Suivez-nous sur

Oklahoma Sooners

Texas 36, Oklahoma 20

Méconnaissables et dominateurs dans tous les secteurs de jeu, les Longhorns de Texas remportent le Red River Rivalry sur le score de 36-20 face à des Sooners de #12 Oklahoma dépassés par la vitesse des joueurs de coach Mack Brown.

C’est ce qui fait que les Rivalry Games seront toujours des matchs à part. Largement favoris avant le début de la rencontre, les Sooners de #12 Oklahoma (5-1, 2-1 Big 12) sont tombés sur une étonnante équipe de Texas (4-2, 3-0 Big 12).

Les Longhorns ont dominés sur la ligne de scrimmage, en attaque et en défense. La ligne offensive menée par un excellent OT Donald Hawkins a continuellement repoussé le « front four » des Sooners tout en ouvrant des brèches énormes pour RB Johnathan Gray (29 courses, 123 yards) et RB Malcolm Brown (23 courses, 120 yards), auteurs tous les deux de plus de 100 yards au sol.

Mais le joueur du match aura été le senior QB Case McCoy (13/21, 190 yards, 2 TDs, 1 INT) qui avait pour mission de protéger le ballon en l’absence du titulaire QB David Ash, mais qui s’est montré incroyablement combatif réussissant 2 passes de TD de 59 et 38 yards ! Il a notamment brillé sur les 3rds downs permettant aux Longhorns de contrôler le tempo du match (35:15 de possession pour Texas contre 24:45 pour Oklahoma). Texas s’est montré dominateur sur les 3rds downs avec une impressionnante fiche de 13/20 contre seulement 2/13 pour Oklahoma.

Sur le premier drive de la rencontre, on comprit immédiatement que les Longhorns étaient prêts au combat : blocking robuste, course puissante et précision des passes. Finalement K Anthony Fera inscrira les 3 premiers points du match sur un FG de 31 yards, K Michael Hunnicutt répliquant avec un FG de 34 yards pour égaliser à 3-3.

Après un punt des Longhorns, le match basculera définitivement.

QB Blake « Belldozer » Bell (12/26, 133 yards, 2 INTs), en grande difficulté dans cette rencontre alors qu’il avait réussi 4 TDs au sol lors de la victoire 63-21 de #12 Oklahoma en 2012, se fit intercepter par DT Chris Whaley qui remonta le ballon sur 31 yards pour un TD (10-3 pour Texas).

Le rouleau-compresseur de l’attaque des Longhorns sembla alors inarrêtable. La défense des Sooners, si solide depuis le début de la saison, ne trouva pas de solutions pour ralentir le puissant jeu au sol de Texas. Et concentrée à contenir la « box », la défense de #12 Oklahoma se fit surprendre par une passe de 59 yards de QB Case McCoy pour WR Marcus Johnson.

Les Longhorns prirent même 17 points d’avance sur un FG longue distance de 50 yards de K Anthony Fera (20-3 pour Texas) avant que RB Rolando Finch réussisse un punt return de 73 yards qui mettra les Sooners dans une excellente position. Quelques jeux plus tard RB Damien Williams (6 courses, 29 yards, 1 TD) ramènera le score à 20-10 sur un TD au sol de 3 yards. Le score sera finalement de 23-10 à la mi-temps, K Anthony Fera réussissant un FG de 43 yards sur le dernier jeu des 30 premières minutes.

Le Cotton Bowl était alors sous le choc : Texas dominait, dominait et dominait encore !

Les Sooners n’avaient plus le choix : il fallait marquer vite et stopper le jeu au sol texan.

Mais après un FG de 37 yards de K Michael Hunnicutt, les Longhorns assommèrent les Sooners avec un retour de punt explosif de 85 yards de PR Daje Johnson pour un TD donna alors une avance de 16 points aux Longhorns (29-13).

Oklahoma redonna le ballon à Texas sur la possession suivante. QB Case McCoy réussira alors une passe parfaite de 38 yards pour WR Mike Davis qui porta alors le score à 36-13 en fin de 3ème quart-temps. Game over.

DT Geneo Grissom marquera le dernier TD du match sur une interception remontée sur 54 yards (36-20 pour Texas). Si l’illusion d’une improbable remontée traversa l’esprit des Sooners, il était trop tard pour coach Bob Stoops et ses joueurs.

Les Longhorns ont sereinement maîtrisé la fin de la rencontre et mettent fin à une série de 3 défaites contre leur rivaux du Nord de la Rivière Rouge.

A noter que le dernier quarterback de Texas à avoir remporter le Red River Rivalry n’est autre que… Colt McCoy (San Francisco 49ers), le frère de QB Case McCoy !

Avec cette victoire, les Longhorns prennent provisoirement la tête de la conférence Big 12 avec une fiche de 3-0. S’ils parviennent à rééditer le même type de performance jusqu’à la fin de la saison, comptez sur Texas pour se mêler à la lutte au titre de conférence.

Du côté de #12 Oklahoma, cette défaite est un vrai coup d’arrêt après un solide début de saison marqué par des victoires à Notre Dame et contre Texas Christian. Les discussions concernant le poste de quarterback titulaire (QB Blake Bell ou QB Travis Knight ?) devraient faire rage tout au long de la semaine sur le campus de Norman (Oklahoma).

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. matt

    13 octobre 2013 à 01h54

    J’ai enfin pu voir un match des longhorns, je n’avais vus que les résumés des matchs précédents et très bonne surprise !!! Mais vraiment Texas doit trouver un vrai QB, après Young et Mccoy (Colt) c’est désertique.Je suis peut-être un peu méchant mais il est temps !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Oklahoma Sooners