Suivez-nous

Saison Régulière

College Gameday : le guide de la semaine 10

Présentation de la semaine 10 de la saison 2015 de College Football.

Publié

le

Avec le mois de novembre débute la dernière ligne droite vers les finales de conférence et plusieurs matchs décisifs sont au programme de ce week-end.

La semaine 10 a commencé dès… mardi dernier avec la victoire surprise de Northern Illinois à #24 Toledo. Jeudi soir, #6 Baylor s’est sorti d’un match piège à Kansas State en s’imposant 31-27 tandis que #20 Mississippi State l’emportait facilement 31-13 à Missouri.

Trois matchs se dérouleront vendredi soir dont le déplacement de #22 Temple à SMU.

La journée de samedi sera très chargée avec dès 12h (18h en France) le duel entre #5 Notre Dame et Pittsburgh suivi du showdown de la conférence ACC attendu depuis plusieurs mois entre #16 Florida State et #1 Clemson à 15h30 (21h30 en France). Au même moment, #5 Texas Christian se rend à #12 Oklahoma State dans un match de conférence Big 12 à élimination.

Le Rivalry Game entre #2 LSU et #4 Alabama sera le moment fort d’une soirée marquée par le match de #3 Ohio State face à Minnesota et un intrigant #13 Memphis vs Navy.

On gardera également un oeil sur les Boilermakers de Purdue du français WR Anthony Mahoungou qui accueillent les Fighting Illini.

Suivez le programme et bonne semaine de College Gameday à tous !

Le match de la semaine

#2 LSU (7-0) @ #4 Alabama (7-1)
Samedi 7 novembre 2015, 20h00 (02h00, heure française)

Un quart de finale avant l’heure : voilà ce qu’est probablement ce match au sommet, sans aucun doute une des plus belles affiches de la saison de College Football entre les deux meilleures équipes de la SEC West. Tout simplement. On voit mal comment le vainqueur de cette rencontre pourrait ne pas finir dans les 4 équipes qualifiées pour les play-offs, et peut-être même bien y faire figure de favori. Alors certes, il restera encore trois matchs à jouer pour chaque équipe après ce choc (avec un calendrier plus difficile pour LSU), mais il flottera dans l’air comme un parfum de match à élimination du côté de Tuscaloosa. > Lire la suite
Prédiction : LSU 21, Alabama 17.

Samedi – A partir de 12h (18h en France)

#5 Notre Dame (7-1) @ Pittsburgh (6-2)
Samedi 7 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)

Tout juste auréolés de leur nouveau statut de #5 du classement CFP Top 25, les Fighting Irish de #5 Notre Dame poursuivent leur parcours du combatant avec un difficile déplacement à Heinz Field pour y affronter des Panthers de Pittsburgh en quête de rédemption suite à leur défaite surprise de la semaine dernière contre North Carolina. La victoire est impérative pour #5 Notre Dame afin de rester en course pour une place en playoffs. Pour les Panthers, une victoire face aux Irish leur permettrait de reprendre confiance avant la dernière ligne droite de leur calendrier de conférence ACC. Pour se faire, ils devront exploiter l’une des faiblesses de #5 Notre Dame : l’attaque dans la red-zone. Les Fighting Irish n’ont pas de difficulté à entrer dans les 20 derniers yards adverses mais possèdent le plus faible % de conversion en points des programmes du Top 25. Mauvaise nouvelle pour les Panthers, ils ont la pire équipe du pays pour défendre dans leur red-zone. Leurs adversaires ont un pourcentage de… 100% (17 sur  17) ! Ainsi, la capacité du secondary de stopper WR Will Fuller (Notre Dame) pourrait être déterminante dans cette rencontre.
Prédiction : Notre Dame 34, Pittsburgh 20.

Vanderbilt (3-5) @ #10 Florida (7-1)
Samedi 7 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)
L’enjeu du match est simple : avec une victoire, les Gators de #10 Florida s’assurent le titre de division SEC East qui leur ouvrirait les portes de leur première finale de conférence SEC depuis 2009. Seul espoir pour les Commodores de Vanderbilt : la présence du running back RB Ralph Webb qui jouera devant sa famille, lui qui est originaire de Gainesville (Floride).
Prédiction : Florida 38, Vanderbilt 6.

Penn State (7-2) @ #21 Northwestern (6-2)
Samedi 7 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)
Surprenants #21 du classement CFP Top 25, les Wildcats de #21 Northwestern ont eu deux semaines pour se préparer à affronter le meilleur pass-rush du pays (36 sacks), celui des Nittany Lions de Penn State. DE Carl Nassib (14.5 sacks, Penn State) fera face à l’insaisissable freshman QB Clayton Thorson qui n’a été sacké que 11 fois en 2015. La clé du match pourrait être la capacité d’un secondary de #21 Northwestern en difficulté à Nebraska il y a deux semaines, de stopper le junior QB Christian Hackenberg qui n’a plus été intercepté depuis 6 matchs.
Prédiction : Penn State 24, Northwestern 17.

Autres matchs : #11 Stanford @ Colorado, Illinois @ Purdue, Texas Tech @ West Virginia, Duke @ North Carolina, Kentucky @ Georgia, Syracuse @ Louisville, NC State @ Boston College.

Samedi – A partir de 15h00 (21h00 en France)

#16 Florida State (7-1) @ #1 Clemson (8-0)
Samedi 7 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)

LE plus gros match de l’année en conférence ACC, il serait même tentant d’en faire une finale avant l’heure. #16 Florida State, champion de conférence les trois dernières saisons, se déplace chez des Tigers de #1 Clemson, qui espèrent bien leur ravir le trône cette année. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Seminoles ne partiront pas favoris, loin de là. Pas forcément impressionnants au niveau du jeu pratiqué depuis septembre dernier, les joueurs de coach Jimbo Fisher ont carrément pris un sérieux coup sur la tête lors de leur défaite face à Georgia Tech il y a deux semaines. Leur dernier espoir de jouer les premiers rôles en cette fin de saison est donc d’aller chercher la victoire à #1 Clemson, les nouveaux #1 du pays, qui voudront rester invaincus afin de rester en course pour une qualification pour le College Football Playoff. > Lire la suite
Prédiction : Clemson 38, Florida State 21.

#8 Texas Christian (8-0) @ #14 Oklahoma State (8-0)
Samedi 7 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Match au sommet de la conférence Big 12 entre deux programmes toujours invaincus avec une fiche de 8-0. Ces deux équipes doivent encore affronter #6 Baylor et #15 Oklahoma et elles voudront impérativement conserver leur invincibilité avant ces matchs décisifs dans la course pour le titre de conférence. Une défaite dans cette rencontre serait catastrophique. Le duel entre DE Emmanuel Ogbah (Oklahoma State), l’un des meilleurs pass-rushers du pays, et le candidat au trophée Heisman, QB Trevone Boykin, s’annonce passionnant. Shoutout en vue dans ce match entre deux des meilleures attaques du pays.
Prédiction : Texas Christian 48, Oklahoma State 45.

Arkansas (4-4) @ #18 Ole Miss (7-2)
Samedi 7 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Malgré sa 3ème place actuelle dans la division SEC West, les Rebels de #18 Ole Miss sont toujours maîtres de leur Destin mais ça passe par un succès dans ce match contre des Razorbacks d’Arkansas qui les avaient humilié à Fayetteville l’an passé et qui espèrent encore remporter une victoire « signature » lors de cette saison 2015. Tout devrait se jouer dans les tranchées entre la ligne défensive des Rebels menée par DT Robert Nkemdiche et DE Michael Haynes et la ligne offensive des Razorbacks qui n’a accordé que 6 sacks en 2015.
Prédiction : Ole Miss 34, Arkansas 23.

Rutgers (3-5) @ #17 Michigan (6-2)
Samedi 7 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Les Wolverines de #17 Michigan n’ont plus le droit à l’erreur pour rester dans la lutte à un titre de co-champion de la division Big Ten West. De leur côté, les Scarlet Knights ont impérativement besoin d’un succès pour améliorer leurs chances d’être éligibles à un bowl en fin de saison. Si brillante lors des 6 premiers matchs, la défense aérienne des Wolverines a souffert depuis deux semaines. Elle sera sous pression face à l’un des meilleurs receveurs de la conférence Big Ten, WR Leonte Carroo (22 yards en moyenne par réception, 9 TD en 2015). #17 Michigan pourra compter sur le retour de QB Jake Rudock qui avait dû quitter ses partenaires face à Minnesota. Mais qu’on ne s’y trompe pas, c’est bien par la défense que passera une éventuelle victoire des Wolverines.
Prédiction : Michigan 17, Rutgers 16.

Autres matchs : #9 Iowa @ Indiana, #23 UCLA @ Oregon State, Cincinnati @ #25 Houston, Virginia @ Miami, Army @ Air Force, Arizona State @ Washington State, Wisconsin @ Maryland, South Carolina @ Tennessee.

Samedi – A partir de 19h00 (01h00 en France)

Minnesota (4-4) @ #3 Ohio State (8-0)
Samedi 7 novembre 2015, 20h00 (02h00, heure française)

Deux programmes qui ont fait la Une des médias depuis quelques jours pour différentes raisons s’affrontent dans ce duel cross-division de la conférence Big Ten. Les Golden Gophers de Minnesota ont connu un changement de coach suite à la retraite forcée de Jerry Kill pour des raisons de santé. Du côté des Buckeyes de #3 Ohio State, le quarterback titulaire QB J.T. Barrett a été suspendu après son arrestation pour conduite en état d’ébriété. C’est donc QB Cardale Jones qui sera de retour à la tête de l’attaque des champions nationaux. Il fera face à un opportuniste secondary de Minnesota dirigé par CB Briean Boddy-Calhoun et CB Eric Murray. Ainsi, RB Ezekiel Elliott pourrait être sur-utilisé par coach Urban Meyer afin d’éviter des turnovers qui pourraient être destructeurs pour les Buckeyes. Avec un succès, #3 Ohio State égaliserait le record de 29 victoires d’affilée en match de conférence détenu par Florida State (ACC, 1992-95).
Prédiction : Ohio State 27, Minnesota 20.

#7 Michigan State (8-0) @ Nebraska (3-6)
Samedi 7 novembre 2015, 19h00 (01h00, heure française)
Victoire indispensable pour des Spartans de #7 Michigan State toujours invaincus si les joueurs de coach Mark Dantonio veulent prétendre à une place en College Football Playoff. Pour les Cornhuskers, un succès dans cette rencontre sauverait une première saison de coach Mike Riley jusque-là marquée par la malchance et les déceptions. Un revers et les Huskers sont officiellement éliminés de la course à un bowl. Problème : l’un des meilleurs quarterbacks du pays, QB Connor Cook (2060 yards, 17 TDs, 2 INT), sera opposé à la… 125ème défense du pays contre la passe. Il ne manque que 3 TDs au leader de l’attaque des Spartans pour égaler le record de TD réussi en carrière détenu par QB Kirk Cousins.
Prédiction : Michigan State 34, Nebraska 30.

#12 Utah (7-1) @ Washington (4-4)
Samedi 7 novembre 2015, 19h30 (01h30, heure française)
Les Utes de #12 Utah sont toujours en contrôle de leur Destinée dans la division Pac-12 South mais ils n’ont plus le droit à l’erreur dans la lutte pour une place en College Football Playoff. Ils seront en danger à Seattle face à des Huskies de Washington qui ont déjà battu un programme classé en 2015 (USC) et qui viennent de réussir, il y a une semaine face à Arizona (victoire 49-3), leur match le plus abouti depuis l’arrivée de coach Chris Petersen. La défense contre la passe de #12 Utah devra être sur ses gardes face à un QB Jake Browning qui monte en puissance depuis quelques semaines. Ce dernier a notamment réussi 4 passes de TD contre les Wildcats. On suivra aussi l’affrontement entre LB Travis Feeney (Washington) et RB Devontae Booker (Utah).
Prédiction : Washington 27, Utah 23.

Autres matchs : Navy @ #13 Memphis, Iowa State @ #15 Oklahoma, Auburn @ #19 Texas A&M, Kansas @ Texas.

Samedi – A partir de 22h00 (4h en France)

California (5-3) @ Oregon (5-3)
Samedi 7 novembre 2015, 22h30 (04h30, heure française)

Deux équipes à la dynamique opposée s’affrontent à Eugene (Oregon) avec pour objectif de s’assurer l’éligibilité pour un bowl de fin de saison. Les Bears de California viennent de subir 3 défaites d’affilée (Utah, UCLA, USC) tandis que les Ducks d’Oregon ont remporté leurs deux derniers matchs dont un shoutout à Arizona State après 3 prolongations. Le duo des Bears QB Jared Goff / WR Kenny Lawler fera face à l’une des pires défenses contre la passe du pays. Ils seront également aidé par le retour de RB Daniel Lasco. Mais les Ducks n’ont pas à rougir au niveau du talent avec QB Vernon Adams, RB Roye Freeman et WR Bralon Addison et WR Darren Carrington.
Prédiction : Oregon 42, California 34.

Arizona (5-4) @ USC (5-3)
Samedi 7 novembre 2015, 22h30 (04h30, heure française)
Les champions de division Pac-12 South, les Wildcats d’Arizona, se sont totalement écroulés depuis leur lourde défaite à Stanford au début du mois d’octobre. Inversement, les Trojans de USC ont trouvé un second souffle depuis la nomination de Clay Helton au poste de head coach en remplacement de Steve Sarkisian. Les Sud-Californiens peuvent encore espérer remporter le titre de division; il leur faudrait pour cela une défaite de #12 Utah et gagner tous leurs matchs jusqu’à la fin de la saison. La défense des Wildcats est en décomposition totale et il lui faudra un sursaut d’orgueil pour stopper QB Cody Kessler, RB Tre Madden, RB Justin Davis et RB Ronald Jones.
Prédiction : USC 41, Arizona 24.

Upset Alert

#12 Utah (7-1) @ Washington (4-4)
Samedi 7 novembre 2015, 19h30 (01h30, heure française)
Après un début de saison convaincant, les Utes de #12 Utah semblent avoir du mal à trouver un second souffle. A l’inverse, les Huskies de Washington montent en puissance depuis quelques semaines. Dans la chaude ambiance du Husky Stadium, les mormons pourraient subir leur 2ème revers en 3 matchs.
Prédiction : Washington 27, Utah 23.

Auburn (4-4) @ #25 Texas A&M (6-2)
Samedi 7 novembre 2015, 19h30 (01h30, heure française)
Le retour de blessure de DE Carl Lawson pourrait tout changer pour la défense des Tigers d’Auburn qui s’est montrée beaucoup plus agressive face à Ole Miss il y a une semaine. Le true freshman QB Kyler Murray pourrait être beaucoup plus en difficulté que lors de sa première titularisation face à South Carolina.
Prédiction : Auburn 23, Texas A&M 21.

#10 Iowa (8-0) @ Indiana (4-4)
Samedi 7 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Les Hoosiers d’Indiana se sont montrés beaucoup plus à l’aise dans leur Memorial Stadium de Bloomington qu’à l’extérieur. #10 Iowa possède le calendrier le plus abordable des programmes toujours invaincus. Un relâchement coupable des Hawkeyes pourrait être payé cash face à QB Nate Sudfeld et l’attaque explosive des Hoosiers.
Prédiction : Indiana 31, Iowa 28.

Joueurs à suivre

QB Brandon Harris, LSU : Malgré la présence du phénoménal RB Leonard Fournette, il paraît impensable que les Tigers de #2 LSU puissent repartir de Tuscaloosa avec la victoire avec une attaque uni-dimensionnelle. Ses trois dernières sorties (plus de 200 yards à la passe) ont été très encourageantes. Sa performance face à l’agressive défense du Crimson Tide sera décisive pour le sort du Game of the Week.

QB Deshaun Watson, Clemson : Il mène la conférence ACC avec 290 yards offensifs en moyenne par match dont 242 à la passe et 20 TD. Il fera face à l’un des secondaries les plus athlétiques du pays. S’il parvient à trouver facilement WR Artavis Scott et WR Deon Cain, les Tigers seront difficiles à arrêter.

QB Cardale Jones, Ohio State : Il a retrouvé son poste de quarterback suite à la suspension de QB J.T. Barrett. En manque évident de confiance, il devra pourtant donner le ton d’une attaque des Buckeyes qui ne peut pas continuer de compter uniquement sur les exploits de RB Ezekiel Elliott.

Votre programme TV

 Florida State @ Clemson, en rediffusion lundi 9 novembre à 7h30.

L'équipe TBP est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Le résumé de la week 3 : Penn State monte en puissance, Alabama se fait peur et UCLA chute

Publié

le

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 3 :

L’affiche de la semaine

#11 Florida 29, #1 Alabama 31

Malgré l’ambiance survoltée du Swamp, le freshman QB Bryce Young n’a pas tremblé assurant une courte victoire à une équipe du Crimson Tide de #1 Alabama qui a montré quelques failles en défense.

QB Bryce Young (22/35, 240 yards, 3 TDs) savait que ce déplacement à Gainesville (Floride) serait un enfer. Le bruit assourdissant du Swamp rend quasiment impossible les communications entre le quarterback adverse et ses coéquipiers. Seule possibilité de s’en sortir ? Débuter le match à 100 km/h pour calmer tout le monde.

Et c’est exactement ce que le Crimson Tide va réussir : 3 TDs sur les 3 premières possessions. La troupe de Nick Saban menait alors 21-3 à la fin du premier quart-temps. Un début de rencontre parfait.. qui sauvera #1 Alabama (3-0, 1-0 SEC) en fin de match. Car les Gators ont démontré une vraie force de caractère infligeant un 26-10 aux champions de SEC en titre lors des 3 derniers quart-temps.

Résumé complet du match Florida-Alabama

QB J.T. Daniels, USC – Crédit photo : Butch Dill, AP

Résultats des équipes du Top 25

#2 Georgia 40, South Carolina 13

De retour de blessure après une semaine d’absence, QB JT Daniels (23/31, 303 yards, 3 TDs, 1 INT) a offert un récital face à une équipe de South Carolina dépassée par la puissance de l’attaque des Dawgs. Le quarterback de #2 Georgia (3-0) a notamment réussi deux passes de TD longue distance à destination de WR Jermaine Burton et WR Adonai Mitchell. Bonne nouvelle pour les Gamecocks : le prometteur QB Luke Doty (13/26, 143 yards, 1 TD, 1 INT) a pu enfin faire ses premiers pas cette saison. Mauvaise nouvelle pour les Gamecocks : la sérieuse blessure du leader défensif LB Sherrod Greene.

#3 Oklahoma 23, Nebraska 16

À l’occasion du 50ème anniversaire du « Game of the Century » de 1971, #3 Oklahoma et Nebraska nous ont livré un combat digne de la grande époque de la Big Eight. La défense des Cornhuskers n’a pas trouvé de solution pour ralentir le jeu au sol des Sooners (194 yards). QB Spencer Rattler (24/34, 214 yards, 1 TD, 1 INT et 1 TD au sol) et RB Kennedy Brooks (75 yards au sol, 1 TD) ont tous les deux réussis un TD sur course. Mais tout s’est joué sur le dernier drive du match, QB Adrian Martinez (19/25, 289 yards, 1 TD et 1 INT) se faisant sacker à deux reprises. On retiendra également de ce match la fantastique interception à une maine réussie par CB DJ Graham (voir plus bas). À noter qu’il s’agissait du premier match depuis 2010 entre ces deux rivaux historiques.

#4 Oregon 48, Stony Brook (FCS) 7

Une semaine après leur victoire à #9 Ohio State, les Ducks de #4 Oregon (3-0) ont eu du retard à l’allumage avant de prendre le large en 2ème mi-temps. Le freshman QB Ty Thompson (6/9, 82 yards, 2 TDs), entré en jeu au retour des vestiaires en remplacement d’un QB Anthony Brown (14/18, 159 yards, 1 TD) légèrement blessé, a réussi ses deux premiers TDs en carrière. Après avoir réussi l’interception de la victoire face aux Buckeyes, CB Verone McKinley III a de nouveau intercepté à deux reprises le QB adverse. À noter également que DE Kayvon Thibodeaux et DE Bradyn Swinson ont tous les deux été laissés au repos.

#5 Iowa 30, Kent State 7

Encore une performance remarquable de RB Tyler Goodson (153 yards au sol, 3 TDs) et de la défense des Hawkeyes de #5 Iowa (3-0) qui remportent une 9ème victoire d’affilée en saison régulière. Avec ce succès, #5 Iowa peut fêter sa 300ème victoire au Kinnick Stadium.

RB Will Shipley, Clemson – Crédit photo : John Bazemore, AP

#6 Clemson 14, Georgia Tech 8

Quelle frayeur pour les Tigers de #6 Clemson (3-0) ! Il aura fallu un goal line stand et un plaquage de LB James Skalski dans les dernières secondes du match pour que les champions de conférence ACC se sortent d’une situation compliquée #6 Clemson pensait avoir fait le plus difficile lorsque le freshman RB Will Shipley (88 yards au sol, 2 TD) inscrit son 2ème TD de l’après-midi mais l’attaque des Tigers a tellement tourné au ralenti que Georgia Tech (1-2) a repris confiance sous l’impulsion de QB Jordan Yates (20/33, 203 yards et 32 yards au sol). Encore une performance inquiétante de QB DJ Uiagalelei (18/25, 126 yards) du côté de #6 Clemson.

#7 Texas A&M 34, New Mexico 0

Facile victoire des Aggies de #7 Texas A&M (3-0) face à un adversaire largement inférieur. Pour sa première titularisation en remplacement de QB Haynes King, QB Zach Calzada (19/33, 275 yards, 3 TDs, 1 INT) a réussi 3 passes de TD. Il s’agit de la 11ème victoire consécutive des Aggies en saison régulière. #7 Texas A&M débute ainsi une saison avec un bilan de 3-0 pour la première fois depuis 2016.

Indiana 24, #8 Cincinnati 38

Menés de 14 points en fin de première mi-temps, les Bearcats de #8 Cincinnati ont réussi à retrouver le momentum pour s’imposer à Indiana à deux semaines d’un déplacement crucial à Notre Dame. Un targeting a été le point de basculement pour un programme de #8 Cincinnati qui avait pourtant bien mal débuté ce match (5 pénalités pour false start et 2 turnovers). Menés 14-0 à 2:27 de la fin de la première mi-temps, les Bearcats vont grandement bénéficier de l’expulsion pour targeting du leader défensif des Hoosiers d’Indiana (1-2), LB Micah McFadden. Le momentum va alors complètement changer de camp, #8 Cincinnati inscrivant 17 points consécutifs après cet événement déterminant qui aura également eu pour effet de redonner de l’énergie à la défense des Bearcats (2 interceptions).

Résumé complet du match Indiana-Cincinnati

RB TreVeyon Henderson, Ohio State – Crédit photo : Jay LaPrete, AP

#9 Ohio State 41, Tulsa 20

En difficulté pendant trois quart-temps, les Buckeyes de #9 Ohio State (2-1) retrouvent le chemin de la victoire grâce au true freshman RB TreVeyon Henderson (277 yards au sol, 3 TDs) qui bât le record de la fac pour le nombre de yards au sol réussi par un freshman détenu jusque-là par le légendaire Archie Griffin. L’inquiétude se poursuite sur le campus de Columbus (Ohio) : la défense de #9 Ohio State n’est toujours pas au point (428 yards à la passe accordés à QB David Brin) malgré la mise à l’écart pour ce match du coordinateur défensif Kerry Coombs.

#10 Penn State 28, #22 Auburn 20

109 000 spectateurs. Une ambiance de folie au Beaver Stadium. Pour la première fois depuis 2019, c’était soir de White Out à University Park. Et pour la première fois depuis 2001, des équipes de la Big Ten et de la SEC s’affrontaient sur campus. Tout était en place pour un match ultra-disputé. Et c’est exactement ce que #10 Penn State (3-0) et #22 Auburn (2-1) nous ont offert. Bataille des tranchées, big plays offensifs et défensifs et un scénario à suspense : on en redemande toutes les semaines. Déjà décisif il y a deux semaines face à Wisconsin, S Jaquan Brisker a encore une fois pesé sur le sort du match défendant superbement une passe de QB Bo Nix (21/27, 185 yards) dans la end zone des Nittany Lions à destination de WR Demetris Robertson qui aurait pu donner la victoire à #22 Auburn.

Résumé du match Penn State-Auburn

#12 Notre Dame 27, Purdue 13

Il aura fallu deux TDs longue distance de RB Kyren Williams (91 yards au sol, 1 TD et 1 TD sur réception) pour permettre aux Fighting Irish de #12 Notre Dame (3-0) de s’imposer à domicile face à une accrocheuse équipe de Purdue (2-1) offrant ainsi une 105ème victoire à Brian Kelly qui égale ainsi le record du légendaire Knute Rockne. La ligne offensive des Golden Domers a encore souffert : QB Jack Coan (15/30, 223 yards, 2 TDs) a été sacké à 4 reprises ce qui ne l’a pas empêché de réussir deux passes de TD. On retiendra également le nouveau big play défensif de S Kyle Hamilton, auteur d’une interception qui a définitivement scellé le sort du match.

QB Jake Haener, Fresno State – Crédit photo : Marcio Jose Sanchez, AP

#13 UCLA 37, Fresno State 40

Désillusion pour les Bruins de #13 UCLA (2-1) qui trébuchent à domicile face à des Bulldogs de Fresno State (2-1) qui ne cessent de surprendre cette saison. Menés par un QB Jake Haener (39/53, 455 yards, 2 TDs, 1 INT) héroïque, ces derniers ont pris une avance 23-10 à la mi-temps avant de laisser QB Dorian Thompson-Robinson (14/24, 278 yards, 3 TDs et 67 yards au sol) et les Bruins repasser devant à :54 de la fin. Mais un dernier drive d’anthologie du quarterback des Bulldogs va permettre à Fresno State de réussir l’exploit grâce à une passe de TD à destination de WR Jalen Cropper à :14 de la fin du match.

UNLV 3, #14 Iowa State 48

Après deux performances offensives décevantes lors des deux premières semaines, l’attaque des Cyclones de #14 Iowa State (2-1) a retrouvé son rythme à l’image d’un QB Brock Purdy (21/24, 288 yards, 3 TDs) qui a du rebondir une semaine après sa performance catastrophique face à #5 Iowa (3 INTs). RB Breece Hall (100 yards au sol, 2 TDs) en a profité pour réussir un 15ème match d’affilée avec au moins un TD.

West Virginia 27, #15 Virginia Tech 21

Après avoir pris une avance de 20 points en fin de 3ème quart-temps, les Mountaineers de West Virginia (2-1) sont passés tout proche de la correctionnelle ne s’imposant face à #15 Virginia Tech (2-1) que dans les dernières secondes lorsque la passe de QB Braxton Burmeister (19/31, 223 yards, 2 TDs) sur un 4ème down fût parfaitement défendue dans la end zone. West Virginia avait su construire une avance 27-7 grâce aux 2 passes de TD de QB Jarret Doege (15/26, 193 yards, 2 TDs, 1 INT) et aux 161 yards au sol de RB LD Brown. Avec ce succès, les Mountaineers remportent le Black Diamond Trophy pour la première fois depuis 2003.

Buffalo 25, #16 Coastal Carolina 28

Loin de leur Caroline du Sud, les Chanticleers de #16 Coastal Carolina (3-0) ont souffert des deux côtés du ball pour préserver leur invincibilité en 2021. QB Grayson McCall (19/19, 232 yards, 3 TDs, 1 INT) s’est notamment fait intercepter pour la première fois de la saison et la défense des champions de conférence Sun Belt en titre a été bousculé par le jeu au sol surpuissant de Buffalo (1-2). #16 Coastal Carolina a remporté ses 8 derniers matchs hors-conférence.

QB Matt Corral, Ole Miss – Crédit photo : Rogelio V. Solis, AP

Tulane 21, #17 Ole Miss 61

Démonstration offensive des Rebels de #17 Ole Miss (3-0) qui ont accumulé 707 yards en attaque en route vers une victoire facile face à Tulane (1-2). Grand artisan de ce succès ? QB Matt Corral (23/31, 355 yards, 3 TDs et 68 yards au sol, 4 TDs) évidemment. Le leader des Rebels devient même le premier quarterback de l’Histoire de la SEC à réussir 3 passes de TD et 4 TD au sol dans le même match. Le coup d’envoi de cette rencontre a été reporté de 2 heures en raison d’orages violents ce qui n’a pas refroidi une attaque de #17 Ole Miss qui a réussi 6 TDs sur ses 7 premières possessions. Les Rebels ont déjà réussi 158 points et 1906 yards en trois matchs en 2021.

#23 Brigham Young 27, #19 Arizona State 17

Les Cougars de #23 Brigham Young (3-0) remportent une 3ème victoire d’affilée contre les équipes de la Pac-12 et la formule a été la même que la semaine passée face à Utah : inspirations de QB Jaren Hall (15/27, 214 yards, 2 TDs, 2 INTs) au moment opportun et bigs plays défensifs. En commettant 4 turnovers et 16 pénalités (!!!) dans ce match, les Sun Devils de #19 Arizona State (2-1) n’ont eu aucune chance. Les Cougars se sont assurés la victoire à 1:19 sur une passe de TD du backup QB Baylor Romney à destination de WR Isaac Rex.

#20 Arkansas 45, Georgia Southern 10

Une semaine après sa démonstration face à Texas, #20 Arkansas (3-0) n’a pas baissé d’intensité face à Georgia Southern (1-2), QB KJ Jefferson en profitant pour établir de nouveaux records personnels avec 366 yards à la passe et 3 TDs.

#21 North Carolina 59, Virginia 39

Festival offensif à Chapel Hill ! 1273 yards et 98 points combinés ! Menés de 4 points à la mi-temps, les Tar Heels de #21 North Carolina (2-1) ont retrouvé leur rythme offensif au retour des vestiaires réussissant 5 TDs sur leurs 5 possessions en 2ème mi-temps. QB Sam Howell (14/21, 307 yards, 5 TDs, 1 INT et 112 yards au sol) a remporté son duel à distance avec QB Brennan Armstrong (39/54, 554 yards, 4 TDs, 1 INT) établissant même un nouveau record personnel avec 112 yards au sol. Le quarterback des Tar Heels étaient parfaitement entourés dans ce match, RB Ty Chandler réussissant sa meilleure performance en carrière avec 198 yards au sol et 2 TDs tandis que WR Josh Downs (8 réceptions, 203 yards, 2 TDs) a dépassé les 200 yards sur réception.

LB Quavaris Crouch, Michigan State – Crédit photo : Michael Reaves, AP

#24 Miami 17, Michigan State 38

Les Spartans de Michigan State (3-0) sont-ils de retour ? Portée par un QB Payton Thorne (18/31, 261 yards, 4 TDs) impérial, la troupe de Mel Tucker a martyrisé une équipe de #24 Miami (1-2) indisciplinée (10 pénalités) et qui n’a pas su protéger le ballon (4 turnovers). Et encore une fois, RB Kenneth Walker III (172 yards au sol) a sonné la charge en attaque pour une équipe de Michigan State qui réussit son meilleur début de saison depuis 2015.

#25 Michigan 63, Northern Illinois 10

373 yards au sol pour un total de 606 yards en attaque : les Wolverines de #25 Michigan (3-0) ont détruit les Huskies de Northern Illinois inscrivant notamment 9 TDs sur leurs 9 premières possessions ! À ce petit jeu, RB Blake Corum (125 yards au sol) termine le match avec 3 TDs. Dur après-midi pour QB Rocky Lombardi (9/17, 47 yards, 1 TD, 1 INT) qui faisant son retour à Big House un an après sa victoire face aux Wolverines alors qu’il était le quarterback des Spartans de Michigan State.

Les autres résultats

Conférence ACC

Louisville 42, UCF 35
Pittsburgh 41, Western Michigan 44
Syracuse 62, Albany 24
Temple 3, Boston College 28
Duke 30, Northwestern 23
Wake Forest 35, Florida State 14
North Carolina State 45, Furman (FCS) 7

Conférence Big Ten

Illinois 17, Maryland 20
Kansas State 38, Nevada 17
Rutgers 45, Delaware (FCS) 13

Conférence Big 12

Texas 58, Rice 0
Kansas 7, Baylor 45
Kansas State 38, Nevada 17
Boise State 20, Oklahoma State 21

QB Jaxson Dart, USC – Crédit photo : Young Kwak, AP

Conférence Pac-12

Colorado 0, Minnesota 30
Washington 52, Arkansas State 3
California 42, Sacramento State 30
Washington State 14, USC 45
Oregon State 42, Idaho (FCS) 0
San Diego State 33, Utah 31 3OT
Arizona 19, Northern Arizona (FCS) 21

Conférence SEC

Kentucky 28, Chattanooga (FCS) 23
Missouri 59, Southeast Missouri State (FCS) 28
Tennessee 56, Tennessee Tech (FCS) 0
LSU 49, Central Michigan 21
Vanderbilt 23, Stanford 41

Conférence American

Houston 45, Gambling (FCS) 0
Memphis 31, Mississippi State 29
Louisiana Tech 37, SMU 39
South Florida 38, Florida A&M (FCS) 17

Conférence MAC

Bowling Green 27, Murray State (FCS) 10
Toledo 6, Colorado State 22
Akron 35, Bryant (FCS) 14
Miami (Ohio) 42, Long Island (FCS) 7
UMass 28, Eastern Michigan 42

Conférence Mountain West

Wyoming 45, Ball State 12
Air Force 45, Utah State 49
Hawaii 13, San Jose State 17

Conférence Sun Belt

Louisiana 49, Ohio 14
Georgia State 20, Charlotte 9
Appalachian State 44, Elon (FCS) 10
North Texas 6, UAB 40
Texas State 34, Incarnate Word (FCS) 42

Conférence USA

Marshall 38, East Carolina 42
UTSA 27, Middle Tennessee 13

Indépendants

Army 52, Connecticut 21
Liberty 45, Old Dominion 17
New Mexico State 43, South Carolina State (FCS) 35

L’image de la semaine

Cela faisait deux ans que les fans des Nittany Lions de Penn State étaient privés du traditionnel White Out. La plus grosse ambiance du College Football. Magique.

Highlights

Le TD de la semaine

Les Bulldogs avaient failli faire tomber #4 Oregon. Ils ont réussi leur coup cette fois-ci au Rose Bowl face aux Bruins de #13 UCLA grâce à un match héroïque de QB Jake Haener, auteur de la passe de la victoire malgré une douloureuse blessure de la hanche.

La passe de la semaine

Certes, Nevada s’est incliné face à Kansas State mais QB Carson Strong a encore démontré l’incroyable puissance de son bras.

La réception de la semaine

QB Sam Howell a perdu Dazz Newsone et Dyami Brown au cours de l’intersaison… il a déjà trouvé sa nouvelle cible préférée, WR Josh Downs, qui réussit la plus belle réception de cette week 3.

La course de la semaine

Les Buckeyes d’Ohio State ont trouvé leur nouvelle superstar au poste de running back : le true freshman RB TreVeyon Henderson. À peine trois matchs au niveau NCAA et déjà des coups d’éclat fabuleux. Il terminera la match avec 270 yards et 3 TDs.

La stat’ de la semaine

#1 Alabama s’est imposé (dans la douleur) au Swamp. Le Crimson Tide a remporté ses 32 derniers matchs face à des équipes de la division SEC East.

La stat’ de la semaine II

L’interception de la semaine

Ça restera peut-être comme le plus jeu de la saison ! Une interception hors du commun de la star montante de la défense des Sooners de #3 Oklahoma, CB DJ Graham.

Le #WTF de la semaine

Les équipes spéciales de Mississippi State n’immobilise pas le ballon et laisse l’explosif WR Calvin Austin III réussir un TD sur retour de punt totalement improbable. Seul hic : le TD n’aurait pas dû être accordé car l’un des arbitres a involontairement signalé un « stop the clock ». De plus, Memphis avait deux joueurs portant le numéro 4 sur le terrain. On vous l’a dit : du grand What The Fuck !

Le Trick Play de la semaine

Reverse. Double pass. Tout y est. Sauf le TD.

Le plaquage de la semaine

Course renversée de WR Brennan Presley (Oklahoma) qui rencontre un mur nommé S JL Skinner (Boise State). Ouch !

Le big play défensif de la semaine

#6 Clemson a évité une terrible désillusion lors de son match face à Georgia Tech. Il aura fallu un big play défensif de LB James Skalski pour assurer la victoire des Tigers.

Performances individuelles

Lors de cette 3ème semaine de la saison 2021, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Brennan Armstrong (Virginia), 39/54, 554 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Jake Haener (Fresno State), 39/53, 455 yards, 2 TD, 1 INT.
– QB Will Rogers (Mississippi State), 50/67, 419 yards, 3 TD, 0 INT.
– QB Tyler Shough (Texas Tech), 26/35, 399 yards, 4 TD, 0 INT.
– QB Tanner Mordecai (SMU), 36/48, 395 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB Kenny Pickett (Pittsburgh), 23/31, 382 yards, 6 TD, 1 INT.
– RB TreVeyon Henderson (Ohio State), 24 courses, 277 yards, 3 TD.
– RB Jaylen Warren (Oklahoma State), 32 courses, 218 yards, 2 TD.
– RB Ty Chandler (North Carolina), 20 courses, 198 yards, 2 TD.
– WR Josh Downs (North Carolina), 8 réceptions, 203 yards, 2 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Penn State-Auburn (28-20) : les Nittany Lions résistent aux Tigers

Publié

le

Crédit photo : Barry Reeger, AP

109 000 spectateurs. Une ambiance de folie au Beaver Stadium. Pour la première fois depuis 2019, c’était soir de White Out à University Park. Et pour la première fois depuis 2001, des équipes de la Big Ten et de la SEC s’affrontaient sur campus. Tout était en place pour un match ultra-disputé. Et c’est exactement ce que #10 Penn State (3-0) et #22 Auburn (2-1) nous ont offert.

Bataille des tranchées, big plays offensif et défensifs et un scénario à suspense : on en redemande toutes les semaines. Déjà décisif il y a deux semaines face à Wisconsin, S Jaquan Brisker a encore une fois pesé sur le sort du match défendant superbement une passe de QB Bo Nix (21/27, 185 yards) dans la end zone des Nittany Lions à destination de WR Demetris Robertson qui aurait pu donner la victoire à #22 Auburn.

#10 Penn State s’impose finalement 28-20 et remporte une première victoire à domicile contre une équipe de la SEC depuis 1985 (Alabama).

Les Tigers ont été les premiers à inscrire des points au tableau d’affichage et la troupe de Bryan Harsin menait toujours 10-7 en fin de 1ère mi-temps suite à un TD au sol du puissant RB Tank Bigsby (102 yards au sol, 2 TDs).

Mais QB Sean Clifford (28/32, 280 yards, 2 TDs, 1 INT) a semblé prendre confiance plus le match avançait. Sa connection avec WR Jahan Dotson (10 réceptions, 78 yards, 1 TD) a fait des ravages tout au long de la rencontre et c’est logiquement que les Nittany Lions ont pris une avance 21-10 au retour des vestiaires après des TDs sur réception de TE Brenton Strange et TE Tyler Warren.

Le second TD d’un RB Tank Bigsby super actif ramena le score à 21-20 avant que RB Noah Cain (45 yards au sol, 1 TD) ne donne une avance définitive à #10 Penn State sur une course de 3 yards.

Comme la saison passée, les carences du jeu aérien des Tigers ont été préjudiciables à une équipe de #22 Auburn qui n’a gagné qu’un seul de ses 6 derniers matchs contre des équipes classées au Top 25.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Florida-Alabama (29-31) : Bryce Young dompte le Swamp

Malgré l’ambiance survoltée du Swamp, le freshman QB Bryce Young n’a pas tremblé assurant une courte victoire à une équipe du Crimson Tide de #1 Alabama qui a montré quelques failles en défense.

Publié

le

Crédit photo : Mark J. Rebilas-USA TODAY Sports

QB Bryce Young (22/35, 240 yards, 3 TDs) savait que ce déplacement à Gainesville (Floride) serait un enfer. Le bruit assourdissant du Swamp rend quasiment impossible les communications entre le quarterback adverse et ses coéquipiers. Seule possibilité de s’en sortir ? Débuter le match à 100 km/h pour calmer tout le monde.

Et c’est exactement ce que le Crimson Tide va réussir : 3 TDs sur les 3 premières possessions. La troupe de Nick Saban menait alors 21-3 à la fin du premier quart-temps. Un début de rencontre parfait.. qui sauvera #1 Alabama (3-0, 1-0 SEC) en fin de match. Car les Gators ont démontré une vraie force de caractère infligeant un 26-10 aux champions de SEC en titre lors des 3 derniers quart-temps.

Privé de QB Anthony Richardson pour une blessure de la cuisse, #11 Florida (2-1, 0-1 SEC) échouera finalement dans sa tentative de comeback. Les Gators sont bien revenus à 2 points du Crimson Tide lorsque RB Dameon Pierce (2 TDs) transperça le rideau défensif de #1 Alabama mais les Floridiens ne parvinrent pas à convertir à 2 points ce TD offrant une 17ème victoire consécutive au Crimson Tide.

Avec ce succès, #1 Alabama s’impose pour le 8ème fois d’affilée contre #11 Florida et le programme de Tuscaloosa a remporté ses 33 derniers matchs contre les équipes de la division SEC East.

QB Emory Jones (18/28, 195 yards, 1 INT et 77 yards au sol, 1 TD) a réussi 17 de ses 27 passes pour 181 yards et une interception. Il a parfois été hué, en raison d’un début de match au ralenti et sûrement à cause de la déception des supporters de ne pas voir QB Anthony Richardson. Mais il a gardé le meilleur pour la fin, dirigeant un drive de 99 yards au troisième quart-temps, puis un autre de 75 yards qui a presque envoyé le match en prolongation.

De son côté, QB Bryce Young a su éviter les erreurs qui affectent généralement les quarterback freshman dans un environnement tellement hostile. Il a su donner à #1 Alabama une avance suffisante avec des passes de TD à destination de RB Jase McClellan, TE Jahleel Billingsley et RB Brian Robinson.

Malgré cette victoire, #1 Alabama a montré quelques failles notamment dans la défense contre la course (245 yards accordés). Le pass rush n’a également eu quasiment aucun impact. Tout n’est peut-être pas encore joué dans la SEC…

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Indiana-Cincinnati (24-38) : des Bearcats aux deux visages

Menés de 14 points en fin de première mi-temps, les Bearcats de #8 Cincinnati ont réussi à retrouver le momentum pour s’imposer à Indiana à deux semaines d’un déplacement crucial à Notre Dame.

Publié

le

Crédit photo : Sam Greene/The Enquirer

Un targeting a été le point de basculement pour un programme de #8 Cincinnati qui avait pourtant bien mal débuté ce match (5 pénalités pour false start et 2 turnovers).

Menés 14-0 à 2:27 de la fin de la première mi-temps, les Bearcats vont grandement bénéficier de l’expulsion pour targeting du leader défensif des Hoosiers d’Indiana (1-2), LB Micah McFadden. Le momentum va alors complètement changer de camp, #8 Cincinnati inscrivant 17 points consécutifs après cet événement déterminant qui aura également eu pour effet de redonner de l’énergie à la défense des Bearcats (2 interceptions).

QB Desmond Ridder (20/36, 210 yards, 1 TD, 1 INT et 1 TD au sol) et QB Michael Penix Jr (17/40, 224 yards, 2 TDs, 3 INTs) se sont rendus coup pour coup en 2ème mi-temps mais c’est le quarterback des Bearcats qui est sorti vainqueur de ce big game joué devant les 52 656 spectateurs du Memorial Stadium. Le fumble de RB Tim Baldwin Jr provoqué par LB Darrian Beavers et la passe du quarterback des Hoosiers en toute fin de match ont scellé le sort d’une rencontre qu’Indiana avait pourtant parfaitement entamée.

Car ce sont bien les Hoosiers qui ont donné le ton en 1ère mi-temps concrétisant leur domination par des passes de TD de QB Michael Penix Jr à destination de TE Peyton Hendershot (6 réceptions, 60 yards, 1 TD) et RB Stephen Carr.

Mais deux TDs au sol de RB Jerome Ford (66 yards au sol, 2 TDs) et un TD sur retour de kickoff de Tre Tucker ont donné une avance 23-21 à #8 Cincinnati qui s’assurera la victoire sur une passe de TD de QB Desmond Ridder pour WR Alec Pierce et sur un TD du quarterback des Bearcats.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus