Suivez-nous sur

Clemson Tigers

Clemson 24, North Carolina State 17 OT

Les Tigers de #3 Clemson évitent une énorme désillusion en s’imposant 24-17 après prolongation face à une convaincante équipe du Wolfpack de North Carolina State qui aurait pu créer la sensation si elle avait réussi un FG de 33 sur le dernier jeu du temps réglementaire.

Malheureusement pour les joueurs de coach Dave Doeren K Kyle Bambard (1/4 FG) manqua sa tentative au bonheur d’un Memorial Stadium au bord de l’apopléxie.

Héros du match : le junior CB Marcus Edmond. En interceptant une passe de QB Ryan Finley (20/40, 231 yards, 2 INT), il donne une victoire aux Tigers qui paraissait inespérée 15 minutes plus tôt. C’est la seconde fois en deux semaines que CB Marcus Edmond assure le succès des siens : face à #7 Louisville, il avait réussi à contrer une passe de QB Lamar Jackson qui avait permis à Clemson de remporter le match au sommet de la week 5.

North Carolina State (4-2, 1-1 ACC) aurait pu mettre fin à une série de 19 victoires à domicile consécutives des Tigers. #3 Clemson (7-0, 4-0 ACC) avait également remporté 12 matchs de conférence ACC d’affilée. Ces séries se prolongent respectivement à 20 et 13.

Les deux équipes n’ont pas eu besoin d’un ouragan Matthew pour se montrer très maladroites au cours de la première mi-temps puisqu’il aura fallu attendre la dernière minute pour voir le premier TD : une passe de QB Deshaun Watson (39/52, 378 yards, 2 TD, 1 INT) pour le senior WR Mike Williams qui donnait une avance 10-3 aux Tigers de #3 Clemson.

Pourtant, le Wolfpack aurait peut-être mérité mieux en rentrant aux vestiaires mais 9 pénalités commises dans ces 30 premières minutes ont complètement annihilé les plusieurs big plays réussis dans cette première mi-temps. Malgré la première interception de QB Ryan Finley en 2016, l’attaque du Wolfpack a régulièrement bousculé l’une des meilleures défenses du pays. Mais c’est finalement la défense de North Carolina State qui aura réussi le big play du Wolfpack de ce premier acte en stoppant l’armada offensive des Tigers sur une 4ème tentative… sur leur propre goal-line.

De son côté, QB Deshaun Watson sembla un peu rouillé dans ce début de match. Il se réveillera finalement sur le dernier drive des Tigers qu’il dirigera à merveilles jusqu’à trouver WR Mike Williams (12 réceptions, 146 yards, 1 TD) à l’extrémité droite de l’en-but. Plus inquiétant fût l’état de santé du running back vedette de #3 Clemson, RB Wayne Gallman. Victime d’un plaquage vicieux au niveau du casque (pas de targeting ?), il est resté un long moment au sol avant de rejoindre les vestiaires. Il ne reviendra pas sur terrain par la suite.

Le début de seconde mi-temps sera catastrophique pour les champions de conférence ACC. DB Mike Stevens intercepta QB Deshaun Watson avant de remonter les 28 yards qui le séparait de l’en-but des Tigers. Pick Six ! Boom ! Et les malheurs des Tigers ne s’arrêtèrent pas là : alors qu’il était en excellente position pour inscrire un TD, RB Tyshon Dye commit un fumble à 5 yards seulement de l’end-zone du Wolfpack. Et sur le drive suivant de #3 Clemson, c’est WR Mike Williams qui se fit voler le ballon pour un 2ème fumble consécutif des Tigers ! Heureusement pour coach Dabo Swinney, la défense orange continuait de maltraiter le Wolfpack. C’est d’ailleurs sur un big play défensif que #3 Clemson reprit des forces : un FG bloqué par DE Christian Wilkins redonna le ballon aux Tigers qui reprirent immédiatement les commandes du match sur le premier TD au sol de la saison de QB Deshaun Watson sur une course de 4 yards (17-10). Le quarterback des Tigers semblaient avoir retrouvé toute son énergie avec un 13/15 suite à son interception.

Les Tigers filaient facilement vers la victoire ? C’était sans compter l’énorme combativité du Wolfpack. Et qui d’autre que RB Matthew Dayes (22 courses, 106 yards, 1 TD et 3 réceptions, 27 yards) pour assommer Death Valley ? Ce dernier conclura un long drive de 14 jeux par une course de 2 yards permettant à North Carolina State d’égaliser à 17-17.

Tétanisés par la peur de perdre, les Tigers furent incapables d’avancer le ballon face à la robuste défense du Wolfpack. Les joueurs de coach Dave Doeren reprirent ainsi la possession du ballon et au terme d’un interminable drive, K Kyle Bambard… manqua un FG de 33 yards qui aurait donné la victoire à North Carolina State ! Direction prolongation.

Le senior WR Artavis Scott (4 réceptions, 23 yards, 1 TD) libérera les Tigers sur une spectaculaire réception de 10 yards avant que DB Marcus Edmond scelle le sort du match.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. pep

    15 octobre 2016 à 23h37

    Je crains que les (trop) nombreux Turnovers de Clemson ne soient la véritable faiblesse de cette équipe, et que cela plombe leur saison. Durant les CFP, toutes ces erreurs ne pardonneront pas…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Clemson Tigers