Suivez-nous sur

Bowls

CFB Playoff – Orange Bowl 2015 : Clemson 37, Oklahoma 17

Malgré la perte de leur leader défensif en tout début de match, les Tigers de #1 Clemson ont pu compter sur les exploits de QB Deshaun Watson pour s’assurer un billet pour la finale nationale en remportant l’Orange Bowl face aux Sooners de #4 Oklahoma sur le score de 37-17.

Crédit photo :John David Mercer-USA TODAY Sports

CFB Playoff – Orange Bowl 2015 : Clemson 37, Oklahoma 17

Malgré la perte de leur leader défensif en tout début de match, les Tigers de #1 Clemson ont pu compter sur les exploits de QB Deshaun Watson pour s’assurer un billet pour la finale nationale en remportant l’Orange Bowl face aux Sooners de #4 Oklahoma sur le score de 37-17.

Avec un total de 530 yards dont 312 au sol, #1 Clemson (14-0) gagne son 14ème match de la saison grâce à une seconde mi-temps époustouflante. Comme souvent cette saison, la bougie d’allumage des Tigers aura été le sophomore QB Deshaun Watson (16/81, 187 yards, 1 TD, 1 INT et 145 yards au sol, 1 TD). Et comme toujours, c’est l’impressionnante défense du coordinateur défensif Brent Venables qui a assuré ce succès incontestable. Elle a limité les Sooners à 121 yards en seconde mi-temps et QB Baker Mayfield (26/41, 311 yards,1 TD, 2 INTs) a été sacké à 5 reprises dans ce match.

QB Deshaun Watson, Clemson – Crédits photo : Andy Lyons/Getty Images North America

Le film du match

Les Sooners ont débuté la rencontre en force : malgré l’agressif pass rush des Tigers, ils parvinrent à conduire un drive parfait par QB Baker Mayfield et conclu par une course de 1 yard de RB Samaje Perine (58 yards au sol, 1 TD).

Le début de rencontre aura aussi été marquée par l’incroyable intensité des deux équipes. Résultat : la star défensive de #1 Clemson, DE Shaq Lawson (genou) est sorti sur blessure ! Match terminé. Énorme coup dur pour les Tigers.

En difficulté pour trouver le bon tempo en attaque, QB Deshaun Watson et les Tigers bénéficièrent alors de l’aide des Sooners : un punt complètement manqué de P Austin Seibert leur redonna le ballon dans les 3o yards adverses. K Greg Huegel en profita pour réduire le score à 7-3 avant la fin du 1er quart-temps.

Le second quart-temps commença par un coup de poker du coach de #1 Clemson, Dabo Swinney : un fake punt converti par une passe de 31 yards de P Andy Teasdall réceptionnée par DT Christian Wilkins ! Deux jeux plus tard, QB Deshaun Watson donna les devants aux Tigers sur une course de 5 yards (10-7). Ce big play sembla redonner de l’élan aux champions de la conférence ACC. Calme et en plein contrôle de ses moyens, QB Deshaun Watson retrouva alors son rythme même si #1 Clemson dût encore se contenter d’un FG de K Greg Huegel sur la possession suivante (13-7).

Les deux défenses dans la red-zone auront d’ailleurs été la grande histoire de cette 1ère mi-temps puisque les Sooners ont également été frustrés par les Tigers un peu plus tard. QB Baker Mayfield et WR Sterling Shepard (7 réceptions, 87 yards) avaient permis à #4 Oklahoma de rentrer dans les 10 yards adverses sans pouvoir conclure par un TD. K Austin Seibert réduira finalement le score à 13-10 sur un FG de 22 yards.

La fin de cette première mi-temps tourna à l’avantage des Sooners. Après un 3ème FG de K Greg Huegel, #4 Oklahoma reprit tout d’abord les devants lorsque QB Baker Mayfield trouva le freshman WR Mark Andrews (2 réceptions, 32 yards, 1 TD) pour un TD de 11 yards qui portait le score à 17-16. Les Tigers eurent une dernière opportunité de rentrer aux vestiaires avec l’avantage au score mais QB Deshaun Watson se fit intercepter par CB Zack Sanchez.

CB Zack Sanchez, Oklahoma, et TE Jordan Leggett, Clemson – Crédits photo : Mike Ehrmann/Getty Images North America

Regonflés à la pause par coach Dabo Swinney, les Tigers attaquèrent la 2ème mi-temps avec un drive tout en puissance conclu par un TD de RB Wayne Gallman (26 courses, 150 yards, 2 TD). Ils ne s’arrêtèrent pas là.

Clairement décidés à faire basculer le match en leur faveur, ils imposèrent alors un incroyable défi physique à des Sooners qui perdirent successivement RB Samaje Perine et RB Joe Mixon sur blessure et qui furent stoppés sur une 4ème tentative à 35 yards de l’end-zone de #1 Clemson.

Nettement plus dynamiques des deux côtés du ballon, les Tigers firent immédiatement payer cette erreur aux Sooners, QB Deshaun Watson trouvant WR Hunter Renfrow pour un TD de 35 yards (30-17).

Et la vague orange continua de tout ravager : le senior LB B.J. Goodson intercepta QB Baker Mayfield sur le drive suivant. Les Sooners étaient alors tout proche du K.O.

Ils le furent définitivement lorsque RB Wayne Gallman inscrit son 2ème TD de cet Orange Bowl sur une course de 4 yards qui portait le score à 37-17 à 10:48 de la fin.

Une interception de LB Ben Boulware à l’entrée de la end-zone des Tigers à 7:23 de la fin vint sceller le sort du match en faveur de #1 Clemson, QB Baker Mayfield se blessant même à la nuque en plaquant le linebacker des Tigers. Game over.

Avec cette victoire, #1 Clemson n’a plus qu’une dernière marche à franchir afin de remporter son 1er titre de champion national depuis 1981. Les Tigers deviendraient alors le premier programme de l’Histoire à terminer une saison avec une fiche de 15-0.

Infographie

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Jipe

    1 janvier 2016 à 16h29

    Comme souvent cette saison, la bougie d’allumage des Tigers aura été le sophomore QB Deshaun Watson (16/81, 187 yards, 1 TD, 1 INT et 145 yards au sol, 1 TD).

    16/31 plutôt :p

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls