Suivez-nous

Florida State Seminoles

Preview 2015 : Florida State Seminoles

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Seminoles de Florida State en prévision de la saison de College Football 2015.

Publié

le

L’ère QB Jameis Winston est terminée. Le redshirt sophomore vedette des Seminoles a quitté le campus de Tallahassee (Floride) pour la NFL après deux saisons exceptionnelles marquées par une fiche de 28-1, deux titres de champion ACC, un titre de champion national… et quelques scandales hors-terrain.

Remplacer le vainqueur du trophée Heisman 2013 sera le plus gros défi de coach Jimbo Fisher lors de cette campagne 2015. Alors que tout indiquait que le junior QB Sean McGuire serait son successeur, l’ancien quarterback vedette des Fighting Irish, QB Everett Golson, a annoncé son transfert à Florida State après avoir obtenu son diplôme à Notre Dame.

Mais les Seminoles ont d’autres trous à combler que celui laissé par QB Jameis Winston. La ligne offensive est en reconstruction (4 titulaires partis) et plusieurs playmakers en attaque (RB Karlos Williams, WR Rashad Greene, TE Nick O’Leary) et en défense (DL Mario Edwards, DL Eddie Goldman, CB Ronald Darby, CB P.J. Williams) ont également fait leurs valises pour la NFL.

Toutefois, grâce à trois formidables recrutements successifs, la talent est partout. Seule l’expérience manque. 28 ex-Noles ont été draftés depuis 3 ans. Ça laisse forcément des traces. Avec des déplacements à Georgia Tech et Clemson en 2015, un 4ème titre de conférence ACC consécutif serait un exploit. Une participation aux playoffs passera pourtant forcément par là.

FLORIDA STATE SEMINOLES
ACC Atlantic
En 2014 : 
13-1, 8-0 ACC, battu lors du Rose Bowl par Oregon 59-20.
Head Coach : Jimbo Fisher, 6ème année (58-11) – Résultats en carrière: 58-11.
Coordinateur Offensif : 
Lawrence Dawsey, Randy Sanders.
Coordinateur Défensif : 
Charles Kelly.
Titulaires de retour : 4 en attaque, 7 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : QB Jameis Winston, RB Karlos Williams, WR Rashad Greene, WR Christian Green, TE Nick O’Leary, OG Josue Mathias, OT Cameron Erving, OG Tre Jackson, DL Mario Edwards, DL Eddie Goldman, CB Ronald Darby, CB P.J. Williams.
Joueurs à suivre : QB Everett Golson, RB Dalvin Cook, WR Travis Rudolph, DT Derrick Mitchell, LB Terrance Smith, CB Jalen Ramsey.

Attaque : C’est une attaque en chantier qui va débuter la saison 2015. Exit 7 titulaires dont la quasi-totalité de la ligne offensive. Plus de QB Jameis Winston et de WR Rashad Greene. Le vainqueur du Mackey Award, TE Nick O’Leary, est lui aussi parti. Ce qu’il reste de cette attaque des Seminoles est un groupe de jeunes joueurs au talent fou qui a tout à prouver.

Le MVP du dernier ACC Championship Game, le sophomore RB Dalvin Cook (1008 yards au sol en 2014), explosif lors des 7 derniers matchs de la saison 2014, devait être la bougie d’allumage du système offensif mais sa suspension pour une durée indéterminée suite à l’agression d’une femme à la sortie d’un bar, pourrait l’écarter des terrains pour une longue période. La charge du jeu au sol devrait ainsi revenir à l’ancienne recrue vedette, le redshirt junior RB Mario Pender (206 yards au sol, 4 TDs en 2014), à moins que le true freshman RB Jacques Patrick (près de 8000 yards au sol et 103 TDs au lycée), auteur d’un excellent spring game, ne lui soit préféré.

Ces running-backs talentueux pourraient souffrir de l’inexpérience d’une ligne offensive composée de 4 nouveaux-venus. Seul le sophomore LT Roderick Johnson est de retour. Les deux anciens joueurs de Junior College, LG Kareem Are et RT Chad Mavety, seront alignés aux côtés des inexpérimentés C Alec Eberle et RG Wilson Bell. Malgré cette situation, coach Jimbo Fisher s’est dit satisfait de la progression de cette unité au cours du printemps.

RB Dalvin Cook, Florida State

Le jeu au sol pourrait aussi passer par le poste de quarterback. S’il devra gagner sa place au terme du fall camp, le senior QB Everett Golson (3445 yards à la passe, 29 TDs, 14 INTs et 283 yards au sol, 8 TDs en 2014), sera probablement titularisé en septembre, QB Sean McGuire et QB John Franklin III devant se contenter du rôle de backup. Capable de gagner des yards au sol, QB Everett Golson pourrait enlever de la pression sur les running-backs. Du côté du jeu aérien, il devra mieux protéger le ballon que lors de sa dernières année à Notre Dame (22 turnovers en 2014).

Certes, Florida State a perdu WR Kelvin Benjamin et WR Rashad Greene lors des deux dernières saisons mais les Seminoles seront toujours compétitifs au niveau des receveurs avec l’éclosion annoncée des sophomores WR Travis Rudolph (38 réceptions, 555 yards et 4 TDs en 2014), WR Ermon Lane (13 réceptions, 267 yards et 1 TD en 2014) et WR Ja’Vonn Harrison, et la présence des juniors WR Jesus Wilson (42 réceptions, 527 yards, 4 TDs en 2014) et WR Kermit Whitfield.

Défense : Malgré la perte pour la NFL de deux juniors titulaires (DL Mario Edwards et DL Eddie Goldman), Florida State conserve une profondeur exceptionnelle dans les tranchées. Le senior NT Nile Lawrence-Sample fait son retour après avoir manqué la quasi-intégralité de la dernière saison à cause d’une blessure à la poitrine. 5 autres joueurs de ligne défensive ont une expérience au niveau élite dont DE DeMarcus Walker (38 plaquages, 1 sack en 2014), DE Chris Casher (28 plaquages en 2014), DE Jacob Pugh et DT Derrick Mitchell (20 plaquages en 2014). Pourtant, ce groupe aura la tâche de faire beaucoup mieux que l’an dernier sur le pass-rush : les Seminoles ont terminé bon dernier de la conférence ACC avec 17 sacks seulement.

CB Jalen Ramsey, Florida State

Deux seniors expérimentés, tous deux All-ACC, seront titulaires aux postes de linebackers : le run stuffer LB Reggie Northrup (122 plaquages en 2014) et le polyvalent LB Terrance Smith (87 plaquages, 2 interceptions en 2014).

Malgré les pertes de RB Ronald Darby et DB P.J. Williams, le secondary reste l’un des tous meilleurs du pays. Coach Jimbo Fisher a décidé de repositionner la superstar CB Jalen Ramsey (79 plaquages, 3 sacks et 2 interceptions) de son poste de STAR à celui, plus naturel, de cornerback. La vie sera dure pour les receveurs #1 adverses. Si le senior SS Tyler Hunter (65 plaquages, 1 sack, 1 interception en 2014) et le rapide junior FS Nate Andrews (93 plaquages, 3 interceptions en 2014) devraient débuter la saison comme safeties titulaires, le prometteur freshman S Darwin James pourrait rapidement faire sa place. Le talentueux sophomore DB Trey Marshall devrait reprendre le poste hybride de STAR laissé vacant par CB Jalen Ramsey au sein d’une défense 4-2-5 qui sera la force des Noles en 2015.

Equipes spéciales : Le junior K Roberto Aguayo, vainqueur du Lou Groza Award en 2013 lors de sa saison freshman, a réussi 48 de ses 52 tentatives de FG. Une légende vivante. Le senior P Cason Beatty a manqué de constance (41.0 yards par punt en 2014). Florida State a montré des lacunes sur les retours de coup de pied en 2014 (moins de 20 yards en moyenne sur les retours de kick).

Conclusion : Les attentes restent élevés du côté de Tallahassee pour un programme qui a remporté 39 matchs depuis trois ans et qui est resté invaincu pendant 29 rencontres avant une chute vertigineuse lors du dernier Rose Bowl. Ces jeunes Seminoles version 2015 aura besoin de temps pour gagner en expérience et les deux matchs à Georgia Tech (24 octobre) et Clemson (7 novembre) nous en diront beaucoup sur le niveau réel du programme dirigé par coach Jimbo Fisher. Avec la présence d’un QB Everett Golson version 2012 et d’une défense retrouvée, Florida State peut atteindre le plateau des 10 victoires. Un 4ème titre consécutif de conférence ACC serait un formidable accomplissement.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Florida State Seminoles

Le légendaire Bobby Bowden est décédé

Considéré comme une Légende à Florida State et comme l’un des plus grands coachs de l’Histoire du College Football, Bobby Bowden est décédé, dimanche 8 aout, à l’âge de 91 ans.

Publié

le

Le légendaire et folklorique Bobby Bowden, qui a fait des Seminoles de Florida State l’une des dynasties les plus prestigieuses de l’Histoire du College Football en remportant notamment deux titres de champion national en 1993 et 1999, est décédé à l’âge de 91 ans.

L’information tant redoutée depuis quelques jours a été confirmée par son fils, Terry Bowden. L’ancien head coach qui a remporté 377 victoires à la tête des Noles entre 1976 et 2009, s’est éteint « en paix » dimanche matin. Il souffrait d’un cancer du pancréas incurable.

Dans un message bouleversant, Bobby Bowden avait annoncé, le 21 juillet dernier, que son cancer était en phase terminale. Il avait déjà été traité pour un cancer de la prostate il y a une dizaine d’années.

« J’ai toujours essayé de servir le dessein de Dieu tout au long de ma vie, sur et en dehors du terrain, et je suis préparé pour ce qui va arriver. Ma femme, Ann, et notre famille ont été la plus grande bénédiction de ma vie… Je suis en paix. » – Bobby Bowden, ancien head coach de Florida State.

Bobby Bowden était adoré par les fans de Florida State mais également respecté de ses pairs et tout au long de sa vie, il a été l’une des stars les plus accessibles du football universitaire. Par exemple, le numéro de téléphone de son domicile a été pendant longtemps inscrit dans l’annuaire téléphonique de la ville de Tallahassee (Floride).

Reconnu pour son esprit vif et son charme si caractéristique du Sud des États-Unis, Bobby Bowden a remporté 377 victoires au cours de ses 40 ans d’une carrière qui l’a vu passer par la petite fac de Samford (1959-62) – son alma mater, alors connue sous le nom de Howard College -, puis par West Virginia(1966-75) et enfin par Florida State (1976-2009).

C’est véritablement en Floride qu’il va connaitre ses années de gloire et la consécration. Son bilan en 34 saisons passées sur le campus de Tallahassee ? 315-98-4 ! Il y a d’ailleurs remporté 12 titres de champion de conférence ACC et deux titres de champion national, en 1993 et 1999.

Bobby Bowden a pris sa retraite au terme de la saison 2009 lors d’une victoire au Gator Bowl contre West Virginia au cours de la 28ème participation consécutive à un bowl de Florida State, une victoire qui lui a alors assuré une 33ème saison consécutive avec un bilan positif. Irréel. Cependant, un mois après sa démission, la NCAA a privé Florida State de ses victoires dans 10 sports différents dont le football en raison d’un scandale de tricherie académique en 2006 et 2007 impliquant 61 athlètes.

Seul Joe Paterno de Penn State a remporté plus de matchs (409) en tant que coach principal au sein de l’élite du College Football.

Bobby Bowden a remporté le titre de champion national en 1993 avec QB Charlie Ward, vainqueur du trophée Heisman, à la tête de son attaque. Six ans plus tard, c’est un autre vainqueur du trophée Heisman, QB Chris Weinke, qui lui donnera son second titre de champion national.

Né le 8 novembre 1929 à Birmingham, en Alabama, Robert Cleckler Bowden a vaincu la fièvre rhumatismale lorsqu’il était enfant ce qui l’a obligé à être alité pendant de nombreux mois mais qui ne l’a pas empêché de devenir le quarterback du lycée Woodlawn High School de Birmingham avec pour rêve de jouer pour le Crimson Tide. Il a d’ailleurs fréquenté l’université Alabama pendant un semestre avant de retourner dans sa ville natale pour se marier avec l’amour de sa vie, Ann, avec qui il est resté pendant 72 ans (à l’époque, Alabama interdisait au freshman de se marier).

Bobby Bowden a littéralement construit le programme de Florida State qui était plus que moribond avant son arrivée, en 1976. Très rapidement, il a composé le calendrier de son équipe en essayant d’y ajouter chaque saison les adversaires les plus coriaces qu’il pouvait trouver, et il les jouait n’importe où, généralement dans leur stade. Ainsi, il a été surnommé le « King of the Road », en 1981, après avoir disputé des matchs consécutifs à l’extérieur à Nebraska, à Ohio State, à Notre Dame, à Pittsburgh et à LSU – et en avoir remporté trois sur cinq.

Au cours de sa carrière à Tallahassee, Florida State a remporté des matchs dans plusieurs des stades les plus hostiles du pays, notamment à Michigan, à USC et, bien sûr, chez ses rivaux de Florida et de Miami. En 1987, son équipe a écrasé le champion de la Big Ten, Michigan State, à East Lansing, sur le score de 31-3. Les Seminoles ont également donné une leçon de football au champion sortant de la SEC, Auburn, en allant s’impoer 34-6 au Jordan-Hare Stadium.

Bobby Bowden a marqué l’Histoire du College Football en réussissant notamment l’exploit de terminer la saison dans le Top 5 de l’AP Poll final pendant 14 années consécutives (1987-2000).

Lire la suite

Florida State Seminoles

Les débuts prometteurs de QB McKenzie Milton à Florida State

Tous les yeux étaient rivés sur lui lors du Garnet & Gold Game des Seminoles de Florida State et le senior QB McKenzie Milton n’a pas déçu pour son premier match sous le maillot des Noles.

Publié

le

Crédit photo : USA Today Sports

Certains diront qu’il ne s’agissait que d’un Spring Game, ces matchs d’entrainement destinés à célébrer la fin des spring practices tout en effectuant quelques répétitions des systèmes appris pendant trois semaines. Oui, les contacts étaient réduits mais pour QB McKenzie Milton, le test était bien grandeur nature.

Deux ans après sa terrible blessure subie lors du dernier match de la saison régulière 2018, l’ancien quarterback titulaire des Knights de UCF a retrouvé le chemin des terrains. C’est déjà une grande victoire pour celui qui a failli perdre sa jambe et dont les médecins ne lui garantissaient pas de pouvoir rejouer au football un jour.

En annonçant son départ du campus d’Orlando (Floride) pour celui de Tallahassee (Floride), QB McKenzie Milton a rejoint une quarterback room des Seminoles plutôt déjà bien fournie en talent même si son expérience en faisait immédiatement un candidat crédible pour le poste de titulaire. Certes, QB Travis Jordan s’est montré électrisant lors de certains matchs de la saison dernière démontrant un mix intéressant de robustesse athlétique et de puissance de bras mais l’inconstance de ses performances et sa tendance à disparaître pendant les matchs ont parfois inquiété toute la Noles Nation. C’est pourquoi les deux joueurs de 2ème année, QB Tate Rodemaker et l’ancien prospect 4-étoiles QB Chubba Purdy, frappent également à la porte.

QB McKenzie Milton se devait de réussir sa première sortie avec FSU afin de rassurer tout le monde sur ses capacités à retrouver son niveau d’avant sa blessure donnant ainsi une option supplémentaire à coach Mike Norvell. Opération réussie pour le quarterback senior.

Bien qu’il ait connu des hauts et des bas lors des spring practices, il a été plutôt convaincant lors de ce Garnet & Gold Game. Deux premiers drives parfaitement exécutés marqués notamment deux passes longues et précises à destination des freshmen WR Malik McClain et WR Joshua Burrell.

Deux TDs à la clé et sans quelques drops de ses receveurs, sa ligne de statistiques (6 sur 11, 96 yards, 1 TD) aurait été bien meilleure.

Mais plus que ces chiffres, qui ne correspondent finalement qu’à un bout de match, c’est l’attitude de QB McKenzie Milton qui a impressionné. Très à l’aise dans la pocket, il n’a pas hésité à prendre appui sur sa jambe droite et semble même avoir retrouvé toute sa mobilité et certaines de ses aptitudes athlétiques qui en faisaient l’un des quarterbacks les plus dynamiques du College Football en 2017 et 2018. On l’a notamment vu sortir de la pocket pour aller chercher un 1er down sur une course de 14 yards.

Une première sortie très encourageante qui ne lui garantit rien mais qui lui donnera surement le plein de confiance au moment du coup d’envoi du Fall Camp d’aout prochain. Il lui faudra alors démontrer qu’il a acquis le système de jeu et qu’il est capable physiquement de mener l’attaque des Seminoles sur 60 minutes de jeu.

La compétition avec Jordan Travis est lancée

8 sur 14 pour 115 yards et 1 TD : QB Jordan Travis a conclu en beauté un camp d’entrainement de printemps très prometteur pour celui qui s’est imposé comme le quarterback titulaire des Noles en 2020. Premier QB lancé dans l’arène lors de ce spring game, il a tout de suite montré son meilleur visage se connectant avec WR Malik McClain (révélation de ce Garnet & Gold Game) pour un TD longue distance de 44 yards après s’être extirpé de la pression défensive. Un classique.

Comme on l’a souvent vu faire l’an dernier, il a également régulièrement pris l’avantage sur les défenseurs adverses lorsqu’il est sorti de la pocket grâce à ses changements de direction implacables et à sa vitesse au-dessus de la moyenne.

QB Jordan Travis, Florida State Seminoles – Crédit photo : FSU Athletics

QB Tate Rodemaker n’a pas semblé à son aise tout au long de ces trois semaines d’entrainement et sa passe interceptée par CB Kevin Knowles sur son premier drive n’a pas vraiment en sa faveur. Toujours en convalescence de sa blessure de l’épaule, QB Chubba Purdy n’a pas pris part aux spring practices et ne fera son retour avec les Seminoles que l’été prochain. Il devra être très dominant lors du Fall Camp pour dépasser QB Jordan Travis et QB McKenzie Milton qui semblent avoir pris une certaine avance dans la course au poste de quarterback titulaire pour le premier match de la saison 2021… face aux Fighting Irish de Notre Dame !

Lire la suite

Florida State Seminoles

McKenzie Milton va reprendre l’entrainement

Récemment transféré de Central Florida à Florida State, le quarterback junior McKenzie Milton participera aux spring practices des Seminoles deux ans après sa terrible blessure du genou droit.

Publié

le

Crédit photo : Jason Beede, 247Sports

Le coach des Seminoles, Mike Norvell, l’a confirmé : Florida State ouvrira donc ses entrainements de printemps, mardi 6 mars, avec l’ajout de l’un des quarterbacks les plus doués de sa génération.

QB McKenzie Milton était considéré comme l’un des meilleurs joueurs du pays lors des saisons 2017 et 2018 terminant notamment dans le Top 10 du vote pour le trophée Heisman ces deux années.

Auteur de 8683 yards à la passe et 1078 yards au sol pour un total de 92 TDs réussis en deux saisons, il a également été nommé meilleur joueur offensif de la conférence American Athletic (AAC) à deux reprises.

Tout a basculé à la fin de la saison 2018 lorsqu’il a subi une terrible blessure du genou droit lors d’un plaquage subi face à South Florida lui causant de graves dommages aux nerfs et à une artère.

Crédit photo : Monica Herndon, Tampa Bay Times

Depuis ce terrible accident, QB McKenzie Milton n’a plus refoulé la pelouse d’un terrain de football en match officiel. Il a prit part à quelques entrainements des Knights de Central Florida avec la « scout team ». Son successeur à UCF, QB Dillon Gabriel, s’est révélé parmi les meilleurs quarterbacks du pays forçant ainsi l’ancien prodige de l’équipe d’Orlando (Floride) à faire ses valises en direction de Florida State.

Arrivé à Tallahassee en janvier dernier, QB McKenzie Milton a participé à toutes les séances de conditionnement physique mais il attendait toujours d’obtenir le « Go » de la part du staff médical des Seminoles afin de pouvoir se joindre officiellement à l’équipe pour les spring practices. C’est chose faite.

Son arrivée chez les Noles a apporté une certaine expérience à un groupe de quarterback qui ne compte que 8 titularisations en carrière.

Lire la suite

Florida State Seminoles

QB McKenzie Milton transféré de UCF à Florida State

Écarté des terrains de football depuis deux ans en raison d’une grave blessure du genou, le prodigieux QB McKenzie Milton quitte Orlando mais reste en Floride pour poursuivre sa carrière NCAA.

Publié

le

Crédit photo : Orlando Centinel

Quelques jours après avoir annoncé son départ du programme de Central Florida, le meilleur joueur offensif de la conférence American 2017 et 2018 est passé par Twitter pour communiquer sa prochaine destination.

Une image photoshopée et une simple mention « Committed ».

QB McKenzie Milton a terminé dans le Top 10 lors des votes pour le trophée Heisman 2017 et 2018 après avoir mené son équipe des Knights à deux saisons consécutives sans la moindre défaite et à une victoire face à Auburn lors du Peach Bowl 2018.

Lors du dernier match de la saison régulière 2018, il a subi une terrible blessure à la jambe droite lui causant des dommages importants à des ligaments, des nerfs et à une artère.

Il n’a plus rejoué depuis ce terrible accident laissant sa place à QB Dillon Gabriel qui s’est révélé l’un des quarterbacks les plus prometteurs du pays.

QB McKenzie Milton quitte donc Central Florida après avoir accumulé 8683 yards à la passe pour 72 TDs et 22 INTs, et 1078 yards au sol pour 20 TDs.

Lire la suite
Publicité

Preview 2020

Previewil y a 11 mois

Preview 2020 : Ohio State Buckeyes

Menés par un candidat au trophée Heisman, QB Justin Fields, et une attaque de feu, ces Buckeyes d'Ohio State sont-ils...

Previewil y a 11 mois

Preview 2020 : Michigan Wolverines

Un effectif rajeuni, de nouveaux leaders en défense et un nouveau quarterback titulaire : les Wolverines sont-ils suffisamment armés pour...

Previewil y a 11 mois

Preview 2020 : Wisconsin Badgers

Wisconsin a tourné la page "Jonathan Taylor" mais les Badgers sauront-ils préserver leur suprématie sur la division Big Ten West...

Previewil y a 1 an

Preview 2020 : Alabama à la reconquête de la SEC

Diminués par le départ de la quasi-totalité de ses titulaires, les Tigers de LSU remettent en jeu un titre de...

Previewil y a 1 an

Preview 2020 : la fin de l’hégémonie d’Oklahoma sur la Big 12 ?

Avec la montée en puissance de Texas, d'Iowa State et d'Oklahoma State, la série de 5 titres de champion de...

Previewil y a 1 an

Preview 2020 : Clemson accentue sa domination sur la conférence ACC

Champion de conférence en titre, Clemson a imposé sa suprématie sur l'ACC depuis 5 ans. Est-ce que finalement Notre Dame...

Previewil y a 1 an

Preview 2020 : Commander-in-Chief’s Trophy

Air Force et Navy ont bouclé la saison 2019 dans le Top 25 mais les Falcons et les Midshipmen ont...

Previewil y a 1 an

Preview 2020 : Texas A&M Aggies

Pour sa 4ème saison à la tête des Aggies, QB Kellen Mond possède tous les playmakers autour de lui pour...

Previewil y a 1 an

Preview 2020 : LSU Tigers

LSU a tourné la page de la fabuleuse saison dernière mais ces Tigers version 2020 désormais menés par QB Myles...

Previewil y a 1 an

Preview 2020 : Alabama Crimson Tide

Écarté des playoffs en 2019 et pillé par la NFL au printemps, le Crimson Tide d'Alabama reste la référence dans...

Articles les plus lus