Suivez-nous

Oklahoma Sooners

Texas fait tomber Oklahoma et remporte le Red River Rivalry, 24-17

Humiliés depuis le début de la saison, les Longhorns de Texas remportent le Red River Rivalry sur le score de 24-17 face à des Sooners de #10 Oklahoma bousculés par l’époustouflante défense texane.

Publié

le

Humiliés depuis le début de la saison, les Longhorns de Texas remportent le Red River Rivalry sur le score de 24-17 face à des Sooners de #10 Oklahoma bousculés par l’époustouflante défense texane.

Impressionnante performance des Longhorns de Texas (2-4, 1-2 Big 12) à qui on annonçait l’enfer dans ce match ! On avait parlé de chaos sur le campus d’Austin. On a vu une formidable équipe de Texas dans ce Red River Rivalry d’une grande intensité.

Conscient que la victoire passerait par le jeu au sol, coach Charlie Strong donna les clés de l’attaque à RB Jonathan Gray (76 yards au sol), QB Jerrod Heard (810, 53 yards et 115 yards au sol) et RB D’Onta Foreman (117 yards au sol, 1 TD). Et la stratégie a parfaitement fonctionné, la ligne offensive des Longhorns parvenant à prendre le dessus sur un décevant front seven des Sooners.

Méconnaissables par rapport au match à TCU, les Longhorns ont débuté le match par le bon bout stoppant l’attaque des Sooners sur leur premier drive et inscrivant même le premier TD de l’après-midi sur une courte passe de QB Jerrod Heard pour WR Marcus Johnson (4 réceptions, 35 yards, 1 TD) qui couvrira alors les 24 yards qui le séparait de la end-zone adverse, bien aidé il est vrai par d’horribles plaquages d’une défense de #10 Oklahoma clairement par rentrée dans le match.

Et ce premier quart-temps va tourner au cauchemar pour les Sooners puisqu’ils vont commettre un fumble sur le kickoff suivant le TD des Longhorns. Ces derniers ne se firent pas priés et QB Tyrone Swoopes, spécialiste de la red-zone, inscrit un TD au sol de 3 yards pour permettre à Texas de prendre les devants 14-0 à la fin d’un premier quart-temps totalement à l’avantage des Texans (133 yards offensifs contre 15 et 7 1st downs contre 2).

Le second quart-temps sera identique au premier avec une impressionnante domination du front seven des Longhorns sur une ligne offensive des Sooners désemparée. Ces derniers parviendront à réduire le score sur un FG de 21 yards de K Austin Siebert mais les joueurs de coach Bob Stoops rentrèrent aux vestiaires sur le score de 14-3 avec plein de doute dans la tête. Qui aurait parié que #10 Oklahoma serait limité à 85 yards offensifs en 1ère mi-temps ?

Très disciplinés offensivement, les Longhorns ajoutèrent trois points sur la première possession de la seconde mi-temps grâce à un FG de K Nick Rose au terme d’un long drive de près de 7 minutes.

Menés de 14 points, les Sooners réagirent alors immédiatement. Une longue passe de QB Baker Mayfield (20/28, 211 yards, 1 TD) pour WR Sterling Shepard (6 réceptions, 95 yards) suivie d’une courte passe de TD pour TE Dimitri Flowers. Les Sooners étaient de retour dans le match. 17-10 pour Texas.

Le tournant du match ? Une énorme course de 81 yards de RB D’Onta Foreman sur l’avant-dernier jeu du 3ème quart-temps qui a alors ramené Texas dans la red-zone des Sooners. Et s’il y a bien un domaine de satisfaction pour les Longhorns en 2015, c’est leur taux de réussite dans les 20 derniers yards adverses. QB Tyrone Swoopes trouvera TE Caleb Bluiett en fond de end-zone pour un TD sur une passe de 2 yards. Texas reprenait alors 14 points d’avance.

Les Sooners ne s’avouèrent pas vaincus aussi vite et RB Samaje Perine (36 yards au sol, 1 TD) ramena le score à 24-17 sur une course de 2 yards à 8:00 du terme de la rencontre. Sur la possession suivante, la défense de #10 Oklahoma menée par LB Eric Striker fût dominante et força les Longhorns à punter. Et si Texas était en train de craquer…

Mais, encore une fois, le front seven des Longhorns renversa la ligne offensive de #10 Oklahoma mettant sous pression un QB Baker Mayfield incapable de trouver ses receveurs. Les Sooners furent à leur tour obligés de punter.

Ce succès totalement mérité est une bouffée d’air frais pour un coach Charlie Strong porté en triomphe par un groupe des Longhorns soudé malgré les tensions internes qui ont suivi la lourde défaite à TCU il y a une semaine.

Mention spéciale à la ligne défensive des Longhorns, monstrueuse dans ce match. DT Paul Boyette, DE Nashon Hughes et DE Bryce Cottrell ont terrorisé tout au long de l’après-midi la ligne offensive des Sooners. Le true freshman OLB Malik Jefferson a également prouvé devant les caméras de TV national qu’il est bien la superstar en puissance d’une défense de Texas en reconstruction.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Oklahoma Sooners

QB Spencer Rattler officiellement nommé quarterback titulaire à Oklahoma

Le quarterback redshirt freshman Spencer Rattler débutera la saison à la tête de l’attaque des Sooners après avoir remporté la bataille des QBs sur le campus de Norman.

Publié

le

Crédit photo : Jason Getz-USA TODAY Sports

Succéder à Baker Mayfield, Kyler Murray et Jalen Hurts sera le défi de taille que devra surmonter le redshirt freshman QB Spencer Rattler.

Après plusieurs semaines d’incertitude (pas vraiment pour être honnête), le coach des Sooners, Lincoln Riley, a levé tout doute concernant le nom du quarterback qui débutera la saison face à Missouri State.

Sous les ordres de coach Lincoln Riley, QB Baker Mayfield a remporté le trophée Heisman après avoir accumulé 4627 yards à la passe pour 43 TD. Premier joueur sélectionné lors de la draft NFL 2018, il a alors laissé sa place à QB Kyler Murray.

Ce dernier a suivi les pas de son prédécesseur en remportant lui aussi le trophée Heisman devant QB Tua Tagovailoa au terme d’une fin de saison exceptionnelle conclue avec un ratio TD-INT de 42-7 et un total de 1001 yards au sol pour 12 TD. Il a également été sélectionné #1 lors de la draft NFL 2019.

Enfin, QB Jalen Hurts a été tout aussi impressionnant en 2019 après son transfert d’Alabama. Ses stats en disent long : 3851 yards dans les airs, 32 TD et 8 INT et 1323 yards au sol pour 21 TD. 53 TD au total. Sans les 60 TD de Joe Burrow, il aurait probablement remporté le trophée Heisman.

Prospect vedette du recrutement 2019 (#1 QB, #9 National), QB Spencer Rattler a pris quelques snaps l’an dernier pour un total de 11 passes tentées et 81 yards.

Quarterback dual-threat, il semble posséder toutes les caractéristiques pour réussir au sein de l’attaque de Lincoln Riley bien que l’absence de spring practices et un Fall camp perturbé ne lui sera pas favorable.

Oklahoma débute sa saison 2020 face à Missouri State (FCS), le samedi 12 septembre.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

DeMarco Murray de retour à Oklahoma comme coach des RBs

L’université Oklahoma a annoncé l’embauche du recordman de yards toute catégorie de la fac de Norman au poste de coach des running backs des Sooners.

Publié

le

Crédit photo : Oklahoma Athletics

Véritable star offensif des Sooners entre 2007 et 2010 et trois fois champions de conférence Big 12, RB DeMarco Murray a marqué l’Histoire du programme d’Oklahoma avec lequel il a joué le BCS National Championship en 2008.

DeMarco Murray a également connu une solide carrière dans la NFL jouant pendant 7 saisons chez les pros (Dallas, Philadelphie, Tennessee) accumulant 7174 yards au sol pour 49 TD et 2165 yards sur réception pour 6 TD.

Il était le coach des running backs à Arizona l’an dernier.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

WR Theo Howard transféré de UCLA à Oklahoma

Après quatre années sur le campus de Westwood (Californie), le receveur junior Theo Howard quitte la West Coast pour rejoindre les Sooners d’Oklahoma à la recherche d’un successeur de CeeDee Lamb.

Publié

le

Crédit photo : Josh Lefkowitz/Getty Images

Considéré comme l’un des receveurs les plus prometteurs de la promotion de recrues 2016, Theo Howard n’a jamais atteint son plein potentiel sous le maillot des Bruins de UCLA. Il tentera de conclure sa carrière universitaire en beauté avec une dernière saison au sein de l’attaque Air Raid des Sooners.

Il rejoindra le campus de Norman (Oklahoma) dans quelques jours et sera éligible pour le camp d’entrainement printanier. Étant déjà diplômé à UCLA (Sciences Politiques), il sera autorisé de jouer pour les Sooners dès septembre prochain.

En 34 matchs avec les Bruins, il a capté 119 ballons pour un total de 1359 yards et 9 TD. Sa carrière a été semée d’embûches en raison de plusieurs blessures subies depuis son arrivée à UCLA. Sa meilleure saison restera l’année 2018 au cours de laquelle il a réussi 51 réceptoins, 677 yards et 4 TD.

Sorti du lycée de Westlake (Californie) en tant que prospect 4-étoiles (#13 WR, #102 National), WR Theo Howard était annoncé comme le meilleur receveur du programme de UCLA depuis JJ Stokes dans les années 90. Finalement, les blessures et son manque de production dans des attaques aériennes anémiques des Bruins ne lui ont pas permis d’exprimer tout son talent. Il aura une opportunité en or de le faire avec des Sooners dont le poste de WR#1 reste ouvert suite au départ pour la NFL du finaliste du trophée Biletnifkoff, CeeDee Lamb.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

Oklahoma perd CB Tre Norwood pour toute la saison 2019

Le defensive back des Sooners s’est blessé au genou lors d’un practice du Fall Camp des champions de Big 12 en titre.

Publié

le

Très mauvaise nouvelle pour Oklahoma qui perd donc un titulaire régulier et dont l’expérience devait apporter aux jeunes pousses d’un backfield défensif décrié l’an dernier.

« Il va manquer l’intégralité de la saison. C’est dur, vraiment dur pour lui et notre équipe. Il nous apporte tellement. Sa polyvalence lui permet de jouer à plusieurs positions sur le terrain. Il va nous manquer en défense mais aussi sur les équipes spéciales. Mais ça fait partie de notre sport. Nous avons déjà plusieurs blessés. C’est aussi pour ça que nous travaillons toute l’année pour le recrutement afin d’avoir des joueurs talentueux prêts à assumer leurs responsabilités » – Lincoln Riley, coach des Sooners d’Oklahoma.

CB Tre Norwood a été titularisé à 14 reprises la saison dernière totalisant 58 plaquages (5ème de l’équipe) dont 1 sack. Il a également réussi 1 interception et défendu 5 passes.

Son absence aura un impact majeur sur la défense d’Oklahoma notamment au poste de nickelback. Du coup, le sophomore CB Brandon « Bookie » Radley-Hines sera lancé dans le grand bain après une saison 2018 en demi-teinte.

Lire la suite

Articles les plus lus