Suivez-nous

Arizona Wildcats

New Mexico Bowl 2015 : Arizona 45, New Mexico 37

Les Wildcats d’Arizona remportent le New Mexico Bowl 2015 en s’imposant 45-37 face aux Lobos de New Mexico.

Publié

le

En remportant le New Mexico Bowl face aux Lobos de New Mexico sur le score de 45-37, les Wildcats d’Arizona concluent une saison décevante sur une bonne note grâce aux trois TDs du sophomore QB Anu Solomon.

Vice-champions de la conférence Pac-12 en 2014, les Wildcats d’Arizona (7-6) avaient dû se contenter d’une fiche de 6-6 au terme de cette saison et d’une participation au New Mexico Bowl contre un surprenant programme de New Mexico (7-6) dirigé par l’ancien coach de Notre Dame, Bob Davie.

RB Jared Baker, Arizona

Si les Lobos ont été vaillants dans ce match, l’attaque des Wildcats s’est montrée trop percutante pour que les locaux ne puissent s’imposer dans ce match.
Comme à leur habitude, les Wildcats n’ont pas eu besoin de posséder longuement le ballon pour inscrire des points. Ils ont marqué leurs 45 points et accumulé 503 yards offensifs en 19 minutes seulement.

Si ce sont les Lobos qui ont été les premiers à mettre des points sur le tableau d’affichage grâce à un FG de 37 yards de K Zack Rogers, les Wildcats ont rapidement répliqué sur une passe de TD de 78 yards de QB Anu Solomon (13/24, 329 yards, 2 TD, 1 INT et 1 TD au sol) pour l’inévitable WR Cayleb Jones (4 réceptions, 182 yards, 1 TD), qui a également capté des passes de 46 et 48 yards en 1ère mi-temps. Arizona n’a plus jamais été mené dans ce premier bowl de la saison 2015.

Sans l’excellente performance du rapide QB Lamar Jordan (3/9, 110 yards, 1 TD, 2 INTs et 135 yards au sol, 3 TD), New Mexico aurait peut-être été rapidement sorti du match mais le quarterback sophomore des Lobos a magnifiquement dirigé l’attaque « triple-option » de coach Bob Davie permettant aux locaux de n’être menés que 21-17 en fin de 1ère mi-temps. WR David Roberts donnera finalement 11 points d’avance aux Wildcats à la mi-temps sur une réception de 1 yard (28-17).

Arizona aurait pu s’envoler lorsque RB Jared Baker (12 courses, 107 yards, 3 TD) inscrit ses 2ème et 3ème TD au sol de l’après-midi (35-17) mais QB Lamar Jordan répondit coup pour coup avec des TDs au sol (42-31).

Mené 42-31, New Mexico récupéra immédiatement le ballon sur un onside kick. Les Lobos en profitèrent pour inscrire leur 5ème TD du match mettant alors la pression sur le programme de Tucson (Arizona).

Finalement, un long drive de plus de 5 minutes conclu par un FG de 37 yards de K Casey Skowron assura définitivement le succès des Wildcats (45-37).

Avec cette victoire, coach Rich Rodriguez réussit sa 4ème saison avec au moins 7 victoires en 4 ans à la tête des Wildcats. Malgré cette défaite, les Lobos réussissent leur 1ère fiche positive depuis 2007.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arizona Wildcats

Kevin Sumlin renvoyé par Arizona

Au lendemain d’une humiliante défaite 70-7 subie face au rival Arizona State, l’université Arizona a mis un terme au contrat du coach des Wildcats qui viennent de perdre leurs 12 derniers matchs.

Publié

le

Crédit photo : Ralph Fresco, Getty Images

Tout avait pas si mal débuté pour l’ancien coach des Aggies de Texas A&M. Arrivé en 2018 sur le campus de Tucson (Arizona), Kevin Sumlin avait remporté 5 victoires lors de sa première saison avec les Wildcats. C’était pourtant 2 de moins que la dernière saison de Rich Rodriguez…

La suite sera un véritable fiasco. 4 victoires en 12 matchs en 2019 et un bilan de 0-5 lors de la saison 2020.

Les 70 points encaissés hier face à Arizona State (un record en 121 ans d’Histoire de la Territorial Cup) ont eu raison de lui.

Dès sa 3ème saison avec les Wildcats, Kevin Sumlin était sur le hot seat après avoir perdu les 7 derniers matchs de la saison 2019.

« Lorsque nous avons embauché Kevin il y a trois ans, nous avions de très grands espoirs pour notre programme de football. Malheureusement, nous n’avons tout simplement pas vu les résultats attendus et la trajectoire ascendante dont nous avions besoin. Je crois que le moment est venu de changer de direction. Je remercie Kevin pour son service à l’Université de l’Arizona et lui souhaite la meilleure des chances pour le futur. » – Dave Heeke, directeur athlétique d’Arizona.

Le directeur athlétique d’Arizona a immédiatement indiqué que l’université honorera les termes du contrat incluant les 7.5 millions de $ d’indemnités de départ.

Arizona avait pourtant bien débuté la saison malgré une défaite crève-coeur subie à USC avant de chuter successivement face à Washington, UCLA et Colorado, puis de sombrer complètement face aux Sun Devils accordant 2 TDs dans les 56 premières secondes de jeu. Arizona State s’est finalement imposé 70-7 infligeant une humiliation ultime aux Wildcats, la plus large déroute de l’Histoire de la Territorial Cup.

Cette déconfiture a provoqué un tollé parmi les anciens joueurs d’Arizona qui ont demandé la tête de Kevin Sumlin comme l’ancien quarterback Matt Scott.

Kevin Sumlin quitte donc Arizona avec un bilan peu flatteur de 9-20 (6-17 Pac-12), aucune participation à un bowl et trois défaites contre Arizona State. Le souvenir de la remontada de 2018 est encore dans toutes les mémoires. Ce jour-là, les Wildcats menaient de 19 points avant de laisser les Sun Devils revenir et s’imposer 41-40… leur coutant leur éligibilité pour un bowl.

Embauché pour sa réputation d’excellent recruteur, Kevin Sumlin n’aura jamais eu l’impact attendu dans ce domaine. Sa meilleure classe de recrues s’est classée 56ème au niveau national (2019).

Avant son passage à Texas A&M (2012-17, bilan de 51-26), il avait dirigé Houston pendant 4 ans menant les Cougars à une victoire au Cotton Bowl 2012 (contre Penn State) au terme d’une magistrale saison 2011 conclue par un bilan de 11-2.

Lire la suite

Arizona Wildcats

Arizona accueille un ancien prospect 5 étoiles de baseball

Drafté par les Padres de San Diego (MLB) en 2009, QB Donovan Tate rejoint le programme de football des Wildcats d’Arizona.

Publié

le

Drafté en 3ème position du 1er tour de la draft MLB 2009 par les Padres de San Diego (MLB), QB Donovan Tate s’est engagé comme walk-on (non-boursier) envers les Wildcats d’Arizona qu’il rejoindra cet été à temps pour le Fall camp.

Agé de 26 ans, l’ancien joueur de champ extérieur (outfielder) bénéficiera d’une éligibilité complète au niveau NCAA soit 4 saisons sur les 5 prochaines années qu’ils passera éventuellement sur le campus de Tucson (Arizona). En effet, QB Donovan Tate a été drafté par les ligues majeures de baseball dès sa sortie du lycée (devant un certain… OF Mike Trout !) sans passer par le niveau universitaire bien qu’il s’était engagé envers North Carolina en juin 2009.

Il avait finalement renoncé à devenir étudiant-athlète pour faire le saut directement chez les professionnels touchant au passage 6.25 millions de $ à la signature.

Durant les 6 dernières années, QB Donovan Tate n’a joué que dans les ligues mineures du baseball professionnel ne dépassant pas le niveau A (3ème niveau des minor leagues) et n’atteignant pas le plein potentiel que les Padres voyaient en lui.

Dès son arrivée sur le campus de Tucson, il sera en compétition avec le junior QB Brandon Dawkins, auteur de 1348 yards et 8 TD contre 6 interceptions mais qui a régulièrement été blessé l’an passé forçant coach Rich Rodriguez à chercher une solution de secours.

Ce n’est pas la première fois qu’une situation identique se produit dans l’Histoire récente du College Football. Le plus célèbre de ces joueurs passés par le baseball professionnel avant de rejoindre un programme de football au niveau universitaire est assurément QB Chris Weinke. Drafté en 1990 par les Blue Jays de Toronto, il avait rejoint les Seminoles de Florida State en 1997 avant de remporter le trophée Heisman à 28 ans en 2000.

Plus récemment, QB Brandon Weeden a été drafté par les Yankees de New York en 2002 avant de se joindre aux Cowboys d’Oklahoma State en 2007 puis d’être drafté par les Browns de Cleveland au 2ème tour de la draft NFL en 2012.

Arizona débutera sa saison 2017 à domicile, le 2 septembre prochain, face aux Lumberjacks de Northern Arizona (FCS).

Lire la suite

Arizona Wildcats

Pour commémorer l’attaque sur Pearl Harbor, Arizona va porter des uniformes spéciaux

Publié

le

Crédit photo : Twitter

Lors de leur match de la week 3 contre Hawaii. les Wildcats d’Arizona vont honorer la mémoire des victimes de l’attaque sur la base militaire de Pearl Arbor au cours de laquelle le navire USS Arizona avait coulé il y a 75 ans.

1177 militaires avaient péri lors de cette attaque par l’armée japonaise sur cette île du Pacifique.

Lire la suite

Arizona Wildcats

WR Cayleb Jones quitte Arizona pour la NFL

Le receveur junior des Wildcats d’Arizona, WR Cayleb Jones, annoncé via son compte Twitter qu’il renonçait à sa dernière année d’éligibilité au niveau universitaire pour se présenter à la draft NFL 2016.

Publié

le

Crédits photo : Casey Sapio / USA TODAY Sports

Le receveur junior des Wildcats d’Arizona, WR Cayleb Jones, annoncé via son compte Twitter qu’il renonçait à sa dernière année d’éligibilité au niveau universitaire pour se présenter à la draft NFL 2016.

Ancienne recrue vedette des Longhorns de Texas, il avait quitté le campus d’Austin (Texas) après sa saison freshman avant de rebondir en 2014 du côté d’Arizona.

Il a conclu la saison 2015 avec 55 réceptions, 904 yards et 5 TD.

Selon Walter Football, il pourrait être drafté entre le 4ème et le 6ème tour de la prochaine draft NFL.

Lire la suite

Articles les plus lus