Suivez-nous sur

Preview

Preview 2015 : Conférence ACC

The Blue Pennant vous propose une présentation complète de la conférence ACC en prévision de la saison NCAA 2015.

Onze programmes de la conférence ACC ont participé à un bowl l’an passé dont deux lors des matchs du Nouvel An et un dans une des deux demi-finales nationales. Certes, la fiche de 4-7 dans ces rencontres n’a pas été spectaculaire mais cette omniprésence de l’ACC fait état de la bonne santé d’une conférence moribonde il y a quelques années.

La saison 2015 pourrait être celle d’un passage de témoin d’une génération de superstars à une autre. QB Jameis Winston (ex-Florida State), RB Duke Johnson (Miami) et DE Vic Beasley (ex-Clemson) sont partis chez les professionnels laissant à QB Deshaun Watson (Clemson), QB Justin Thomas (Georgia Tech) et CB Jalen Ramsey (Florida State) le soin de devenir « the faces of the league ».

Florida State de l’après Jameis Winston

13 des 14 programmes de la conférence ACC ont perdu au moins 2 matchs l’an dernier. Avec une fiche de 13-1, Florida State, invaincu en match de conférence, faisait exception. Les Seminoles viennent de réussir deux des meilleures saisons de l’Histoire du programme de Tallahassee : une fiche de 27-1, un titre national en 2013 et une participation aux playoffs en 2014. Coach Jimbo Fisher a ramené Florida State parmi l’élite du College Football mais il fera face à de gros défis en 2015. En attaque, QB Everett Golson ou QB Sean McGuire aura la lourde tâche de succéder au vainqueur du trophée Heisman 2013, QB Jameis Winston (#1 de la draft NFL 2015). Les départs de DE Mario Edwards et de DT Eddie Goldman et le manque de profondeur au poste de linebackers pourrait coûter cher à une défense qui a accordé 5.5 yards par jeu l’an passé. Toutefois, le talent est partout chez les Seminoles et un calendrier favorable en début de saison pourrait permettre aux jeunes pousses de gagner en expérience avant une dernière ligne droite périlleuse (matchs à Georgia Tech, à Clemson et à Florida).

SOMMAIRE
Champion en 2014 : Florida State.
Dates à retenir
7 septembre : Ohio State @ Virginia Tech.
19 septembre : Nebraska @ Miami.
3 octobre : Notre Dame @ Clemson.
10 octobre : Georgia Tech @ Clemson.
10 octobre : Miami @ Florida State.
24 octobre : Florida State @ Georgia Tech.
7 novembre : Florida State @ Clemson.
7 novembre : Duke @ North Carolina.
28 novembre : Georgia @ Georgia Tech.
28 novembre : Clemson @ South Carolina.
28 novembre : Florida State @ Florida.
Prédictions
Champion 2015 : Florida State.
MVP : QB Justin Thomas, Georgia Tech.
Meilleur joueur offensif : QB Deshaun Watson, Clemson.
Meilleur joueur défensif : CB Jalen Ramsey, Florida State.
Freshman de l’année : S Derwin James, Florida State.

Clemson fait sa mue

Avec une moyenne de 16.7 points accordés par match l’an passé, la défense de Clemson était l’une des meilleures du pays. Seul problème : 9  titulaires sont partis dont le phénoménal DE Vic Beasley. Bonne nouvelle pour le coordinateur défensif Brent Venables : les promotions de recrues des 3 dernières années devraient permettre de combler les trous. C’est surtout en attaque qu’il y a des points d’interrogation. Certes, les Tigers possèdent l’un des plus prometteurs quarterbacks du pays, le sophomore QB Deshaun Watson, et une talentueux groupe de receveurs mais le départ du populaire coordinateur offensif Chad Morris à SMU pourrait casser la dynamique des dernières années.

Incertitude et parité dans la division Coastal

L’incertitude et la parité règnent encore sur la division Coastal. Hormis Virginia et North Carolina, un ton en dessous, tous les programmes peuvent prétendre au titre de division. Avec le retour du « dual-threat » QB Justin Thomas et la présence d’une défense améliorée, Georgia Tech sera en course pour conserver le titre acquis en 2014 mais le calendrier infernal des Yellow Jackets pourrait ouvrir la voie à un programme comme Virginia Tech, qui peut compter sur la défense la plus complète de la conférence. Pour sa 5ème saison à Miami, coach Al Golden parviendra-t-il à redorer le blason des Hurricanes ? L’arrivée du coordinateur défensif Gene Chizik (champion national avec Auburn en 2010) pourra-t-elle améliorer une défense de North Carolina en déconfiture l’an passé ? Pittsburgh et Duke sont-ils suffisamment armés des deux côtés du ballon pour créer la surprise et remporter la division Coastal ? Réponse dans 5 mois.

Prédictions

Division Atlantic

QB Justin Thomas, Georgia Tech

1. Florida State Seminoles (13-1, 8-0 ACC en 2014)
L’écart se réduit entre les Seminoles et ses poursuivants. Avec un déplacement de Florida State à Death Valley pour affronter Clemson, le titre de division Atlantic des Noles sera en danger. Les pertes en attaque et en défense sont importantes pour coach Jimbo Fisher mais seul Alabama peut prétendre avoir connu de meilleurs recrutements que Florida State lors des 3 dernières saisons. L’arrivée de QB Everett Golson pour succéder à QB Jameis Winston pourrait stabiliser le poste de quarterback. Le talent est immense partout en attaque et même la suspension du sophomore RB Dalvin Cook pourrait n’avoir qu’un impact minime. Comme pour l’attaque, le talent est partout en défense, particulièrement au niveau du secondary. Les Seminoles ne seront peut-être pas invités pour les playoffs mais restent les favoris #1 pour le titre de conférence ACC.

2. Clemson Tigers (10-3, 6-2)
Les Tigers viennent de connaitre les 4 meilleures années de leur Histoire et l’équipe de coach Dabo Swinney semble assez armée (QB Deshaun Watson, RB Wayne Gallman, WR Artavis Scott, WR Mike Williams) pour défier offensivement les champions de conférence, Florida State, et ce, malgré le départ de son ex-mentor, l’ancien coordinateur offensif Chad Morris parti à SMU. La vraie question est : combien de temps faudra-t-il au coordinateur défensif Brent Venables pour remplacer les DE Vic Beasley, DE Corey Crawford, DT Grady Jarrett, Stephone Anthony et autre CB Garry Peters, tous partis au cours du printemps ?

3. North Carolina State Wolfpack (8-5, 3-5)
Pour la seconde saison de coach Dave Doeren sur le campus de Raleigh (Caroline du Nord), le Wolfpack a fait un bond de 5 victoires, en grande partie grâce à l’éclosion du senior QB Jacoby Brissett. Le duo de running backs composé de RB Shadrach Thornton et RB Matt Dayes est l’un des meilleurs de la conférence ACC. L’inquiétude est plutôt en défense (31.3 points accordés par match en 2014). Avec un calendrier hors-conférence facile, North Carolina State pourrait atteindre les 9 victoires en 2015.

4. Louisville Cardinals (9-4, 5-3)
La première saison dans l’ACC des Cardinals fût un succès (3 de leurs 4 défaites le furent contre 3 équipes du top 15 final : Florida State, Georgia et Clemson). Connu pour ses talents de stratège offensif, coach Bobby Petrino misera paradoxalement sur sa défense malgré les départs de S Gerod Holliman et de LB Lorenzo Mauldin. L’ancien joueur de TCU, DE Devonte Fields, apportera une force de frappe sur le pass-rush. Avec une incertitude pour démarrer la saison au poste de quarterback, Louisville peut difficilement envisager faire mieux que l’an passé.

QB Deshaun Watson, Clemson

5. Boston College Eagles (8-5, 3-5)
Les Eagles ont perdu leur leader offensif QB Tyler Murphy mais coach Steve Addazio a la capacité de tirer le meilleur de son groupe en modifiant son système afin d’exploiter au mieux ses aptitudes intrinsèques. Le « dual-threat » QB Darius Wade est prometteur mais il sera protégé par une ligne offensive totalement renouvelée et inexpérimentée. Le coordinateur défensif Don Brown et son système agressif ont fait des Eagles la 2ème meilleure défense contre la course du pays en 2014 et les leaders LB Steven Daniels et NT Connor Wujciak sont de retour cette saison. Une participation à un 3ème bowl consécutif ?

6. Syracuse Orange (3-9, 1-7)
Année critique pour coach Scott Shafer. Après une solide première saison en 2013 (7-6), la campagne 2014 a été marquée par une nette régression (3-9). Certes, les nombreuses blessures n’ont pas aidé. Avec le retour de blessure de QB Terrel Hunt et du receveurs WR Ashton Broyld, l’attaque devrait être capable de mieux faire que les 17 petits points inscrits en moyenne par match lors des 5 dernières rencontres de 2014. Pas de bowl en 2015 pourrait signifier le départ forcé du coach des Orangemen.

7. Wake Forest Demon Deacons (3-9, 1-7)
Pour sa première saison à Wake Forest, coach Dave Clawson a hérité l’an passé d’un groupe de joueurs meurtris. Il faudra du temps aux Demon Deacons pour se reconstruire. La perte de CB Kevin Johnson, parti pour la NFL, laisse un trou béant dans la défense. L’attaque peut compter sur le développement de QB John Wolford mais sans une nette amélioration de la ligne offensive, le programme de Winston-Salem (Caroline du Nord) a peu de chance de faire mieux qu’en 2014.

Division Coastal

1. Virginia Tech (7-6, 3-5 en 2014)
Avantagés par un calendrier favorable et le retour de 13 titulaires, les Hokies du légendaire coach Frank Beamer débuteront la saison avec la meilleure défense de la division Atlantic. Cette dernière peut compter sur les services de DL Luther Maddy et d’un formidable duo de cornerbacks, CB Brandon Facyson / CB Kendall Fuller. Certes, il aura fallu attendre une ultime victoire face à Virginia en 2014 pour s’assurer une place dans un bowl pour une 21ème année consécutive mais la progression de QB Michael Brewer et la présence de playmakers offensifs au fort potentiel pourrait faire la différence afin de remporter un premier titre de division Coastal depuis 2011.

2. Georgia Tech Yellow Jackets (11-3, 6-2)
Égaré au milieu de la division Atlantic depuis le début des années 2000, les Yellow Jackets et leur attaque « triple-option » ont tout renversé sur leur passage l’an dernier grâce à l’éclosion du junior QB Justin Thomas (18 TDs au sol et 8 à la passe). Le groupe de running backs et la ligne offensive est en reconstruction. Pas une mince affaire pour un système aussi exigeant que celui de la « triple-option ». L’opportuniste défense (29 turnovers forcés) est de retour quasiment au complet. Un calendrier infernal (matchs à Notre Dame, à Duke, à Clemson, contre Florida State et à Georgia) pourrait empêcher Georgia Tech de conserver son titre de division.

RB James Conner, Pittsburgh

3. Pittsburgh Panthers (6-7, 4-4)
L’ancien coordinateur défensif de Michigan State, coach Pat Narduzzi, débarque à Pittsburgh (le 4ème coach en 6 saisons). Le besoin de stabilité se fait sentir pour un programme qui a perdu 5 matchs par moins de 5 points en 2014. Ainsi, une légère amélioration en défense pourrait faire des Panthers l’équipe surprise de 2015 d’autant qu’offensivement, ils ont tout en place pour exploser avec la présence de QB Chad Voytik et des potentiels All-American RB James Conner et WR Tyler Boyd.

4. Duke Blue Devils (9-4, 5-3)
Les 19 victoires accumulés en 2013 et 2014 représentent la meilleure performance des Blue Devils de leur Histoire. Coach David Cutcliffe a fait un travail extraordinaire. Cependant, les départs de QB Anthony Boone et de WR Jamison Crowder pourraient signifier la fin d’une génération dorée. Avec la présence de RB Shaquille Powell, le jeu au sol sera surement le fer de lance de l’attaque en 2015. La défense a conservé ses leaders, LB Kelby Brown, DB DeVon Edwards et S Jeremy Cash.

5. Miami Hurricanes (6-7, 3-5)
Une fiche de 16-16 en match de conférence en 4 années de présence à Miami n’est pas suffisant pour coach Al Golden. Malgré leur notoriété dans le monde du College Football, les Hurricanes n’ont jamais participé au ACC Championship Game et n’ont plus terminé une saison dans l’AP Top 25 depuis… 2009. Une éternité. Le départ de RB Duke Johnson fait mal mais l’attaque peut construire autour du sophomore QB Brad Kaaya avec des joueurs comme RB Joe Yearby et WR Stacy Coley. L’incapacité de la défense à stopper les adversaires sur les 3rd downs et dans la end-zone a coûté cher l’an dernier. De plus, le manque de talent dans la relève en défense inquiète.

6. North Carolina Tar Heels (6-7, 4-4)
Depuis la première saison de coach Larry Fedora, les Tar Heels n’ont fait que régresser. Les difficultés ont été particulièrement importantes en défense (39 points accordés en moyenne par match en 2014) ce qui a poussé l’arrivée du coordinateur défensif Gene Chizik (ex-Auburn). L’explosif QB Marquise Williams et une ligne offensive expérimentée suffiront-ils à faire de North Carolina un prétendant au titre de division ? Pas sûr.

7. Virginia Cavaliers (5-7, 3-5)
En 2015, ça passe ou ça casse pour coach Mike London. Une seule saison gagnante sur ses cinq à Charlottesville (Virginie). Pas suffisant. Pourtant, le talent ne manque pas à Virginia mais le manque de punch en attaque et de coûteux turnovers ont creusé la tombe des Cavaliers ces dernières saisons. Et dire que Oregon et Florida State sont au programmes des Cavaliers en 2015…

 

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview