Suivez-nous

LSU Tigers

Qui arrêtera Tyrann Mathieu ?

Publié

le

Par Mike.
Blogger.
Tiger Gametime.
Le Blog des fans des Tigers de LSU.

Comment traiter le sujet « LSU » sans revenir sur le nouveau crack qu’est en train de devenir le sophomore Tyrann Mathieu ? Impossible. Mais d’où vient ce Tyrann Mathieu, d’ou sort t-il ? Quelle équipe ne souffrirait pas du départ de l’un des meilleurs cornerbacks que la NCAA ait connu :  Patrick Peterson ?

En partant pour les Cardinals d’Arizona, Patrick Peterson ordonna à l’équipe et à son ancien staff de donner son numéro 7 à Tyrann Mathieu. Un hasard ? Pas vraiment… depuis ce certain Cotton Bowl gagné face à Texas A&M durant lequel le freshman avait impressionné tout le gratin. Cependant, on ne peut pas dire que la révélation Mathieu s’est faite dès sa signature pour LSU…

Petit rappel des faits : Le 21 Juillet 2009, il signe avec LSU, auditionné par Frank Wilson qui n’est autre que le chargé de recrutement… mais également l’entraineur des runnings backs. Mathieu n’a pas hésité une seule seconde, l’histoire de LSU et son aspect défensif ont suffi à le convaincre.

En High School, Mathieu était parmi les meilleurs de l’Etat de Louisiane, classé numéro 9 des prospects cornerback. Mathieu avait également séduit Florida Internationnal, Hampton (FCS), Louisiana-Monroe, Tennessee, Tulsa, Southern Miss, Southern Methodist et Miami (Ohio). Pas de quoi sauter de joie, tellement les univ’ autres que LSU semblaient faibles sur le papier et au niveau historique. En août, un mois après sa signature, le coach de LSU, Les Miles, était déjà impressionné par ses progrès. Mais à quoi bon ? Il a juste un monstre devant lui, un ami certes, mais un monstre avant tout, en la personne de Patrick Peterson. La patience sera le maître mot que lui inculquera Les Miles, son mentor.

Les premiers matchs du freshman sont encourageants, néanmoins un problème se pose : sa taille. 1m75 pour un cornerback cela reste tout de même un vilain défaut. Son sens de l’anticipation compense aisément ainsi qu’un timing rigoureux, sans oublier sa vivacité sans faille. Les Miles a son nouveau chouchou. En attendant sa consécration, il lui « balance » des tas de conseils. Face à West Virginia durant le week 4, il effectuera sa première interception. Le grand public ne reconnaît pas encore son énorme talent. Les seuls à croire en son énorme potentiel ce sont les membres du staff de LSU, et ce fou furieux de Les Miles. Une partie des supporters partagent cet engouement, mais pour beaucoup il est encore trop tôt pour le louanger et le bombarder de compliments.

http://www.youtube.com/watch?v=D7T6At7uOW8

Plus les matchs se déroulent, plus on parle de lui. Pourquoi ? Une statistique suffit  : 8.5 tackles for loss et 4.5 sacks. Il prend énormément de risque mais ça paye. Les chiffres ne s’arrêtent pas là, car à la fin de sa première saison il a effectué 2 interceptions, 8 fumbles forcés (3 ballons récupérés sur fumble). Les honneurs tombent pour cet homme aussi arrogant, qu’attachant. Le plus beau d’entre-eux est sans aucun doute le fait qu’il fait partie de l’équipe première de la SEC (freshmen), il est donc un des meilleurs joueurs freshmen du pays. Tout cela, c’était avant le Cotton Bowl au cours duquel il est absolument partout, sa vitesse de réaction est impressionnante. Une nouvelle interception pour lui et le voila propulsé au rang de futur crack. Il sera d’ailleurs élu MVP défensif lors de ce match, devant les Patrick Peterson, Morris Claiborne ou Sam Montgomery.

Aujourd’hui, on comprend mieux pourquoi Patrick Peterson, lui a légué le numéro de son ancien maillot. Le Tyrann Mathieu de ce début de saison, est juste sensationnel. Dans le jeu qu’ont lancé les analystes sur CBS, il est pour le moment, 5ème au classement des candidats au trophée Heisman, juste derrière les cracks offensifs que sont par exemple Marcus Lattimore ou Andrew Luck.

Un seul défenseur a gagné le Heisman Trophy depuis 1950, et il se nomme Charles Woodson c’est vous dire le talent de ce garçon. Dans ce classement pas de Harris, pas de Kirkpatrick, pas de Barron, pas de Janoris Jenkins, ni de Alfonzo Dennard. Non, vraiment rien de tout ça. Son coéquipier Morris Claiborne n’y est pas non plus, il a réussi deux interceptions mais à côté de Mathieu il a l’air si petit. En effet, depuis ce match d’ouverture face à Oregon, les superlatifs sur Tyrann Mathieu ne suffisent plus… Il est devenu le véritable patron de la défense aérienne. Après ce match, alors qu’il saluait les supporters ayant fait le déplacement, Les Miles appela son prodige ! Mais quel est la nature de cet appel ? Réprimande ? Non rien de tout ça, il lui demanda de venir saluer la foule avec son équipe en figurant au premier plan. Un bon moyen pour le coach de prouver à son cornerback son attachement. Il obtiendra quelques jours plus tard, le trophée du joueur défensif de la semaine (SEC).

Le match du week 2 face à Northwestern State est une formalité, LSU n’accorde que 3 points et en marquera 49. Solide numéro 2 du championnat. La suite se déroule face à Mississippi State qui n’est autre que le numéro 25 au classement AP Top 25, et en parlant de numéro, voici celui de Tyrann Mathieu : aucune interception, non rien qui apparaisse statistiquement, mais bien plus … Il a encaissé 2 catchs de la part de son adversaire et 7 yards. Un travail propre, sans aucune bavure. C’est toute la Louisiane qui se passionne pour lui. Le Week 4 est encore plus énorme, malgré les 450 yards encaissés face à West Virginia, il force un fumble et capte un ballon pour une interception qui se terminera au porte du touchdown. LSU devient premier dans le classement AP Top 25 et Mathieu, joueur défensif de la semaine, toute division confondue.

Les sites de sport US s’affolent et c’est le fantasque site « Bleacherreport » pose la question :  « Tyrann Mathieu peut-il être plus fort que Patrick Peterson ? ». La question peut se poser même si c’est un peu tôt. Avant le début de la saison Tyrann Mathieu était considéré comme le 14ème ou 15ème cornerback pour la draft 2014; il fait désormais parti du trio de tête, juste derrière Xavier Rhodes et Claint Evans. A quoi doit-on s’attendre pour la suite ? Kirk Herbstreit de ESPN est littéralement sous le charme en déclarant que pour lui, il fait parti du top 10 cornerback à l’heure actuelle le comparant à un certain Ed Reed. Il rajoute également : « Quand vous êtes en galère, comptez sur le numéro 7 pour faire le bon choix ». La suite nous dira donc si Kirk et la presse ne s’emballent pas…

To be continued !

http://www.youtube.com/watch?v=NbGPbNkGaJw

L'équipe TBP est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LSU Tigers

TE Arik Gilbert de retour à LSU ?

Quelques semaines après son départ du campus de Bâton-Rouge (Louisiane) et un passage éclair chez les Gators de Florida, l’ancien prospect 5-étoiles TE Arik Gilbert pourrait finalement faire son retour à LSU.

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

Après une saison freshman en 2020 plein de promesses, TE Arik Gilbert avait pris tout le monde par surprise en annonçant son départ de LSU, puis son transfert chez les Gators de Florida.

L’un des joueurs les plus doués de sa génération (#1 TE, #5 National du recrutement 2020) se retrouvait alors sur le portail des transferts à l’écoute de toutes les propositions qui pourraient lui être faites.

Pourtant, ce pourrait bien être un retour à la case départ pour le joueur originaire de Marietta (Géorgie). En effet, il était récemment de retour sur le campus de Baton-Rouge pour une visite officielle au cours de laquelle il a rencontré son ex-coach Ed Orgeron.

« Il est venu nous voir. Un excellent meeting. Il n’a pris aucune décision mais tout le monde était très content de le voir. Nous nous sommes assurés d’être en conformiter avec les règlements. Nous avions le droit de le rencontrer. Ce fût une rencontre très positive mais rien n’est fait. » – Ed Orgeron, head coach de LSU.

TE Arik Gilbert a quitté LSU en décembre dernier avant même que la saison des Tigers soit terminée. Il avait alors annoncé son transfert chez les rivaux, les Gators de Florida. Toutefois, il n’a jamais mis les pieds à Gainesville (Floride) et a finalement renoncé à partir en Floride.

L’an passé, il a réussi 35 réceptions pour un total de 368 yards.

Lire la suite

LSU Tigers

LSU se sépare de son coordinateur défensif Bo Pelini

Après seulement une saison au poste de coordinateur défensif, Bo Pelini va quitter le programme de Bâton-Rouge (Louisiane) qu’il avait rejoint 13 ans après son premier passage chez les Tigers.

Publié

le

Crédit photo : Chris Parent / Courtesy LSU Athletics

6 matchs à plus de 500 yards accordés. En 10 matchs joués. C’en était trop pour Ed Orgeron, le head des Tigers même si officiellement, la décision du départ de Bo Pelini a officiellement été prise « d’un commun accord ».

Bo Pelini avait été embauché quelques jours après le départ de Dave Aranda (à Baylor) acceptant alors un contrat de 4 ans pour un total de 9 millions de $. Selon les termes de cette entente, il aura dû partir de LSU avec un total de 7 millions de $ (équivalent aux trois années restantes) mais selon l’administration des Tigers, il aurait accepté un paiement unique correspondant à une partie de cette somme.

Il s’agissait donc du second passage de Bo Pelini comme coordinateur défensif de LSU, poste qu’il avait occupé dans la coaching staff de Les Miles lors du titre de champion national remporté par les Tigers en 2007. Il était ensuite parti pour Nebraska comme head coach des Cornhuskers (2008-14) avant de rebondir à Youngstown State (2015-19) après son renvoi de Nebraska.

En 2020, il a hérité d’un groupe de défenseurs décimés par les départs pour la NFL après le titre de champion national 2019. De nombreux joueurs ont également renoncé de jouer en 2020 en raison de la pandémie de covid-19. Ainsi, LSU a été forcé de titulariser plusieurs freshmen ou joueurs sans expérience notamment sur la couverture du jeu aérien.

Cinq équipes ont inscrit plus de 40 points à commencer par Mississippi State lors du match d’ouverture perdu 44-34 par les Tigers. Lors du Rivalry Game face à Alabama, le Crimson Tide a accumulé 650 yards lors d’une victoire 55-17, le 5 décembre dernier.

Lire la suite

LSU Tigers

30 joueurs de LSU en quarantaine en lien avec une sortie en boite de nuit

Selon Ross Dellenger de Sports Illustrated, au moins 30 joueurs des Tigers de LSU ont été mis en quarantaine avec avoir été testés positifs au covid-19 ou avoir été en contact avec des personnes infectées.

Publié

le

Crédit photo : Robin Miller

La Direction de la Santé Publique de l’État de Louisiane a retracé un cluster apparu dans une rue de Bâton-Rouge, le Tigerland, fréquentée par les fêtards de la région en raison de la présence de plusieurs bars et boites de nuit.

Plusieurs joueurs des Tigers de LSU étaient présents dans plusieurs de ces boites de nuit lors d’une soirée apparemment bien arrosée organisée vendredi 12 juin 2020.

Tous les joueurs sortis ce soir-là ont été mis en quarantaine. Certains ont déjà été testés positifs au covid-19.

« Lorque vous commencez à retracer les contacts avec les témoignages honnêtes des étudiants, c’est assez facile de comprendre ce qui s’est passé la semaine dernière. Je peux les convaincre de porter un masque mais s’ils le mettent sous le nez, c’est comme s’ils n’en portaient pas. » – Shelly Mullenix, préparateur physique de LSU.

L’université Louisiana State reste optimiste qu’aucune personne n’a été infectée à l’intérieur des installations sportives même si certains joueurs ont repris les entrainements volontaires depuis quelques jours.

Par chance, aucun joueur des Tigers de LSU n’a été hospitalisés jusqu’à maintenant.

Lire la suite

LSU Tigers

Bo Pelini retrouve son poste de coordinateur défensif à LSU

Il est de retour ! Treize ans après avoir quitté les Tigers de LSU, Bo Pelini retrouve le campus de Bâton-Rouge (Louisiane) là où il l’avait laissé : en tant que champion national !

Publié

le

Crédit photo : Jamie Schwaberow / NCAA Photos via Getty Images

Deux semaines après avoir remporté le National Championship Game face à Clemson au Superdome de La Nouvelle-Orléans, LSU a trouvé le successeur du coordinateur défensif Dave Aranda, récemment parti à Baylor, en nommant celui qui était justement le responsable de la défense des Tigers lors du titre national en 2007.

Bo Pelini a passé les cinq dernières saisons dans sa ville natale, à Youngstown State (Ohio), programme qu’il a emmené jusqu’à la finale nationale FCS en 2016. Il avait quitté LSU en 2007 pour prendre les rênes du programme de Nebraska comme head coach.

Durant son premier passage à LSU, aux côtés de coach Les Miles, les Tigers ont été eus la 3ème meilleure défense du pays de 2005 à 2007. Menée par des joueurs emblématiques comme DL Glenn Dorsey et S LaRon Landry, cette défense avait une moyenne de 38 sacks par saison et a provoqué 71 turnovers durant cette période de trois ans.

De 2008 à 2014, Nebraska a remporté au moins 9 victoires à chaque saison sous les ordres de coach Bo Pelini. Son bilan de 66-27 reste l’un des meilleurs parmi les récents coachs des Cornhuskers. Toutefois, son aventure à Lincoln (Nebraska) a été ternie par la publication d’un enregistrement audio dans lequel on entendait le coach des Huskers s’en prendre aux fans de Nebraska. Il a été renvoyé quelques jours plus tard.

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus