Suivez-nous sur

Bowls

Orange Bowl 2013 : Clemson 40, Ohio State 35

Les 6 TDs réussis par le senior QB Tajh Boyd ont assuré la victoire des Tigers de #12 Clemson qui s’imposent finalement 40-35 contre les Buckeyes de #7 Ohio State dans un Orange Bowl qui aura tenu toutes ses promesses.

Streeter Lecka / Getty Images

Orange Bowl 2013 : Clemson 40, Ohio State 35

Les 6 TDs réussis par le senior QB Tajh Boyd ont assuré la victoire des Tigers de #12 Clemson qui s’imposent finalement 40-35 contre les Buckeyes de #7 Ohio State dans un Orange Bowl qui aura tenu toutes ses promesses.

Devant les 72 000 spectateurs du Sun Life Stadium de Miami (Floride), les programmes de #12 Clemson (11-2, 7-1 ACC) et #7 Ohio State (12-2, 8-0 Big Ten) ont offert un spectacle offensif exceptionnel totalisant plus de 1000 yards à eux-deux.

QB Braxton Miller, Ohio State

Avec une fiche de 31/40 pour 378 yards à la passe, 5 TDs et 127 yards au sol pour 1 TD, le senior QB Tajh Boyd a marqué de son empreinte le dernier match de sa carrière au niveau universitaire. Ses 505 « all-purpose » yards représentent 78 yards de plus…  que toute l’attaque des Buckeyes (427 yards offensifs) !

Lors d’un match oû chaque possession fût plus importante les unes que les autres, la différence s’est probablement faite au niveau des turnovers : les Buckeyes ont commis 4 pertes de ballon, toutes en seconde mi-temps, contre 2 seulement pour les Tigers.

Ce sont les joueurs de coachs Dabo Swinney qui entrèrent le plus rapidement dans cette rencontre avec deux TDs spectaculaires : une course de 48 yards de QB Tajh Boyd sur la 1ère possession des Tigers suivi de deux TDs sur réception : 34 yards de WR Sammy Watkins (16 réceptions, 227 yards, 2 TDs) et 3 yards de WR Martavis Bryant (3 réceptions, 28 yards, 2 TDs).

Le score était alors de 20-9, les Buckeyes ayant réussi un TD non converti sur une longue course de 33 yards de QB Braxton Miller (16/24, 234 yards, 2 TDs, 2 INTs et 35 yards au sol, 2 TDs).

Plus discipliné jusque-là, #7 Ohio State se reprit et inscrit trois TDs d’affilée : une réception de 57 yards de TE Jeff Heuermann, une course de 3 yards de QB Braxton Miller et une course d’1 yard du puissant RB Carlos Hyde (25 courses, 113 yards, 1 TD et 2 réceptions, 39 yards, 1 TD).

Le momemtum était alors dans le camp de Buckeyes… qui relancèrent pourtant le match sur un « muffed punt » commis par un WR Philly Brown (8 réceptions, 116 yards) pourtant irréprochable dans cette rencontre.

#12 Clemson en profita immédiatement, QB Tajh Boyd trouvant WR Sammy Watkins pour un TD de 30 yards, suivi dans la foulée d’un autre TD sur réception de WR Martavis Bryant. Les Tigers prenaient les devants 34-29 à l’entrée du dernier quart-temps.

Au terme d’un drive de 72 yards, RB Carlos Hyde redonna une avance d’1 point aux Buckeyes sur une réception de 14 yards (35-34) avant que QB Tajh Boyd réussisse sa 5ème passe de TD de la soirée en trouvant TE Stanton Seckinger pour un TD de 5 yards (40-35 pour Clemson).

WR Sammy Watkins, Clemson

Le match bascula définitivement en faveur de #12 Clemson lorsque LB Stephone Anthony intercepta une passe de QB Braxton Miller à 1:18 de la fin de la rencontre mettant un terme à une fin de match complètement folle.

En effet, sur la possession précédente des Buckeyes, QB Braxton Miller commit un fumble suite à un plaquage de DB Bashaud Breeland avec 3:12 à jouer. On pensait que #12 Clemson avait fait le plus difficile mais QB Tajh Boyd se fit intercepter par S C.J. Barnett après avoir tenté une improbable passe sur une 3ème tentative et 13 yards à faire. L’interception de LB Stephone Anthony scella le sort du match et offrait la victoire aux Tigers.

Pour ce qui sera assurément son dernier match avec les Tigers, le junior WR Sammy Watkins a battu le record du nombre de réceptions de l’Orange Bowl… avant la fin du 3ème quart-temps.

Face à un secondary de #7 Ohio State privé de la vedette CB Bradley Roby, il a montré toute sa vitesse et sa capacité à créer des big plays. Un futur Top 10 lors de la prochaine draft NFL.

Avec ce succès, #12 Clemson termine avec une fiche de 11-2 deux années consécutivement pour la 1ère fois de l’Histoire du programme. Cette 1ère victoire dans un bowl BCS efface la terrible déroute (70-33) subie contre West Virginia et QB Geno Smith lors de l’Orange Bowl 2012.

Après avoir remporté 24 matchs d’affilée depuis septembre 2012, #7 Ohio State perd ses 2 derniers matchs (Big Ten Championship contre Michigan State et l’Orange Bowl)… les 2 plus importants de coach Urban Meyer sur le campus de Columbus (Ohio).

Devant l’évidence, ce dernier déclara simplement à l’issue de la rencontre : « Nous n’avons pas encore le calibre d’un champion ».

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. down

    5 janvier 2014 à 00h06

    Boyd,qui accumulait les yards et les TD,mais qui était passé à côté lors des 2 plus gros matchs de la saison face à South Carolina et Florida State,a prouvé qu’il était un super QB après cette performance. Il aura fait taire certains de ses détracteurs et sa cote remontera certainement chez les scouts NFL

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls