Suivez-nous

Recrutement

La reconstruction des Longhorns sera longue pour coach Tom Herman

Publié

le

Crédit photo : Eric Gay

«En 2018 nous fermerons les frontières et garderons les meilleurs joueurs de l’état du Texas» – Tom Herman, coach des Longhorns de Texas.

C’est ainsi que le coach de Texas commence son discours lorsque l’on lui demande son avis sur le Signing Days (plutôt très moyen) des Longhorns…. Au Texas, le National Signing Day 2017 a surtout servi à travailler sur le recrutement pour l’année prochaine. Alors que les signatures arrivaient au fur et à mesure de la journée, le coach estimait en fin d’après-midi être déjà entré en contact avec une vingtaine de joueurs en vue de celui de 2018.

Alors qu’il était entraîneur à Houston, le site Rivals.com le félicitait, il y a un an, pour avoir fini la journée à la 41ème place du pays, considérant son recrutement comme l’un des meilleurs jamais réalisés pour un programme qui se trouve en dehors du Top 5 des conférences du championnat NCAA (Power Five). Cette année au Texas, le même site le classe à la 31ème place, c’est un constat d’échec quand on parle des Longhorns. C’est la plus mauvaise place des Longhorns depuis la création du classement par Rivals.com il y a 17 ans. L’équipe n’avait jamais été classée au-delà de la 24ème place.

L’Université du Texas n’a signé aucun joueur dans le Top 100, et seulement 3 dans le Top 250. Deux de ces trois joueurs (QB Sam Ehlinger, RB Toneil Carter) s’étaient initialement engagés avec l’ancien coach Charlie Strong… Cet échec est le résultat de deux choses : sept saisons compliquées sous Mack Brown et Charlie Strong puis encore un changement d’entraîneur fin 2016 avec l’arrivée de Tom Herman.

Malgré toutes ces explications, voir tous les meilleurs joueurs de l’Etat partir sur d’autres campus est une réalité très dure à avaler pour les fans des Longhorns.

Herman a déclaré que le recrutement est toujours compliqué pour un campus lors d’une année de transition marqué par un changement d’entraîneur; néanmoins, il a aussi annoncé que quelques joueurs de la classe 2017 pourraient s’avérer être de bonnes surprises …

L’ère Strong n’a pas été une franche réussite, terminant ses 3 saisons avec un total de 16 victoires pour 21 défaites. Le seul véritable espoir était venu du magnifique recrutement réalisé en 2016 mais les résultats n’ont jamais été à la hauteur des attentes que tout le monde avait sur l’équipe. La mission du coach Herman est maintenant de transformer cette timide classe 2017 en véritable machine à gagner sur le terrain. Son CV montre quand même de nombreux signes encourageants…

En effet, après avoir aidé Ohio State au titre national en 2014, Herman a repris le programme des Cougars à Houston et fini ses 2 saisons en tant que head coach avec un bilan de 22 victoires et 4 défaites. C’est pourquoi il arrive au Texas, armé d’un salaire annuel de 5,25 M$, à l’âge de 41 ans.

Mais pour les fans qui s’attendent à ce que les texans soient immédiatement en concurrence pour un titre national, la patience est dûment conseillée, même si au Texas, Etat roi du football, tout est permis !!!

Lire la suite
Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recrutement

WR Jacob Copeland signe à Florida… et se fâche avec sa mère !

Classique. Comme chaque année, le choix d’un prospect a déçu une maman…

Publié

le

Crédit photo : Youtube

Le receveur 4 étoiles WR Jacob Copeland a pris l’une des plus importantes décisions de sa vie lorsqu’il a annoncé son engagement envers les Gators de Florida… mais tout le monde n’était pas très enthousiaste.

Quelques instants après que le futur receveur des Gators ait communiqué son choix, sa mère vêtue d’un sweatshirt d’Alabama et d’une casquette de Tennessee (!?!) se leva immédiatement et quitta la salle de gym en passant devant la caméra d’ESPN.

Elle revint quelques minutes plus tard pour féliciter son fils.

Avec cette signature, Florida renforce largement son secteur aérien en y ajoutant une arme dangereuse. Doué d’un excellent premier pas et d’une capacité à se défaire de son défenseur dans le trafic, WR Jacob Copeland est considéré comme le 12ème meilleur receveur de cette promotion 2018 et le 69ème meilleur prospect du pays.

Tennessee, Texas A&M, Alabama et Florida State étaient également sur le coup.

Lire la suite

Recrutement

Le receveur 4 étoiles Devon Williams signe à USC

Le receveur originaire de Lancaster (Californie) était une signature quasi-assurée des Ducks d’Oregon jusqu’à l’annonce du départ de coach Willie Taggart à Florida State.

Publié

le

Crédit photo : Twitter

L’attaque de USC se renforce encore un peu plus avec la signature de l’un des receveurs les plus brigués de ce recrutement 2018, WR Devon Williams.

Classé comme « athlete » par les différentes centrales de recrutement, WR Devon Williams (#6 ATH, #40 National) jouera au poste de receveur pour les Trojans.

Athlète longiligne (1,95m et 86 Kg), WR Devon Williams était dans la mire d’Utah, UCLA et Florida State mais surtout des Ducks d’Oregon qui était quasiment assuré de sa signature jusqu’au départ de coach Willie Taggart en direction de Florida State.

Lire la suite

Recrutement

USC s’assure les services du cornerback 5 étoiles CB Olaijah Griffin

Le fils de la légende du rap Warren G avait initialement annoncé son commit à UCLA.

Publié

le

Crédit photo : Leonard Ortiz, Orange County Register/SCNG

Quel coup de coach Clay Helton ! Le secondary des Trojans de USC voit l’arrivée du cornerback 5 étoiles CB Olaijah Griffin qui a annoncé son engagement envers le programme de Los Angeles en présence de… Snoop Dogg.

Pour rappel, le defensive back californien est le fils de la légende du rap, « Warren G ».

Il était considéré comme le 3ème meilleur cornerback de cette promotion 2018 et le 28ème meilleur prospect du pays.

CB Olaijah Griffin avait initialement annoncé son commit en faveur de UCLA avant de réouvrir son recrutement en décembre dernier. Tennessee, Auburn, Alabama, Michigan et TCU étaient également sur le coup.

Lire la suite

Recrutement

Le convoité receveur 4 étoiles WR Justyn Ross signe à Clemson

Originaire de Phenix City dans l’Alabama, tout destinait WR Justyn Ross à signer en faveur du Crimson Tide.

Publié

le

Clemson s’est assuré les services de sa future arme dans la red zone : l’athlétique et puissant receveur 4 étoiles, WR Justyn Ross, a signé sa lettre d’intention en faveur des Tigers.

Classé 7ème meilleur receveur et 45ème au niveau national, WR Justyn Ross vient renforcer un secteur déplumé par les départs récents de WR Deon Cain et de WR Ray-Ray McCloud ajoutés à celui de WR Mike Williams en 2017.

WR Justyn Ross avait également reçu des offres d’Alabama, d’Auburn, de Florida, de Georgia, de Michigan et de Penn State.

Les Highlights de WR Justyn Ross

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus