Suivez-nous

Saison Régulière

Week 1 : Washington, Wisconsin et Colorado déroulent, Lane Kiffin en déroute

Le résumé des matchs du vendredi 1er septembre 2017.

Crédit photo : Rich Schultz/Getty Images

Publié

le

La seconde soirée de cette week 1 de la saison 2017 était marquée par l’entrée en scène de deux programmes classés, #8 Washington et #9 Wisconsin, et celle de l’ancien coordinateur offensif d’Alabama, Lane Kiffin, à la tête des Owls de Florida Atlantic.

Ce vendredi était également le théâtre de l’une des plus féroces rivalités du Midwest américain : le Rocky Mountain Showdown. Une semaine après leur belle prestation face à Oregon State, les Rams de Colorado State ont subi la Loi des Buffaloes de Colorado, les champions de division Pac-12 South en titre.

Grâce à une solide 2ème mi-temps de leurs leaders offensifs, QB Jake Browning et WR Dante Pettis, les Huskies de #8 Washington se sont imposés plus difficilement que prévu chez des Scarlet Knights de Rutgers en net progrès.

Menés de 10 points par Utah State à la fin du 1er quart-temps, les Badgers de #9 Wisconsin ont inscrit 59 points consécutifs détruisant les Aggies sur le score de 59-10.

Les débuts de Lane Kiffin à la tête des Owls de Florida Atlantic ont été plus que mouvementés : le match face à Navy a été interrompu à trois reprises à cause d’orages violents et s’est terminé à 1h50 du matin après presque 6 heures de jeu. Les Midshipmen se sont finalement imposés 42-19.

Débuts difficiles pour #8 Washington

Rutgers 14
Washington 30

Un an après avoir explosé les Scarlet Knights sur le score de 48-14, les Huskies de #8 Washington étaient menés 7-3 à la fin du 2ème quart-temps (!) jusqu’à ce que le playmaker WR Dante Pettis ne réussisse un retour de punt de 61 yards donnant les commandes du match aux champions de conférence Pac-12.

Il s’agissait alors du 6ème TD sur retour de punt en carrière pour le receveur senior des Huskies qui égale ainsi le record de la conférence Pac-12 détenu par DeSean Jackson (ex-California). Ce big play a donné le ton d’une 2ème mi-temps nettement mieux maitrisée par QB Jake Browning (17/30, 284 yards, 2 TD) et ses coéquipiers avec notamment deux TD sur réception de RB Lavon Coleman et RB Myles Gaskin (7 courses, 59 yards et 5 receptions, 79 yards, 1 TD) qui ont permis aux Huskies de mener 30-7.

Rutgers subit sa 10ème défaite consécutive mais la présence du duo QB Kyle Bolin (ex-Louisville) – WR Janarion Grant donne de grands espoirs à une équipe qui pourrait créer quelques surprises en 2017.

Voir un match de College Football dans un jacuzzi… dans le stade ?
C’est possible à Rutgers :

Trois quart-temps convaincants des Badgers

Wisconsin 59
Rutgers 10

Il aura fallu une grosse engueulade de coach Paul Chryst pour que les Badgers de #9 Wisconsin entrent définitivement dans leur saison 2017. Car le premier quart-temps de ce match face à Utah State a été plus qu’inquiétant.

Rien n’a fonctionné pour #9 Wisconsin dans ces 15 premières minutes conclues sur le score de 10-0 en faveur des Aggies dans un Camp Randall Stadium consterné : un fumble de QB Alex Hornibrook (244 yards, 3 TD) et une défense agressive des Badgers surprise par les screen passes de leur adversaire.

Finalement, les locaux parvinrent à relever la tête en 2ème quart-temps égalant le score à 10-10 à la mi-temps avant un 3ème quart-temps dominant (4 TD, 251 yards contre 43) grâce à un jeu au sol à trois têtes destructeur. Le freshman RB Jonathan Taylor aura été la belle surprise de ce match avec 87 yards au sol et 1 TD. RB Bradrick Shaw (84 yards au sol) et RB Chris James (15 yards au sol) complétaient ce trio.

On notera également qu’avec 4 turnovers provoqués la défense a joué un rôle important dans ce revirement de situation.

Par ailleurs

Colorado 17
Colorado State 3

Une semaine après une victoire impressionnante contre Oregon State, Colorado State est retombé sur terre en s’inclinant 17-3 pour la 3ème fois d’affilée face au rival Colorado au terme d’un Rocky Mountain Showdown gâché par plusieurs décisions arbitrales controversées. Un TD et deux passes réussies par les Rams profondément dans le territoire des Buffaloes ont été annulés pour des interférences de passe contestables.
Colorado a su profiter d’un excellent début de match pour marquer deux TD longue distance réussies par RB Phillip Lindsay (19 courses, 140 yards, 1 TD) sur un course de 45 yards et par WR Shay Fields sur une réception de 31 yards permettant aux Buffaloes de mener 17-0. Outre les décisions arbitrales controversées, la 2ème partie du match aura été un combat défensif.
On retiendra également le match en demi-teinte du nouveau quarterback titulaire de Colorado, QB Steven Montez (21/29, 202 yards, 1 TD, 2 INT). S’il a su correctement diriger le jeu, ses deux INTs dans la end-zone des Rams auraient pu couter cher.

Northern Illinois 20
Boston College 23

Grâce à un fantastique drive du freshman QB Anthony Brown (26/42, 191 yards, 2 TD, 1 INT) dans les dernières minutes, les Eagles de Boston College s’imposent 23-20 au terme d’un match intense jusqu’au bout. Les Huskies auraient même pu envoyer le match en prolongation s’ils n’avaient pas manqué un FG à quelques secondes de la fin.

Army marque 64 points face à Fordham (FCS) sans avoir réussi la moindre passe

513 yards offensifs en 49 jeux. 47 courses. 2 passe… manquée ! Les Black Knights d’Army se sont imposés 64-6 face à Fordham (FCS) sans le moindre yard réussi à la passe. Un exploit. Avec QB Ahmad Bradshaw aux commandes, pas besoin :


 

Les plus belles actions de la soirée

 

Tous les résultats

Rutgers – #8 Washington 14-30
#9 Wisconsin – Utah State 59-10
Colorado – Colorado State 17-3
Northern Illinois – Boston College 20-23
Army – Fordham (FCS) 64-6
Eastern Michigan – Charlotte 24-7
Syracuse vs Central Connecticut (FCS) 50-7
Florida Atlantic – Navy 19-42

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis 15 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Army-Navy (20-17) : les Black Knights s’imposent en OT, une 1ère en 132 ans de rivalité

Au terme d’un match âprement disputé, les Black Knights d’Army remportent la 123ème édition de la rivalité Army-Navy qui, pour la première fois de l’Histoire, s’est terminé en prolongations.

Publié

le

Crédit photo : Edward Diller, Getty Images

Il pensait avoir réussi un TD décisif lors de la seconde prolongation. Finalement, la revue vidéo a montré que RB Anton Hall Jr a relâché le ballon quelques centimètres avant de franchir la goal line des Black Knights. Un fumble couteux qui s’avèrera décisif pour l’issue de cette 123ème édition du classique Army-Navy Game.

Quelques minutes plus tard, K Quinn Maretzki ne trembla pas en réussissant un FG de 39 yards qui donnait une victoire 20-17 à Army en double-prolongation, la 5ème des Black Knights lors de ses 7 derniers affrontements face aux Midshipmen. Ce même K Quinn Maretzki avait réussi le coup de pied de l’égalisation, 10-10, en toute fin de 4ème quart-temps envoyant les deux équipes en overtime pour la première fois en 132 ans de cette rivalité historique.

Un peu plus tôt dans le match, RB Anton Hall Jr avait pourtant réussi l’un des coups d’éclat en transperçant la défense d’Army pour un TD au sol de 77 yards qui donnait alors une avance 10-7 aux Midshipmen. Il ne pensait pas que deux heures plus tard, il terminerait ce match en larmes, rongé par la culpabilité d’avoir peut-être couté la victoire à son équipe.

Pendant 60 minutes, les deux attaques ont été annihilées par les deux défenses au cours de ce match intense mais pauvre dans l’éxécution offensive. C’est d’ailleurs sur équipes spéciales que les Black Knights ont ouvert le score : un punt bloqué par DB Noah Short et récupéré par DB Jabril Williams pour un TD de 31 yards.

C’est alors que le feu d’artifice offensif commença : une course de 25 yards de RB Markel Johnson sur le premier snap de la 1ère prolongation donna une avance 17-10 à Army. La Navy répliqua immédiatement : une passe de QB Xavier Arline vers Maquel Haywood pour un TD de 25 yards, la première passe réussie par les Midshipmen dans ce match ! Deux snaps, deux TDs. Explosion offensif au Lincoln Financial Stadium de Philadelphie !

Les Midshipmen étaient alors en excellente position pour reprendre les devants lorsque RB Anton Hall Jr commit le fumble décisif avant que K K Quinn Maretzki ne donne la victoire aux Black Knights.

Army conclut donc sa saison avec un bilan de 6-6. Pas suffisant pour se qualifier pour un bowl, les Black Knights ayant gagné deux matchs contre des équipes FCS. Navy termine sa campagne 2022 avec un bilan de 4-8, pour la 2ème saison consécutive.

Navy mène toujours la série contre Army, 62-54-7.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Le résumé de la week 13 : Michigan et USC en route vers les playoffs, LSU et Oregon s’écroulent

Publié

le

Crédit photo : Joseph Maiorana-USA TODAY Sports

Retrouvez un résumé complet de tous les événements à retenir cette semaine avec un focus sur les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 13.

Georgia, Michigan et TCU déjà assurés d’être en Playoffs ?

Quoi qu’il arrive lors de leur finale de conférence respective, il semble que Georgia, Michigan et Texas Christian joueront les playoffs. Ces trois équipes sont les dernières invaincues au niveau national et leur parcours jusqu’à présent leur donne un joker qui ne devrait pas leur être préjudiciable en cas de défaite samedi prochain.

Lors de cette week 13, #1 Georgia a détruit Georgia Tech tout comme #4 TCU s’est occupé d’Iowa State à domicile. La véritable sensation est la 2ème victoire consécutive des Wolverines de HC Jim Harbaugh face aux Buckeyes de HC Ryan Day. Comme l’an passé, #3 Michigan s’est montré largement supérieur à #2 Ohio State et malgré l’absence de RB Blake Corum, les Wolverines repartent du Horseshoe avec une cinglante victoire.

La fin du rêve pour LSU, Clemson et Oregon

Clemson, LSU et Oregon avaient encore un mince espoir de participation aux Playoffs. Il aurait fallu le chaos parmi les équipes classées devant eux. Et encore, ce n’est pas certain. Finalement, les deux Tigers et les Ducks se sont mis en balle dans le pied en subissant des upsets improbables.

#5 LSU avait une chance d’écrire l’Histoire en devenant la première équipe à deux défaites à participer aux playoffs. Les Tigers ont sombré au mauvais momemt face à une équipe de Texas A&M qui a enfin semblé jouer à son plein potentiel. #8 Clemson s’est incliné à domicile pour la première fois depuis 2016 (face à South Carolina) et #9 Oregon s’est inexpliquablement écroulé dans le 4ème quart-temps d’une Civil War remportée par #21 Oregon State.

Kansas State, Purdue et Utah en finale de conférence

#12 Kansas State avait besoin d’un succès face au voisin Kansas pour rejoindre #4 TCU en finale de la Big 12. C’est fait. Les Wildcats se rendront au AT&T Stadium d’Arlington pour y jouer une finale de conférence pour la première fois depuis 2003.

Purdue a profité de la défaite d’Iowa face à Nebraska pour s’offrir un billet pour le Big Ten Championship Game en l’emportant face à son rival Indiana. Enfin, #14 Utah avait besoin d’aide pour rejoindre #6 USC en finale de la Pac-12 : des victoires de Washington et UCLA et d’une défaite d’Oregon en plus d’un succès des Utes. Et c’est ce qu’il s’est passé ! L’équipe de HC Kyle Wittingham affrontera donc un QB Caleb Williams qui a probablement mis la main sur le Heisman Trophy après une superbe performance lors de la victoire des Trojans face aux Fighting Irish.

Les 10 finales de conférence seront donc les suivantes :

  • AAC : Central Florida vs Tulane
  • ACC : Clemson vs North Carolina
  • Big Ten : Michigan vs Purdue
  • Big 12 : TCU vs Kansas State
  • C-USA : North Texas vs UTSA
  • MAC : Toledo vs Ohio
  • Mountain West : Boise State vs Fresno State
  • Pac-12 : USC vs Utah
  • SEC : Georgia vs LSU
  • Sun Belt : Troy vs Coastal Carolina
Crédit photo : Isaiah Hole

L’affiche de la semaine

#2 Ohio State 23, #3 Michigan 45

Comme l’an passé, l’équipe de HC Jim Harbaugh s’est largement imposée face à des Buckeyes de #2 Ohio State qui s’inclinent au Horseshoe face aux Wolverines de #3 Michigan pour la première fois depuis 2000.

Un an après avoir mis fin, à Big House, à une série de 8 défaites consécutives contre leur plus fervent rival, les Wolverines de #3 Michigan (12-0, 8-0 Big Ten) remportent une première victoire sur le terrain des Buckeyes de #2 Ohio State (11-1, 7-1 Big Ten) depuis 22 ans !

Et comme l’an dernier, cette victoire a été acquise sans l’ombre d’un doute : une démolition totale dans tous les secteurs de jeu qui s’est matérialisée par un impitoyable 28-3 en 2ème mi-temps. Car #3 Michigan était bien la meilleure équipe sur le terrain à l’image de QB JJ McCarthy (12/24, 263 yards, 3 TDs et 1 TD au sol) et de RB Donovan Edwards (216 yards au sol, 2 TDs), auteurs de leur meilleure performance en carrière.

Résumé complet du match Ohio State-Michigan

Résultats des équipes du Top 25

Crédit photo : Kathryn Sheean

#1 Georgia 37, Georgia Tech 14

Après un début de match au ralenti (encore une fois), les Bulldogs de #1 Georgia (12-0) ont enchainé 37 points consécutifs pour remporter la « Clean, Old-Fashioned Hate » pour la 5ème fois d’affilée face au rival Georgia Tech (5-7). Les Dawgs ont été menés 7-0 puis sont rentrés aux vestiaires qu’avec une courte avance de 3 points (10-7) avant que le jeu au sol des champions nationaux imposent sa Loi. À noter que le senior QB Stetson Bennett (10/18, 140 yards, 2 TDs) jouait son dernier match au Sanford Stadium, un stade dans lequel il n’a jamais perdu (13 victoires en 13 matchs comme titulaire). #1 Georgia affrontera maintenant #5 LSU lors du SEC Championship Game.

#4 Texas Christian 62, Iowa State 14

Les Horned Frogs de #4 Texas Christian (12-0, 8-0 Big 12) n’ont pas tremblé : en s’imposant très largement face aux Cyclones d’Iowa State, les joueurs de HC Sonny Dykes terminent invaincus leur saison régulière. Encore une fois, QB Max Duggan (17/24, 212 yards, 3 TDs) et RB Kendre Miller (72 yards, 2 TDs) ont été les grands artisans de cette victoire des Horned Frogs. C’est la première fois depuis 2009 qu’une équipe de la Big 12 conclut sa saison avec un bilan de 12-0. #4 Texas Christian sera opposé à #12 Kansas State lors du Big 12 Championship Game.

Texas A&M 38, #5 LSU 23

Surprise à College Station ! RB Devon Achane (215 yards au sol et 2 TDs), qui faisait son retour de blessure et qui a réussi son meilleur match en carrière, et les Aggies de Texas A&M (5-7, 2-6 SEC) mettent fin à la série de 5 victoires consécutives des Tigers de #5 LSU (9-3, 6-2 SEC) qui peuvent dire au revoir à une éventuelle participation aux playoffs avec cette 3ème défaite de la saison. Le match était encore à égalité 17-17 dans le 3ème quart-temps avant que les Aggies inscrivent un 21-0 grâce notamment à un excellent QB Connor Weigman (12/18, 155 yards, 2 TDs) et à un TD sur retour de fumble de LB Demani Richardson.

#6 USC 38, #15 Notre Dame 27

Les Trojans de #6 USC remportent le Jeweled Shillelagh face à des Fighting Irish de #15 Notre Dame incapables de stopper QB Caleb Williams, auteur de 4 TDs et qui a marqué de précieux points dans la course au trophée Heisman.

Résumé complet du match USC-Notre Dame

Crédit photo : AP

#7 Alabama 49, Auburn 27

Le Crimson Tide de #7 Alabama (10-2, 6-2 SEC) remporte l’Iron Bowl pour la 3ème fois en 4 ans et atteint le plateau des 10 victoires pour la 15ème année d’affilée. C’était probablement le dernier match de QB Bryce Young (20/30, 343 yards, 3 TDs, 1 INT et 1 TD au sol) et OLB Will Anderson (2 sacks) au Bryant-Denny Stadium. Cette victoire ne devrait pas suffire pour permettre à l’équipe de HC Nick Saban de jouer les playoffs. De leur côté, les Tigers d’Auburn (5-7, 2-6 SEC) échouent dans leur tentative de sauver une saison décevante en obtenant leur éligibilité pour un bowl. À noter que le coach par intérim Cadillac Williams ne devrait pas être conservé. HC Hugh Freeze semble le favori pour succéder à Bryan Harsin, renvoyé le 31 octobre dernier.

#8 Clemson 30, South Carolina 31

Les Gamecocks de South Carolina (8-4) s’offrent une 2ème victoire d’affilée contre une équipe du Top 10 et remportent le Palmetto Bowl pour la première fois depuis 2013 mettant fin à une série de 7 défaites consécutives contre les Tigers de #8 Clemson (10-2). Une semaine après leur victoire contre #10 Tennessee, QB Spencer Rattler (25/39, 360 yards, 2 TD, 2 INTs) et les Gamecocks mettent fin à la série de 40 victoires consécutives à domicile de l’équipe de HC Dabo Swinney qui voit également ses minces chances de participation aux playoffs partir en fumée. On retiendra également le solide match de WR Antwane Wells (9 réceptions, 131 yards, 2 TDs), auteur notamment d’un long TD de 72 yards.

#21 Oregon State 38, #9 Oregon 34

Alors qu’ils menaient par 21 points d’avance en fin de 3ème quart-temps les Ducks de #9 Oregon se sont totalement écroulés face à des Beavers de #21 Oregon State qui remportent la Civil War pour la 2ème fois en trois ans.

Résumé complet du match Oregon State-Oregon

Vanderbilt 0, #10 Tennessee 56

Malgré l’absence de QB Hendon Hooker, les Volunteers de #10 Tennessee (10-2, 6-2 SEC) remportent une 4ème victoire consécutive contre les Commodores de Vanderbilt (5-7, 2-6 SEC) et atteignent ainsi le plateau des 10 victoires en saison régulière pour la première fois depuis 2003. RB Jaylen Wright (160 yards au sol, 2 TDs) et RB Dylan Sampson (131 yards au sol, 1 TD) ont tous les deux dépassé les 100 yards au sol au sein d’une attaque au sol qui a marché sur la défense des Commodores (362 yards). Vanderbilt échoue donc à une seule victoire d’une participation à un bowl.

Crédit photo : Joe Hermitt

#11 Penn State 35, Michigan State 16

Pour le dernier match de QB Sean Clifford (19/24, 202 yards, 4 TDs) au Beaver Stadium, les Nittany Lions de #11 Penn State (10-2, 7-2 Big Ten) récupèrent le Land Grant Trophy que les Spartans de Michigan State (5-7, 3-6 Big Ten) avaient remporté la saison dernière lors de l’affrontement annuel entre les deux équipes. TE Theo Johnson a inscrit 2 TDs pour un total de 13 TDs réussis en 2022. C’est la 4ème fois que HC James Franklin atteint le plateau des 10 victoires. Du côté de Michigan State, HC Mel Tucker échoue à qualifier les Spartans pour un bowl pour la 2ème fois en 3 ans.

#12 Kansas State 47, Kansas 27

Les Wildcats de #12 Kansas State (9-3, 7-2 Big 12) obtiennent leur billet pour le Big 12 Championship Game pour la première fois depuis 2003 en s’imposant largement lors du Sunflower Showdown face à leurs rivaux, les Jayhawks de Kansas (6-6, 3-6 Big 12) qui étaient déjà assurés d’une participation à un bowl. En l’absence de QB Adrian Martinez, QB Will Howard (213 yards, 2 TDs, 0 INT) a continué de briller tout comme le junior RB Deuce Vaughn (147 yards au sol, 1 TD et 82 yards sur réception) . #12 Kansas State remporte également une 14ème victoire consécutive contre Kansas.

Washington State 33, #13 Washington 51

Un an après avoir vu leur série de 7 victoires d’affilée face aux Cougars prendre fin dans leur Husky Stadium, les Huskies de #13 Washington (10-2, 7-2 Pac-12) récupèrent l’Apple Cup en s’imposant 51-33 à Washington State (7-5, 4-5 Pac-12) grâce à une nouvelle excellente performance de QB Michael Penix Jr (25/43, 485 yards, 3 TDs, 1 INT) et quelques stops défensifs décisifs. L’attaque des Huskies a accumulé 703 yards offensifs face à une défense de Wazzu qui avait accordé moins de 20 points par match cette saison. Malgré les 322 yards pour 2 TDs de QB Cameron Ward, les Cougars n’ont inscrit que sur une de leurs six possessions de la 2ème mi-temps.

Colorado 21, #14 Utah 63

Les Utes de #14 Utah (9-3, 7-2 Pac-12) détruisent les Buffaloes de Colorado (1-11, 1-8 Pac-12) pour remporter une 6ème victoire consécutive dans la « Rumble in the Rockies » qui lui ouvre les portes du Pac-12 Championship Game. Il fallait une victoire de l’équipe de HC Kyle Witthingham en plus d’une défaite de #9 Oregon à Oregon State, d’une victoire de #18 UCLA à Cal et d’une victoire de #13 Washington à Washington State pour que les Utes retrouvent #6 USC en finale de la Pac-12. C’est fait grâce au match plein de QB Cameron Rising (17/19, 234 yards, 2 TDs) et RB Ja’Quinden Jackson (117 yards au sol, 3 TDs).

Crédit photo : FSU Athletic

#16 Florida State 45, Florida 38

Avec un total de 228 yards au sol et 5 TDs, les Seminoles de #16 Florida State (9-3) ont marché sur des Gators de Florida (6-6) diminués par de nombreux absents. Grands héros du match : QB Jordan Travis (13/30, 270 yards) et RB Trey Benson (111 yards au sol, 3 TDs). #16 Florida State a donc battu ses rivaux Miami et Florida la même saison pour la première fois depuis 2016.

#17 North Carolina 27, North Carolina State 30 2OT

Pour sa première titularisation à la tête de l’attaque du Wolfpack de North Carolina State (8-4, 4-4 ACC), le QB#4, Ben Finley (27/40, 271 yards, 2 TDs), a pris le dessus sur son prestigieux homologue, QB Drake Maye (29/49, 233 yards, 1 TD, 1 INT), lors d’une victoire inattendue face aux Tar Heels de #17 North Carolina (9-3, 6-2 ACC). C’est sur un FG de 35 yards manqué par K Noah Burnette en 2ème prolongation que NC State a remporté la 112ème édition de cette rivalité locale. QB Drake Maye avait envoyé les deux équipes en overtime en réussissant une passe de TD vers WR Antoine Green à la dernière seconde du 4ème quart-temps.

California 28, #18 UCLA 35

Menés de 11 points en fin de 1ère mi-temps, les Bruins de #18 UCLA (9-3, 6-3 Pac-12) ont pu compter sur le duo QB Dorian Thompson-Robinson (21/30, 189 yards, 1 TD et 88 yards au sol, 2 TDs) / RB Zach Charbonnet (119 yards au sol, 1 TD) pour renverser la situation et finalement s’imposer face aux Golden Bears de Cal pour la 3ème année d’affilée et pour la 8ème fois en 10 ans. L’attaque de #18 UCLA termine avec un total de 541 yards offensifs dont 352 au sol.

#24 Cincinnati 24, #19 Tulane 27

Une passe de TD de 30 yards de QB Michael Pratt (162 yards à la passe, 1 TD) à destination de WR Duece Watts a donné une avance suffisante à la Green Wave de #19 Tulane (10-2, 7-1 AAC) qui s’impose à #24 Cincinnati (9-3, 6-2 AAC) dans un match crucial de l’AAC. Les Bearcats, qui étaient privés des services de QB Ben Bryant (saison terminée), voient donc sa série de 32 victoires consécutives prendre fin. Avec cette victoire #19 Tulane s’assure d’être l’hôte du ACC Championship Game dans une semaine, face aux Knights de #22 Central Florida.

Crédit photo : Aaron Doster, AP

#20 Ole Miss 22, Mississippi State 24

Les Bulldogs de Mississippi State (8-4, 4-4 SEC) créent la surprise à Oxford en mettant fin à une série de deux défaites consécutives contre leur rival. #20 Ole Miss (8-4, 4-4 SEC) conclut donc sa saison par trois défaites. QB Will Rogers (239 yards, 2 TDs, 1 INT) a réussi le TD de la victoire en se connectant avec WR RaRa Thomas à 7:28 de la fin du match. les Rebels ont eu une opportunité d’égaliser dans les dernières secondes mais la tentative de conversion après une passe de TD de QB Daxson Dart (30/38, 250 yards, 2 TDs) pour WR Dayton Wade a échoué. Il s’agit de la première victoire de HC Mike Leach dans l’Egg Bowl.

South Florida 39, #22 Central Florida 46

Les Knights de #22 Central Florida (9-3, 6-2 AAC) se sont faits une énorme frayeur lors de la toute dernière édition de la « War on I-4 » en laissant filer une avance de 24 points en 15 minutes seulement mais l’équipe de HC Gus Malzahn a su trouver les ressources pour reprendre l’avantage dans les dernières secondes. Alors que le score était de 39-38 en faveur des Bulls de South Florida (1-11, 0-8 AAC), WR Alec Holler a réussi une spectaculaire réception de la victoire à seulement 20 secondes de la fin (voir plus bas). Avec cette victoire #22 Central Florida obtient son billet pour l’AAC Championship Game que les Knights jouera à #19 Tulane.

#23 Texas 38, Baylor 27

C’était probablement son dernier match au niveau universitaire. Le junior RB Bijan Robinson ne pouvait pas dire adieu au DKR-Texas Memorial Stadium d’une plus belle façon : 179 yards au sol pour 2 TDs lors d’une facile victoire des Longhorns de #23 Texas (8-4, 6-3 Big 12) face à une équipe des Bears de Baylor (6-6, 4-5 Big 12) qui ne s’est plus imposée à Austin depuis 2014. Avec cette victoire acquise vendredi, l’équipe de HC Steve Sarkisian gardait un mince espoir de participer à la finale de Big 12 avant que #12 Kansas State ne s’impose face à Kansas. À noter que LB Jaylan Ford a réussi sa 4ème interception, égalant un record de la fac de Texas pour un linebacker.

Kentucky 26, #25 Louisville 13

4ème victoire d’affilée des Wildcats de Kentucky (7-5) face aux Cardinals de #25 Louisville (7-5) lors de la Governor’s Cup. Les joueurs de HC Mark Stoops concluent donc positivement une 2ème partie de saison décevante (5 défaites en 7 saisons). Pour son dernier match de saison régulière avant son départ pour la NFL, QB Will Levis (188 yards à la passe, 2 TDs) a lancé deux passes de TD. De son côté, RB Chris Rodriguez (120 yards au sol) en a profité pour réussir son 20ème match à plus de 100 yards, un record de la fac de Lexington.

L’image de la semaine

Après deux victoires consécutives contre des équipes du Top 10, QB Spencer Rattler nous la joue à la Joe Burrow.

Highlights

Le TD de la semaine

Les Knights de Central Florida obtiennent leur qualification pour la finale de l’AAC sur une passe de QB Mikey vers TE Alec Holler à 20 secondes de la fin. Quelle réception !

La passe de la semaine

La réception de la semaine

Les Aggies de Texas A&M ont surpris les Tigers de LSU à Kyle Field grâce notamment à cette fabuleuse réception de WR Moose Muhammad !

La course de la semaine

Irrésistible depuis plusieurs semaines, QB Caleb Williams a probablement mis la main sur le trophée Heisman. Son Heisman moment.

L’interception de la semaine

La stat’ de la semaine

Cinq big plays de plus de 45 yards ! L’attaque explosive de Michigan a renversé la défense des Buckeyes d’Ohio State.

Le record de la semaine

QB Sam Hartman a égalé le record de l’ACC du nombre de TDs réussis à la passe en carrière détenu par l’ancien Tiger de Clemson, Tajh Boyd.

Le FG de la semaine

Pour la première fois de son Histoire, Texas Tech a battu Texas et Oklahoma lors d’une même saison. Il aura fallu aux Red Raiders un FG en overtime pour s’imposer face aux Sooners.

La trick play de la semaine

HC Jim Harbaugh a pris le dessus sur HC Ryan Day lors de la victoire de Michigan à Ohio State. La preuve.

Le WTF de la semaine

Les autres résultats

Conférence ACC

Duke 34, Wake Forest 31
Boston College 23, Syracuse 32
Miami 16, Pittsburgh 42

Conférence Big Ten

Iowa 17, Nebraska 24
Maryland 37, Rutgers 0
Northwestern 3, Illinois 41
Wisconsin 16, Minnesota 23
Indiana 16, Purdue 30

Conférence Big 12

Oklahoma State 19, West Virginia 24
Texas Tech 51, Oklahoma 48 OT

Conférence Pac-12

Arizona 38, Arizona State 35

Conférence SEC

Missouri 29, Arkansas 27

Conférence American

Temple 46, East Carolina 49
SMU 34, Memphis 31
Houston 30, Tulsa 37

Conférence MAC

Miami (Ohio) 18, Ball State 17
Ohio 38, Bowling Green 14
Eastern Michigan 38, Central Michigan 19
Western Michigan 20, Toledo 14
Buffalo 27, Kent State 30 OT
Northern Illinois 12, Akron 44

Conférence Mountain West

Boise State 42, Utah State 23
Colorado State 17, New Mexico 0
Fresno State 30, Wyoming 0
San Jose State 27, Hawaii 14
UNLV 27, Nevada 22
San Diego State 3, Air Force 13

Conférence Sun Belt

James Madison 47, Coastal Carolina 7
Northern Illinois 12, Akron 44
Arkansas State 19, Troy 48
Louisiana-Monroe 10, Southern Miss 20
Texas State 13, Louisiana 41
Georgia Southern 51, Appalachian State 48 2OT

Conférence USA

North Texas 21, Rice 17
Florida Atlantic 31, Western Kentucky 32 OT
Louisiana Tech 27, UAB 37
UTSA 34, UTEP 31
Florida International 28, Middle Tennessee 33

Indépendants

UMass 7, Army 44
Liberty 14, New Mexico State 49

Performances individuelles

Lors de cette 13ème semaine de la saison 2022, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB EJ Warner (Temple), 45/63, 527 yards, 5 TDs, 1 INT.
– QB Dillon Gabriel (Oklahoma), 28/40, 449 yards, 6 TDs, 0 INT.
– RB DeWayne McBride (UAB), 16 courses, 272 yards, 1 TD.
– RB Keaton Mitchell (East Carolina), 27 courses, 222 yards, 3 TDs.
– RB Lincoln Pare (Texas State), 28 courses, 221 yards, 1 TD.
– RB Donovan Edwards (Michigan), 22 courses, 216 yards, 2 TDs.
– RB Devon Achane (Texas A&M), 38 courses, 215 yards, 2 TDs.
– RB Michael Wiley (Arizona), 12 courses, 214 yards, 3 TDs.
– RB Kimani Vidal (Troy), 33 courses, 208 yards, 4 TDs.
– WR Jared Wayne (Pitt), 11 réceptions, 199 yards, 3 TDs.
– WR Jalon Calhoun (Duke), 11 réceptions, 174 yards, 1 TD.
– WR Cornelius Johnson (Michigan), 4 réceptions, 160 yards, 2 TDs.

Lire la suite

Saison Régulière

Oregon State-Oregon (38-34) : les Beavers assomment les Ducks en 4ème QT

Alors qu’ils menaient par 21 points d’avance en fin de 3ème quart-temps les Ducks de #9 Oregon se sont totalement écroulés face à des Beavers de #21 Oregon State qui remportent la Civil War pour la 2ème fois en trois ans.

Publié

le

Crédit photo : Sean Meagher/The Oregonian

Tout semblait en place pour que les Ducks de #9 Oregon (9-3, 7-2 Pac-12) rejoignent les Trojans de #6 USC en finale de conférence Pac-12. Ils menaient 31-10 à 20 minutes de la fin du match et malgré un QB Bo Nix (27/41, 327 yards, 2 TDs) toujours limité dans sa mobilité par une blessure de la cheville, l’équipe de HC Dan Lanning semblait à l’abri d’une mauvaise surprise.

Mais vous le savez, les équilibres sont fragiles lors de Rivalry Week. Et les Ducks en ont fait les frais en payant un prix trè cher. Car en laissant remonter des Beavers de #21 Oregon State (9-3, 6-3 Pac-12) opportunistes, #9 Oregon se voit privé d’une participation à une finale de conférence.

Après un FG de K Camden Lewis qui donnait une avance 34-17 aux Ducks en tout début de 4ème quart-temps, les Beavers réussirent un retour de kickoff de 48 yards auquel s’est ajouté une pénalité de 15 yards pour facemask donnant la possession du ballon à #21 Oregon State sur la ligne de 36 yards de #9 Oregon. Quelques secondes plus tard, RB Isaiah Newell réduisait l’écart à 10 points sur une course de 15 yards.

Sur le drive suivant, le punter des Ducks, Alex Bales, commit l’irréparable : il relâcha le ballon sur le snap avant de réussir à récupérer le ballon… sur ses propres deux yards. Deux jeux plus tard, #21 Oregon State revenait à 3 points seulement sur une course d’1 yard de QB Ben Gulbranson (6/13, 60 yards, 2 INT). 34-31 !

Les Ducks s’écroulèrent alors complètement… et le play-calling de HC Dan Lanning n’a pas forcément aidé puisque le head coach de #9 Oregon a décidé de tenter de jouer un 4ème down profondément dans son territoire. Résultat : la défense des Beavers stoppa QB Bo Nix et récupéra la possession du ballon sur la ligne de 28 yards adverse ! Quatre jeux plus tard, RB Isaiah Newell porta le coup fatal sur une course de 6 yards. 38-34 ! En moins de 6 minutes, les Beavers venaient de renverser les Ducks !

Pourtant, #9 Oregon bénéficiera d’une opportunité en or de repasser devant. Un dernier drive qui amena les Ducks à l’entrée de la end zone des Beavers. En vain, QB Bo Nix ne parvenant pas à convertir une 4ème tentative sur une passe imprécise.

Les Beavers remportent donc la 126ème édition de la Civil War. Une 3ème victoire lors des 4 derniers déplacements des Ducks à Corvallis.

Avec cette victoire, #21 Oregon State conclut sa meilleure saison de l’ère HC Jonathan Smith, lui qui est arrivé à Corvallis en 2017 après une saison épouvantable des Beavers (1-11).

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

USC-Notre Dame (38-27) : QB Caleb Williams ramène le Jeweled Shillelagh à L.A.

Les Trojans de #6 USC remportent le Jeweled Shillelagh face à des Fighting Irish de #15 Notre Dame incapables de stopper QB Caleb Williams, auteur de 4 TDs et qui a marqué de précieux points dans la course au trophée Heisman.

Publié

le

Les Fighting Irish de #15 Notre Dame (8-4) avaient remporté les 4 derniers affrontements face aux Trojans de #6 USC (11-1) mais l’équipe de HC Marcus Freeman n’a rien pu faire pour stopper le sophomore QB Caleb Williams (18/22, 232 yards, 1 TD et 35 yards au sol, 3 TDs), en état de grâce depuis le début de la saison.

Un total de quatre TDs et de multiples coups d’éclats que certains verront comme des « Heisman moments » : le quarterback des Trojans a survolé les débats offrant une 11ème victoire à #6 USC cette saison, une première depuis 2008.

QB Caleb Williams a donné le ton dès le premier drive qu’il a conclu par une passe de TD à destination de WR Tahj Washington. #15 Notre Dame fera alors la course derrière des Trojans en confiance et qui rentrèrent aux vestiaires avec une avance 17-7 suite à un TD au sol du quarterback de #6 USC.

La 2ème mi-temps sera une copie conforme de la 1ère : QB Caleb Williams multiplia les exploits tant au sol par des courses inspirées que dans les airs par des passes d’une précision chirurgicale. Les Trojans ajoutèrent donc trois TDs en 2ème mi-temps : un par le true freshman RB Raleek Brown et deux par le quarterback vedette de #6 USC.

Dominateurs de bout en bout de ce Rivalry Game, les Trojans deviennent la première équipe à accumuler plus de 400 yards offensifs face aux Fighting Irish cette saison.

On retiendra également qu’en l’absence de RB Travis Dye, l’ancien running back de Stanford, RB Austin Jones (154 yards au sol) a parfaitement assumé ses responsabilités.

Ce succès des Californiens renforce un peu plus leurs chances de participation au College Football Playoff d’autant que #6 LSU s’est fait surprendre à Texas A&M. Une victoire face à #14 Utah lors du Pac-12 Championship Game et #6 USC est probablement assuré de faire partie du carré d’as.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus