Suivez-nous sur

Oregon Ducks

Stanford 26, Oregon 20

Dominateurs pendant 55 minutes de jeu, le Cardinal de #5 Stanford l’emporte 26-20 à domicile contre des Ducks de #3 Oregon complètement dépassés avant une furieuse remontée dans les 5 dernières minutes.

Dominateurs pendant 55 minutes de jeu, le Cardinal de #5 Stanford l’emporte 26-20 à domicile contre des Ducks de #3 Oregon complètement dépassés avant une furieuse remontée dans les 5 dernières minutes.

Pour la 2ème année consécutive, les Ducks de #3 Oregon (8-1, 5-1 Pac-12) subissent leur 1ère défaite de la saison contre le Cardinal de #5 Stanford (8-1, 5-1 Pac-12) et voient s’envoler leurs rêves de finale nationale. Ce sont d’ailleurs les deux seules défaites de la carrière du redshirt sophomore QB Marcus Mariota (20/34, 250 yards, 2 TDs et 2 INTs) !

Ce dernier, semble-t-il diminué par une élongation du ligament médian du genou gauche, n’a pas réussi son meilleur match de l’année. Régulièrement sous pression, son manque de précision a été un lourd handicap pour des Ducks sans rythme dans ce match.

Mais la vraie raison de cette défaite de #3 Oregon est surtout l’incroyable performance d’un Cardinal de #5 Stanford dominant sur la ligne de scrimmage, dans le jeu au sol et en défense. Les joueurs de coach David Shaw ont donné une véritable leçon de « smashmouth football » dans ce match au sommet de la semaine 11.

274 yards au sol contre seulement 61 pour les Ducks. Avec 45 portés de ballon, RB Tyler Gaffney (45 courses, 157 yards, 1 TD) bat ainsi un vieux record de l’université Stanford. Grâce à cette domination outrancière au sol, le Cardinal a pu contrôler le chronomètre (42:34 de possession du ballon pour #5 Stanford !), laissant ainsi l’attaque explosive des Ducks sur la sideline.

L’attaque du Cardinal a été parfaitement dirigé par le junior QB Kevin Hogan (7/13, 103 yards), auteur d’1 TD au sol sans commettre la moindre perte de ballon.

Pendant plus de trois quart-temps, le rouleau-compresseur de #5 Stanford a malmené une défense de #3 Oregon pourtant très solide depuis septembre dernier. Le score était de 17-0 à la mi-temps puis de 26-0 au début 4ème quart-temps. Les Ducks n’avaient plus été blanchis en 1ère mi-temps depuis le 10 octobre 2009 à UCLA !

0 point après 45 minutes pour une attaque qui tournait à 55.6 points par match en 2013 ! Ouch !

Puis dans un sursaut d’orgueil, QB Marcus Mariota et les Ducks inscrirent leur 1er TD du match sur une réception de 23 yards de WR Daryle Hawkins (3 réceptions, 41 yards, 1 TD)… suivi d’un second à 5:08 de la fin de la rencontre sur un FG bloqué et retourné sur 65 yards ! 26-13 pour #5 Stanford. L’espoir revenait du côté de #3 Oregon d’autant plus quelques instants plus tard lorsque les Ducks récupérèrent le ballon sur un onside-kick superbement exécuté !

A 2:12 du terme de la rencontre, #3 Oregon se mit à rêver d’un improbable exploit lorsque TE Pharaoh Brown (3 réceptions, 17 yards, 1 TD) ajouta un nouveau TD sur une réception de 12 yards. 26-20 pour #5 Stanford.

Finalement, l’onside-kick qui suivit ce TD ne fût pas aussi positif que le précédent pour des Ducks qui s’avouent vaincus face au Cardinal pour la 2ème année d’affilée.

#5 Stanford peut donc se mordre les doigts d’avoir perdu à Utah le 12 octobre dernier car sans cette incompréhensible défaite, les nord-californiens seraient assurément de solides prétendants à une place au BCS Championship Game.

RB/WR De’Anthony Thomas (6 courses, 30 yards et 4 réceptions, 45 yards) avait promis que les Ducks incriraient au moins 40 points dans ce match… ils n’en ont pas réussi 35 en 2 matchs contre le Cardinal.

A noter que cette défaite met un terme à une série de 18 victoires des Ducks à l’extérieur tandis que le Cardinal enchaine sa 14ème victoire à domicile.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

8 Commentaires

8 Comments

  1. arnaud

    8 novembre 2013 à 07h47

    Fear the nerds !

  2. Guerlouche

    8 novembre 2013 à 08h19

    et mince,adieu le BCS pour Oregon…

  3. Ben

    8 novembre 2013 à 09h13

    Pas vraiment une surprise. Oregon plante un match tous les ans. Dès qu’ils rencontrent une vraie défense il n’y a plus personne. Overrated les Ducks, overrated…

    • kevin

      8 novembre 2013 à 09h44

      je suis bien d’accord avec toi Ben

  4. tnarref

    8 novembre 2013 à 11h58

    La voie royale est ouverte pour mes Seminoles !!! FSU a une fin de calendrier relativement tranquille (attention à ne pas se laisser surprendre néamoins), Bama va devoir aller chercher sa place contre LSU et Auburn (et au SEC CG).

  5. yacine

    8 novembre 2013 à 13h51

    Ce match m’a rendu insomniaque pour le reste de ma nuit !!! J’en suis devenu fou à nous voir endormi pendant 3QT quasi c’était incroyable, affreux tout ce que vous voulez y avait rien… Ils m’ont bousillé tout mon week-end

    Reste plus qu’à espérer une défaite de FSU pour le BCS, sinon on garde toutes nos chances pour la finale de la PAC12

  6. perrot

    8 novembre 2013 à 18h37

    Put..de Stanford…bon encore un BCS pour Alabama !
    Ah faut pas enterrer Baylor pour une place en finale…même si leur calendrier n’ est pas vraiment favorable.
    Aller je dis que rien n’ est fait (même si oui) et que Oregon sera en finale ;).

  7. vinnyroma

    9 novembre 2013 à 12h53

    Je ne m’attendais vraiment pas à ça surtout qu’Oregon était prévenu après le match de l’année dernière, Marriotta diminué mais quand même, la perf de Stanford a été monstrueuse pendant 3QT

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Oregon Ducks