Suivez-nous

Recrutement

National Signing Day 2020 : Georgia #1, Clemson et la SEC toujours plus riches

En signant OT Broderick Jones, les Bulldogs de Georgia termine à la 1ère place du recrutement national grâce à une promotion de recrues exceptionnelles dominée par le cornerback 5-étoiles, Kelee Ringo.

Crédit photo : Georgia Athletics

Publié

le

McKinnley Jackson, defensive tackle ultra-convoité originaire du Mississippi, était l’un des derniers prospects 5-étoiles de ce recrutement 2020 à ne pas avoir encore annoncé sa destination. Lors d’une rapide conférence de presse organisée dans son lycée George County High School de Lucedale, il a simplement indiqué de manière laconique : « pour les trois ou quatre prochaines années, je serai un membre de Texas A&M ».

McKinnley Jackson, defensive tackle ultra-convoité originaire du Mississippi, était l’un des derniers prospects 5-étoiles de ce recrutement 2020 à ne pas avoir encore annoncé sa destination. Lors d’une rapide conférence de presse organisée dans son lycée George County High School de Lucedale, il a simplement indiqué, de manière laconique : « pour les trois ou quatre prochaines années, je serai un membre de Texas A&M ».

Alabama et LSU étaient également sur le coup. Jimbo Fisher a réussi un superbe coup pour permettre au programme de College Station (Texas) de rentrer dans le cercle fermé des universités capables de signer un prospect 5-étoiles. Car, plus que jamais, le National Signing Day démontre, une fois de plus, qu’en College Football les riches deviennent de plus en plus riches.

Pour la 2ème fois en 3 ans, Georgia a constitué la meilleure classe de recrutement au niveau national devançant Alabama et Clemson d’une courte tête.

Selon le classement composite de 247Sports, 6 universités ont signé 22 des 31 prospects 5-étoiles de cette promotion 2020.

Top 10 du recrutement 2020 selon le Composite Rankings de 247Sports.

Clemson mêne le bal avec cinq recrues 5-étoiles pour permettre à Dabo Swinney de composer la meilleure promotion de recrues depuis qu’il a accepté le poste de head coach des Tigers. Alabama et Georgia ont mis la main sur quatre prospects 5-étoiles. LSU, récent champion national, Ohio State et Oregon en ont signé trois.

Encore plus symptômatique de la domination d’une poignée de programme sur le recrutement national : cinq universités ont signé 47 des 100 meilleurs joueurs du pays : Georgia (11), Alabama (10), Clemson (10), LSU (9) et Ohio State (7). Et en recrutant DT McKinnley Jackson, Texas A&M est devenu le 6ème programme à recruter au moins 4 prospects du Top 100 national lors de ce recruiting 2020. Ainsi, 53% des 100 meilleurs prospects de cette année ont signé leur lettre d’intention pour seulement 6 programmes différents.

Georgia détrône Alabama… pour la 2ème fois en 3 ans

Dès sa première année à la tête des Bulldogs de Georgia, coach Kirby Smart avait réussi l’exploit de mettre un terme à la domination d’Alabama depuis 7 ans sur le recrutement national en constituant la meilleure promotion en 2018. Coach Nick Saban a repris sa place sur le trône l’an passé mais le programme d’Athens est de nouveau classé #1 du pays après ce National Signing Day.

Georgia avait déjà signé 9 joueurs du Top 100 dont le meilleur cornerback du pays, Kelee Ringo (#1 CB, #4 National). Suite au départ de LT Andrew Thomas, RT Isaiah Wilson et OG Solomon Kindley vers la NFL, et au transfert du polyvalent OL Cade Mays à Tennessee, les Bulldogs devaient reconstituer leur profondeur sur la ligne offensive. C’est fait : ce National Signing Day leur a permis d’obtenir la confirmation de l’engagement initial de OT Broderick Jones (#2 OT, #11 National) et de C Sedrick Van Pran (#1 OC, #59 National), deux joueurs pourtant recrutés par l’ancien coach de ligne et nouvel head coach d’Arkansas, Sam Pittman.

Avec ces incroyables promotions successives, la pression est désormais sur les épaules de coach Kirby Smart. Rien d’autre qu’un titre de conférence SEC en 2020 ne sera considéré comme un succès.

La SEC plus dominante que jamais

Plus que jamais, la conférence Southeastern affirme sa suprématie sur le monde du College Football. Avant ce mercredi de National Signing Day, six des huit meilleures promotions de recrues en 2020 faisaient partie de la SEC : #1 Georgia, #2 Alabama, #4 LSU, $6 Texas A&M, #7 Auburn et #8 Florida. Seuls, #3 Clemson et #5 Ohio State se sont immiscés dans ce Top 8.

Texas A&M a renforcé sa position de #6 en ajoutant DT McKinnley Jackson (#9 DT, #61 National) volé à Alabama. Et en signant WR Damarcus Beckwith (#18 ATH, #394 National) et WR Malachi Wideman (#22 WR, #116 National), Tennessee a fait un bond dans le Top 10 ce qui permet ainsi à la SEC de placer 7 programmes dans les 10 meilleures promotions en 2020 !

Oregon prend le pouvoir sur la côte Ouest…

Les Ducks avaient déjà assuré leur excellente classe de recrutement 2020 lors de la Early Signing Period, en décembre dernier, mais Oregon a réussi un tour de force en convaincant DT Jayson Jones (#32 DT, #320 National) de s’engager envers le programme de Eugene (Oregon), au nez et à la barbe de Nick Saban, le coach d’Alabama. Le prospect 4-étoiles, orginaire de Calera (Alabama), était promis au Crimson Tide mais coach Mario Cristobal a réussi l’exploit de le faire venir jouer sur la côte Ouest. Impensable.

Du coup, un mois après avoir remporté le Rose Bowl face à Wisconsin, Oregon se retrouve avec une promotion de recrues aux portes du Top 10 suite à la signature de trois prospects 5-étoiles (LB Noah Sewell, LB Justin Flowe et CB Dontae Manning) et de sept prospects 4-étoiles.

…USC au bord du chaos

Il n’y a pas si longtemps, Southern California était la place forte sur la côte Ouest s’emparant régulièrement des meilleurs prospects à l’ouest des Rocheuses. L’ère Pete Carroll semble si loin.

L’effondrement a été plus que spectaculaire. Les Trojans terminent ce recruiting 2020 avec la 54ème classe de recrues au niveau national et la 10ème de la conférence Pac-12. USC n’a signé que 13 joueurs dont seulement deux prospects 4-étoiles, WR Gary Bryant Jr (#7 WR, #45 National) et OG Jonah Monheim (#16 OG, #354 National). Aucun quarterback n’a été signé dans cette mince promotion de 13 recrues. Inimaginable il y a quelques années.

Stanford et Utah terminent en force

Sans faire de bruit, coach David Shaw avait constitué une solide promotion de recrues lors de la Early Signing Period de décembre avant de confirmer cet excellent travail en signant quatre nouveaux joueurs lors du National Signing Day.

Le Cardinal a obtenu la signature de OT James Pogorelc (#30 OT, #383 National), DE Lance Keneley (#35 DE, #799 National), S Scotty Edwards et DT Zephron Lester couronnant la 21ème meilleure classe de recrues au niveau national et la 3ème meilleure de la conférence Pac-12. Stanford a notamment mis la main sur six prospects 4-étoiles dont l’un des meilleurs lycéens de Géorgie, OT Myles Hinton (#6 OT, #72 National).

De son côté, Utah n’avait jamais terminé dans le Top 30 national en terme de recrutement. Ce n’est plus le cas. Avec la signature de quatre prospects 4-étoiles dont le cornerback californien Clark Phillips III (#5 CB, #50 National), coach Kyle Whittingham a formé la 29ème meilleure classe de recrues du pays faisant une razzia localement. Six des sept meilleurs prospects de l’État d’Utah ont signé chez les Utes.

Vers la fin des flips ?

Cela fait maintenant trois ans que la NCAA a instauré le Early Signing Period (période anticipée des signatures au mois de décembre), et il est clair maintenant que la tradionnelle folie du premier mercredi de février est de l’Histoire ancienne.

Les surprises et les volte-faces de dernière minute sont devenues aussi rares qu’une victoire de Michigan contre Ohio State. La plupart des programmes majeurs ont terminé leur recrutement avant Noël. Les Buckeyes, justement, n’ont signé qu’un seul joueur lors du National Signing Day. Impensable il y a quelques années.

Les deux seules surprises de cette mouture 2020 auront impliqué des programmes floridiens. Le prospect 4-étoiles S Avantae Williams (#2 S, #44 National) a fait volte-face aux Gators de Florida pour s’engager envers Miami.

De son côté, WR Malachi Wideman (#22 WR, #116 National) a tourné le dos à Florida State, malgré un engagement verbal de longue date, pour signer sa lettre d’intention à Tennessee.

Le cas Zachary Evans

Il est considéré comme le 2ème meilleur runing back de cette promotion 2020… pourtant, il n’a toujours pas signé sa lettre d’intention et tout indique qu’il ne le fera pas avant le mois de mars.

En décembre dernier, RB Zachary Evans (#2 RB, #16 National) avait annoncé son engagement envers Georgia et avait même signé sa lettre… avant que l’université géorgienne fasse marche-arrière en libérant le talentueux running back pour des raisons encore obscures.

Tout le monde sait que RB Zachary Evans a connu quelques soucis disciplinaires lors de sa dernière année au lycée de North Shore (Texas) et son processus de recrutement aura été un jeu de poker menteur mais personne n’aurait imaginé qu’il serait encore disponible au terme du National Signing Day.

LSU, Alabama, Michigan et Notre Dame ont jeté l’éponge laissant Tennessee, Florida et Texas A&M comme favoris pour recruter le turbulent coureur texan.

Un air de famille

Le nouveau coach des Owls de Florida Atlantic, Willie Taggart, avait dit un jour à propos de la possibilité de recruter son fils, QB Willie Taggart Jr : « seulement si j’ai besoin de lui ». Il semble que c’était le cas. Le quarterback 3-étoiles a effectivement signé pour le programme de Boca-Raton (Floride).

Memphis ajoute un nouveau Gainwell dans la famille. RB Kory Gainwell a signé chez les Tigers pour joué avec son frère, RB Kenneth Gainwell, l’une des révélations de la saison 2019 au poste de running back.

Par contre, QB Jackson Muschamp a choisi une autre voie que celle de son père, Will Muschamp. L’actuel coach des Gamecocks de South Carolina l’a toujours mentionné : il n’avait pas l’intention de recruter son fils, qui s’était engagé verbalement à Colorado State. Mais voir son rejeton filer finalement chez les Bulldogs de Georgia (un rival de South Carolina dans la division SEC East) le met dans une situation inhabituelle et peut-être inconfortable.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recrutement

Direction Alabama pour DE Jeremiah Alexander

Le Crimson Tide d’Alabama enregistre l’engagement verbal de son 3ème prospect 5-étoiles du cycle de recrutement 2022 suite à l’annonce du prospect #1 au poste de EDGE, Jeremiah Alexander.

Publié

le

Crédit photo : Michael Wade / Icon Sportswire via Getty Images

Originaire d’Alabaster (Alabama), DE/OLB Jeremiah Alexander (#1 EDGE, #16 National en 2022) a donc décidé de rester dans son État natal plutôt de déménager un peu plus au Nord, du côté de Georgia ou de Clemson qui étaient également en course pour obtenir le meilleur lycéen au poste de EDGE du cycle de recrutement 2022.

C’est via son compte Instagram que le futur joueur du Crimson Tide a communiqué son choix.

Ce n’est pas la première fois que DE/OLB Jeremiah Alexander annonce son commit à Alabama. Il l’avait déjà fait en mars 2020 devenant alors le premier prospect recruté par le Crimson Tide pour le cycle 2022 avant de faire marche-arrière au cours de l’automne dernier.

Clemson et Georgia étaient alors entrés dans la course. Gus Malzahn a également réussi à le faire venir sur le campus d’Orlando le 11 juin dernier même si les chances de Central Florida semblaient assez faibles.

En 2020, DE/OLB Jeremiah Alexander a remporté un second titre de champion de l’État d’Alabama au niveau 7A avec son lycée de Thompson High.

Lire la suite

Recrutement

DL J.T. Tuimoloau choisit Ohio State

Après des mois d’attente, le prospect 5-étoiles DL J.T. Tuimoloau a finalement annoncé qu’il jouera pour les Buckeyes d’Ohio State.

Publié

le

Crédit photo : Bettina Hansen / The Seattle Times

Considéré comme le 3ème meilleur prospect au niveau national dans le classement composite de 247Sports, DL J.T. Tuimoloau était le dernier 5-étoiles encore disponible lors du cycle de recrutement 2021. Il avait également des offres d’Alabama, Oregon, USC et Washington.

Cette annonce a été faite en direct sur CBS Sports HQ, dimanche 4 juillet, jour de la Fête Nationale américaine.

Avec cet ajout majeur, Ohio State confirme sa position de #2 lors du recrutement 2021, derrière Alabama. Les Buckeyes possède la meilleure classe de recrues de la Big Ten. Après DL Jack Sawyer (#3 DL, #4 National), WR Emeka Egbuka (#1 WR, #9 National), RB TreVeyon Henderson (#1 RB, #22 National) et QB Kyle McCord (#5 QB, #27 National), DL J.T. Tuimoloau est le 5ème prospect 5-étoiles ajoutés à l’effectif d’un programme de Columbus (Ohio) qui en regorge déjà.

Du haut de son 1,95m, DL J.T. Tuimoloau est également un excellent basketteur même s’il ne devrait pas être aligné avec l’équipe de basket de l’université. Partout où il a joué, on a cessé de vanter ses aptitudes athlétiques qui en font un pass rusher ultra-dominant et dès le début de son processus de recrutement, il était évident qu’il serait dans le Top 5 de sa promotion.

Étant son arrivée tardive sur le campus de Columbus (il n’a notamment pas participé aux sessions de conditionnement physique du printemps), il pourrait devoir attendre quelques matchs avant de faire ses débuts sous le maillot des Buckeyes cet automne. L’écart entre le niveau lycée et l’élite de l’élite étant si important qu’il ne serait même surprenant de ne pas du tout le voir à l’oeuvre en 2021.

Lire la suite

Recrutement

Le prospect 5-étoiles QB Ty Simpson s’engage à Alabama

Alors qu’il était attendu de Clemson, le prospect 5-étoiles QB Ty Simpson a pris tout le monde par surprise en annonçant son engagement à Alabama promettant déjà un cycle de recrutement 2022 exceptionnel du côté du Crimson Tide.

Publié

le

Au terme d’un long recrutement au cours duquel une quarantaine de programmes lui ont fait une offre de scholarship, le prospect 5-étoiles QB Ty Simpson (#3 QB pro-style, #27 National du recrutement 2022) a finalement choisi de rejoindre le Crimson Tide d’Alabama.

L’annonce de son choix d’université était prévue la semaine dernière et tout indiquait que le joueur originaire de l’État du Tennessee trancherait entre les Tigers de Clemson et les Volunteers. La neige tombée en abondance sur la ville de Martin (Tennessee) l’a forcé à décaler la date de son commitment tant attendu.

Ce contretemps a-t-il joué en faveur de Nick Saban et de son nouveau coordinateur offensif Bill O’Brien qui aurait fait le forcing ces derniers jours pour attirer celui qui était la priorité #1 de Dabo Swinney (head coach de Clemson) ?

Toujours est-il que QB Ty Simpson a bien choisi le programme de Tuscaloosa (Alabama) comme il l’a annoncé en direct sur CBS Sports lors d’une cérémonie organisée dans son lycée de Westview.

Coach Lane Kiffin et les Rebels d’Ole Miss étaient également en lice pour obtenir l’engagement du 2ème meilleur prospect de l’État du Tennessee du recrutement 2022.

Fils de Jason Simpson, l’actuel head coach du programme de Tennessee-Martin (FCS), QB Ty Simpson est donc le second joueur du Top 100 recruté par Alabama lors du cycle de recrutement 2022 après le commitment de ILB Robert Woodyard (#4 ILB, #70 National).

La saison passée, QB Ty Simpson a réussi 1888 yards à la passe pour un total de 20 TD. Il a également accumulé 311 yards au sol pour 4 TDs.

Voici un aperçu des coups d’éclat de QB Ty Simpson lors de ses années au Westview High School.

Lire la suite

Recrutement

Le prospect 5-étoiles QB Maalik Murphy choisit Texas

Une semaine après le National Signing Day 2021, les Longhorns de Texas frappent un grand coup pour le recrutement 2022 avec l’annonce du commit verbal du 2ème meilleur quarterback pro-style, Maalik Murphy

Publié

le

Crédit photo : Elite 11

Considéré comme l’un des quarterbacks les plus convoités du cycle de recutement 2022, le prospect 5-étoiles QB Maalik Murphy était également dans le viseur de Michigan, Ohio State et Oregon.

« Je pense que je vais être en excellente situation pour avoir du succès à l’université Texas grâce à la présence de coach Sark à mes côtés » – Maalik Murphy.

Originaire de Calfornie, QB Maalik Murphy a notamment participé à Elite 11 en 2020. Il rejoint une classe de recrues des Longhorns qui contient déjà 3 autres prospects du Top 100 : RB Jaydon Blue (#4 RB, #49 National), WR Armani Winfield (#12 WR, #84 National) et S Bryan Allen (#6 S, #88 National).

C’est donc un premier vrai coup réussi par le nouvel head coach des Longhorns, Steve Sarkisian dont la réputation d’excellent recruteur n’est plus à démontrer.

Texas occupe actuellement la 8ème place national lors du recrutement 2022.

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus