Suivez-nous

Oklahoma Sooners

Red River Showdown : Oklahoma vs Texas

Présentation du Red River Showdown 2015.

Publié

le

Vous l’attendiez, elle est de retour ! La rubrique des rivalités du College Football ! The Blue Pennant vous propose du vous plonger dans les racines même du pourquoi le football universitaire est si populaire ! Les rivalités, les traditions, l’Histoire du College football s’est écrit grâce à ces matchs.

#12 Oklahoma (5-0) vs Texas (1-4)
Cotton Bowl, Dallas, Texas
Samedi 10 octobre 2015
12h00 (heure côte est, 18h00 en France)
 en rediffusion sur TBP Videos

Trophée en jeu : Golden Hat.
Bilan des confrontations : Texas mène la série 60-44-5.
1er match : 1900.
Dernier match : Oklahoma 31, Texas 26.

Historique

Cette rivalité trouve sa source dans l’Histoire même des Etats-Unis : les Etats du Texas et de l’Oklahoma furent souvent en guerre avant même que l’Oklahoma ne soit reconnu comme un Etat a part entière. Red River ? Simplement le nom du fleuve qui sépare ces deux Etats du Sud.

Organisé depuis 1912 à Dallas (Texas), ce match ne fut joué qu’à trois reprises (1913, 1922,1923) hors d’un site neutre. Depuis 1932, le Cotton Bowl accueille les deux programmes dans le cadre de la foire agricole « State Fair of Texas ». Durant plus d’un siècle, ce match fut appelé le Red River Shoutout mais ce nom fut abandonné en 2005 pour éviter toute polémique concernant les armes à feu.

Dès les débuts et jusqu’en 1945, Texas domine régulièrement son voisin du nord. A partir de 1948, les Sooners inversent la tendance grâce à coach Bud Wilkinson et gagnent toutes les rencontres jusqu’en 1957 (à l’exception de 1951). Durant cette période, ils remporteront 3 titres nationaux (1950, 1956, 1957).

Pour la première fois de l’Histoire, le match de 1963 a vu s’affronter Oklahoma et Texas classés, respectivement #1 et #2 de l’AP Top 25. Texas remporta ce duel sur le score de 28-7… et gagnera même son 1er titre national cette année-la. En 1976, le match fût très tendu. Des soupçons du coach légendaire des Longhorns, Darrel Royal, qui pensait que ses entrainements avaient été espionnés par les Sooners. Ces faits se sont avérés exacts comme l’a confirmé Barry Switzer, ancien coach d’Oklahoma, dans un livre publié des années plus tard.

En 1984, sous la pluie, Texas alors #1 affrontait Oklahoma #2. Pour la 2ème fois de l’Histoire ces deux programmes mythiques étaient les deux meilleurs équipes du pays avant de s’affronter lors du Red River Shoutout. Coach Barry Switzer porta ce jour-là cette casquette mythique avec l’inscription « Beat Texas ». Score final : 15-15. Pour la petite histoire, le futur coach des Longhorns, Mack Brown, était alors au bord du terrain mais en tant que coordinateur offensif… des Sooners !

Au début des années 2000, Oklahoma a dominé Texas : 63-14 en 2000 (les Sooners gagneront le championnat cette année la), 65-13 en 2003. Le match de 2001 reste dans les mémoires comme l’une des plus belles performances défensives de l’Histoire de cette rivalité (moins de 100 yards à la course pour les deux équipes, un FG bloqué par Oklahoma et un TD défensif marqué en fin de 4ème quart).

Sur les 5 dernières saisons, Oklahoma possède l’avantage 4-1.

Les matchs entre les Sooners et les Longhorns ont souvent été le théâtre d’événements qui ont marqués l’histoire du College Football. L’édition 2015 a tout pour être à sens unique tant le chaos semble régner à Texas mais l’Histoire nous a appris que rien n’est joué d’avance lors de Red River Rivalry.

L’anecdote

Le Red River Rivalry est le seul match où sont échangés plusieurs trophées. Le Golden Hat pour le vainqueur du match, le trophée des Gouverneurs qui résulte d’un pari pour… un morceau de viande. Le perdant offre le morceau au vainqueur (qui le remet à une œuvre de charité). Et enfin, le trophée des étudiants qui représente les logos des équipes sur des mini-casques.

Les enjeux du match de 2015

  • Texas a l’occasion de sauver ce qu’il reste de sa saison en l’emportant.
  • Oklahoma au contraire a l’occasion d’écraser son rival avec un score « Big 12 style »
  • Une victoire pourrait sauver coach strong ? Ou lui donner du sursis ?
  • Une défaite pourrait-elle sceller son sort ?

Prédiction TBP

Oklahoma 48 – Texas 21

Publicité
2 commentaires

2 Comments

  1. Verchain

    9 octobre 2015 at 18h54

    Pour cette année, on peut appeler ça la Red River Bloodbath… Va y avoir du sang sur les murs…

    Oklahoma : 48 – Texas 7

  2. toz

    10 octobre 2015 at 00h15

    Je ne peux plus les protéger…Je ne sais plus comment faire 🙁
    Comment un programme comme celui de Texas peut tomber aussi bas, alors qu’il y a eu aucune histoire (Penn State ou bien d’autres plus sportivement).
    Je sens que je vais mater 10 minutes…Go Longhorns!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Oklahoma Sooners

QB Spencer Rattler officiellement nommé quarterback titulaire à Oklahoma

Le quarterback redshirt freshman Spencer Rattler débutera la saison à la tête de l’attaque des Sooners après avoir remporté la bataille des QBs sur le campus de Norman.

Publié

le

Crédit photo : Jason Getz-USA TODAY Sports

Succéder à Baker Mayfield, Kyler Murray et Jalen Hurts sera le défi de taille que devra surmonter le redshirt freshman QB Spencer Rattler.

Après plusieurs semaines d’incertitude (pas vraiment pour être honnête), le coach des Sooners, Lincoln Riley, a levé tout doute concernant le nom du quarterback qui débutera la saison face à Missouri State.

Sous les ordres de coach Lincoln Riley, QB Baker Mayfield a remporté le trophée Heisman après avoir accumulé 4627 yards à la passe pour 43 TD. Premier joueur sélectionné lors de la draft NFL 2018, il a alors laissé sa place à QB Kyler Murray.

Ce dernier a suivi les pas de son prédécesseur en remportant lui aussi le trophée Heisman devant QB Tua Tagovailoa au terme d’une fin de saison exceptionnelle conclue avec un ratio TD-INT de 42-7 et un total de 1001 yards au sol pour 12 TD. Il a également été sélectionné #1 lors de la draft NFL 2019.

Enfin, QB Jalen Hurts a été tout aussi impressionnant en 2019 après son transfert d’Alabama. Ses stats en disent long : 3851 yards dans les airs, 32 TD et 8 INT et 1323 yards au sol pour 21 TD. 53 TD au total. Sans les 60 TD de Joe Burrow, il aurait probablement remporté le trophée Heisman.

Prospect vedette du recrutement 2019 (#1 QB, #9 National), QB Spencer Rattler a pris quelques snaps l’an dernier pour un total de 11 passes tentées et 81 yards.

Quarterback dual-threat, il semble posséder toutes les caractéristiques pour réussir au sein de l’attaque de Lincoln Riley bien que l’absence de spring practices et un Fall camp perturbé ne lui sera pas favorable.

Oklahoma débute sa saison 2020 face à Missouri State (FCS), le samedi 12 septembre.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

DeMarco Murray de retour à Oklahoma comme coach des RBs

L’université Oklahoma a annoncé l’embauche du recordman de yards toute catégorie de la fac de Norman au poste de coach des running backs des Sooners.

Publié

le

Crédit photo : Oklahoma Athletics

Véritable star offensif des Sooners entre 2007 et 2010 et trois fois champions de conférence Big 12, RB DeMarco Murray a marqué l’Histoire du programme d’Oklahoma avec lequel il a joué le BCS National Championship en 2008.

DeMarco Murray a également connu une solide carrière dans la NFL jouant pendant 7 saisons chez les pros (Dallas, Philadelphie, Tennessee) accumulant 7174 yards au sol pour 49 TD et 2165 yards sur réception pour 6 TD.

Il était le coach des running backs à Arizona l’an dernier.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

WR Theo Howard transféré de UCLA à Oklahoma

Après quatre années sur le campus de Westwood (Californie), le receveur junior Theo Howard quitte la West Coast pour rejoindre les Sooners d’Oklahoma à la recherche d’un successeur de CeeDee Lamb.

Publié

le

Crédit photo : Josh Lefkowitz/Getty Images

Considéré comme l’un des receveurs les plus prometteurs de la promotion de recrues 2016, Theo Howard n’a jamais atteint son plein potentiel sous le maillot des Bruins de UCLA. Il tentera de conclure sa carrière universitaire en beauté avec une dernière saison au sein de l’attaque Air Raid des Sooners.

Il rejoindra le campus de Norman (Oklahoma) dans quelques jours et sera éligible pour le camp d’entrainement printanier. Étant déjà diplômé à UCLA (Sciences Politiques), il sera autorisé de jouer pour les Sooners dès septembre prochain.

En 34 matchs avec les Bruins, il a capté 119 ballons pour un total de 1359 yards et 9 TD. Sa carrière a été semée d’embûches en raison de plusieurs blessures subies depuis son arrivée à UCLA. Sa meilleure saison restera l’année 2018 au cours de laquelle il a réussi 51 réceptoins, 677 yards et 4 TD.

Sorti du lycée de Westlake (Californie) en tant que prospect 4-étoiles (#13 WR, #102 National), WR Theo Howard était annoncé comme le meilleur receveur du programme de UCLA depuis JJ Stokes dans les années 90. Finalement, les blessures et son manque de production dans des attaques aériennes anémiques des Bruins ne lui ont pas permis d’exprimer tout son talent. Il aura une opportunité en or de le faire avec des Sooners dont le poste de WR#1 reste ouvert suite au départ pour la NFL du finaliste du trophée Biletnifkoff, CeeDee Lamb.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

Oklahoma perd CB Tre Norwood pour toute la saison 2019

Le defensive back des Sooners s’est blessé au genou lors d’un practice du Fall Camp des champions de Big 12 en titre.

Publié

le

Très mauvaise nouvelle pour Oklahoma qui perd donc un titulaire régulier et dont l’expérience devait apporter aux jeunes pousses d’un backfield défensif décrié l’an dernier.

« Il va manquer l’intégralité de la saison. C’est dur, vraiment dur pour lui et notre équipe. Il nous apporte tellement. Sa polyvalence lui permet de jouer à plusieurs positions sur le terrain. Il va nous manquer en défense mais aussi sur les équipes spéciales. Mais ça fait partie de notre sport. Nous avons déjà plusieurs blessés. C’est aussi pour ça que nous travaillons toute l’année pour le recrutement afin d’avoir des joueurs talentueux prêts à assumer leurs responsabilités » – Lincoln Riley, coach des Sooners d’Oklahoma.

CB Tre Norwood a été titularisé à 14 reprises la saison dernière totalisant 58 plaquages (5ème de l’équipe) dont 1 sack. Il a également réussi 1 interception et défendu 5 passes.

Son absence aura un impact majeur sur la défense d’Oklahoma notamment au poste de nickelback. Du coup, le sophomore CB Brandon « Bookie » Radley-Hines sera lancé dans le grand bain après une saison 2018 en demi-teinte.

Lire la suite

Articles les plus lus