Suivez-nous sur

Preview

Preview 2016 : Texas Christian Horned Frogs

Après deux dernières saisons exceptionnelles marquées par un titre de co-champion de la conférence Big 12 en 2014 et par un total de 23 victoires en 26 matchs, les Horned Frogs de Texas Christian tournent la page de l’ère Boykin/Doctson mais devraient rester de sérieux challengers des Sooners d’Oklahoma dans la conférence Big 12.

Preview 2016 : Texas Christian Horned Frogs

Texas Christian Horned Frogs
Conférence Big 12
En 2015 : 11-2, 7-2 Big 12. Alamo Bowl : victoire contre Oregon, 47-41 30T.
Head coach : Gary Patterson, 16ème année (142-47) – Résultats en carrière: 142-47.
Coordinateur offensif : Sonny Cumbie, Doug Meacham.
Coordinateur défensif : Chad Glasgow.
Titulaires de retour : 1 en attaque, 7 en défense.
Joueurs-clés partis : QB Trevone Boykin, WR Josh Doctson, RB Aaron Green, S Derrick Kindred, K Jaden Oberkrom.
Joueurs à suivre : QB Kenny Hill, WR Kevontae Turpin, DE Josh Carraway, DE James McFarland, LB Travin Howard, LB Ty Summers, S Nick Orr.

Après deux dernières saisons exceptionnelles marquées par un titre de co-champion de la conférence Big 12 en 2014 et par un total de 23 victoires en 26 matchs, les Horned Frogs de Texas Christian tournent la page de l’ère Boykin/Doctson mais devraient rester de sérieux challengers des Sooners d’Oklahoma dans la conférence Big 12.

TCU a déjà eu un avant gout de la vie sans QB Trevone Boykin et WR Josh Doctson en fin d’année dernière. WR Josh Doctson a manqué les trois derniers matchs de la saison passée à cause d’une blessure du poignet tandis que le quarterback vedette des Horned Frogs a manqué le big game contre Oklahoma (cheville) avant d’être suspendu deux jours avant l’Alamo Bowl pour s’être battu à la sortie d’un bar.

Et la troupe de coach Gary Patterson a plus que tenu le choc sans ses deux leaders offensifs remportant deux de ces trois matchs dont un épique succès face à Oregon lors de l’Alamo Bowl. Les Ducks menaient 31-0 à la mi-temps avant de subir une invraisemblable remontée conclue par une victoire 47-41 des Horned Frogs en prolongation (le plus gros comeback de leur Histoire).

En plus de son quarterback titulaire et de son receveur #1, Texas Christian devra trouver un nouveau running back #1 et remplacer 4 des 5 titulaires sur la ligne offensive. Malgré le retour des deux coordinateurs offensifs, Sonny Crumbie et Doug Meachem, les Horned Frogs devront trouver une nouvelle identité dans le secteur offensif tant ils étaient dépendants de QB Trevone Boykin depuis deux ans.

Heureusement, la défense pourra compter sur le retour de blessure de 4 titulaires de 2014 en plus de 7 titulaires défensifs qui ont gardé le fort l’an dernier. Certes, les Horned Frogs ont accordé 27.2 points en moyenne par match – leur plus mauvaise performance depuis 2004 – mais la mise en place de l’attaque Air Raid a mis une pression énorme sur un secteur défensif qui ne manque pourtant pas de talent.

Avec l’arrivée de deux anciennes recrues vedettes de Texas A&M et de Michigan, et l’expérience d’une jeune génération acquise en fin de saison passée, la transition pourrait se passer plus en douceur que prévue. Si les Horned Frogs parviennent à conserver un tempo offensif de haut niveau, ils seront de sérieux concurrents aux Sooners dans une conférence Big 12 plus ouverte que jamais suite aux déboires sportifs de Texas et extra-sportifs de Baylor.

Attaque

Même si coach Gary Patterson essaie de nous faire croire le contraire depuis le mois de janvier dernier, l’attaque Air Raid des Horned Frogs est en totale reconstruction. Ils débuteront la saison 2016 avec un nouveau quarterback, un nouveau receveur #1, un nouveau running-back titulaire et une ligne offensive renouvelée à 80% ! Rien que ça. Pourtant, on est loin du mode panique du côté de Fort Worth.

Ce sera une bataille à deux pour succéder à QB Trevone Boykin au poste de quarterback titulaire. L’ancienne recrue 5 étoiles de Texas A&M, le junior QB Kenny Hill, qui avait pris les rênes de l’attaque des Aggies après le départ de QB Johnny Manziel, sera en concurrence avec le sophomore QB Foster Sawyer. L’avantage semble être du côté de QB Kenny Hill. Ce dernier a déjà été titularisé dans des matchs de la conférence SEC et il maitrise l’attaque Air Raid qu’il a connue avec les Aggies. Coach Gary Patterson espère qu’il retrouvera son niveau de jeu du début de saison 2014, à une époque oû il se faisait appeler « Kenny Trill ». Le sophomore QB Grayson Muelhstein et le true freshman QB Brennen Wooten ne devraient pas être utilisés cette saison à moins que la situation se gâte très sérieusement au poste de quarterback.

C’est presque passé inaperçu tant l’attaque de TCU était dominée par le duo Boykin / Doctson mais RB Aaron Green a atteint le plateau des 1200 yards au sol en 2015. L’éligibilité de ce dernier a expiré forçant les Horned Frogs à lui trouver un successeur. Plusieurs candidats sont apparus durant le printemps. Tout d’abord, le junior RB Kyle Hicks (262 yards au sol, 3 TD en 2015). Recruté au nez et à la barbe des Longhorns de Texas en 2013, il n’a pas encore confirmé son statut de prospects 4 étoiles. Cependant, ses 3 TD au sol et son TD sur réception réussis l’an dernier sont prometteurs. Il aura l’opportunité de prendre le leadership du jeu au sol en 2016. Il sera en concurrence avec l’ancien prospect 5 étoiles de Michigan, le senior RB Derrick Green, récemment transféré sur le campus de Fort Worth, après trois saisons décevantes avec les Wolverines. Il sera assurément motivé par la perspective de terminer sa carrière universitaire sur une bonne note afin de prouver sa valeur auprès d’éventuels scouts NFL. Il ne faudra pas écarter non plus le junior RB Trevorris Johnson (262 yards au sol en 2015) et le surprenant true freshman RB Sewo Olonilua, révélation des derniers spring practices.

Le sophomore HB KaVontae Turpin (45 réceptions, 649 yards, 8 TD et 116 yards au sol en 2015), auteur de 8 TD en 2015 et utilisé comme slot receiver l’an dernier, devrait être repositionné à un poste de H-Back qui conviendra parfaitement à son style de jeu tout en explosivité.

Le jeu aérien a subi de lourdes pertes avec les départs conjoints de WR Josh Doctson et WR Kolby Listenbee. Coach Gary Patterson fera probablement confiance à l’expérience plutôt qu’à l’insousciance des sophomores et des freshmen. Ainsi, le senior WR Deanté Gray et les juniors WR Emmanuel Porter (14 réceptions, 213 yards, 3 TD en 2014) et WR Ty Slanina (11 réceptions, 134 yard sen 2015) devraient constituer un solide trio de receveurs. La carte cachée de coach Gary Patterson pourrait être l’ancien receveur de LSU, le junior WR John Diarse, qui a impressionné par sa maturité et son attitude irréprochable depuis son transfert sur le campus de Fort Worth en 2015. On gardera aussi un oeil sur les sophomores WR Jaelan Austin (10 réceptions, 137 yards, 2 TD en 2015) et WR Jarrison Stewart (21 réceptions, 265 yards, 2 TD en 2015), deux joueurs prometteurs qui ont grandement contribué à l’attaque de TCU après la blessure de WR Josh Doctson.

Certes, le junior LT Joseph Noteboom est le seul titulaire de retour au sein de la ligne offensive mais la présence de deux anciens titulaires de 2014 et l’éclosion de deux jeunes joueurs poussés dans la grand bain l’an passé permettront aux Horned Frogs de conserver un quintet expérimenté. Le junior RG Patrick Morris et le senior RT Aviante Collins totalisent plus de 30 titularisations à eux deux. Ils encadreront les juniors LG Matt Pryor et C Austin Schlottman.

Défense

Si une certaine incertitude règne au niveau offensif, le secteur défensif des Horned Frogs est plus que prometteur. Seul l’intérieur de la ligne défensive est en chantier. Pour le reste, c’est du solide, du très solide. Comme d’habitude à TCU depuis la prise de pouvoir de coach Gary Patterson, la puissance physique et la vitesse seront les marques de fabrique de cette défense.

La perte du robuste Davion Pierson laisse un trou béant au sein du run stopping mais le duo composé de DT Aaron Curry (41 plaquages, 4 pour perte, 3 sacks en 2015) et DT Chris Bradley (31 plaquages, 2 sacks en 2015) ont déjà prouvé qu’ils étaient capables de prendre le flambeau à l’occasion. Ils passeront un test important dès la semaine 2 lors du match face à Arkansas et son attaque « smashmouth ». Le pass rush sera assuré par les explosifs seniors DE Josh Carraway (46 plaquages, 10.5 pour perte, 8 sacks en 2015) et DE James McFarland (41 plaquages, 12 pour perte, 7 sacks en 2014). Ce dernier fait son retour après avoir manqué l’intégralité de la dernière saison (fracture de l’orteil). L’ancien joueur de Junior College, DE Mat Boesen et le sophomore DE Tipa Galeia apportent de la profondeur après avoir réussi d’excellents spring practices.

Comme souvent avec les défenses de coach Gary Patterson, le poste de linebackers sera encore la grande force des Horned Frogs en 2016. Les deux anciens safeties, LB Travin Howard (107 plaquages, 3 sacks, 1 INT en 2015) et LB Montrel Wilson (60 plaquages, 2 sacks en 2015), ont parfaitement assumé leur nouveau rôle l’an passé après les blessures du puissant LB Sammy Douglas et de LB Ty Summers, et le départ surprise pour raisons personnelles de LB Mike Freeze. Ces quatre-là sont de retour au sein d’un groupe de linebackers qui comptera aussi l’ancien joueur de Junior College, LB Tyree Horton.

Malgré le départ de S Derrick Kindred, le secondary devrait rester efficace grâce au retour de blessure de CB Ranthony Texada et à la présence des trois titulaires S Nick Orr (50 plaquages, 2 fumbles forcés en 2015), S Denzel Johnson (73 plaquages, 13.5 pour perte, 2 sacks en 2015) et S Kenny Iloka. Le prometteur junior FS Markell Simmons, récemment transféré du Junior College, et le dynamique redshirt freshman CB Jeff Gladney devraient compléter un backfield défensif ultra-athlétique.

Equipes spéciales

Après 4 années de stabilité en raison de la présence de K Jaden Oberkrom et P Ethan Perry, les Horned Frogs font table rase. K Jonathan Song et K Ryan Graf sont en concurrence pour succéder au meilleur kicker de l’Histoire de la conférence Big 12. Un vrai défi. Le freshman P Adam Nunez devrait assurer la succession de Ethan Perry. Sur les retours de coup de pied, la mobilité et l’excellente lecture de jeu de WR KaVontae Turpin seront encore une fois mis à contribution.

Conclusion

Bien que les Horned Frogs ne pourront compter que sur le retour de 8 titulaires, ils devraient rester l’une des menaces les plus sérieuses des Sooners dans la conférence Big 12. La raison : le retour de nombreux blessés et plusieurs excellentes classes successives de recrutement. Les plus lourdes pertes seront celles de WR Josh Doctson et du quarterback Trevone Boykin dont le successeur sera probablement l’ancien Aggie de Texas A&M, QB Kenny Hill. Avec le retour du duo LB Travin Howard / LB Ty Summers et celui de DE John Carraway, la solide défense de TCU devrait compenser une probable baisse de régime d’une attaque inexpérimentée. La réception d’Oklahoma, le 1er octobre, sera le premier tournant d’une saison des Horned Frogs qui devrait se jouer au mois de novembre avec trois matchs successifs contre Baylor, Oklahoma State et Texas.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Preview