Suivez-nous

Saison Régulière

Verchain’s Top 25 – Semaine 13

Edito, Trucs Alakon et Cheerleaders. Le seul classement du College Football 100% approuvé par The Blue Pennant.

Publié

le

Greta Thunberg, faut arrêter, maintenant…

Hé, Tagovailoa lance un TD pour ‘Bama…

Sinon, pour ceux qui ne se sont pas couchés, ou se sont levés très tôt (après tout, il n’y avait pas grand chose d’intéressant après minuit heure européenne), ce pur moment de football restera dans nos mémoires. Ou pas…

Word of Wisdom (not hating on Mormons)

Alors comme ça, la victoire des Buckeyes contre Penn State devrait valoir à Ohio State un ranking de numéro 1 ? De qui se moque-t-on ?

Le meilleur argument de Ohio State numéro 1, c’est cette victoire contre Penn State, ce samedi. Penn State… Penn State… L’équipe qui a perdu contre Minnesota ? Vraiment ?

Après tout, même dans ce match, Ohio State a peut-être oublié d’enfoncer le clou à un moment où ça compte réellement, pour de vrai. En laissant tomber 3 fois le ballon, les Buckeyes ont permis à Penn State de rester dans la course au dernier quart-temps. Et c’est sans doute la première fois de la saison que l’adversaire est encore dans le match lorsque viennent les quinze dernières minutes d’une rencontre d’Ohio State.

Penn State, donc, comme victoire la plus convaincante des Buckeyes. Sans oublier Cincinnati, je dirai, personnellement, mais les talking heads américains ont foutrement tendance à minimiser la valeur des équipes hors du Power Five. Que Cincinnati soit supérieure sur le terrain à Rutgers, Maryland et autres Northwestern, est-ce que ça fait encore un doute ? Pas chez moi, en tout cas.

La défense des Buckeyes fait beaucoup de bruit autour du potentiel Heisman (c’est une blague) de Chase Young (qui a tous les outils pour réussir chez les pros), et a certes dominé l’attaque des Lions, au vu de la feuille de stats (227 yards seulement en attaque pour Penn State), mais elle a tout de même encaissé deux TD aux mains de l’inconnu QB remplaçant Levis qui a un nom de blue jeans.

Deux TD, donc, qui gardaient Penn State à portée relative. Deux TD consécutifs à des bons vieux fumbles des familles de l’attaque des garçons de Ryan Day.

So much pour les style points, donc.

Pour le ‘overall body of work’…

Ohio State a battu 10-1 Cincy, 9-2 Wisconsin et donc 9-2 Penn State. Le reste ? Hormis potentiellement 9-3 Michigan, 8-3 Florida Atlantic, 7-4 Indiana, et un bunch de losers (Rutgers, Maryland, Northwestern). Plus une victoire contre Miami of Ohio… Ouais… Tout ça pour le 51° calendrier dans les rankings Sagarin.

LSU a battu 10-1 Alabama, 9-2 Florida, 8-3 Auburn, et potentiellement 7-5 Texas A&M. Plus un bunch de losers. Et… Une victoire contre Texas, dont on peut penser ce qu’on veut… Alors, certes, LSU a une victoire de plus contre une FCS que OSU. Et OSU a une victoire de moins que LSU contre une P5… LSU se trimballe le calendrier numéro 13 dans le classement Sagarin.

Dans le petit monde qui s’agite dans mon crâne, OSU, même avec l’attaque la plus prolifique du pays (543 points, soit 9 de plus que LSU), et une défense qui n’encaisse que 10 points par match, ne mérite pas d’être classée numéro 1. Parce que cette attaque, justement, s’est enrayée en laissant tomber le ballon trop souvent contre Penn State, qui n’est tout de même pas du même calibre qu’Auburn, l’une des rares équipes à avoir ralenti Joe Burrow et ses boys des Tigers cette saison.

Clemson a le numéro 3 collé à ses basques depuis ce match de presque Clemsoning contre North Carolina.

Pour le numéro 4, avec un Comité qui n’aime pas Oklahoma, qui aime Georgia malgré la défaite contre 4-7 South Carolina (si Clemson démolit les rivaux in-state à la dernière journée, ça pourrait impacter les Bulldogs), la Pac12 qui se tire toute seule dans le pied… Well… Je sens de plus en plus le rematch LSU-Alabama en demi-finale. À moins que les Tigers d’Auburn ne crashent le truc au cours de l’Iron Bowl…

On connaît déjà officiellement deux affiches de finales de Power Five :

SEC : LSU – Georgia
Big XII : Oklahoma – Baylor

Pour le reste…

En Big Ten : Ohio State vs Wisconsin ou Minnesota qui se rencontrent en dernière semaine.
En ACC : Clemson vs Virginia ou Virginia Tech
En Pac12 : Oregon vs Utah ou USC.

Le pire là-dedans, c’est que, hormis en SEC, ces matchs n’auront sans doute aucun impact sur le playoff… Difficile de penser à une victoire d’une équipe de Virginie contre Clemson, de Minnesota ou Wisconsin contre Ohio State… La Pac12 semble de plus en plus out, comme la Big XII.

La seule méga-surprise possible serait une victoire de l’Ouest contre OSU en Big 10, ce qui enverrait sans doute deux équipes Big Ten en playoff… On peut toujours rêver. Ou cauchemarder.

Mais il nous reste bien entendu les bowls pour entretenir notre passion. Et, comme chaque saison que Nick Saban fait, vous retrouverez, sans doute le mardi ou le mercredi suivant l’annonce des bowls, le dernier classement de la saison, celui de l’interest-meter des bowls… Et ça risque de saigner, encore…

La semaine prochaine, le dernier Top 25 de la saison. Bisous.

Verchain’s Top Twenty Something

Le Verchain’s Selection Comittee, présidé et administré par Verchain, qui synthétise après de longs débats dans un garage luxueux du Nord de la France les réflexions d’un comité composé de Verchain et Verchain, vous offre son classement des 25 premières équipes du college football, sans vous donner d’explications pourries, mais avec du Verchain Style inside.

#1 Louisiana State University Tigers (SEC – Geaux-ing to the Playoff !)

Pauvre petite, le Shaq a faim… Tu vas prendre cher…

#2 Ohio State Buckeyes (BigTen – call them ‘The Ohio State University’)

Qu’on arrête un peu avec Chase Young, quoi… Moïse, lui, il a réussi à ouvrir la Mer Rouge…

#3 Clemson Tigers (ACC – Not that dominant, in my huble opinion…).

Bye week (ouais, pour Clemson, c’est un peu bye season de toute façon…) means… Volleyball

#4 Alabama Crimson Tide (SEC – and happy to meet Clemson only once a year, in the CFP Finals).

Well… Fallait bien passer le temps, durant cette cupcake week…

#5  Georgia Bulldogs (SEC – Alabama East)

Well, ’nuff said…

View this post on Instagram

#DawgsOnTop

A post shared by Georgia Football (@georgiafootball) on

#6 Utah Utes (Pac12 – After Dark)

Grâce à la défaite d’Oregon, une allégorie des espoirs de playoff des Utes…

#7  Oklahoma Sooners (Big12 – CFP Committee doesn’t love you, Sooners…)

OU, réécrivant les règles du football chaque semaine…

#8 Florida Gators (SEC – Receivers have waaaay too often alligator arms)

Bye Week. Let the cheerleader do the talking…

#9 Minnesota Golden Gophers (Big Ten – Finally rowing that damn boat?)

Encore un match passionnant contre N’western…

Sinon… Meme of the week ?

#10 Baylor Bears (Big XII – Beat almost nobody, still undefeated…)

Un peu comme les fans des Horns cette saison…

#11 Cincinnati Bearcats (AAC – Finally respectable?)

S’il y a même des records qui sont battus cette saison… Qui arrêtera les Cats ?

#12 Oregon Ducks (Pac12 – At least the cheerleaders look good)

Yup… L’accroche ‘at least the cheerleaders look good’ que j’ai depuis le début de saison à côté du nom des Ducks n’a jamais été plus à propos…

#13 Penn State Nittany Lions (BigTen – Franklin is on drugs ?)

Ah, OK… C’est donc pour ça que l’attaque de Penn State ressemblait à une course de déambulateurs dans votre maison de retraite préférée…

#14 Wisconsin Badgers (BigTen – were on the losing end of the Upset of the Year…)

On se moque suffisamment souvent des college kickers pour ne pas montrer ça…

Sinon… #CollegeKicker…

#15 Michigan Wolverines (BigTen – #FireHarbaugh)

Take That, Meeeeeechigan…

#16 Notre Dame Fighting Irish (Independant – God can’t do it all, folks…)

Le Boston College. Mwahahahahahah

#17 Auburn Tigers (SEC – Beat Alabama more often than Clemson did in the last 10 years)

Gus Malzahn’s offense this season : an allegory

#18 Iowa Hawkeyes (BigTen – Kirk Ferentz’s contract is way better than yours)

Voilà voilà…

#19 Boise State Broncos (MWC – Potato State is still amazing, whatever…)

Wooooow. Souvenirs émus…

#20 Memphis Tigers (AAC – Yup, toughest conference in football)

A peu près le seul truc intéressant dans ce match…

#21 Appalachian State Mountaineers (SunBelt – It was fun while it lasted)

Champions !

View this post on Instagram

10 wins ✅ #PridePassionPurpose

A post shared by App State Football (@appstate_fb) on

#22 Oklahoma State Cowboys (Big XII – And why not?)

What the Gundy ?

#23 Virginia Tech Hokies (ACC – Ranking a second ACC team is somewhat mandatory…)

Le ridicule ne tue pas…

View this post on Instagram

Senior Day shutout ❗️

A post shared by HokiesFB (@hokiesfb) on

#24 Navy Minutemen (AAC – Still battling…)

Et pourquoi pas…

#25 Hawai’i Rainbow Warriors (MWC – Yeah, Rainbow!!!)

Il y a à peu près deux ans que j’envisage de mettre les Warriors dans un Top 25. Voilà, c’est fait. Hawai’i a fait le nécessaire pour retourner en finale de conférence, et affronter (normalement) mes petits Broncos de Boise. Non mais. Oui, ils en sont à 8-4, et alors ?

Under consideration : Air Force, Navy… Mais pas Army.

DANI UPDATE

Juste because.

View this post on Instagram

Happy game week☔️

A post shared by Dani McGinnis (@uwspirit_dani) on

Three Games to watch next week

Bon, on arrive, finalement, à la dernière semaine de la compétition. Celle qui déterminera beaucoup de choses… Just joking. Il est assez rare d’avoir une dernière journée avec si peu d’impact sur les courses aux divisions. Alors… Trouvons un peu d’enjeu dans le calendrier…

Wisconsin Badgers at Minnesota Golden Gophers : le vrai match à enjeu de cette dernière semaine. Qui des Badgers ou des Gophers aura le droit d’aller se faire démonter comme une goulue dans un gang bang par Ohio State qui prépare déjà son passage en playoff ? Au passage, l’équipe en question pourra se vanter d’être championne de la Big Ten West. C’est beau.

Cincinnati Bearcats at Memphis Tigers : Memphis doit gagner ce match pour s’assurer de la victoire en AAC West, alors que les Bearcats ont déjà assuré la victoire dans la division East d’une conférence American qui aura été passionnante jusqu’au bout. Beaucoup plus par exemple que l’ACC… Nous aurons donc ou un prequel de la finale de conférence de la semaine suivante, ou la fin de tous les rêves de NY6 pour Memphis.

Alabama Crimson Tide at Auburn Tigers : Vous me direz que tout est perdu pour les deux équipes, que la finale de la SEC sera LSU-Georgia. Certes. En attendant, dans l’optique du classement final post week 15, ce match revêt une importance cruciale. Le Comité ne semble pas croire en Oklahoma. Et préfère pour l’instant Georgia à Alabama. Si Georgia perd en finale de la SEC, Alabama serait de nouveau un concurrent crédible à la quatrième place. Ceci si Alabama gagne. Et puis, une victoire dans cet Iron Bowl sauverait la saison des Tigers d’Auburn…

Also worth a look : Juste pour l’importance de la tradition, on pourra voir Ohio State défoncer Michigan, Oklahoma et Oklahoma State échanger les TD… Pour la MAC, on suivra le duel à distance de deux Directional Michigans (Western et Central, respectivement à NIU et à Toledo) en milieu de semaine, pour le gain de la MAC West.

C’est tout pour aujourd’hui, alors…

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. pep

    25 novembre 2019 at 22h55

    Hâte de connaitre le classement des bowls selon Mr Verchain 🙂

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Le résumé de la Week 2 : la Sun Belt en folie, le show Rattler, Clemson assure

La Sun Belt a martyrisé la Big 12 lors d’une 2ème semaine de la saison marquée par les débuts réussis de QB Spencer Rattler à Oklahoma et les succès faciles d’Oklahoma, Texas et Clemson.

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Charlie Neibergall

5-70. C’était le bilan des programmes de la Sun Belt face à ceux de la Big 12 avant le coup d’envoi de cette 2ème semaine de la saison 2020 de College Football. Pourtant, sans aucun complexe, les Ragin’ Cajuns de Louisiana-Lafayette, les Red Wolves d’Arkansas State et les Chanticleers de Coastal Carolina sont sortis vainqueurs de leurs duels respectifs face à #23 Iowa State, Kansas State et Kansas redorant ainsi le blason d’une conférence parfois décriée, à tort, et semant le chaos dans une Big 12 qui aurait pu totalement sombrer sans les performances de #5 Oklahoma et #14 Texas.

Car, les Sooners et les Longhorns font partie des vainqueurs de cette 2ème semaine. Le true freshman QB Spencer Rattler (4 TD) a impressionné pour ses débuts comme quarterback titulaire lors d’une victoire 48-0 d’Oklahoma. De son côté, QB Sam Ehlinger (5 TD) a trouvé un second souffle comme leader d’une attaque de Texas à la sauce Mike Yurcich. Les Longhorns l’ont emporté 59-3.

Neuf mois après sa défaite en finale nationale, QB Trevor Lawrence a retrouvé le chemin de la victoire lors d’un facile succès de #1 Clemson sur le terrain de Wake Forest.

#10 Notre Dame et #18 North Carolina se sont imposés dans la douleur alors que Florida State s’enfonce encore un peu plus en s’inclinant à domicile face à Georgia Tech.

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 2 :

Le Match de la semaine

Énorme surprise à Ames (Iowa). Les Cyclones de #23 Iowa State subissent une terrible désillusion en s’inclinant à domicile face à une équipe de la conférence Sun Belt… par un écart de 17 points !

Considéré comme le meilleur gunslinger de retour en 2020 dans la conférence Big 12, le junior QB Brock Purdy (16/35, 145 yards, 1 INT) est passé complètement à côté de son match. Aucun TD à la passe pour le quarterback vedette des Cyclones. Du coup, l’attaque d’Iowa State a surtout compté sur les exploits de RB Breece Hall (103 yards, 1 TD) et RB Kene Nwangwu (21 yards, 1 TD) pour prendre les devants 14-10 à la 1ère mi-temps. Pas suffisant.

Car après avoir réussi un retour de kickoff de 95 yards en fin de second quart-temps, les Ragin’ Cajuns ont pris confiance portés par une solide défense qui a limité l’un des favoris dans la conférence Big 12 à 3 petits points en 2ème mi-temps.

Et lorsque QB Levi Lewis (13/21, 154 yards, 1 TD) s’est connecté avec WR Peter LeBlanc (5 réceptions, 82 yards, 1 TD) sur une bombe de 78 yards pour le premier TD offensif de Louisiana-Lafayette, on sentit que le momentum avait basculé de camp tant l’attaque des Cyclones se montrait anémique en l’absence de l’un des meilleurs tight-ends du pays, Charlie Kolar (auteur de 51 réceptions en 2019).

C’est alors que CB Eric Garror remonta un punt de 83 yards pour un TD qui assomma définitvement l’équipe de coach Matt Campbell. Le coup de massue. #23 Iowa State ne s’en remettra pas et le dernier TD de RB Trey Ragas (49 yards au sol, 1 TD) fit l’effet d’un point d’exclamation au terme d’une formidable prestation des Ragin’ Cajuns.

> Compte-rendu complet du match Iowa State vs Louisiana-Lafayette

QB Spencer Rattler, Oklahoma – Crédit photo : AP

Résultats des équipes du Top 25

Wake Forest 13, #1 Clemson 37

Sans forcer, QB Trevor Lawrence (22/28, 351 yards, 1 TD et 2 TD au sol) et #1 Clemson (1-0) ont encore malmené les Demon Deacons de Wake Forest (0-1, 0-1) qui ont encaissé un sévère 152-19 combiné face aux Tigers sur les trois dernières saisons. RB Travis Etienne (102 yards, 1 TD) a profité de cette mise en jambe pour réussir son 57ème TD au sol en carrière et établir un nouveau record du programme de Clemson avec son 18ème match avec plus de 100 yards aus sol. On retiendra également l’excellent premier match des true freshmen DE Myles Murphy (7 plaquages dont 3 pour perte et 2 sacks) et DE Bryan Bresee (1 FG bloqué) !

#5 Oklahoma 48, Missouri State (FCS) 0

Il n’aura joué que les deux premiers quart-temps de ce match d’ouverture de la saison 2020 des Sooners. Mais quel récital de QB Spencer Rattler ! Alors oui, l’adversaire n’était pas à la hauteur mais l’ancien prospect 5-étoiles n’a pas manqué son premier rendez-vous. 14/17, 290 yards pour 4 TDs ! Sa connexion avec WR Charleston Rambo (4 réceptions, 80 yards, 2 TD) a déjà fait des étincelles au sein d’une attaque des Sooners qui a perdu tant d’éléments-clés au cours de l’intersaison. Le score à la mi-temps ? 31-0. Dirigée pour la 2ème année d’affilée par le coordinateur Alex Grinch, la défense des Sooners a été en total contrôle tout au long de la rencontre limitant Missouri State (FCS) à 135 petits yards en attaque.

#10 Notre Dame 27, Duke 13

Sans briller et dominés en première mi-temps, les Fighting Irish de #10 Notre Dame assurent l’essentiel en s’imposant face aux Blue Devils de Duke grâce aux 2 TDs au sol du sophomore RB Kyren Williams.

> Compte-rendu complet du match Notre Dame-Duke

QB Sam Ehlinger, Texas – Crédit photo : Texas Athletics

#14 Texas 59, UTEP 3

Quelle entrée en matière pour le senior QB Sam Ehlinger ! L’arrivée du coordinateur offensif Mike Yurcich n’a pas mis longtemps à prendre forme sur le terrain. Quelques secondes en fait. À peine le temps pour QB Sam Ehlinger (25/33, 426 yards, 5 TD) de prendre le premier snap. Premier jeu de #14 Texas (1-0) : TD de 78 yards de WR Josh Moore (6 réceptions, 127 yards, 1 TD). La suite de cette rencontre totalement déséquilibrée sera une domination insolante des Longhorns de #14 Texas (1-0) face à une équipe d’UTEP (1-1) dépassée. 426 yards à la passe pour 5 TD… à la mi-temps : ce sont les statistiques complètement folles de QB Sam Ehlinger.

#18 North Carolina 31, Syracuse 6

Pendant trois quart-temps, on s’est demandé si les Tar Heels n’allaient pas subir une terrible déconvenue lors de ce match d’ouverture dans la conférence ACC. Menée par un QB Sam Howell (25/34, 295 yards, 1 TD, 2 INTs) peu inspirée, l’attaque de UNC a souffert pendant trois quart-temps avant que RB Javonte Williams entrent en scène dans la dernière ligne droite en inscrivant 3 TD consécutifs pour assurer l’essentiel : la victoire. La défense 3-3-5 des Orangemen aura dérangé les Tar Heels pendant la majorité du match, la star S Andre Cisco réussissant la 13 ème interception de sa carrière. En vain.

Autres résultats importants

Conférence ACC

Miami 31, UAB 14
Florida State 13, Georgia Tech 16
Pittsburgh 55, Austin Peay (FCS) 0
Louisville 35, Western Kentucky 21

Conférence Big 12

West Virginia 56, Eastern kentucky 10
Kansas State 31, Arkansas State 35
Texas Tech 35, Houston Baptist (FCS) 33

Conférence AAC

South Florida 27, The Citadel (FCS) 6

Autres résultats

Appalachian State 35, Charlotte 20
Army 37, Louisiana-Monroe 7
Texas State 48, UTSA 51 2OT
Georgia Southern 27, Campbell (FCS) 26
South Alabama 24, Tulane 27

L’image de la semaine

On connaissait la Turnover Chain de Miami. Cette année, les Hurricanes vous présentent les bagues « The Crib » que le joueur offensif venant de marquer un TD portera sur la sideline.

L’image de la semaine II

C’est cruel pour les fans des Seminoles qui n’en peuvent plus de passer de désillusion en désillusion. Mais pour la 4ème saison d’affilée, Florida State s’incline lors du match d’ouverture.

L’image de la semaine III

La saison 2020 dans la Big Ten et la Pac-12 symbolisée en une image.

Highlights

Le TD de la semaine

Il est nonchalant. Tout a l’air facile pour lui : QB Spencer Rattler n’a pas manqué ses débuts comme titulaire au sein de l’attaque des Sooners. 290 yards et 4 TD dont celui-ci de 53 yards à destination de WR Charleston Rambo.

La réception de la semaine

Ce match Kansas State-Arkansas State nous a offert plusieurs jeux spectaculaires mais le plus beau d’entre-eux est surement l’impressionnante réception à une main de WR Malik Knowles sur une passe un peu haute de QB Skylar Thompson.

La course de la semaine

Ce n’est pas forcément la course la plus spectaculaire de la semaine mais l’une des plus décisives. Alors que Notre Dame pateaugeait, RB Kyren Williams a creusé l’écart en faveur des Fighting Irish sur ce TD de 26 yards.

La stat de la semaine

C’est la ligne de statistique de QB Sam Ehlinger pour son premier match de la saison avec les Longhorns… en 1ère mi-temps !

Le Trick Play de la semaine

Menés de 14 points, les Red Wolves ont surpris les Wildcats de Kansas State avec une double passe parfaitement exécutée et conclue par un TD de 48 yards de WR Roshauud Paul !

L’interception de l’année ?

Le #FAIL de la semaine

Le TD sur retour de punt le plus facile de l’Histoire.

Le #WTF de la semaine

Que dire ?

Performances individuelles

Lors de cette 2ème semaine de la saison 2020, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Alex Bowman (Texas Tech), 38/52, 430 yards, 2 TD, 1 INT.
– QB Sam Ehlinger (Texas), 25/33, 426 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB Trevor Lawrence (Clemson), 22/28, 351 yards, 1 TD, 0 INT.
– QB Spencer Rattler (Oklahoma), 14/17, 290 yards, 4 TD, 0 INT.
– RB Sincere McCormick (UTSA), 29 courses, 197 yards, 1 TD.
– WR Kawan Baker (South Alabama), 7 réceptions, 129 yards, 1 TD.
– WR Jonathan Adams Jr (Arkansas State), 8 réceptions, 98 yards, 3 TD.

Les plus beaux TD de la semaine

Lire la suite

Saison Régulière

Louisiana renversant face à Iowa State : les Ragin’ Cajuns s’imposent 31-14 !

Grâce à deux touchdowns sur retour de coup de pied et un big play de QB Levi Lewis, les Ragin’ Cajuns réussissent l’une des plus belles surprises de leur Histoire.

Publié

le

Crédit photo : Charlie Neibergall

L’été a été long et pénible pour le programme de Lafayette (Louisiane). En plus de faire face à la pandémie de coronavirus, les Ragin’ Cajuns ont perdu leur grand frère, le coach assistant D.J. Looney, subitement décédé d’une crise cardiaque, le 1er aout dernier. Quelques jours plus tard, l’ouragan Laura ravagea plusieurs comtés autour de la ville.

Pourtant, les Ragin’ Cajuns ont gardé la tête haute. Ils se sont présentés à Ames (Iowa) avec le couteau entre les dents et la bande à coach Billy Napier a réussi l’un des plus bels exploits de l’Histoire de Louisiana-Lafayette (1-0). Ce succès inattendu à #23 Iowa State (0-1) est le premier des Ragin’ Cajuns face à une équipe classée depuis l’époque QB Jake Delhomme… en 1996.

Considéré comme le meilleur gunslinger de retour dans la conférence Big 12 en 2020, le junior QB Brock Purdy (16/35, 145 yards, 1 INT) est passé complètement à côté de son match. Aucun TD à la passe pour le quarterback vedette des Cyclones. Du coup, l’attaque d’Iowa State a surtout compté sur les exploits de RB Breece Hall (103 yards, 1 TD) et RB Kene Nwangwu (21 yards, 1 TD) pour prendre les devants 14-10 à la 1ère mi-temps.

Après avoir réussi un retour de kickoff de 95 yards en fin de second quart-temps, les Ragin’ Cajuns ont pris confiance portés par une solide défense qui a limité l’un des favoris dans la conférence Big 12 à 3 petits points en 2ème mi-temps.

Et lorsque QB Levi Lewis (13/21, 154 yards, 1 TD) s’est connecté avec WR Peter LeBlanc (5 réceptions, 82 yards, 1 TD) sur une bombe de 78 yards pour le premier TD offensif de Louisiana-Lafayette, on sentit que le momentum avait basculé de camp tant l’attaque des Cyclones se montrait anémique en l’absence de l’un des meilleurs tight-ends du pays, Charlie Kolar (auteur de 51 réceptions en 2019).

C’est alors que CB Eric Garror remonta un punt de 83 yards pour un TD qui assomma définitvement l’équipe de coach Matt Campbell. Le coup de massue. #23 Iowa State ne s’en remettra pas et le dernier TD de RB Trey Ragas (49 yards au sol, 1 TD) fit l’effet d’un point d’exclamation au terme d’une formidable prestation des Ragin’ Cajuns.

Résumé en video

Lire la suite

Saison Régulière

Notre Dame s’impose 27-13 face à Duke, dans la douleur

Sans briller et dominés en première mi-temps, les Fighting Irish de #10 Notre Dame assurent l’essentiel en s’imposant face aux Blue Devils de Duke grâce aux 2 TDs au sol du sophomore RB Kyren Williams.

Publié

le

Crédit photo : ND Athletics

Sous la pluie qui tombait sur le Notre Dame Stadium, les Fighting Irish ont remporté leur premier match en tant que membres de la conférence ACC. Sans vraiment convaincre.

Après 132 ans en tant qu’indépendant, les Fighting Irish ont été contraints d’accepter l’invitation de la conférence ACC afin de pouvoir maintenir un calendrier décent pour la saison 2020. C’est donc face à Duke (0-1) que les joueurs de coach Brian Kelly ont fait leur entrée dans cette saison sans précédent.

Et il y a encore beaucoup de travail pour les Fighting Irish. Pendant trois quart-temps, #10 Notre Dame (1-0) a enchainé les erreurs et buté sur une solide défense des Blue Devils. Et les interrogations au sujet de la capacité de QB Ian Book (19/31, 263 yards, 1 TD, 1 INT) à porter son équipe jusqu’en playoffs refont forcément surface. Le quarterback senior des Fighting Irish n’a pas semblé très l’aise malgré des statistiques flatteuses. Son seul coup d’éclat : une passe de 17 yards à destination de WR Avery Davis pour un TD qui donna 11 points d’avance (24-13) aux Fighting Irish en début de 4ème quart-temps.

Finalement, #10 Notre Dame s’en est sorti grâce à l’excellente prestation du sophomore RB Kyren Williams (19 courses, 112 yards, 2 TD et 93 yards sur réception), auteur de 2 TD dont celui qui a assuré le succès des siens sur une course de 26 yards sur une 4ème tentative.

Du côté de Duke, on peut avoir des regrets car après un excellent premier quart-temps (151 yards offensifs contre 13), les Blue Devils ne menaient que 3-0. Pas cher payé pour le programme de South Bend. L’incapacité des joueurs de coach David Cutcliffe de conclure dans la red zone adverse leur aura été très préjudiciable.

Toutefois, l’ancien backup de QB Trevor Lawrence à Clemson, QB Chase Brice (19/31, 263 yards, 1 TD, 1 INT et 1 TD au sol), a fait une très bonne impression pour son premier match au sein de l’attaque no-huddle de Duke marquant même un TD au sol qui a ramené les siens à 4 points seulement des Fighting Irish (17-13).

Avec ce succès, Notre Dame enchaine une 19ème victoire consécutive à domicile. On retiendra également de ce match l’excellente prestation du duo de tight-ends, TE Tommy Tremble (5 réceptions, 38 yards) / TE Michael Mayer (3 réceptions, 38 yards).

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

RB Cam’Ron Harris assure la victoire 31-14 de Miami face UAB

Après un début de match en rodage, l’attaque des Hurricanes de Miami a trouvé son rythme sous l’impulsion d’un RB Cam’Ron Harris flamboyant.

Publié

le

On attendait le show de l’ancien quarterback de Houston, QB D’Eriq King, on a eu celui du junior RB Cam’Harris, auteur de 134 yards et 2 TD en 17 courses dans ce premier match de la week 2.

En inscrivant son second TD de la soirée, RB Cam’Ron Harris a permis aux Hurricanes de prendre le large après que les Blazers de UAB (1-1) soient revenus à trois points seulement de Miami (1-0) quelques minutes plus tôt.

Après des débuts difficiles, la star QB D’Eriq King (16/24, 144 yards à la passe, 1 TD et 83 yards au sol, 1 TD) s’est mis en route réussissant un total de 2 TD à la baguette d’une attaque new-look désormais dirigée par le coordinateur offensif Rhett Lashlee. Les Hurricanes ont accumulé 495 yards dont 337 au sol.

Un TD sur réception de TE Brevin Jordan sur le dernier jeu du 3ème quart-temps scellera définitivement le sort de ce match disputé devant un peu plus de 8000 spectateurs présents au Hard Rock Stadium de Miami Gardens (Floride).

Cette victoire fût remplie d’émotions pour QB D’Eriq King. Le quarterback de Miami jouait son premier match depuis presque un an après avoir pris son redshirt à Houston en septembre 2019. Mais il a également joué cette rencontre en pensant à son père décédé en février dernier.

« J’avais beaucoup de choses en tête ce soir. C’était le premier match de ma vie sans mon père. J’ai joué pour lui ce soir. » – QB D’Eriq King, Miami Hurricanes.

Par ailleurs, avec son 16ème match consécutif avec au moins un TD au sol et un TD à la passe, QB D’Eriq King établit un nouveau record NCAA.

Prochain match pour Miami : à Louisville, le 19 septembre.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus