, les Badgers ont pris une revanche cinglante.

> Compte-rendu complet du match Minnesota-Wisconsin

Kansas 6, #9 Baylor 61

Trois TD de RB JaMycal Hasty (92 yards, 3 TD) et 6 turnovers provoqués par la défense des Bears ont assuré un large succès de #9 Baylor (11-1, 8-1 Big 12) chez des Jayhawks de Kansas (3-9, 1-8 Big 12) totalement dépassés. C’est seulement la 3ème fois depuis 1899 que les Bears atteignent le plateau des 11 victoires. Prochain adversaire : #7 Oklahoma, dans une revanche du match remporté 34-31 par les Sooners après un comeback épique au début du mois de novembre.

#10 Penn State 27, Rutgers 6

Grâce aux 3 TD au sol réussis par RB Journey Brown (103 yards, 3 TD) face aux Scarlet Knghts de Rutgers (2-10, 0-9 Big Ten), les Nittany Lions de #10 Penn State (10-2, 7-2 Big Ten) restent en course pour une participation à un bowl du Nouvel An. À noter que QB Sean Clifford a été laissé au repos. C’est donc QB Will Levis (8/14, 81 yards, 1 TD, 1 INT et 108 yards au sol) qui a dirigé l’attaque des Nittany Lions dans ce match. À noter que TE Pat Freiermuth a confirm son retour à #10 Penn State en 2020 pour sa saison junior.

#11 Florida 40, Florida State 17

Les Gators de #11 Florida (10-2) avaient perdu leur 4 derniers matchs contre Florida State (6-6) au Swamp. Les joueurs de coach Dan Mullen ont mis fin à cette série de défaites en prenant facilement la mesure d’une équipe des Seminoles en transition après le renvoi de leur coach Willie Taggart, il y a quelques semaines. Ce match était déjà joué à la mi-temps après que QB Kyle Trask (30/41, 343 yards, 3 TD) ait réussi 3 passes de TD dans les 30 premières minutes dont 2 pour le seul WR Freddie Swain. La défense des Gators a également largement participé à ce succès avec 8 sacks réussis dans ce match.

#14 Oregon 24, Oregon State 10

Pour son dernier match au Autzen Stadium, QB Justin Herbert (18/30, 174 yards, 1 TD) a assuré l’essentiel pour offrir une victoire aux Ducks de #14 Oregon (10-2, 8-1 Pac-12) lors de la 123ème édition de la Civil War. C’est sur un retour de kickoff de 98 yards de WR Mykael Wright, le plus long gain de l’Histoire de cette rivalité centenaire, que les Ducks ont pris l’avantage sur des Beavers d’Oregon State (5-7, 4-5 Big 12) finalement privés de bowl. Vendredi prochain, #14 Oregon tentera de remporter le titre de champion de conférence Pac-12 face à #6 Utah.

Stanford 24, #16 Notre Dame 45

En remportant le Legends Trophy sur les terres du Cardinal de Stanford (4-8) grâce à un excellent QB Ian Book (17/30, 255 yards, 4 TD), les Fighting Irish de #16 Notre Dame (10-2) atteignent le plateau des 10 victoires pour la 3ème année d’affilée, une première depuis les années Lou Holtz (1991-93). Malgré les 2 passes de TD de QB Davis Mills (28/46, 276 yards, 2 TD), Stanford perd son 4ème match consécutif et termine une saison avec un bilan négatif pour la première fois depuis 2008.

Nebraska 24, #17 Iowa 27

Les Hawkeyes de #17 Iowa (9-3, 6-3 Big Ten) remportent une 5ème victoire d’affilée face à son rival, Nebraska (5-7, 3-6 Big Ten), grâce à un FG victorieux de 48 yards de K Keith Duncan à :26 de la fin du match. C’est la 2ème année d’affilée que les Cornuhuskers s’inclinent lors du Heroes Game dans ces conditions. Du coup, la troupe de coach Scott Frost est privée de bowl pour la 3ème saison consécutive. On retiendra aussi de ce match la performance exceptionnelle de DE EJ Epenesa (14 plaquages, 4.5 pour perte, 2 sacks). Le bilan de coach Scott Frost (Nebraska) face à des équipes du Top 25 ? 0-6. Ouch!

#18 Memphis 34, #19 Cincinnati 24

Portés par un solide QB Brady White (15/26, 233 yards, 2 TD), les Tigers de #18 Memphis (11-1, 7-1 AAC) n’ont pas tremblé et ils remportent un 3ème titre de division AAC West consécutif. Ils retrouveront les Bearcats de #19 Cincinnati (10-2, 7-1 AAC) dans ce même Liberty Bowl, dans une semaine, pour la finale de conférence American. Un TD au sol de 29 yards du playmaker WR Antonio Gibson à 3:16 de la fin a assuré la victoire à des Tigers qui remportent la 500ème victoire de leur Histoire.

Colorado State 24, #20 Boise State 31

Les Broncos de #20 Boise State (11-1, 8-0 MWC) ont préservé leur invincibilité en match intra-conférence non sans avoir tremblé face à une courageuse équipe de Colorado State (4-8, 3-5 MWC). Trois TDs du QB#3 Jaylon Henderson (26/36, 253 yards, 2 TD et 1 TD au sol) et un sack de DL David Moa dans les dernières minutes ont permis aux Broncos de s’imposer à Fort Collins. #20 Boise State accueillera Hawaii sur son Blue Turf pour la finale de conférence Mountain West.

Kansas State 27, #23 Iowa State 17

Au terme d’un « Farmageddon » ultra-défensif, les Wildcats de Kansas State (8-4, 5-4 Big 12) ont pris le dessus sur une équipe de #23 Iowa State (7-5, 5-4 Big 12) ralentie par les conditions météorologiques défavorables (froid, vent). QB Brock Purdy (15/30, 185 yards, 1 TD) n’a pas eu sa contribution habituelle tandis que le jeu au sol de Kansas State a marché sur une défense des Cyclones qui a accordé 231 yards sur course.

Virginia 39, #24 Virginia Tech 30

Un an après avoir couté la victoire à son équipe face à son rival régional, QB Bryce Perkins (20/33, 311 yards, 1 TD, 1 INT et 164 yards au sol, 2 TD) a été le grand artisan du succès des Cavaliers de Virginia (9-3, 6-2 ACC) qui s’imposent face aux Hokies de #24 Virginia Tech (8-4, 5-3 ACC) pour la 1ère fois depuis 2003. Avec ce succès, Virginia devient le 7ème champion de division ACC Coastal différent en 7 ans !

Troy 13, #25 Appalachian State 48

Encore une démonstration de QB Zac Thomas (28/34, 326 yards, 4 TD, 1 INT et 1 TD au sol) qui inscrit un total de 5 TD pour permettre aux Mountaineers de #25 Appalachian State (11-1, 7-1 Sun Belt) de rester en course pour un éventuel bowl du Nouvel An. #25 Appalachian State affrontera Louisiana en finale de conférence Sun Belt.

Autres résultats importants

Conférence ACC

Syracuse 39, Wake Forest 30 OT
Duke 27, Miami 17
Pittsburgh 19, Boston College 26
North Carolina State 10, North Carolina 41

Conférence Big Ten

Illinois 10, Northwestern 29
Purdue 41, Indiana 44 2OT
Michigan State 19, Maryland 16

Conférence Big 12

Texas 49, Texas Tech 24
Texas Christian 17, West Virginia 20

Conférence Pac-12

Washington 31, Washington State 13
UCLA 18, California 28
Arizona State 24, Arizona 14

Conférence SEC

Mississippi State 21, Ole Miss 20
Arkansas 14, Missouri 24
Kentucky 45, Louisville 13

Conférence AAC

Central Florida 34, South Florida 7
East Carolina 24, Tulsa 49
Southern Methodist 37, Tulane 20
Temple 49, UConn 17
Houston 41, Navy 56

Par ailleurs

Air Force 20, Wyoming 6
Hawaii 52, Army 31
San Diego State 13, BYU 3

L’image de la semaine

Highlights

L’hommage de la semaine

Le TD de la semaine

LA réception de la semaine

LA course de la semaine

LE TD défensif de la semaine

LE FG de la semaine

Le #FAIL de la semaine

Le #WTF de la semaine

LE seum de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 14ème semaine de la saison 2019, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Sam Howell (North Carolina), 23/33, 401 yards, 3 TD, 1 INT.
– QB Zach Smith (Tulsa), 21/30, 331 yards, 5 TD, 1 INT.
– RB Jaret Patterson (Buffalo), 26 courses, 298 yards, 6 TD.
– QB Lynn Bowden Jr (Kentucky), 25 courses, 246 yards, 3 TD.
– RB Eric Gray (Tennessee), 31 courses, 211 yards, 4 TD.
– RB JK Dobbins (Ohio State), 31 courses, 211 yards, 4 TD.
– RB Shamari Brooks (Tulsa), 16 courses, 202 yards, 0 TD.
– WR Devin Duvernay (Texas), 6 réceptions, 199 yards, 1 TD.
– WR Ja’Marr Chase (LSU), 7 réceptions, 197 yards, 2 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Auburn remporte un Iron Bowl complètement fou, 48-45

Au terme d’un Iron Bowl ultra-spectaculaire, les Tigers de #15 Auburn ont profité des nombreuses erreurs du Crimson Tide pour s’imposer 48-45 face à une équipe de #5 Alabama désormais écartée de la course aux playoffs.

Publié

le

Crédit photo : Greg McWilliams/For the O-A News

Le Crimson Tide de #5 Alabama (10-2, 6-2 SEC) avait encore une petite chance de participer au College Football Playoff… cette défaite à #15 Auburn (9-3, 5-3 SEC) met définitivement fin aux espoirs d’un programme qui avait été invité lors des 5 premières éditions de l’Histoire des playoffs.

Privée de QB Tua Tagovailoa, l’attaque de #5 Alabama n’a pourtant pas ralenti d’un pousse accumulant 28 first downs et 515 yards offensifs dans ce match. Tout au long de la rencontre, QB Mac Jones (26/39, 335 yards, 4 TD, 2 INT) a semblé très à l’aise se connectant avec WR Jaylen Waddle (4 réceptions, 98 yards, 3 TD) à trois reprises pour des TDs. Ce dernier aura été la star de cet Iron Bowl puisqu’il a également réussi un TD de 98 yards sur retour de kickoff.

Malgré ses 4 passes de TD le quarterback junior de #5 Alabama aura été le héros malheureux de ce match. Il a lancé non pas un mais deux Pick Six lors de cet Iron Bowl. Dans un match qui s’est finalement joué à trois points, ces 14 points donnés à l’adversaire ont été capitales.

Et les vieux démons du Crimson Tide sont encore venus hantés le programme de Tuscaloosa. Alors qu’il pouvait égaliser à 2 minutes de la fin, K Joseph Bulovas a vu sa tentative de FG de 30 yards heurter le poteau gauche du but des Tigers. Après trois courses de RB JaTarvious Whitlow (16 courses, 114 yards), #5 Alabama aurait pu récupérer la possession du ballon pour un dernier drive potentiellement celui de la victoire mais une terrible pénalité défensive sur le 4th down pour un remplacement illégal scellera définitivement le sort du match en faveur des joueurs de coach Gus Malzahn.

QB Bo Nix, Auburn – Crédit photo : Kevin C. Cox / Getty Images

Pendant 60 minutes, les deux équipes se sont rendues coup pour coup enchainant big plays après big plays. La fin de 1ère mi-temps a été particulièrement animée.

DB Smoke Monday a d’abord intercepté QB Mac Jones pour un Pick Six qui donnait alors une avance 17-10 aux Tigers. WR Jaylen Waddle va immédiatement répliquer avec un TD sur retour de kickoff de 98 yards, puis WR Henry Ruggs III (6 réceptions, 99 yards, 1 TD) va donner l’avantage au Crimson Tide, 24-17, après un fumble de RB JaTarvious Whitlow.

#15 Auburn était loin d’être K.O. puisque QB Bo Nix (15/30, 173 yards, 1 TD et 1 TD au sol) va alors diriger un drive parfait conclu par une passe millimétrée que WR Sal Cannella va capter tout en extension. 24-24 ! Mais il ne faudra que deux snaps pour #5 Alabama reprenne les commandes : une réception de 58 yards de WR Jaylen Waddle portera alors le score à 31-24. La folie ! Les deux équipes rentreront finalement aux vestiaires avec un score de 31-27.

La 2ème mi-temps a été joué sur un rythme tout aussi haletant. Un 2ème Pick Six des Tigers, cette fois-ci réussi par LB Zakoby McClain, donnera une avance 37-31 à #15 Auburn.

Le chassé-croisé s’est poursuivi lorsque WR Jaylen Waddle a inscrit son 4ème TD de l’après-midi sur une réception de 12 yards (38-37 Alabama). RB Shaun Shivers finira par donner une avance 48-45 aux Tigers sur une course ultra-spectaculaire tout en puissance.

#5 Alabama aura donc bien une dernière chance de l’emporter mais le drive rondement mené par QB Mac Jones prit fin avec une tentative de FG… manqué par K Joseph Bulovas.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Kennedy Brooks offre un 5ème Bedlam Game d’affilée aux Sooners

Les Sooners de #7 Oklahoma continuent de martyriser le voisin #21 Oklahoma State qui s’incline pour la 89ème fois de l’Histoire de cette rivalité régionale.

Publié

le

Crédit photo : Oklahoma Athletics

Les Sooners de #7 Oklahoma (11-1, 8-1 Big 12) nous avaient habitué à vivre et mourir offensivement en fonction des performances de leur leader, QB Jalen Hurts (13/16, 163 yards, 1 TD et 61 yards au sol, 1 TD). Pas lors de cette 114ème édition du Bedlam Game.

Avec un total de 160 yards au sol et 1 TD, RB Kennedy Brooks a su profiter de la liberté laissée par la défense des Cowboys de #21 Oklahoma State (8-4, 5-4 Big 12), trop préoccupée à vouloir stopper le quarterback senior des Sooners, pour faire la différence et offrir une 11ème victoire en 2019 au programme de Norman (Oklahoma).

#21 Oklahoma State entrait pourtant dans ce match avec le plein de confiance. Les Cowboys venaient de remporter leur quatre derniers matchs et ils comptent dans leur rang le meilleur running back du pays, RB Chuba Hubbard (104 yards au sol, 1 TD). Mais les joueurs de coach Mike Gundy sont tombés sur un os : la défense des Sooners avaient décidé de jouer, pour une fois. À l’image d’un DB Parnell Motley en feu, l’escouade défensive de #7 Oklahoma a limité l’attaque adverse à 335 yards (bien loin de son total habituel) et le running back canadien n’a pas pesé sur la rencontre.

Le tournant de ce Bedlam Game aura été ce long drive des Sooners de plus de 6 minutes dans le 3ème quart-temps. RB Kennedy Brooks a alors donné une avance de 11 points à #7 Oklahoma. #21 Oklahoma State ne s’en remettra pas.

QB Dru Brown et les Cowboys auront bien l’opportunité de recoller au score mais par deux fois, ils ont été stoppés sur des 4ème tentatives.

#7 Oklahoma a maintenant remporté 21 victoires d’affilée au mois de novembre. La semaine prochaine, les Sooners affronteront les Bears de Baylor pour tenter de gagner un 5ème titre consécutif de champion de conférence Big 12.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus