Suivez-nous

Saison Régulière

Non-AQ Football Report – Semaine 4

Publié

le

Another week of college football… Oui, mais une semaine un peu fade, on va pas se mentir. Pas beaucoup de matchs entre équipes classées, et malgré quelques rivalry games, on ne peut pas dire que l’intensité était au rendez-vous lors de cette quatrième semaine de la saison 2013 de College Football. Malgré tout, les équipes ont tout de même joué leurs matchs, et en ce qui concerne les équipes non-AQ, tout n’a pas franchement été très glorieux, malgré un match qui restera dans les annales pour les magnifiques Bulldogs de Fresno State, qui confirment leur statut de leader non-AQ.

Conference MAC

RB David Fluellen, Toledo

Le joueur de la semaine

RB David Fluellen (32 courses, 197 yards, 2 TD)

Dans un affrontement inter-conférence entre les Rockets de Toledo (2-2, 1-0 MAC) et les Chippewas de Central Michigan (1-3, 0-1 MAC), RB David Fluellen a couru 32 fois pour un gain de 197 yards et 2 TD, soit presque la moitié de la totalité des yards offensifs de l’équipe, à savoir 418. Un match qui a d’ailleurs été marqué par la réception incroyable de WR Alonzo Russell. En ce qui concerne Fluellen, le running-back a clairement donné un peps incroyable à l’attaque de Toledo, qui n’a pas eu grand mal à remporter cette rencontre. Fluellen avait fait un match similaire la semaine dernière contre Eastern Washington, et a donc confirmé samedi après-midi. Avec 2 victoires, dont une première au sein de la MAC, et deux défaites, Toledo se place juste derrière Ball State (3-1, 1-0 MAC) dans la partie ouest de la conférence.

Le match de la semaine

Louisiana-Lafayette (2-2, 0-0 Sun Belt) – 35
Akron (1-3, 0-0 MAC) – 30

Après avoir tenu d’une très belle façon la semaine dernière face à #11 Michigan, Akron a aussi donné du fil à retordre aux Ragin’ Cajuns, samedi après-midi. Cette équipe prend apparemment l’habitude de bien se défendre face à des équipes plus fortes qu’elle, mais ne parvient jamais à arracher une victoire. Ca peut devenir problématique sur toute une saison. QB Terrance Broadway pour LA-Lafayette a complété 17 de ses 25 passes, pour 3 TD et 305 yards, dans un match serré jusqu’à la fin au cours duquel Akron a su prendre l’avantage en début de 4e quart-temps sur un TD de WR Franshon Bickley (5 REC, 72 yards, 2 TD). QB Terrance Broadway va ensuite courir pour un autre TD pour redonner l’avance à LA-Lafayette, et c’est sur un coup risqué que K Hunter Stover va recouvrir son propre onside kick pour redonner la balle aux Ragin’ Cajuns et permettre à WR Darryl Surgent de monter le score à 35-24 et anéantir les espoirs d’Akron. Les Zips se battront jusqu’au bout et QB Kyle Pohl (27/43, 321, 3 TD, 2 INT) lancera un dernier TD pour WR Franshon Bickley, mais en échouant sur une conversion à 2 points.

Focus sur…

Kent State Golden Flashes (1-3, 0-1 MAC)

Après une bonne saison 2012, en finissant vice-champion de la MAC sans aucune défaite, mais en perdant le GoDaddy.com Bowl (please…) face à Arkansas State, Kent State a raison de viser haut cette année. Mais après quatre semaines de compétition, on peut honnêtement annoncer que les Golden Flashes sont mal partis. Leur premier match inter-conférence contre Bowling Green (3-1, 1-0 MAC) devait être décisif et annoncer en quelque sorte leur saison. Malheureusement, ils l’ont perdu 41-22 et ils viennent surtout de prendre une sévère déculotté contre Penn State (3-1, 0-0 Big Ten), ce week-end (34-0). La perte de RB Dri Archer contre #8 LSU la semaine dernière est sans nul doute la raison de ce blowout. Leur attaque semblait bien en peine contre les Nittany Lions. Kent State n’a réussi qu’à grappiller 190 yards offensifs et QB Colin Reardon (12/28, 100 yards, 1 INT) est passé complètement à côté de son match. Un début de saison très inquiétant donc, alors qu’on imaginait encore Kent State pour un prétendant légitime au titre de la MAC cette année. C’était sans compter la dure compétition au sein de cette conférence cette année. Kent State doit encore rencontrer Northern Illiniois (3-0, 0-0 MAC) et Ball State (3-1, 1-0 MAC) en octobre, et repartir de ces deux rencontres victorieux va être une mission quasi-impossible pour les Golden Flashes.

Conference Mountain West

Le joueur de la semaine

Note : la performance de QB Derek Carr pour Fresno State sera abordée dans un autre article sur The Blue Pennant.

QB Tyler Stewart (14/20, 202 yards, 3 TD)

Première titularisation pour le freshman QB Tyler Stewart, qui devait remplacer son camarade QB Cody Fajardo, indisponible pour blessure. Et quel début ! Stewart a complété 14 de ses 20 passes pour 202 yards et surtout 3 TD. Le freshman a su garder la tête froide pour offrir la victoire au Wolf Pack contre les Warriors d’Hawaii (0-3, 0-1 MWC). Tyler a trouvé par deux fois TE Kolby Arendse sur deux courtes passes et une dernière pour WR Brandon Wimberly. Hawaii a pourtant battu Nevada en total de yards offensifs mais les Warriors ont commis 6 pertes de ballon contre seulement une pour Nevada. L’équipe de coach Brian Polian a donc gagné son premier match de conférence.

QB Derek Carr, Fresno State

Le match de la semaine

Boise State Broncos (2-2, 1-1 MWC) – 40
Fresno State Bulldogs (3-0, 1-0 MWC) – 41

L’excitation n’en finit plus de monter pour cette équipe de #25 Fresno State, après cette monstrueuse victoire contre les Broncos de Boise State, dans un match serré et intense jusqu’à la dernière minute de jeu. QB Derek Carr a montré qu’il était un garçon rempli de talent et de sang-froid, et doté d’un leadership extraordinaire. Sa fiche est tout simplement énorme : 460 yards pour 4 TD. Cette confrontation était aussi une histoire personnelle pour Derek. Son frère, David Carr, évoluant aussi avec Fresno State en 2001, n’avait pas pu gagner un match contre Boise State, transformant la rencontre entre les deux équipes en une rivalité. Les deux frères se sont pris dans les bras à la fin du match et QB Derek Carr a déclaré que cette victoire était pour son frère. Les Bulldogs ont mis fin à une série de 7 victoires consécutives des Broncos sur leur équipe et sont rentrés à la 25e position du classement AP de la semaine 4. Un match qui a eu son lot de surprises et d’excitations. Milieu du 3e quart-temps, #25 Fresno State a une avance de 15 points. C’est à ce moment que Boise State décide de marquer 3 TD en moins de 9 minutes. RB Aaron Baltazar se surpasse complètement (18 courses, 92 yards, 2 TD) et malgré un QB Joe Southwick en demi teinte (31/45, 313 yards, 1 TD à la course, 1 INT), Boise State pris une avance 40-34. C’était sans compter la magnificence du dernier drive de QB Derek Carr sur 87 yards, menant à un TD de RB Josh Quezada qui fait passer Fresno en tête, 41-40. Le match est plié. Victoire des Bulldogs. Les Broncos peuvent s’en mordre clairement les doigts. Ils ont payé de stupides erreurs (ce fumble de RB Jay Ajayi…). #25 Fresno State confirme son statut de meilleure équipe non-AQ à l’heure actuelle.

Focus sur…

Wyoming Cowboys (3-1, 1-0 MWC)

Wyoming affrontait cette semaine les Falcons d’Air Force dans une suite de leur dernière confrontation très controversée de la saison dernière, où coach Dave Christensen avait accusé Air Force d’avoir menti sur la sortie sur blessure de leur QB pour zapper un temps-mort et remporter in extremis la victoire 28-27. Une bêtise qui avait coûté cher au coach, mais qui semblait clairement oubliée samedi soir entre les deux hommes. Malgré tout, Wyoming devait sans doute avoir l’esprit revanchard et a su repartir victorieux grâce à un très bon match de QB Brett Smith (35/41, 373 yards, 34 TD). C’est la troisième victoire consécutive cette saison pour les Cowboys et la première dans la Mountain West. Une évolution semble donc déjà en marche pour Wyoming après une saison 2012 décevante à seulement 4 victoires pour 8 défaites. RB Shaun Wick et WR Dominic Rufran sont deux pièces maîtresses dans l’attaque des Cowboys et vont pouvoir faire très mal aux défenses de la MWC cette saison, si QB Brett Smith garde ce niveau (et vu sa saison 2012, ça devrait être le cas). C’est la défense qui pêche du côté de Wyoming. Les Cowboys devaient s’améliorer dans pratiquement tous les secteurs cette saison s’ils voulaient faire quelque chose de correct. Il est sans doute trop tôt pour juger sur la globalité, mais cette défense 2013 a tout de même l’air d’accorder moins de yards aux attaques adverses, même si le pass rush se fait toujours inexistant. C’est en tout cas un début de saison prometteur pour Wyoming mais la difficulté va venir en fin de calendrier pour eux, quand ils recevront 4 des meilleures équipes de la Mountain West, à savoir Fresno State, San Jose State, Utah State et Boise State.

Conference Sun Belt

RB Antonio Andrews, Western Kentucky

Le joueur de la semaine

RB Antonio Andrews (17 courses, 213 yds, 5 TD)

Il était franchement temps pour Western Kentucky (2-2, 0-1 Sun Belt) de se rattraper après un mauvais début de saison. Et l’homme qui a donné une victoire facile aux Hilltoppers est RB Antonio Andrews, qui a explosé le record de sa face pour le nombre de rushing touchdowns (5 d’affilée). Une excellente performance, certes facilitée par le fait que Western Kentucky affrontait une très faible équipe de Morgan State (FCS)… Cependant, RB Antonio Andrews a dû sortir un match de titan car le poste de QB est encore problématique du côté de Western Kentucky. Le freshman QB Todd Porter (5/10, 76 yards, 1 INT) a eu sa première titularisation samedi, mais les trois autres QB de l’équipe sont aussi rentrés en jeu. L’attaque de Western Kentucky a totalisé 588 yards et LB Xavius Boyd s’est fait plaisir en défense avec 10 plaquages. Il s’agit maintenant de confirmer contre une très bonne équipe de Navy (2-0) la semaine prochaine.

Le match de la semaine

Texas State Bobcats (2-1, 0-0 Sun Belt) – 7
 Texas Tech Red Raiders (4-0, 1-0 Big 12) – 33

Votre serviteur est toujours à l’affût d’un bon duel texan. Les Bobcats de Texas State avaient à coeur de confirmer leur très bon début de saison en allant chercher une victoire contre les grands de #24 Texas Tech, qui sont rentrés dans le classement AP la semaine dernière à la 25e place (24e cette semaine). Malheureusement, le défi était trop grand, même sans QB Baker Mayfield à la tête de l’attaque des Red Raiders. C’est QB David Webb qui l’a remplacé (19/43, 310 yards, 2 TD, 2 INT), et l’attaque de Texas Tech a forcément moins fonctionné que durant leurs 3 premiers matchs. Du coup, c’est la défense qui a su prendre la relève, en accordant seulement 204 yards à l’attaque des Bobcats. Un mur défensif que QB Tyler Arndt (12/23, 108 yards, 1 INT) n’a pas su faire tomber. Pire, le senior a été responsable de 2 des 3 pertes de balle de son équipe. RB Robert Lowe (7 CAR, 103 yards, 1 TD) a sauvé l’honneur pour Texas State pour un touchdown au début du 3e quart-temps. Trop d’erreurs ? Trop de pression ? Peut-être surtout trop petit face à une équipe de Texas Tech qui ne fait qu’impressionner cette saison au sein de la Big 12 et qui peut désormais être un prétendant légitime au titre de la conférence. Pour les Bobcats, il va falloir rebondir face à Wyoming la semaine prochaine.

Focus sur…

Georgia State Panthers (0-4, 0-0 Sun Belt)

Les saisons passent pour Georgia State, et les bilans sont de plus en plus catastrophiques. Cette année de transition dans la Bowl Division s’annonce très dure, car les Panthers continuent en 2013 une longue descente aux enfers, avec 4 défaites consécutives, dont 3 face à des équipes FCS, ce qui ne devrait plus arriver quand on fait parti de la conférence Sun Belt. L’arrivée du nouveau coach Trent Miles n’a pas l’air de franchement arranger les choses pour les Panthers, qui ne doivent rien espérer en terme de victoires mais peuvent tout de même prier pour une évolution dans les petits recoins du roster. C’est une équipe encore en construction, après seulement 4 ans de jeu et pour ne rien arranger, leur calendrier n’est pas franchement des plus faciles. Georgia State s’envole à Alabama dans deux semaines pour affronter le #1 Crimson Tide. Difficile de ne pas voir un bon vieux blowout en prévision pour ce match. En clair, la moindre amélioration sera bonne à prendre pour les Panthers cette saison. Après tout, on peut aussi apprendre en jouant contre plus fort que soi.

Conference USA

Le joueur de la semaine

RB Reggie Whatley (10 courses, 154 yards, 3 TD)

Un affrontement inter-conférence entre Middle Tennessee (3-1, 1-0 USA) et Florida Atlantic (1-3, 0-2 USA) dont les Blue Raiders sont sortis victorieux en prennant la tête de la partie et de la conférence USA. La principale raison de ce succès est la superbe performance et le record en carrière du junior RB Reggie Whatley qui a été gagner 154 yards en 10 courses pour marquer 3 TD. Le match s’est poursuivit en prolongation après une course de 64 yards de Whatley qui a placé Middle Tennessee devant 35-28. Mais WR Lucky Whitehead a su trouver la endzone à 3 secondes de la fin du match pour Florida Atlantic ! RB Reggie Whatley a inscrit ses 3 premiers TD de la saison samedi soir, après trois performances décevantes en début de saison.

K Chris Boswell, Rice

Le match de la semaine

Houston Cougars (3-1, 1-0 AAC) – 31
Rice Owls (1-2, 0-0 USA) – 26

Le Bayout Bucket Classic est un rivalry game que je ne loupe personnellement jamais, en bon fan de foot texan. Houston mène désormais la rivalité 28-11, suite à cette nouvelle victoire. Malgré un début difficile, les Cougars ont su revenir dans le match pour battre les Owls de Rice qui n’ont tout de même pas démérité. La performance du freshman QB John O’Korn (15/33, 281 yards, 3 TD, 1 INT) a été assez remarquée, pour sa première titularisation en remplacement de QB David Piland qui n’a pas joué à cause d’une commotion cérébrale. Le jeune garçon a bien tenu la baraque pour les Cougars, bien aidé par WR Deontay Greenberg. Le match a été plutôt serré tout du long, et a montré son lot d’actions plutôt insolites, comme cette onside kick incroyable de K Chris Boswell en coup du foulard dans le 4e quart-temps pour redonner le ballon à Rice mais qui n’a malheureusement pas pu concrétiser pour revenir au score. Les Owls avaient un début de saison hors-conférence assez difficile et leur bilan de 1-2 n’est donc pas franchement étonnant. Ils commencent leur match de conférence la semaine prochaine contre Florida Atlantic et on devrait donc voir plus de victoires pour le programme de Rice.

Focus…

UTEP Miners (1-2, 0-1 USA)

Deux défaites pour une seule victoire pour le programme de l’université Texas-El Paso dans ce début de saison. Ils ont perdu ce week-end face à leurs camarades texans d’UTSA (2-2, 1-0 USA). Il est vrai que rien ne brille réellement pour les Miners en 2013, même si la saison est encore longue. QB Jameill Showers et RB Aaron Jones mènent cette attaque comme ils peuvent, mais l’équipe n’a pas l’air d’avoir subi de gros changements dans l’état d’esprit, malgré l’arrivée du nouveau coach Sean Kugler, remplaçant de coach Mike Price qui avait passé 9 ans à UTEP. Le calendrier inter-conférence s’annonce tout de même difficile pour les Miners, qui ne doivent pas espérer de grandes choses cette saison. L’affrontement contre #10 Texas A&M (3-1, 0-1 SEC) sera plutôt drôle à regarder le 2 novembre car QB Jameill Showers sera opposé à son ancienne équipe et à son ancien coéquipier, QB Johnny Manziel.

Power Rankings

1. Fresno State Bulldogs (3-0, 1-0 MWC)
2. Northern Illiniois Huskies (3-0, 0-0 MAC)
3. Ball State Cardinals (3-1, 1-0 MAC)
4. Bowling Green Falcons (3-1, 1-0 MAC)
5. Ohio Bobcats (3-1, 0-0 MAC)
6. Arkansas State Red Wolves (2-2, 1-0 Sun Belt)
7. Boise State Broncos (2-2, 1-1 MWC)
8. Navy Midshipmen (2-0 Independents)
9. Brigham Young Cougars (1-2 Independants)
10. Utah State Aggies (2-2, 1-0 MWC)

Fan de football américain depuis bientôt 10 ans, et auteur sur The Blue Pennant depuis août 2013. Spécialisé et passionné avant tout par le football texan. Vous pouvez le suivre sur twitter : @nicolastbp et lui poser toutes les questions que vous souhaitez par mail à nicolasn@thebluepennant.com

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Week 11 : LSU fait chuter l’Empire, Minnesota gagne le respect, Clemson et Ohio State cartonnent

En s’imposant respectivement face à #3 Alabama et #4 Penn State, les Tigers de #2 LSU et les Golden Gophers de #17 Minnesota sont les grands vainqueurs de la semaine 11.

Publié

le

Crédit photo : Butch Dill-USA TODAY Sports

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 11 :

Le Match de la semaine

Auteur d’un match quasi-parfait ponctué par 3 passes de TD, QB Joe Burrow a été le grand artisan de la première victoire des Tigers de #2 LSU contre #3 Alabama depuis 2011.

QB Joe Burrow aurait pu s’écrouler sous la pression d’une équipe du Crimson Tide qui a tenté un comeback dans le 4ème quart-temps. Mais le quarterback de #2 LSU (9-0, 5-0 SEC) n’a jamais tremblé prenant ses responsabilités pour assurer une victoire qui fait des Tigers les favoris pour remporter le titre de division SEC West.

Car après avoir été mené 33-13 à la mi-temps, le Crimson Tide est revenu à moins d’un TD d’écart à trois reprises en 2ème mi-temps. En plein contrôle de ses moyens, QB Joe Burrow (31/39, 393 yards, 3 TD) a été sensationnel dans le 4ème quart-temps… comme il l’a été dès le coup d’envoi signant ainsi une victoire digne d’un futur vainqueur du trophée Heisman.

> Compte-rendu complet du match Alabama-LSU

WR Tyler Johnson, Minnesota (#6) – Crédit photo : Minnesota Golden Gophers Athletic Department

Résultats des équipes du Top 25

#1 Ohio State 73, Maryland 14

Privés des services d’un DE Chase Young suspendu, les Buckeyes de #1 Ohio State (9-0, 6-0 Big Ten) remportent une 9ème victoire en 2019 en accumulant 705 yards offensifs  et 40 first downs (!!!) face à des Terrapins de Maryland (3-7, 1-6 Big Ten) en plein déroute. Encore un match parfait pour QB Justin Fields (16/25, 200 yards, 3 TD et 1 TD au sol). RB JK Dobbins a également ajouté 2 TD. #1 Ohio State n’avait plus marqué autant de points dans un match de conférence Big Ten depuis… 1950 (83 contre Iowa).

#17 Minnesota 31, #4 Penn State 26

La folle aventure des Golden Gophers se poursuit : en s’imposant face aux Nittany Lions de #4 Penn State, #17 Minnesota préserve son invincibilité et remporte sa première victoire depuis 20 ans contre une équipe du Top 5. Au terme d’un match que les Golden Gophers semblaient parfaitement maitriser, il aura finalement fallu une interception de DB Jordan Howden dans son propre en-but pour que #17 Minnesota (9-0, 6-0 Big Ten) remporte une 9ème victoire en 9 matchs en 2019. #4 Penn State (8-1, 5-1 Big Ten) a payé cher ses erreurs. QB Sean Clifford a commis trois interceptions dont deux ont été suivies par des TDs des Golden Gophers. La 3ème a scellé le sort du match en faveur des locaux alors que les Nittany Lions étaient en excellente position pour réussir un improbable comeback.

> Compte-rendu complet du match Minnesota-Penn State

North Carolina State 10, #5 Clemson 55

Classés 5ème dans le premier classement du comité CFP de la saison, les Tigers de #5 Clemson (10-0, 7-0 ACC) ont souhaité de remettre les pendules à l’heure en démolissant le Wolfpack de North Carolina State (4-5, 1-4 ACC) pour mettre la main sur un 5ème titre de division ACC Atlantic consécutif. Les champions nationaux menaient déjà 42-0 à la mi-temps. 3 TD pour QB Trevor Lawrence (20/27, 276 yards, 3 TD) et 2 TD pour RB Travis Etienne (112 yards au sol, 2 TD) dans ce match.

#6 Georgia 27, Missouri 0

Les Bulldogs de #6 Georgia (8-1, 5-1 SEC) réussissent leur 3ème blanchissage de la saison en limitant une attaque de Missouri (5-4, 2-3 SEC) privée de QB Kelly Bryant et WR Johnathon Johnson à moins de 200 yards. Sans impressionner outre mesure, QB Jake Fromm (13/29, 173 yards, 2 TD) a réussi les deux TDs de la rencontre en se connectant avec le true freshman WR George Pickens (5 réceptions, 67 yards, 2 TD). WR Lawrence Cager a quitté le match sur blessure ce qui pourrait être une mauvaise nouvelle à une semaine du choc entre #6 Georgia et #11 Auburn. À noter que #6 Georgia est la seule équipe du pays en 2019 à ne pas encore avoir accordé de TD au sol.

CB Parnell Motley, Oklahoma (#11) – Crédit photo : Kevin Jairaj-USA TODAY Sports

#9 Oklahoma 42, Iowa State 41

Les Sooners de #9 Oklahoma se sauvent avec une victoire 42-41 remportée au terme d’un match que les Cyclones auraient pu gagner en réussissant une conversion à deux points à moins de 30 secondes de la fin. Coach Matt Campbell a tenté le pari : convertir à deux points un TD qui venait de ramener les Cyclones d’Iowa State à un point seulement d’une équipe de #9 Oklahoma tout proche de subir une 2ème défaite en 2 matchs. Mais CB Parnell Motley parvint à intercepter la passe de QB Brock Purdy (19/30, 282 yards, 5 TD) à 24 secondes du terme de la rencontre pour assurer une courte victoire à des Sooners qui avaient pourtant pris une large avance en début de match.

> Compte-rendu du match Oklahoma-Iowa State

#10 Florida 56, Vanderbilt 0

Les Gators ont eu du retard à l’allumage mais QB Kyle Trask (25/37, 363 yards, 3 TD, 2 INT) et #10 Florida (8-2, 5-2 SEC) ont passé la vitesse supérieure dans le 2ème quart-temps pour inscrire finalement un total de 56 points face à des Commodores de Vanderbilt (2-7, 1-5 SEC) totalement dépassés en défense (560 yards accordés). Le quarterback floridien a réussi son meilleur match en carrière et le meilleur match d’un quarterback des Gators depuis le dernier match de Tim Tebow.

Texas Christian 23, #12 Baylor 29 3OT

#12 Baylor (9-0, 6-0 Big 12) aura eu besoin d’un FG de 51 yards dans les dernières secondes pour prolonger le match en overtime avant que DB Grayland Arnold assure la victoire des Bears sur TCU (4-5, 2-4 Big 12) en interceptant QB Max Duggan (14/32, 140 yards, 1 TD, 3 INT). #12 Baylor a encore souffert offensivement (294 yards au total), QB Charlie Brewer (27/41, 195 yards, 2 TD, 1 INT) étant limité à moins de 200 yards dans les airs. Les Bears accueillent les Sooners de #9 Oklahoma dans une semaine.

#13 Wisconsin 24, #18 Iowa 22

Le quarterback vedette de #13 Wisconsin a réussi la meilleure performance de l’Histoire d’un running back des Badgers face à #18 Iowa en accumulant 250 yards au sol lors d’une victoire 24-22. RB Jonathan Taylor a accumulé 130 de ses 250 yards dans le 4ème quart-temps prenant le match à son compte à un moment où les Badgers en avaient le plus besoin. Le running back junior est ainsi devenu le premier joueur de la saison à réussir plus de 100 yards au sol contre les Hawkeyes.

> Compte-rendu complet du match Wisconsin-Iowa

WR Chase Claypool, Notre Dame (#83) – Crédit photo : Twitter/@NDFootball

Duke 7, #15 Notre Dame 38

Avec un total de 139 yards au sol, QB Ian Book (18/32, 181 yards, 4 TD) a réussi sa meilleure performance en carrière mais c’est par les airs qu’il a inscrit ses 4 TDs lors d’une facile victoire des Fighting Irish de #15 Notre Dame (7-2) face aux Blue Devils de Duke (4-5). C’est la première de l’Histoire qu’un quarterback des Fighting Irish réussit plus de 100 yards au sol et 4 TD à la passe dans un match.

Texas 27, #16 Kansas State 24

K Cameron Dicker a encore joué les héros pour les Longhorns ! Le kicker texan a réussi un FG de 26 yards sur le dernier jeu de la rencontre pour donner une victoire à une équipe de Texas (6-3, 4-2 Big 12) qui était menée 14-0 par #16 Kansas State (6-3, 3-3 Big 12) à la fin du 1er quart-temps. QB Sam Ehlinger (22/29, 263 yards, 2 TD) est habituellement celui qui sonne la charge pour les Longhorns mais avec ses 2 TD au sol réussis en 2ème mi-temps, c’est bien RB Keontay Ingram (139 yards au sol, 2 TD) qui a incarné la révolte de Longhorns toujours en course pour une place en finale de conférence Big 12.

Virginia Tech 36, #19 Wake Forest 17

Incapables d’imposer leur jeu au sol, les Demon Deacons de #19 Wake Forest (7-2, 3-2 ACC) s’inclinent lourdement face à des Hokies de Virginia Tech (6-3, 3-2 ACC) qui étaient pourtant menés 10-6 à la mi-temps avant d’inscrire 30 points au retour des vestiaires sous l’impulsion du sophomore QB Hendon Hooker (15/23, 242 yards) auteur d’un TD au sol. Le quarterback de #19 Wake Forest, Jamie Newman (16/35, 238 yards, 2 TD, 2 INT), n’a pas eu l’influence nécessaire pour contrer le momentum des Hokies.

Boise State vs Wyoming – Crédit photo : Field Level Media

#20 Cincinnati 48, Connecticut 3

Les Bearcats menaient déjà 38-0 à la mi-temps de ce match face à Connecticut (2-8, 0-6 AAC) totalement dominé par une équipe de #20 Cincinnati (8-1, 5-0 AAC) qui reste invaincue en match intra-conférence et qui devrait conserver sa position de meilleur programme du Group of Five en 2019. 2 TD à la passe pour QB Desmond Ridder (13/26, 136 yards) et 2 TD au sol pour RB Michael Warren II (60 yards au sol). 17ème défaite consécutive en match intra-conférence pour les Huskies.

#22 Boise State 20, Wyoming 17 OT

Encore privés des services du true freshman QB Hank Bachmeier, les Broncos de #22 Boise State (8-1, 5-0 MWC) ont souffert face à une solide équipe de Wyoming (6-3, 3-3 MWC) qui s’incline finalement en OT sur un FG de 37 yards manqué après avoir mené au score jusqu’à 5 minutes de la fin du match. Avec ce succès, #22 Boise State conserve toute ses chances de représenter le Group of Five dans un bowl du Nouvel An.

#25 Southern Methodist 59, East Carolina 51

Battus pour la première fois de la saison il y a une semaine, les Mustangs de #25 SMU (9-1, 5-1 AAC) ont retrouvé le chemin de la victoire lors d’un match ultra-offensif (1280 yards combinés !) que QB Shane Buechele (33/46, 414 yards, 5 TD, 1 INT) a su faire tourner en faveur des Texans. RB Xavier Jones (157 yards au sol, 3 TD) en a profité pour inscrire son 20ème TD de la saison battant ainsi le record détenu par la Légende Eric Dickerson depuis 1981. WR James Proche (SMU) termine la rencontre avec 14 réceptions pour 167 yards et 3 TD.

Autres résultats importants

Conférence ACC

Virginia 33, Georgia Tech 28
Boston College 31, Florida State 38
Miami 52, Louisville 27

Conférence Big Ten

Northwestern 22, Purdue 24
Michigan State 34, Illinois 37

Conférence Big 12

West Virginia 17, Texas Tech 38

Conférence Pac-12

Oregon State 7, Washington 19
Colorado 16, Stanford 13
Arizona State 26, USC 31
California 33, Washington State 20

Conférence SEC

Arkansas 19, Western Kentucky 45
Ole Miss 41, New Mexico State 3
Kentucky 13, Tennessee 17
South Carolina 15, Appalachian State 20

Conférence AAC

South Florida 7, Temple 17
Tulsa 34, Central Florida 31

Par ailleurs

Army 63, UMass 7
BYU 31, Liberty 24

L’image de la semaine

Highlights

Le TD de la semaine

LA réception de la semaine

LA réception de la semaine II

LA course de la semaine

LE TD défensif de la semaine

LE retour de punt de la semaine

LA stat’ de la semaine

Le #WTF de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 11ème semaine de la saison 2019, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Holton Ahlers (East Carolina), 32/42, 498 yards, 6 TD, 0 INT.
– QB Kedon Slovis (USC), 29/39, 432 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Tua Tagovailoa (Alabama), 21/40, 418 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Shane Buechele (SMU), 33/46, 414 yards, 5 TD, 1 INT.
– RB Jonathan Taylor (Wisconsin), 31 courses, 250 yards, 0 TD.
– RB Rakeem Boyd (Arkansas), 8 courses, 185 yards, 2 TD.
– WR Tyler Snead (East Carolina), 19 réceptions, 240 yards, 3 TD.
– WR Sam James (West Virginia), 14 réceptions, 223 yards, 0 TD.
– WR DeVonta Smith (Alabama), 7 réceptions, 213 yards, 2 TD.
– WR Rashod Bateman (Minnesota), 7 réceptions, 203 yards, 1 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Joe Burrow et LSU renversent Alabama, 46-41

Auteur d’un match quasi-parfait ponctué par 3 passes de TD, QB Joe Burrow a été le grand artisan de la première victoire des Tigers de #2 LSU contre #3 Alabama depuis 2011.

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Vasha Hunt

QB Joe Burrow aurait pu s’écrouler sous la pression d’une équipe du Crimson Tide qui a tenté un comeback dans le 4ème quart-temps. Mais le quarterback de #2 LSU (9-0, 5-0 SEC) n’a jamais tremblé prenant ses responsabilités pour assurer la première victoire des Tigers contre #3 Alabama (8-1, 5-1 SEC) depuis 2011.

Car après avoir été mené 33-13 à la mi-temps, le Crimson Tide est revenu à moins d’un TD d’écart à trois reprises en 2ème mi-temps. En plein contrôle de ses moyens, QB Joe Burrow (31/39, 393 yards, 3 TD) a été sensationnel dans le 4ème quart-temps… comme il l’a été dès le coup d’envoi signant ainsi une victoire digne d’un futur vainqueur du trophée Heisman.

Les Tigers ont profité d’un fumble commis par QB Tua Tagovaila (21/40, 418 yards, 4 TD, 1 INT) à l’entrée de l’en-but de #2 LSU pour prendre les commandes de la rencontre sur une réception de 33 yards de WR Ja’Marr Chase (6 réceptions, 140 yards, 1 TD). Les erreurs de #3 Alabama ont d’ailleurs marqué le début de match : un TD de 77 yards de WR Jaylen Waddle sur retour de punt n’a pas fait oublier que le Crimson Tide a débuté la rencontre avec 2 fumbles et 1 turnover on downs sur les trois premières possessions.

Embed from Getty Images

#2 LSU prendra ainsi une avance 16-7, puis 19-13 avant une fin de 2ème quart-temps totalement à l’avantage des Tigers. Un TD au sol de RB Clyde Edwards-Helaire (20 courses, 103 yards, 3 TD et 1 TD sur réception) sera suivi d’une interception de LB Patrick Queen sur une passe hasardeuse de QB Tua Tagovailoa. QB Joe Burrow se connectera immédiatement avec RB Clyde Edwards-Helaire pour un TD aérien de 13 yards.

33-13 à la mi-temps. Jamais #3 Alabama n’avait encaissé autant de points en première mi-temps depuis l’arrivée de Nick Saban à Tuscaloosa en 2007.

Il fallait s’attendre à une réaction du Crimson Tide. Et c’est ce qui s’est passé. CB Xavier McKinney a d’abord sacké QB Joe Burrow qui commit alors un fumble récupéré par les locaux. Puis, RB Najee Harris (19 courses, 146 yards, 1 TD et 1 TD sur réception) prit le match à son compte en pillonant la défense des Tigers avant d’inscrire un TD sur réception de 15 yards, puis un autre au sol de 14 yards. #3 Alabama revenait alors à seulement 6 points (33-27) d’une équipe de #2 LSU qui semblait vasciller.

QB Joe Burrow s’est alors montré exceptionnel réussissant big play après big play : des passes précises et des inspirations au sol qui prolongèrent la possession des Tigers. RB Clyde Edwards-Helaire sur une course de 5 yards porta le score à 39-27. Puis, le running back de #2 LSU inscrit son 4ème TD de l’après-midi sur une course de 7 yards pour redonner 12 points d’avance (46-34) au programme de Bâton-Rouge.

WR DeVonta Smith (7 réceptions, 213 yards, 2 TD) reduit l’écart à 5 points sur une réception spectaculaire de 85 yards mais WR Justin Jefferson récupéra le ballon sur l’onside kick qui suivit assurant ainsi la victoire 46-41 aux Tigers.

Sous les yeux du président américain Donald Trump venu assisté à ce match, les deux équipes ont donc offert un récital offensif (1110 yards combinés). On s’y attendait tant les deux attaques avaient impressionné depuis le début de la saison. Les nerfs d’acier de QB Joe Burrow dans un environnement hostile auront fait la différence offrant une première victoire à Ed Orgeron face à Nick Saban. Le quarterback de #2 LSU rejoint également Deshaun Watson (ex-Clemson) et Johnny Manziel (ex-Texas A&M) parmi les seuls quarterbacks à avoir réussi 350 yards à la passe et 50 yards au sol face au Crimson Tide de Nick Saban.

Handicapé par une cheville tout juste opéré il y a à peine trois semaines, QB Tua Tagovailoa a souffert en début de rencontre avant de démontrer tout son talent en 2ème mi-temps. Ce ne sera pas suffisant.

Avec ce succès, #2 LSU prend donc les commandes de la division SEC West et s’affirme comme un candidat sérieux au titre national. Les Tigers ont battu cinq adversaires classés dans le Top 10 au moment du coup d’envoi. Il est ainsi très probable que la troupe d’Ed Orgeron se retrouve #1 du pays mardi soir prochain.

Résumé du match en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Oklahoma se sauve de justesse face à Iowa State, 42-41

Les Sooners de #9 Oklahoma se sauvent avec une victoire 42-41 remportée au terme d’un match que les Cyclones auraient pu gagner en réussissant une conversion à deux points à moins de 30 secondes de la fin.

Publié

le

Crédit photo : Bryan Terry/The Oklahoman

Coach Matt Campbell a tenté le pari : convertir à deux points un TD qui ramenait les Cyclones d’Iowa State à un point seulement d’une équipe de #9 Oklahoma tout proche de subir une 2ème défaite en 2 matchs.

Mais CB Parnell Motley parvint à intercepter la passe de QB Brock Purdy (19/30, 282 yards, 5 TD) à 24 secondes du terme de la rencontre pour assurer une courte victoire à des Sooners qui avaient pourtant pris une large avance en début de match.

Car QB Jalen Hurts (18/26, 273 yards, 3 TD, 1 INT et 68 yards au sol, 2 TD) a encore fait son show en première mi-temps accumulant un total de 5 TD pour porter le score à 35-14. Les deux autres playmaker des Sooners, RB Kennedy Brooks (132 yards au sol, 1 TD) et WR CeeDee Lamb (8 réceptions, 167 yards, 2 TD), s’en sont également donnés à coeur joie. #9 Oklahoma avait encore le souvenir de la défaite subie face à Iowa State il y a deux ans et voulait clairement prendre une revanche.

Mais comme souvent cette saison, la défense des Sooners a baissé pavillon en 2ème mi-temps permettant à QB Brock Purdy d’inscrire 4 TD : un seul au sol et trois dans les airs à destination de WR Chase Allen, WR Sean Shaw Jr et TE Charlie Kolar.

Avec ce succès, #9 Oklahoma prolonge sa série de victoires au mois de novembre. Les Sooners ont gagné leurs 18 derniers matchs au mois de novembre. Les joueurs de coach Lincoln Riley se déplacent à #12 Baylor dans une semaine pour le Big Game de la week 12.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Jonathan Taylor et Wisconsin marchent sur Iowa, 24-22

Le quarterback vedette de #13 Wisconsin a réussi la meilleure performance de l’Histoire d’un running back des Badgers face à #18 Iowa en accumulant 250 yards au sol lors d’une victoire 24-22.

Publié

le

Crédit photo : Quinn Harris/Getty Images

RB Jonathan Taylor a accumulé 130 de ses 250 yards dans le 4ème quart-temps prenant le match à son compte à un moment où les Badgers en avaient le plus besoin. Le running back junior est ainsi devenu le premier joueur de la saison à réussir plus de 100 yards au sol contre les Hawkeyes.

Car après avoir pris une avance 21-6 en fin de 3ème quart-temps sur un TD sur réception de 27 yards de WR Quintez Cephus (5 réceptions, 94 yards, 1 TD), #13 Wisconsin (7-2, 4-2 Big Ten) a été contraint de stopper une tentative de comeback de la part d’une équipe de #18 Iowa (6-3, 3-3 Big Ten) qui a même eu l’opportunité d’égaliser le score en tentant une conversion à 2 points après avoir ramené le score à 24-22 suite à une fantastique passe de TD de 75 yards de QB Nathan Stanley (17/28, 208 yards, 2 TD) pour WR Tyrone Tracy Jr (5 réceptions, 130 yards, 1 TD).

Le quarterback des Hawkeyes a été stoppé sur la ligne d’en-but sur la conversion à deux points redonnant ainsi la possession aux Badgers avec deux points de retard. RB Jonathan Taylor enchaina alors les courses pour des 1st downs pour assurer une victoire 24-22 au programme de Madison.

Avec ce succès, #13 Wisconsin conserve le Heartland Trophy remis chaque année au vainqueur de ce Rivalry Game. Les Badgers ont remporté 6 des 7 derniers affrontements entre les deux équipes.

#13 Wisconsin peut encore remporter le titre de division Big Ten West. Il faudra s’imposer face à #17 Minnesota tout en espérant que les Golden Gophers s’inclinent face à #18 Iowa la semaine prochaine.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus