Saison Régulière

Clemson trop puissant pour Georgia Tech

Une phénoménale performance de la défense des Tigers face à l’attaque « triple-option » des Yellow Jackets de Georgia Tech a permis à #5 Clemson de se sortir de ce match piège du jeudi soir avec une cinglante victoire 26-7.

Lors du coup d’envoi de cette rencontre entre équipes invaincues, tous les yeux étaient rivés sur le prétendant au trophée Heisman, QB Deshaun Watson (31/48, 301 yards, 2 TD, 1 INT). Avec un total de 340 yards offensifs et 2 TD, il a confirmé son regain de forme après un début de saison en douceur mais, c’est bien la jeune défense des Tigers de #5 Clemson (4-0, 1-0 ACC) qui aura assuré le spectacle tout au long de ce match.

Le senior LB Ben Boulware (10 plaquages) et le junior LB Dorian O’Daniel (9 plaquages, 2 pour perte, 1 sack) ont assumé leur rôle de leader en donnant le ton à une défense qui a fait la parfaite démonstration de comment contrer l’attaque « triple-option » des Yellow Jackets.

Alors que les joueurs de coach Johnson tournaient à une moyenne de 257 yards au sol, ils ont du se contenter de 95 yards sur course dont l’essentiel a été obtenu dans le garbage time. On a également assister à la mise sur orbite du true freshman DT Dexter Lawrence (4 plaquages), auteur d’une époustouflante prestation au côté de DE Carlos Watkins (4 plaquages, 1 sack).

347 à 23. C’est le nombre de yards réussis par l’attaque des Tigers de #5 Clemson… et par celle des Yellow Jackets de Georgia Tech (3-1, 1-1 ACC). Une pure domination des champions de conférence ACC en titre. Que ce soit offensivement ou défensivement, les locaux ont semblé totalement à côté de leur sujet dans les 30 premières minutes. Sur les 23 yards offensifs réussis par Georgia Tech, 15 ont été obtenus sur le dernier jeu de la première mi-temps.

Sous la pression d’un front seven de #5 Clemson retrouvé, QB Justin Thomas (4/13, 29 yards et -25 yards au sol) a été contraint de se débarrasser du ballon hors des limites à plusieurs reprises quand il n’était pas obligé de se jeter à terre pour protéger le ballon. L’exact opposé d’une impressionnante escouade offensive de #5 Clemson dirigée de main de maître par le junior QB Deshaun Watson en forme heismanienne dans cette première mi-temps.

Dès le premier drive de cette soirée, on comprit que les Tigers était dans un grand soir : 9 jeux, 75 yards et un TD de 4 yards sur une réception de WR Mike Williams (6 réceptions, 61 yards, 1 TD). Sur le drive suivant de #5 Clemson, K Dave Huegel manqua un FG de 27 yards (!) ce qui ne donna pas plus le momentum aux Yellow Jackets. Au contraire. RB Wayne Gallman (59 yards au sol, 1 TD) réussit le second TD du match sur une course de 1 yard (14-0), puis les Tigers ajoutèrent deux points sur un safety après que le quarterback vedette de #5 Clemson fût intercepté par CB Lance Austin dans la end-zone… ce dernier commettant immédiatement un fumble avant de récupérer le ballon dans son propre en-but !

Les Tigers conclurent cette première mi-temps par un 3ème TD : une réception de 9 yards de TE Jordan Leggett (4 réceptions, 31 yards, 1 TD). 23-0 pour les visiteurs.

Nettement plus vigoureux en seconde mi-temps, les Yellow Jackets parvinrent alors à stopper la déferlante orange avant d’inscrire leur seul TD de la rencontre sur une course de 2 yards du freshman RB Dedrick Mills (75 yards au sol, 1 TD). Ce dernier fût le centre d’attraction du jeu gag de la soirée : un trick play conclu par une passe du jeune running back… intercepté par la défense des Tigers.

Moins en jambe qu’en première mi-temps, les joueurs de coach Dabo Swinney se sont contentés d’un FG de 47 yards de K Greg Huegel dans le 4ème quart-temps remportant ainsi leur premier succès au Bobby Dodd Stadium d’Atlanta (Géorgie) depuis 2003. Les Tigers de #5 Clemson ont désormais 9 jours pour préparer le choc de la semaine 5 face aux Cardinals de #3 Louisville.

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut